Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -19%
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
Voir le deal
129.99 €

Entraînement aux aurores [pv]
MessageSujet: Entraînement aux aurores [pv]   Entraînement aux aurores [pv] EmptyDim 17 Nov - 15:35

Les banquets posent deux problèmes. Premièrement c’est souvent très long, tout commence par ce moment interminable où les invités arrivent au compte-goutte, ne voulant pas donner une mauvaise interprétation par rapport au moment de leur arrivée. Si on arrive trop tôt ça donne l’impression de ne pas être assez important, d’avoir beaucoup de temps libre car on n’a rien à faire et donc de pouvoir arriver très tôt, mais attention si on arrive trop tard on prend le risque de ne pas être là avant l’arrivée des grands invités de la soirée, et ces derniers, généralement, n’apprécient pas de voir quelqu’un passer les portes de la salle après eux. Après ce petit jeu, il y a toujours cette période où tout le monde se sourit les uns aux autres, tout le monde semble heureux d’être là et il n’y a aucun problème, alors qu’en fait dans leur pensée les gens se demandent qui est mon allié, qui est mon ennemi, pourquoi untel partage une coupe avec lui, bref chaque geste, chaque parole est sujet à interprétations donc c’est très fatiguant de devoir faire très attention à tout ça et cela rend la soirée beaucoup moins vivante et agréable, comme celle qu’on pourrait passer dans cette petite auberge d’Accalmie, l’éclair foudroyant, où des gens dansent sur les tables, le mauvais vin coule à flot et les gens ris du début à la fin, ne sachant même plus pourquoi ils rient à la fin.

Le second problème de ces banquets découle du premier, tout ce petit jeu est très long à se mettre en place donc forcément ces soirées sont très longues et se terminent très tard. Encore plus si vous souhaitez rattraper tout ce temps perdu par ces petits jeux d’influence, c’est à dire comme moi, dans ce cas vous faites parti des derniers à quitter la salle espérant que les derniers invités aient assez bus ou soient assez fatigués pour se lâcher un peu. Malheureusement ce ne fut guère le cas la nuit dernière, la soirée est restée très classique. Heureusement pour moi, la soirée s’est animée bien plus tard avec une rencontre inattendue qui fut exquise mais fatigante. Ainsi je me réveillais ce matin, le corps cherchant à survivre à cette inondation de vin à laquelle il fut soumis la veille, mes muscles cherchant à se réveiller après cette fin de soirée énergique et ma tête tentant de sortir du brouillard. Malheureusement pour moi, ce matin aucun d’eux n’allait avoir le temps de se remettre en marche car la Reine de l’Orage m’attendait. Elle avait été bien claire la veille durant le banquet, elle souhaitait m’affronter dès ce matin, sûrement pour se venger de ce petit affront volontaire que j’avais fait la veille au moment de la saluer. Je l’avais fait, mais après le couple impérial. Elle avait bien des points communs avec son père.

Un long bâillement sortit de ma bouche… Je me levais, perdant légèrement l’équilibre n’étant pas encore bien réveillé. Je pris de l’eau d’un seau à côté du lit dans mes deux mains pour la jeter sur mon visage, ce contact froid me fit le plus grand bien. Ainsi je sortis de l’auberge où j’avais ma chambre, me dirigeant vers le château, une chemise sur les épaules, mon épée accrochée dans mon dos. Accalmie semblait se réveiller tout doucement, la nuit avait été très agitée partout dans la ville avec l’arrivée des impériaux, des soldats cherchant à dépenser leurs sous pour ne pas passer la nuit seuls avant les futurs combats. Les morts ne pouvaient pas dépenser d’argent donc tant le faire tant qu’ils étaient en vie, ce qui ne serait peut-être plus le cas dans peu de temps. Les gardes me laissèrent entrer dans l’enceinte. Je me dirigeais vers le terrain d’entraînement. A la vue de ce dernier, cela me rappela de lointains souvenirs. Je m’étais entraîné ici avec d’autres écuyers quand l’armée s’était rassemblée à Accalmie après l’appel du Roi pour partir se battre à Essos. Depuis ce temps, de nombreuses lunes étaient passées mais j’avais l’impression de n’avoir rien fait, tant de batailles, de combats mais j’avais l’impression de n’avoir rien fait. Je secouais la tête laissant ce ressentiment que je n’aimais guère se mettre dans un coin de ma tête. A la vue de la Reine, je fis une légère révérence. “Ma reine, ravie de vous revoir de si tôt. J’espère que je ne suis pas trop en retard, le réveil fut… compliqué après le banquet d’hier. Je suis à votre service, j’espère que je ne suis pas trop rouillé.” Un bâillement sortit de nouveau de ma bouche. Que c’était dur ce matin ! Mais cette fin de soirée en avait valu le coup, ça c’était sûr mais maintenant il fallait survivre sur ce terrain, chose que j’avais réussi à faire toute ma vie. Effectivement, je n’avais peut-être rien fait, mais j’avais survécu toutes ces années, même au fin fond du désert à Essos, j’avais survécu. Survivre, c’était peut-être ça mon talent.
Stannis Morrigen

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Seigneur
Âge du Personnage: 39 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Stannis Morrigen
Messages : 272
Membre du mois : 1
Célébrité : Brad Pitt
Maison : Morrigen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entraînement aux aurores [pv]   Entraînement aux aurores [pv] EmptyMer 20 Nov - 0:48









Entraînement aux aurores
Stannis Morringen

Argella ne voulait pas laisser croire à Stannis qu’elle avait renoncé malgré l’heure avancée à laquelle elle s’était couchée et son état d’ébriété encore palpable au petit matin. Aussi avait elle demandé à sa camériste de la secouer si nécessaire pour qu’elle se réveille à l’heure. La jeune roturière avait hésité un moment mais avait fini par se résoudre à le faire car elle craignait davantage encore qu’une Reine ronchone suite à un réveil difficile l’ire d’une Guerrière ayant manqué une occasion de se battre. A la première tentative, elle grogna en se retournant avant de s’enrouler dans l'édredon moelleux. A la seconde, elle ordonna sèchement, bien que vaporeuse et encore imbibée, qu’on la laisse dormir tranquille que c’était pas des façons de réveiller les gens aux aurores après un banquet. La servante rappela à sa Dame ce qu’elle lui avait dit la veille et après un bref moment de flottement, se leva d’un bond, avant de se rassoir sur le lit en gémissant.

__ Vous êtes malade votre Majesté ? J’appelle le Mestre.
__ J’ai la tête qui tourne.

La brune aux yeux céruléens ne se sentait pas très bien, mais elle s’étira afin de réveiller un peu ses muscles et de faire passer la légère nausée qui la prenait dès qu’elle bougeait.

__ De l’eau.

La Durrandon attrapa le pichet avant que la roturière ait pu verser l’eau dans un verre et le but presque d’une seule traite en en reversant un peu sur elle. Elle se jeta ce qu’il restait au visage et se leva.

__ Le Mestre.

Il devait bien avoir des remèdes pour la gueule de bois, quelque chose qui puisse l’aider à se requinquer avant le combat. Pendant que la camériste allait chercher l’homme de science, la jeune biche entreprit d’enlever sa chemise de nuit pour enfiler une chemise de lin blanc, un veston de velours noir et or et un pantalon de laine marron. Lorsque le Mestre d’Accalmie arriva, il proposa une tisane à sa souveraine. Le liquide avait une odeur désagréable et elle le regarda d’un air méchant avant d’y ajouter beaucoup de miel et de la boire enfin en faisant la grimace. Elle lui donna congé, se força à manger un peu de porridge afin de tenir debout au moins le temps du combat et enfila une légère armure de cuir noir aux entrelacs dorés gravée du cerf couronné de sa Maison avec l’aide de la servante. Puis, elle vérifia l’état de son épée, l’observant sous toutes les coutures, même si elle n’en aurait probablement pas besoin, avant de la mettre dans son fourreau à son côté. Elle regarda sa lance un moment, hésitant à la prendre, et se résolu à l'emmener, parce qu’elle l’aimait bien, même si c’était complètement inutile. Elle sortit de sa chambre, le gamin qui lui servait d’écuyer attendait sagement devant la porte en baillant et se ressaisit immédiatement à l’apparition de l’Impétueuse, mais elle lui donna la lance et fit demi tour, ce qui le mit dans un grand désarroi. Argella souleva ses oreillers pour récupérer ses couteaux et les plaça dans leurs fourreaux avant de ressortir, récupérant sa lance chérie au passage et marchant d’un pas rapide vers la sortie de la Grande Tour puis le terrain d'entraînement. Les rares personnes réveillées qu’elle croisait, majoritairement des serviteurs et quelques soldats de garde, s’inclinaient à son passage tandis qu’elle passait comme si de rien n’était. Son épée lige ouvrait le passage, le gamin essayait tant bien que mal de suivre.

Lorsque Stannis arriva sur la lice, la Reine de l’Orage était en train d’essayer de s’échauffer, la tête en bas, les fesses en l’air elle faisait quelques assouplissements. La tisane avait fait son effet sur la gueule de bois, mais pas sur la fatigue et elle sentait son corps peiner à se réveiller complètement. Endolori par les excès de la veille il lui semblait léthargique à certains endroits et complètement raid à d'autre, sensation très désagréable dont elle essayait de se débarrasser. Dans ses souvenirs, Stannis était un bon combattant et à moins qu'il se soit réellement ramolli sur Essos, ce qui était fort peu probable, surtout vu ce qu'il y avait fait, c'était un adversaire sérieux.

__ Lord Stannis !

L’écuyer avait déposé les armes d’Argella dans un râtelier et il apporta deux épées d'entraînement aux combattants. Se blesser juste avant le début de la guerre serait dommage, pour elle comme pour le Sire de Nid de Corbeaux.

__ Le réveil n’a pas été facile pour moi non plus.

La guerrière était d'humeur laconique, de toute façon vu son état, la meilleure chose à faire était de se battre, à discuter trop longuement elle sombrerait dans le sommeil et la torpeur d'un lendemain de festin. Ce petit entrainement matinal serait parfait pour la mettre en jambe et lui éviter de trainer les pieds toute la journée ! Elle se mit en position et dit :

__ En garde !

La fille d'Argilac, basse sur ses appuis observa quelques secondes Stannis en faisant quelques moulinets avec son épée histoire de terminer son échauffement. Puis elle attaqua avec rapidité par un estoc haut suivi d'un coup de taille au niveau des épaules volontairement facile à parer afin de repousser l'épée de son adversaire pour rentrer dans sa garde. Elle tourna sur elle même et lui asséna alors un violent coup de coude dans la tête. (17)


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Merci à rawr & (c) FreeSpirit

Spoiler:
 



 
 
 


Spoiler:
 
Argella Durrandon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine de l'Orage
Âge du Personnage: 25 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Argella Durrandon
↯ Sienne est la Fureur ↯
Messages : 746
Membre du mois : 0
Célébrité : Bridget Regan
Maison : Durrandon
Caractère : de merde
↯ Sienne est la Fureur ↯
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entraînement aux aurores [pv]   Entraînement aux aurores [pv] EmptySam 21 Déc - 20:07

Je vis arriver à ma hauteur l’écuyer de la Reine Argella. Celui-ci me tendit une épée d’entrainement, donc une épée émoussée. Ce fut une chose à laquelle je n’avais pas pensé, en effet, il serait fort regrettable que la Reine soit blessée avant le début de la campagne du printemps pour reprendre les territoires conquis par le Bief. Je tendis mon épée au jeune garçon en pensant que j’avais peut-être passé trop de temps au sein d’une troupe de mercenaires où les règles de vie n’étaient pas les mêmes que dans une armée de Westeros. Là-bas il était primordial de ne pas quitter son arme, et surtout de s’assurer que celle-ci soit bien aiguisée car n’importe qui pouvait venir tenter sa chance pour prendre la place d’un lieutenant ou pour récupérer sa solde. Perdu dans ses pensées, je ne vis pas la jeune femme finir son échauffement pour commencer le combat. Je me réveillais un peu que je la vis faire quelques moulinets avec son poignet, je n’étais pas encore en position qu’elle me lança un coup d’estoc. Rapidement je fis un bon en arrière, évitant celui-ci, puis tout de suite un autre pour éviter sa seconde attaque au niveau de mon épaule. Instinctivement je compris soudainement sa tentative en voyant son corps qui commençait à tourner sur elle-même. (15) Conséquence d’une soirée sûrement trop arrosée, je sentis son coude venir frotter le bout de mon nez. Elle était toujours aussi rapide la petite Durrandon, sa réaction hier soir et maintenant ça, j’étais bel et bien rassuré de voir qu’elle n’avait pas changé et était toujours aussi vif et intrépide. En espérant bien sûr, qu’elle n’est pas totalement pris le côté impulsif de son père, celui-ci était un grand guerrier mais il se laissait un peu trop porter par ses envies et sentiments.

Le nez un peu plus chaud, un sourire amusé sur les lèvres je lui dis. ”N’allez pas trop vite pour moi majesté, ayez pitié de mon âge. J’approche de ma quarantième année, je ne suis plus aussi rapide.” Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas combattu ainsi, juste pour s’entraîner, dans un duel bien carré… les dernières années ça avait été des batailles les unes derrières les autres, plus sales que les autres, bref c’était Essos et son quotidien. Les cités, les Dothrakis, les compagnies de mercenaires… qui s’allient, s’affrontent, se tuent pour déterminer quels marchands auront tel ou tel monopôle. Aujourd’hui le Tigre essayait de conquérir tout Essos, mais certaines cités n’étaient pas encore tombés, et puis ce n’était pas dans les habitudes des habitants de ce continent, un jour ou l’autre son empire s’effondrerait. Ce sont avant tout des marchands, c’est à dire des gens loyaux qu’à une seule chose : l’argent. Je sortis de mes pensées en sentant la Reine bouger. Mes doigts serrèrent le manche de mon épée, et d’un coup je m’élançais dans sa direction donnant un coup d’épée rapide au niveau de son épaule, à très courte distance mais cela n’était que pour l’occuper vers le haut, après ça, dans l'enchaînement je lui mis un coup de pied en direction de son ventre à pleine puissance, sans prendre de gant, ce n’était pas dans les gènes des Orageois de faire les choses à moitié. Chez nous, on se donnait toujours à fond, qu’importe les enjeux. (13)
Stannis Morrigen

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Seigneur
Âge du Personnage: 39 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Stannis Morrigen
Messages : 272
Membre du mois : 1
Célébrité : Brad Pitt
Maison : Morrigen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entraînement aux aurores [pv]   Entraînement aux aurores [pv] EmptyMer 25 Déc - 9:22









Entraînement aux aurores
Stannis Morringen

Stannis, contrairement à ce qu'il essayait de faire croire à la Durrandon, n'était pas devenu lent malgré son grand âge. Il para sans trop de peine la passe d'arme et esquiva le coup de coude de peu. Elle aurait pu s'en douter, elle n'était pas assez naïve pour gober ses balivernes. Le simple fait qu'il soit toujours en vie après des années comme mercenaire sur Essos en faisait certainement un adversaire redoutable. C'était un survivant. Un survivant qui parlait toujours beaucoup trop… Cela non plus n'avait pas changé.

__ Si vous êtes trop vieux, prenez donc votre retraite !

Lança-t-elle avant d'entamer une nouvelle attaque. Mais elle fut coupée dans son élan par celle de son vassal. Elle parvint à parer l'épée du Morringen avec la sienne, mais, prise de court, elle fut déséquilibrée et se prit le coup de pied dans le ventre. (10) Le souffle coupé, elle recula de plusieurs pas, mais n'hésita pas à repartir à l'attaque malgré la douleur. Le corset de cuir avait cependant suffisamment atténué le coup pour éviter les dégâts et lui permettre de garder ses esprits. Aussi, elle avança sur lui de côté, le menaçant de son estoc et prête à écarter sa lame, bien en appui sur ses jambes fléchies. Du bout de son épée, elle fit mine de vouloir écarter l'arme de son adversaire mais elle esquiva et visa son poignet afin de lui faire lâcher son arme ou de lui faire assez mal pour qu'il ait quelques difficultés à lancer sa prochaine attaque. (14) Puis elle s'écarta légèrement, afin de préparer son prochain coup en fonction du résultat du précédent. Elle resta donc sur ses gardes, pour parer à toutes les éventualités.

Il ne faisait aucun doute à présent que ces deux là ne savaient pas faire dans la demie mesure. En bons Orageois, entraînement ou non, ils portaient les coups et cela laisserait des traces. Mais l'un comme l'autre étaient habitués, et si Stannis avait certainement plus de cicatrices que la Durrandon, elle n'était pas en reste pour autant. Quelques années seulement sur le champ de bataille suffisaient à marquer le corps et l'esprit, deux décennies plus encore. Mais ils n'avaient ni la même expérience, ni les mêmes enjeux et aspirations. Ni le même poids sur les épaules. La brune avait choisi la voie des armes tout en étant consciente que dans ce domaine, rien ne lui était dû malgré son rang et qu'elle devrait toujours prouver qu'elle était digne de se tenir à la tête de l'armée de l'Orage, laquelle regorgeait d'hommes de valeur. Pour le moment, seul l'ecuyer de la brune assistait au combat, mais cela ne durerait peut-être pas. Accalmie, malgré la fête de la veille, finirait bien par se réveiller. Elle n'avait pas l'intention de perdre, même contre un guerrier plus aguerri qu'elle. Mais elle prenait néanmoins ce risque puisque nulle victoire n'est acquise. Alors, elle vendrait chèrement sa défaite, quitte à boiter quelques jours. Hésiter n'était pas dans ses habitudes, surtout pas après cet affront que le Seigneur de Nid de Corbeau à peine rentré d'exil, lui avait fait au banquet. Elle était la Reine de l'Orage, pas une de ses Ladies doucereuses avec qui il avait l'habitude de forniquer à l'envie. Mais elle avait ses vices aussi, et l'adultère en faisait partie, hélas. Son infidélité avait coûté à l'Orage une alliance avec Dorne et l'armée de Roward Martel, elle en était consciente même si elle craignait que l'absence de Kevan n'aurait rien changé à l'issue de ce mariage.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Merci à rawr & (c) FreeSpirit

Spoiler:
 



 
 
 


Spoiler:
 
Argella Durrandon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine de l'Orage
Âge du Personnage: 25 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Argella Durrandon
↯ Sienne est la Fureur ↯
Messages : 746
Membre du mois : 0
Célébrité : Bridget Regan
Maison : Durrandon
Caractère : de merde
↯ Sienne est la Fureur ↯
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entraînement aux aurores [pv]   Entraînement aux aurores [pv] EmptyLun 13 Jan - 20:14



J'ai collé en éditant donc cette réponse n'est pas celle que j'avais posté à l'époque, et bien sûr je n'ai pas l'ancien post. Désolé.






Entraînement aux aurores
Stannis Morringen

Concentré sur mon combat contre la reine Argella, je n’avais pas remarqué que les environs du terrain d’entraînement commençaient à se remplir de soldats d’Accalmie ou des quatre coins de l’Empire. Mon adversaire, pour mon plus grand plaisir, était redoutable, et mon jugement était basé sur une grande expérience du combat. J’avais l’expérience, la force et la puissance, mais elle était d’une grande rapidité et elle ne lâchait rien. Heureusement pour moi, j’arrivais à anticiper au dernier moment ses mouvements, mais d’ici quelques années j’allais devoir apprendre à encaisser les coups car elle allait m’en distribuer quelques-unes. En effet, je le sentais que j’avais dû m’adapter, j’étais un peu moins vif, même si l’âge n’avait pas encore eu un grand effet sur moi. Physiquement, cela ne se voyait pas encore, dû moins je n’avais pas à me plaindre en voyant d’autres hommes de mon âge, et même au combat, j’étais encore plus rapide que la moyenne mais je savais que j’étais sur la pente descendante, alors que mon adversaire était sur la pente ascendante. C’était la vie, un jour le Maître de la Lumière m'appellerait auprès de lui, mais pour l’instant j’allais tout donner pour battre ma Reine et lui montrer qu’elle avait tout mon soutien et tout mon respect dans la future campagne contre le Bief.

Un grand sourire se dessinait sur mon visage quand elle me demanda, un sourire au coin des lèvres, si j’étais vraiment sûr de vouloir me retirer. Elle savait très bien que la réponse était négative, j’étais bien trop orageois au fond de moi et le sang des Morrigen coulait dans mes veines. Dans cette famille nous naissons guerriers et nous mourrons comme tels. ”Non, je ne le veux pas vraiment. J’ai bien trop envie d’apprendre aux Bieffois qu’ils ne sont pas le bienvenu sur les Terres de l’Orage.” Et c’était bien vrai, il n’avait pas l’intention de rester ici les bras croisés pendant que les autres iraient se battre pour sauver le Royaume de l’invasion Bieffois. Si celle-ci continue son avance, Nid-de-Corbeaux, mon fief, serait directement menacé donc il était de mon devoir de participer à cette campagne pour repousser les envahisseurs, et ce sera un grand honneur pour moi d’y aller sous les ordres de ma Reine Argella. J’avais eu peur avec cette histoire d’Empire qu’elle ait changé, mais heureusement, pour nous tous, ce n’était pas le cas, le feu des Durrandon brûlait bel et bien en elle.

(9) J’évitais son attaque en l’ayant anticiper. Elle n’était pas du genre à se plaindre, et cela je l’avais compris dans les Marches lorsque nous nous étions battus côte à côte face aux dorniens. Mes doutes d’hier vis à vis d’elle avaient bel et bien disparus, en effet ces années passées ne l’avaient pas changée et tant mieux car il allait falloir être dure et tenace pour gagner cette guerre. ”Que voulez-vous ? C’est l’âge… je commence à radoter commes les vieux.” En prononçant ces derniers mots, j’en profitais pour lancer mon épée en direction de sa hanche gauche, mais c’était une feinte, je tournais sur moi-même pour lancer une attaque sur son épaule droite de toute ma force. (16)



made by lizzou – icons & gif by tumblr
Merci à rawr & (c) FreeSpirit


Entraînement aux aurores [pv] Blason-morrigen-2014-v01-256px
Jusqu'à la mort !


Dernière édition par Stannis Morrigen le Lun 10 Fév - 19:17, édité 2 fois
Stannis Morrigen

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Seigneur
Âge du Personnage: 39 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Stannis Morrigen
Messages : 272
Membre du mois : 1
Célébrité : Brad Pitt
Maison : Morrigen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entraînement aux aurores [pv]   Entraînement aux aurores [pv] EmptyVen 17 Jan - 16:47









Entraînement aux aurores
Stannis Morringen

Argella avait fait bien d’autres choses que se battre, appris bien d’autres choses, dont elle n’avait d’ailleurs pas tout retenu. Elle voulait être comme son père, aussi forte que lui, aussi bonne cavalière, aussi bonne chasseuse, aussi bonne bretteuse. Elle avait dû travailler, beaucoup, pour y arriver, pour arriver à battre des hommes, sur la lice et sur le champ de bataille. Fut un temps où elle n’avait que le combat en tête, mais avec le poids de la couronne, elle savait à présent qu’elle devait non seulement savoir se battre, mais aussi discuter, faire de la politique. Les guerres ne se gagnaient pas toutes sur le champ de bataille. Cependant, elle n’allait pas se contenter de sa position de Reine et faire la potiche en attendant le retour de ses généraux, ce n’était pas son genre. Et ce n’était pas non plus le genre de Stannis. Tous deux étaient, avant toute autre chose, des guerriers, destinés à mourir les armes à la main, et ils ne comptaient pas prendre leur retraite. En tout cas, le contraire l’étonnerait beaucoup, aussi, adressa-t-elle au Morringen un sourire en coin avant de lui demander :

__ Le voudriez vous vraiment ?

Avant l’échange de coups dont celui qu’elle se prit dans le ventre avant d’attaquer à son tour. Stannis esquiva de peu, puis lança à son tour sa lame d’entrainement vers l’épaule de la brune qui para le coup de peu et recula avec l’impacte (11). Elle tourna ensuite sur elle même et tenta de frapper le vieux combattant à la hanche (7). Effectivement, c’est en se donnant à cent pour cent, qu’on montrait son respect envers un guerrier, et Argella n’aurait pas aimé qu’il retienne ses coups, car elle était elle aussi un guerrière. Il savait qu’elle n’était pas une petite nature prompte à se plaindre. Des coups, elle en avait prit des milliers, des bleus, des entailles, elle en avait eut des centaines. Probablement moins que son adversaire, mais elle n’allait pas se laisser impressionner, ni demander grâce pour si peu. Lorsque Argilac avait compris qu’il n parvenait pas à frapper sa fille aussi fort qu’il le devait pour la rendre assez forte pour un champ de bataille, il avait confié la tâche de l’entrainer à son Maitre d’Arme Trystan Selmy. Le vieux grincheux n’était pas connu pour sa tendresse et si la brune n’avait pas été plus que décidée à survivre, elle aurait vite abandonner. Mais penser qu’on pouvait se contenter d’entrainements sans douleur était une grave erreur, une erreur qui valait la mort sur n’importe quel champ de bataille, à Westeros comme à Essos.

__ C’est réciproque, Sire. Même si vous parlez toujours trop !

N’était-il pas celui qui, entrant dans sa tente à la faveur de la nuit, l’avait obligée à passer au niveau superieur dans son commandement. A cette époque, elle n’était qu’une toute jeune Campitaine ayant encore tout à prouver. Une victoire lors d’un tournoi n’étant que peu de chose quand on prétendait au Trône de l’Orage et à se batre aux côtés des valereux hommes de ce Royaume. La réputation des piquiers d’Argilac, dont était issu celui qui avait trahi la Reine en attaquant l’Empire au sein mêm d’Accalmie, n’était plus à faire. Et elle avait toujours pensé qu’une place dans cette armée se méritait autant que le respect de ses vassaux et de ses gens. Ce respect, elle l’avait acquis, à la force de son épée et de son caractère. Mais cela lui valait aussi la haine de certains, le mépris d’autres. Qu’importe, elle était qui elle était, et ceux qui refusaient son autorité s’en mordraient les doigts, elle y veillerait, quitte à perdre la vie pour cela. Elle ne ferait pas semblant d’être quelqu’un d’autre, pour le Grand Septon ou pour qui que ce soit.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Merci à rawr & (c) FreeSpirit



 
 
 


Spoiler:
 
Argella Durrandon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine de l'Orage
Âge du Personnage: 25 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Argella Durrandon
↯ Sienne est la Fureur ↯
Messages : 746
Membre du mois : 0
Célébrité : Bridget Regan
Maison : Durrandon
Caractère : de merde
↯ Sienne est la Fureur ↯
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entraînement aux aurores [pv]   Entraînement aux aurores [pv] EmptyLun 10 Fév - 19:16










Entraînement aux aurores
Stannis Morringen

Concentré sur mon combat contre la reine Argella, je n’avais pas remarqué que les environs du terrain d’entraînement commençaient à se remplir de soldats d’Accalmie ou des quatre coins de l’Empire. Mon adversaire, pour mon plus grand plaisir, était redoutable, et mon jugement était basé sur une grande expérience du combat. J’avais l’expérience, la force et la puissance, mais elle était d’une grande rapidité et elle ne lâchait rien. Heureusement pour moi, j’arrivais à anticiper au dernier moment ses mouvements, mais d’ici quelques années j’allais devoir apprendre à encaisser les coups car elle allait m’en distribuer quelques-unes. En effet, je le sentais que j’avais dû m’adapter, j’étais un peu moins vif, même si l’âge n’avait pas encore eu un grand effet sur moi. Physiquement, cela ne se voyait pas encore, dû moins je n’avais pas à me plaindre en voyant d’autres hommes de mon âge, et même au combat, j’étais encore plus rapide que la moyenne mais je savais que j’étais sur la pente descendante, alors que mon adversaire était sur la pente ascendante. C’était la vie, un jour le Maître de la Lumière m'appellerait auprès de lui, mais pour l’instant j’allais tout donner pour battre ma Reine et lui montrer qu’elle avait tout mon soutien et tout mon respect dans la future campagne contre le Bief.

Un grand sourire se dessinait sur mon visage quand elle me demanda, un sourire au coin des lèvres, si j’étais vraiment sûr de vouloir me retirer. Elle savait très bien que la réponse était négative, j’étais bien trop orageois au fond de moi et le sang des Morrigen coulait dans mes veines. Dans cette famille nous naissons guerriers et nous mourrons comme tels. ”Non, je ne le veux pas vraiment. J’ai bien trop envie d’apprendre aux Bieffois qu’ils ne sont pas le bienvenu sur les Terres de l’Orage.” Et c’était bien vrai, il n’avait pas l’intention de rester ici les bras croisés pendant que les autres iraient se battre pour sauver le Royaume de l’invasion Bieffois. Si celle-ci continue son avance, Nid-de-Corbeaux, mon fief, serait directement menacé donc il était de mon devoir de participer à cette campagne pour repousser les envahisseurs, et ce sera un grand honneur pour moi d’y aller sous les ordres de ma Reine Argella. J’avais eu peur avec cette histoire d’Empire qu’elle ait changé, mais heureusement, pour nous tous, ce n’était pas le cas, le feu des Durrandon brûlait bel et bien en elle.

(9) J’évitais son attaque en l’ayant anticiper. Elle n’était pas du genre à se plaindre, et cela je l’avais compris dans les Marches lorsque nous nous étions battus côte à côte face aux dorniens. Mes doutes d’hier vis à vis d’elle avaient bel et bien disparus, en effet ces années passées ne l’avaient pas changée et tant mieux car il allait falloir être dure et tenace pour gagner cette guerre. ”Que voulez-vous ? C’est l’âge… je commence à radoter commes les vieux.” En prononçant ces derniers mots, j’en profitais pour lancer mon épée en direction de sa hanche gauche, mais c’était une feinte, je tournais sur moi-même pour lancer une attaque sur son épaule droite de toute ma force. (16)



made by lizzou – icons & gif by tumblr
Merci à rawr & (c) FreeSpirit


Entraînement aux aurores [pv] Blason-morrigen-2014-v01-256px
Jusqu'à la mort !
Stannis Morrigen

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Seigneur
Âge du Personnage: 39 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Stannis Morrigen
Messages : 272
Membre du mois : 1
Célébrité : Brad Pitt
Maison : Morrigen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entraînement aux aurores [pv]   Entraînement aux aurores [pv] EmptyMer 18 Mar - 13:43









Entraînement aux aurores
Stannis Morringen

Stannis était peut être en train de vieillir, mais tout comme le maître d’arme d’Accalmie, il avait encore de très beaux restes et une expérience du combat qui compensait amplement le reste. Argella en était consciente et si elle devait être totalement concentrée pour espérer pouvoir gagner, il était évident que, victoire ou non, elle aurait bien des enseignements à tirer de cet entraînement et peut être de son adversaire encore par la suite. Il lui avait déjà enseigné une chose essentielle plusieurs années auparavant : saisir les opportunités de la campagne. Plus que jamais cette guerre serait l’occasion de mettre à profit cette leçon, mais si son impétuosité légendaire pouvait être une force, il fallait toutefois raison garder. Certaines situations, dont le fait qu’elle était la dernière de sa lignée, exigeait qu’elle se montre prudente. Or, si Trystan, alias Papy Selmy, son maître d’arme en mentor était absent, elle savait pouvoir compter sur Stannis pour le remplacer quelques temps. D’ailleurs, ce dernier conforma cette volonté de se battre jusqu’au bout par une réponse qui ne pouvait que faire sourire la brune aux yeux céruléens.

__ Alors nous les mettrons dehors ensemble, My Lord.

L’Orage bénéficiait à présent du plein soutien militaire de l’Empire des Royaumes fédérés, les faire reculer sur leurs propres terres allait être une autre pair de manche. D'ailleurs la Reine avait opté avec le couple Impérial, pour une stratégie résolument offensive et une campagne de mouvement sans précédent. La jeune biche couronnée ne comptait pas rendre les armes, et l’objectif de reprendre ses terres était certes le plus important à ses yeux, mais elle comptait bien faire payer cher l’affront du Bief fait au siens, les morts et les cités prises et pillées, l’usurpation du trône par Manfred. Car elle n’ignorait en rien que pour l’Empereur, il s’agissait de faire tomber ce dernier et que cela était capitale pour consolider l’Empire. En effet, avec la menace de la foi, ils ne pourraient jamais œuvre tranquillement à la suite, l’avenir, l’avènement d’une nouvelle ère. Peut-être ne parviendraient-ils pas à éliminer complètement cette menace, mais au moins pouvaient-ils suffisamment l’affaiblir pour que la vie reprenne son cours. Car la guerre avait coûté cher, les campagnes précédentes avaient saigné les armées de l’Orage, son économie, sa population, son territoire. Pour se relever de tout cela il faudrait du temps, l’aide de l’Empire et la paix. Il n’était pas exclu que la Durrandon le Morringen, mais aussi Torrhen se fassent sacrément chier pendant ce temps, mais en tant que Souveraine elle savait cela nécessaire pour que son peuple puisse reprendre des forces afin de soutenir toute nouvelle guerre. Et en attendant, il y aurait toujours la chasse…

Stannis esquiva son attaque et elle dut rassembler tous ses esprits pour rester concentrer sur le combat lorsqu’il dit qu’il radotait comme un vieux. Elle manqua de pouffer de rire. Mais elle n’eut pas le temps de répondre qu’il lança une attaque qu’elle ne put qu’encaisser durement (11). Prise par la feinte elle protégea sa hanche et se prit durement le coup dans l’épaule droite qui se déboite et lui fit perdre l’équilibre. Elle manqua de tomber mais put néanmoins rouler au sol et se remettre sur ses pieds. Elle tenait toujours son épée, mais son bras ne répondait plus et pendait mollement le long de son corps. Baissée sur ses appuis, elle recula pour se donner un peu de répit. elle se mit un coup de poing dans l’épaule pour le remettre en place et ce sans pousser le moindre cri. Seule sa grimace et ses grognements permettaient de déceler sa douleur. Elle fit tourner son arme autour de son poignet pour s’assurer qu’elle pouvait à nouveau se servir de son bras d’épée et repartit à l’attaque. Puisqu’il était vieux, elle allait lui faire payer ce coup en l’épuisant. Elle se rua donc sur lui, enchaînant les coups simples mais puissants, ne cherchant ni à feinter, ni à le tromper. Méthodiquement, elle frappait, frappait et frappait encore, ne lui laissant l’espace que de parer jusqu’à ce qu’il en rate une. (19)


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Merci à rawr & (c) FreeSpirit



 
 
 


Spoiler:
 
Argella Durrandon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine de l'Orage
Âge du Personnage: 25 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Argella Durrandon
↯ Sienne est la Fureur ↯
Messages : 746
Membre du mois : 0
Célébrité : Bridget Regan
Maison : Durrandon
Caractère : de merde
↯ Sienne est la Fureur ↯
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entraînement aux aurores [pv]   Entraînement aux aurores [pv] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Entraînement aux aurores [pv]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Les Terres de l'Orage :: Accalmie-
Sauter vers: