Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-33%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
199.99 € 299.99 €
Voir le deal

Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]
MessageSujet: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyJeu 23 Mai - 19:55

Je souris en entrant dans le bordel avec Mereth, j’avais réservé pour nous deux, une soirée de plaisir. Pas une avalanche de chair ou quoi, non, deux prostituées avec qui j’avais longuement parlé pour faire leur connaissance avant de les accepter, du vin, des épices, des massages, et des mets délicieux. C’était un bordel de luxe. Mais le plaisir n’avait pas de prix. Je n’avais pas dit à Mereth où nous allions, mais je l’avais entraîné presque de force avec moi. Il fallait qu’il se détende. Et de préférence… avec moi à ses côtés. Enfin… pas que lui avait besoin de repos.

Lui se chargeait de la politique et moi du négoce. Chacun son domaine de prédilection et de talent.  Mmh… J’étais plus qu’heureux des affaires, du troc et des achats et ventes que j’avais fait. J’avais même pu discuter avec quelques rares venant de Braavos. J’ignorais par où ils étaient passés, mais mes nouvelles étaient plus fraîches que les leurs. Ils avaient perdu beaucoup de temps. J’étais heureux de pouvoir profiter de la chaleur et de nouvelles épices du lieu. Dorne avait quelques similitudes avec Braavos. Enfin, à la fin de la journée j’étais allée chercher Mereth et l’avais mené dans le dédale des ruelles sans la moindre hésitation et sans accepter de parler. Je voulais lui faire la surprise.

Mes doigts s’enroulèrent sur son épaule devant Negia et Étiana qui nous attendaient, toute vêtues de soie dans un salon privé. Je souris largement à Mereth.

« Je crois que nous avons mérité de la détente pour ce soir. Je te présente Negia et Étiana. Elles sont absolument charmantes et ont une conversation délicieuse. Mais avant de goûter au plaisir de la chair, je te propose quelques massages pour te détendre et grignoter en compagnie de ces charmantes jeunes femmes. Avant… de succomber à d’autres plaisir si le cœur t’en dit. Ladys. »

Je m’inclinais respectueusement devant les prostituées avant d’ôter sans gênes mes vêtements que je posais soigneusement sur un guéridon avant de m’approcher et de m’allonger sur une méridienne. Je sentis l’huile utilisée sur mon dos Gothérie et gingembre. Mmh. Délicieux. Je la laissais jouer avec mes cheveux en observant avec attention Mereth. Serait-il presque jaloux qu’une femme ose jouer avec mes cheveux ? J’espérais. Vraiment. Rien que pour me moquer de lui. Je lui souris avec une certaine tendresse en attendant qu’il se mette à parler. C’était lui profitant du cadeau, à lui de dire s’il aimait.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyJeu 23 Mai - 21:41


Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins


Le séjour à Lancehélion, capitale de la Principauté de Dorne, était très agréable et revigorant. Le temps légèrement plus épargné que celui de Val permettait de profiter de généreux rayons de soleil. La vieille capitale abritait d’innombrables lieux très intéressants, même si l'architecture était assez vétuste. Le port quant à lui affichait encore les stigmates des violentes attaques à l'encontre des habitants.

Mon entre-vues avec la Princesse Deria Martell était déjà datée pour dans quelques jours, de même que celle avec son frère Anders Martell. Les deux rencontres me rendaient légèrement impatient, puisque j'allais pouvoir négocier en personne et dialoguer pour mon royaume. Mais pas aujourd'hui, en ce jour, je prenais un peu de repos après la longue traversée. Valarr m’entraîna dans l'un des plus luxueux bordels de la capitale, où il avait déjà réservé pour nous deux. Fort de son temps libre, le Braavien pouvait prendre les devants pour me surprendre et organiser quelques divertissements.

Le malin m'avait bien entendu d'abord cacher la surprise, et ne m'avait pas annoncé notre destination. Je découvris son objectif lorsque nous arrivâmes devant le bâtiment, ou prenaient l'air quelques demoiselles. En comprenant, je lui souris d'un air entendu, plutôt satisfait de son idée. Nous entrions, et nous fûmes guidés jusqu'à un salon privé plutôt bien décoré, où deux jeunes femmes nous attendaient. Valarr enroula ses doigts autour de mon épaule, tandis que j'admirais les tenues de soie puis le sourire de Valarr qui me présenta rapidement les deux femmes. Elles étaient toutes les deux brunes, avec une peau légèrement hâlée.

- "Le programme me convient tout à fait." dis-je d'une voix malicieuse.

Valarr semblait être le plus pressé de nous deux puisqu'il commença rapidement sa petite parade avant de se déshabiller sans pudeur. Pour ma part, je n'ôtais pas tous mes vêtements, je n'enlevais que mes bottes, ma veste et ma chemise. Je m’allongeais à mon tour sur une méridienne à côté de celle de Valarr, puis la prostituée commença à étaler l'huile de massage sur mon dos, le parfum était exquis et agréable, sans être trop fort. Je sentais sur moi le regard du Braaviens, que j'ignorais à moitié car je comprenais ses pensées.

- "Le voyage a Dorne n'aurait pas été complet sans visiter au moins un bordel."

:copyright:️ 2981 12289 0

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyVen 24 Mai - 7:19

Les jeunes femmes étaient magnifiques avec la peau sombre et leurs cheveux de jais. Visiblement Mereth était ravi de la proposition. Je notais en passant qu’il avait gardé son pantalon… Petit joueur ! Quand même ! C’était quoi ça ? On était pudique devant les prostituées ? Je ris à sa remarque sur les bordels. Je caressais légèrement la main de ma masseuse qui avait décidé de se concentrer pour l’instant sur mon dos et mes épaules. Ses doigts erraient parfois dans mes cheveux. Pourquoi pas… Je caressais doucement le dos de sa main avec un soupir de satisfaction en sentant mes muscles se détendre.

« Il aurait été dommage de ne pas profiter de telles beautés de Dorne. Et je ne te savais pas si pudique mon petit Mereth ! Aurais-tu peur que je te vois nu ? Ou que ta virilité ne les effraie ? »

Je lui fis un sourire amusé et l’une des prostituées rit doucement et rassura Mereth en disant qu’il était très beau et très bien fait de sa personne. Je continuais de caresser la main de la prostituée qui gloussa en passant longuement ses doigts dans mes cheveux. Mmmh… J’eus un sourire plus long et langoureux… et tendis la main, quittant celle de la prostituée, pour passer mes doigts dans ceux de Mereth.

« Et toi… Tout se passe bien ? Tu as eu ce que tu voulais ? Ton séjour se passe bien ? »

Il n’y avait pas besoin de dire des noms. Juste me confirmer par un oui ou non. Après tout… on savait que parfois les espions se servaient des prostituées pour récupérer des informations. Enfin, juste savoir s’il avait ses rendez-vous ou non… Pour ma part j’étais heureux de profiter de ce voyage pour retrouver Mereth et des saveurs proche de Braavos. Le soleil se couchait lentement caressant de leur rayons dorés les peau et éclairants les particules de poussières voler dans la pièce.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyVen 24 Mai - 22:31


Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins


Les jeunes femmes qu'avait choisies Valarr étaient magnifiques, possédant une peau sombre et des cheveux de jais, de typique beauté de Dorne. Je savais de source sure que le royaume était mixte, possédant deux ethnies différentes, l'une d'origine Andal l'autre Rhoynar. Une magnifique preuve de tolérance et d'intégration, une peuple unis malgré leurs origines différentes.

Je jetais un oeil de temps en temps sur Valarr, qui caressait légèrement la main de sa masseuse, qui s'occupait de son dos et de ses épaules. Les doigts de celle-ci erraient parfois dans la magnifique chevelure blonde du Braavien, tandis que ma propre masseuse s'occupait de mon dos. Je soupirais doucement en me détendant, humant les parfums de l'huile et me délectant de la technique de la Dornienne pour détendre mes muscles. Je haussais un sourcil lorsque Valarr reprit la parole, pour me traiter de pudique.

- "Je n'ai pas besoin de brûler les étapes mon cher Valarr, et puis, je suis un peu frileux, contrairement à toi."

Je tiquais un peu sur les mots de Valarr puisqu'il sous-entend que j'aurais peur de lui montrer ce qu'il avait déjà vu. Mais peut-être jouait-il le jeu devant les deux demoiselles ? J'ignorais son ton taquin pour rester concentré sur les mains de la Dornienne. J'entendis un doux rire provenir de l'une des deux demoiselles avant que celle-ci n'ajoute que j'étais très beau, et très bien fais de ma personne. Je souris comme un chenapan devant le compliment très flatteur, puis je déplaçais ma main pour caresser la peau dorée de la Dornienne me massant. Alors que je me concentrais sur la peau dorée, je sentis une nouvelle main sur moi, et lorsque je tournis la tête, j'observais Valarr un instant.

- "J'ai deux dates pour des entre-vues, j'ai hâte de voir ce que ça donnera. Et toi mon cher ?"

Je soupirais de nouveau en sentant mon corps s'enfoncer doucement contre la surface douce et légèrement molle. Je souriais doucement au Braavien avant de caresser doucement son bras, admirant discrètement sa peau blanche exposée à la lumière ambiante.

:copyright:️ 2981 12289 0
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptySam 25 Mai - 11:39

Je gloussais amuser en secouant la tête. Lui frileux ?! C’était le mester qui se moquait de la charité ! Je secouais la tête en douceur avant de rire

« Non, mais tu es valois ! C’est moi qui devrais être le frileux ! »

Je lui fis un clin d’œil pour le rassurer avant de me rallonger pour profiter du massage. Au val j’étais perpétuellement gelé. Je continuais de caresser doucement les cheveux et la joue de Mereth qui lui aussi caressait Étiana. Negia elle continuait de me masser et descendait lentement ses mains vers mes reins. La coquine. Je souris un peu plus largement en fermant très légèrement les yeux. Je la sentis rajouter un peu d’huile alors que mon pouce caressait la joue de Mereth. Deux dates. Parfait. Je ronronnais presque à sa caresse.

« Eh bien, j’ai pu faire d’excellentes affaires et retrouver quelques connaissances de Braavos… Ils ont fait de grands détours pour venir, si bien que j’avais des nouvelles plus fraîches qu’eux. Mais c’est toujours un plaisir de voir des compatriotes. Puis j’ai passé une partie de l’après-midi avec Lady Étiana et Lady Negia pour discuter avec elles. Tout aussi enrichissant ! »

Je sentis les mains de Negia se firent plus langoureuses alors qu’elle racontait avec Étiana l’après-midi en question à Mereth. Pas de quoi rendre jaloux, nous avions juste sagement discuté de tout et de rien. Je ne voulais pas de prostituées stupides… Je préférais les jeunes femmes avec de la conversation. Je continuais de caresser la joue de Mereth en l’observant avec attention. Le soleil le nimbait d’un halo de lumière qui le rendait presque divin. Je repris une caresse sur la cuisse de Negia presque discrètement avant d’observer la masseuse de mon amant.

« Commences-tu as te réchauffer ? »

Puisque visiblement sa masseuse aurait aimer aller plus loin, mais elle n’osait pas réellement.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptySam 25 Mai - 12:57


Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins


Valarr se moquait de moi, riant doucement devant ma réplique. Je devais bien avouer que je n'étais pas habitué à me déshabiller si aisément devant des étrangères, même des prostituées. Il me fit un clin d'oeil rassurant puis on retourna chacun à notre massage quelques instants. La main du Braavien continuait de caresser doucement mes cheveux et ma joue, tandis qu'une de mes mains caressait doucement la peau de ma Dornienne.

J'écoutais Valarr répondre à mon retour de question, prenant ainsi des nouvelles de son séjour. J'étais content pour lui, car il avait pu rencontrer quelques connaissances de sa cité, et quelques compatriotes. Je savais que sa ville lui manquait, ainsi que sa famille. Toutefois, j'étais rassuré de voir qu'il tenait le coup. J'écoutais avec curiosité le récit des deux prostituées dénommées Étiana et Negia, qui me contaient leur après-midi aux côtés de Valarr, pleins de sages discussions. Finalement, Valarr me demanda si je commençais à me réchauffer. Je me demandais vaguement s'il faisait de nouveau référence aux quelques échanges que nous avions eus il y a quelques minutes.

- "La douce chaleur des mains d'Étiana réchauffe agréablement mes muscles, c'est merveilleux. La dernière fois que j'ai fréquenté une aussi bonne masseuse, cela devait être à Braavos."

D'une main, je dénouais un peu les lacets de mon pantalon, afin d'être plus à l'aise. Je m'allongeais un peu plus confortablement en pliant les bras sous mon menton mais sans non plus faire reposer tout mon poids sur mes bras.

- "Je dois mettre en évidence le fait que tu as très bien choisi ces deux demoiselles."

:copyright:️ 2981 12289 0


Dernière édition par Mereth Baelish le Dim 26 Mai - 19:58, édité 2 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptySam 25 Mai - 15:45

C’était un étrange moment absolument hors du temps des plus satisfaisants. Profiter de trois belles créatures presque pour moi tout seul… J’adorais ça. Savourer un délicieux plaisir en compagnie de gens que j’appréciais, plus que d’autre pour certains… Je poussais un profond soupir de satisfaction. J’observais avec attention la pièce, les longues tentures, les couleurs, la lumière… J’avais presque l’impression que cela avait pour but de mettre en avant les corps… Et pas seulement ceux des prostituées. Je dévorais des yeux mon compagnon ainsi que les corps des prostituées quand je pouvais les voir sans me tordre la nuque dans tous les sens. Je l’observais ouvrir légèrement son pantalon sans rien dire. Voilà, il se détendait. Je souris, c’était parfait. Je haussais un sourcil.

« Mais comment aurais-je pus dire non ? Elles sont exceptionnelles. »

La flatterie était dans mon sang quoi que je fasse. Je fermais les yeux pour profiter du massage et de la chaleur qu’il y avait encore dans les quelques rayons de soleil. J’avais posé la tête sur l’un de mes bras et mon autre main continuais de caresser doucement la joue de Mereth. Je rouvris les yeux en sentant les mains de Negia s’aventurer délicatement sous la ceinture. Je me redressais légèrement amusé.

« Et bien lady Negia ? Commencez-vous à vous ennuyer ? »

Elle rit doucement et je me retournais sur le dos en glissant mes mains derrière ma tête. Elle s’installa à l’opposée de Mereth, pour commencer à me masser le torse tout en me laissant la possibilité de voir mon amant. Elle me tira légèrement les cheveux et je compris pour me dégager la crinière et la laisser jouer avec. Je tournais à nouveau le visage vers Mereth avec un petit sourire reprenant mes caresses sur sa joue.

« Avoue que c’est l’une des meilleures manière de finir une journée quand on est quelqu’un aussi tendu que toi. N’hésitez pas à masser lady Étiana, Mereth est toujours trop tendu pour son propre bien ! »

J’en savais quelque chose. C’était moi qui le massais !
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyDim 26 Mai - 19:56


Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins


Je devais bien reconnaître que l'endroit était joliment décoré, et mettait plutôt à l'aise. L'architecture, les meubles et les tissus étaient très clairement d'origine locale, ce qui me mettait incroyablement dans l'ambiance. Le soleil de Dorne, ses paysages arides, ses petites fontaines et ses habitants accueillants étaient chaleureux et attrayants. J'avais bien remarqué les regards très appuyés de Valarr sur mon corps, ainsi que ceux des deux jeunes femmes. Difficile d'ignore tous les regards posés sur moi. Nous discutions maintenant de l'excellent choix de Valarr en matière de demoiselles, et je ne manquais pas de souligner son travail.

Je commençais à prendre conscience que les demoiselles de cet endroit n'avaient souvent pas l'occasion de profiter de la compagnie d'hommes plutôt bien fait, ou tout du moins, pas repoussant. Il était donc compréhensible que la dénommée Negia puisse être impatiente de profiter d'un client pour une fois à son goût. Avec sa belle chevelure blonde, sa peau claire et ses yeux bleus Valarr avait un atout charme très particulier. De mon côté, je possédais des cheveux de jais très sombres, ce qui était tout de même peu commun en Westeros, parce que les gens possédaient généralement des cheveux plutôt marron foncés. Fort heureusement, mes yeux bleus rehaussaient mon teint très clair.

- "C'est la meilleure manière de finir une journée, aucun homme ne pourrait dire le contraire. Il est bien vrai que je suis souvent très tendu, surtout après un voyage en mer aussi long et éprouvant, je commence presque à détester les navires. Mais je crains que le voyage du retour ne soit largement plus compliqué après les dernières nouvelles."

J'avais entendu de bien étranges rumeurs, comme l'arrivée de soldats Puinés à Westeros, mais ce n'était pas tant les personnes qui m'inquiétaient, mais la façon dont ils étaient venues. La rumeur courrait que les Puinés auraient utilisé le drapeau Valois pour passer en force dans une partie de l'armada Impériale, ce qui pouvait créer un incident diplomatique malheureusement pour nous. Un étendard était facile à falsifier, et les mercenaires avaient été assez malins pour choisir le nôtre, totalement neutre.

:copyright:️ 2981 12289 0

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyDim 26 Mai - 22:47

Je fronçais les sourcils en l’écoutant parler. Je me redressais aussitôt en grondant de colère. Voilà qu’il se mettait à s’inquiéter. Je lui donnais une tape sur l’épaule et Étiana fonça les sourcils. Je claquais la langue avec colère.

« Mereth ! Je t’interdis de penser à ça ce soir tu m’entends ! Tu oublies tout ce soir et tu te détends ! Je ne crois pas qu’on soit ici pour se préoccuper du futur ! Savoure l’instant présent ! »

Je reviens m’installer dans les bras de Negia qui fit une petite moue avant de reprendre ses caresses et ses massages. Je chassais avec habilité les pensées sombres de mon esprit. Il y en avait assez comme ça. Je repris néanmoins mes caresses sur la joue de Mereth. Je ne lui en voulais pas… Même moi j’avais parfois du mal à me sortir mes idées et les pensées au sujet des commerces tout cela… Mais ce soir, il fallait profiter. Étiana demanda gentiment à Mereth de se tourner pour profiter aussi de son torse et installer sa tête sur ses genoux. Je m’installais tranquillement et souris à Mereth avec un nouveau soupire de satisfaction. Je me redressais à nouveau pour servir quatre coupes de vin et servis les prostituées, Mereth et moi-même avant de m’installer tranquille à nouveau contre Negia qui but une gorgée de vin avant de plonger à nouveau ses doigts dans mes cheveux. Je souris amusée et regardais Mereth.

« Je crois que Lady Negia a les mêmes goûts que toi. Elle adore perdre ses doigts dans mes cheveux. J’ignorais que c’était une arme de séduction. »

Je lui fis un clin d’œil en attrapant sa main libre pour l’embrasser délicatement avant de reprendre mes caresses sur sa joue. Je savourais une gorgée de vin en ronronnant presque de plaisir en sentant les mains de Negia s’aventurer sur mon corps. Mmmh… Je souris plus largement encore.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptySam 22 Juin - 10:58


Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins


Alors que l'ambiance était à la détente, les dernières nouvelles me revenaient en tête. J'avais bien du mal à laisser de côté pour quelques heures les nouvelles concernant Westeros. Mes paroles me trahirent, lorsque j'évoquais les Puinés. Valarr se redressa immédiatement en grondant de colère, me donnant une tape sur l'épaule. Je fus brièvement surpris lorsque je reçus le coup sa grande violence. Mon regard se posa sur Valarr qui claquait la langue, et je lui rendis un regard désolé.

- "Désolé, ce n'est pas toujours facile de tout laisser de côté." dis-je d'un ton coupable.

Valarr se réinstalla dans ses bras de Negia, qui reprit ses massages. Je fermais les yeux quelques instants pour me vider la tête, puis Valarr reprit ses caresses sur ma joue. Étiana me demanda gentiment de me tourner sur le dos, ce que je fis doucement pour la laisser profiter de mon torse tandis que ma tête reposait sur ses genoux. Valarr nous servis chacun une coupe de vin, que je déposais sur le sol, à portée de main. Couché sur le dos, je pouvais difficilement boire une seule goutte de vin.

- "Tu as des cheveux magnifiques, je n'ai jamais vu un autre homme prendre autant soins de ses cheveux." dis-je en souriant.

Je me détendais de plus en plus, laissant la masseuse s'occuper de mon corps. Je gardais les yeux fermés en faisant attention de rester attentif afin de ne pas m'endormir. Ses douces mains pétrissaient agréablement ma peau et mes muscles, caressant parfois même mon épiderme. Je soupirais doucement de satisfaction, laissant la Dornienne totalement libre de ses mouvements. Je caressais distraitement la peau du bas de ses cuisses, jouant également avec le tissus qui la couvrait.

:copyright:️ 2981 12289 0
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptySam 22 Juin - 22:15

Je souris sans rien rajouter. C’était vrai que j’étais légèrement injuste avec mon ami. Ôter toutes idées de ses pensées était difficile. Je finis de me détendre en soupirant de plaisir, j’observais le torse de mon ami et amant ou heureusement je n’avais laissé aucune trace lors de notre dernière soirée tous les deux. Je ris à sa remarque et passais une main dans mes cheveux avec amusement. Je les aimais longs, c’était une manière de me détendre après une journée de peigner mes cheveux et de prendre le temps de les entretenir. J’aurais pu lire, mais je passais déjà beaucoup de temps à lire, et je n’étais pas sûr qu’il existe assez de livres pour satisfaire mon appétit.

« J’aime avoir les cheveux longs… Je suis le seul dans ma famille à les porter aussi longs. Et jamais je n’ai vu d’autres hommes en porter d’aussi longs. J’adore me démarquer. »

Être singulier… Me démarquer. J’adorais cela. On me remarquait facilement, c’était aussi facile pour être reconnu comme un puissant marchand, pouvoir être reconnu par un nom et par mes cheveux… C’était original. Je caressais doucement ceux de Mereth.

« Mais tu en as aussi des magnifiques mon cher. Je suis sûr qu’ils seraient magnifiques avec ma longueur. Oh… »

Étiana et Negia, semblaient commencer à s’impatienter. Je reçus sur les yeux la soie qui couvrait la poitrine de ma masseuse et ses mains s’aventurer plus bas. Je fis mine d’écarter le tissu et je reçus une tape sur la main. Ah… Je n’avais pas le droit de regarder, mais visiblement Mereth oui : le tissu venait de tomber au sol et … Negia lui demandait visiblement ce que j’aimais. Je ris.

« Tu as intérêt à bien choisir Mereth ! »

Sinon je me vengerais. Mais ça il le savait déjà. Il me connaissait trop bien pour cela.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyVen 12 Juil - 11:15


Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins


Je continuais de profiter des mains de la Dornienne sur ma peau. Ma peau était blanche, presque immaculée. La vie dans les montagnes et ma blancheur naturelle ne permettaient guère de colorer ma peau. J'entendis Valarr soupirer à côté, ce qui me fit tourner la tête dans sa direction. Le blond m'observait, ce qui me fit sourire. J'écoutais sa remarque au sujet de ses cheveux, et j'en hochais mentalement la tête. Valarr était évidemment un homme qui aimait se faire remarquer et se démarquer. Sa chevelure, ses tenues et ses manières, tout permettait de le démarquer de la plèbe.

Valarr commençait à caresser mes cheveux, bien différents de sa couleur blonde, d'un brun ébène aussi sombres que la nuit. D'après lui, mes cheveux seraient magnifiques avec une longueur égale à la sienne. Je souris sans être convaincue. Mon type de cheveux n'était à mes yeux pas adapté pour êtres portés très longs. Ceux de Valarr étaient disciplinés et raides, faciles à coiffer. Les miens étaient plus secs et moins disciplinés.

Soudainement, Valarr reçut une étoffe de soir sur les yeux, celle qui auparavant couvrait la poitrine de la Dornienne, ses mains s'aventuraient beaucoup plus bas sur le corps du Braavien. Je souris en voyant que sa masseuse ne souhaitait point qu'il retire l’étoffe. La masseuse me questionna sur les goûts de Valarr, ce qui me fit réfléchir.

- "Ce qu'il aime ? Hum... Il est plutôt sensible sur le cou et les clavicules." dis-je d'un sourire malicieux.

Doucement, je relevais la tête vers le visage de ma propre masseuse pour lui sourire. Je la laissais déposa sa propre étoffe sur mon visage. En homme discipliné, je la laissais faire ce que bon lui semblait avec mon corps.

:copyright:️ 2981 12289 0


Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyVen 12 Juil - 17:32

Je ronronnais presque de plaisir en sentant les doigts et les mains de la prostituée. Sa délicatesse. C’était fou ce que la femme pouvait être douée dans cette grande douceur… Je souris un peu plus en savourant ses caresses, plongée dans l’obscurité j’avais l’impression que la moindre caresse était une surprise dans le noir. Je ne pouvais pas voir ce qu’elle faisait. Je ne faisais que… « subir ». Je ris à sa remarque, étouffé par la soierie. Et grondais de plaisir quand elle se mit en devoirs d’explorer mon cou et mes clavicules. Je crois que je ne tiendrais pas très longtemps. Je la laissais jouer en continuant de caresser le bras de Mereth.

Je repris mon souffle en regardant la beauté qui s’était lové dans mes bras. Les prostituées avaient visiblement pris beaucoup de plaisir. Je caressais doucement sa peau avant de me tourner vers Mereth pour venir chercher ses lèvres pour l’embrasser à mon tour. Je continuais de flatter délicatement la femme que j’avais dans les bras et qui m’avait donné plus que de plaisir, ainsi qu’une série de marque sur le corps, tout comme sur celui de Mereth. Je m’étais bien amusé.

« Alors Mereth ? Détendue maintenant ? J’adore ces quelques marques… »

Je frôlais son oreille du bout de mes lèvres pour la mordiller légèrement avant de lui souffler

« Même si j’ai une tendance à préférer quand j’en suis l’auteur. »

Autant dire que si je pouvais remettre le couvert avec lui, même si nous l’avions déjà fait rapidement. J’étais légèrement affamé en ce moment de son corps. Il travaillait trop et restait loin de moi trop longtemps. Il ne fallait pas rire ! J’étais légèrement en manque de lui aussi. C’était bien pour ça que je l’avais traîné ici pour nous détendre et passer du temps ensemble.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyLun 22 Juil - 21:11


Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins


*Eclipse de temps*

Les doigts de ma prostituée se baladaient doucement sur mon torse, caressant ma peau. D'une main, je caressais la sienne, tranquillement allongée sur le dos, la jeune femme dans mes bras. Sa peau est douce, bronzée, et légèrement parfumée. Je me sentais légèrement épuisé physiquement à cause des deux rounds que j'avais eus avec la demoiselle. Elle avait apprécié, et moi j'avais aimer la laisser mener la danse. Mes yeux étaient toujours recouverts par la douce soie de la Dornienne, me cachant totalement la vue. Ses caresses se font d'autant plus voluptueuses.

Des lèvres vinrent à la rencontre des miennes, manifestement celles de Valarr. Le Braaviens parla de nouveau, me demandant mon avis sur la soirée.

- "Très détendue, on devra repasser avant notre départ." dis-je d'un sourire malicieux.

Le blond frôlait mon oreille du bout de ses lèvres en la mordillant légèrement, avant de venir me souffler une autre phrase à propos des marques sur mon corps. Je retirais doucement le tissu de mes yeux, pour venir observer la peau de mon amant. Je lui souris doucement avant de lui répondre.

- "Embrasses-moi et tais-toi." dis-je doucement.

Je tournais de nouveau la tête vers la Dornienne, venant quérir son visage pour embrasser ses lèvres pulpeuses. Mes mains parcouraient son corps tandis que les siennes venaient caresser mon visage.

- "C'était merveilleux, merci." dis-je doucement en la remerciant.

Mon regard s'accrochait à ses prunelles sombres, tandis que son sourire montrait sa satisfaction. Ses mains descendirent le long de mon torse, pour aller m'offrir un dernier cadeau. Je fus un peu surpris, mais je me détendis vite sous ses douces mains et son fabuleux coup de poignet. Je gémissais doucement en attrapant la main de Valarr, caressant ses longs doigts.

:copyright:️ 2981 12289 0
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyMar 23 Juil - 11:31

Je souris quand il affirma que nous devrons repasser. Je hochais la tête tout à fait d’accord. J’avais trouvé un endroit parfait pour nous. Un endroit de plaisir et de détente. Je lui rendis son sourire et reviens l’embrasser langoureusement avant de laisser la dornienne reprendre les lèvres de mon amant. La mienne grondait légèrement de jalousie et je repris mes caresses pour la calmer. Elle se laissa aller à nouveau dans mes bras. Je sentis les doigts de Mereth serrer la mienne je tournais la tête pour voir la prostituée le caresser. Et visiblement il aimait. J’observais son corps tressaillir de plaisir, c’était adorable. Je sursautais en sentant les lèvres de ma propre dornienne se poser bien bas. Je me redressais, mais d’une main autoritaire elle me coucha à nouveau et menaça de m’attacher si je ne me tenais pas tranquille. Je pris le visage de Mereth entre mes doigts et l’embrassais fougueusement.

Je reprenais doucement mon souffle en observant les deux prostituées qui s’étaient assise dos contre dos et qui nous observaient en souriant visiblement ravie. J’attrapais ma coupe de vin et la bue lentement avant de me redresser. J’étais collant de transpiration, mais j’avais passé un moment plus qu’agréable en compagnie des deux femmes et de Mereth… Mais il était l’heure d’y aller. Je caressais doucement le torse de Mereth.

« Mon ami, je crains qu’il ne soit temps d’y aller. Nous repasserons ici avant de partir ne t’inquiète pas. »

Une promesse était une promesse je ne mentais pas. Je finis ma coupe de vin et enlaçais la femme qui m’avait procuré tant de plaisir avant de lui embrasser doucement la clavicule en la remerciant de son talent et de sa gentillesse avant de leur offrir une dernière coupe de vin et de commencer à rassembler mes affaires pour m’habiller.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyMar 23 Juil - 14:23


Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins


Valarr me souris, plaisantant sur les marques dessinées sur nos corps. Je lui dis alors de se taire et de m'embrasser. Le blond se s'en priva pas, m'embrassant langoureusement durant quelques instants. Mes lèvres retrouvèrent ensuite celle de la Dornienne, pour un dernier baiser. Mes doigts vinrent serrer ceux de Valarr ce qui le fit tourner la tête vers moi. La prostituée me caressait délicieusement, manœuvrant secrètement sur le bas de mon corps. Mon corps tressaillait sous le plaisir qu'elle me procurait sous les yeux de Valarr, qui prit mon visage entre ses doigts pour m'embrasser de nouveau, plus fougueusement.

*Eclipse de temps.*

Nous reprenions doucement notre souffle en observant les deux prostituées assises dos à dos, qui nous observaient également, en nous souriant d'un air ravi. Comme Valarr, je me relevais pour attraper ma coupe de vin, et la boire lentement pour me re-hydrater après tant d'efforts. Nous étions tous les deux collants de sueur, un bain nous serait le plus grand bien, à notre retour dans mes appartements. Le blond caressait doucement mon torse, me faisant tourner la tête vers lui.

- "Bien, rhabillons-nous. On prendra un bain dans mes appartements." dis-je tranquillement.

Je me relevais pour aller déposer un baiser sur la tempe de la prostituée s'étant occupée de moi, la remerciant une nouvelle fois. Je rassemblais ensuite mes affaires pour commencer à enfiler ma chemise. J'observais un instant le blond, pas encore habillé avant de prendre la parole.

- "Rappel moi, tu as déjà payé où nous devons le faire avant de sortir ?" demandais-je tranquillement.

- "Tu as fort bien choisis ces demoiselles, nous prendrons les même la prochaine fois ?" demandais-je à nouveau.

L'idée de prendre les même demoiselles me plaisait bien, elles connaissaient déjà ce que nous aimions et nous étions déjà à l'aise avec elles.

:copyright:️ 2981 12289 0
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyMar 23 Juil - 18:29

Je hochais la tête avant de lui lancer un regard bien particulier. Un regard signifiant « Ne t’inquiète pas je m’occuperais de toi aussi pendant le bain. ». Rien n’était finit entre nous. J’avais aussi envie de l’entendre gémir par mes doigts. Si je n’utilisais que mes doigts bien sûr. Mais nous verrons sur place. Je finis de m’habiller et d’offrir un dernier pourboire aux prostituées avec des remerciements avant de basculer toute ma chevelure dans mon dos avant de sortir avec Mereth. Je lui souris en finissant de rajuster les plis de mon manteau. Je souris à sa double question.

« J’ai déjà tout payé ne t’inquiète pas. Nous prendrons les mêmes, elles sont parfaites. Allez viens. »

Je saluais le tenancier du bordel avant de sortir. Il commençait à faire sérieusement nuit… Il était temps de rentrer, je discutais avec mon ami de tout et de rien, loin de la moindre question politique ou quelque chose qui aurait pus être trop sérieux, préférant des sujets légers comme les derniers potins ou la mode dorniene. Quoi c’était des sujets hautement intéressants et importants pour moi. Chacun avait son domaine de prédilection et je commençais sérieusement à voir pour lancer une série de vêtements et de motifs particuliers dans le commerce. Je m’ouvris à l’idée à Mereth en observant les restes de tissu d’un étal d’un marchand. Cela pouvait être très intéressant. Je me séparais de lui quelques instants histoire d’aller chercher quelques huiles essentielles avant de le rejoindre dans le bain. Je me dévêtis et viens l’embrasser fougueusement en caressant les marques qu’avait laissé la dornienen sur son torse. Je mordillais doucement son oreille.

« Je vais aussi laisser mes marques sur toi… Ne t’inquiète pas tu pourras faire de même. »

Je me glissais dans l’eau fraîche et l’invitais à me rejoindre avec un regard lourd de sens pour nous deux.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyDim 11 Aoû - 10:10


Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins



Je souriais au regard très équivoque de Valarr tandis que je m'habillais. Mon corps était couvert d'une légère couche de sueur, que j'ai bien hâte de retirer. Avant de partir, Valarr déposa un pourboire aux prostituées avec des remerciements, puis nous partons à travers les rues de la capitale Dornienne. Il commençait à faire nuit, il était grand temps de rentrer à mes appartements. Sur le chemin, nous discutions de tout et de rien, tranquillement, loin des affaires politiques et sérieuses. Valarr me communiqua son idée de lancer une série de vêtements et de motifs particuliers, tandis qu'il observait le tissu de l'étal d'un marhand.

- "Pourquoi pas. Si tu fais des séries limitées, les nobles seront très intéressées, et tu pourras vendre plus cher." dis-je en l'observant

*Eclipse de temps.*

Le Braavien ne perdait pas temps avant d'aller chercher quelques huiles essentielles dans ses affaires.



:copyright:️ 2981 12289 0

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyDim 11 Aoû - 18:02

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] EmptyLun 12 Aoû - 10:42


Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins




:copyright:️ 2981 12289 0
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]   Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Le plaisir n'a pas de prix et celui de la compagnie d'un ami encore moins [Tour VII - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» Sortie en ville [PV Meridian] /!\Hentaï/!\ [Terminé]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Dorne :: Lancehélion-
Sauter vers: