Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

Time to wake up [Tour V - Terminé]
MessageSujet: Time to wake up [Tour V - Terminé]   Time to wake up [Tour V - Terminé] EmptyDim 29 Avr - 8:48

TIME TO WAKE UP


Le banquet semble avoir été une réussite. Comme elle le souhaitait de ses vœux lors de son discours, ce moment de convivialité a permis aux troupes de passer quelques heures en dehors des vicissitudes que peut connaître l’Orage actuellement. Parfois, Kevan regarde tout de même en direction de l’ouest, en direction de Hautjardin. Mais le chemin menant à la capitale bieffoise n’est pas seulement long. Il sera semé d’embûches et il sait qu’il ne dispose que d’une couronne pour le moment et de son sang qui l’érige indiscutablement en héritier légitime de Mern. Est-ce beaucoup ? Est-ce peu ? Il l’ignore lui-même mais le saura bien assez tôt.

Quelques torches éclairent les lieux. Certains soldats sont toujours à table. D’autres semblent s’éloigner mais leur démarche titubante laisse penser qu’ils recherchent leur point de chute pour la nuit. La Reine Durrandon se tient un peu à l’écart. Elle vient de quitter la table et Kevan la rejoint alors qu’il n’avait eu de cesse de regarder dans sa direction pendant le repas. Séparés pour l’occasion de quelques tables, le Bieffois sait que cette distance est irrémédiable. Le destin ne pourra les réunir, chacun devant honorer sa propre maison et la faire perdurer. Que la situation aurait été différente si ils bénéficiaient tous les deux d’une fratrie élargie ! Mais ce n’est pas le cas…ce sont les deux derniers. Encore un trait qui les rapproche mais qui les éloigne dans le même temps.

« Ce soir a été une bonne soirée…demain sera comme hier. Puisses-tu conserver la force qui t’anime. Je suppose qu’un autre homme te sera destiné après le départ du Prince Martell sur ses terres. C’est une question rhétorique tu n’as pas à y répondre. »


Rigide, le jeune Bieffois accepte toujours difficilement l’évolution des évènements. Son visage est un peu fermé. La manière dont il aborde le sujet est peu délicate mais elle importe peu à vrai dire. Il avait combattu Roward Martell à la frontière entre le Bief et Dorne..pour le voir quelques temps plus tard partager la couche d’Argella Durrandon. Tout cela alors que Kevan venait de tout quitter dans le Bief pour la rejoindre ! Certes, il connaît sa part de responsabilité. C’était une idiotie, une erreur de jeunesse que d’agir de la sorte. Son frère en a fait les frais mais n’a pas oublié de le punir en le rappelant au devoir envers sa maison en trouvant le repos éternel. Peut-être avait-il raison de se contenter jusqu’à présent de ses escarmouches ici et là et de jouir de cette gloriole avec les femmes qu’il trouvait sur son chemin.

« Il faut que je reprenne Hautjardin. »


Ses mots sont lourds. Kevan s’exprime peu et lorsqu’il fait part de ses préoccupations son esprit est tourmenté.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Time to wake up [Tour V - Terminé]   Time to wake up [Tour V - Terminé] EmptyMar 1 Mai - 11:23

“Tout va bien votre Majesté ?” Argella se retourne pour découvrir Yesaminda sur le seuil de la pièce. Aussi discrète qu’efficace, la Souveraine ne l’avait pas entendue, mais sans nul doute possible, la guérisseuse l’avait suivie lorsqu’elle l’avait vu s’éclipser du banquet. “Oui. J’ai simplement un marteau qui me martyrise la tête.” Il se serait agi de quiconque d’autre que la guérisseuse, elle aurait menti. Yesaminda est différente, le simple fait d’être une femme, de comprendre les maux d’une femme, place la guérisseuse au dessus des Mestres. De fait, Argella n’hésite pas à lui dire lorsqu’elle se sent fébrile. Comme ses migraines qui la font souffrir depuis sa fausse-couche. “Je reviens avec votre remède.” Lui promet la guérisseuse avant de disparaître, dans les cuisines du château sûrement.

En attendant, Argella s’assoit dans un fauteuil près du feu qui danse dans l’âtre. On ne cesse de lui dire de se reposer, seulement, avec ses responsabilités et le départ de l’Impératrice, c’est chose impossible. En sus, son sommeil est agité, de cela elle ne peut être tenue responsable. D’après la guérisseuse, son manque de sommeil serait la cause de ses migraines répétitives. Les migraines la fatiguent, mais son sommeil indiscipliné l’empêche de trouver le repos nécessaire, de fait, elle est plus pâle que de coutume. Accoudée sur ses genoux, la Reine se masse le front dans l’espoir de faire cesser ce marteau au rythme régulier et douloureux.

Elle se redresse dans son fauteuil lorsqu’une autre personne l’y rejoint. Kevan. Elle l’observe, comme si de rien n’était, une ridule entre les sourcils. Ce qu’il peut aisément mettre sur le compte de la contrariété. Bien sûr, il commente à sa façon son discours, l’annonce de la destitution des titres de son mari, celle d’une possible annulation de mariage et tout ce qu’il trouve à y redire, c’est qu’un autre lui sera promis. Elle ferme brièvement les yeux. Chaque fois que le sujet est abordé, c’est un couteau qui remue sa lame tranchante dans son coeur.

Et toujours ces mêmes regrets dans la voix du Roi légitime, a-t-il seulement conscience d’être aussi transparent ? Ou le connait-elle mieux que quiconque pour les percevoir. Elle a déjà perdu sa fille, quand perdra-t-elle définitivement Kevan ? Comment lui en vouloir ? Elle est responsable de sa chute. Malgré tout, elle est heureuse de l’avoir à côté d’elle depuis des mois. Ce serait beaucoup plus simple s’ils pouvaient balayer leurs sentiments amoureux d’un coup d’épée, chaque jour, elle se demande s’il le ferait s’il en avait la possibilité.

Aujourd’hui, elle fête ses 25 ans, ce devrait être un jour de fête. Mais cela se transforme de plus en plus en cauchemar. Elle se passe une main sur le visage, lassée et fixe son regard sur le feu de cheminée. “Plus que d’un époux, mon royaume a besoin d’un Roi, en effet. L'Impératrice m’a déjà fait une proposition.” Elle a besoin de quelqu’un pour l’épauler, ces derniers mois, depuis son couronnement, l’ont bien plus épuisée que ses dernières années. Elle ne peut faire confiance en sa mère, cette assassin, malgré tout, elle garde le secret en son sein, mais cela la ronge de plus en plus. Argella ne peut se fier qu’à une minorité d’hommes de son Conseil, les autres n’ont de cesse de lui rendre la tâche difficile parce qu’elle n’est qu’une femme.

Il annonce de but en blanc qu’il doit reprendre Hautjardin, elle ne dévie pas son regard pour croiser le sien, résolument fixer au feu. “Je sais. Le climat ne nous le permet pas, sinon, nous serions déjà à l’Ouest, où ils ont décidé d’assiéger mes villes. Comment comptes-tu t’y prendre autrement ?”
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Time to wake up [Tour V - Terminé]   Time to wake up [Tour V - Terminé] EmptyDim 20 Mai - 11:15

Les premiers mots échangés démontrent clairement l’état d’esprit des deux individus. La raison semble l’emporter aujourd’hui sur la passion. Kevan ne peut rejeter le Royaume qui l’a vu grandir et les responsabilités qui sont désormais les siennes. Il ne peut non plus s’empêcher de s’impliquer dans la vie d’Argella. Dans son esprit, la Reine est sienne et l’arrivée du Prince Martell lui a fait endurer des tourments différents à ceux qui naissent dans son esprit à la suite de batailles sanglantes.

« J’espère que ton nouveau promis est bien mieux choisi que le précédent. »


Il n’en demande pas davantage. Il faut bien comprendre que la situation est inconcevable dans l’esprit de Kevan bien que les excès de fierté sont rarement de son fait. Il a tout quitté pour une femme qui s’accouple avec un des rivaux du jeune Prince bieffois. Ils ne s’apprécient guère, ils se sont combattus. Le chevalier s’interroge aussi sur les efforts du Martell vis-à-vis de son nouveau peuple. Il n’avait jamais réellement cru en cette union, que ses pensées soient subjectives ou objectives.

« Persévérance. Patience. Volonté. Ma position est plus délicate que la tienne et pourtant, je suis debout. »


Il essaye de la faire réagir sans lui avouer qu’elle lui fait de la peine en ce moment. L’approche n’a peut-être pas été la plus adéquate. D’un autre côté, il voulait lui montrer qu’il avait l’envergure d’un Roi et qu’il aurait été clairement digne d’être le Roi auprès duquel elle aurait trouvé ce soutien les yeux fermés. Alors, il décide finalement de s’approcher d’elle dans son dos. Ses mains viennent se poser sur ses épaules pour les presser avec douceur. Elle ne se montrera peut-être pas favorable à l’idée de lui accorder plus d’attention et pourtant le jeune bieffois s’incline légèrement en avant pour être plus proche d’elle sans l’obliger à croiser son regard.

«Je me battrai pour que tu puisses retrouver ton royaume et je reprendrai le mien. »


Ses lèvres touchent et ruissellent sur sa nuque avec tendresse. Il sait qu’elle demeurera l’épouse d’un autre et qu’il endurera les affres d’une jalousie persistante qu’il apprend  déjà à domestiquer pour mieux vivre avec. Il en sera de même pour elle bien qu'il espère qu'elle puisse se détacher un peu plus de ses sentiments avec le temps...ce qu'il n'arrivera peut-être pas à accomplir lui de son côté.


« Tu peux ne pas croire en moi et en ce que je peux accomplir mais sois certaine que mon cœur vibrera pour sa Reine, pour toi. »


Kevan redresse légèrement la tête pour se tenir à côté du visage de la Reine Durrandon sans croiser son regard. Son honnêteté est entière en ce moment. Il apprend et continue à apprendre comment ménager passion et raison. Mais, sa vie demeurera difficile malgré la tranquillité qui se dégage de lui.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Time to wake up [Tour V - Terminé]   Time to wake up [Tour V - Terminé] EmptyMar 22 Mai - 14:51

C’est devenu si froid ces derniers temps, si différent, ils se parlent parfois comme des étrangers. Comme si rien ne les atteint. Comme des personnes plus responsables. Elle regrette le temps où ils n’avaient qu’à se soucier de ne pas être vus lorsqu’ils se retrouvaient, lorsqu’ils planifiaient de devenir mari et femme, loin des manigances de leurs familles qui n'aspiraient qu’à les séparer de toute évidence. Comme si ça ne suffisait pas, une fois libérés de l’influence de ces derniers, l’Empire ne leur autorise pas d’avantage à vivre leur amour au grand jour, vivre leur amour légitimement. Est-ce là tout ce qu’ils méritent ? L’ombre. Pour avoir consommé leur amour avant que les Dieux ne les y autorise par les liens du mariage.

Les Sept, elle y songe de plus en plus depuis sa fausse-couche, cette punition divine qu’elle a entendu. Elle est sans cesse tiraillée depuis, peut-elle encore se permettre d’aimer Kevan si tout le monde semble contre leur amour ? Même lui prend ses distances depuis des mois, elle ne s’étonnerait pas qu’il la quitte du jour au lendemain. Elle pourrait le pousser à le faire, le libérer de leurs engagements qui les font souffrir aussi bien l’un que l’autre, parce qu’elle n’en a pas la force. Lâcheté ? Assurément, et ce serait bien la première fois.

Ses poings se serrent lorsqu’il dit être encore debout, comme si elle se trouvait à terre, comme si le fait d’avoir épousé un dornien, perdu son enfant, la rabaissait plus bas que terre. C’est peut-être son point de vue, il n’a jamais approuvé ce mariage, pas plus qu’elle, mais lui faire entendre de la pitié la met en colère. Elle ne bronche pas tandis qu’il dépose un chemin de baiser sur sa peau, figée devant le feu, le regard fixé sur ce dernier, elle l’écoute jusqu’au bout et se sent insultée. Les propos de Kevan ont l’effet d’un poison coulant doucement mais surement dans le sang d’Argella.

“Tu n’as pas assez de me faire regretter mes choix ? Dois-je te rappeler la raison de mon mariage ? Te rappeler que ton royaume a décidé de s’en prendre au mien sans raison valable ? Que faisais-tu lorsqu’ils s’alliaient avec le Conflans, tu as accepté d’épouser leur princesse de Sel, tu n’as même pas essayé de raisonner ton frère. Ne me jette pas à la figure mes propres erreurs, en attendant Dorne m’a permis de sauver mon royaume, pas toi que je sache.” C’est dur et impulsif, c’est sa colère qui parle. Le fait est qu’elle n’a pas eu le choix, sans nouvelles de Kevan suite à sa missive, suite à sa fuite, qu’avait-elle comme choix de toute façon ? Épouser un Prince déchu ? Elle aime Kevan, au delà de toute raison, mais son royaume n’avait pas besoin de cela. Ils avaient besoin d’alliances, de renforts, hors, il n’avait rien de tout ça. Elle a beau en être à l’origine, bien malgré elle, mais elle ne peut en porter totalement le blâme.

“J’ai Foi en toi Kevan, bien plus qu’envers quiconque ou je ne me serais pas donné la peine de te convaincre du bien fondé de l’Empire et je te donne autant de moyens que je le peux dans ton combat en tant que Roi fédéré. Je sais que notre amour est fort, mais tu crois que je suis aveugle, que je ne vois pas ta pitié ? Ni la distance que tu mets entre nous ? Tu gardes une rancune tenace à mon égard, et comment je pourrais t’en vouloir ! Je ne peux pas, j’ai une part de responsabilité, mais je ne peux m’excuser d’avoir voulu tout t’offrir Kevan, à toi bien plus que quiconque pendant que tu escomptais épouser une ennemie. Je ne peux être responsable du fait que ta correspondance était surveillé, pas plus de tes propres choix ensuite. Tu m’as dit que tu aurais tout quitté pour moi, c’est plus dur que tu veux l’admettre, tu regrettes tous les jours n’est-ce pas ?”

Elle est furieuse et ne se contient plus, pas face à Kevan qui la connaît aussi bien dans ses bons jours que ses mauvais. Il est bien l’un des rare à lui tenir tête, c’est ce qui avait éveillé en elle les prémices de l’amour à son égard. “Cela t’amuse peut-être ? Oh tu dois te réjouir de la perte de mon enfant, de la destitution de Roward de tous ses titres, il te plait peut-être de me voir perdre tout ce qui m’est cher, autant que tu as perdu par amour.” Elle lui fait face, le regard noir, le coeur douloureux, mais prête à en découdre.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Time to wake up [Tour V - Terminé]   Time to wake up [Tour V - Terminé] EmptySam 2 Juin - 11:05

La colère d’Argella est assez aisément perceptible pour le jeune souverain en exil. Ses questions successives sont censées la dédouaner pour que la culpabilité soit endossée par Kevan. Le déserteur bieffois se retient de creuser davantage le sujet. Il a beau avoir des sentiments pour elle, Kevan observe une jeune Reine qui a totalement subi les évènements. La peur mène à la colère et la colère mène à la haine. Il pourrait vouloir tuer tant de personnes à commencer par Roward Martell, Manfred Hightower, son épouse et le Grand Septon. Il serait éventuellement légitime qu’il veuille obtenir vengeance sur celui qui a révélé sa correspondance secrète. Pourtant, il n’en est rien car sa vision ne se laisse pas obscurcir malgré sa situation actuelle. Il n’obtiendra rien et ne souhaite rien obtenir en arpentant le même sentier qu’Argella. Il peut perdre davantage que ce qu’il a déjà perdu actuellement. Néanmoins, Kevan ne compte aucun cas perdre la maîtrise de lui-même.

« Mon frère a fait ses choix…comme tu as dû en faire. Des personnes meurent, des étendards se déchirent. Les êtres que nous sommes sont ainsi. Je n’ai jamais choisi de guerroyer contre qui que ce soit à moins que ce soit nécessaire. Tout ce que j’ai pu accomplir en repoussant les Fer-Nés aux Boucliers ou les Dorniens à la frontière a été oublié. Pourtant, je considère que c’était nécessaire pour sauver tant de vies innocentes. Ton mariage...ne t’a jamais placé en sécurité. Les fractures étaient perceptibles dés sa mise en place. La preuve, ton royaume est toujours en danger et les soldats de Dorne sont partis. On ne soigne pas un mal avec un autre mal. Ce n’est que mon opinion et je ne cherche pas à ce que tu l’acceptes. Mais, je n’en parlerai plus car si je peux être rancunier, je ne me réjouis pourtant de rien. »



Il ne nie en aucune façon le fait qu’il n’apprécie guère Roward Martell. C’est humain et Kevan ne peut l’ignorer malgré ses efforts. Cependant, même en faisant abstraction de considérations purement personnelles, le Bieffois avait douté des bienfaits d’une telle alliance. Son instinct lui intime que Westeros connaîtra de nombreux troubles pendant l’époque que les Sept ont décidé de leur faire traverser pour le meilleur comme pour le pire. Sa voix est sereine même si son ton paraît un peu sec.  Après une longue inspiration, le dernier Gardener s’écarte d’Argella pour entreprendre quelques pas.


« L’Empire m’a donné une couronne certes. Mais, mon engagement envers les miens n’est en rien lié à cette marque de confiance. Je suis né sur ces terres, j’ai combattu sur ces terres, et j’aurais écouté mes convictions quoi qu’il en soit. Je ferai ce qui est nécessaire pour le Bief. Tu te méprends, Argella. Ta vision est obscurcie par tes propres sentiments et en cela je ne te suivrai pas. »


Le trône du Bief ne nourrit en aucune façon un désir personnel. Il s’agit uniquement d’un moyen pour rétablir l’équilibre d’un royaume perdu dans les abysses des intrigues personnelles. Certes, il est mené par des esprits brillants, stratèges, mais qui n’ont pas la légitimité de régner. Et puis, toute puissante que soit Eren Hightower et tout machiavélique que son époux puisse être, aucun des deux n’effraie le souverain en exil. Ils ne dégagent…rien. Il n’y a pas cette espèce d’aura lorsqu’on évoque un souverain émérite. Oh, Kevan sait qu’ils ne reculeront devant rien et qu’ils s’appuieront sur le fait qu’une bonne partie de la population est malléable. Pourtant, qu’en sera t-il quand ils devront éprouver l’usure du pouvoir ? Kevan ne sera peut-être plus de ce monde mais il sait qu’ils devront affronter les affres de leur toute puissance supposée du moment. Ce qui est inquiétant c’est que d’autres souverains en situation et pleinement en mesure d’agir paraissent subir les évènements et se détourner de leurs responsabilités comme Loren Lannister et Sharra Arryn. Régner, ce n’est pas un choix entre l’invasion ou le cloisonnement dans l’esprit de Kevan. Ce n’est pas choisir entre l’ambition ou le confort. Les Gardener ne sont pas épargnés...Personne d'autre que son père a provoqué des milliers de morts dans l'espoir de prendre Castral Roc.


« Je vis avec ce que j’ai et j’accepte ma destinée. Tu y vois peut-être une forme d’ascèse incompréhensible. Même un vulgaire groupe de brigands est plus redoutable que je peux l’être actuellement. Aucun souverain n’accepte de me reconnaître hormis l’Empire. Alors, je n’ai aucune raison d’être amusé et ce serait une satisfaction de courte durée que de me réjouir des épreuves que tu traverses. Alors, ce que tu prends comme de la pitié de ma part, au vu de ma propre situation, ne révèle peut-être que ta propre condescendance, Argella. Tu as chuté et tu ne l’acceptes pas. »
 


Kevan ne s’énonce pas avec virulence. Il ne se plait pas non plus. Il essaye simplement d’agir conformément à ses vœux, à la probité qu’il s’impose. Le regard d’Argella ne laisse planer aucun doute sur la colère qui l’étreint tandis que Kevan reste serein.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Time to wake up [Tour V - Terminé]   Time to wake up [Tour V - Terminé] EmptyMar 26 Juin - 11:49

Argella a toujours eu ce défaut de s’emporter facilement, et la digne fille de son père ne s’en réjouit pas. Jamais, et elle travaille chaque jour à réfléchir avant d’agir, ou dire quelque chose qu’elle regretterait. Pourtant, il y a des moments ou des personnes qui la renvoie à la Princesse impétueuse qu’elle était. Comme à l’instanté et elle se montre particulièrement injuste avec Kevan. Elle le connaît intimement, elle en est amoureuse malgré tout, et ce ne serait sûrement pas le cas envers une personne qui se réjouirait de la souffrance des autres. Mais la colère, ou plutôt la peur de le perdre, lui fait dire ce qu’elle ressent.

Il a raison, son mariage ne l’a sauvé que deux fois, mais sans cela son royaume se trouverait entre les mains du fils Hoare. Ce mariage n’aurait jamais pu être efficace puisqu’elle n’y a jamais cru, parce qu’il résulte de la décision de ses parents et non de la sienne. De son point de vue, même en tant que Princesse, son avis devait être primordiale puisqu’elle représentait l’avenir de l’Orage, éduquée pour devenir une Reine et pourtant muré dans le silence concernant l’alliance la plus importante du royaume et l’impliquant personnellement. Si son royaume n’était pas tant menacé, elle aurait sûrement pas pris de décision aussi hâtive en acceptant de s’unir à Dorne. Elle a pris le risque, et s’est cassé les dents.

Le Roi fédéré lui répond sur un ton bien plus serein, alors que quelques mois plus tôt, il aurait sans doute répondu avec autant de hargne face à la colère d’Argella. Tout deux changent, ils ont énormément perdu et leur avenir sera particulièrement semé d'embûches, mais la sérénité de Kevan ne calme en aucun cas la colère de la Reine. Elle s’apprête à poursuivre sur le même ton lorsque des coups sont frappés à la porte. Argella se souvient que Yesaminda devait revenir et s’y rend pour ouvrir à la jeune femme.

La guérisseuse avise de la présence du Roi avant de planter son regard dans celui de la souveraine et de lui tendre une coupe rempli d’un breuvage. Ca n’a ni la couleur du vin, ni de la bière, c’est verdâtre et pour l’avoir goûté plus d’une fois, un goût peu ragoutant, mais elle sait aussi que cette potion n’a jamais fait défaut à ses migraines récurrentes des derniers jours. Après un échange de quelques mots à voix basses, la guérisseuse disparaît et Argella referme la porte. Elle porte la coupe à ses lèvres et le boit dans sa totalité avant de revenir vers Kevan.

“Avant de parler de la façon dont tu reprendras Hautjardin, j’aimerais que nous parlions de nous je te prie.” Plus calme, ce petit aparté n’a pas effacé sa colère, mais lui a permis de reprendre ses esprits et de vouloir aborder les sujets avec autant de sérénité que l’homme qu’elle aime. S’il peut le faire, elle le peut également. Elle ne sait pas encore de quelle manière aborder le sujet, mais celui-ci est au centre de son esprit depuis des jours, depuis qu’elle sait que l’Empire n’acceptera jamais un mariage entre deux puissances qui pourraient égaler la leur.

“Puisses-tu me pardonner mon emportement, c’est bien plus simple de rester raisonnable face à des personnes pour qui l’on n’éprouve aucun sentiment. Quand je te regarde tous les jours, je vois la force qui t’anime et je t’admire pour cela, tu n’abandonnes jamais. Tu ne m’as pas davantage abandonné malgré une promesse que je n’ai pas su tenir et tu es toujours là après Tinivel qui a coûté la vie de ton frère. Je t’aime plus que tout Kevan, depuis que l’on s’est rencontré, tu es le seul à me connaître mieux que moi-même, je t’aime au delà de toute raison, tu es autant ma force que ma plus grande faiblesse, pourtant, nous ne pourrons jamais devenir mari et femme. Je suis amené à épouser un autre homme, et toi à te trouver une épouse, nous sommes destiné à reconquérir nos terres et je tiens à ce que l’Orage et le Bief deviennent des alliés solides, je veux que tu puisses compter sur moi en toute circonstance et réciproquement, mais nos époux doivent pouvoir en dire autant de nous.”

“Je souhaite que mon peuple ait foi en moi, autant que j’ai foi en toi et en ta capacité à conquérir ce qui t’appartient. Je veux être honnête avec eux, avec toi et avec l’Empire. L’amour n’a pas de place dans les responsabilités qui sont les nôtres. Tu as raison, je n’assume pas ma chute, pas plus que je n’assume la responsabilité de la tienne et je ne m’en excuserai jamais assez, l’amour nous fait commettre des erreurs et je pense qu’il est temps que nous arrêtions avant que nos sentiments nous en fassent commettre davantage.”

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Time to wake up [Tour V - Terminé]   Time to wake up [Tour V - Terminé] EmptyDim 1 Juil - 10:50

Il sait que tout un florilège de préoccupations est en train d’embrouiller l’esprit de la Reine. Cela s’est tout d’abord vu à sa posture puis à sa réaction. La situation est un peu différente pour Kevan. Il a été très vite élevé de façon à ce qu’il soit complémentaire à Mern. Son attitude de soldat, de chevalier confronté aux difficultés du quotidien, aux escarmouches, à la rudesse du climat, au manque de reconnaissance rend la situation plus acceptable pour lui que pour Argella. Il n’est pas insouciant pour autant. Les responsabilités pèsent sur lui tout autant mais il sait qu’il n’a pas dit son dernier mot. Il sait que si il ne croît pas en sa capacité à retourner la situation, aucun de ses hommes ne pourra y croire. Une petite voix lui insuffle que ses ennemis ne sont pas aussi forts qu’ils peuvent le prétendre. Il s’agit peut-être d’une mauvaise inspiration mais il veut y croire.

La Reine de l’Orage est néanmoins perturbée par ses sentiments qui interfèrent avec ses responsabilités. Pour elle, pour sa sécurité, Kevan ne peut se permettre d’être trop souple. Il éprouve des sentiments qui peuvent la fragiliser. Même si son cœur vibre pour elle, même si il remercie les Sept d’avoir pu ressentir cette sensation de liberté avec elle et même si il ne pourra écouler ses vieux jours avec elle, il doit l’aider à s’endurcir. Kevan prend sa main dans la sienne, tonique et râpeuse.

« Argella…Tu es aussi unique à mes yeux. N’en doute pas un seul instant. Mais, l’image que tu dresses de ma propre personne est trompeuse. Personne ne peut se permettre d’abandonner. Du simple roturier au souverain. Je n’ai aucun mérite parce que nous sommes tous soumis à notre destinée. Je suis un homme d’armes né pour me battre pour le Bief avant d’être un Roi et cela m’amène à combattre aujourd’hui Manfred et Eren Hightower. Jusqu’à mon dernier souffle, mon dernier sursaut d’énergie, mes dernières manœuvres d’épéiste, je dois poursuivre ma destinée avant de redevenir ombre et poussière. Nos ennemis en feront autant. »

Kevan est un homme comme un autre. C’est le message qu’il espère lui transmettre pour apaiser son cœur et l’aider à aller de l’avant. Paradoxalement, il pense sincèrement ces mots mais il le fait clairement par amour…parce qu’il tient à elle. Il vivra et éprouvera la peine à n’en pas douter. Mais, il sera désormais prêt pour donner le meilleur de lui-même face à ses ennemis.

« Je comprends. Nos chemins doivent s’éloigner et peu importe la personne que tu épouseras, je te soutiendrai. Mais, nous ne connaîtrons jamais le répit. Tu le sais maintenant. Le monde est bâti ainsi et à chaque chute il faut se relever. L’amour et la haine ne doivent pas nous aveugler, nous le savons maintenant. Nous deviendrons des alliés solides…pour le meilleur ou pour le pire. Mais, je veux être honnête avec toi aussi. Il faudra être patient pour que nos ennemis encaissent et lorsque je porterai l’estocade, je leur rappellerai la notion de légitimité. »  


Il aimerait la prendre dans ses bras et la rassurer. Mais, Kevan doit se retenir même si ses yeux fixent les siens avec insistance. Si il doit périr en recherchant à accomplir son devoir dynastique et qu’elle réussit à reprendre possession de l’Orage…son cœur sera plus léger au moment d’accomplir le grand voyage.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Time to wake up [Tour V - Terminé]   Time to wake up [Tour V - Terminé] EmptySam 11 Aoû - 9:59

C’est difficile de parler, d’énoncer ce qu’elle ne désire aucunement, mais il s’agit du dénouement le plus sage. Ca ne fera peut-être pas taire les rumeurs, mais Kevan et Argella auront l’esprit tranquille au sujet de leur relation. Pourtant, elle espère qu’il refuse de rompre, qu’il refuse de la perdre, tout en sachant qu’il ne s’imposera pas à l’encontre de sa décision. C’est pourquoi il est si dur pour la jeune femme de rompre avec lui, parce qu’il ne l’aurait pas fait de lui-même. Hors, elle se sent tellement coupable de cette missive envoyée des mois plus tôt pour vivre cet amour comme si de rien n’était. De plus, elle aurait peut-être mis plus de volonté à sauver son mariage et cette alliance s’il n’était pas présent.

Il lui confie qu’elle est unique à ses yeux et un sourire triste et amer ourle les lèvres de la jeune femme. Elle aurait tant voulu qu’il soit son mari, être aimée et régner avec un époux en qui elle éprouve une confiance aveugle. Argella ne retrouvera jamais cela, elle ne l’a pas trouvé auprès de Martell, elle ne le trouvera auprès de personne, mais elle va devoir régner et vivre avec un homme qui devra gagner sa confiance ou ils vivront l’enfer. A l’image d’Argella et Roward.

“Je ne me trompe pas, c’est toi qui ne te vois pas tel que je te vois. Je t’ai connu en Prince et j’admire le Roi qui me fait face avec aplomb, ce ne sont pas les sujets qui te suivent qui font de toi l’homme que tu deviens, c’est le combat que tu mènes. Tu as bien plus de mérite que ton éducation n’était pas celle d’un Roi et je sais que tu seras bon pour ton peuple. Et lorsque nous aurons tous les deux vaincus, nous oeuvrerons pour pacifier les peuples du Bief et l’Orage.”

Ils n’ont pas compris, Argella et Kevan n’ont pas besoin d’être mariés pour menacer l’Empire, tant qu’ils seront alliés et en vie, ils seront une menace. Elle pourrait nouer une certaine rancune envers eux, mais elle a compris que la rancune personnelle ne mène nulle part. C’est d’autant moins le cas depuis que Rhaenys s’est confiée à elle avant son départ. Depuis sa fausse couche, Argella remet de l’ordre dans sa vie, à commencer par éjecter son mari de toute prétention au trône de l’Orage et par cesser d’offusquer les Dieux par sa relation avec son amant. Elle aimera toujours Kevan, mais s’imposer des limites est un début. Après quoi, elle se fait la promesse d’être une Reine, dusse-t-elle y perdre sa personnalité.

“Je le sais, comme je sais qu’à être témoin de ton union avec une autre ma jalousie peut transformer mon amour en haine et je ne veux pas de cela. Ce ne sera pas facile, mais je m’en fais un devoir, mes sentiments n’interférerons plus entre nous, je veux garder notre amour intact tant que je le peux encore. Je veux que tu puisses te confier à moi sans langue de bois et inversement, les autres peuvent bien être contre nous, je serais toujours avec toi.”

C’est un combat qu’ils mènent ensemble, elle se battra à son côté pour faire valoir sa légitimité dans le Bief et il l’aide à relever la tête après toutes les épreuves qu’ils traversent. Kevan la fixe, elle en fait autant, incapable de détourner les yeux, elle se raccroche encore à leurs sentiments, même s’ils font leurs adieux.

“Tu ne seras pas seulement un Roi légitime, tu as choisi tes alliés, tu as fais le choix que cette guerre sera la dernière et je sais que tu te battras pour atteindre ton but. Mets les en garde une dernière fois, qu’ils se joignent à toi et récompense tes fidèles ou qu’ils se battent contre toi, qu’ils tentent de t’empêcher d’être le digne descendant de la dynastie Gardener.” Aucun autre nom ne pourrait régner sur ces terres fertiles et prospère. Elle ne le permettra pas, pas plus qu’elle ne laisserait quiconque effacer la dynastie Durrandon.

“L’Orage est avec toi. Je suis avec toi, pour toujours.” Son combat est le sien. Sa main se relève pour venir se poser sur la joue du Roi, avec douceur elle rapproche leurs visages pour l’embrasser. Le dernier, celui qui scellera leur rupture. C’est plus difficile que ça en a l’air, elle garde en tête que c’est nécessaire, pour leur bien à tous les deux.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Time to wake up [Tour V - Terminé]   Time to wake up [Tour V - Terminé] EmptySam 8 Sep - 10:56

La vie réserve des surprises, des épreuves. Bien sot est celui qui s’imagine pouvoir tout contrôler. Kevan ne pense pas que cela peut susciter de l’admiration même si les paroles d’Argella parviennent à le toucher. Lui se contente de s’adapter comme il le peut.

« Argella, c’est plus simple de penser cela du fait que nous nous sommes battus côte à côte. Je t’admire aussi pour ton engagement. Tu as le soutien de tout un peuple. Pour les épreuves que tu as dû affronter. De l’autre côté de la frontière, ils ne pensent pas ça. Je dois me battre pour un peuple qui me hait. Je dois aussi me battre avec le souvenir de mon frère. Tu aimes un homme qui a pris des décisions contre tous dans l’espoir de partager sa vie avec toi. Te trouverais tu admirable à ma place ? »


Kevan lui sourit tendrement, ne s’attendant pas à une réponse de sa part. Il a appris que l’amour peut rendre les gens admirables. Mais, l’amour peut parfois s’opposer au devoir.

« La guerre…je présume qu’elle sera bizarre. Il ne s’agit pas seulement d’une guerre sur le champ de bataille. Fédérer ce qu’est devenu le Bief ne sera pas aisé. Le Grand Septon est ce qu’il est, son influence demeure certaine. Les seigneurs du Bief ont les dents longues. Le peuple du Bief se retrouve allié aux Fer-Nés qu’ils ont combattu si longtemps. Je ne crains pas de ne pas atteindre mon but. Ce que je crains…c’est que des bieffois se battent contre d’autres bieffois, que la situation devienne incontrôlable. »

Le bieffois ferme l’espace d’un instant les yeux lorsque la Reine de l’Orage vient poser sa main sur sa joue. Il profite de l’instant afin de pouvoir se le remémorer plus tard. Kevan pose ses mains sur ses hanches. Il sait qu’il n’aura plus l’occasion de vivre ces choses simples. Il ne percevra plus sa chaleur, ses émotions. Son visage se rapproche du sien et il sait que ce baiser risque d’être aussi agréable dans l’instant que particulièrement difficile par la suite. Son nez vient fureter le sien, sa joue contre la sienne mais il se rétracte sans l’avoir embrassée. Gardener vient imposer une ultime résistance au destin en ne scellant pas leur rupture. Il échange ensuite un dernier regard avec Argella.

«Pour toujours. »


Un sourire qui se veut rassurant prend place sur ses joues. Ses mains délaissent ensuite ses hanches. Le Roi Fédéré du Bief se détourne ensuite pour quitter les lieux, la tête prête à cogiter un peu trop avant de sombrer dans le sommeil.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Time to wake up [Tour V - Terminé]   Time to wake up [Tour V - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Time to wake up [Tour V - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Les Terres de l'Orage :: La Griffonière-
Sauter vers: