Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien vivre le confinement
Voir le deal

The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]
MessageSujet: The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]   The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé] EmptyVen 19 Juil - 19:59

Mina leva les yeux au ciel une nouvelle fois, les gloussements incessants de lady Aleyna Tyrell et des autres dames de compagnie commençaient sincèrement à lui irriter les oreilles. Ce n'est pas qu'elle ne supportait pas les damoiselles, ou même qu'elle n'avait jamais participé à ce genre d'échanges n'ayant strictement aucune profondeur dans les sujets mis en lumière. Mina était encore dans l'âge où ce genre de jeux pouvaient avoir pleinement lieux et il fallait dire que le lieu se prêtait souvent aux commérages en tout genre. Cependant, elle ne supportait pas qu'on puisse lui manquer à ce point de respect, alors que Aleyna lui avait demandé de lui faire la lecture et qu'elle n'était clairement pas en train de l'écouter mais ne manquait pas de continuer ses paroles chuchotées au creux de l'oreille de ses autres convives. Elle finit par faire claquer le livre qu'elle avait entre les mains et elle plongea son regard dans celui de la fille Tyrell avec un air de défi, attendant tout simplement de voir si elle était capable de faire le moindre commentaire qui pourrait faire sortir la petite noble de la Treille de ses gonds. Visiblement, elle ne semblait pas en avoir pris ombrage ou vouloir ajouter un quelconque commentaire, comme si elle savait que ce regard voulait dire bien plus que cela et qu'elle n'avait pas envie de se lancer pour le moment dans une joute verbale. Mina ne doutait pas pour autant que dès qu'elle aurait le dos tourné, elle viendrait à recevoir quelques commentaires acerbes de celle qui se disait être son amie. Certes, elles avaient grandis ensemble, avec quelques années de décalage néanmoins car Mina restait plus âgée que Aleyna, mais aujourd'hui, l'écart se faisait un peu plus sentir, alors qu'on parlait de mariage à son encontre, que son père s'était mis à prospecter dans les familles du Bief pour pouvoir trouver un mari à la dernière fille de la famille. Ce qui pouvait être un atout, sans pour autant être un premier choix.

Mina continuait à serrer le livre contre elle alors qu'elle observait avec attention les jardins de Hautjardin, ne pouvant se défaire du paysage qui s'étalait chaque jour devant ses yeux. Inconsciemment, elle cherchait du coin du regard, la silhouette de son frère, Garlan, pouvant sortir à tout moment d'une des nombreuses portes qui menaient à cet endroit tout simplement divin. Il était sans doute stupide qu'elle le recherche ainsi, mais si elle ne savait jamais où l'homme se trouvait quand il chevauchait aux côtés du connétable et prince du Bief, Kevan Gardener, elle savait qu'il devait normalement faire un court arrêt par la capitale du royaume avant de repartir pour une nouvelle mission. Elle vit alors un page se diriger vers elles d'un pas rapide, il s'inclina devant les damoiselles présentes et alors que tout le monde s'attendait à ce qu'il transmette un message à lady Tyrell, il se tourna vers elle et lui tendit un bref bout de papier. Son cœur se mit à battre plus fort alors qu'elle se demandait quelle nouvelle elle venait de recevoir. Elle posa le livre sur la petite table devant elle où s'entassait les petites gourmandises préparées spécialement pour elles et elle se mit à défaire le mot. Un sourire éclatant s'invita alors sur ses lèvres, son frère lui donnait rendez-vous le lendemain matin, il n'était plus très loin de Hautjardin et il aurait quelques instants à lui consacrer. C'était la personne de sa famille dont elle était le plus proche et à qui elle pouvait tout confier, ses joies comme ses peines. Mina entendit de nouveaux gloussements, elle leva les yeux et lança un regard noir aux autres filles qui plaisantaient sur le fait que c'était peut-être un message d'un galant jeune homme avant qu'Aleyna se lève et lui prenne le bout de parchemin des mains. Elle poussa alors un grand soupir. « Ce n'est rien d'intéressant … Ce n'est que son frère … Tu es vraiment d'un ennui Mina ! »

Mina se redressa vivement, reprenant son livre et son message par la même occasion et elle les scruta avec un grand mépris. « Tout comme vos discussions ! » Elle s'éloigna alors sans même faire une révérence, sans même regarder en arrière et elle se dirigea d'un pas rapide vers le château, voulant quitter les jardins rapidement. Elle pénétra dans les couloirs, maugréant contre ses damoiselles sans cervelle. A un tournant, alors qu'elle continuait à avancer sans regarder où elle allait, elle rentra alors dans quelqu'un et en fit tomber son livre. « Oh je suis sincèrement désolée ... » Elle se pencha pour pouvoir ramasser l'ouvrage avant d'observer la personne qu'elle venait de renverser. Immédiatement elle fit la révérence devant lui, gardant la tête basse alors que ces joues avaient pris une jolie couleur rosée. « Mon Seigneur, veuillez me pardonner. »


Mina Swann

Écoutez le chant du cygne ...
Le chant du cygne blanc !
Mina Swann

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Swann
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Mina Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Messages : 675
Membre du mois : 55
Célébrité : Amber Heard
Maison : Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]   The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé] EmptyDim 21 Juil - 0:20

Commandant d’escadre. Ca faisait bien. Mais je savais que c’était un titre creux, donné par une sœur qui voulait plus plaire que prendre une véritable décision. J’étais déjà chef de la flotte de Villevieille, qui pourvoyait plus de la moitié de la marine de guerre du Bief. J’avais défendu les Boucliers contre un raid fer-né, et j’avais aussi de l’expérience contre des pirates dorniens. J’étais victorieux certes, mais d’escarmouches… Tricia savait, bien sûr, que ces victoires qui n’en étaient pas vraiment tant elles étaient insignifiantes, me faisaient totalement ronger mon frein. Elle m’offrait alors ce commandement…


Mais je pensais déjà à autre chose. Une grande compagnie commerciale. Puisque son Roi d’époux s’évertuait à pacifier les relations avec Harren Hoare, Argilac Durrandon et Jordane Lannister, autant boire la coupe jusqu’à la lie et profiter des fruits de ces rapprochements, tirer de substantiels revenus de toutes ces routes commerciales qui n’allaient pas tarder à s’ouvrir aux vaisseaux de Villevieille. Il était temps d’investir dans le commerce, mais père était récalcitrant. Pour lui, il était avilissant de tirer ses revenus d’autre chose que de la production, lainages, céréales, vins et autres draperies, des taxes sur un commerce intérieur riche et augmentant d’année en année, mais limité par la taille d’une ville qui déjà m’étouffait.


J’avais déjà laissé trop de sang dans ses caniveaux, mais au moins avais-je compris, durant ma dernière relâche, comment se réparaient les muscles, et même, comment d’autres organes pouvaient cicatriser. Ca avait été très important, pour moi. Et plein de nouvelles découvertes. Pour la jeune fille des rues aussi, même si ses connaissances s’étaient avant tout constituées dans le domaine âcre de la douleur la plus infâme et la plus prolongée, j’avais failli me faire découvrir dans ces sous-sols normalement prévus pour l’étude sur des corps morts, pour les jeunes mestres qui apprenaient la médecine. A l’évocation de ce souvenir, je ressentais une excitation à nulle autre pareille, le désir d’en savoir plus, d’en expérimenter plus.


Le désir d’entendre à nouveau cette délicate symphonie de hurlements.


Peu importe, à cet instant. Je dois me contrôler. Prendre peut être de cette nouvelle infusion de plantes, ramenée par des explorateurs revenus des Iles d’Ete, où le commerce n’était pas encore vivace. Me calmer. Me promener dans les jardins, y prendre de grandes bouffées d’air frais et odorant, pour me changer les idées. Je devais vite faire refluer le démon, avant qu’il ne soit trop tard.


Au détour d’un massif de rosiers, on me percute. Un livre tombe. Une jeune femme, blonde et très belle, me dévisage et s’excuse, catastrophée de son geste et de sa bêtise. Ca arrivait, somme toute. Moi-même je n’avais pas fait très attention. Je m’époussette cette tenue noire qui m’avait coûté les yeux de la tête, réhaussée du blason de ma maison en fine étoffe de Port-Lannis, avant de redresser mon regard vers la jeune femme.


Très belle. Lady Goldwyne. Je la connaissais de nom, de vue et de réputation. Père aimerait bien me la faire épouser.


De là où j’étais, ça semblait un peu étrange, avec la différence d’âge et de statut, mais d’un autre côté, elle avait au moins pour elle d’être avenante. Je me fends d’un sourire, d’une révérence galante. Je prends sa main délicatement, et dépose un baiser sur le revers de sa paume.




| Il n’y a rien à pardonner ma Dame, mais si vraiment vous vous sentez mal, vous pouvez au moins m’accompagner le reste de ma promenade. |


D’une outrecuidance extrême, je poussais l’arrogance de la noblesse bieffoise à son paroxysme dès que je me sentais un avantage, quel qu’il soit.


| Vous êtes lady Goldwyne, n’est-ce pas ? Je vous avais déjà vue. Votre beauté éblouit la cour, ma Dame. |




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 739
Membre du mois : 16
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]   The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé] EmptyVen 30 Aoû - 17:10

Était-elle une enfant parce qu'elle appréciait de retrouver son frère ? Qu'elle appréciait sa compagnie ainsi que les lettres qu'il lui adressait ? Sûrement que pour les jeunes petites ladys de la Cour du Bief, il était bien plus intéressant de se faire écrire quelques mots doux par des jeunes hommes vous faisant la cour, ou faisant la cour à votre dote et à votre nom, plutôt que d'avoir une discussion sincère, avec une personne que l'on aimait et qui vous aimait, mais d'un amour sans encombre et sans escarmouche, où il n'y avait que la fraternité, la tendresse d'un frère aîné pour sa petite sœur, au lieu de choses qui viendraient toujours à chambouler la relation, le plaisir, le désir et la fortune de l'autre. Mina s'était souvent sentie bien en décalage phase à leurs discussions, elle était bien plus posée et réfléchie, bien plus discrète aussi quand elle devait affronter un groupe qui avait la langue si bien pendue du lever jusqu'au coucher du soleil. Cependant, il n'était pas bon de la chercher de trop, car sous ses airs doux et commode, il était facile de se tromper sur les intentions de la petite demoiselle. Elle était comme l'eau, calme en apparence mais elle pouvait être aussi tempétueuse quand l'orage venait à éclater, et même pouvait elle se montrer revancharde. Que ces charmantes damoiselles se méfient au cours des prochains jours, elles pourraient avoir quelques surprises. Cependant, une part d'elle-même était furieuse, car elle savait que si elle se montrait un peu trop naïve ou même sensible, elle risquait de se faire avoir un jour ou l'autre par quelqu'un et elle ne pouvait pas se permettre de faire un seul faux pas, sinon son père ne manquerait pas de le lui reprocher à sa manière, et si elle n'avait jamais eu de soucis avec lui, elle savait parfaitement qu'il avait sa façon bien personnelle de régler les problèmes.

En attendant, elle était partie, elle n'avait pas envie de flatter plus longtemps l'égo de la jeune lady Tyrell, même si elle se doutait que son excès de colère serait pour quelque temps, matière à rire pour elle et ses amies. Mina se ferait tout simplement discrète au cours des prochains jours, et cela ne lui ferait sans doute aucun mal de se séparer un peu plus longuement de celle qu'elle devait accompagner chaque jour durant. Elle avançait de ce fait sans rien regarder autour d'elle, avec toute la colère qui la suivait et alors qu'elle continuait à vouloir échapper à tous les regards, elle finit par percuter quelqu'un. Voilà qui allait lui apprendre, elle se faisait un peu trop remarqué aujourd'hui, et elle détestait clairement cela. Elle ramassa le livre qu'elle tenait précieusement entre ses mains avant d'observer la tenue puis le visage de celui ou celle qu'elle avait accroché avec un grand manque de délicatesse. Manfred Hightower. Dans sa tenue noire habituelle, il était facile de le reconnaître, sans parler du fait qu'il portait fièrement le blason de sa maison. Il avait une stature, une prestance qu'on ne pouvait attribuer qu'à peu de jeunes hommes et qui lui permettait de se distinguer même ici au sein de la Cour de Hautjardin et des fiers chevaliers du Bief. Mina frissonna légèrement quand il prit sa main dans la sienne et elle le fixa un instant avec stupeur, mais elle laissa néanmoins un sourire éclairé son visage. « En fait, je crois que je ne me sens pas si mal que cela de vous avoir importuné avec une certaine force. Cependant, il serait inconvenant de refuser une proposition de promenade en votre compagnie. Cela me sera agréable de vous accompagner. » Un léger sourire malicieux se glissa sur ses lèvres alors qu'elle se remettait en mouvement à ses côtés. « Lady Mina Goldwyne effectivement. Il n'y a plus à vous présenter quant à vous. Tout le monde vous connait ici, mais je suis bien heureuse de faire officiellement votre rencontre aujourd'hui. » Elle tourna son visage vers lui et se mit à rire doucement tout en levant un instant les yeux au ciel. « Avouez-le, vous dîtes cela à toutes les jeunes femmes de la Cour. Dois-je être flattée ou plutôt  faussement offensée ? » Mina avait toujours apprécié la taquinerie, elle espérait qu'il n'en prendrait pas ombrage.


Mina Swann

Écoutez le chant du cygne ...
Le chant du cygne blanc !
Mina Swann

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Swann
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Mina Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Messages : 675
Membre du mois : 55
Célébrité : Amber Heard
Maison : Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]   The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé] EmptyMer 11 Sep - 21:51

C’était ce genre de rencontre qui était d’ordinaire le plus fécond, dans le sens où cela nous faisait toujours passer par-dessus le souci des convenances ou de tout ce qu’on pouvait attendre de nous d’un point de vue social. Je ne voulais pas paraître outrecuidant mais les circonstances de notre rencontre me laissaient désormais un certain avantage ; je pouvais manier le verbe en contrepartie de la promesse implicite qu’elle ne puisse se soustraire au devoir né de sa percussion. Elle était d’un rang et d’une naissance inférieures, et même si je n’avais pas de postes grandiloquents à la cour, je restais le frère de la Reine, et elle devait donc me plaire, si elle voulait avoir un quelconque avenir à Hautjardin. Toutes ces convenances n’étaient pas explicites. Jamais dites à haute voix, jamais rappelées. Il y avait toujours eu ce genre de convention tacite, une subordination par la naissance et par le sexe, qui enfermait les gens dans un carcan de réactions prédéfinies auxquelles il était tellement difficile de se soustraire.


Cette jeune blondinette était à moi, pour l’instant.


Tout en douceurs et en délicatesse, en précautions et en doigté. Comme toujours. Je devais toujours prendre garde à mon image, car l’ambition requérait alliances et contacts, et j’avais d’autant plus besoin de soutiens et d’amitiés que j’avais toujours ces pulsions qui me taraudaient depuis l’aube de ma vie. Je me tenais en tout cas bien droit, bien raide, mais elle semblait bien moins en place que moi, oscillant entre la surprise et l’effarouchement lorsque je venais lui baiser la main. Son sourire semblait toutefois sincère, même si elle semblait un peu décontenancée quand je la prenais de vitesse. La jeune femme me confiait qu’elle ne se sentait finalement plus si mal que cela. Je prenais cela pour l’ouverture souhaitée, sourire aux lèvres. Elle finit par me confirmer qu’elle veut bien m’accompagner, et que la promenade lui agrée. Mon sourire s’élargit plus encore.



| Pas autant agréable que moi de vous guider dans ces jardins, ma chère. Bien qu’il me semble avoir déjà la chance d’avoir plus belle fleur à mes côtés que toutes celles que nous pourrions croiser, si vous me pardonnez l’outrecuidance. |


Je m’inclinais pour la laisser accuser le coup du compliment, un rien audacieux compte tenu de la situation qui était la nôtre. Elle me confirme qu’elle s’appelle Mina Goldwyne. Je voyais donc de quelle maison elle faisait partie, mais me complimentait sur ma propre naissance. Elle me flattait elle aussi avec un peu trop d’évidence, mais c’était parfois nécessaire.


| Vous exagérez. Tous les chandeliers illuminent le passage de ma sœur la Reine, et je me contente aisément de sa belle ombre. Mais je vous remercie pour vos bons mots. |


Elle me taquine. Me pousse dans mes retranchements en tâtant le terrain alors que nous nous mettons à marcher.


| Je ne dis cela à aucune femme de la cour... |


Mais aux putains que je charcute, sans trop de doutes.


| Soyez flattée, plutôt. On ne voit que vous ici je vous assure. |




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 739
Membre du mois : 16
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]   The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé] EmptyMer 23 Oct - 20:54

Cette rencontre aurait pu se dérouler un millier de fois, elle aurait pu très souvent le percuter au détour d'un couloir, d'ailleurs ils s'étaient déjà croisés sans jamais s'adresser un mot, sans même jamais échanger un regard entre l'un et l'autre. Mina n'était rien, elle n'était qu'une enfant, plus précisément le quatrième enfant du Lord Goldwyne de La Treille, une des petites mignonnes qui accompagnait chaque jour la jeune Aleyna Tyrell, qu'on appréciait parfois regarder, mais qui ne représentait aucun intérêt. La maison Hightower était connue et surtout reconnue. De plus, Manfred avait cette stature, cette prestance et cette présence qui était totalement déroutante. Ce n'était pas un de ses hommes qui se forgeait une réputation par la guerre, en tout cas une carrure physique par le maniement de l'épée, bien qu'elle ne le connaissait pas sur un champ de bataille, elle se doutait qu'il avait cette intelligence rare, que ce soit une bonne ou une mauvaise chose, elle ne pouvait pas le dire pour le moment, mais peut-être qu'elle pourrait se faire sa propre estimation de l'homme maintenant qu'elle l'avait percuté sans aucune autre forme de respect, de douceur et par la même occasion, un certain manque de dignité. Heureusement pour elle, ils étaient seuls à cet endroit, et personne n'avait remarqué la scène. Son tempérament reprit facilement dessus et elle répondit à Manfred comme elle le faisait toujours, avec une certaine franchise, un brin d'audace et un léger rougissement de ses joues. Qui sait, d'ici quelques instants elle allait sans doute regretter de s'être ainsi exprimé à son égard en fonction de la réaction qu'il aurait à son égard.

Le baise main qu'il déposa sur sa peau eut presque le don de lui couper définitivement la parole. Certes, cela pouvait faire partie des conventions qu'un homme se poussait à avoir envers une femme, mais elle restait néanmoins surprise par ce genre de contact, bien que ce soit une agréable surprise dans ce cas-là. Alors, c'était tout naturellement qu'elle allait accepter une promenade en sa compagnie, qu'elle allait sans doute apprécier cette balade à ses côtés. Son sourire la déstabilisa un peu plus, pour autant elle se mit à faire quelques pas en direction du jardin. « Je vous pardonne votre outrecuidance … Est-ce que j'irai trop loin si je vous demandais de le redire en face de la jeune Lady Tyrell et de sa petite cour ? Ce sont des filles parfaitement détestables, qui se prennent elles, pour les plus belles fleurs que comptent Hautjardin … Si ce n'est même de Westeros. » Elle éclata de rire tout en levant les yeux au ciel, alors que ses joues venaient à rosir un peu plus encore à cause de son audace un peu trop poussée. Puis, elle se calma et tourna la tête dans sa direction pour pouvoir l'observer attentivement. « Être en pleine lumière n'est pas forcément la position la plus aisée. Être dans l'ombre, l'ombre d'une reine permet d'utiliser son influence sans avoir tous les regards toujours tournés vers soi, c'est peut-être plus simple de vivre ainsi. » Elle continua à avancer à pas lent. « Alors je serai flattée Monseigneur par vos bons mots à mon égard. »


Mina Swann

Écoutez le chant du cygne ...
Le chant du cygne blanc !
Mina Swann

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Swann
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Mina Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Messages : 675
Membre du mois : 55
Célébrité : Amber Heard
Maison : Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]   The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé] EmptyLun 4 Nov - 15:05

Compter fleurette aux jeunes dames du Bief était l’un des passe-temps principal à avoir quand il s’agissait de chercher à paraître normal aux yeux de tous. Dans la cour du Roi Gardener, grande place était faite aux lettres, aux arts, et bien sûr à l’amour courtois. Quand les jeunes nobliaux ne s’encanaillaient pas dans les bouges du port fluvial de la ville, et qu’ils ne passaient pas leur temps à se battre sur la frontière avec des voisins belliqueux qui ne souhaitaient que vivre des rapines et du meurtre, ils étaient souvent bien empressés de pouvoir retrouver les robes décolletées des dames de la cour, de toutes celles qui étaient bonnes à marier, ou de quelques dames de plus d’expérience, forcées d’épouser des hommes déjà vieux durant les conflits précédents… Et qui donnaient leurs faveurs en autant d’initiations qu’il y avait de jeunes gens prêts à faire la cour de ces charmes expérimentés. Quoiqu’il en soit, je connaissais de vue Dame Goldwyne et faire pour de bon sa connaissance était un plaisir, et c’était le couvert idéal de me voir en bonne compagnie pour dévier tous les immondes ragots qui pouvaient courir sur moi depuis l’enfance ou pire, depuis mon veuvage. On ne pouvait pas toujours arrêter les mots mais on pouvait encore leur apporter toutes les nuances souhaitables et souhaitées.


La jeune femme semble passablement impressionnée. Peut être du fait de mon nom, ou de ma position à la cour. Je ne savais pas très bien, mais quoiqu’il en soit je note que malgré notre rencontre un rien cavalière, elle se montre plutôt avenante, et pas seulement reconnaissante que les choses n’aient pas mal tourné pour elle. Bousculer quelqu’un à la cour n’est pas toujours sans conséquence, certains de ces paons ayant manifesté une fierté toujours mal placée, comme s’ils étaient forcément meilleurs et précieux en comparaison de tous les autres. Ce n’était pas mon cas. Car mieux que quiconque, j’avais bien conscience de quels monstres les gens pouvaient être dans l’intimité qu’ils s’imaginaient avoir. La jeune dame dit pardonner mon outrecuidance et dit vouloir qu’elles soient répétées, ces belles paroles, devant un parterre d’amies à prendre entre guillemets, le genre à se laisser constamment guider par les cancans.



| Aleyna Tyrell ? Je la connais oui. Cela ne m’étonne pas beaucoup d’elle. Mais je vais vous confier un sujet, très chère, sur les commérages qui agitent la gente masculine de la cour concernant ces donzelles. |


D’un air de connivence, sourire canaille, je me penche vers elle pour lui confier ce secret si peu gardé par tous le monde, le genre de ragot à se diffuser largement en toutes circonstances et auprès de tous les cercles.


| Il se murmure surtout que si elles sont des fleurs, elles sont surtout les coquelicots des champs de blé. Toujours à se faire butiner par qui passe par là, si vous me passez l’expression. |


Je me joue de sa gêne, de sa retenue. Je m’amuse en l’impliquant dans la situation, et en tournant en ridicule celles qui de toute évidence lagacent. Toutefois, elle m’avait demandé si elle n’allait pas trop loin.


| Cela dit, vous me demandiez si cette demande vous ferait aller trop loin. Je puis vous dire que non, encore que vous en serez quitte d’un repas passé en ma compagnie. |


Autant pousser son avantage le plus loin possible...




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 739
Membre du mois : 16
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]   The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé] EmptySam 4 Jan - 20:47

Mina avait beau être comparée à une jolie fleur, il semblait qu'elle ne pouvait pas pour autant combler l’écart que sa petite naissance avait creusé comme fossé au sein de cette culture de belles roses. Si on la trouvait jolie, cette douce jeune fille aux cheveux d'or et aux lèvres presque aussi rouges que le sang, aux yeux de biche d'un bleu éclatant, elle se voyait déjà voué à une vie au service d'autres dames de la Cour du Bief. Des femmes de plus hautes lignées qui la garderaient à leurs côtés pour les servir puis pour s'occuper un jour des enfants qu’elles viendraient à mettre au monde. Mina n'avait jamais eu de grandes prétentions, elle ne se voyait pas faire un grand mariage, elle ne se voyait même pas lady d'une grande maison. Elle n’était qu'une fille de la Treille, son père étant un vassal de Lord Redwyne. Il n’était pas plus que cela maître de son destin et s'il avait fait des enfants pour s'assurer un peu plus de renommer, il semblait que sa descendance venait plus à le décevoir que de le ravir. Loin de chez elle, elle pouvait au moins apprécier de ne pas être sous la bride directe de son paternel, même s’il n’était jamais bien loin pour rappeler sa progéniture à l'ordre. Elle finirait sûrement par épouser un écuyer des Tyrell, peut-être pourrait-elle se présenter à Hautjardin au bras d'un chevalier, respectable et raisonnable qui la traiterait avec délicatesse, se prévalant de suivre avec la plus grande ferveur, les préceptes de la chevalerie et de la romance chevaleresque. Pour le moment, le destin lui était cachée, elle continuait de faire ce qu'on lui demandait et elle espérait sincèrement qu'elle n’aurait plus à subir les moqueries des jeunes demoiselles de la Cour.

Toujours dans l'ombre de Aleyna Tyrell, Mina se pensait totalement transparente et elle ne se serait jamais doutée que Manfred Hightower pouvait bien connaître son nom, ou plutôt réussir à associer un nom et un visage. Commençant doucement à se mettre en marche en sa compagnie, elle n'avait pu cacher qu'elle avait été passablement ébranlée par les attaques de ces nobles dames qui n'avaient sans doute pas connues plus de prétendants que la jeune Goldwyne mais qui adoraient faire croire le contraire. Elle ne doutait pas néanmoins que Aleyna ferait sans aucun doute un bien plus beau mariage qu'elle. Mina se tourna légèrement vers Manfred quand il eut envie de lui parler sous le ton de la confidence, ces petits mots que l'on s’échangeait au coin d'un couloir, du bout des lèvres qui pouvait souvent faire sourire celui qui venait à colporter la rumeur mais aussi l'oreille qui était là pour écouter. Mina baissa alors les yeux après avoir entendu les paroles de Manfred et elle se mit à rougir doucement, cachant quelques instants ses joues derrière le livre qu'elle avait gardé entre ses mains. « Vous croyez vraiment que ces jeunes filles de la haute noblesse se laisserait si facilement aller à la conquête de l’âme comme du corps ? » Mina souriait malicieusement, cette discussion la gênait tout autant qu'elle l'amusait. « C'est un gros risque pour ces damoiselles de remettre en cause leur vertu, leur honneur et surtout celui de leur famille… ». Elle se pencha à son tour dans sa direction. « Cependant, il paraît que la nuit, les écuries soient propices à d’étranges situations. » Ce n’était que des on-dit, Mina n’était pas le genre de jeune fille à vouloir tenter le diable. Elle inclina doucement la tête. « Voilà un sacrifice immense … » Elle disait cela sous le ton de la plaisanterie et elle se mit à rire doucement. « Cela sera un réel plaisir de prendre un repas avec vous. »

HRP:
 


Mina Swann

Écoutez le chant du cygne ...
Le chant du cygne blanc !
Mina Swann

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Swann
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Mina Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Messages : 675
Membre du mois : 55
Célébrité : Amber Heard
Maison : Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]   The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé] EmptyDim 5 Jan - 15:25

Je n’étais pas un joli cœur, et si j’étais doué et fort en verve quand il s’agissait de parler, je savais bien que les dames, dans leur jargon et le secret de leur boudoir, ne perdaient pas une occasion de me comparer à un funeste corbeau avec ma tignasse brune, cette barbe sévère, toujours parfaitement bien taillée. Mes tenues sombres, souvent noires également ou d’un gris foncé, ne faisaient pas grand-chose pour me donner un air jovial qui n’était souvent illustré que par un sourire en coin. Quoiqu’il en soit, je fais sorte de pouvoir me montrer un rien charmant avec la jeune donzelle. Elle avait beau être issue d’une modeste famille on ne pouvait pas vraiment nier ni sa beauté, ni son sens de la conversation. Je m’amusais, un peu du moins, et pour le moment malgré de vagues tentations tenues sous contrôle, les choses restaient parfaitement à leur place avec un gros travail sur moi-même ces derniers mois. Je me disciplinais en dosant savamment les moments où j’avais le droit de succomber à la tentation, et les autres fois où je devais bien me tenir. C’est le moment, pour l’instant, même si je ne manque pas grand-chose des attraits ineffables du corps de la jeune femme ; de ses yeux si vifs à sa crinière blonde, en passant par cette poitrine menue mais tentatrice, et de cette chute de reins qui paraissait svelte. Visiblement, la jeune femme prenait soin d’elle, et c’était quelque chose que j’appréciais pour être sans aucun doute un véritable maniaque du contrôle.


La jeune femme semblait contente que je connaisse son nom, et que sa famille me dise quelque chose. Je savais aussi qu’elle semblait un rien belliqueuse et revendicative vis-à-vis de ses pairs ; elle semblait avoir le chaudron plein des imbécilités de certaines de ses amies présentes à la cour. La beauté rougit quand je la complimente, et surtout quand je commence à rentrer dans le jeu de la médisance taquine. Mina me demande si je pensais que c’était effectivement le cas, ce que je racontais sur la petite Tyrell.



| Bien sûr, qu’elles s’y laissent aller. L’essentiel pense que ça peut les aider à capter le cœur d’un futur promis éventuel, qui pourra alors leur assurer ou l’avenir ou l’amour, voire les deux. Le risque est toutefois mesuré ; ces femmes sont protégées par leur nom et leur dot, qui n’en est que plus conséquente. |


J’arque un sourcil et étire mon sourire en coin à l’évocation d’étables, un rien choqué de la confidence.


| Qui donc peut s’adonner à la fornication en pareil endroit, dame ? Vous piquez ma curiosité ? |


Je lui tends le bras d’un air badin alors qu’elle accepte le repas.


| Ce soir ? |


Je poussais sans vergogne mon avantage.




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 739
Membre du mois : 16
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]   The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé] EmptyJeu 9 Jan - 21:06

Mina se surprenait elle-même à discuter de choses aussi frivoles, et qui n'étaient clairement pas convenables avec un homme qu'elle ne connaissait que de nom et surtout de vue. Il se déplaçait dans les couloirs de Hautjardin comme une âme sombre, aux secrets peut-être bien plus obscurs. Il était certain que si on venait à comparer l'héritier de la maison Gardener et celui de la maison Hightower, on se retrouvait en présence du jour et de la nuit. Chacun avait sa particularité, chacun avait son intérêt et chacun apportait sa pierre à l'édifice à sa façon. La jeune fille ne pouvait pas dire ce qu'elle pensait de Manfred, c'était un parfait inconnu pour elle, et sans doute que si elle ne lui avait pas foncé dedans au coin d'un tournant, elle n'aurait jamais osé venir d'elle-même l'approcher et aller à lui faire la conversation. Et encore moins à parler de choses qu'une jeune damoiselle ne devait exprimer que dans le cercle très intime, avec sa mère par exemple, peut-être une sœur et sûrement dans rares cas, son futur époux. Cependant, Mina s'ennuyait tellement, elle qui avait l'esprit vif et qui ne demandait qu'à pouvoir s'exprimer sans les belles contraintes de la bienséance. Mina était néanmoins une jeune fille totalement innocente dans ce domaine-là, elle ne pouvait qu'imaginer ce que cela pouvait bien représenter. Sa mère lui avait quelque peu raconter ce à quoi cela correspondait, mais il fallait bien avouer qu'elle ne s'était attardé sur le seul aspect qui devait compter aux yeux d'une correcte damoiselle, celui de donner une descendance à son époux.

D'ailleurs elle ne répondait que très peu quand ses amies de la bonne société se mettaient à échanger sur ce thème, forcément elle passait pour une prude jeune fille à comparer des autres, et même sa correspondance avec son frère venait à être ridiculisée. Cependant, elle avait parfaitement conscience que cela ne durerait plus si longtemps que cela. Elle était en âge de se marier, et alors on lui demanderait de jouer le rôle de la parfaite épouse, s'occupant des enfants, et cherchant à son tour à leur offrir des opportunités, pour pouvoir toujours s'élever un peu plus. Bien qu'elle ne remettrait pas directement en question les paroles de Manfred Hightower, elle ne manquait pas de se demander si vraiment, ces belles demoiselles qui se croyaient au-dessus de tout et de tout le monde puissent ainsi se mettre en danger pour un futur qui était loin d'être certain. Elle se mit à sourire malicieusement à l'égard de l'homme qui venait à l'accompagner. « Et vous, une de ses nobles dames a-t-elle ainsi réussi à capter votre cœur ? » Elle aurait sans doute eu envie de lui demander s'il pratiquait lui-même ce genre d'amusements avec ces jeunes damoiselles de la Cour, il semblait en effet bien connaître la situation, mais cela n'aurait pas été bien vu. Mina haussa les épaules tout en se mettant à rire. « Je ne suis point allée voir si cela était véridique ou non … Je passe rarement devant les écuries aux heures les plus sombres de la nuit pour le savoir. Quant aux goûts de chacun, il faut peut-être croire que certains individus apprécient de se vautrer ainsi dans la paille sale. Vous êtes un homme, personne ne fera attention à vos faits et gestes si vous avez l'envie de confirmer les rumeurs. Mais après tout, qui viendrait chercher un couple d'amants dans une écurie. » Elle glissa doucement son bras autour de celui qu'on lui proposait. « Je suis disponible pour vous ce soir, si c'est votre désir, Ser. »


Mina Swann

Écoutez le chant du cygne ...
Le chant du cygne blanc !
Mina Swann

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Swann
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Mina Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Messages : 675
Membre du mois : 55
Célébrité : Amber Heard
Maison : Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]   The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé] EmptyMar 14 Jan - 20:21

Il n’y avait pas à tergiverser, quand quelque chose nous plaisait il fallait savoir avancer dans la même direction. Je ne savais pas vraiment ce que la jolie blonde pouvait penser de moi, mais je me disais quand même que je devais bien tenter d’en savoir plus. Les Goldwyne n’étaient personne au Bief, mais il n’en restait pas moins qu’ils étaient comme tout un chacun ; une ressource pour qui sait s’en servir. Dans ces circonstances, il n’était pas crétin, et même plutôt loin de là, de se dire que l’on pouvait essayer d’en savoir plus. D’en apprendre plus, sur elle comme sur sa famille. Après tout si elle fréquentait la fille de l’Intendant du Roi, elle pourrait sans nul doute se montrer utile à son heure. En sus il fallait bien avouer qu’elle était loin d’être vilaine, la blondinette. Et ce ne serait sans doute que très malséant d’en profiter sans la moindre honte… Mais j’étais prêt à courir le risque, à faire en sorte de pouvoir retirer plus que des confidences de cette conversation. Après tout, j’étais veuf. Depuis plusieurs années déjà. Ma douce épouse n’avait pas survécu à son premier enfantement et il était de notoriété malheureusement commune que j’en serais le principal responsable… La belle ne semblait pas se formaliser de ces viles rumeurs, quoiqu’il en soit. C’était déjà une bonne chose ; je ne me sentais absolument pas le droit ni le devoir de me justifier sans arrêt pour quelque chose que je n’avais pas commis, pas même un peu.


La… Bonne société. Ca ne m’étonnait pas beaucoup que la jeune Mina ne se retrouve à se méfier grandement de ses condisciples, de ses partenaires de vie à la cour. Les jeunes femmes étaient souvent agaçantes de bêtise, et si le fait qu’elles cherchaient presque toutes un mari qui soit ou beau ou puissant, voire les deux, était un rien stupide, au moins cela permettait-il d’en profiter quelque peu. Je ne pouvais toutefois que laisser passer une ombre sur mon visage quand elle évoquait le fait qu’une jeune femme avait déjà pu toucher mon cœur.


Elle ne savait pas, c’était parfait. Et même si c’était sincère, cette façon que j’avais d’accuser physiquement sa perte et son souvenir, il n’en restait pas moins que cela me ménageait l’ouverture que j’attendais. Et me jetais dessus sans la moindre vergogne.



| Je crains, ma Dame, que mon cœur ne soit pris par mon épouse. Malheureusement décédée d’un mauvais accouchement il y a deux ans. Maintenant, qui sait ? Le deuil a été difficile, mais je suis le seul héritier de ma maison, il va bien falloir que je pense à l’avenir. Sinon, mon noble père y pensera pour moi. |


Et il m’affublera d’un laideron stupide que je ne pourrais que réprouver pour son manque de finesse et son incompétence notoire dès qu’il s’agissait de faire autre chose que de pondre des chiards à la chaîne, qui me mettraient au supplice s’ils devaient malheureusement nourrir la même intelligence… Alors, je prendrais les choses en main, à un moment ou à un autre, car si je comprenais parfaitement que les alliances étaient politiques, il ne fallait pas pour autant oublier que j’avais quelques lourds secrets à protéger, ou à partager, mais je ne serais pas franchement enthousiasmé par quelqu’un qui ne pourrait être qu’un poids pour moi. La jeune bieffoise m’explique alors qu’elle n’était pas allée vérifier les rumeurs, tandis qu’elle négligeait ostensiblement les accointances de ces individus aussi lestes de leur vertu que sans grande imagination.


| C’est ma foi vrai. Mais quel manque cruel d’imagination et de classe, quand n’importe qui sait que la parole comme l’argent suffisent à acheter les silences ? Personne à la cour ne manque de l’un ou de l’autre, et il y a bien plus confortable que la paille et la compagnie des équidés. |


Je me penche vers elle, et lui embrasse la main dans un baisemain de rigueur.


| A ce soir, alors ? Au petit balcon qui surplombe le jardin de l’aile ouest, s’il vous agrée. La vue sur le fleuve est à couper le souffle, et j’y enverrais mes gens. |




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 739
Membre du mois : 16
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]   The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé] EmptyDim 2 Fév - 12:30

Mina ne pouvait pas dire qu'elle ne connaissait pas Manfred Hightower de nom ou d’apparence. Il avait une place importante, il était le frère de la reine, mais il fallait bien avouer que pour la jeune fille de La Treille cela n'allait pas plus loin. De son point de vue, il apparaissait pour elle que Manfred était quelqu'un d'inaccessible pour une petite noble comme elle. Si elle ne l'avait pas ainsi percuter, elle ne se serait jamais permise de lui adresser la parole, et sans doute qu'il en aurait fait de même. Derrière cette pensée, il n'y avait aucun regret ni aucune rancœur. Ce n'était pas seulement une histoire de nom, de titre, ni même d'ordre de naissance dans la famille, c'était plutôt une question de tempérament et celui de Mina était certes très jovial, avec ce franc parlé qu'elle se permettait d'avoir dans certaines circonstances, mais sinon elle préférait rester la plus discrète possible. Elle n'aimait pas s'afficher, même si au fond d'elle-même, elle pouvait bien avouer qu'elle avait le désir qu'on la remarque, mais pour ce qu'elle était et pas pour ce qu'elle représentait. D'ailleurs n'avait-elle pas fuis au moment même où les autres demoiselles avaient commencé à se moquer d'elle et de la correspondance qu'elle entretenait avec son frère, et même le reste de sa famille. Elle était loin de la Treille et même si elle se doutait qu'elle ne pourrait éternellement rester là-bas, elle avait le besoin de garder le contact avec les siens, la famille était une chose très importante à ces yeux. Alors les racontars, les rumeurs, elle préférait les laisser aux autres personnes, il y avait parfois peu de choses à faire pour une femme de bonne naissance et il était alors bien plus simple pour tout le monde de continuer à colporter les petites histoires qui pouvaient circuler. Mina préférait se faire ses propres idées, et elle pouvait dire pour le moment que sa rencontre impromptue avec Manfred n'avait pas manqué de lui apporter une petite touche de fraîcheur au cours de cette longue journée.

C'est pourquoi, elle discutait librement avec l'homme qu'elle venait de croiser, quelques échanges sur la façon dont se comportait les damoiselles de la Cour et elle en était venue à demander si une de ces jeunes filles avait su trouver grâce aux yeux du Hightower. Sans doute une erreur de sa part quand elle entendit la réponse qu'il lui donna quelques instants après. Mina baissa alors la tête, honteuse des mots qu'elle avait prononcé, alors qu'il venait de lui avouer qu'il avait perdu son épouse au terme de la grossesse de celle-ci. L'événement était dur, perdre à la fois femme et enfant, dans un moment qui aurait dû être joyeux et plein de promesse pour l'avenir. Elle pressa de sa main légèrement le bras de Manfred, avant de lever doucement son regard vers lui. Que pouvait-on répondre à cela, surtout quand on n'était pas une intime de la personne. « Je suis certaine que cela devait être une femme merveilleuse, malheureusement les accouchements sont des choses qui sont difficiles à prévoir … L'issue est un élément que nous ne pouvons pleinement maîtriser … Je suis sincèrement désolé pour vous et feu votre épouse que cela se soit passé ainsi. » Elle hocha doucement la tête. « Oui, l'impératif d'être l'héritier et de perpétuer la lignée et la maison. Le deuil est une épreuve à passer, et notre place nous impose malheureusement de devoir nous dépasser. Il est vrai qu'il est mieux que ce soit vous revienne plutôt que ce soit votre père. Même si je ne connais point celui-ci, les avis sont parfois discordants. » Elle ne préféra pas répondre aux paroles de l'héritier Hightower, quelque peu troubler par le fait qu'il y avait discuté de la disparition de son épouse, elle avait alors du mal à repartir sur le sujet de ses jeunes femmes qui venaient à se vautrer dans la paille pour passer quelques instants coquins avec des hommes de plus ou moins bonnes familles, pour trouver un époux ou pour pouvoir s'amuser. Elle se tourna doucement vers lui et elle le laissa embrasser sa main alors qu'elle avait accepté de dîner avec lui. Elle s'inclina face à lui. « Cela me va parfaitement, et il n'y a pas plus beau paysage que celui-ci. Je vous dis donc à ce soir ! » Elle s'éloigna lentement, se retournant une dernière fois pour l'observer avant de rentrer dans le bâtiment.


Mina Swann

Écoutez le chant du cygne ...
Le chant du cygne blanc !
Mina Swann

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Swann
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Mina Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Messages : 675
Membre du mois : 55
Célébrité : Amber Heard
Maison : Swann
Grâce et vaillance en toute chose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]   The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
The past is behind us, nobody will be able to change it anymore. [Tour I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Le Bief :: Hautjardin-
Sauter vers: