Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
– 200€ sur le Robot multifonction Moulinex Compagnon – HF802AA1
499.99 € 699.99 €
Voir le deal

War and Peace - FB (Tour II - Terminé)
MessageSujet: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyDim 23 Juin - 16:18

L’air était frais. L’été restait relativement froid, dans le Nord. Il n’était pas rare d’y voir quelques flocons, ou qu’il gèle loin des côtes. Le mariage de Jeyne s’était bien déroulé. Tout en fait s’était bien passé. Les accords passés avec les Lannister avant qu’ils ne repartent, la formation de l’armée sous les créneaux… Le système divisionnaire était en train de se mettre en place. Le recrutement s’était accéléré par zones, et chaque seigneur disposait de prérogatives liées à ses fiefs et à ses vassaux. C’était logique, somme toute, et l’armée avait désormais les coudées franches pour se réorganiser en profondeur autour de ce système de répartition. L’alliance avec Peyredragon était en bonne voie… Je n’avais pas beaucoup hésité. Mais je n’étais pas pour autant pleinement satisfait de l’accord. J’aurais préféré ne pas avoir à me remarier ; j’aurais préféré que Jon trouve le parti de nos futures alliances, et si les discussions tombaient à l’eau au niveau de l’Orage il était difficile d’imaginer une union avec notre premier allié, le Val, car il n’y avait que des cousines du Roi, ou des dames de haute naissance, certes, mais rien qui cimente de façon inaliénable cette nouvelle alliance. Une Royce, peut être ? Allez savoir. En tout cas, la Targaryen avait refusé. Elle m’avait voulu moi, car j’étais le Roi, et elle ne voulait pas d’un Prince. Elle craignait qu’il ne meure dans la guerre à venir, sans doute. Sa position était tellement fragile, qu’elle devait anticiper beaucoup de difficultés.


J’étais mitigé. Je n’avais pas envie de me remarier. Je ne voulais plus me laisser attacher à une seule femme. Plus m’attacher tout court. Je me sentais si vieux, sous cette toison qui grisonnait de plus en plus, surtout depuis Buron. Les traits émaciés par la perte de poids, j’avais l’air dix ans plus vieux. J’étais déjà plus âgé que ne l’avait jamais été mon père, ou que ne le seraient mes frères, tous morts les uns après les autres dans les guerres du Nord. J’étais plus seul que jamais, et je savais que je n’avais pas l’âme à séduire ou attacher une jeune reine pleine de verve et de passion comme Rhaenys Targaryen ; ne m’avait-elle pas comparé à Harren, lors de notre première rencontre ? Ce même félon qui m’attaquait dans le dos, en plein mariage de mon aîné. Ses armées marchaient déjà sur Moat Cailin. J’avais besoin du Val… Notre plus ancien allié, même s’il restait récent. Le Val qui était venu jusqu’ici pour célébrer le mariage de ma fille. Cette Reine en qui j’avais confiance. Et plus que ça.


Sharra Arryn était ma semblable. Forcée de se débrouiller seule, et entourée d’ennemis potentiels ; Orageois et Riverains, Fer-nés et un temps, pillards venus de la mer, d’Essos. Il y avait du danger chez elle aussi.


Je la reçois dans mes appartements privés, pour un dernier repas. Tous les termes de notre alliance, de notre plan commun contre le Noir, tout a été décidé et apprêté. Il ne nous reste maintenant qu’à finaliser, à renforcer des liens déjà consumés. Après la déception et la trahison de la jeune Mathie Rivers, j’ai trouvé quelque réconfort avec la Reine du Val. Elle s’est montrée séduite, malgré ce corps portant les stigmates de la récente boucherie contre les sauvageons ; pommette en train de cicatriser, et large plaie au torse là où une flèche a enfoncé mes mailles, manquant de me tuer sous le coup des immondices dont la pointe en os du projectile avait été enduite. Je lui avais demandé de me rejoindre pour un dernier repas. En haut de la tour seigneuriale de Winterfell, avec vue du balcon où était dressée la table sur le bois sacré, où j’avais encore prié le matin même.


Aïeux, dieux de toujours et pour toujours, donnez moi la victoire, et la conviction armant mon bras.


On la fait entrer, et je m’incline, encore un peu raide. Barbe fraîchement taillée, mais encore amaigri des ravages du poison et de la fièvre. Main droite sur le coeur. L’autre, dans le dos.



| Votre Grâce… Il me plaît que vous ayez eu le temps de venir dîner avec moi, compte tenu de vos préparatifs de départ. |


Table dressée, chandeliers et bouteilles déjà ouvertes, victuailles apéritives déjà apprêtés sur la table du repas, viandes séchées, fromages et légumes importés de Blancport, frais, et le vin déjà ouvert. Je l’invite à me rejoindre, mais non sans attarder un instant de trop mes lèvres sur sa main, douce et parfumée.


| Je me suis dit que refaire le tour de nos accords ne serait pas de trop, avant d’aller rejoindre ma promise et mes troupes. De votre côté, puis-je vous aider ou vous faciliter le trajet de quelque manière que ce soit? |




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 32496
Membre du mois : 86
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyDim 23 Juin - 18:23

Sharra faisait courir la plume sur le bout de parchemin qu'elle avait posé sur son bureau. Demain elle quitterait Winterfell, avec de nouvelles alliances, de nouvelles promesses, de nouvelles questions également. Il était une chose de prévoir le futur, il en était une autre de le voir se réaliser et répondre aux attentes qu'on avait placé dans l'idée qu'on avait eu le désir de construire. Elle prenait donc le soin de contacter son fils pour pouvoir le conseiller sur les choses qui seraient essentielles à entreprendre et d'autres où il fallait absolument qu'ils s'entretiennent avec les conseillers du Val. La discussion était toujours une chose importante, pour prendre le sein d'entendre toutes les voix, mais la décision elle, souvent était alors sans appel. Elle signa la lettre adressée à son fils, la referma par un cachet de cire avant de la transmettre à l'un de ses gardes qui se tenait devant les portes de ses appartements pour que celle-ci parte le plus rapidement possible de Winterfell. Il y avait un certain soulagement et en même temps une certaine appréhension à quitter la place forte du Nord. Sharra ne regrettait en rien sa présence pour l'union du Lion et de la Louve, cela avait été fort intéressant et de nouvelles perspectives s'étaient ouvertes pour le royaume dont elle était la représentante ici. Il y avait des rapprochements plus agréables que d'autres. Pour autant, elle ne pouvait dire qu'elle n'était pas heureuse de retrouver ses contrées, de retrouver ses fils, de préparer déjà la venue de la future reine, Nyméria Lannister, au Val pour pouvoir s'unir d'ici la fin de l'année avec son fils Ronnel, espérant que l'amour qu'éprouvait ces jeunes gens l'un pour l'autre n'était pas seulement un caprice du cœur comme il en arrivait temps lors des premiers émois de l'adolescence. D'une certaine façon, cela allait renforcer l'alliance qu'elle avait contracté avec le Nord, puisque Lyman Lannister épousait une nordienne, et sa petite sœur épousait un valois. En espérant que cela pourrait parvenir un jour à offrir la paix que Sharra désirait tant voir sur ses terres et sur tout Westeros.

En attendant, c'était une toute autre mission qu'elle devait accomplir ce soir. Quand elle avait reçu son invitation, elle n'avait pas tardé à lui répondre de façon positive. Attendre ne serait que mensonge ou fausse modestie, une recherche d'espérance ou de désir de l'autre, qu'elle voulait obtenir par l'exercice de son charme directement et dont elle savait déjà qu'il avait fonctionné sur lui. Elle se retrouvait dans sa personnalité, elle se retrouvait dans sa façon de penser, ils n'utilisaient pas les mêmes armes mais pour autant, ils pouvaient estimer l'un comme l'autre qu'ils avaient réussi à aller plus loin que leurs prédécesseurs et contre parfois l'avis et la confiance des personnes de leur entourage. Ils allaient au bout des choses, de leurs idées et des personnes qu'ils estimaient être, tout en sachant mettre les forme dans leurs négociations. Sharra fit signe à deux de ses dames de compagnie qu'il était à présent l'heure de se vêtir de ses plus beaux atours, et même si l'été était parfois frais dans le Nord, elle avait le désir de faire monter la température lors de ce dîner en tête à tête, le dernier avant qu'elle ne parte, le dernier avant qu'il ne vienne à l'épouser. Cette idée vint alors à lui serrer le cœur un long instant, baissant le regard comme si elle venait à admirer les étoffes d'un bleu profond qu'elle portait, une robe aux voiles légers, richement décodé de broderie d'or et d'argent, laissant ses épaules dénudées, sa taille marquée d'une ceinture d'or et ses cheveux coiffés dans un chignon parfait. Elle comptait bien profiter à chaque instant de ses dernières heures à Winterfell, même si elle savait qu'une partie des négociations politiques allaient se finaliser lors de ce dîner.

Elle quitta donc ses appartements, marchant d'un pas assuré et conquérant jusqu'à ceux de Torrhen Stark, demandant à se faire annoncer avant de pouvoir pénétrer dans les lieux. Elle inclina la tête pour pouvoir saluer son hôte qui même si on pouvait voir la faiblesse physique dûe aux nombreuses blessures que l'homme avait eu au cours de sa dernière bataille, elle ne pouvait que reconnaître dans son regard noir, la force de caractère qu'il pouvait avoir à chaque instant. Ce regard qui avait déjà su la faire chavirer. « Sire, je n'aurai jamais perdu une occasion de vous faire mes adieux, et j'ai été touché par cette invitation de votre part. Tout sera prêt pour mon départ et je ne sais quand nous aurons la possibilité de nous retrouver à nouveau dans de telles conditions. » Elle lança un regard sur le côté alors qu'un sourire éblouissant venant à se dessiner sur ses lèvres, toutes ses attentions à son égard lui réchauffait le cœur. Alors que sa main prend la sienne pour pouvoir l'a porté jusqu'à ses lèvres, Sharra referma un peu plus sa prise sur les doigts de l'homme. Elle s'approcha doucement de lui, son visage face à face avec le sien alors qu'il venait de se redresser. « Vous êtes charmant d'avoir fait préparer cela pour moi … Sachez que je n'aurai pas voulu être ailleurs qu'ici pour ma dernière soirée à Winterfell. » Souffla-t-elle du bout des lèvres, elle fixa un long moment d'un regard plein de malice avant d'aller prendre place autour de la table.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyMar 25 Juin - 13:32

Il n’y avait jamais rien de facile, rien d’aisé, à conclure des accords entre royaumes. Chacun prêchait pour sa paroisse et défendait ses couleurs, et l’aptitude au compromis n’était pas la qualité première des souverains de Westeros. Pour être tout à fait honnête, j’avais les compromis en horreur. Ils étaient la marque d’un camp qui n’arrivait pas à défendre avec assez de forces ses propres convictions, et il me semblait assez clair également que les choses n’étaient jamais efficaces si elles n’étaient pas pleines, entières. Mieux valait ne pas prendre de décision qu’en prendre une en demie-teinte, abrogée de toutes ses convictions et de sa nature même. Pourtant, il fallait bien discuter, il fallait bien échanger avec les voisins. Le Val était dans une situation analogue au Nord, incapable de peser seul dans le Jeu des Trônes, mais qui était pourtant facile à défendre, et une épée placée dans le flanc de quiconque se battrait pour la domination de la Néra… A savoir, Hoare et Targaryen, voire Durrandon. Son positionnement en faisait un partenaire incontournable. La tournure qu’avaient pris les choses avec Sharra Arryn était plus personnelle, plus imprévue. Je m’étais attendu à rencontrer une femme forte et déterminée, mais pas à nourrir quelque affection pour son parcours ou pour son caractère.

Sa tenue lorsqu’elle arrive, est équivoque. Même au cœur de l’été, aucune nordienne ne s’habille de cette façon. Elle allie beauté et souligne sa féminité du même trait. Elle joue de ses atouts, en simples diversions et tentations, mais sans pour autant trop en faire ; la Reine du Val n’avait rien d’une gourgandine. Elle savait qu’elle plaisait, et elle en jouait. Je me plaisais à croire que notre relation se teintait d’une forme d’honnêteté et d’ouverture que je n’avais qu’assez peu trouvée au cœur du Conclave des Souverains à Goeville. La souveraine du Val me confie être touchée par cette invitation, et qu’elle était prête à partir. Je hoche la tête.



| Vous aurez escorte jusque Blancport ; des cavaliers Stark et Manderly qui accompagneront mes gens pour y préparer ma venue et celle de la Reine de Peyredragon, afin de conclure ce volet-là de nos alliances. Autant vous faire profiter de ce surcroît de protection. |


Son sourire est enjôleur. L’homme que je suis est diminué par la convalescence, mais la Reine du Val fait plus qu’honneur à son titre de plus belle femme du monde. Plus qu’un physique, il s’agit d’une prestance, d’une attitude. Elle est belle, elle le sait, et elle l’est en chaque chose, chaque instant. Je ne dis rien, quand elle dit qu’elle ne sait pas quand nous pourrons nous revoir dans de « telles conditions » ; il est probable que ça n’arrive pas de sitôt. La jeune Targaryenne s’était déjà un peu ouverte sur ses attentes en terme de mariage, et la fidélité ne faisait pas partie de ses attentes. En revanche, je connaissais le coût politique de multiples relations, et des difficultés que cela pouvait aisément entraîner.


La belle pourtant, recrée aussi vite une forme d’intimité entre nous, en se rapprochant, en me souriant et en me regardant de cette manière bien à elle. Pourtant, mon sourire se pointe d’humour, et d’une mesure d’ironie.



| Moi, charmant ? Qui cherchez-vous donc à insulter, votre Grâce ? |


Je n’avais pas eu besoin de beaucoup d’efforts pour me faire passer pour un rustre ; c’était naturel chez moi. Je la guide à sa place, lui tire sa chaise et la replace. Je prends une bouteille de vin ouestrien et sers la coupe d’or de la souveraine, avant de remplir la mienne d’argent. Je porte un toast.


| Au futur ? Cela serait de circonstances… |


J’hésite, et souris.


| A cette soirée, aussi. Quelle soit aussi belle qu’on puisse l’escompter. |


Je bois une gorgée, et avant de m’emparer de quelques victuailles apéritives.


| Mon fils va se mettre en route. On dit l’ennemi déjà haut sur la route de Moat Cailin. La guerre est déjà là, Sharra. |




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 32496
Membre du mois : 86
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyDim 30 Juin - 20:55

Sharra et Torrhen avaient eu l'occasion de beaucoup discuter au cours des derniers jours. C'était un moyen pour eux de finaliser les derniers préparatifs pour l'alliance qu'ils avaient conclus et qui devaient permettre de mettre définitivement les Hoarre à terre. Harren représentait un danger non négligeable, et le souverain du Nord, comme la reine du Val avaient une vision assez complémentaire de l'avenir qu'ils voulaient offrir à Westeros, mais aussi qu'ils voulaient offrir à leurs enfants. Pour autant, son voyage dans le Nord était en train de toucher à sa fin, elle était attendue aux Eyrié et maintenant qu'elle était sur le point de partir, elle était pressée d'être déjà de retour dans son foyer. Bien qu'elle n'aurait jamais eu l'envie de manquer cette dernière soirée auprès de Torrhen Stark. L'alliance avait été mise en place et Sharra se voulait sincèrement confiante pour que les choses se déroulent au mieux par rapport à la ligne qu'ils s'étaient fixés, peut-être qu'elle espérait également que le rapprochement beaucoup plus intime qui s'était effectué tout naturellement serait peut-être un gage supplémentaire dans leur alliance. Bien qu'elle savait parfaitement combien lui comme elle, étaient des personnes pragmatiques et qui feraient passer toujours l'intérêt du royaume avant les sentiments personnels qu'on ne pouvait pas toujours éviter de voir apparaître. Bien qu'il y avait toujours une certaine fraîcheur à Winterfell qui s'insinuait dans les nombreux couloirs du château, Sharra n'avait pas cherché à cacher ses courbes féminines, avec cette tenue, elle comptait bien en dévoiler assez pour pouvoir satisfaire le regard que l'homme poserait sur elle, mais cependant, tout était une question de suggestion, le but étant de donner envie d'en voir plus. Elle ne savait pas ce qu'il se passerait au cours de cette soirée, mais c'était ses derniers instants ici alors autant en profiter avant de retrouver les Eyrié et un plus grand calme.

« Je ne peux que vous remerciez pour tout le soin et toute l'organisation que vous avez prévu pour m'assurer un voyage sans encombre jusqu'à Blancport, mes hommes seront ensuite parfaitement assurer la fin du trajet jusqu'aux frontières du Val. Il aurait été agréable de vous avoir pour compagnie, mais je sais qu'il vous reste encore de nombreuses choses à organiser pour que tout se déroule au mieux lorsque vous vous retrouverez là-bas en compagnie de la souveraine de Peyredragon. Tout autant qu'il est fort dommage que je ne puisse rester à Blancport plus longtemps pour pouvoir observer le bon déroulement de nos négociations. Je suis une femme de terrain, je n'aime guère être loin des événements. Malheureusement, je suis fortement attendue chez moi. » Sharra était une femme décidée, qui avait sacrifié bon nombre de choses sur le plan personnel pour pouvoir arriver à ses fins et faire appliquer ses choix. Elle aimait suivre les choses du début jusqu'à la fin, ainsi de pouvoir s'adapter à la situation, si les choses ne se passaient pas comme prévu. Beaucoup pouvoir voir cela comme une offense, et sans doute un manque affiché de confiance. Ce n'était pas le cas en l'occurrence, c'était dans sa nature, c'était ainsi qu'elle s'était construite comme reine, réussissant par la même à supplanter Jehan dans certaines de ses décisions mais en ayant toujours pour objectif de préparer le Val et surtout Ronnel à son métier de roi et de ne pas lui laisser trop d'encombres sur le chemin. Bien que le jeune homme pensait plus en ce moment à son mariage plutôt qu'à son devoir de roi, même si la dernière fois qu'elle avait sous-entendu cette idée, il lui avait rétorqué qu'en épousant Nymeria Lannister, il faisait les deux.

« Je ne cherche nullement à vous insulter mon bon roi, mais simplement à vous faire grogner … Et je crois avoir bien réussi ». Son regard était plein de malice, elle avait su se défaire de la première impression que pouvait renvoyer Torrhen. Elle savait qu'en certains cas, il pouvait sans aucun doute se révéler terrifiant, d'une force glaciale et brute. Mais il fallait savoir dépasser tout cela, et elle l'avait connu d'une certaine façon, et elle espérait sincèrement pouvoir rencontrer à nouveau cet homme-là au cours de la soirée. Sharra s'installe avec l'aide de Torrhen, et n'hésite pas un instant pour lever son verre et trinquer avec lui. « Oui, au futur ... » Elle sourit doucement avant de tremper ses lèvres dans l'excellent breuvage avant d'hocher doucement la tête. « Nous savions que cela devait arriver … Tôt ou tard … Si nous pouvons reconnaître quelque chose à cet homme, c'est qu'il a sans doute autant de hargne que nous à en finir. Nous ferons ce que nous avons prévu et il tombera. »
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyDim 14 Juil - 23:21

Sharra et moi avions franchi un cap ensemble, et Val et Nord en même temps, plusieurs nuits plus tôt. Je n’aurais jamais cru avoir un jour à négocier de la sorte, à avoir besoin de jouer sur un terrain personnel. Je n’avais absolument jamais procédé de la sorte, et j’avais également longtemps considéré que c’était assez ignominieux. Les relations personnelles étaient toujours avilies par les sentiments, par la faiblesse bien humaine qui consistait toujours à considérer que les gens les plus proches de nous étaient aussi ceux qu’il fallait protéger le plus. Chaque souverain savait quelle bêtise c’était ; nos proches avaient tous besoin qu’on leur secoue les puces, et personne n’était à protéger plus que les idées, elles seules qui pouvaient faire bouger les hommes.


Finalement, malgré toute cette proximité avec Sharra Arryn, nous nous parlions simplement comme des amis, des confidents, non comme des amants. Ce n’était pas grave en soi, mais assez inhabituel pour moi, compte tenu du fait des relations assez distendues que j’entretenais avec la gente féminine en règle générale. Il y avait eu Mathie, mais ce n’était au départ qu’un exutoire, que j’avais laissé péricliter par seule faiblesse. Ce n’était pas si important. Bêtise par naïveté n’était pas toujours facilement comblée, mais dans ce cas ci, ça l’était bien. Je ne regrettais nullement ma précédente maîtresse, une vile félonne, en compagnie des Délices du Val, de la Reine en personne. La souveraine des Eyriés me remercie, et m’explique qu’elle m’est reconnaissante pour l’attention apportée à son trajet de retour.



| Femme de terrain ? Je n’avais pas du tout remarqué, votre Majesté... |


Je la taquinais non sans renfort de grivoiserie. Je ne la savais pas hermétique à cette forme d’humour, en tout cas pas tant que nous n’étions que tous les deux. Sharra Arryn, je le savais bien, n’était pas femme de passion. Elle avait intérêt à négocier avec moi, que ce soit autour d’un livre de loi que d’une couche apprêtée. Dans les deux cas, il s’agissait de calcul politique, et c’était bien pour cela qu’à mon sens elle n’avait pas fait de difficultés à l’évocation des prétentions de Peyredragon à un mariage royal, mais non avec le fils Arryn, qui avait déjà été refusé à la Targaryen, mais à nul autre que moi-même, sans tenir compte de mes contre-propositions. A cet instant sans doute, aurais je personnellement préféré une union avec Sharra Arryn, femme que j’avais très vite estimée et qui ne m’avait pas jugé de prime abord comme un tyran fini. Qu’importe l’égo, mais la somme des intérêts prévalait sur tout le reste.


La souveraine du Val, toute aussi belle et distinguée qu’elle est, aime toutefois jouer. Je ne suis pas novice en la matière, même si je ruse aujourd’hui en homme affirmé qui n’a plus eu à le faire depuis bien des années.



| Vous voulez me faire grogner, sciemment ? Vous êtes ou inconsciente, ou fine calculatrice, Sharra. |


Prénom. A ce stade… Elle commence à me connaître. Sans doute un peu trop… Je dois prendre garde. C’est le danger, avec une femme comme Sharra. Aussi expérimentée qu’elle l’est, les choses peuvent devenir dangereuses. Je sais que je lui voue déjà une confiance relativement instinctive. Ca ne veut pas dire qu’elle est absolue, mais ça veut surtout dire que je dois prendre garde.


Chose difficile, quand on plonge son regard dans ses prunelles si belles et si sombres.



| Vous en avez vous, de la hargne à en finir? |


Le val n’avait pas tant subi que le Nord, ou Peyredragon, des exactions actuelles ou passées du Noir. qu’importe. Je finis ma coupe. Attaque les amuses-bouches. Vieux fromage du nord, pain chaud qui l’a fait fondre, porc frit et autres, en attendant l’entrée, du poisson des rivières en filets. Je m’essuie la bouche, avant de me servir une corne de brune, et de me lever obligeamment pour ma Dame, qui continue au vin. Cette soirée de fin d’été est belle. Le soleil se couche tôt au nord, ce qui dévoile un ciel étoilé, sans nuages, où l’on perçoit les lumières du firmament par-dessus les derniers reflets du soleil qui se couche, à l’ouest.


| Je ne me suis jamais lassé de cette vue. Ces immensités, au Nord… Ce ciel, surtout. Mon père et mon peuple disent que le jour où le soleil est né en même temps que la lune, leur mère, la terre, mourut. Alors le soleil offrit le corps de sa mère à la terre pour que puisse jaillir la vie. De sa poitrine, il fit surgir les étoiles et les lança très haut dans le ciel pour consoler la lune... J’aime ce pays, et j’aime ces légendes… Je me suis toujours battu pour tout ça. Et je me battrais encore. Et encore. J’ai l’impression que je n’aurais fait que ça de ma vie, mais aujourd’hui encore, en vous voyant en sus à mes côtés, je me dis que ça en valait la peine. |


Je tends à nouveau ma corne, en sa direction


| Puisse la guerre ne pas être trop dure, ni trop longue, et nous faire enfin profiter de la paix.


[HJ pour les curieux, c’est Le Dernier des Mohicans]




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 32496
Membre du mois : 86
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyMer 17 Juil - 17:02

Il était si agréable pendant quelques instants de s'apercevoir, ou simplement de croire que les choses étaient possibles, qu'une amitié presque naturelle, simple, sans besoin de se vendre jusqu'à son dernier denier ne soit nécessaire. Sharra était parfaitement consciente qu'ils étaient l'un comme l'autre des souverains, et que rien ne s'était fait d'un même tenant comme ci c'était l'évidence même, elle estimait en cet instant que Torrhen et elle étaient sur un même pied d'égalité et qu'ils pouvaient discuter comme si le monde ne risquait pas de s'effondrer demain sous le coup d'une de leurs décisions politiques, comme s'ils étaient capables de se créer une amitié pérenne sur laquelle ils pourraient un jour se reposer quand le temps tournerait à l'orage, où plutôt dans le Nord, si l'hiver venait. Un long instant, les yeux dans le vague, sur cet endroit si charmant, si calme, si reposant à la nuit tombée, elle aurait aimé croire que cela était possible, et sans doute que d'une certaine manière ça l'était pour les quelques heures que leur offriraient la nuit. Mais dès demain, elle reprendrait la route pour rentrer aux Eyrié, Torrhen ne serait plus là, et sans doute que l'incertitude viendrait à nouveau la trouver, elle aimait être là du début jusqu'à la fin quand elle s'impliquait dans des manœuvres stratégiques quelles qu'elles soient. C'était comme ça qu'elle avait réussi à s'installer comme étant une personne à ne pas négliger dans les discussions même quand Jehan était encore en vie. Elle avait peur que les éléments viennent à lui échapper une fois qu'elle serait bien loin de Blancport et des décisions politiques qui allaient être prises et assumés sous le regard de toutes les forces présentes.

Sharra se mit à sourire malicieusement, posant sa coupe sur la table, elle se redressa doucement, se rapprochant progressivement de Torrhen sans jamais le quitter des yeux, prenant une voix suave pour pouvoir lui répondre. « Si vous le désirez Sire, cela serait un plaisir pour ma part de vous montrer à quel point je peux être taluentueuse sur le terrain … Et vous démontrez que vous pourriez bien encore avoir besoin de moi dans l'avenir. » Ils avaient manœuvrer ensemble, puis en ajoutant par la suite la carte de Peyredragon à l'équation. Il fallait s'assurer d'obtenir le maximum de forces pour pouvoir anéantir le Noir, même si elle n'avait jamais été la cible principale des ses attaques, elle prenait pleinement conscience de la menace qu'il représentait pour le Val.

« Oui, je compte bien vous faire grogner Torrhen, et plus d'une fois ce soir … A moins que je ne sois trop ambitieuse pour vous. » Elle laissa échapper un rire cristallin avant de se mordre doucement la lèvre. « Je pense mon cher ami être autant l'une que l'autre. Une femme dans toute sa complexité et aussi tout son désir d'ailleurs. Vous avez dû apprendre depuis le temps que j'ai de la hargne dans plusieurs domaines et que je ne compte pas m'arrêter là … En espérant que vous continuerez à être à mes côtés. » Elle vint alors à croquer dans quelques amuses-bouches qui avaient été disposés sur la table, elle se serait facilement habituée à vivre ici, bien que le climat était plus rude que celui qu'elle connaissait dans le Val. Elle ferma un instant les yeux, profitant de la brise fraîche qui venait caresser ses épaules, du goût du vin qui avait réveillé ses papilles, du pain chaud qu'elle avait dégusté avec plaisir et des odeurs délicieuses des autres mets qui ouvrait son appétit et son envie de luxure pour le restant de la soirée.

Sharra sentit alors le souffle de Torrhen tout à ses côtés et elle rouvrit les yeux sur l'horizon qui se dessinait sous ses yeux. Elle l'écouta attentivement, lui raconter cette histoire de la création du monde dont seuls les Nordiens avaient le secret pour la rendre aussi vivante que ce soir. A chacun de ses mots, elle se laissait à imaginer la scène, c'était particulièrement romantique comme moment mais elle se garda pour elle, une petite remarque, pour juste pouvoir savourer ce moment. Elle comprenait pourquoi il était prêt à se battre, pas seulement pour ces légendes d'autrefois que l'on s'échangeait de génération en génération au camp d'un bon feu de cheminée. Son histoire et la sienne se faisaient échos, même si leurs épreuves n'avaient pas été identiques. Ils étaient prêts l'un comme l'autre à se battre jusqu'à la mort pour pouvoir faire vivre leurs idéaux. Doucement, elle reprit sa coupe pour pouvoir trinquer avec la corne de Torrhen. « Je sais que vous n'arrêterez votre combat que le jour où vous l'aurez mis à terre, lui et tous ses fidèles. » Elle se redressa à son tour, poussant Torrhen à faire de même, elle posa alors sa main sur sa joue et s'approcha pour venir mordiller la lèvre inférieure du roi du Nord. « Restez avec moi cette nuit Torrhen, que je vous donne un avant-goût de ce que la paix pourrait avoir comme saveur. » Elle posa ses lèvres sur les siennes dans un baiser des plus langoureux alors que son corps venait à se coller au sien.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptySam 20 Juil - 18:12

Loin du tumulte des combats récemment traversés dans le Bois-Au-Loup, le donjon de Winterfell était calme. L’agitation du mariage de Jeyne s’était aussi calmée et le château retrouvait aussi une certaine quiétude. Le balcon qui donnait de ma chambre au Bois Sacré nous permettait aussi d’être un peu en retrait des étages inférieurs, notamment de la Grande Salle. L’air frais venu du dehors était heureusement contrebalancé par les grosses conduites d’un système inédit de distribution de l’eau, pompée dans les sources chaudes sous Winterfell. Cela avait toujours permis à l’intérieur du château de ne pas trop geler en hiver, avec le grand renfort des cheminées allumées. En été, elles n’étaient pas non plus inutiles, car le vent était frais, voire froid. Voire des flocons voleter au gré du vent n’était pas si rare, même quand le soleil était haut dans le ciel ; il ne faisait jamais très chaud dans le Nord, c’était fort rare. Il fallait tout de même reconnaître que les choses auraient pu être pires. L’hiver aurait pu venir pour tout le Nord si nous avions fini par perdre La-Mort-Aux-Loups contre les sauvageons, ils auraient alors eu un boulevard pour attaquer nos vallées fluviales et tous les endroits les plus peuplés ou nourriciers du Nord. Le royaume aurait pu s’effondrer en une seule bataille, surtout après des combats d’avant-garde plus ou moins favorables à l’un ou l’autre camp.


Je chassais ces souvenirs, encore si vivaces et si terribles, depuis ma blessure reçue à la toute fin de la bataille, lorsque celle-ci était gagnée. La Reine du Val finit par laisser sa coupe, se rapproche et me parle d’un ton qui ne laisse que peu de place au doute quant à ses intentions. Sourire en coin.



| Ah oui, mais je n’en doute aucunement. Et besoin de vous, c’est la raison d’être de cette alliance. Ca et des intérêts communs, ma dame. |


Je n’avais absolument aucun doute sur les qualités de la Reine du Val, quelles qu’elles soient. Je savais bien qu’elle était talentueuse en matière de diplomatie ; elle savait ce qu’elle voulait, et ce qu’elle était prête à monnayer pour l’obtenir. Dans tous les cas, Sharra avait l’expérience du gouvernement et il était clair qu’elle avait également les intérêts du Val très à coeur. Elle savait alors quoi proposer, et quoi donner, pour permettre une bonne adéquation entre ce qui l’intéressait et ce qui regardait plutôt au Nord, ou à Peyredragon.


Mais la Reine est d’humeur plus intime que ce que j’aurais cru. Nous sommes amants depuis le mariage de ma fille, mais n’en avons jamais rien montré en public. J’avais cru jusque là à une proximité née justement de l’oeuvre que nous étions en train de bâtir en vue de la guerre à venir. Mais il semblerait à la tournure de ses mots que Sa Grâce plus Haute que la Montagne était plus intéressée par moi que je ne l’aurais cru. La jeune femme se fait sensuelle, et me provoque… Je me sens à nouveau réveillé, plein de vigueur, malgré ce corps qui ne se remettait que péniblement des blessures reçues à la bataille.



| Plus d’une ? Le Faucon voudrait-il faire du Loup une proie ? Vous devriez autrement vous méfier de mon propre appétit, ma Dame. Je vous ai prouvé que malgré les circonstances, un Stark ne se rend jamais. |


Je la taquinais doucement, de sorte à remettre une pièce dans la machine mais sans aller trop loin pour le moment. Je n’avais toutefois pas trop le coeur à manger. Du fait de l’empoisonnement que j’avais subi des semaines auparavant, je restais encore d’une digestion et d’un appétit relativement aléatoires. Je savais que si je voulais me ré-entraîner correctement il fallait aussi que je mange, pour prendre des forces, pour accroître mon endurance et surtout, pour récupérer de la masse. Glace me semblait plus lourde que jamais ; je ne savais pas la manier très longtemps et même mon armure me semblait pesante ; le haubert de mailles m’étouffait à moitié. La guerre qui venait allait être brutale et sans concession, et j’allais devoir m’endurcir à nouveau.


En attendant, il y avait les lauriers du vainqueur, et la paix qu’ils procuraient. Sharra s’en faisait symbole et récompense à la fois.


Et je n’étais pas contre y goûter à nouveau, loin de la.


Nos coupes, remplies à nouveau, s’entrechoquent.



| Quand lui et tous les siens seront pendus à leurs propres murs, oui. Pour mes frères, et pour tous les nordiens qui sont tombés. |


La souveraine du Val me caresse la barbe et viens me mordiller la lèvre inférieure. Je la regarde, ivre d’elle, de son odeur et du désir qu’elle fait naître. A cet instant, je ne vois qu’elle. La plus belle femme de Westeros, avec moi. Et pas que pour cette nuit ; nous étions alliés. Ce n’était pas qu’une question de royaumes, j’en étais persuadé.


Je ferme les yeux au moment où elle m’embrasse, où son corps cherche le mien. Je reste ainsi, figé contre elle, profitant de ce moment. Avant de l’enlacer. Mains sur son bassin. L’une part chercher sa chute de reins, l’attirant contre moi. L’autre soulève ses jupons. Je la pousse contre la table, alors que le baiser devient plus rapide, plus passionné et plus profond ; le goût de sa langue abolit tout sens commun et me voilà en train d’exercer un ballert enfiévré, nous portant à bout de souffle l’un et l’autre.


On nous interrompt pour amener l’entrée.


Main en arrière, sur le côté. L’homme se fige avec un plat dans les mains.



| Pas maintenant. Je vous ferais mander. | lâchais-je, essouflé


Des rumeurs maintenant, il y en aurait… Malgré la peur qu’avaient mes gens des on-dits depuis la mort de la Reine du Nord. Je regarde Sharra les yeux dans les yeux. Et ris doucement.


| Maintenant qu’on en est là, autant aller jusqu’au bout, non? | concluais-je d’une pointe d’ironie.






~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 32496
Membre du mois : 86
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyJeu 1 Aoû - 0:02

Sharra n'avait jamais participé physiquement à une guerre, si de nouvelles femmes pensaient que leur place pouvait aussi se trouver sur le champ de bataille, ce n'était sans doute pas son cas à elle. La guerre et la politique n'auraient jamais dû être du ressort des femmes, d'après les grands penseurs des temps anciens et de leur temps. Une femme était amenée à se marier avec un homme, puis elle devait enfanter et prendre soin de sa maison, de ses gens, quand elle n'était pas née paysanne et qu'elle se devait de se mettre au service de son époux pour des travaux manuels ou tout autre besogne. Sharra avait un esprit piquant et décidé, et pourtant, au cours de son adolescence, et jusqu'aux premières années de son mariage, elle avait joué le rôle que les femmes de sa famille quelles qu'elles soient lui avaient enseigné et de cela était né l'amour de son mari, et deux fils pour pouvoir préserver la lignée. Elle avait donc accomplis sa tâche mais cela n'avait pas suffis à la femme qu'elle était et petit à petit, elle s'était intéressée aux affaires du royaume, voulant seconder Jehan ou tout du moins le conseiller, avant que les choses ne tournent en son avantage mais ne mette un terme à l'amour qui existait entre les deux êtres. Le pouvoir et les sentiments ne faisaient pas bon ménage. Sharra ne mettrait sans doute jamais un pied dans un combat, elle ne tiendrait jamais une épée dans sa main, perchée sur un cheval et criant à l’assaut avant de charger une troupe et cherchant à les éliminer un par un. Son combat ne se passait pas dans la terre, le feu, le fer et le sang. Son combat était bien plus perfide, fait d'élégance et de beauté, de subtilité et de jeux de dupe, de manœuvres et de manigances, d'impétuosité et de retenue. La politique était aussi un art, qu'il fallait sans cesse pratiquer car le jour où on venait symboliquement à déposer les armes, on signait alors son arrêt de mort. Cependant, le jeu qu'elle était en train de jouer avec Torrhen n'était sans doute pas le meilleur qu'elle avait à proposer pour le moment. L'implication personnelle commençait à prendre place et l'équilibre en serait forcément changer. Elle avait su trouver un égal dans les négociations, ce qui était fortement agréable et différait d'une bonne partie des autres têtes couronnées dont elle avait croisé le chemin. Pour autant, le jeu était délicieux et l'adversaire à la hauteur de ses attentes dans de nombreux domaines. « Alors je vais faire en sorte que vous continuiez à avoir besoin de moi, et que nos intérêts communs perdurent autant que faire se peut. Il serait bien dommage de ne pas en profiter plus longuement. »

L'homme en face d'elle était un conquérant, il avait prouvé sa force, son esprit et son talent, elle se devait d'être à la hauteur pour rendre coup sur coup mais aussi, pour pouvoir espérer de garder l'avantage dans leur intimité naissante et répétée depuis le mariage de Jeyne Stark. Sharra se voulait donc conquérante ce soir, peut-être lui faire oublier un peu de la diplomatie et de la politique pure entre leurs deux royaumes, être plus qu'un roi et une reine en pour-parlés, mais aussi un homme et une femme qui exprimaient un désir pour la personne qui les accompagnaient au cours de cette soirée. Torrhen s'était voulu agréable à son encontre en faisant préparer tout cela à l'écart des yeux et des oreilles indiscrets de Winterfell, où beaucoup de monde était encore présent avant les prémices de la guerre contre Harren le Noir. Oui Sharra aimait jouer, et elle savait que son corps était une arme puissante quand elle avait décidé de l'utiliser pour arriver à ses fins. Une histoire qui ce soir devait à ses yeux se finirent dans la couche du roi du Nord, à moins que celui-ci ne soit insensible à ses charmes et qu'il vienne à la congédier. Cela aurait le don de la vexer et de la surprendre, mais l'homme pouvait l'être plus souvent qu'on ne pouvait l'imaginer. « Le loup n'est-il pas déjà une proie du Faucon ? A moins que je n'ai pas réussi les différentes entreprises que j'ai pu mener auprès de vous. » Elle se mit à rire, d'un rire cristallin qui bien vite se répercuta sur les murs de la forteresse, alors qu'elle plongeait son regard dans le sien. « Un Stark ne se rend jamais ? Heureusement, sinon vous auriez fait pâle figure à côté de la réputation que vous vous êtes forgés. Le Vieux Loup ne saurait disparaître que dans la mort de la guerre. C'est un combat bien différent que je vous propose ce soir. »

Les mets qui avaient été déposé sur la table avaient un goût tout à fait agréable, et elle n'avait pas manqué de se régaler des quelques petites choses qu'elle avait grignoté depuis son arrivée dans les appartements de Torrhen, mais la faim s'en était allée, en tout cas en ce qui concernait la nourriture, l'appétit était tout autre à présent, alors qu'il semblait que plus elle se rapprochait de lui, et plus le corps de son amant l'appelait à une tendre ou fougueuse rencontre. Elle espérait sincèrement que l'ennemi, une fois plus bas que terre, serait un cage d'un avenir bien meilleur pour chaque personne qui avait pris par à cette entreprise, qui avait cherché à faire disparaître cet infâme personnage et privait Westeros d'un possible équilibre entre les différentes forces qui existaient. « Nous aurons à loisir de fêter allègrement au bas de ces murs, la victoire sur les ennemis de nos terres, les ennemis de vos terres plus particulièrement et enfin nous pourrons préparer l'avenir du mieux qu'il puisse être pour nos enfants. » Après tout, c'était pour cela qu'ils engageaient autant au Nord et au Val, pour leurs enfants, pour Torrhen qui n'avait jamais fait qu'autre chose que la guerre et qui espérant une suite meilleur, que Sharra qui avait perdu son mari et qui désirait la paix pour Ronnel.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyMer 7 Aoû - 18:43

Ce genre de moment était rare, pour moi. Déjà de pouvoir deviser avec une autre tête couronnée, ce n’était clairement pas quelque chose que j’avais pu faire souvent dans mon existence. Déjà je n’avais pas rencontré d’autres souverains avant bien des années. La première fois était à Moat Cailin, contre Harren Hoare. Je l’avais recroisé pour signer le traité de paix. Goeville avait été féconde en rencontres de ce genre, mais elles avaient été pour la plupart peu pourvoyeuses de solutions pour le Nord. Il y avait eu l’Ouest avec le mariage qui liait les maisons Stark et Lannister, pourtant sans aucun engagement de la part des Lions pour soutenir les loups. Une sorte de pacte de non-agression bien bétonné, mais rien de plus au final. Les discussions avec le Bief comme avec Dorne avaient abouti à du commerce, mais sans plus. Celles avec l’Orage avaient un temps laissé espérer une union entre Jon et la princesse héritière du trône, la jeune Argella, mais l’Orage avait préféré se dédire au profit de Dorne. Rien, alors. Et Peyredragon comme le Val avaient finalement voulu se rapprocher de mon pays. Je n’avais toutefois pas vraiment dominé les échanges, en dehors du Val uniquement où l’entente avait été directe et parfaite.


Même la jeune femme que j’allais finalement épouser après d’âtres négociations m’avait initialement traité de tyran. Comme quoi.



| C’est ce que vous souhaiteriez? |


J’étais un rien surpris, et je posais la question sans animosité. Je ne me considérais ni comme un bel homme, ni comme un amant formidable. J’estimais avoir déjà de la chance d’avoir séduit la Reine du Val, réputée plus belle femme de Westeros, mais c’était sans compter sur le fait qu’elle pouvait avoir un intérêt à entrer dans ma couche. C’était peut être triste, mais dans un coeur comme le mien il n’y avait pas beaucoup de place pour l’innocence et le spontané. J’appréciais Sharra, et j’étais sûr que c’était réciproque. Il y avait de l’intérêt à être amants, ça nous mettait dans les confidences de l’autre, et nous rendait plus proche de ses décisions. Il y avait une attirance indéniable, mais je n’étais pas homme à penser qu’elle pouvait tout supplanter sur son passage ; nous restions des souverains aguerris.


Nous échangions plus que des civilités désormais, avec Sharra. Elle me considérait comme sa proie. Et elle proposait un autre genre de combat.



| L’un du genre où vous avez meilleure compétence que moi, sans aucun doute. Je n’ai aucun mal à vous reconnaître les talents les plus certains que j’aurais pu rencontrer de ma vie dans ce domaine, votre Grâce. |


Elle avait toutefois raison sur le fait que si nous faisions tout cela, échafaudions tous ces plans et formulions autant de stratégies avant tout pour nos enfants. Je ne pouvais pas nier qu’il y avait évidemment un intérêt plus personnel à tout cela, pas d’ambition mais bien de vengeance. Jamais je ne pourrais me défaire d’Harren sans alliés, et si sa chute pouvait conforter le trône des Stark alors cela m’allait tout aussi bien, je répondais ainsi à plusieurs impératifs sans le moindre problème.






~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 32496
Membre du mois : 86
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyVen 23 Aoû - 23:32

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyDim 25 Aoû - 14:46





~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 32496
Membre du mois : 86
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyMer 4 Sep - 12:47

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyDim 15 Sep - 17:50





~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 32496
Membre du mois : 86
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyLun 21 Oct - 21:47

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) EmptyLun 28 Oct - 21:05





~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 32496
Membre du mois : 86
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: War and Peace - FB (Tour II - Terminé)   War and Peace - FB (Tour II - Terminé) Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
War and Peace - FB (Tour II - Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Le Nord :: Winterfell-
Sauter vers: