Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -85%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
22.95 €

Ô Gente Mère, Daigne apaiser la rage et calmer la furie (Orys)
MessageSujet: Ô Gente Mère, Daigne apaiser la rage et calmer la furie (Orys)   Ô Gente Mère, Daigne apaiser la rage et calmer la furie (Orys) EmptyMer 8 Mai - 17:25







Ô Gente Mère
Daigne apaiser la rage
et calmer la furie
Orys & Argella

Argella Durrandon, Reine de L'Orage devait rencontrer Orys Baratheon, Prince régent de Peyrdragon afin de discuter du futur partenariat unissant les deux Royaumes autour d'un projet commun. Rendez vous avait été pris un peu avant le Collège Impériale Extraordinaire qui avait vu le retour du Roi fédéré du Bief après une courte désertion. Le vote entériné du temps où l'Impétueuse n'avait aucun grief contre le demi frère de Rhaenys, elle avait vu dans cette collaboration l'occasion de se rapprocher de son voisin et de coopérer avec un Royaume fédéré. Mais la réunion et ses révélations avait eut des conséquences néfastes sur leur relation. Elle se souvenait d’autant mieux de ce que le Barathéon avait dit alors, foulant un peu plus du pied sa dignité déjà bien malmenée, que cette entrevue survenait juste après le Collège, pendant le dîner. La brune aurait pu repousser, mais elle devait quitter Fort-Darion dans les jours à venir, dès que tout serait prêt et elle tenait à s’en occuper elle même, au moins pour négocier les termes de l’accord et pour discuter des grandes lignes du projet.

Cependant, malgré son désir de travailler avec le régent et avec les autres Royaumes en général, pour l’unification de l’Empire, pour un idéal dépassant les frontières, la double humiliation subie lors du Collège ne la mettait pas dans les meilleures disposition. Elle n’avait même pas eut le cœur d’aller s'entraîner après ce foutu Collège et s’était contentée de regagner ses appartements la tête haute et le menton plein d’arrogance. Elle avait jeté sa cape dans un coin en traversant son anti-chambre, puis elle avait renversé la table qui trônait dans la pièce servant de bureau où deux oriflamme dorées au cerf noir ornaient les murs. Elle entra dans sa chambre d’un coup de pied dans la porte qui claqua contre le mur avant de revenir brusquement dans la face de son écuyer qui attendit qu’elle se referme bruyamment pour laisser sa Reine passer ses nerfs seule. De toute façon, il avait fort à faire avant l’arrivée d’Orys et il préférait attendre que tout soit fin prêt avant de rappeler à l’Orageuse en colère qu’elle avait rendez-vous avec un des hommes ayant eut l’occasion d’assister à ce qui l’avait mise dans cet état. Le jeune garçon n’en savait pas plus sur ce qui s’était passé derrière les portes de la salle du Collège et c’était peut-être mieux ainsi.

Les serviteurs s'affairaient dans le bureau réunissant les notes d’Argella et de Lord Penrose sur un petit guéridon qu’il placèrent à côté de son confortable fauteuil recouvert de fourrure, installant un autre fauteuil face à elle qu’ils garnirent d’un coussin moelleux et d’une douce peau lainée avant de déposer de quoi manger, de quoi boire et de quoi écrire sur la grande table. Pendant ce temps, la brune aux yeux céruléens malmenait un des piliers de son lit à baldaquin en y lançant ses couteaux jusqu’à en arracher un beau morceau.

__ Oups.

La lame tomba sur le sol dans un bruit d’acier. Son écuyer frappa à la porte.

__ Votre Majesté, le Prince Orys est là.

La Souveraine Orageoise grogna en ramassant son couteau. Elle n’avait pas oublié le rendez-vous, mais elle n’avait pas vu le temps passer. Elle remit sa lame dans son emplacement sur la sangle qu’elle portait d’habitude en bandoulière, mais après une courte hésitation, elle ne la prit finalement pas, pas plus que la ceinture portant son épée, ni sa lance. Elle portait la même robe que pour le Collège Impérial, en mousseline de soie dorée brodée d’entrelacs en fils d’or sur tout le buste ajusté avec un sage décolleté en V devant et plus profond dans le dos. Une ceinture d’or autour de la taille. Ses cheveux légèrement dépeignés lors de son combat contre des meubles innocents tombaient dans son dos et sur une de ses épaules dénudées. D’un signe de tête, elle ordonna au jeune garçon de faire entrer son invité et l’attendit debout dans le bureau près de son siège et l'accueillit avec un port altier et un regard glacial.

__ Votre Altesse.

La Durrandon serra les dents en inclinant brièvement la tête avant de lui désigner le fauteuil en face du sien et de s’installer dans le sien sans plus attendre. Un serviteur remplit les verres de vin chaud aux épices avant de s’éclipser.

__ Bien. Commençons. Comme je l’ai dit lors du vote, j’accepte ce partenariat aux conditions suivantes : que les futurs impôts de la cité Sainte de l’Empire soient partagés à égalité entre chaque royaume et non en fonction des recettes de chaque rive. Que le Grand Septuaire soit construit sur la rive sud de la Nera, sur les terres de l’Orage, je vous laisse choisir le monument que vous voulez faire ériger sur la rive nord. Évidemment chaque décision concernant le projet sera prise à la majorité absolue entre les deux représentants de chaque Royaume, plus trois religieux élus par leurs pairs. J’ajoute un droit de véto pour les Souverains à savoir, moi-même, sa grâce Rhaenys et le futur Grand Septon de l'Empire si le Schisme est décidé. De plus, les terres données à la foi seront administrées par les Septons et Septas. Elles seront neutres et sacrées de sorte que le domaine devra être une terre d'asile exempt de combats pour les peuples en échange de quoi les armées impériales bénéficieront d'un droit de passage inaliénable.

La Reine Argella planta son regard azur dans celui du Prince régent attendant une réponse dont dépendait la suite de la discussion. Elle n’avait pas l’intention de revenir sur les événements du Collège, sur ce que le Baratheon avait dit, ni sur sa décision ou ses propos. Elle n’était pas là pour régler ses comptes mais pour conclure un partenariat qui lui apparaissait comme capital pour l’Empire, pour son Royaume et pour l’avenir de la foi et de la croisade ainsi que de la campagne de Printemps. Mais par le guerrier, s’il s’avisait de l’insulter à nouveau, il allait comprendre à quel point elle avait prit sur elle durant cette putain de réunion ! Elle but pour apaiser la rage qui éclairait son regard, calmer la furie qui grondait dans ses veines… mais elle n’était pas la gente mère, fontaine de miséricorde. Mienne est la fureur.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Merci à rawr & (c) FreeSpirit



 
 
 


Spoiler:
 
Argella Durrandon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine de l'Orage
Âge du Personnage: 25 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Argella Durrandon
↯ Sienne est la Fureur ↯
Messages : 752
Membre du mois : 3
Célébrité : Bridget Regan
Maison : Durrandon
Caractère : de merde
↯ Sienne est la Fureur ↯
Revenir en haut Aller en bas
 
Ô Gente Mère, Daigne apaiser la rage et calmer la furie (Orys)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Les Terres Impériales :: Fort-Darion-
Sauter vers: