Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-55%
Le deal à ne pas rater :
-30 € sur AUKEY USB C – Station de charge
24.99 € 54.99 €
Voir le deal

Briséïs
MessageSujet: Briséïs   Briséïs EmptyMar 17 Oct - 17:57

Briséïs
Les femmes font marcher les hommes et le commerce



   
Alexa  ▪▪Mère (Décédée en couche) Belen  ▪▪Père (Décédé) Thad ▪▪ Frère ainé


Fille du peuple

Année de naissance ▪▪ -25
Nom de naissance ▪▪/
Ville de naissance ▪▪ Port-Lannis
Royaume de naissance ▪▪ Royaume de l'Ouest
Maison de naissance ▪▪ --

Situation matrimoniale ▪▪ Célibataire
Royaume servi actuellement ▪▪ Royaume de l'Ouest
Titre / rôle au sein du royaume ▪▪ Co-gérante d'une maison close très réputée
Positionnement politique actuel ▪▪ Je suis pour la neutralité

Avatar ▪▪ Hannah New
Crédit ▪▪ @me

▪▪ Ambitieuse ▪▪ Indépendante ▪▪ Audacieuse ▪▪ Convaincante ▪▪ Franche ▪▪▪️▪️Sensible ▪▪ Intransigeante ▪▪ Autoritaire ▪▪Vénale▪▪




- 25 ▪▪ Naissance de Briséïs - 25 ▪▪ Sa mère meurt en couche -25 ▪▪ Briséïs et Thad son confiés à la soeur de leur père De -25 à -8 ▪▪ Briséïs et son frère grandissent parmi la bourgeoisie commerçante de Port-Lanis - 8 ▪▪ Décès de Belen - 8 ▪▪ Son frère hérite du commerce de son père qui se révèle être le bordel le plus en vue de la ville - 6 ▪▪ Briséïs accepte d'aider son frère dans la gestion du bordel - 4 ▪▪ Briséïs commence à voyager pour recruter des prostitué(e)s et implanter ponctuellement son commerce là il faut. An 0 mois 1 ▪▪ Briséïs assiste au Conclave de Goëville An 0 mois 6 ▪▪ Briséïs accompagne la suite ouestrienne jusqu'à Winterfell pour la célébration du mariage entre Lyman Lannister et Jeyne Stark An 0 mois 9 ▪▪ Retour dans l'Ouest pour le mariage de la princesse Megara Lannister





@me ▪▪ Thad est son frère ainé. Il a cinq ans de plus qu'elle, mais il s'est toujours révélé être le plus immature des deux. Au décès de leur père, Thad travaillait déjà comme matelot sur un navire marchand, cependant, il a dû y renoncer lorsqu'il s'est retrouvé à la tête du bordel que tenait Belen en secret de sa famille. Illettré et un brin irresponsable il s'est rapidement révélé incapable de gérer correctement le commerce familial. Voyant son affaire dépérir de jour en jour, il s'est décidé à demander l'aide de Briséïs, ce que la jeune femme a accepté malgré sa répugnance à tenir ce genre de commerce.

Thad

@me▪▪ Sven est le chef des mercenaires que son père avait engagé pour assurer la sécurité de son bordel et de ses déplacements. Dorénavant, c'est la jeune femme que lui et ses hommes escortent régulièrement à travers le continent. Briséïs se méfie de lui, elle sait qu'il n'est là que par appât du gain et elle craint qu'un jour, il ne puisse retourner sa veste. Vulgaire et bagarreur, il semble prendre plaisir à l'exaspérer, mais faute de meilleur combattant, elle ne peut se passer de lui pour l'instant.

Sven



Salut moi c'est Ju'. J'ai connais BC via J'étais déjà inscrite l'année dernière. Le grand plus de BC, c'est à mon avis l'investissement du staff et le respect de l'univers. Par contre je ne suis pas fan de ----néant---.   5/7. . J'ai un mot à rajouter et c'est CONSO GRATUITES au bordel. Enfin, j'ai bien lu le règlement parce le code est


Dernière édition par Briséïs le Jeu 19 Oct - 21:00, édité 4 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyMar 17 Oct - 17:58

La guerre commence à toucher la totalité des royaumes... Etes-vous partisan de l'unification de Westeros par l'Empire ou les Puissances Centrales, ou plutôt attaché à l'indépendance de votre Royaume? Pourquoi?


La guerre n'a jamais été très bonne pour les affaires, sauf peut être pour les forgerons, mais malheureusement, ce n'est pas de ce genre de commerce dont mon frère et moi avons hérité de notre père. J'ai été élevée dans le respect de la famille royale et dans l'amour de mon royaume. Cependant, jusqu'à ce que je prenne les rennes des Cents Délices je ne m'étais jamais vraiment intéressé à la politique. Les choses ont changé. La santé de mon établissement est directement liée au commerce entre les royaumes et les récents combats ont quelque peu entravé la croissance de mon établissement. Si le regroupement des troupes me permet parfois de faire quelques affaires, ce n'est pas avec la solde misérable des soldats que je pourrais faire fortune.

Concernant l'unification de Westeros, il se murmure que l'Empire, comme il s'est auto-proclamé, semble de plus en plus gourmand. Le vieux loup du nord et sa dragonne semblent menacer tout le continent. Je n'ai rien contre les étrangers, bon nombre de mes riches clients viennent d'autres royaumes, cependant, je n'imagine pas devoir ployer le genou devant un autre souverain qu'un Lannister. Certes, l'unification de tous les royaumes pourrait installer une paix durable, mais doit-on nécessairement en arriver là ? De plus, rien ne dis que toutes ces puissances étrangères ne se contenteraient pas de pilier toutes les richesses de nos terres avant de rentrer chez elles en ne laissant derrière elles que cendres et cadavres fumants.



Les femmes font marcher les hommes et le commerce



An - 21

Perchée sur les épaules de son oncle, Briséïs agitait frénétiquement la main en direction de la litière royale comme sa tante lui avait dit de faire. La foule était dense et chacun essayait de tendre le cou pour ne serait-ce qu’entrapercevoir un des membres de la famille royale. Il se murmurait qu'il s'agissait de la jeune reine Jordane, devenue fraîchement Lannister l'année précédente.

C'était la première fois que la petite Briséïs venait à la capitale et l'enfant ne savait pas où donner de la tête. Les cris se faisaient de plus en plus forts autour d'elle et la foule, du fait des bousculades, lui donnait l'impression d'être de plus en plus menaçante. Encore très jeune, l'enfant n'arrivait pas à comprendre l'origine de cette agitation.

De son perchoir, Briséïs pouvait voir la quinzaine de garde qui entouraient la litière repousser violemment les habitants qui s'approchaient d'un peu trop près. Ses yeux se posèrent d'ailleurs sur un enfant tout dépenaillé qui se retrouva brutalement projeté en arrière par un vilain coup de pieds de la part d'un des gardes. Briséïs sentit les larmes lui monter aux yeux et elle resserra vivement son étreinte autour de la tête de son oncle. Si elle était habituée aux rues bondées de Port-Lannis, l'enfant n'avait encore jamais été confrontée à une telle foule. Les acclamations se mélangeaient aux injures ne formant qu'un brouhaha assourdissant.

Lorsque la porte de la litière s'ouvrit enfin, l'espace d'un bref instant, une chape de plomb sembla tomber sur la foule. Tous semblaient retenir leur souffle. Une jeune femme aux longs cheveux d'or apparut alors et les cris de la foule redoublèrent d'intensité. Briséïs resta bouchée bée, sa petit main qu'elle tenait en l'air s'immobilisant. De toute sa vie, l'enfant n'avait jamais vu une femme aussi jolie. A dire vrai, la reine n'était pas seulement belle, il semblait émaner d'elle quelque chose que l'enfant n'aurait su définir...

Autour d'elle, les hommes comme les femmes semblaient subjugués, leurs yeux brillaient d'une lueur étrange qui mis l'enfant mal à l'aise.

Quelques années plus tard, lorsqu'elle revit la reine pour la seconde fois, Briséïs réussit finalement à mettre un mot sur cette lueur : le désir. Un désir si intense qu'il en était presque malsain. Le genre de désir qui pouvait rapporter gros.

En se souvenant de la façon dont les gens regardaient Jordane Lannister, Briséïs réalisa que la beauté n'était pas suffisante, une pute aussi belle soit-elle ne rapporterait jamais autant que si au delà de son apparence elle savait donner l'impression d'être mystérieuse, inaccessible et sure d'elle.  


An -8

Briséïs n'avait pas prononcé un mot depuis que l'annonce était tombée. Autour d'elle, Thad, son oncle, sa tante et un homme qu'elle ne connaissait pas continuaient de parler, mais aucun des mots qui sortaient de leur bouche ne réussissaient à prendre sens dans l'esprit de la jeune femme.

Elle ne pouvait pas y croire, elle ne voulait pas y croire. Si ce qu'ils venaient de dire était vrai alors ce n'était pas son père qu'elle avait enterré le matin même, c'était un sombre inconnu, un homme dénué de toute morale.

La colère semblait peu à peu remplacer le chagrin dans son cœur. Une colère qu'elle ne savait vers qui diriger. Si d'un côté elle brûlait d'envie de hurler sur les gens qui lui faisaient face, de les traiter de menteurs pour diffamer ainsi son défunt père, la jeune femme en voulait également à ce dernier car au fond d'elle, elle savait que tout était vrai.

Ce bâtiment maudit... Cette rue qu'on lui avait interdit de fréquenter... Toutes ces inconnues qui lui avaient offert quelques babioles durant son enfance...Les murmures et les sourires en coin qui l'avaient poursuivie toute sa vie sans qu'elle ne réussisse à en comprendre la raison... Tout prenait sens dans son esprit.

Par réflexe, elle porta sa main à son cou et ses doigts se crispèrent sur son pendentif à effigie de la Jouvencelle. Comment son père avait-il pu baser toute sa vie sur ce mensonge, comment avait-il pu lui offrir ce collier alors qu'il se vautrait littéralement dans le pêché. Tout l'argent qui lui avait été envoyé, tous ses biens, tout ce qu'elle possédait avait été acheté avec l'argent du vice et de la luxure.

A dix sept ans, Briséïs savait parfaitement ce qui se passait derrière les portes d'un bordel. Si le commerce de la chair était une chose dont on ne parlait jamais, cela n'en était pas moins connu. Une violente nausée lui souleva brusquement le cœur à cette pensée.

" Bris ? " s'inquiéta son frère alors qu'elle portait sa main à sa bouche.

" On ne peut pas faire ça, " réussit-elle à murmurer, la mâchoire crispée. " C'est répugnant ! " ajouta-t-elle en fusillant Thad du regard.

" Répugnant peut être, mais florissant, mademoiselle. Votre père a fait du très bon travail, Les Cents Délices sont très réputés dans l'Ouest et même au-delà. Certes, vous pourriez vendre à un très bon prix, les repreneurs se bousculeront pour racheter cet établissement, c'est certain, mais, à mon humble avis, cela serait une erreur. Vous auriez plus à gagner à le faire vivre qu'à le céder, " déclara l'homme qui s'était présenté comme le comptable de son père.

" De toute façon, c'est à moi que père à cédé cet établissement, tu n'as pas ton mot à dire, " déclara sèchement son frère.

Briséïs resta coite un instant face à cette réponse. Visiblement, Thad était loin d'être aussi choqué qu'elle par cet héritage, bien au contraire.

"Tu ne connais rien à ce genre de commerce," s'exclama-t-elle excédée.

"J'apprendrais, ça ne doit pas être bien compliqué," répondit-il goguenard.

La jeune femme serra les poings et prit sur elle pour ne pas lui balancer son poing en plein visage.

"Que les sept t'emportent, toi et ton bordel !", cria-t-elle avant de tourner les talons et de quitter la pièce en claquant la porte.


An -6


Briséïs reposa sa plume dans l’encrier et plongea sa tête entre ses mains en soupirant. Lorsque Thad était venu quérir son aide quelques mois plus tôt, il n'avait pas menti : la gestion de l'établissement était, sans jeu de mots, un bordel sans nom. Les clients les plus fortunés se faisaient de plus en plus rares, les amis de son frère avaient pris la mauvaise habitude de consommer chair et alcool sans payer, certaines filles avaient une hygiène plus que douteuse tandis que les factures s'entassaient sans pouvoir être réglées en temps et en heure.

Même si la jeune femme avait refusé d'adresser la parole à son frère pendant presque un an suite à la décision de ce dernier de reprendre le commerce familial, Briséïs n'avait pas eu le cœur à lui refuser son aide. Si elle détestait toujours autant l'idée de tremper dans un tel commerce, il n'en restait pas moins qu'elle ne pouvait pas laisser Thad démolir ce que son père avait mis tout une vie à construire.

Ayant appris les rudiments de la lecture, de l'écriture et des chiffres durant son enfance avec un précepteur qui, réflexion faite, devait être un bon client des Cent Délices, Briséïs avait dans un premier temps, accepté de se charger uniquement des papiers et de la comptabilité de l'établissement. Cependant, une chose en entraînant une autre, elle s'était peu à peu attelé à toutes les tâches requises pour redonner à l'établissement sa splendeur d'antan. Elle avait ainsi participé à la sélection des nouveaux employés, hommes et femmes, elle avait passé en revue les tenues, la décoration, ainsi que la liste des mets et boissons disponibles. Sous l’œil hilare de son frère, elle avait même consenti à assister à une démonstration des services qui faisaient la réputation Des Cent Délices. D'abord embarrassée, puis outrée et enfin scandalisée, Briséïs s'était finalement prise au jeu allant juste qu'à se permettre quelques suggestions.

L'aide ponctuelle s'était finalement transformée en une co-gestion entre son frère et elle. En vérité, Thad " testait la marchandise " tandis que Briséïs s'occupait de tout le reste. Quoi qu'il en soit, les Cent Délices retrouvèrent rapidement leur réputation ainsi que leur riche clientèle.


An -4


La porte se referma laissant Briséïs seule face à sa propre conscience. Comment avait-elle pu accepter ? Comment avait-elle pu garder le sourire tandis que son interlocuteur lui faisait part des désirs monstrueux de son maître ? Comment avait-elle pu en arriver là ? Si depuis deux ans, elle avait déjà vu et entendu des choses que le commun des mortels ne pouvaient même pas imaginer, cette fois elle avait atteint les limites de l'entendement. Fillette – Vierge – Brune – Orpheline – Coupures – Cris – Cadavre. Les mots résonnaient dans son esprit et les images qui y étaient associées l'obligèrent à se lever brusquement pour aller vomir dans le récipient le plus proche.

Le client est roi, mais le reste-t-il lorsqu'il devient un monstre ?

La bile lui brûla la gorge et les haut-le-cœur continuèrent pendant de longues minutes même une fois son estomac délesté de tout son contenu. Elle venait de vendre son âme au diable. Elle venait de consentir au meurtre et à la torture d'une enfant par appât du gain. Ses jambes ne la tenant plus, Briséïs se laissa tomber sur le sol et éclata en sanglot.

Si elle avait la réputation d'être dure avec ses employés, la jeune femme n'en avait pas moins développé une sorte d'affection pour eux. Elle connaissait leurs histoires, leurs secrets, et même leurs rêves. Ce métier l'avait changé, mais secrètement son cœur avait gardé une part de bonté, du moins c'était ce qu'elle croyait jusqu'à aujourd'hui.

Avait-elle perdu le sens des réalités au point de troquer la vie d'un enfant contre une caisse remplie d'or et la promesse de nouvelles soieries venue tout droit d'Essos ? Était-elle tombé si bas ? Si le pouvoir pouvait rendre les rois fous, l'or pouvait également faire perdre pied au plus vénal des marchands.

Le souffle court et le cœur remplit de dégoût pour elle-même, Briséïs ressentit brusquement le besoin de prendre le large. Elle devait s'éloigner quelque temps de cet établissement et de tous ces bruits, de toutes ces odeurs, de toutes ces saletés qui lui avait rendu les actes les plus détestables à ses yeux en des choses normales et acceptables.

Thad avait récemment évoqué le fait de partir battre la campagne pour dénicher de nouvelles recrues et éventuellement d'emmener avec lui quelques filles afin de distiller un avant-goût des Cent Délices dans des villes plus éloignées. C'était une occasion parfaite pour s'éloigner sans attirer l'attention, une occasion qu'elle n'allait pas louper !


An 1 mois 1


Suite au mariage de la Princesse Megara, Briséïs était restée à Port-Lannis, les batailles qui ensanglantaient Westeros ayant quelque peu contrarié ses plans. Si elle avait un temps envisagé de se rendre dans le Val à l'occasion du mariage de la princesse Nymeria, Sven lui avait fortement déconseillé allant même jusqu'à lui dire que si elle se décidait à y aller elle ne pourrait pas compter sur lui et ses hommes pour protéger le cul de ses filles. Passablement contrariée, Briséïs y avait finalement renoncé.

Si la guerre avait mis un léger coup d'arrêt à l'augmentation de ses profits, Les Cent Délices se portaient relativement bien. La perspective de mourir devait certainement rendre les hommes moins attentifs à leurs richesses et plus enclin à profiter de leurs potentiels derniers instants entre les cuisses des femmes.

Alors qu'elle dégustait un verre au bar de son établissement, tout en surveillant ses employés et les clients du coin de l’œil, l'attention de Briséïs fût attirée par un petit groupe de soldats visiblement plutôt haut-gradés. Discrètement, la jeune femme se rapprocha d'eux et sans quitter la salle des yeux, elle tendit l'oreille. Visiblement, il était question d'un mouvement de troupes. Ne voulant pas se faire surprendre en train de les écouter, Briséïs fit signe à l'une de ses filles de venir la voir.

" Tu vois les soldats là-bas ? Vas t'occuper d'eux, dis leur que c'est la maison qui offre. S'ils demandent pourquoi dis que c'est pour les remercier de protéger l'Ouest aussi courageusement, ou quelque chose dans le genre. Apparemment, les troupes vont se mettre en mouvement, je veux savoir, où, quand et pourquoi. ", lui ordonna-t-elle avant de se saisir de son verre et de le porter à ses lèvres.

Alors que la première gorgée commençait à peine à lui brûler le palet, Briséïs sentit la prostituée s'emparer de son verre. La jeune femme fronça les sourcils et lui jeta un regard noir.

" Votre frère a déjà déposé les armes, vous êtes le capitaine de ce navire ce soir, " expliqua la jeune femme avec un sourire timide.

Briséïs la fixa un instant puis laissa échapper un léger rire.

" Je suis toujours le capitaine, " souffla-t-elle avant de se retourner et de terminer son verre d'une traite.

Le lendemain, le rapport était fait : Loren Lannister se rendait à Vivesaigues pour y rencontrer le nouveau roi du conflans libre.

Ni une, ni deux, Briséïs sauta sur l'occasion pour se mettre en route, autant dans l'espoir d'augmenter ses profits que par envie de retrouver un peu de liberté loin des Cent Délices.



 


Dernière édition par Briséïs le Jeu 19 Oct - 21:13, édité 13 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyMar 17 Oct - 18:51

Re-bienvenue !




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30724
Membre du mois : 24
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyMar 17 Oct - 20:05

Rebienvenue !
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyMar 17 Oct - 21:56

Bienvenue avec ce perso qui sort de l'ordinaire !




 
 
 


Bannière:
 

Recompenses:
 
Myria Hoare

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Myria Hoare
Le Phénix
♛ ℝeine de l'Ombre ♛
Messages : 2043
Membre du mois : 0
Célébrité : Eva Green
Maison : Hoare
Caractère : Déterminée ♢ Ambitieuse ♢ Diplomate ♢ Rancunière ♢ Pragmatique ♢ Maligne ♢ Enragée
Le Phénix ♛ ℝeine de l'Ombre ♛
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyMar 17 Oct - 22:05

Re-bienvenue à toi
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyMar 17 Oct - 22:30

Re-bienvenue ! Sympa l'actrice, elle était très bien dans Black Sails ** Hâte de voir ce que cela va donner !!!
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyMar 17 Oct - 22:42

Re-bienvenue Briséïs 1484214221
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyMar 17 Oct - 22:45

Amuse toi bien avec Briseis !
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyMer 18 Oct - 18:24

Thanks les gens Very Happy Very Happy
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyMer 18 Oct - 18:36

Re bienvenue à toi chère Briséïs Briséïs 1176743521
Bon courage pour ta fiche Briséïs 3847665254
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyJeu 19 Oct - 20:00

Re bienvenue à toi ! Bon courage pour la fin de ta fiche.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyJeu 19 Oct - 21:13

Merci Very Happy Very Happy
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyJeu 19 Oct - 22:23

Me voilàààà !


Eh ben c'est nickel pour moi fillette,ton personnage est assez atypique et très intéressant, je valide tes bizarreries!




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30724
Membre du mois : 24
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyJeu 19 Oct - 22:27

Bienvenue Briséis !

Car oui, te voilà validé(e) ! La classe hein ! Mais ne te repose pas sur tes lauriers trop vite, aussi confortables soient-ils, car il y reste encore quelques lieux à visiter, et dans lesquels tu dois poster. Nous t'avons fait une petite liste ci-dessous qui n'est pas exhaustive, mais qui t'indique les sujets les plus importants que tu dois aller voir absolument.  

▪▪ Recenser son avatar
▪▪ Demander un rang
▪▪ Recenser son personnage ou son scenario
▪▪ Verrouiller et Déplacer vos Sujets
▪▪ Créer des zones de jeu
▪▪ Demandes de liens  
▪▪ Demandes de rps  
▪▪ Section des corbeaux  
▪▪ Avoir un journal intime  
▪▪ Discuter dans le flood  
▪▪ S'amuser dans les jeux
▪▪  Participer aux animations du forum ▪▪
▪▪ Signaler une absence ou un ralentissement ▪▪
▪▪ Présentation du staff ▪▪
▪▪ Poser une question ▪▪
▪▪ Se situer dans la chronologie de BC ▪▪
▪▪ Lire les nouveautés de la semaine ▪▪
▪▪ Démarche pour faire un scénario ▪▪
▪▪ Les Chroniques du Cyvosse  ▪▪ ▪▪ Le Cyvosse ▪▪



Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 12980
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs EmptyJeu 19 Oct - 22:31

Thanks Very Happy Very Happy
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Briséïs   Briséïs Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Briséïs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Présentations des personnages :: Les fiches abandonnées-
Sauter vers: