Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -25%
APPLE Écouteurs sans fil AirPods 2
Voir le deal
135 €

Beyond the throne
MessageSujet: Beyond the throne   Beyond the throne EmptyDim 25 Aoû - 16:22



Fort-Darion, An 1, mois 8, semaine 3




Je laissais mon archer courir sur les cordes de mon vièle. Yesaminda, juste à côté de moi, en faisait tout autant, parfois en discordance avec mon propre jeu, parfois en accord, de telle manière à ce que nos instruments ne fassent qu’un et soit indissociable. Cet air que j’avais écris demandait de l’endurance et de la dextérité, ce que nous possédions toutes deux. Assise sur le banc en face de nous, Isla s’était mise à taper dans ses mains ou sur le livre qu’elle avait emporté avec elle, donnant une tout autre dimension à ce qui ressemblait finalement à un concert improvisé. Kora nous écoutait, les yeux fermés, sa main posée sur le panier dans lequel dormait Aeden et Athynea, nullement dérangeait par la musique qui s’élevait dans les airs. Leslyn se tenait juste à côté d’eux, une main sur la garde de son épée, tout comme Gawain, qui lui était posté juste derrière eux. Je les connaissais assez pour savoir que, s’ils n’étaient pas insensibles à la musique, ils étaient tout de même sur leurs gardes et étaient prêts à attaquer le premier arrivant à passer la barrière que formait ma garde tout autour de nous et qui n’avait laissé passé que ma cour la plus proche.

Je regardais Yesaminda alors que nous luttons vièle contre vièle, ne lâchant ni l’une ni l’autre, ne ratant aucune note, n’écorchant pas une seule fois cet air qui sortait de nos instruments. Nous avions longuement répété l’une et l’autre. Parfois ensembles, parfois séparément. Et si Isla venait tout juste d’improviser ses percutions, le rendu était… Superbe. Je pouvais lire sur le visage de l’essossienne qu’elle le pensait également, son sourire franc en étant la preuve la plus formelle. Alors que nous arrêtions un court instant nos vièles,  je vis une enfant passer entre deux gardes. Je fis aussitôt signe de la laisser s’approcher avant de reprendre la mélodie d’abord doucement puis de plus en plus rythmé. Yesamina souffla un instant avant de reprendre le relai et me permette de jouer les dernières notes. J’avais tourné mon visage vers le ciel, et fermais les yeux pour profiter pleinement de cet mélodie avant qu’elle ne s’envole définitivement. Et si je baissais mon vièle, tout comme mon amie, la peyredragonnienne continua encore un peu avant de s’arrêter à son tour. Il y un léger silence avant que des applaudissement se fassent entendre. Nous prêtant au jeu, nous nous levâmes pour saluer notre « public » improvisé et les remercier. Lorsque la clameur fut terminé, je relevais la tête vers la petite fille qui s’était faufilée jusque là et qui regardait Aeden et Athynea en train de dormir, tout en écoutant Leslyn indiqué à « Lady Swann » qu’elle ne pouvait pas plus s’approcher d’eux, pas sans ma permission en tout cas, même si elle savait que face à ses grands yeux suppliants, je ne dirais pas non. Je me levais et la rejoignais avant de m’accroupir pour me mettre à sa hauteur et lui dire doucement Ils sont encore petits. Mais plus tard, tu pourras jouer avec eux si tu veux. A condition que tu me fasses la promesse de veiller sur eux. Elle réfléchie un court instant avant de me demander Comme la dame à l’épée? Parce que papa, il disait que les épées c’est pas pour les filles. Pourquoi la dame à l’épée en a une ? Et toi aussi ? Je ris doucement. La dame à l’épée serait très malheureuse tu sais si tu lui prenais sa place. Et nous avons une épée parce que nous avons appris à nous battre pour protéger les autres, toi y compris. Si la petite fille ouvrit la bouche pour répondre, elle fut interrompue dans son élan par l’arrivée de sa mère. Je l’avais déjà rencontré à une ou deux occasions, mais jamais nous n’avions vraiment échangé. Torrhen l’appréciait et c’était pour cela sans aucun doute que ma garde l’avait laissé venir jusqu’ici. Elle n’était ni armée, ni une menace et chacun était libre de venir dans les jardins. Je me relevais alors que sa fille se cachait derrière moi, sans doute pour se cacher du courroux de sa mère. Je devais le reconnaître, cette situation m’amusait. Combien de fois avais-je agi ainsi lorsque j’étais petite ? Ce n’était pas moi qui allait m’en montrer offensé ou choqué, loin de là.







Hēnkirī



Dernière édition par Rhaenys Braenaryon le Mer 28 Aoû - 21:39, édité 1 fois
Rhaenys Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Rhaenys Braenaryon
N'oublies pas qui tu es. Pense, crois, rêve et ose
Messages : 3166
Membre du mois : 7
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
N'oublies pas qui tu es. Pense, crois, rêve et ose
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Beyond the throne   Beyond the throne EmptyMer 28 Aoû - 19:47

Mina avait eu une seconde chance avec la vie, au plutôt une troisième chance avec celle-ci puisque la dernière année écoulée avait bien failli la priver de souffle à deux reprises. Si on faisait attention, il était encore possible de voir la maigreur du corps de la jeune Lady, signe que tout n'était pas revenu encore à la normale, bien loin de ce corps qu'elle avait tant de plaisir à montrer à son époux, il y a déjà une éternité. Heureusement pour elle, l'hiver touchait à sa fin à présent, mais elle avait sur elle encore assez de couches de vêtements pour pouvoir donner le change par le raffinement et la beauté des pièces de tissus qu'elle présentait à la Cour impérial. Elle s'était amusée en compagnie de sa fille pour pouvoir la coiffer de la même façon qu'elle, venant à lui glisser entre les belles tresses qu'elle avait formé, les rubans qu'elle lui avait acheté dans les rues de Fort-Darion peut de temps auparavant. Elle avait sautillé de joie avant de venir à la supplier de quitter les murs imposants de  la chambre pour pouvoir se promener au sein de la forteresse impériale. Lenora était toute excitée par le moment qu'elle passait avec sa mère. La prenant par la main, elles se mirent toutes les deux en mouvement, rien qu'un moment entre une mère et sa fille, espérant alors que cela se ferait de plus en plus souvent maintenant que la fillette était en train de grandir. Bien qu'elle venait à prier pour qu'elle ne grandisse pas trop vite et qu'elle ne vienne pas alors à lui échapper aussi facilement que cela. Elle n'avait plus que ses enfants pour se sentir heureuse, et l'idée même qu'elle pourrait être séparer d'eux était une vraie torture.

Lenora se mit doucement à sautiller autour de sa mère, se mettant à chantonner sur les notes lointaines de musique qui se faisaient entendre jusqu'à elle. En voyant la petite fillette aux cheveux blonds, un sourire jusqu'aux oreilles, elle se disait que l'avenir n'était peut-être pas perdu, tant qu'elle pourrait voir des étoiles brillées dans les yeux de sa fille. Son esprit se détourna un instant de l'enfant pour pouvoir se tourner vers l'extérieur, levant le regard vers le ciel, elle se mit alors à penser à Béric qui lui manquait tellement. Elle aurait aimé qu'il soit là à ses côtés et qu'il la prenne dans ses bras et qu'il la réconforte quelques minutes. Malheureusement, elle savait parfaitement que s'il avait pu être là avec elle, la guerre aurait décidé de l'appeler et il l'aurait quitté à nouveau, pour sûrement ne pas revenir. Elle aurait aimé pouvoir oublier la douleur qu'elle ressentait pour son mari disparu mais le temps ne pourrait rien changer à cette situation. Elle ressentit un frisson glacé la parcourir et elle vint alors à resserrer les bras autour d'elle-même, comme pour se protéger du froid qu'elle ressentait violemment de façon si soudaine. Elle reporta alors son regard en direction de sa petite fille qui n'était plus à ses côtés. Elle se mit à regarder avec affolement tout autour d'elle et elle vit alors la frêle silhouette se faufiler au détour d'un couloir et reprendre sa course folle. Elle vint alors à s'énerver contre elle-même avant de se mettre à suivre aussi rapidement que possible Lenora.

Son chemin vint à la conduire jusqu'à l'endroit d'où provenait la musique et où visiblement sa fille avait pris la décision de se rendre, pour pouvoir pleinement profiter du spectacle qui se déroulait à proximité d'elles. Vu le nombre de gardes qui étaient présents, il était certain que ce n'était pas les ménestrels habituels, la sécurité était bien trop importante pour que cela soit normal. Elle remit alors en forme sa tenue, avant qu'elle ne se présente aux gardes pour pouvoir espérer récupérer sa fille. Elle ne voyait plus que les boucles blondes de sa petite file virevolter sous la musique avant qu'elle ne se penche en direction des héritiers impériaux. Mina leva un instant les yeux au ciel, Lenora avait beau avoir l'habitude d'approcher son frère et de s'en occuper pour de petites choses, il était bien plus vieux que les jumeaux. On fit alors par la laisser passer et elle s'approcha d'un pas décidé vers l'Impératrice et la petite coquine qui se cachait derrière elle, bien qu'elle avait le rouge aux joues de se montrer pour la première fois devant elle. Elle fit alors la révérence devant l'Impératrice et elle garda la tête basse. « Je vous prie de bien vouloir m'excuser et excuser ma fille pour le dérangement. La musique était si plaisante qu'elle n'a pu résister à l'envie de vous rejoindre. » Elle leva légèrement la tête vers la fillette qu'elle tentait de regarder avec une pointe de colère. « Lenora, veux-tu bien venir ici mon ange?! »


Mina Swann

Écoutez le chant du cygne ...
Le chant du cygne blanc !
Mina Swann

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Swann
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Mina Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Messages : 675
Membre du mois : 55
Célébrité : Amber Heard
Maison : Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beyond the throne   Beyond the throne EmptyDim 29 Sep - 13:41



Fort-Darion, An 1, mois 8, semaine 3




Je regardais la jeune femme qui s’inclina devant moi pour me saluer comme les us le voulaient… Des us que je laisserai bien au placard si cela ne tenait qu’à moi. Je n’étais pas très à cheval dessus, encore moins dans une telle situation aussi informelle. Elle n’était pas venue voir l’impératrice. Non, elle était venue récupérer sa petite fille qui se cachait derrière moi, ses mains contre mes jambes, comme pour se faire encore plus petite qu’elle ne l’était, comme pour se dissimuler un peu plus alors même que sa mère savait parfaitement où elle se trouvait. En un sens, elle me rappelait celle que j’étais. Sauf qu’à sa différence, je ne me cachais jamais derrière les autres mais très souvent dans des arbres, sur leurs branches les plus hautes. Si Mère l’avait su, m’avait vu, elle s’en serait sûrement évanoui de peur. Combien de chutes avais-je à mon actif ? De très nombreuses, que j’avais toujours dissimulé aux yeux de ma matriarche, mais jamais à ceux de mon père ou de ma fratrie. Ils étaient trop attentifs à moi pour ne pas remarquer mes grimaces. Et surtout, lorsque j’étais « trop » calme, ils savaient que quelque chose « clochait ». Je m’étais fait mal plus d’une fois, mais à chaque fois que je tombais, je me relevais et l’apprenais. Et c’était là l’une des plus grande fierté de mon Père. Je ne baissais jamais les bras. Je n’abandonnais pas. Je me fuyais pas. J’étais têtue, sans doute trop par moment et c’était quelque chose qu’on avait jamais essayé de faire taire en moi. Je le savais, j’avais eu une chance incroyable pour avoir grandi dans un environnement qui m’avait laissé être celle que je voulais devenir, celle que j’étais au plus profond de moi. Peu de femmes pouvaient se vanter d’avoir eu autant de liberté que moi. Visenya elle même était bien plus contrainte. Elle qui était l’ainée, si belle, si gracieuse, de qui on attendait tant. Et c’était aussi pour cela que j’avais pu n’en faire qu’à ma tête. Tous les regards étaient braqués sur elle et non sur moi.

Je ris doucement aux excuses de la jeune mère avant de lui dire sincèrement Vous n’avez pas à vous excuser. Elle ne m’a nullement déranger et les enfants sont libres de faire ce qu’ils veulent tant qu’ils ne se mettent pas en danger ou ne mettent pas les autres en danger Et la petite n’avait fait ni l’un ni l’autre. Elle ne bougea pas quand sa mère lui demanda de la rejoindre, sans doute consciente qu’elle avait fait une bêtise. Je me tournais vers elle, avant de me mettre à sa hauteur. Je caressais doucement ses cheveux si doux, avant de lui dire Tu as dû faire très peur à ta maman, alors que dirais-tu de lui faire le plus gros câlin du monde pour l’excuser ? Je suis sûre qu’après cela, elle sera bien plus heureuse J’ ouvrais grand mes bras, autant que je le pouvais pour appuyer mes paroles. Ensuite, lady Forel pourra te montrer comment jouer du vièle si tu veux puis relevant les yeux vers sa mère. Si vous le permettez bien évidemment.








Hēnkirī

Rhaenys Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Rhaenys Braenaryon
N'oublies pas qui tu es. Pense, crois, rêve et ose
Messages : 3166
Membre du mois : 7
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
N'oublies pas qui tu es. Pense, crois, rêve et ose
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Beyond the throne   Beyond the throne EmptyDim 6 Oct - 11:12

Mina avait encore du mal à trouver ses marques à Fort-Darion. Elle n'arrivait pas à se défaire de l'idée qu'elle n'était pas à sa place ici, qu'elle ne méritait la chance qu'on lui avait offert au Collège Impérial. Qu'il lui semblait loin le temps où elle jouait à travers les pieds de vigne appartenant à sa famille à la Treille dans le Bief. Tout comme sa petite Lenora, elle était une joyeuse petite fillette aux boucles blondes qui venait à se gaver de raisins gorgés de soleil et de sucre jusqu'au moment où elle en avait mal au ventre. Cependant, elle n'était qu'une petite fille dans une petite seigneurie, où les personnes qui évoluaient autour d'elle étaient des petits paysans dont elle jouait avec les enfants. De la Treille, elle avait rejoint Hautjardin où elle était devenue une des dames de compagnie de la jeune Tyrell. Elle n'avait jamais imaginé un seul instant qu'elle quitterait le Bief pour un grand seigneur de l'Orage, qui lui apporterait un nom, des terres et une fortune qu'elle n'aurait jamais pensé obtenir par sa naissance. La passion avait été fulgurante et elle lui avait donné deux enfants. Malheureusement, la mort était venue le chercher sur le champ de bataille et il avait été évident aux yeux de Mina qu'il fallait qu'elle défende sa position sur Pierhaume et dans l'Orage. Se retrouver à Fort-Darion auprès de l'Empereur et de l'Impératrice était un honneur, mais aussi cela était assez impressionnant et un peu angoissant. Elle n'en voulait aucunement que sa fille se soit amusée. Lenora se mettait à danser à chaque petite note de musique qu'elle pouvait entendre. Elle ne manquait pas en plus d'être une enfant pleine de vie qui sautillait du matin jusqu'au soir et qui s'émerveillait d'un rien.

Mina ne pouvait qu'être fière de la fille qu'elle avait mis au monde, elle était un rayon de soleil dans le ciel si sombre qui l'avait poursuivis ces derniers mois. Cependant, ce n'était pas de simples troubadours qui s'étaient mis à jouer de la musique dans les jardins de la forteresse de Fort-Darion, mais l'Impératrice en personne et une de ses dames de compagnies, qu'elle connaissait assez bien à présent puisque Yesaminda n'était autre que l'épouse de son frère et tout le monde était doucement en train de s'apprivoiser. Mina ne manqua pas alors à présenter à nouveau ses excuses auprès de l'impératrice, même si elle savait dans le fond que ce n'était grave en rien ce qui venait de se passer. Pour autant, si elle avait eu l'occasion de discuter en tête à tête avec Torrhen Braenaryon, c'était la première fois qu'elle se retrouvait à peu près seule avec Rhaenys et elle ne savait quelle femme elle était. « Me voilà alors soulagée, si Lenora ne vous a point importuné, la mélodie était tellement belle qu'elle a voulu vous accompagner de quelques pas de danse. » Pour autant, la petite fille se doutait que ce qu'elle avait fait n'était pas totalement du goût de sa mère et elle préférait rester caché derrière les jupons de l'impératrice plutôt que d'affronter le regard de Mina. Rhaenys prit alors les choses en main avec l'enfant, déclenchant un doux sourire sur les lèvres de l'Orageoise alors qu'on sentait bien toute la fibre maternelle que celle-ci avait envers les enfants. A peine avait-elle fini de parler, que Lenora était venue se blottir tout contre elle. Elle embrassa doucement son front alors que Yesaminda se rapprochait pour s'occuper de la petite, après avoir pris soin d'elle au cours des dernières semaines. « Va avec ta tante, je suis certaine qu'elle sera ravie de te montrer comment elle joue du vièle. » La petite se mit à sourire avant d'aller la rejoindre, pendant que Mina se redressait. « Oh cela ne me dérange en rien, j'ai pleinement confiance en Lady Forel, elle s'est occupée de moi quand j'étais malade lors de mon voyage avec sa Majesté, Argella Durrandon, depuis Accalmie. Et depuis, j'ai appris que la jeune femme avait épousé mon frère, Garlan Goldwyne ... » Elle sourit doucement. « Je vous remercie d'avoir rassuré ma fille et d'avoir trouvé les mots avec elle. »


Mina Swann

Écoutez le chant du cygne ...
Le chant du cygne blanc !
Mina Swann

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Swann
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Mina Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Messages : 675
Membre du mois : 55
Célébrité : Amber Heard
Maison : Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beyond the throne   Beyond the throne EmptySam 16 Nov - 0:17



Fort-Darion, An 1, mois 8, semaine 3




Ce que je désirais pour l’avenir de Fort-Darion c’était cela : des enfants courant partout, riant, dansant, s’amusant avec cette insouciante qui leur est propre. Je me battais pour cela, pour leur offrir cet avenir, pour leur offrir ce que moi j’avais eu la chance de connaître. Je voulais que ma fille et mon fils grandissent en se sentant en sécurité, et aimés. Je voulais qu’ils puissent nous donner des cheveux blancs en s’échappant à notre vigilance. Je voulais qu’ils tombent des arbres pour mieux y grimper la fois d’après. Je voulais qu’ils s’écorchent le genou et qu’ils viennent pleurer dans mes bras pour que je comprenne combien c’est douloureux. Je voulais les voir repartir aussi sec après que j’eus déposé un baiser de Dragon dessus, un baiser pouvant soigner tous les maux de Westeros. Je voulais les voir grandir, m’affirmer qu’ils sont désormais trop grands pour les câlins, trop grands pour que je m’inquiète sans cesse pour eux. Je voulais les voir épouser la personne de leur choix, être heureux et fonder à leur tour leur famille. J’avais fais construire Fort-Darion en pensant à tout cela, en n’oubliant rien.

Et je voulais que la petite Lenora soit présente dans ce tableau que je voulais dessiner et peindre. Ainsi que tous les autres enfants présents dans ce château. Je n’étais pas femme à pardonner facilement et je me savais très rancunière. Mais jamais avec et envers des enfants. Jamais. Ils sont notre avenir et j’ai une tendresse particulière pour eux, à l’image de celle que j’ai connu venant de mon Père. Elle serait toujours la bienvenue ici, et ne n’importunera jamais ma maisonnée, rassurez-vous. lui dis-je une fois de plus, pour qu’elle ne puisse pas en douter une seule seconde. Nous nous connaissions à peine mais elle ne devait pas ignorer que je mentais pas. Jamais. C’était quelque chose de connu parmi les nôtres et même si elle était orageoise, elle en avait sans aucun doute entendu parler. Je regardais, attendrie, la petite fille serrer dans ses bras sa maman avant que cette dernière lui indique d’aller avec Yesaminda… Rappelant par là le lien désormais familiale qui les unissait, un lien auquel je ne pensais pas. Je n’aimais pas Garlan. C’était irrationnel et mon amie le savait parfaitement et s’en accommodait. Alors j’essayais le moins possible de penser à son époux et si, lorsqu’elle en ressentait le besoin, elle m’en parlait, elle ne le faisait pas outre mesure. Pardonnez-moi, j’ai tendance à… Occulter le fait qu’elle est l’épouse de votre frère. soufflais-je en toute honnêteté en regardant Yesaminda s’éloigner main dans la main avec la petite fille. Je souris en les voyant, me disant combien elle fera une très bonne mère. Je connaissais ses craintes et ses peurs. Mais je ne laisserai pas son passé se reproduire. Elle était désormais en sécurité et personne ne lui fera de mal. Jamais. Je reportais mon attention sur Lady Swann, dès qu’elles furent installées sur le banc. Je secouais doucement la tête. Vous n’avez pas à me remercier, je n’ai rien fait d’exceptionnel. Et je le pensais. Ce n’était pas de la fausse modestie. Si j’ai pu, ne serait-ce qu’un peu l’aider, et qu’elle se sente en sécurité et écouté, alors soyez certaine que cela me remplie de joie. Les enfants sont ce que nous avons de plus chers au monde. Nous nous devons de les protéger, de les rassurer, de les aimer. Qu’importe le ventre dans lesquels ils ont grandi. Je grimaçais en entendant une fausse note de vièle, puis une seconde avant de rire. Et cela même lorsqu’ils décident de massacrer un aussi noble art que la musique… Et je comprends mieux pourquoi mon Père a fait installer l’ateleir de musique à l’autre bout du château, très loin des chambres.








Hēnkirī

Rhaenys Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Rhaenys Braenaryon
N'oublies pas qui tu es. Pense, crois, rêve et ose
Messages : 3166
Membre du mois : 7
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
N'oublies pas qui tu es. Pense, crois, rêve et ose
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Beyond the throne   Beyond the throne EmptyMer 4 Déc - 12:45

Il n'y avait aucune colère de Mina envers sa petite fille, Lenora. Tout ce qui venait de se passer n'était en rien un véritable problème qui pourrait déclencher la prochaine guerre au cœur de Westeros. C'était tout simplement une petite fille qui avait entendu une belle musique, qui avait été emporté par la joie de trouver la source de ce doux son et qui avait eu sans doute le désir de faire quelques pas de danse autour des musiciens, ou plutôt dans ce cas-là, des musiciennes au cœur de cette cour. Lenora était comme sa mère au même âge, rien que de voir un papillon voleté autour d'elle et de pouvoir le chasser dans les jardins de leur petit domaine de la Treille pouvait ensoleiller sa journée. L'innocence dont elle faisait preuve, était profondément touchante et après tout ce qu'elle avait connu en un peu plus de deux ans de vie, elle trouvait beau que les événements de la vie ne l'avaient pas déjà affecté, car la jeunesse ne protégeait pas de toutes les douleurs qu'on pouvait rencontrer, elle ne verrait plus jamais son père, elle avait été ballottée entre Pierheaume, Accalmie et Fort-Darion, elle avait été interdite pendant plusieurs semaines de voir sa mère, de peur qu'elle puisse lui transmettre cette fièvre dévastatrice. Mais elle était là, belle comme le jour, aussi vivante que tout autre enfant qui pouvait s'épanouir dans un endroit aussi protégé que celui-là. Non, tout ce qui venait à déranger la jeune lady Swann, c'est que ce n'était pas de simples troubadours qui venaient à égailler les jardins de la cité impériale. Mais c'était l'impératrice elle-même qui était en train de jouer, et Mina ne la connaissait pas, elle n'avait jamais eu le plaisir de la rencontrer auparavant en tête à tête. L'impératrice l'avait impressionné lors du Collège Impérial, mais alors il était question de décider du sort de Kevan Gardener et le sujet était assez sensible pour une bonne partie de l'assemblée que les sentiments ne pouvaient en être que plus fort.

Mina ne savait donc pas comment agir face à elle, et il était bien normal qu'elle vienne à s'excuser de l'intervention de la petite fillette aux boucles blondes, bien qu'elle n'avait rien fait de bien méchant. La lady vint doucement à incliner la tête pour pouvoir remercier Rhaenys avant de relever doucement le visage, les yeux pleins de malice. « Je vous remercie pour vos mots votre Majesté, mais je n'en ferai pas part directement à ma fille, sinon je crois bien qu'elle ne vous quittera plus. » Après une tendre accolade avec son enfant, Mina la laissa partir en compagnie de Yesaminda. Bien qu'elle ne la connaisse encore que très peu, tout comme son oncle, elle semblait tellement intéressée par l'instrument de musique qu'elle avait suivis sa tante sans hésiter un instant. Mina secoua la tête à l'égard de l'impératrice, les liens familiaux étaient parfois difficiles à suivre. « Vous savez, j'ai moi-même du mal à me rendre compte que mon frère s'est marié … Voilà si longtemps que nous ne nous étions pas vu que je ne pensais pas qu'il aurait trouvé une femme qu'il puisse aimer à ce point. Quant aux liens familiaux … Je n'ai plus mon nom de naissance, je ne suis plus dans le même royaume, il est brun alors que je suis aussi blonde que les blés. Il est difficile alors de voir le rapprochement entre lui et moi. Et il y a tellement de monde ici, qui viennent de tellement d'endroits qu'il est difficile de se souvenir de tout. » Si Mina devait être honnête avec elle-même, elle n'aurait envié la place de Rhaenys pour rien au monde. « Oui, mes enfants sont le centre de mon monde … J'ai d'ailleurs eu une discussion avec sa Majesté l'empereur … Depuis que ma souveraine m'a demandé de siéger au Collège Impérial, je ne sais où l'avenir me mènera … Je suis dévouée à la cause que je défends, à l'Orage et à l'Empire. Je me suis permise de demander à votre époux de pouvoir garder ici mes enfants en sécurité. C'était sûrement audacieux, mais je sais que c'est le mieux pour eux, et je ferai toujours tout pour eux. » Elle grimaça légèrement en entendant la fausse note de musique et elle se mordit la lèvre pour ne pas rire. « Peut-être qu'ainsi Lenora pourra se perfectionner dans son apprentissage de la musique. »


Mina Swann

Écoutez le chant du cygne ...
Le chant du cygne blanc !
Mina Swann

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Swann
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Mina Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Messages : 675
Membre du mois : 55
Célébrité : Amber Heard
Maison : Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beyond the throne   Beyond the throne EmptyVen 3 Jan - 15:08



Fort-Darion, An 1, mois 8, semaine 3




Je sourie doucement à la jeune femme avant de tourner mon regard vers l’enfant dont nous parlions à l’instant. J’aimais les enfants. J’aimais la joie de vivre qu’ils incarnaient parfaitement, tout comme cette innocence qui les caractérisait tant. Cela était… Apaisant. Mon cœur était toujours plus léger en leur présence. Je n’avais pas l’impression d’être un monstre quand ils me regardaient avec leurs grands yeux. Je n’étais pas une tyran, une ennemie. J’étais simplement… Moi. Et mon cœur s’apaisait à cette pensée. Je me concentrais de nouveau sur mon interlocutrice alors qu’elle me répondait. J’adorais Yesaminda. Elle était pour moi une seconde sœur. Elle ne remplaçait pas Vysenia non. Personne ne le pourrait. Mais elle faisait partie de ma famille. Je l’aimais tellement. Et j’avais une trouille sans pareille la concernant, celle de la perdre. Je n’aimais pas Garlan parce que, quelque part, il me prenait Yesaminda. Elle n’était plus toute à moi comme avant. Et elle attendait son enfant. Cela allait l’éloigner un peu plus. Elle allait avoir sa propre famille et je ne compterai plus autant pour elle. C’était la vie, je le savais bien. Mais cela ne m’empêchait pas de détester cette situation. Et, soyons honnête, elle méritait bien mieux que le Bieffois. Il n’était pas à sa hauteur, et il ne pourrait jamais l’être. Et si je le tolérais, c’était uniquement parce qu’il la rendait heureuse. Lorsque ce ne serait plus le cas et bien je le ferai partir, et le plus loin de nous serait le mieux. Mais C’est là ma prérogative de connaitre mes gens. lui dis-je doucement. Je n’avais aucune excuse et je savais reconnaitre mes tords ou des erreurs. Je me devais d’être plus vigilante, même si cela impliquait de me préoccuper un peu plus de cet homme qui me ravissait peu à peu ma plus proche amie. Je ris doucement quand elle évoqua sa demande, tout en secouant la tête de droite à gauche. Ce n’est pas audacieux et vous avez bien fait, même si cela est inutile. Tant qu’ils seront sur nos terres, nos gens veilleront sur eux. Ils sont ce que nous avons de plus chers. la regardant droit dans les yeux, je finissais par ajouter Vous nous avez juré fidélité. Et nous vous avons juré protection. Soyez assuré que nous ferons toujours tout pour vous préserver, vous et votre famille. Nous ne sommes pas infaillibles, c’est certain. Et je ne peux pas vous promettre qu’il ne pourra jamais rien leur arriver. Mais ce que je peux cependant vous jurer c’est que nous ferons toujours notre maximum pour ne pas faillir. Et c’était déjà bien plus que bien des rois, des princes, et des dirigeants. Je prenais mes serments au sérieux contrairement à bien des têtes couronnées. Je demanderais à quelques précepteurs de s’occuper de vos enfants. Ils seront très bien instruits ici. C’était là quelque chose que je voulais étendre à tous les enfants. Mais Fort-Darion était encore trop petit pour ça. Plus tard. Lorsque les travaux seront quasiment terminés, je me pencherai sur celui d’une instruction pour tous les enfants. Elle ne pourra pas être aussi poussée que celle des enfants nobles, mais tout être devrait apprendre à écrire, lire et compter.










Hēnkirī

Rhaenys Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Rhaenys Braenaryon
N'oublies pas qui tu es. Pense, crois, rêve et ose
Messages : 3166
Membre du mois : 7
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impériale Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
N'oublies pas qui tu es. Pense, crois, rêve et ose
Revenir en haut Aller en bas
http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Beyond the throne   Beyond the throne EmptyJeu 9 Jan - 21:03

Mina avait sans doute connu plus de cours royales que le commun des mortels. Pourtant, la jeune femme était de modeste naissance, mais cela lui avait quand même permis de voyager au fur et à mesure des possibilités qui s'étaient présentées à elle. Elle avait réussi à faire la connaissance de Kevan Gardener parce que Garlan était son compagnon de route. Après tout ce qu'il s'était passé, elle se demandait sincèrement si elle n'aurait pas mieux fait de ne rien savoir le concernant, car elle avait l'impression à présent que son intérêt pour sa personne ne valait seulement parce qu'elle possédait un physique assez avantageux et seulement pour cela. Si elle n'avait pas épousé lord Béric Swann, elle n'aurait sûrement pas eu sa place dans la Cour de l'Orage, et elle n'aurait pas plus eu l'occasion d'intéresser qui que ce soit. Alors si l'impératrice en personne vous confiait qu'elle avait l'envie de connaître les personnes vivant sous son toit et donc par extension sous sa protection, elle ne pouvait qu'en être profondément ravi, et elle espérant sincèrement que tout le monde réussirait à trouver sa place au sein de cet Empire encore en construction. Sans doute que si le couple impérial montrait à ceux qui les servaient un peu d'intérêt, cela ne pourra en effet que favoriser les choses et donner à tous l'envie de s'établir durablement ici. Elle ne regrettait en rien d'avoir fait un voyage aussi long jusqu'à Fort-Darion avec ses enfants, cela n'avait pas été simple mais la finalité avait quelque chose de bon. Elle se sentait bien ici, et surtout elle savait que ses enfants seraient protégés, personne n'était infaillible, personne ne pouvait toujours tout prévoir. Le monde était plein de risques, plein de dangers et si on avait le désir de mettre à mal quelque chose, les volontés les plus farouches trouveraient toujours un moyen. Mais elle ne voulait pas penser à tout cela, elle voulait juste profiter de voir le sourire sur les lèvres de Lenora, la petite fille tentant comme elle le pouvait de faire sortir quelques notes de musique.

Mina sourit doucement aux mots que prononça l'impératrice à son attention. « Je dois dire que je ne connais pas encore tous les us et coutumes de l'Empire, on dit toujours que les enfants sont notre avenir, mais je ne voulais pas pour autant vous imposer quoique ce soit … Ce sont des enfants de l'Orage, mais la guerre est tellement proche des portes de Pierheaume … Mon époux est malheureusement mort, mon fils qui n'a même pas un an  doit lui succéder quand il en aura l'âge, et bien qu'il serait logique que mon beau-frère gère le tout, j'ai peur qu'il n'ait le désir ardent de supprimer tout l'héritage de son défunt frère. Jusqu'au fils de celui-ci … Bien que j'espère que l'avenir me trompera là-dessus. » Elle s'inclina doucement face à Rhaenys, les joues quelque peu rosies. « Je vous remercie pour ce que vous faites pour eux mais également pour moi. C'est tout ce que je désire en tant que mère, qu'ils puissent bénéficier des meilleures choses pour les préparer à la vie qui les attendent. »


Mina Swann

Écoutez le chant du cygne ...
Le chant du cygne blanc !
Mina Swann

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Swann
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Mina Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Messages : 675
Membre du mois : 55
Célébrité : Amber Heard
Maison : Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beyond the throne   Beyond the throne Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Beyond the throne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Les Terres Impériales :: Fort-Darion-
Sauter vers: