Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro – Larges roues ...
219.99 € 349.99 €
Voir le deal

Daylight [Tour VI - Terminé]
MessageSujet: Daylight [Tour VI - Terminé]   Daylight [Tour VI - Terminé] EmptyLun 28 Jan - 13:06

Un nouvel univers s’ouvrait à moi, depuis quelques temps. J’avais bien conscience que tout avait changé en quelques instants de combat à l’épée, que mon destin s’était renversé. Je n’étais toujours qu’un lord de papier, qu’un dépositaire d’un titre creux et d’un héritage vidé de toute substance. C’était ainsi que je me sentais pourtant plus fier et plus fort que jamais, de mémoire de Potter. Paradoxal, sans aucun doute, mais il n’en restait pas moins que la victoire lors du duel judiciaire n’avait pas fait que débloquer ma situation ; je me sentais infiniment mieux que précédemment. Mieux que jamais depuis ma fuite de Castel Potter, depuis que j’avais laissé Godric’s Hall brûler dans la nuit derrière moi. Je ne voulais en aucun cas que les choses ne se passent aussi mal qu’elles avaient pu tourner ce soir-là, mais je ne pouvais pas m’empêcher de ressentir une grande confiance en moi et en ma bonne étoile retrouvée.


Tout restait à faire, toutefois, car il n’y avait absolument rien qui me permette de considérer que j’avais avancé sur les questions liées à mon retour en grâce dans mon propre domaine ; je n’avais toujours ni fonds ni troupes, ni rien en dehors de la parole du Prince qui déclarait le mouvement Malefoy comme illégal aux yeux de la monarchie Lannister. C’était déjà une belle avancée, mais qui n’était pas encore concrétisée par un mouvement d’ensemble qui me ramènerait enfin chez moi. Pour cela je devais continuer de me trouver des alliés, des soutiens financiers et politiques. J’avais appris lors de mon séjour au Roc que tout se monnayait, ici. Les principes n’avaient de force que la paix et la stabilité qu’ils engendraient, au nom de la rentabilité pécuniaire de la prospérité du Roc et de tout le Royaume. Ne pas faire de vagues, c’était le crédo de tous ici. Ou presque. J’avais entendu les on-dits, et j’avais reçu aussi quelques confidences des quelques amis qu’il me restait.


J’avais rencontré la princesse du Roc, Jeyne Lannister, née Stark. Et aujourd’hui c’était son tour de pâtir de la « ferveur » religieuse délétère qui enserrait le coeur de mon propre peuple. Certes, elle n’en souffrirait pas physiquement a priori et le danger resterait bien ténu, mais il n’en restait pas moins qu’elle aussi été mise en cause. Je l’avais vue après son accouchement et avait choisi de la laisser tranquille le plus longtemps possible... Mais cela voulait aussi dire que je m’inquiétais un peu de sa situation et je savais qu’elle allait sans doute encore se complexifier, compte tenu des rumeurs de préparatifs. Je lui avais donc réclamé audience, à elle personnellement. Je ne savais pas si elle pouvait m’aider à retrouver pour de bon Godric’s Hall, j’en doutais même assez fortement, mais sa cause comme sa situation me parlaient me touchaient ; je ne pouvais pas jouer l’homme froid et indifférent.


Je finissais par me présenter, aussi bien apprêté que possible. Une servante m’introduit et m’annonce, et je m’incline sans la regarder, un genou à terre.



| Votre altesse, c’est un grand honneur que vous m’accordez en autorisant cette audience. J’espère que vous vous portez bien ? J’ai prié pour vous, et pour votre enfant. |



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
William Potter
Nous Survivons !
Messages : 362
Membre du mois : 0
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daylight [Tour VI - Terminé]   Daylight [Tour VI - Terminé] EmptyMer 27 Fév - 12:13

AN 1 MOIS 5

La demande d'audience de Lord Potter m'avait surprise dans un premier temps. Je savais qu'il avait gagné son combat contre la famille Malefoy, qui l'avait spoliée de tous ses biens et de son honneur et qu'il avait fallu un duel judiciaire pour qu'il recouvre ses droits. C'était triste de devoir en arriver là, mais il l'avait évoqué lors de notre discussion et il m'apparaissait évident qu'il devait en tirer une grande satisfaction, ayant donc laissé aux dieux le choix de trancher en sa faveur. Cela rendait sa victoire incontestable. Et Lyman avait appuyé l'issue du duel. Alors que me voulait donc William Potter ? j'étais bien curieuse à ce sujet, mais également heureuse de pouvoir discuter un peu avec lui après ces longues semaines, n'en ayant pas réellement eu l'occasion lors de la présentation officielle de Martyn. Et cela viendrait un peu me divertir alors que l'approche de ma conversion et du baptême de Martyn approchaient et me laissaient un goût amer de trahison envers les miens. puissent-ils me pardonner de me parjurer ainsi, mais je le faisais pour l'avenir de mon fils. De ma lignée. Puisque je ne pouvais révérer qui je voulais, puisque ce monde de fanatiques m'en empêchait, je pliais. Mais j'avais foi en l'avenir, le vent finirait bien par tourner et le Grand Septon et tous ses sbires finiraient bien par tomber.

On m'annonça alors que William Potter était là. Chaque jour était un combat pour me rendre présentable et effacer les signes de fatigue. Je n'avais pas retrouvé mon corps de jeune fille, même si les corsets et autres instruments de torture faisaient merveilleusement illusion, mais je pouvais remettre des robes plus seyantes. J'étais déjà plus fine que lors de la présentation de Martyn et moins épuisée également, même si j'étais encore loin d'avoir une forme insolente. Les divers fards faisaient très bien leur office pour me donner bonne mine, alors que je gardais un teint un peu trop pâle. Moi qui n'avais jamais beaucoup usé d'artifices jusqu'à maintenant, je me rattrapais. Mais c'était temporaire, le temps de me remettre de l'accouchement, encore récent. Et je n'avais guère eu loisir de me reposer au final, même si on m'y exhortait.

Je me levais alors pour accueillir le jeune homme, qui mit genou à terre. Je croisais les mains devant moi et l'observais, un léger sourire aux lèvres. "Relevez-vous Lord Potter. C'est un plaisir que de pouvoir vous revoir en entrevue. Bien des choses se sont passées depuis la dernière fois et je suis heureuse que vous ayez eu gain de cause. Comment vous sentez-vous ?" J'inclinai un peu la tête, répondant à ses interrogations : "Pour ma part, je me porte relativement bien et me remet à mon rythme. Je n'avais pas imaginer que donner la vie était un tel combat." Mes yeux noirs pétillaient d'amusement et de bonne humeur. "Et vos prières ont été entendues, comme vous pouvez le constater." J'avais tout de même meilleure mine que la dernière fois que je l'avais vu, au milieu de tous les Lannisters, des nobles ouestriens et des ambassadeurs divers.



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)


Dernière édition par Jeyne Lannister le Lun 1 Juil - 15:12, édité 1 fois
Jeyne Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Jeyne Lannister
Wolf Princess
Messages : 2634
Membre du mois : 0
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daylight [Tour VI - Terminé]   Daylight [Tour VI - Terminé] EmptyJeu 28 Fév - 22:53

J’aurais pu me gifler des banalités que je sortais à peine arrivé en présence de l’Altesse princière, alors que je ne trouvais rien d’autre à dire que des platitudes et des bondieuseries. Je devais me reprendre. Je n’étais plus seulement William, maintenant, mais j’étais aussi Lord Potter en titre et en légitimité. La justice du Roi avait tranché pour moi, et plus important encore, celle des Sept. Je n’étais plus le gamin seul et abandonné qui attendait comme il pouvait qu’on lui rende justice à sa place. Je n’avais pas rejeté en bloc l’aide proposée par la Princesse Megara, mais j’avais mis la charrue avant les bœufs quand mon sang n’avait fait qu’un tour en présence de Malfoy, qui avait pris un malin plaisir à me provoquer et à me faire sortir de mes gonds. Heureusement que je l’avais battu. Cela dit, perdre pour partir à la Garde de Nuit… C’eut été un destin moins terrible que la mort dans l’échec, au moins y aurais-je eu une dernière chance de faire briller mon destin dans quelque obscur livre des Corbeaux Noirs de la Garde, avant de succomber contre quelque monstruosité qui peuplait le septentrion.


La jeune princesse me dit que je peux me relever et je m’exécute donc, tandis qu’elle me dit qu’elle me reçoit avec plaisir. Le sourire que je lui offre est plus franc, moins crispé, et j’accueille aussi sa satisfaction et son plaisir que j’ai obtenu gain de cause avec un peu plus d’enthousiasme et de jovialité encore.



| Je me porte bien. Mieux que bien même, comme vous pouvez l’imaginer. La mémoire de ma famille a été lavée en même temps que notre honneur et cela, sans effusions de sang. Il me reste tout de même à recouvrer mon domaine en direct, et non seulement en titre. |


Je ne faisais nul secret de la situation que je connaissais de Godric’s Hall, à savoir son occupation par une bande de soudards à la solde de Lord Malefoy, et que je ne pouvais donc encore rentrer chez moi la bouche en coeur, comme si de rien n’était. Je hoche la tête avec compassion quand la nordienne parle du combat de l’accouchement, et que mes prières ont été entendues. Sourire un rien plus timide, cette fois, car le sujet de la Foi restait toujours aussi compliqué pour moi, et malaisant.


| J’en suis ravi, vraiment. L’enfant est beau et a l’air en bonne santé. C’est tout ce qui compte, plus encore par les temps qui courent… La rumeur s’est aussi répandue que vous alliez être tante, et que vous étiez à nouveau grande sœur. Cela doit faire étrange de voir ainsi sa famille s’agrandir à nouveau… Pardonnez moi si je me montre indiscret. Ce genre de sujet me travaille beaucoup, ces derniers temps. |



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
William Potter
Nous Survivons !
Messages : 362
Membre du mois : 0
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daylight [Tour VI - Terminé]   Daylight [Tour VI - Terminé] EmptyDim 17 Mar - 16:17

An 1 MOIS 5

Oui, il avait réussi à récupérer son honneur et ses droits, mais la partie n'était pas gagnée pour autant. Il ne pouvait pas retourner sur ses terres comme si de rien n'était. Lord Potter avait encore bien du travail devant lui et il en était bien conscient. Les épreuves l'avaient probablement endurci, lui apportant la désillusion, la frustration. Mais il était déjà bien différent de la précédente fois où je l'avais rencontré. C'était très subtile et je n'aurais su l'expliquer, mais c'était une façon de se tenir, une aura de fierté... Il avait récupéré son honneur, sa dignité, tout simplement et cela changeait un homme. "Oui, la victoire n'est pas encore totale, mais c'est une première bataille de gagnée. Surtout quand on attache autant d'importance à l'honneur." Et je ne critiquais pas, bien au contraire. Je n'étais pas homme, mais j'avais été élevée parmi des chevaliers, dans des notions très strictes. Même si j'avais l'impression de perdre ce qui m'avait été enseigné au fil des mois passés au Roc. Parce que c'était s'adapter u être rejetée et que je me devais de jouer l'équilibriste entre plaire au plus grand monde sans me perdre moi-même en devant une autre qui ne me correspondrait pas.

Je répondis à ses interrogations sur ma propre santé, sans ma cacher de l'épreuve que cela avait été. Un combat qu'aucun homme ne comprendrait jamais vraiment, tout en l'admirant bien souvent. J'avais été reconnaissante envers mon époux de me féliciter à ce sujet, de me faire sentir forte et estimable pour quelque chose qui était, finalement, naturel, et s'accomplissait depuis la nuit des temps. Je souris comme une enfant quand il parla de mon fils et le complimenté, tellement fière de cet enfant. "Il l'est. Merci." Tant pis si ce n'étaient là que des flatteries d'usage qu'il ne pensait pas. mon cœur de mère, totalement subjectif quand cela concernant le fruit de mes entrailles, ne se laissait pas de compliments envers Martyn. "Effectivement, la jeune génération s'attelle à perpétrer le nom de nos aïeules. Même si je ne donnerais jamais de Stark au Nord." Il y eut probablement une once de regret dans ma voix à ce constat. "Qu'importe, je suis princesse de l'Ouest, épouse du prince héritier, j'ai accompli mon devoir en apportant la force des loups aux lions." Parce que je revendiquais mon ascendance, quoiqu'on en dise, même si cela dérangeait le Grand Septon. Qu'il brûle celui là. "Effectivement, Jon sera bientôt Père. Et cela m'est étrange de penser que l'épouse de mon père a donné la vie en même temps que moi..." Mon père était assez âgé malgré tout. Devenir père et grand-père en même temps était quelque chose de déroutant. Et j'avais des difficultés à considérer les enfants de ce remariage comme mon frère et ma sœur. Pas encore. "Il n'y a nulle indiscrétion à ce sujet Lord Potter. Aucun secret. Je suis très attachée à ma famille, même si elle n'a pas été parfaite. Malheureusement, même si elle s’agrandit, je ne sais pas quand je pourrais rencontrer ces nouveaux membres..." Encore un peu de tristesse dans ma voix. La situation était compliquée. J'ignorais quand je pourrais revoir mes frères ou mon père et je ne parlais même pas de leurs enfants...

Je l'observais un instant alors qu'il m'avait confié que cela le travaillait beaucoup en ce moment. N'était-ce pas là un appel discret pour me parler ? Je le pris ainsi en tous les cas. "Venez vous asseoir, Lord Potter." Je l'invitais à me suivre et pris place dans un fauteuil confortable, le laissant faire de même avant de reprendre : "J'imagine que cela doit être compliqué, vous avez vécu des choses terribles et perdu des êtres chers... Mais un avenir se dessine de nouveau devant vous. Avez-vous des projets concernant votre famille ? Votre personne ?" Même s'il devait déjà récupérer son domaine, bien entendu.



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)


Dernière édition par Jeyne Lannister le Lun 1 Juil - 15:44, édité 1 fois
Jeyne Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Jeyne Lannister
Wolf Princess
Messages : 2634
Membre du mois : 0
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daylight [Tour VI - Terminé]   Daylight [Tour VI - Terminé] EmptyDim 17 Mar - 18:48

Forcément, que ce sujet me travaillait. Quand une famille passe d’une quinzaine de représentants sans avoir à faire appel aux branches les plus éloignées, il était clair que le besoin de renouveler les rangs de cette famille décimée était une priorité. J’avais essayé de trouver des contacts et des liens pour marier ma cousine, mais c’était chose vraiment difficile. Ceci pour beaucoup de raisons. La première était principalement que personne ne voulait épouser une femme de réputation hérétique, et même si j’avais lavé le nom des Potter dans le sang il n’en restait pas moins que ma cousine n’avait jamais essayé de nier les rumeurs à son sujet, pas plus qu’elle n’avait essayé de se montrer avenante avec de jeunes nobles avec lesquels j’aurais pu voir pour la marier. Il y avait forcément le souci de mes propres moyens, de mes relations. J’avais obtenu une victoire devant la justice, mais à un niveau plus personnel elle n’avait absolument rien débloqué, je n’avais toujours ni amis ni argent, et seulement un domaine qui restait occupé par des soudards qui n’étaient pas les miens. Dans ces circonstances… Enfin, il y avait ma propre union à envisager, mais elle restait contrainte au même titre que celle


J’ai un mince sourire quand la princesse parle de l’importance qu’a l’honneur à mes yeux. Je savais qu’elle ne mesestimait pas mon caractère, qu’elle comprenait pour une large part. Mais il y avait aussi le fait qu’en effet, je restais tributaire de la conception féodale de la justice, et de la légitimité de ma famille qui passait presque plus qu’uniquement par notre nom et ce qu’il signifiait…



| Peut être la plus importante, l’avenir seul le dira. |


Parce que malgré la victoire je restais ici comme un cul de jatte. Au moins y avait-il quelques motifs de réjouissance. La Princesse était d’un rang immensément supérieur au moins, ce qui nous privait, avec mon propre caractère, d’une véritable amitié. Il n’en restait pas moins que je la respectais beaucoup, pour sa force comme pour sa gentillesse, pour son sens de la justice et pour les valeurs qu’elle défendait. J’étais heureux que son accouchement se soit bien passé. Je n’en aurais pas douté, avec tout l’entourage dont bénéficiaient les Lannister. Il n’en restait pas moins qu’elle procréait maintenant au futur de l’Ouest, et non de son pays d’origine. J’eus un pâle sourire d’excuse, de politesse, tout en étant sincèrement ravi pour elle. Personne n’était jamais à l’abri de complications dans l’acte de naissance. Je hochais la tête, alors qu’elle faisait preuve d’une certaine confiance et d’une proximité indéniable quand elle me confiait des états d’âme sur sa famille.


| Cela doit faire étrange. J’aurais aimé moi aussi devenir oncle… Mais ce n’est pas encore totalement impossible. Heureusement, il me reste ma cousine, et je suis content de ça. Je comprends votre point de vue. Et je compatis aussi, à cette séparation inhérente au mariage. Je gage que même si cela vous fait quelque chose d’être éloignée d’eux, vous apportez beaucoup, et à votre famille, et à votre patrie d’adoption. L’Ouest va avoir besoin de vous dans les temps à venir. Votre origine est une difficulté pour certains, mais vous avez déjà prouvé que c’était aussi une richesse. Je suis content pour vous et pour les vôtres, sincèrement. Je préfère me réjouir de ce genre de nouvelles plutôt qu’y voir une quelconque menace ; les gens sont toujours si prompts à se sentir en danger du bonheur des autres… |


Combien voyaient les naissances dans l’Empire comme autant de risques potentiels pour l’Ouest dans les années à venir ? Beaucoup, et sans doute beaucoup trop. Peut-être même que ces gens de l’Empire étaient aussi mal intentionnés que ce qu’il se disait partout, et que ces enfants serviraient effectivement un jour à venir tout brûler à dos de dragon, dans l’Ouest. Mais la défiance, si elle servait la prudence, n’était pas la meilleure des garanties de paix possible. Et après le drame des Potter, la tragédie familiale que nous avions traversée dans le fer et dans le feu, je ne voulais en aucun cas vivre avec cette menace et cette tension presque permanentes, cette épée de Damoclès au dessus de la tête.


J’hésitais quand la Princesse m’invitait à m’asseoir, à parler. Je rougis jusqu’aux oreilles et me grattais la nuque, fuyant son regard. J’inspirais profondément, avant de reprendre.



| Des projets, j’en ai. Mais on en a aussi pour moi. Gareth LKenning m’a proposé la main de sa sœur, Alys Kenning. Mais je n’en suis pas encore digne ; je n’ai qu’un titre creux. L’honneur est sauf, sans doute, et « nous survivons » comme le veut notre devise familiale, mais c’est bien tout. Je n’ai pas encore trouvé les moyens pour reprendre directement mes terres. |



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
William Potter
Nous Survivons !
Messages : 362
Membre du mois : 0
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daylight [Tour VI - Terminé]   Daylight [Tour VI - Terminé] EmptyDim 12 Mai - 11:40

An 1 MOIS 5

Ah les tourments familiaux... Qui pouvait se targuer d'en être exempt en vérité ? Le contexte politique faisait que les alliances allaient et venaient en fonction des unions maritales... Que parfois, des filles se retrouvaient ennemies de frères... Sans que cela ne soit ouvertement le cas, la situation était critique entre l'Ouest et l'Empire ou le Nord. Les Lannister ne s'étaient pas montrés très francs du collier, encore et les ambitions de l'Empire et leurs prétentions ne plaisaient pas du tout au Roc. A moi non plus d'ailleurs, même si Père avait essayé de me rassurer à ce sujet. J'étais encore mitigée. Et à cela, le Grand Septon ajoutait sa Foi qu'il fallait honorer à tout prix... Un refus, et c'était la mort pour les hérétiques. Comme si les choses n'étaient pas assez compliquées comme ça... Comment être sereine avec tout cela ? Comment ne pas craindre pour l'avenir de mon fils, pour les autres enfants à venir, mais également pour ceux de mon père, de Jon, de Walton un jour ? Pour tous ces enfants qui naîtraient dans un contexte trouble de tension permanente, où la guerre serait la normalité... Tout cela pour quoi ? Pour le pouvoir, pour les lopins de terre. Pour la gloire. William Potter était la preuve vivante que le convoitise des autres pouvait vous faire perdre tout ce qui vous était cher... Mais il n'avait jamais renoncé au combat et c'était quelque chose que j'admirais. Je ne doutais pas de sa détermination à s'élever de nouveau. Même peut-être plus haut que cela aurait pu être possible avant le drame qui l'avait frappé. Je lui souhaitais de réussir en tous les cas.

Je hochai la tête quand il commenta que cela devait être étrange d'avoir un frère et une sœur qui avaient sensiblement le même âge que mon fils. Et quelque part, je ressentais également une pointe d'appréhension et de jalousie à l'idée que Père serait plus présent pour ces enfants nés d'un second mariage que pour Jon, Walton et moi. Une jalousie irrationnelle et pourtant compréhensible pour une enfant qui avait grandi sans son père dans son quotidien. Comme il était dommage que j'ai du quitter mes chères terres du Nord quand il a commencé à se rapprocher de nous... pourtant, je savais également qu'il ne serait pas toujours présent, que la guerre l'appelait sans cesse, l'éloignant de ses devoirs conjugaux et parentaux. Même si son épouse ne restait pas sagement à l'arrière à l'attendre... Sur son dragon, elle faisait des ravages, j'avais pu y assister en personne.

Mon sourire se fit désabusé quand Ser Potter tenta de me rassurer sur mon utilité. "J'aimerai que ce soit le cas." Et j'aimerai que les miens aient ce point de vue, évidemment. Mais les événements passés m'avaient prouvé que ce n'était pas le cas. "Quel dommage que tout le monde ne raisonne pas comme vous Lord Potter. Westeros serait moins chaotique." Mon sourire s'était fait plus doux face à ce constat. Mais l'envie, la jalousie, dictaient bien trop souvent les actes. La vengeance également. Je n'avais pas de leçons à donner à ce sujet, j'avais sans doute hérité ce défaut des Stark. Je n'oubliais pas les offenses faites. Et j'avais jubilé en apprenant la mort de Harren le Noir, qui nous avait causé tant de torts, qui nous avait arraché des membres de notre famille, des amis. Père avait mené une guerre personnelle contre lui et avait finalement réussi à le faire tomber. "Espérons que l'opinion publique sera d'accord avec vous." Que je ne serais pas pointée du doigt comme l'étrangère, cause de tous leurs maux, à sacrifier pour apaiser l'ire des dieux. Je n'étais pas suffisamment naïve pour ignorer ce danger là. Aussi stupide puisse-t-il sembler. Je savais qu'un climat d'insécurité poussait les gens à réfléchir et agir de façon stupide, surtout en masse.

J'invitais Lord Potter à prendre place pour discuter plus confortablement. D'avenir. D'espoir. Pour laisser les drames derrière nous. Un sourire ravi s'épanouit doucement sur mon visage quand il me parla de projets de mariage avec Alys. "Croyez-vous que la dignité se mesure aux titres et aux terres ?" Je penchai doucement la tête sur le coté, amusée. "Si Lord Kenning vous a proposé la main de sa chère sœur, c'est qu'il estime que vous avez ce qu'il faut pour prendre soin d'elle... Et cela ne vient pas de biens matériels, mais de la grandeur d'âme que vous abritez. Je pense que Lord Kenning fait un excellent choix." En tous les cas, il avait su aiguiser mon intérêt, alors que je soufflais : "Avez-vous eu l'occasion de discuter avec Alys de cela ?"



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)


Dernière édition par Jeyne Lannister le Lun 1 Juil - 15:44, édité 1 fois
Jeyne Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Jeyne Lannister
Wolf Princess
Messages : 2634
Membre du mois : 0
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daylight [Tour VI - Terminé]   Daylight [Tour VI - Terminé] EmptyJeu 23 Mai - 22:09

La princesse semblait un peu fatiguée, mais en bon état de forme général. J’étais content de l’apprendre. J’étais content de la constater. Un début de conversation m’apprenait déjà qu’elle n’en avait pas fini avec les soucis politiques liés à sa nature, à sa naissance et à qui était encore lié avec elle par le sang. Ce n’était pas juste mais je n’étais pas un naïf sordide ; je savais bien que ça ne l’était jamais. Il n’y avait pas tant de justice dans tout ce qui nous était arrivé à tous deux, de mon point de vue. J’avais entendu les histoires. Elle avait perdu sa mère assez jeune, et avait vécu à Winterfell en pleins conflits entre son père et les fer-nés du Sel et du Roc. On la disait déjà forte à l’époque, mais ce n’était que des non-dits ; sa légende s’écrivait à mesure qu’elle vivait sa propre histoire.


Quelle vie expérimentait-on, si loin au Nord ? On disait que la vie y était dure, qu’il y neigeait sans arrêt et que les loups étaient plus grands et plus gros que les hommes. Difficile à savoir avec certitude. Mais je n’osais pas imaginer quel était le pays qui avait pu voir naître les meutes de Loups qui s’étaient jetés sur le sud sous bannière Stark, avant qu’il n’y ai assaut généralisé en direction d’Harrenhal. Qu’avaient ressenti ces hommes qui avaient dû s’opposer au Loup-Garou et au Dragon ? On disait que la Princesse elle-même avait pu voir un dragon de près, quand elle avait été envoyée en ambassade à Vivesaigues.


J’étais un peu candide sans doute dans les commentaires que j’avais faits en direction de sa famille de naissance, et non celle d’adoption. Ce n’était pas tellement quelque chose de tabou que de parler de la première vie d’une femme, mais les relations entre Ouest et Empire n’étant pas au beau fixe… Quoiqu’il en soit, je me rends compte de ma fougue, alliée à ma bêtise, et je me mets en quête plutôt d’une certaine forme d’excuse, de rédemption à mon outrecuidance. Bien involontaire, mais bien réelle néanmoins. J’ai un sourire de gamin sans doute quand la jolie brune flatte mon caractère qu’elle pensait incliné pour la paix. Ce n’était pas faux. Loin de là.



| Si tout le monde raisonnait comme moi, Altesse, on vivrait sans doute d’un peu trop de vin et de jeux d’enfants, j’en ai bien peur. Le monde est ce qu’il est, si vous me permettez. Il est terrible, il est vil et souvent vraiment laid… Mais ma mère disait que c’était au travers de cette noirceur que l’on pouvait en apprécier sa lumière. Je ne sais pas si c’est vrai, mais je crois que ça fait partie des Saintes Ecri... |


Je m’éclaircis la gorge, venant tout juste d’essayer de citer un livre religieux, d’un monde qu’elle avait été un peu forcée d’embrasser, semblait-il. Bien sûr, Jeyne Lannister fait preuve de sa sagesse habituelle. Elle n’est pas n’importe qui, et elle fait preuve d’une certaine forme de clairvoyance. C’était difficile de ne pas comprendre ce que son peuple d’origine lui avait trouvé ; elle savait trouver instinctivement les mots qui rassuraient le plus, et la voilà qui me questionnaire alors sur la valeur des titres, et des terres. Sa question en amenait d’autres, pourtant, et il était clair que j’allais comme toujours rougir jusqu’aux oreilles et balbutier, quelques remerciements notamment.


Je reprends difficilement mes esprits, reprenant contenance en évitant à tout prix son regard, alors qu’elle me flatte et me demande si j’avais parlé de tout cela avec Alys.



| Q-Q-Quelque part, oui, Princesse. Vous ne sauriez le nier ; serions-nous toujours en paix avec l’Empire si le Prince n’avait épousé la fille de l’Empereur ? L-l-e Prince aurait-il accepté d’épouser une femme de moindre naissance, du niveau de la mienne ? Nous connaissons tous deux la réponse à ces qu-questions. Gareth est un ami, et sans doute en serais-je d-digne… Si je récupérais ce qui fait mon nom. |


J’hésite, concernant Alys.


| Je vais lui en parler, très bientôt. Elle m’a… Elle m’a invité pour une balade. A cheval. Je vais essayer de prendre mon c-courage à demain et voir ce qu’elle en pense. |




Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
William Potter
Nous Survivons !
Messages : 362
Membre du mois : 0
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daylight [Tour VI - Terminé]   Daylight [Tour VI - Terminé] EmptyLun 10 Juin - 18:22

An 1 MOIS 5

Serait-ce un mal que le monde soit aussi simpliste ? Même si le vin avait tendance à réveiller les plus vils instincts, je l'avais constaté plus d'une fois à Winterfell, alors que le sang des hommes s'échauffait pour un rien et que les bagarres éclataient facilement. Sans parler des regards lubriques, évidemment, même si, en tant que fille du roi du Nord, j'avais été épargnée par les gestes déplacés. Celui qui aurait osé me manquer de respect aurait fini pendu par son propre attirail masculin. Et si ce n'était pas par Père, souvent absent, cela aurait été par oncle Bran... Je haussai un sourcil alors qu'il s'interrompait de lui-même avant d'avoir fini de parler, évoquant la Foi et les écritures saintes. Rien qui ne puisse vraiment me mettre en colère, il avait le droit de croire en ce qu'il voulait. Ce qui me posait problème était bien de m'imposer des croyances. Me dire quoi faire et quoi penser. Ça, ça m'horripilait réellement. "Votre mère parlait avec sagesse." Effectivement, comment apprécier la beauté, sans connaître la laideur ? Comment reconnaître la lumière sans obscurité ? Néanmoins... Parfois, c'était vraiment difficile de parler et penser avec une telle philosophie. "Je ne rejette pas tout ce qui est prôné par les partisans de la Foi vous savez... Il y a des choses très vraies et qui me parlent." J'avais ajouté cela avec douceur, pour que le jeune chevalier ne pense pas avoir commis un impair.

Il était touchant, à rougir comme un jouvenceau. C'était presque incongru chez un homme de cette corpulence et de cet âge. Je n'y étais pas habitué, les hommes m'entourant durant la majorité de ma vie étant des taiseux, qui cachaient leurs sentiments et ne laissaient presque rien transparaître. Pr fierté, parce que c'était montrer une faiblesse, dans leur esprit. Alors que Lord Potter montrait très facilement des signes de gêne et d'embarras, que ce soit par la situation ou à cause de mes paroles. Etais-je trop franche pour le réservé jeune homme ? Trop familière alors que nous n'avions pas le même rang ? "Veuillez me pardonner si je vous met mal à l'aise, Lord Potter... J'ai tendance à parler franchement ou à ne pas me retrancher derrière mon rang quand je n'ai pas des dizaines de regards braqués sur moi." Je l'avais complimenté et il ne savait trop comment prendre mes paroles. Mais c'était la vérité. Si Gareth le voyait comme un prétendant sérieux pour sa sœur adorée, ce n'était pas par pitié ou je ne savais quoi. C'était bien parce qu'il voyait en William un homme d'honneur, capable de s'occuper d'Alys et de gérer un domaine. L'argent, les terres... Ne faisaient pas tout. Peut-être parce que j'étais nordienne, y accordais-je moins d'importance...

Je fronçai les sourcils tandis qu'il évoquait mon mariage et la situation tendue, prête à exploser, entre l'Ouest et l'Empire. "Non probablement pas. Mais peut-être que cela serait plus aisé finalement... Sans affect en jeu, des décisions radicales auraient pu être prises et chacun aurait pris position, alors que là... la tension est là, et le moindre faux pas peut être catastrophique." L'Empereur était mon père avant toute chose et je ne doutais pas de son amour pour moi, alors que tout aurait du le pousser à entrer en guerre contre l'Ouest. Mais j'y étais, j'en serai un jour la reine... Cela pesait immanquablement dans la balance. Je penchai la tête, rétorquant ensuite : "La princesse Megara a épousé un nobliau. Les Kenning sont fidèles à la couronne, mais ne font pas partie des familles les plus puissantes de l'Ouest. Je pensais que par ce mariage, tous comprendraient que la loyauté pouvait primer sur les richesses." Même si je savais la véritable raison de ce mariage, c'était bien le but publique. Quant à Alys... "Ne me dites pas que parler à une jeune fille demande davantage de courage que pourfendre votre adversaire en vous en remettant au jugement des dieux Lord Potter ?" J'avais soufflé cela d'un ton un brin espiègle, le regard pétillant.



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)


Dernière édition par Jeyne Lannister le Lun 1 Juil - 15:44, édité 1 fois
Jeyne Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Jeyne Lannister
Wolf Princess
Messages : 2634
Membre du mois : 0
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daylight [Tour VI - Terminé]   Daylight [Tour VI - Terminé] EmptyLun 10 Juin - 19:46

Même si je n’avais jamais été élevé dans une idéologie martiale ou zélote, je n’avais jamais baigné dans l’utopie d’un monde qui était différent de ce qu’il était aujourd’hui. Il ne serait jamais différent, j’en étais sûr. L’envie était en chacun de nous. L’envie de plus. Chez certains, elle déplaçait des montagnes et réalisait des merveilles. Chez les autres elle n’évoquait finalement que la jalousie et la rancoeur, germes de mort. C’était ainsi. Les dieux l’avaient voulu ainsi, peu importe le panthéon de ce que j’en savais. Aucun ne voulait que le monde change, mais qu’il respecte toujours scrupuleusement un ordre spécifique, celui qui était établi depuis la nuit des temps, qui rendait les uns riches ou puissants, parfois les deux, et d’autres non, celui qui poussait ceux qui n’avaient rien à briller en voulant plus. Je n’étais pas philosophe, je n’étais qu’un humble chevalier de l’Ouest, né à quelques jours de marche dans les collines du levant du Roc. J’étais plus étonné que la princesse ne parle des écritures de la Foi, et qu’il y avait des choses qui lui parlaient. Je n’aborderais jamais de front sa conversion mais ses paroles semblaient incliner à ce qu’elle soit moins contrainte que ce que j’aurais pu estimer de prime abord. Je ne savais pas trop comment réagir à tout cela.


| Je… Je le conçois, votre Altesse. Il y a de la sagesse aussi dans la religion. |


Dans celle qui avait amené toute ma famille, ou peu s’en faut, à se faire massacrer comme du vulgaire bétail. Les choses avaient été particulièrement difficiles depuis, dans ma relation à la religion. Ce n’était pas qu’une question de deuil, mais de philosophie, de confiance dans les institutions ecclésiastiques. Est-ce que les choses changeraient un jour, dans ce pouvoir qui ne concernait que les hommes ? Je ne savais pas. Je bredouillais à nouveau, mais cette fois en me forçant à affronter son regard les yeux dans les yeux, lorsque la princesse me parlait de sa franchise, et de sa volonté de ne pas me gêner… Ce qui me gêna d’autant plus. Pas pour la forme légère de remontrance que cela impliquait, mais avant tout parce que je ne voulais pas que ma gêne entraîne la sienne, de quelque manière que soit.


| Vous êtes simplement trop b-bonne avec moi, Princesse. |


C’était vrai, et ça me gênait qu’une personne aussi puissante me prenne à sa manière sous son aile, ne me prodigue autant de conseils et de bienveillance que je n’étais pas sûr d’en mériter de mon propre fait en autant de proportions. J’étais d’autant plus surpris qu’elle estimait que sans elle, l’Ouest serait déjà en guerre contre l’Empire. Avais-je seulement bien compris ? J’avais plutôt l’impression que la guerre couvait pour d’autres raisons, et que sa présence la nourrissait ; l’Ouest avait maintenant d’après ses lois prétentions à la succession du Nord, si le Roi son frère mourait avant d’avoir héritiers, car la fille pouvait prétendre à héritage. Et l’Empire avait un pied dans l’Ouest grâce à elle, ce qui n’était pas du goût de tout le monde. Situation étrange… Et si chacun des deux camps estimait être dans son bon droit, elle avait raison sur toute la ligne sur les conséquences ‘une brouille plus grave que les autres.


| Le moindre faux pas de l’Empire nous amènerait à le combattre aux côtés du Bief, quand le moindre de l’Ouest pourrait servir de Casus Belli à votre père. Et au milieu de tout cela, il y a vous. |


J’inspirais pleinement, avant de rappeler une promesse que j’avais faite.


| Pour votre soutien ma dame, je vous avais assuré qu’au-delà des positionnements de chacun, ma reconnaissance m’attachait à vous. Si vous en manifestez le besoin pour quelque ordre que ce soit, je suis à votre disposition. Je sais ce que je vous dois. Et je sais que je vous le dois plus encore que vous ne m’avez soutenu, je le sais, sans arrière-pensée. |


Quant au reste… Pause, et là, je détournais les yeux à nouveau, rougissant à nouveau, mais je me forçais à me maîtriser, à ne pas bégayer, et à ne pas faire preuve de trop d’embarras.


| Je ne sais pas comment faire pour qu’elle soit elle-même favorable à une union, votre Altesse. Mais je ne veux pas vous ennuyer à propos de ceci ; je venais surtout prendre de vos nouvelles. J’ai craint pour vous, je ne le cache pas, compte tenu des circonstances et des menaces dont vous avez déjà fait l'objet. |



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
William Potter
Nous Survivons !
Messages : 362
Membre du mois : 0
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daylight [Tour VI - Terminé]   Daylight [Tour VI - Terminé] EmptyLun 1 Juil - 16:11

An 1 MOIS 5

Je sentais le désappointement du jeune chevalier alors que je ne crachais pas ma haine concernant la religion de Sept. Ce n'était pas la religion en elle-même que j'exécrais, mais plutôt ceux qui en étaient les porte paroles. Ceux qui prônaient sa toute puissance et étaient les pires hypocrites possibles. Beaucoup de gens priaient en silence et étaient des gens biens, qui n'avaient pas envie de brûler des hérétiques. Mais il suffisait que quelques hautes autorités leur mettent martel en tête pour soulever les foules et faire de braves paysans, des assassins de la pire espèce. Je n'étais pas certaine d'être suffisamment claire et comprise de Lord Potter. "Ce sont les hommes qui en sont les porte-paroles qui sont à blâmer." Chacun interprétait comme il le voulait finalement... Certains étaient pacifistes et tolérants, d'autres belliqueux. Si les nobles justifiaient des guerres par la soif de pouvoir et l'envie d'étendre leurs terres, la religion le faisait plus sournoisement. Néanmoins je sentais bien que tout cela mettait l'humble Potter dans l'embarras et rien que je ne puisse dire à ce sujet ne semblait avoir de réelle impacte sur son comportement avec moi. Je soupirai alors qu'il bégayait presque, conciliante. "Pourquoi ne le serais-je pas ? Parce que nos rangs sont éloignés l'un de l'autre ? Vous savez, chez moi, la noblesse ne revêt pas la même importance, ni la même signification que dans l'Ouest..." Nous étions considérés comme des rustres, des barbares, ce n'était pas nouveau. Père n'avait jamais toisé de haut un soldat de basse extraction. Peut-être que la différence était moins marquée à Winterfell. Que tous avaient des manières loin d'être raffinées, mais qui abolissaient les frontières. J'appréciais l'honnêteté des hommes, au delà de leurs titres.

Je l'écoutais attentivement alors qu'il me faisait part de sa propre analyse de la situation. J'étais une femme, les histoire de guerre n'étaient pas réellement de mon ressort, même si je tentais vraiment de m'y mettre et d'avoir une vision globale de la géopolitique de Westeros. Je ne désirais pas être une reine sotte et inutile. Mais il avait raison. Notre situation ne tenait qu'à un fil, bien trop mince pour ne pas être rompu facilement. Cela ne durerait plus des années... Ni même des mois. Cet exercice d'équilibriste était bien trop précaire. Et la chute se ferait dans le sang. Je frissonnai pourtant quand il conclue qu'au milieu de tout cela... Il y avait ma personne... Pouvais-je être la source de ce conflit finalement ? Moi qui voulais surtout maintenir la paix entre ma meute et ma nouvelle famille, allais-je au contraire attiser les braises et créer un incendie ? Je perdis mon sourire et ma sérénité, soudain plus pâle face à cette possibilité. Mes lèvres se pincèrent, avant qu'il ne m'assure de sa loyauté totale à mon égard, me prenant de cour. La surprise se refléta dans mes prunelles sombres alors que je demeurais sans voix. Touchée. J'étais plus émotive en ce moment, mais tout de même. C'était là une jolie déclaration de la part d'un homme de principe et d'honneur. Et une petite victoire pour moi, l'étrangère, de me faire apprécier d'un ouestrien pure souche. C'était une lueur d'espoir. "Merci..." J'avais soufflé ma reconnaissance, sincère.

Passé ce moment d'émotion, je retrouvais de mon allant et évoquai Alys, mettant, encore une fois, William dans l'embarras. Mais c'était... mignon. "Passez du temps avec elle et faites lui la Cour... Vous avez toutes vos chances." Vraiment. "Je vais bien Lord Potter, je vous en remercie. La vie m'a offert le bien le plus précieux et je ferai tout pour le protéger. Et je sais pouvoir compter sur des personnes de valeur autour de moi pour m'épauler." Je souris doucement, avant de me lever tandis qu'il prenait congé, mettant ainsi fin à notre entretien.

RP TERMINE



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
Jeyne Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Jeyne Lannister
Wolf Princess
Messages : 2634
Membre du mois : 0
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Daylight [Tour VI - Terminé]   Daylight [Tour VI - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Daylight [Tour VI - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Les Terres de l'Ouest :: Castral Roc-
Sauter vers: