Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-39%
Le deal à ne pas rater :
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
152 € 250 €
Voir le deal

Born Again [Tour VI - Terminé]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyLun 30 Juil - 22:34





Born Again


Contexte
Le faste est à son comble. L’air porte une odeur tenace d’encens et d’autres herbes aromatiques brûlées à l’entrée des septuaires. Les cloches sonnent et résonnent, tandis que le fracas des grandes orgues parcoure les rues de la Cité. Les chevaliers et sergents de la Garde des Hightower forment une haie d’honneur à l’entrée, puis à la sortie du Septuaire de Hautjardin. La cérémonie du Sacre du Roi et de la Reine du Bief, Manfred et Eren Hightower, s’étale un rien en longueur. Les chants, les textes choisis dans l’Etoile à Sept Branches. Tout transpire la puissance et la fierté d’un royaume qui s’est redressé de ses cendres. Le Grand Septon en personne pose la couronne d’or sur la tête d’un Roi à genoux, priant les Sept de lui accorder leur force et leur abnégation, leur sens de la justice. Puis, le Roi couronne sa propre épouse. La légende dira que le Roi avait un sourire en coin ténu mais bien visible, et que la Reine accueillait sans fierté ces honneurs, encaissant simplement la cérémonie. Le couple royal sorti de là, paré de ses plus riches atours, remonte la haie d’honneur en saluant poliment la foule qui les acclame.
Le Roi a tenu à ce que le bal du sacre ait lieu après un requiem des meilleurs chœurs de toute la Foi sur la grande place sacrée entre toutes du sang des innocents morts ici, environ un an plus tôt. La fine fleur du Bief et de la cour est présente. La place interdite à la roture, en dehors d’une soldatesque nombreuse qui forme un épais rempart, sécurité oblige. Des prisonniers dorniens de haut parage sont « conviés » à l’événement, tout comme des dignitaires, bourgeois et ambassadeurs de l’Etranger. Tous témoins de la puissance retrouvée du Bief. Avec cette sécurité, il apparaît difficile de faire un esclandre. Le bal du sacre commence, dans une ambiance festive et victorieuse, avec l’écrasant poids de l’histoire de cette place. Les apéritifs et premiers spectacles commencent déjà, alors que la nuit doucement tombe sur la place. Les températures rafraîchissent, mais restent encore douces pour la saison.

Déroulement concret

  • Cette mission durera jusqu’au 31 août 2018 inclus.
  • Vous pouvez poster une page word maximum par réponse, et merci de laisser 2/3 joueurs entre chacun de vos réponses Smile
  • PAS d’ordre de passage. Vous faites comme vous voulez tant que vous respectez la règle ci-dessus.
  • Seul vrai impératif ; indiquez en spoilers où vous vous trouvez globalement et à qui vous parlez. That’s it.


Inscrits
- Manfred Hightower
- Jaden Redwyne
- Tricia Gardener
- PNJs à venir ?
Si cette mission vous intéresse, vous pouvez la rejoindre en vous rendant simplement dans ce sujet pour exposer votre idée

 

     
©️ Crédit Dyxie


Dernière édition par Le Cyvosse le Sam 23 Fév - 13:24, édité 1 fois
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 12980
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyMar 31 Juil - 19:49

Je relève la tête quelques lentes secondes après que le Grand Septon, ce vieux pendard de Lycaon XII, ait posé la couronne sur mon cuir chevelu. Elle est lourde, pesante. Elle ne sera jamais celle que je porterais en cas de cérémonie ou de rencontre, car j’allais finir sans nul doute par me déformer le crâne avec tant de métal précieux et de pierreries. J’écoutais les cantiques chantées par les chœurs de jeunes septons et septas en apprentissage, pendant que je me relevais, doucement, avec une langueur toute politique et cérémonielle. Je répétais les gestes, la démarche et l’attitude répétée tant de fois en si peu de jours par mon nouveau maître de l’étiquette. Je n’avais pas eu beaucoup de temps de préparation et il était clair que j’avais dû me montrer studieux. Tout avait été tellement plus simple et plus facile à partir du moment où j’avais pu relâcher d’un coup toute la tension et la frustration de ces semaines de campagnes et de privations, qui nous avaient laissés, Eren et moi, sur les rotules. Parlons-en d’Eren. Si raide. Et déjà gênée par sa grossesse, même si elle ne se voyait pas sous les multiples épaisseurs de tissus et de voilage qui soulignaient aussi bien son noble lignage que l’opulence de la dynastie qu’elle contribuait à fonder par le travail de ses reins. Sa mâchoire se crispe alors que je prononce les paroles nées du livre des dieux et que je commence par déposer un baiser sur mon index et mon majeur serrés pour ensuite frôler son front du bout des doigts.


Je sais que le geste et que toute la cérémonie même, la heurtent au niveau culturel de ce qu’elle est vraiment. Une fer-née. Qui ne peut que payer le prix du fer pour s’emparer de ce qu’elle convoite. J’eus un instant de sarcasme à me dire qu’il était clair que notre mariage était un champ de bataille tant elle mettait de force et de férocité dans chacun de nos échanges, qu’ils soient sensuels ou non.


Couronnés, nous sortons, la guidant vers la sortie, sous les vivas et les pluies de fleurs d’automne. La foule est dense. La garde nous amène vers le lieu du bal du sacre, du banquet. On disperse la foule sur notre passage et nous saluons comme nous l’ont appris nos augustes lignées. La foule acclame et fait la fête. Nous faisons la nôtre. Un banquet et un bal de sacre n’ont rien à voir avec la fête d’un mariage. Ce sont des instants plus solennels. Alors que le soleil se couche, je lance quelques mots depuis la tablée royale à la foule.



| Messires et nobles dames. Enfants du Grand Royaume du Bief. Vous commencez déjà à avoir l’habitude de ma passion pour les bons mots et les grands discours, je ne vous assommerais donc pas tout de suite. Je voulais simplement vous rappeler avant de faire la fête, que cette fête n’était pas Nôtre. Elle est celle de tous les bieffois, y compris ceux qui ont perdu la vie en ces lieux lors du lâche attentat qui nous projeta dans les profonds abîmes de la guerre et de la dévastation. Ayons une pensée pour eux, alors qu’une nouvelle ère s’ouvre pour le royaume, sous l’auguste parrainage de la Tour Hightower, qu’elle puisse illuminer les années à venir de sa sagesse. |


Applaudissement polis, quelques cris enthousiastes. L’essentiel des nobles est encore au front mais qu’importe, seuls comptent les usages. Tourné vers ma sœur à ma gauche, je lui lance un sourire en coin.


| Si notre cher père nous voyait, ma sœur… |


Spoiler:
 




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 740
Membre du mois : 0
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyMer 1 Aoû - 21:39

Born Again
Tricia Gardener, Maison Hightower

   

   


Les festivités étaient magnifiques. La brise transportait les parfums d'encens et d'herbes aromatiques brûlées aux entrées des septuaires. L'ambiance était joyeuse, grivoise, tout le monde célèbrait le sacre de Roi et de la Reine du Bief. Rien n'avait été laissé au hasard, aussi bien les textes, que les chants entendus dans l'Etoile à Sept Branches. Le Grand Septon en personne mena la cérémonie, déposant la couronne sur la tête de mon frère. L'entièreté du sacre démontrait la puissance et la fierté du royaume. Un véritable renouveau après tant de mois de difficultés.

La fine fleur du Bief était présente sur la grande place sacrée pour la suite des festivités. C'était un lieu fort en symbolique, ayant vu couler le sang de tant d'innocents une année auparavant. Un épais murs de soldats séparait la noblesse du bas peuple, et nos invités Dorniens furent conviés à l'événement. Le terme invité était utilisé par politesse et politique, mais le véritable terme était tout autre.

La douce nuit détrônait le flamboyant soleil, annonçant le début du bal, accompagné  d'apéritifs et des premiers spectacles. Les dernières chaleurs de la journée laissaient place à une douce fraîcheur fort bienvenue. Le silence se fit dans le lieu, afin d'accueillir le discours du Roi. Le discours fut bref, avec une touche d'humour, et de la compassion pour les victimes des dernières festivités. La foule applaudis poliment, et quelques voix enthousiastes se firent entendre. Ensuite mon frère placé à ma droite, se tournait vers moi pour engager un brin de conversation.

- "Il aurait toutes les raisons d'être fier de toi Manfred. Tu as gravis les échelons jusqu'à devenir le Roi de notre Royaume. Tu as beaucoup accompli, et fais la renommée de notre maison."

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Spoiler:
 
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyVen 3 Aoû - 15:53

Born
again
« Tout ceci est ridicule. »

Ness avait reniflé, dédaigneuse et fière, devant la liesse bieffoise. Elle était resplendissante dans sa somptueuse robe ocre, à la mode du nord, prêtée par nos bourreaux. Les deux dorniennes avaient dû délaisser leurs voiles et leurs tuniques légères pour se fondre dans la masse. Et si sa belle-sœur aurait pu être prise pour une native des contrées vertes sa blondeur candide auréolant son visage laiteux, Ryanne avait l’air d’un imposteur. Néanmoins, cette dernière n’arborait pas la mine renfrognée et méfiante de l’épouse de son frère. Loin de partager la joie du peuple du nouveau roi, elle se contentait d’afficher une moue placide, applaudissant lorsqu’il le fallait.

« Calmez-vous, ma sœur, » lui intima doucement la brune. « N’oubliez pas où nous sommes. »

La Poulet pinça les lèvres et jeta un regard vers le petit attroupement dornien. Otages, ils avaient été cordialement invités au couronnement et s’étaient retrouvés parqués en rangs serrés, la menace des soldats bieffois alentours pesants sur leurs épaules. Toute tentative de fuite aurait été un geste suicidaire. Ryanne gardait les yeux rivés sur le nouveau couple souverain qui déambulait vers le lieu du banquet. Les rayons ténus du crépuscule faisaient scintiller doucement les lourdes couronnes pesant sur leurs têtes. Des couronnes volées, songea-t-elle. Et ce que l’on a volé, nous passons notre vie à nous battre pour le conserver. Était-ce ce que Manfred Hightower comptait faire ? Lutter jusqu’à son dernier souffle ? Contre Dorne, contre l’Orage, contre l’Empire ?

« Jamais, » trancha Ness d’une voix dure. « C’est vous qui semblez l’omettre ! »

L’Osseuse arracha ses prunelles à la table royale pour reporter son attention sur sa belle-sœur. Elle la scruta durant de longues secondes de ses yeux noirs et fatigués.

« Mes parents, mon époux et son frère ont été assassinés ici ainsi que la Princesse Meria et son fils. Leur sang poisse encore les dalles que nous foulons. Les soldats du Bief gangrènent Dorne et font tomber les forteresses une à une. Ferboys a été pillé, nos gens torturés et nos terres incendiées. Mon oncle est mort aux Météores, mon frère est retranché à Denfert tandis que le Tigre, dans un cri désespéré des Martell menace aujourd’hui de faire main basse sur notre région sous couvert d’une aide bienveillante. Je n’oublie pas où je suis, néanmoins je pense qu’il y a aujourd’hui plus grave que d’applaudir un mensonge. »

Sa voix calme et mesurée n’incita pas leurs voisins à s’attacher à leur discussion qui paraissait badine. Lady Ferboys soupira en secouant la tête. La captivité la rendait fébrile et vindicative. Ryanne, habituée à la réclusion calme et aux prisons déguisées, observait la situation avec un œil attentif. Et son manque de fougue avait le don d’agacer sa belle-sœur.

Les deux dorniennes se lancèrent un regard lourd lors du rappel de Manfred Hightower sur les bieffois morts à Hautjardin. La jeune mère posa une main tranquille sur l’avant-bras brûlant de Ness.

« Allons, retrouvons vos enfants et tachons de ne pas faire de vagues. »






Spoiler:
 
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyLun 6 Aoû - 18:33



Illyfer Peake



L'un des derniers lords encore présents dans le Bief, n'ayant pas encore pris de commandement dans une armée du royaume à l'instar de Jaden Redwyne. Ses fils se battent dans l'Orage sous les ordres des Ashford et Rowan. Il fut dans un premier temps partisan de Lord Tyrell avant de se rabattre sur Manfred Hightower en sentant le vent tourner de par ses talents d'animal politique consommé rompu aux retournements de situation. Il a acceuilli la fin des Gardener avec stoïcisme voire une certaine satisfaction car ses relations avec la Couronne ont parfois été compliquées. Néanmoins, il est totalement loyal au Bief mais également à ses propres intérêts.  


Born againEvent Bief
Le faste de la cérémonie dépasse de loin ce que mes souvenirs les plus anciens m'évoquent en terme de puissance royale parée dans une magnificence si propre à notre grand royaume. Les chants religieux des sept résonnent dans l'immense septuaire comme s'ils descendaient des cieux eux mèmes. Je prète ma voix aux liturgies pour la forme car contrairement à bon nombre de mes compatriotes je ne partage guère cet emballement héréditaire pour la Foi. Observant, le nouveau couple royal d'un air impassible je me remémore ma conversation avec lord Tyrell dans cette mème ville quelques mois plus tot. Force était de constater que les intendants n'avaient pas su tirer leur épingle du jeu afin de récupérer ce dont ils avaient toujours été les plus proches. Mon soutien à ce dernier n'avait pas fait long feu dès que j'avais senti le vent tourner en faveur du Hightower. Il fallait suivre le mouvement ou se voir mis au ban plus ou moins subtilement par la nouvelle tète courronnée du royaume.

Quant à la présence d'une fer née à la tète de notre glorieux royaume cela m'offusquait comme tout un chacun car nous avions de longue date combattu ces pillards cependant cela le faisait bien moins que d'autres pour un certain nombre de raisons. La nécessité d'une telle alliance, l'appat du gain car en tant que seigneur des marches j'avais bon espoir de doubler la taille de mon domaine suite à la guerre ainsi que le fait que mes domaines n'avaient jamais eu à subir les déprévations contrairement à mes pairs cotiers. Cette nouvelle lignée de par les sombres rumeurs certes feutrées sur notre nouveau roi et cette reine sauvage plus guerrière que convenable dame de Hautjardin avait tout pour me plaire. Habitué des scandales que j'étais.

Le Gardener n'avait ni l'ambition démesurée mais admirable de son illustre père ni sa force de caractère. Mern IX n'avait rien souhaité d'autre qu'une paix tiédasse et une prospérité couteuse en terme de prestige. Alors que ces chiens de Dorniens ravageaient nos frontières et que j'avais personnellement du mobiliser mes hommes afin de prévenir toute velléité des routiers des Martell le roi se pavanait à Hautjardin, parlait de paix et de bonne volonté. Sa perte n'en fut guère une à mes yeux contrairement à mes fils bien trop engoncés dans ces fichues valeurs monolithiques que l'on enseignait à tous nos jeunes. Je m'incline respectueusement d'une manière un brin obséquieuse savamment calculée sur le passage des nouveaux souverains du royaume avant de leur emboiter le pas à l'instar de ce qu'il reste de nobles du royaume à la capitale.

La nuit était douce malgré une certaine fraicheur et je m'installais près d'un chevalier de la maison Des Essaims et lord Tyssier eux mèmes accompagnés de leurs épouses respectives tandis que mon veuvage de lady Margaery née Merryweather me faisait apparaitre dépourvu de charmante compagnie. J'applaudis poliment le discours mesuré du Hightower avant de saisir une coupe de vin et d'entamer la conversation avec Lord Tyssier non sans guetter la maison royale du coin de l'oeil.
© 2981 12289 0

Spoiler:
 


Dernière édition par Yoren Hoare le Jeu 16 Aoû - 23:12, édité 2 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyLun 6 Aoû - 22:41

Je sens bien que ma sœur n’est pas dans une position qu’elle adore par-dessus tout ; il est clair qu’elle aurait sans doute préféré être toujours reine, accompagnée de son époux. Sans doute. Ou alors, elle était heureuse de passer à autre chose. De mon point de vue, Tricia avait été une bonne reine au sens traditionnel du terme, en jouant pleinement son rôle public. Mais elle avait échoué dans la tâche la plus importante qui lui était dévolue ; donner des enfants à sa dynastie. Mern en avait conçu une vieille aigreur et le glas de sa dynastie sonna en même temps que celui de son existence. C’était comme ça. Pour le Bief comme pour les Hightower, c’était mieux que ça soit moi au pouvoir. Notre famille récupérait une couronne qui jadis avait été la sienne. Je hoche gentiment la tête à ses paroles, tout en plaçant ma main de droite sur la gauche d’Eren, assise de l’autre côté. Je sens qu’elle cherche à se dérober à ce contact, prise de son tempérament belliqueux et revanchard, mais elle ne peut pas s’enfuir ou me combattre devant tout ce monde. Tempétueuse, mais intelligente.


| Fier, tu crois ? Quoiqu’il en soit, ce n’est que maintenant que le véritable travail commence. | répondis-je, amusé


Le père me détestait depuis des années. Depuis mon « sauvetage miraculeux » dû au travail des mestres. Quoiqu’il en soit, elle avait raison sur un point ; je faisais la renommée de notre maison. Maintenant, il fallait qu’Eren arrive à terme et qu’il n’y ai aucun revers politique ou militaire d’importance pendant une bonne période, sinon tout risquait d’être remis en question. Les premiers plats sont servis. On commence à manger. On commence à discuter. La musique s’élève sous les airs de violon et je demande à Eren d’ouvrir le bal avec moi. Elle se lève, belle et digne, et nous commençons à danser ensemble sous les applaudissements polis. Quelques pas seulement. Eren en est déjà à ses premiers mois, et elle ne peut tournoyer comme il le faut. Je reviens près de Tricia.


| Malgré le deuil, tu peux quand même danser ma sœur. Je t’assure que le Grand Septon n’y prendra nul ombrage. C’est cela, ou me laisser alpaguer par tous ces seigneurs qui attendent tant de choses de moi. Ou bien, te faire voir près des dorniennes. La compassion est une vertu cardinale, même pour les hérétiques. Tout le monde nous voit ce soir, Tricia. |



Spoiler:
 




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 740
Membre du mois : 0
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyMar 7 Aoû - 15:17

Jaden n'aimait pas le faste et l'orgueil de la noblesse du continent, mais il devait avouer que la cérémonie avait été grandiose. Il avait senti que Manfred Hightower avait enfin gagné sa légitimité et que désormais ceux qui remettraient en cause son règne le ferait sur le champ de bataille ou dissimulé dans les ombres. Lord Redwyne été arrivé à Hautjardin pour une entrevue avec le roi et il était resté afin d'assister à la cérémonie... Et surtout marquer son soutien au nouveau pouvoir. Il n'était plus temps de se ranger avec Kevan, cela aurait été un effort désespéré et surtout la fin de la Maison Redwyne. Mais cela ne voulait pas dire que le soutien politique de La Treille venait sans conditions ou même sans réserves. Officiellement, la Maison Redwyne jurait allégeance à la Maison Hightower. Mais le Grand Jeu ne se faisait pas que sur le papier par des actes officiels. Le Grand Jeu se faisait par tous les moyens accessibles aux hommes. Ici, tous souriaient, mangeaient et buvaient mais tous, au plus profond d'eux-mêmes, n'étaient guidés que par la peur de voir leur pouvoir disparaître. Mais tous ne se l'avouaient pas forcément. Jaden était seul, sa femme n'avait pas voulu faire le déplacement du fait d'une maladie que le Mestre n'avait pu encore diagnostiquer. Mais apparemment, cela n'était pas d'une grande gravité et Jaden avait décidé de rester à Hautjardin.
Après la cérémonie du couronnement, il s'assit à la grande table dressée comme les autres convives. Il connaissait presque tous les visages, les hommes et les femmes de pouvoir du Bief. Bien sûr la femme de Manfred ainsi que sa sœur à la table d'honneur, mais aussi quelques seigneurs du Bief. Jaden aperçut de loin lord Peake qui était resté comme lui loin des combats. Au moins étaient-ils là pour donner un peu de noblesse provinciale à ce banquet. Manfred eut quelques mots convenus afin d'ouvrir la fête tandis que les musiciens se mettaient à jouer. Le roi se leva afin de faire quelques pas de danse avec lady Eren tandis que les premiers plats étaient servis. Jaden avait toujours été friand de bonne cuisine, et surtout de celle qui se faisait dans le Bief. Il se fit donc servir un peu de daim aux pommes. Le gibier était réservé à la noblesse comme sur tout le reste du continent, et les pommes venaient directement des terres des Fossovoie de Cidre. Jaden s'en délectait et il ne semblait pas être le seul à apprécier le travail des cuisines.

Au bout de quelques minutes, alors que les danses se succédaient, il finit par s'approcher de l'endroit où était assis lord Peake. Quitte à n'être là que pour la forme, autant valait-il mieux donner à cette célébration un caractère divertissant... Et peut-être cette conversation finirait-elle par joindre l'utile de la politique à l'agréable des relations sociales. Il avait déjà rencontré rapidement lord Peake lors d'une campagne sous le règne d'Arn le Sanglant, mais les deux hommes n'étaient pas à proprement parlé "amis". Mais les seigneurs n'avaient pas d'amis, seulement des ennemis et des rivaux, occasionnellement des alliés. Jaden s'approcha donc de lord Illyfer, dessina un sourire sur son visage habituellement dur et salua son interlocuteur.


- Je vois que la Maison Peake honore elle aussi notre cher suzerain de sa présence, dit-il d'un ton enjoué. Comment vont les affaires de Stellepique ? Lady Peake est-elle toujours préservée par les ans ?

Il eut un petit rire avant de prendre place près de lord Illyfer.



Spoiler:
 
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyMer 8 Aoû - 17:43



Illyfer Peake



L'un des derniers lords encore présents dans le Bief, n'ayant pas encore pris de commandement dans une armée du royaume à l'instar de Jaden Redwyne. Ses fils se battent dans l'Orage sous les ordres des Ashford et Rowan. Il fut dans un premier temps partisan de Lord Tyrell avant de se rabattre sur Manfred Hightower en sentant le vent tourner de par ses talents d'animal politique consommé rompu aux retournements de situation. Il a acceuilli la fin des Gardener avec stoïcisme voire une certaine satisfaction car ses relations avec la Couronne ont parfois été compliquées. Néanmoins, il est totalement loyal au Bief mais également à ses propres intérêts.  



Born againEvent Bief
Les musiciens se mirent à jouer une lente mélopée traditionnelle de notre belle région tandis que le nouveau roi du Bief se levait pour proposer à sa sœur la toujours superbe mais désormais veuve et simple dame de Villeveille l'insigne honneur de la première danse. Si, je n'étais pas un animal politique aussi averti je dirais que le roi cherchait à se dérober à la présence certes minimale mais pourtant bien réelle de ses vassaux témoins. Un bref sourire en coin illumina mon visage encore jeune malgré le poids des âges lui conférant une allure rogue qui l'espace de quelques instants faisait clairement transparaitre l'homme que j'étais. Dans la force de l'âge, la fine fleur de mon existence voilà bien des formules délicieusement ostentatoires propres à notre mode de vie chevaleresque qui me seraient certainement réservées ou plutôt qui l'étaient déjà dans les bouches de mes diverses amantes. Mais, je n'avais guère le cœur à danser en ce jour à moins que ce ne fut la reine qui valserait entre mes bras experts.

Hmm, probablement un brin trop ambitieux et irrévérencieux. La préséance chez les pairs voudrait que ce soit le Seigneur le plus puissant après le roi qui se voit décerner un tel honneur. Or, ce lord n'était autre que le vieux Redwyne commerçant brillant et amiral émérite mais je doutais que ce dernier ait grande envie de danser. La présence du vénérable sage à la cour ne pouvait signifier qu'une seule chose. Ce dernier négociait quelques affaires d'importance avec Hightower. Détournant mon attention de la table royale de laquelle ne me parvenait rien d'autre que des formules de circonstances sans grand intérêt, je me tournais un instant vers les "invités" Dorniens en quête d'une exotique beauté que je pourrais faire tournoyer sur cette piste avant de me faire la réflexion qu'aucune de ces farouches otages n'accepterait de danser avec l'ennemi. Ce qui était bien dommage car le teint miel d'une lady ne manqua pas d'attirer mon regard.

Reportant finalement mon attention sur le repas qui venait d'être servi par des serviteurs en livrée je portais ma coupe de vin à mes lèvres tout en échangeant aimablement des banalités au sujet du mariage avec Lord Tyssier. Tisser sa toile voilà la devise de cette maison. C'est ce que je m'étais moi même échiné à faire depuis que j'étais devenu le seigneur de ma maison. Mon plus grand rêve était de récupérer les deux autres forteresses qu'avait un jour possédé ma maison à l'apogée de sa puissance. Je n'oubliais pas que ce fut mon ancêtre qui était responsable de l'exil des Manderly. Aujourd'hui, les Peake était une maison de seconde zone. Un comté des marches Orageoises sans grande prétention puissant à son échelle et commerçant dans son domaine. Rien de bien extraordinaire. Cette époque troublée était un formidable terreau d'opportunités diverses et variées. Je décidais d'entamer mon repas un extravagant plat de daim aux pommes rouges dont l'effluve alléchante embaumait toute la tablée.

Ma discussion avec Ser Oliver des Essaims et Lord Willem Tyssier s'avérait animée et agréable et tournait tant autour de la guerre que de l'avenir du royaume pour l'essentiel. Me permettant quelques traits d'humour qui déclenchèrent éclats de rire et rougeurs chez les dames environnantes je fis signe à un page que l'on me resserve du rouge de la Treille alors que la musique gagnait en intensité. Lord Redwyne l'un des seigneurs les plus riches du royaume me fit l'honneur de m'aborder et tandis que ce dernier prenait place à mon coté faisant se décaler Ser des Essaims et son épouse, je lui répondis un sourire aux lèvres. "La maison Peake honore sa loyauté au trône de chêne comme elle l'a toujours fait lord Redwyne. C'est un plaisir de vous voir à la capitale monseigneur. Vous qui aimez tant la douceur de vos vignes. Cela faisait bien longtemps, depuis la bataille de Castral Roc si je ne m'abuse." Marquant une courte pause pour reposer ma coupe de vin sur la table de banquet, je repris finalement.

"Les affaires de Stellepique se portent relativement bien lord Redwyne. Bien que la paix soit plus propice aux échanges, la guerre a quant à elle son lot d'opportunités qu'il faut savoir saisir." Une moue attristée se peignit sur mes traits à l'évocation de Margaery. Je n'avais peut être pas été le plus fidèle des époux mais j'avais aimé ma dame avec tout l'amour de mon cœur et mes tripes. Le caractère passionné qui était le mien lui fut entièrement dévouée durant nos quinze années de mariage et elle m'avait donné trois vaillants fils et deux filles. "Dame mon épouse a péri l'an dernier lors de l'accouchement de notre dernière fille Rohanne. Mais, ne gâchons pas la fête de ces tristes nouvelles. Comment vous portez vous lord Redwyne ainsi que dame votre épouse ?"
© 2981 12289 0

Spoiler:
 
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyJeu 9 Aoû - 20:35

Born Again
Tricia Gardener, Maison Hightower

   

Tout me semblais subtilement différent. J'étais partie dans l'Ouest en tant que Reine Régente du Bief, et j'en étais revenue en tant que Dame de Villevieille. Si dans les premiers jours, je m'étais délectée de ma libération de ce fardeau royal et enivrée du plaisir de la négociation avec Jordane Lannister, il n'en était plus rien. Rien ni personne n'avait comblé le vide laissé par Mern Gardener, et par mon abdication.

J’observais distraitement la première danse du bal ouvert par mon frère et son épouse. Mais finalement observer les danseurs ne m'intéressais que peu. Je reportais mon attention sur mon assiette, dont le plat de gibier était succulent. Alors que j'étais conscentrée ailleurs, Manfred me sortit de mes pensées en me demandant de jouer mon rôle de dame de la maison royale. C'était effectivement mon rôle, je me devais de prendre note de ses demandes et de m'y atteler pour notre maison.   

- "Dans ce cas Manfred, je vais me mêler tour à tour à nos invités. J'irai danser si je trouve un cavalier." - dis-je avec un sourire en me levant de mon siège.

La petite plaisanterie sur l'avis du Grand Septon me rendait quelque peu amer. Plus le temps passait, et moins j'appréciais la cage dans laquelle il m'avait plus ou moins enfermée pour cette durée de 2 années.

Je comptais aller voir les femmes de Dorne en premières, pendant que les invités étaient encore assez concentrés pour moi voir à l'oeuvre. Je rejoignais d'un pas confiant les places occupées par nos invitées Dorniennes. Parmi les dames j'observais une blonde qui ressemblait à s'y méprendre à une femme de nos contrées, et une plus typique de la Principauté. Je leur adressais un sourire polie, engageant la discussion.

- "J'espère que votre voyage ne fût pas trop éprouvant, et que vous pourrez profiter pleinement des festivités. J'aimerai que ces moments de fêtes restent un bon souvenir pour chacun d'entre nous... Je me nomme Tricia Gardener, je suis ravie de vous rencontrer mes dames."

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Spoiler:
 
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyMar 14 Aoû - 22:33

J’instille à ma sœur l’idée de se faire voir, d’attirer les regards et les attentions à elle, car elle reste de maison et de lignée royale, même si elle a la particularité d’en avoir côtoyé deux au cours de sa vie. Je promène mon regard alentours et il est clair que beaucoup de bieffois présnts attendent de voir comment les événements vont se dérouler, quel sera le dégré de maitrise dont cette nouvelle monarchie va savoir faire preuve… Je les sens là, prêts à se saisir du moindre petit parfum de scandale. Ils n’étaient pas des ennemis, mais pouvaient facilement le devenir selon les circonstances. Je devais prendre garde. Ne jamais trop me défier de ces gens, mais ne pas leur accorder tout crédit non plus. J’avais bien conscience qu’ils m’avaient fait, qu’ils m’avaient offert un boulevard mais seulement malgré eux, et que si je l’avais emprunté ça n’avait pas été faute de concessions partout autour. Ma sœur sourit et je lui rends son sourire. Elle aurait pu rendre les choses beaucoup plus difficiles qu’elles ne l’avaient été, déjà. Je notais sa crispation, toutefois, qui n’en finissait pas de m’étonner. Un an plus tôt, j’aurais donné ma sœur au comble du désespoir de voir son mari mourir, j’avais cru à un amour profond et sincère, et les Sept savaient que je n’étais pourtant pas friand des amourettes stupides qui gâchaient la vie et déviaient les ambitions. Je hoche la tête en guise d’acquiescement, mince sourire aux lèvres.


| Je ne doute pas que tu en trouveras un. |


Je la regarde s’éloigner avec grâce, tandis que je bois une gorgée de ma coupe en or. Je promène mon regard et irais bien rejoindre Dame mon épouse, mais elle est en conversation avec quelques dames des environs de Boisdoré, je cherche donc du regard quelques têtes à aller saluer, quelques gens à honorer. Je me rapproche de deux visages connus, surtout l’un.


| Messires Peake, Redwyne. Je suis heureux de vous voir. Il n’était pas forcément aisé de venir, avec la guerre. Je vous suis reconnaissant de votre venue et tiens vos maisons en haute estime ; ce banquet de sacre ne vaut que par la valeur de ses invités. |



Spoiler:
 




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 740
Membre du mois : 0
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyJeu 16 Aoû - 23:16



Illyfer Peake



L'un des derniers lords encore présents dans le Bief, n'ayant pas encore pris de commandement dans une armée du royaume à l'instar de Jaden Redwyne. Ses fils se battent dans l'Orage sous les ordres des Ashford et Rowan. Il fut dans un premier temps partisan de Lord Tyrell avant de se rabattre sur Manfred Hightower en sentant le vent tourner de par ses talents d'animal politique consommé rompu aux retournements de situation. Il a acceuilli la fin des Gardener avec stoïcisme voire une certaine satisfaction car ses relations avec la Couronne ont parfois été compliquées. Néanmoins, il est totalement loyal au Bief mais également à ses propres intérêts.  


Born againEvent Bief
Tandis que je discute aimablement avec Lord Redwyne de bien des années mon ainé mais également un pair bien plus puissant que le modeste seigneur que j'étais pour l'instant de tout et de rien, la fête bat son plein autour de nous. Soit de l'état respectif de nos domaines, le cours des affaires malgré les affres de la guerre -affres pouvant s'avérer très prolifiques selon ce que l'on choisissait de commercer- ainsi que de nos familles respectives comme deux bons lords Bieffois aux manières courtoises et distinguées en dépit des masques de circonstance. Masques hypocrites d'un peuple uni derrière son nouveau souverain émérite ayant su redresser la situation délicate laissée par la mort de l'époux de la reine douairière. Hypocrites car le seigneur de la Treille aurait pu lui même prétendre à la couronne vacante.

Oh certes, il n'eut que peu de partisans tant sa vision était fondée sur le commerce et la diplomatie alors que la guerre la plus sanglante nous tendait les bras mais de par le prestige de sa maison il fut un candidat à la succession. Oh certes le vieux Tarly et même le jeune Rowan avaient constitués des partis possibles. J'avais quant à moi en premier lieu misé sur le Tyrell parce qu'il semblait l'outsider et en raison d'un vieux lien d'amitié nous liant l'un à l'autre. Kian ne s'était je l'espère guère offusqué de me voir rallier la bannière du Higthower dès que j'avais senti le vent tourner en sa faveur eu égard aux informations que mes contacts et affidés avaient pu glanés ci et là. Oui, l'hypocrisie régnait en maitresse incontestée mais la politique en elle même n'était elle point manifestation concrète de celle-ci. Me disant qu'une alliance commerciale entre ma maison et celle du maitre de la Treille serait profitable et contribuerait grandement au prestige de ma maison, je m'apprêtais à évoquer certaines possibilités commerciales intéressantes lorsque mon regard croisa celui d'une lady de la maison Mullendore que je connaissais bien plus intimement que ne le permettait les convenances.

Me permettant un clin d'œil complice dans sa direction, je fus ravi de voir ses délicates joues se parer d'une rougeur de cerise. Peut être irais je faire valser lady Lorell un peu plus tard mais pour l'heure, j'avais plus urgent sur le feu. Car, le roi du Bief en personne s'invita à notre table. Inclinant brièvement la tète, je répondais d'une voix mesuré dans un sourire de politesse. Tout l'honneur est pour moi votre majesté. Quant à la guerre ce sont mes fils et leurs oncles qui se battent pour le royaume dans l'Orage. Pour ma part, je me tiens disponible à l'arrière ban à l'instar de Lord Redwyne pour la protection du royaume. Cependant, vos talents de stratège semblent pour l'instant faire merveille sire. Le compliment est gracieux et me va droit au cœur. Comment se porte notre reine ?
© 2981 12289 0

Spoiler:
 


Dernière édition par Yoren Hoare le Mer 22 Aoû - 18:57, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyLun 20 Aoû - 1:08



Williams Merryweather



Williams Merryweather, était encore il y a 6 mois l'un des nobles encore présent dans le Bief, n'ayant pas encore pris de commandement dans une armée du royaume. Désireux de faire ses preuves en tant que guerrier, Williams mit à la disposition des Fils du Guerrier les troupes personnelles de son père. Au commande d'un rassemblement de troupes arborant l'étoile à Sept Branches, il amena le groupe jusqu'à Villevieille. Il n'est pourtant pas un grand fervent de la Foi, mais le noble possède un ardent désir de s'illustrer sur des champs de batailles différents de ceux de son frère. Après avoir fait le deuil de la disparition tragique de Mern Gardener, il fût l'un des premiers partisan de Manfred Hightower. Il est loyal et fidèle à son royaume, et se trouve désireux de faire d'avantage ses preuves dans les arts de la guerre, loin de l'ombre de son frère aîné, héritier de la maison Merryweather. Hors combats et politique, Williams reste un épicurien dans l'âme, dégustant avec plaisir vins de la Treille, plats savoureux et autres plaisirs destinés aux vivants.
 




La vie était un mouvement perpétuel, l'ancien Roi était mort. Mern appartenait à présent au passé du Bief. La Reine n'avait pu que régner provisoirement avant qu'un nouveau Roi prenne la place vacante. Tricia Gardener n'était plus que Dame de Villevieille. Alors qu'elle avait illuminé de sa beauté, pendant des années, le peuple du Bief.

Le frère de cette dernière était à ses yeux, le meilleure choix pour le royaume. Et ce n'était sûrement pas à un traître comme le frère de l'ancien Roi, parti lécher les coussinets de l'Empereur. Le pire sans doute, c'etait l'espoir fou de ce dernier, d'une pseudo légitimité, pour prendre une fonction si importante pour l'avenir du Bief. Enfin, les choses rentraient dans l'ordre et le nouveau Roi se voyait enfin officiellement reconnu. Il fera sans aucun doute possible un bon Souverain pour la nation. Il en était très satisfait.

Toutefois, sa présence à cette grande cérémonie et ses festivités, n'allait pas rimer avec ennuie et boustifaille à engouffrer jusqu'à se rendre malade. Non. Surtout pas. L'alcool, la ripaille n'a aucune saveur sans la beauté et la douceur d'une femme de grande beauté à vos côtés ! Lui avait en vue, la plus belle de toutes... : Tricia Gardener. Une beauté parmi les gueuses...

Il l'observait à distance raisonnable. Voyant à quel point cette pauvre veuve pouvait s'ennuyer au milieu de ces hommes qui se prenaient trop la tête à se jeter tous mutuellement des fleurs. Il se demanda même un instant s'il ne devait pas prendre un vase pour leur balancer à la tête pour éviter qu'ils ont les chevilles qui enflent..  C'était une option de grande morale sur la base même que l'orgueil était un péché !

Enfin, sa patience eut sa récompense ! La belle venait de quitter les paons vaniteux de gloire et allait... Non.. pas aupres des femelles hérétiques de Dorne ?! Mince... Tant pis... En tant que chevalier, son devoir était de sauver son ancienne reine de ses mécréantes de la vraie foi ! Ni une ni deux, il fila derrière elle et aussi galament que possible s'adressa à elle.

-- Belle et douce Dame, Altesse..  

Il souffla ses mots de sa voix rauque et masculine presque au creux de son oreille en se tenant dans son dos.

Sa main fit le tour pour venir cueillir la sienne et l'autre se posant sur son épaule, la fit pivoter avec une lenteur calculée. Une fois face à lui, il s'inclina pour déposer un baiser sur la main de son ancienne et merveilleuse Reine.

-- Pardonnez mon hardiesse, mais je ne peux rester en inertie devant tant de beauté. M'accorderiez vous une danse... Voir même toutes les danses de cette longue et belle soirée ?

Il ne pouvait point cacher son regard admiratif et empli d'étoiles pour la plus belle lumière de cette soirée .

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyLun 20 Aoû - 13:55

Born Again
Tricia Gardener, Maison Hightower

   



J'avais souri à Manfred en le quittant, convaincu que je trouverais un cavalier pour m'accompagner durant quelques danses.

Je menais une conversation très polie avec les deux dames de la Principauté, la discussion était banale même empreinte d'une légère tension. J'étais curieuse de connaître leur avis sur l'événement, et j'avais bon espoir qu'elles en gardent un bon souvenir à raconter autour d'elles dans leur fief. Les nobles des alentours pouvaient me voir à l'oeuvre, m'enquérant de la santé morale et physique de nos invités de prestige. Après tout, il aurait été étrange de voir Manfred échanger sur ces points avec ces dames.

Fort heureusement, la voix d'un homme me sortit de cette morne conversation. L'homme se tenait dans mon dos, je pouvais presque sentir son souffle contre ma nuque. Sa voix était celle d'un homme encore dans la fleur de l'âge, et non point celle d'un noble d'âge trop mur. Une main légèrement calleuse vient prendre la mienne, tandis que l'autre vient se poser sur mon épaule. Me voilà curieuse de la suite. Je pivotais lentement, me détournant des dames de Dorne, pour faire face à un bel homme aux yeux bleu doté d'une somptueuse chevelure couleur jais. Une fois face à face, j'admirais un instant mon nouvel interlocuteur tandis qu'il s'inclinait pour déposer un baiser sur ma main. Une pointe de rouge colora mes joues au contact de ses lèvres douces sur le dos de ma main. Il maniait le verbe avec élégance, me complimentant en demandant non pas juste une danse, mais toutes mes danses. Me voilà charmé par tant de courage et de charme. Un sourire s'afficha sur mes lèvres tandis que je donnais ma réponse.

- "Ce serait avec grand plaisir que je danserai avec vous Sir. Mais pardonnez-moi je n'ai pas saisi votre nom ?"

Le regard pétillant du noble n'était pas caché, ne me laissant pas de marbre. Ce même regard que m'offrait Mern du temps de notre amour inconditionnel l'un pour l'autre, du temps ou celui-ci m'aimait encore. Seul les Sept savaient à quel point j'avais aimé être regardé de la sorte à l'époque par mon mari. Aujourd'hui encore, j'aimais ce regard, même s'il n'appartenait pas à Mern.

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Spoiler:
 


Dernière édition par Tricia Gardener le Mer 22 Aoû - 19:49, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyLun 20 Aoû - 15:41

La discussion avec lord Peake était banale mais somme toute plaisante, Jaden parvenait très bien à s'adapter aux situations quotidiennes. L'ennui ne le prenait jamais car ces grands rassemblements permettaient toujours de se créer des opportunités à chaque moment. Et lord Redwyne n'était pas assez imbu de lui pour mépriser ces gens qui s'amusaient et se prélassaient dans le luxe : il faisait lui-même partie de ces classes aisées et aucune honte ne le prenait. C'était ainsi que le monde devait tourner. De plus, lord Peake semblait être un homme sympathique et sa compagnie était agréable. Sa Maison avait perdu sa splendeur d'antan, mais l'une des choses que Jaden avait appris depuis qu'il était lord c'était que la fortune et la gloire venaient comme elles partaient : de manière imprévisible et surprenante. Jaden Redwyne ne montrait aucune condescendance avec les seigneurs de moindre rang car il savait qu'un jour, se pourrait être lui qui aurait besoin de l'aide de ces petits seigneurs qui composaient le Royaume. Mieux valait se faire des amis plutôt que des ennemis.
La position de lord Peake était instable du fait de son ancien soutien à lord Tyrell pour prendre la couronne du Bief et en cela il était un peu dans la même position que Jaden dont la Maison avait eu des liens forts avec les Targaryen durant de nombreuses années. Tout cela expliquait leur présence à tous deux : ils avaient grand besoin de réassurer leur loyauté au pouvoir en place, c'est-à-dire la Maison Hightower. Bien sûr, lord Redwyne devait avouer que sa position était plus enviable que celle d'Illyfer Peake, mais il était encore jeune et si son talent politique se révélait, sa Maison reprendrait un jour sa place aux côtés des grands seigneurs du Bief voire de Westeros. Alors que les deux seigneurs devisaient aimablement, ils furent interrompus par une voix que Jaden Redwyne reconnut comme étant celle du nouveau roi du Bief, Manfred Ier Hightower. Celui-ci eut quelques formules de courtoisie. Jaden vit lord Peake s'incliner et fit le même mouvement à sa suite. En public, il fallait montrer le respect qui était dû à la personne du Roi. Jaden prit donc un ton flatteur à son tour. A la Cour, il fallait porter son masque.


- C'est un plaisir et un honneur pour nous, Sire. La cérémonie fût grandiose comme l'est le banquet. Nous espérons tous que tout ceci augure une période de prospérité pour le Royaume.

En vérité, Jaden n'avait pas été fasciné par la cérémonie du sacrement. Il était connu comme n'étant pas un serviteur très fidèle des dieux. Il était intéressé par le pouvoir politique de la religion comme instrument de cohésion des masses, mais il n'était pas comme qui dirait "croyant". Bien sûr, dans un Royaume avec de si forts liens avec le clergé, il ne pouvait afficher ses convictions personnelles, et surtout pas avec la puissance que possédait la Foi. Il prenait donc le rôle du seigneur attaché à la tradition et aux Sept, mais tous savaient à la Cour qu'il n'était pas pour ainsi dire un fanatique. L'important était seulement de faire une illusion de convenance. Jaden reprit la discussion sur le sujet de la guerre, puisque c'était cela dont il était question.

- Avons-nous des nouvelles en provenance des Terres de l'Orage ? Je pensais que la Durrandon interviendrait afin de tenter de relâcher la pression sur Dorne. Malheureusement, les nouvelles du front me parvienne lentement à La Treille.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyMar 21 Aoû - 0:26



Williams Merryweather



Williams Merryweather, était encore il y a 6 mois l'un des nobles encore présent dans le Bief, n'ayant pas encore pris de commandement dans une armée du royaume. Désireux de faire ses preuves en tant que guerrier, Williams mit à la disposition des Fils du Guerrier les troupes personnelles de son père. Au commande d'un rassemblement de troupes arborant l'étoile à Sept Branches, il amena le groupe jusqu'à Villevieille. Il n'est pourtant pas un grand fervent de la Foi, mais le noble possède un ardent désir de s'illustrer sur des champs de batailles différents de ceux de son frère. Après avoir fait le deuil de la disparition tragique de Mern Gardener, il fût l'un des premiers partisan de Manfred Hightower. Il est loyal et fidèle à son royaume, et se trouve désireux de faire d'avantage ses preuves dans les arts de la guerre, loin de l'ombre de son frère aîné, héritier de la maison Merryweather. Hors combats et politique, Williams reste un épicurien dans l'âme, dégustant avec plaisir vins de la Treille, plats savoureux et autres plaisirs destinés aux vivants.
 




Quand sa belle ex Souveraine lui fit remarquer qu'il avait manqué à son devoir en ne se présentant pas… il se redressa, toujours aussi souriant.

-- Permettez moi, une minute je vous prie…

Il se retira pour aller couper avec la lame bien tranchante de son épée d’un geste sec et précis des fleurs dans un vase. Des roses. Il les prit en main et reviens auprès de la plus belle femme de la soirée… sa merveilleuse Reine. Car pour lui, elle restera l’unique joyau du Bief.

Lui faisant face, il se mit à parsemer avec élégance les roses dans sa chevelure soyeuse.

-- Ser Williams Merryweather, chevalier de son état. Mais en cette belle soirée festive, je ne serai que le chevalier servant de la dame la plus gracieuse et sublime.

Quand son entreprise fut terminée, ses mains rugueuses cueillir à nouveau celle de la gente Dame aux joues rougies. Tout en s'écartant pour l’admirer sans pudeur aucune.

-- Oui… elles vous vont à ravir. Même ses fleurs, ses roses, dites comme les plus belles de nos jardins et nos tables, ne deviennent que pierres inutiles sans la merveille de la beauté de la femme que vous êtes, Altesse. Si ces festivités comptent nombres d'étoiles … alors vous êtes là la voûte céleste à vous seule… Elles pâlissent devant vous et ne sont plus que cours pour faire valoir votre magnificence.

Sans attendre de réponse, il l'entraîna sur la piste de danse pour la faire valser avec technique et savoir faire. Ses prunelles d’un bleu profond se noyant dans les joyaux émeraude de sa belle cavalière royale. Pétillant de tout le désir qu'il ressentait à son égard. La vie était bien trop courte pour ne pas la brûler au creux des bras de celle qui faisait battre son coeur depuis de nombreuses années.

-- Je ne sais point si l’on peut prétendre que je viens de faire un enlèvement… Mais je n’ai point su résister à la plus belle vision que j’ai eu de toute ma vie. Me croyez vous ivre ? Si c’est le cas, je ne le suis que de votre beauté qui … s’il n’avait point autant de monde ce soir, me ferait tomber à vos divins pieds pour vous chanter les plus beaux louanges.

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyMar 21 Aoû - 13:47

Ce genre d’événement n’est jamais organisé pour flatter l’ego du couple marié et intronisé. Il n’est pas non plus fait pour simplement s’amuser. Il est là pour paraître et pour renforcer le pouvoir royal, bien sûr, c’est l’évidence. Mais il est clair aussi que ce genre d’événement n’a pas de valeur par son intimité ; il n’y a qu’en étant assisté par le gratin du royaume qu’on marquerait les esprits, et qu’on l’on faisait taire les cancans par la composition de l’assistance et donc, des témoins de l’évènement. Sans public, le royaume n’était rien. Sans l’assentiment de ses têtes pensantes, de ses coffres d’or et de ses épées, le royaume n’était rien non plus. Qu’il était étrange qu’une forme de gouvernement aussi autoritaire ne trouvait son socle que sur autant d’adhésion de la part de gens qui soutenaient sur leurs épaules par la suite, le plus gros des taxes et des contraintes d’un tel pouvoir. C’était pour cela qu’il était important de rendre au peuple et aux nobles une certaine part de l’expression de notre puissance. Les banquets étaient plus importants pour eux que pour nous. Les honneurs également. On devait sans cesse prendre garde à lustrer tous ces blasons sous le risque, autrement, c’était la rebéllion qui guettait. Ou l’abandon devant l’adversité, comme l’avait vécue Mern Gardener au crépuscule de son règne.


Peake s’incline et me rend mes salutations. Il m’explique que d’autres hommes portant son nom s’échinent à vaincre dans l’orage, et se tient lui-même en réserve pour tenir le royaume. Il me complimente au passage, discrètement mais non sans prendre soin à son tour de mon blason récemment couronné. Le vieil escogriffe de Lord Redwyne me compliment et espère de la prospérité, qui lui permettrait sans aucun doute d’écouler un peu plus aisément les marchandises de la Treille.. Mais il avait raison. La richesse de tous faisait la grandeur du royaume.



| Nous avons de la chance d’avoir de tels seigneurs et chevaliers pour combattre aux frontières. La guerre dans l’Orage prélève lourdement en ressources, et les victoires y sont difficiles à remporter. Il est toutefois important de disposer de réserves, compte tenu de la déroute des armées alliés au nord du royaume, nous allons devoir faire face à un nouvelle adversaire… Quant à l’Orage, nulle réponse –comme Dorne- à mes offres de trêve. La guerre se poursuit donc. Nous avons quatre fiefs d’importance dans l’Orage, désormais. Mais l’ennemi a été renforcé d’effectifs libérés par leur campagne victorieuse du Conflans. La victoire n’est pas pour tout de suite, mais les conquêtes de l’automne seront de bons pied à terre pour reprendre les opérations plus avant au printemps. |


Quant à l’évocation de ma reine, je ne peux qu’hocher la tête et tendre crânement un godet d’or dans la direction de la belle. Je distingue du coin de l’œil qu’un impudent invite ma sœur. Dois-je me réjouir ? Nullement. Notre probité et notre grâce à tous est désormais sur le devant de la scène, et plus que jamais concernant mes propres vices, je vais devoir me montrer mesuré. Cauchemar en perspective.


| Comme un charme, Mylord. Le Bief lui réussit plutôt bien, je dois bien l’avouer. |


Spoiler:
 





We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 740
Membre du mois : 0
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyMer 22 Aoû - 19:01



Illyfer Peake



L'un des derniers lords encore présents dans le Bief, n'ayant pas encore pris de commandement dans une armée du royaume à l'instar de Jaden Redwyne. Ses fils se battent dans l'Orage sous les ordres des Ashford et Rowan. Il fut dans un premier temps partisan de Lord Tyrell avant de se rabattre sur Manfred Hightower en sentant le vent tourner de par ses talents d'animal politique consommé rompu aux retournements de situation. Il a acceuilli la fin des Gardener avec stoïcisme voire une certaine satisfaction car ses relations avec la Couronne ont parfois été compliquées. Néanmoins, il est totalement loyal au Bief mais également à ses propres intérêts.  


Born againEvent Bief
Tandis que je réponds avec toute l'hypocrite courtoisie que l'on attend d'un vassal et d'un courtisan au sein d'une cour aussi réputée pour sa distinction et son éclat que la notre, mon nouveau voisin de tablée et seigneur de la Treille ne tarde point à faire de même avec tout autant de subtilité que moi voire même un brin supérieur de finesse dénotant le négociateur disposant d'une vie entière d'expérience à la tète d'un domaine irrémédiablement marchand. Dans tous les cas nous faisons mutuellement ce qu'il faut pour effacer dans l'esprit du nouveau souverain et maitre du trône de chêne nos allégeances précédentes.

Du moins la mienne vis à vis de la lignée des intendants car le Redwyne a lui constitué un rival en sa propre personne face au Hightower victorieux. En contemplant durant un bref instant ces deux mastodontes de la politique faisant passer ma propre maitrise du jeu pour celle d'un vert écuyer face à un chevalier expérimenté je me permets en mon for intérieur de jauger l'un et l'autre. Qui aurait fait le meilleur roi pour le royaume ? Oh la question était déjà réglée désormais car la main mise du seigneur de Villevieille semble bien solide autour du sceptre royal. Mais force était de constater que chacun des candidats au trône avaient eu un style bien différent. L'ancestral et martial pour le Tarly, la continuité et la puissance financière pour le Tyrell, le commerce et la négociation pour le Redwyne, la jeunesse et le respect de la jeune génération pour le Rowan.

Mais force était de constater que le Hightower cumulait un peu de chaque et dépassait de loin certainement tous les autres en roublardise. D'ailleurs en parlant du trône de chêne, la rumeur voulait que celui ci soit fatalement abandonné pour un nouveau dans le fief traditionnel de la maison du roi. Mais ce n'était qu'une rumeur n'est ce pas. Alors que j'esquissais un nouveau sourire suite aux compliments du roi -compliments constituant autant d'armes que les épées sous son commandement- je notais du coin de l'œil l'audace du cadet de la maison Merryweather vis à vis de la reine douairière mais n'en laissais rien paraitre bien qu'un soupçon d'amusement avait effleuré mon regard acéré. Et moi qui avait voulu faire danser la reine fer née. Au vu du regard du roi sur le jeu de séduction à l'égard de sa sœur j'avais bien fait de m'abstenir. Je notais également que le Redwyne n'hésitait pas à évoquer la situation martiale du royaume avec le Higthower malgré la disgrâce de son petit fils et héritier passé à l'ennemi au début de la première campagne sous feu le roi Mern.

Cela ne pouvait qu'indiquer un certain niveau de connivence entre les deux hommes à mes yeux. Un royaume a les défenseurs qu'il mérite votre majesté. Tout du moins c'est ce que j'ai toujours répété à mes fils pour les enjoindre à se montrer plus appliqué à l'entrainement et au cours de leur service dans l'armée permanente il y a quelques années. En tant que seigneur frontalier des marches Orageoises je ne peux qu'appuyer votre propos concernant nos ressources. Il est vrai que l'Orage a de tout temps représenté un formidable ennemi. Mais, je ne doute pas que nous viendrons à bout des résistances voisines aussi opiniâtres puissent elles être. Laissant une pause planer au cours de laquelle je portais ma coupe de vin à mes lèvres, je laissais mon regard balayer les environs avant de reprendre.

Ce Rouge est excellent lord Redwyne comme toujours. Concernant les fiefs ce n'est que juste réparation pour tous nos braves tombés au champ d'honneur ainsi que la mort de notre bon roi. J'ai oui dire que la déroute du Hoare avait été totale et que la dynastie ne tenait plus qu'à un fil. Et j'espère que vous me compterez du nombre pour les futures opérations votre majesté. Puis, suivant le geste du godet d'or massif je laissais mon regard s'attarder sur Eren Hightower quelques instants avant de conclure. En effet, qui l'eut cru votre majesté. Je dois confesser qu'elle fait une reine majestueuse.
© 2981 12289 0

Spoiler:
 


Dernière édition par Yoren Hoare le Lun 10 Sep - 19:05, édité 2 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptySam 25 Aoû - 14:51

Born Again
Tricia Gardener, Maison Hightower

   

Je demandais le nom de l'homme audacieux face à moi. Il se redressa en souriant, puis se déplaça jusqu'au vase de roses de plus proche. De sa lame tranchante, il coupa une magnifique rose rouge dont il parsema ensuite les pétales sur ma chevelure blonde. L'audacieux Bieffois se présenta en ajoutant une nouvelle fois un compliment des plus flatteurs. Je n'avais encore jamais rencontré de membres de la maison Marryweather, mais j'étais curieuse de leur éducation. Jamais auparavant je n'avais rencontré un Bieffois aussi théâtral, copiant parfaitement les manières d'un prince de conte pour petites filles. J'étais quelque peu gênée à l'idée d'être ainsi mise en spectacle, alors même que la durée du deuil de mon époux n'était qu'à son quart. Le nobles de la cour allaient s'en donner à cœur joie, semant comme une traînée de poudre tous les ragots et les rumeurs imaginables. J'imaginais déjà le regard de Manfred pointé sur moi d'un air réprobateur.

J'écoutais d'un air plus que flattée les nombreux compliments du chevalier au blason d'une corne d'or abondante en fruits et légumes. Si le nom de sa maison sonnait gracieusement à mes oreilles, son blason ne lui rendait point justice.

- "Vous me flattez Ser Williams, je ne sais quoi répondre à tant de compliments." - dis-je avec un sourire rougissant.

J'avais bien du mal à contenir mon sourire devant toutes les belles phrases de ce chevalier. Même Mern à son époque n'avait jamais usé d'autant de flatteries à mon égard. Je prenais rapidement congé des dames de la Principauté. Sans plus de manière, le noble si chevaleresque m'entraîna sur la piste de danse pour une valse d'une technique irréprochable. En plus de manier la flatterie avec générosité, mon partenaire était un danseur confirmé. Combien d'autres talents pouvait-il encore garder dans sa manche ? Les yeux bleus du danseur pétillaient tandis qu'une nouvelle vague de flatterie m'était généreusement offerte.

- "Ser, vous m'avez déjà offert plus de louanges qu'aucun autre, vous me comblez." dis-je poliment, avant d'ajouter d'une voix plus basse. "Néanmoins, vous comprendrez que je ne puis tous les accepter, je suis encore dans le deuil de mon époux."

D'un regard inquiet, je scrutais la position de mon frère Manfred occuper à discuter avec quelques autres nobles, n'ayant pas l'air de trop se soucier de nous.

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.


Spoiler:
 
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyJeu 30 Aoû - 14:21

Jaden avait gardé le silence alors que ses deux interlocuteurs parlaient de la guerre et de la reine. Bien sûr, il avait attentivement écouté les discussions portant sur la situation à la frontière avec l'Ouest, mais il avait volontairement affiché un air distrait et fermé à l'évocation d'Eren Hightower. Il n'était pas friand des courbettes excessives. Mais il comprenait que lord Pyke veuille se faire bien voir du nouveau roi : après tout, il avait besoin de ces stratégies de Cour pour redorer le blason d'une Maison longtemps prestigieuse mais qui avait aujourd'hui perdu sa gloire. Lorsque lord Peake évoqua ses fils, Redwyne ne put s'empêcher de penser à son propre fils. Il n'était certainement pas prêt. Il était faible comme son frère, torturé par des passions qui ne pouvaient faire de lui un grand seigneur. Ses seuls amours étaient la boisson et les femmes. Il était un bon jouteur et un bon guerrier certes, cependant cela ne suffisait pas pour mener une Maison telle que la Maison Redwyne. Les gens de La Treille étaient des commerçants, des marins hors-pairs, rarement de grands guerriers. Ces honneurs étaient réservés aux preux chevaliers du continent. Mais en tant que seigneur continental, lord Peake se devait de tout faire pour obtenir un commandement, même mineur. Ce serait là un fort bon moyen de redonner aux Peake leurs lettres de noblesse.
Manfred Hightower semblait confiant sur la victoire prochaine du Bief sur les osts de l'Orage. Jaden espérait que sa confiance était justifiée. Il était à Hautjardin depuis maintenant quatre jours, et il avait résolument décidé de prendre le commandement de l'armée du Nord comme le lui avait demandé le nouveau roi. Bien sûr, il n'irait pas seul, il lui fallait des hommes compétents pour l'aider dans ce commandement. Dès qu'il aurait envoyé les corbeaux aux bonnes personnes, il ferait parvenir sa décision à Manfred. Pour l'instant, il profitait de sa présence dans la zone névralgique du Royaume pour assurer ses arrières politiquement parlant. Si la situation se dégradait contre l'Empire, il devrait être prêt à tenir le choc le temps que la tempête ne passe. Il ne comptait pas perdre tout crédit simplement pour avoir accepté un commandement. Le tout était d'ériger la digue pour le vague ne détruise pas tout ce que sa mère et lui-même avaient construits pour les Redwyne. Il se demandait si le roi allait prendre lui-même la tête des opérations contre l'Orage ou s'il choisirait un vassal afin de mener son armée.


- Espérons que votre confiance en la victoire soit en accord avec la décision de la Providence, Sire. La tâche sera difficile, deux fronts s'ouvrent à nous : au Nord l'Empire et à l'Est l'Orage. Si le Val et l'Ouest ne nous rejoignent pas rapidement, alors je crains fort que le destin du Bief ne soit scellé. Et les... "troupes" du Grand Septon ne pourront pas remporter la victoire, cette fois. N'oublions pas qu'il reste encore à l'Empire deux dragons.

Jaden sourit devant les compliments de lord Peake pour le vin de La Treille. Il le remercia, décrivant rapidement les quantités ainsi que les bénéfices qu'en tirait La Treille. Jaden s'était intéressé de près à la manière dont les agriculteurs de La Treille faisaient de l'île l'une des régions les plus riches du continent. Il avait même invité à la Cour le plus important de ces exploitants afin de bénéficier de ses conseils en matière de commerce. Cétait une ressource qu'il ne fallait pas perdre.

- Si vous le souhaitez, lord Peake, je ferai parvenir à Stellepique quelques caisses de rouge. Prenez cela comme un gage de mon amitié.


Et il conclut sur un petit rire. Rien n'était innocent dans le Grand Jeu.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptySam 1 Sep - 23:17

Je ne connais pas très bien Peake. Pas aussi bien que d’autres, dans tous les cas. Il n’est pas vraiment le noble le plus en vue de la cour et il n’a pas non plus été en lice pour un commandement important dans l’Ost Royal, ni pour la course au pouvoir. Cela ne fait pas forcément de lui un outsider, mais je m’étais donc nécessairement nettement moins renseigné sur lui que sur d’autres. L’homme semble en tout cas avoir quelque sens moral et une certaine droiture dans l’existence, avec un niveau élevé d’attentes et des prédispositions certaines à un haut niveau d’exigence. Je ne peux que hocher la tête à ses arguments, même si mon point de vue sur les deux mille hommes de l’armée permanente était biaisé par le fait qu’ils avaient longtemps connu quelques contre-performances contre les armées de l’Orage. L’homme en tout cas, est sûr que nous dominerons.


| On ne peut jamais gager de la certitude d’une guerre. Un an plus tôt, tout le monde aurait pu dire qu’Harren le Noir aurait écrasé Peyredragon. Puis il s’est fait prendre de flanc par l’Orage, qu’il a failli détruire dans sa violente contre-attaque. Puis, le Nord s’est rajouté au conflit. Tout le monde connaît la suite. Il faut que nous en finissions au plus vite au sud, pour pouvoir nous retourner plus sereinement sur le nord et l’est. |


Et les Lannister continuaient leur double jeu depuis le début. Ils avaient soutenu le Nord un temps, mais ouvert leurs caisses à harren. Finalement, ils n’avaient aidé personne sur le champ de bataille. Et ils voulaient préserver leur royaume tout en récoltant les fruits du reste. Résultat ? Le Bief s’était redressé en moins d’un an après avoir frôlé la catastrophe, et le lustre des Lannister s’était terni de déshonneur quand ils avaient laissé leur alliance mourir bien avant que le Noir ne trépasse, mis devant le fait accompli d’avoir signé un traité sans avoir jamais eu l’intention de le respecter. Grande et dure leçon pour qui voulait faire de la diplomatie avec les Terres de l’Ouest, ce qui était précisément mon cas… Peake complimente Redwyne sur la qualité du vin et l’homme embraye sur la nouvelle de la bataille d’Eysines. Je hoche à nouveau la tête, remerciant l’homme pour son compliment.


| En effet, Eysines a été un désastre et Harrenhal est perdue. |


Et Dame mon épouse s’est vue spolier son héritage par un pillard bien connu de nos villages côtiers, un bâtard dont l’existence même était un affront pour les Sept. Eren méritait ce trône mais qu’importe. Pour l’instant, il n’était pas sien. Je me tourne vers Redwyne.


| Vous avez raison. Même s’ils n’ont prouvé ni l’un ni l’autre le moindre sens de l’honneur en rompant leurs traités d’alliance, nous ne pouvons pas nous battre tout seul. Nous avons encore la Flotte de Fer, et l’armée du Bief a subi des coups mais aucun désastre. Nous pouvons encore tous nous relever devant ces défis, qui nécessiteront tous les talents de notre royaume. |


Spoiler:
 




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 740
Membre du mois : 0
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyLun 3 Sep - 22:53



Illyfer Peake



L'un des derniers lords encore présents dans le Bief, n'ayant pas encore pris de commandement dans une armée du royaume à l'instar de Jaden Redwyne. Ses fils se battent dans l'Orage sous les ordres des Ashford et Rowan. Il fut dans un premier temps partisan de Lord Tyrell avant de se rabattre sur Manfred Hightower en sentant le vent tourner de par ses talents d'animal politique consommé rompu aux retournements de situation. Il a acceuilli la fin des Gardener avec stoïcisme voire une certaine satisfaction car ses relations avec la Couronne ont parfois été compliquées. Néanmoins, il est totalement loyal au Bief mais également à ses propres intérêts.  


Born againEvent Bief
Le Redwyne se montra lucide quant à l'abnégation que ne manquerait pas de mettre le belliqueux royaume de l'Orage dans sa lutte contre les forces du royaume et il avait parfaitement raison d'autant plus que la défaite écrasante de notre allié au nord allait donner du champ aux impériaux pour tenter de repousser notre invasion ayant vu nombre de villes et de places fortes ennemies tombées. Pour ètre lord d'une forteresse et d'un domaine frontalier des marches je ne connaissais que trop bien la férocité de ces soldats méthodiques et rompus aux manoeuvres les plus audacieuses. L'armée de l'Orage était un véritable danger cependant celle-ci avait cruellement souffert depuis le début de l'année passée et ne possédait plus autant de sa superbe sinon comment nos armées pourraient elles progresser si aisément sur leurs terres ombrageuses. Aisément était certainement un terme exagéré tant les missives de mes fils faisaient état des ravages causés par la guerilla des défenseurs. Mais que pouvait bien valoir un ennemi contraint à une telle tactique infamante ? Argilac avait péri sous les coups du prince Noir et la meilleure partie de son élite guerrière avec lui. Le voisin restait dangereux mais n'avait plus rien de la menace du temps de l'Arrogant. 

Quoi qu'il en soit nous ne saurions si le royaume fédéré ne tomberait entièrement qu'au cours de la prochaine campagne. Se prononcer avant que les évènements ne se produisent relevait de la gageure et trop de certitudes pouvait s'avérer fatal. Argilac l'avait finalement découvert à ses dépens face à Joren Hoare. En effet, lord Redwyne la tache sera à n'en point douter apre et douloureuse mais nous pouvons la mener à bien j'en reste persuadé. Il reste néanmoins que vous avez parfaitement raison quant à la nécessité de la mobilisation des dernières puissances neutres. Le Bief seul ne pourra pas stopper la vague représentée par l'empire. Il est vrai que les croisés se sont avérés bien décevants au Nord mais ont fait des merveilles au Sud. Deux dragons dites vous. Un embryon de dragon oui. Plaisent aux Dieux que celui ci perde la vie avant de devenir un fléau comme le dernier. Le Redwyne sourit poliment devant mes compliments parfaitement sincères quant à la qualité légendaire de son vin, fleur de son commerce florissant et source de la gloire ancestrale de sa maison. 

Je ne faisais en soit qu'énoncer une vérité car tout Westeros connaissait la qualité des rouge de la Treille. C'est avec un grand plaisir et un immense honneur que j'accepte votre proposition lord Redwyne. Mes fils savoureront avec moi ces délices à leur retour victorieux de l'Orage. De mème que votre amitié j'escompte que vous savez pouvoir compter sur la mienne. Rien n'était innocent en politique et par ce geste le vieux Seigneur expérimenté de la Treille me faisait passer un message bien intéressant. En effet votre majesté je n'étais encore qu'un jeune chevalier lors de la bataille de Castral Roc mais si elle m'a enseignée quelque chose c'est bien que mème les victoires plus éclatantes peuvent se transformer en débacle meurtrière. Le Noir s'est constitué bien trop d'ennemis à la fois et a fini par en payer le prix face à un meilleur stratège. Sans le Nord dans l'équation nul doute qu'il aurait pu tenir voire l'emporter. Je partage votre avis votre majesté Dorne doit tomber ou capituler. L'entetement de la Martell frise la folie. 

Laissant mon regard balayer l'assemblée je termine ma coupe de vin avant de rebondir sur le constat froid et sans concession du Hightower. Un allié exangue au nord face à notre domination au sud l'équilibre semblait à la fois complet et particulièrement précaire. Oui, nous le pouvons votre majesté. Le royaume est suffisamment puissant pour cela grâce à vos bons soins. L'Ouest et le Val ont en effet prouvés leur opportunisme et leur manque d'honneur au cours de l'année passée cependant la donne a radicalement changée. On dit néanmoins selon la rumeur la reine du Val très proche de l'empereur. Serait elle déjà une de leur agente ? Le Conflans et les Iles de Fer ne pourra guère leur servir de bouclier bien longtemps désormais. Plus que jamais l'indépendance doit se dresser face à la volonté suprématiste de certains.
© 2981 12289 0

Spoiler:
 


Dernière édition par Yoren Hoare le Ven 14 Sep - 20:40, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyMar 4 Sep - 14:38

Born
again
Les yeux maternels scrutaient inlassablement les rangs bieffois, à la recherche des trois têtes blondes Ferboys. Ness était nerveuse. Encerclée par leurs ennemis, la dame trépignait, tant de colère que d’inquiétude. D’avoir perdu de vue ses enfants était une inquiétude constante et ce depuis leur naissance. Néanmoins, les savoir gambader sans surveillance à Dorne était autre chose que de les avoir vu disparaître au milieu d’Hautjardin. Malgré les apparences, malgré les toilettes prêtées, malgré les invitations charmantes, les dorniens n’étaient pas dupes. Ils étaient des prisonniers hais par les nobles pressés autour du nouveau roi et de la nouvelle reine. Les regards ne trompaient pas.

Du coin de l’œil, Ryanne vit Tricia Gardener s’arracher à son frère pour venir s’attacher à une petite troupe dornienne. L’Osseuse reconnut son neveu, le tout jeune lord Wyl, les yeux fatigués et le teint terne. Quelques têtes se tournèrent, tantôt ahuries, tantôt mécontentes, de voir une femme de si haut parage patauger dans la boue avec des otages. Néanmoins, la conversation fut de courte durée. L’ancienne reine fut presque arrachée à sa piteuse compagnie par un homme au sourire mielleux. Fascinée par les bourrasques sentimentales et les jeux amusants des hommes et des dames lorsqu’il s’agissait de danse, la brune s’arrêta un instant pour les observer. Pourtant, l’éclat ironique de ses iris sombres disparut bien vite lorsqu’il sortit sa lame, crissement métallique violent au milieu des éclats de rires et de la musique tranquille du banquet. Un sourire rhabilla bien vite son regard pour constater qu’il ne s’en servait que pour… trancher des roses hors d’un vase ?

« Voilà un homme aux manières bien cavalières, » sourit-elle à sa belle-sœur. « Devrions-nous également piétiner le décor ? »

Elle glissa un regard vers le Hightower lorsque le brun clairsema la chevelure dorée des fleurs tout nouvellement coupées. Ses lèvres s’étirèrent d’une gentille moquerie. Elle était déçue de ne pas percevoir la teneur de leurs propos. Ceux-ci semblaient grandioses.

« Et dire que Ferboys a été écrasée par ce peuple, » soupira-t-elle, plus pour elle même que pour Ness.

Celle-ci fronça le nez, une lueur mauvaise dans le regard.

« Tout ceci est ridicule, » répéta-t-elle. « Ils dansent et se font la cour comme des adolescents tandis que nous mourrons. »

Excessive, comme à son habitude. Ryanne, elle, trouvait le spectacle réjouissant. Presque drôle, à vrai dire.

« Regardons les s’amuser, » répondit-elle de sa voix calme. « C’est un banquet naïf au beau milieu de la guerre. Endurons. »

Chaque rire était une insulte faite à la petite assemblée dornienne traitée en paria. Pourtant, certains de leurs compatriotes semblaient vouloir se faire remarquer. L’unique fille de Ness, curieuse comme une pie et loin d’être discrète, s’était approchée un peu trop près du petit groupe du Hightower, composé d’hommes que la veuve Wyl ne reconnaissait pas. Réactive, elle se glissa entre les invités jusqu’à sa nièce, frôlant les vêtements du trio.

« Ta mère te cherche. »






Spoiler:
 
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyDim 9 Sep - 0:52


D’un œil circonspect, elle darda l’assemblée qui s’ébattait sous ses yeux et sa mâchoire se serra compulsivement. Le malaise était profond, tangible, sans qu’elle ne sache bien s’il lui était intimé par les convives, dont elle savait que peu tolérait sa présence, s’il n’était que le fruit de son esprit ou si c’était les aléas de la grossesse qui la rendaient nauséeuse... Car la robe avait beau se parer d’étoffes amples et vaporeuses qui soulignaient sa silhouette élancée, elle n’en était pas moins étriquée, oppressive et rendait ses mouvements gauches. Sa poitrine était engoncée dans un corset qui l’étouffait et rendait l’odeur suave des encens d’autant plus intolérable qu’elle se mêlait sans aucune once de subtilité aux exhalaisons du banquet, à celle des parfums et des herbes aromatiques brûlées en leur honneur. Même l’odeur de l’alcool, dont elle se serait un jour délectée, la rebutait au point qu’elle avait refusé tous les services qui lui avaient été faits. Son sourire carnassier avait d’ailleurs tôt fait d’empêcher quiconque de lui en proposer de nouveau et elle s’était contentée dès lors d’un mutisme de circonstance, accusant de temps à autre des éloges et feignant une conversation intéressée lorsqu’on venait briser la glace.

La vérité était qu’elle aurait préféré être n’importe où sinon là. Elle aurait rêvé d’air frais, de marcher sur une berge engorgée d’eau, de sentir ses pieds s’enfoncer dans le sable humide et s’écorcher sur un caillou tandis que le ressac serait venu lécher ses jambes. Ici tout était trop accablant, trop chaud, à l’instar de la couronne qui ceignait désormais son front et pesait bien plus lourd qu’elle ne l’aurait cru. Mais ce n’était pas simplement un malaise physique qui ternissait l’éclat de leur couronnement pourtant fastueux ; Elle sentait, à bien des égards, qu’elle n’était pas à sa place. L’îlienne, fer-née entre tous les fer-nés, dépérissait dans l’immobilisme de son nouveau rôle mais plus encore, elle sentait incroyablement dépourvue des armes qui seyaient à une Reine. Car Eren n’était pas dupe, sachant que le tout un chacun qui se pressait à leurs pieds guettait avec attention le faux pas qui remettrait en cause leur légitimité à diriger – et particulièrement la sienne. Malheureusement pour eux, elle était incroyablement butée... Probablement plus qu’elle n’était sauvage. Et elle était intelligente.

Elle apprenait vite, même si ce n’était jamais suffisant aux yeux de sa belle-sœur.

Par ailleurs, il y avait cette flamme qui brûlait en elle et lui intimait de mener ce combat comme elle aurait mené tous les autres : à la victoire. Et nul ne devrait lui reprendre cette couronne ! C’était ce qu’il y avait de mieux à faire pour mener à bien les projets de feu son père et elle s’y appliquerait – comme un baroud d’honneur à sa mémoire, le moyen de piétiner ses ennemis et de venger son nom. Au fond d’elle, elle nourrissait l’envie de brandit la tête du couple impérial sur des piques au-devant des restes encore fumant d’Harrenhal, d’imbiber la terre de leur sang, de sacrifier leurs corps au Dieu Noyé. Rêve éphémère s’il en était, elle se raccrochait néanmoins à la gloire que lui promettait cette alliance bieffoise qui déliait tant de langues. Et pas seulement celle des convives qui étaient attablés autour d’elle, autant de visages qui ne lui étaient ni familiers, ni bienveillants. De l’autre côté de la mer du Crépuscule, l’agitation régnait tout autant et l’on se demandait où cela mènerait de voir la Capitaine de la Flotte de Fer tenue loin de l’écueil des combats, dans le giron de leurs ennemis ancestraux.

La situation était compliquée – pour ne pas dire épineuse – pour la couronne faite de vignes.

Et pourtant,... Pourtant... Eren coula un regard à son compagnon, qui la salua en levant son gobelet ciselé d’or dans sa direction et auquel elle ne répondit que par un hochement de tête laconique. Pourtant elle savait que leur alliance avait donné du poids à deux royaumes sur le qui-vive, et elle se trouvait étonnement confiante quant à la suite des événements. Comme souvent, il y avait cette conviction qui murmurait à l’orée de son esprit, ce qu’elle avait longtemps pris pour le souffle salé de son Dieu qui lui indiquait la voie à suivre. Maintenant qu’elle avait prêté allégeance à des idoles impies qu’elle-même ne reconnaissait pas, elle doutait qu’Il ne lui souffle quoi que ce soit. Mais elle était plus que jamais déterminée.

Et au diable ceux qui disaient ne plus la reconnaître ! Un combat se mène sur tous les fronts.


Spoiler:
 
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyLun 10 Sep - 19:08



Illyfer Peake



L'un des derniers lords encore présents dans le Bief, n'ayant pas encore pris de commandement dans une armée du royaume à l'instar de Jaden Redwyne. Ses fils se battent dans l'Orage sous les ordres des Ashford et Rowan. Il fut dans un premier temps partisan de Lord Tyrell avant de se rabattre sur Manfred Hightower en sentant le vent tourner de par ses talents d'animal politique consommé rompu aux retournements de situation. Il a acceuilli la fin des Gardener avec stoïcisme voire une certaine satisfaction car ses relations avec la Couronne ont parfois été compliquées. Néanmoins, il est totalement loyal au Bief mais également à ses propres intérêts.  


Le sous entendu fort intéressant dans la proposition courtoise et chaleureuse de mon pair autrement plus puissant au sein du vaste royaume qu'était le notre ne m'échappai aucunement et je laissai un sourire mesuré étirer mes lippes encore rouge de la délicieuse onctuosité du sépage de la Treille. Cela promettait un avenir plein d'opportunité pour ma maison mais également certains risques évidents que mon esprit rompu à la politique et aux us et coutumes de nos verdoyantes terres calculait déjà. Il était néanmoins possible que je me fourvoie royalement et que le vieux Lord ne souhaita que s'attirer des élans de loyauté de la part d'une famille mineure qui viendrait étendre une clientèle déjà nombreuse et fort impressionnante. Mais, quelque chose dans ses yeux me poussait à me dire que je voyais bien juste. Saisissant, ma serviette pour la porter avec raffinement à mes lèvres dans un geste machinal j'écoutais la discussion politique avec attention. Les festivités se déroulaient dans une allégresse non feinte pour la plupart des convives. Oh, bien sur toute la cour se trouvant encore dans le royaume attendait de voir si la nouvelle reine ou le Hightower commettrait un faux pas, une indélicatesse indigne qui pourrait provoquer des cancanages ridicules ou mème une raison de se mettre à penser qu'un autre prétendant au trone eut été plus avisé de se saisir de la couronne.

Mais tout cela n'avait aucune espèce d'importance car cela constituait l'adn de chaque cour et encore plus celle d'une capitale comme Hautjardin. Cependant en dépit, de ses idioties secrètes la liesse semblait bien réelle. Comment ne pourrait elle pas l'ètre ? Le Bief était passé de royaume n'incarnant pas pleinement toute la puissance qu'il représentait à un conquérant leader des puissances centrales et défenseur de l'indépendance. Nous étions victorieux dans l'Orage, nous étions victorieux à Dorne. S'imaginer que les aspirations de ces nobles sires étaient plus complexes que celle du bas peuple était une illusion comique. Bien sur tout le monde n'était pas à la fète et pour des raisons relativement logiques. Le ban des prisonniers Dorniens en particulier. Portant de nouveau mon repas à mes lèvres, je savourais la viande en souriant jusqu'à ce que je note la présence incongrue de deux Dorniennes à quelques pas de notre petit rassemblement. Le tissu de la plus agée des deux lady nous frola et je me retournais doucement pour contempler la scène familiale d'un air amusé. M'inclinant respectueusement devant le roi, je me levais de ma chaise.

Votre majesté. Lord Redwyne. Permettez moi de prendre congé. Puis, m'adressant à la plus jeune des deux "invitées" je prenais une voix courtoise. Mylady me feriez vous l'honneur de m'accorder cette danse ? Nul besoin de sentir les regards de mes pairs pour savoir ce qu'ils en penseraient, nul besoin de plonger le mien dans celui de la chaperonne pour savoir ce qu'elle en penserait et enfin nul besoin de m'en soucier puisque je n'étais après tout qu'un seigneur parmi les plus modestes du Bief. Je n'avais que trop parlé politique, que trop tenté de m'insinuer dans les bonnes graces. Mon corps me réclamait du mouvement. La vieillesse approchait mais la fleur de l'age la repoussait de toutes ses forces. Je n'avais jamais dansé avec une Dornienne pas mème ici lors du tristement célèbre banquet car Margaery était encore de ce monde et si j'avais eu mes écarts par les sept j'avais toujours prouvé mon amour pour ma dame. Me tournant vers la plus agée des deux captives, je prenais une voix affable. Si cela ne dérange guère votre ? Votre tante j'imagine. Puis, je tendais mon bras dans une invitation gracieuse.


Dernière édition par Yoren Hoare le Ven 14 Sep - 20:33, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] EmptyMer 12 Sep - 12:27

Born
again
Nys leva vers elle un regard qui se voulait innocent. Pourtant, derrière ses grands yeux bleus nimbés de candeur juvénile, un éclat de malice pétillait. Il ne faisait aucun doute que la toute jeune adolescente s’amusait à espionner le petit conciliabule bieffois tout en feignant de se gaver au buffet. Elle aurait presque pu tenir l’illusion, avec sa complexion diaphane et ses longues mèches blondes. Pourtant, il y avait dans son allure, sur son visage, bien plus que la naïveté et l’hypocrisie à peine masquée des femmes bieffoises. Il y avait la blessure vive d’avoir été arrachée à son foyer. La fierté piétinée d’avoir à jouer les invités. La colère sourde d’avoir à respirer au milieu d’un vivier de serpents. Comme tous les dorniens ici, son cœur hésitait entre vengeance et lassitude. L’adolescente avait tenté de tromper son ennui et sa fougue en laissant traîner ses oreilles. Mais comme son oncle, elle ne pensait guère aux conséquences de ses actes.

« Où sont Ricasso et Castos ? » lui demanda-t-elle.

La nymphette haussa les épaules. Sans s’agacer, Ryanne soupira. Ses neveux étaient pires que des agneaux égarés. À leur âge, Worian Wyl avait cessé les facéties et en tant que lord, se tenait respectueusement en retrait, entouré des siens.
Dans la foule, Ness avait les lèvres pincées et le visage fermé. Son regard se porta derrière une petite troupe rassemblée loin de la table d’honneur et elle y trottina, échappant au regard de sa belle-sœur et de sa fille.

Une voix grave résonnant dans leur dos fit se redresser l’Osseuse. Un bieffois, celui qui avait discuté avec le Roi Hightower, s’adressait à sa nièce. Son langage était fleuri. Flatteur. Bieffois. La Ferboys se retint de froncer les sourcils. Il devait avoir presque le triple de son âge. Nysterica n’avait jamais dansé qu’avec ses frères et son père, trop jeune pour encore pleinement participer à la société. La fille d’Edan, interloquée, jeta à sa tante un regard à la fois confus et perplexe. Ce n’était pas tous les jours qu’un ennemi vous invitait à danser. Néanmoins, la veuve Wyl vit dans le bras pressement tendu une obligation courtoise. En ces lieux, il aurait été malvenu de refuser.

« En effet, » sourit-elle à sa question. « Nysterica se fera un plaisir de faire ses premiers pas dans le monde à votre bras. »

La mention de son inexpérience fit grincer des dents la jeune fille et elle lança à la sœur de son père un regard courroucé.

« Tachez d’être discrets, » ajouta-t-elle sur le ton de la confidence. « Sa mère risque de me faire la leçon. Cela sera notre secret. »

Face à l’ostentatoire couple composé du chevalier aux roses et à la reine Gardener, Ryanne ne se faisait néanmoins pas de souci. Tous les yeux resteraient rivés sur eux.
D’une petite tape sur l’épaule, elle encouragea Nys à s’avancer et elle prit le bras du bieffois, le menton haut et la mine digne.

Alors qu’ils lui tournaient le dos, un voile d’inquiétude passa sur le visage de la mère de Casson. La soumission était une nécessité. Même si cela revêtait la forme d’une naïve invitation à danser.






Spoiler:
 
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Born Again [Tour VI - Terminé]   Born Again [Tour VI - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Born Again [Tour VI - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Le Bief :: Hautjardin-
Sauter vers: