Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -63%
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
Voir le deal
55.99 €

Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite
MessageSujet: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyMar 14 Juin - 21:13



Beren Rivia






-40 ▪▪ La famille Rivia s’installe à Peydragon
-36 ▪▪ Naissance d’Alyana Rivia, sœur ainée de Beren
-33 ▪▪ Naissance de Beren Rivia fils d’Aelix Rivia a la citadelle de Peyedragon
-28 ▪▪ Enlèvement d’Alyana par des pirates du Detroit au cours d’une mission diplomatique sur la côte Ouest de Westeros
- 26 ▪▪ Enoria Rivia mère de Beren se suicide
-27 ▪▪ La famille Rivia quitte Westeros pour Essos
Entre - 27 et -21 ▪▪ La famille Rivia voyage à travers tout le continent d’Essos
-21 ▪▪ Embuscade du Lys au Corbeau, décès d’Aelix Rivia, Beren est recueilli la compagnie des Faiseurs de Veuves en tant que tambour
-19 ▪▪ Premier sang lors l’escarmouche du Défilé près de Braavos
Entre -19 et -8 ▪▪ Succession de batailles et de beuveries en Essos
-8 ▪▪ Naissance d’Elaonor, fille de Beren et d’une demoiselle de Lys du nom d’Imanes
-6 ▪▪ Rixe du Croissant Pourpre, assassinat d’Elaonor et d’Imanes par la famille marchande des Dioxores
-6 ▪▪ La nuit de la bête, l’ensemble de la famille Dioxores est retrouvée morte, Beren est connu sous le nom de « Sicarius », l’Assassin.
Entre -6 et 0 ▪▪ L'Errance, Beren voyage de ville en ville, recruté comme conseiller de guerre dans les Cités Libres d'Essos
An 0 Mois 8 ▪▪ Arrivée à Peyedragon

Lignée ▪▪ Aelix Rivia (père, décédé), Enoria Rivia née Cerys (mère, décédée), Alyana Rivia (sœur ainée, disparue) Imanes de Lys (concubine, décédée), Elaonor Rivia (fille, décédée)

Colérique Courageux Arrogant Protecteur Mélancolique Juste Ambitieux Loyal Pragmatique Honnête



▪ 33 ▪
▪ Sicarius ▪
▪ Peyedragon ▪
▪ Peyedragon ▪
▪ Mercenaire ▪
▪ Rivia ▪
▪ Mercenaire ▪
▪ Célibataire ▪
▪ Je suis fidèle à mon souverain ▪
▪ Je suis pour la guerre ▪


▪ Feat AVATAR ▪

© Crédit Avatar





Positionnement politique


N°1 ▪▪ Que pensez-vous de la situation tendue entre les différents royaumes de Westeros? Vous sentez-vous concerné?
Une guerre est toujours le meilleur moyen de gagner sa vie pour un homme tel que moi. Juste une autre contrée avec des hommes différents mais dont le sang est toujours aussi rouge. Est-ce que je me sens concerné ? Oui et non mais cela est une autre histoire et j’ai besoin d’un autre verre. Ou en étais-je ? Ah oui… Alors pourquoi Peyedragon ? J’ai un faible pour les causes désespérées et j’ai cru comprendre que cette reine Targaryen avait la tête sur les épaules, à la différence de certains autre monarques. On verra si c’est un travail comme un autre.

N°2 ▪▪ Êtes-vous loyal à votre Royaume, à la famille régnante, ou seriez-vous plus... Electron libre?
Je ne suis loyal qu’à celui qui me paye et que je juge digne de servir. Une cause juste et désespérée fait toujours de bonnes ballades et ne suis pas qu’un simple mercenaire à la recherche d’or et de gloire ? Non c’est vrai je recherche plus cette fois-ci… Une cause, une raison de se battre. Cependant si, cette reine venait à me décevoir ou à manquer d’argent rien ne dit que je n’irais pas me trouver un autre combat.

N°3 ▪▪ Si jamais la guerre venait à toucher votre région, quelle serait votre réaction?
Attendre les ordres de mon employeur si payement il y a, une autre stupide question, gamin ? Où est passée cette serveuse ?

N°4 ▪▪ Vous avez sûrement entendu parler de l'embuscade tendue par Harren le Noir à Aegon Targaryen, que pensez-vous d'un tel acte?
Ahh grande question. Que dire…. Il n’y a aucune règle à la guerre, aucun honneur. Aegon a joué et il a perdu. Tachons que sa sœur garde si ce n’est la couronne la tête sur ses épaules. De ce que j’ai pu voir seul celui-ci qui survit pourra écrire l’histoire mais je vais te dire quelque chose gamin. Qui sème le vent récolte la tempête et qui vivra verra.




Entre vous et nous.


▪▪ Sicarius ▪▪ 23 ▪▪ 15 ▪▪ Sur PRD ▪▪ L’envie de refaire du RP après 5 ans d'abstinence ^^ ▪▪ Hum rien ▪▪ Hum non rien ▪▪ [hide*]Code du règlement à mettre entre balise hide. Enlever * dans les balises [/hide*]


© Crédit icone





Dernière édition par Beren Rivia le Jeu 16 Juin - 14:04, édité 3 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyMer 15 Juin - 18:50



Savoir des mestres





L’auberge n’était pas de la dernière tendance, mais pour une région aussi barbare que Westeros l’endroit valait n’importe quel trou à rat de la côte Est. Il fallait malgré tout considérer l’effort du tavernier sur la qualité du vin et de la bière proposée, du moins pouvait-on le remercier pour cela, et le porc était un délice… Une clientèle hétéroclite de paysans, marins et soudards discutaient calmement dans leurs alcôves. Le reître jeta un rapide regard en direction de la serveuse. Celle-ci, bien que plus aussi jeunette qu’elle voulait bien le prétendre, restait agréable à l’œil. Il chassa ces pensées de son esprit. Pas ce soir, il avait des affaires urgentes à régler demain et un gamin à se débarrasser pour ce soir.

Beren : Qui y a-t-il gamin ? Tu n’en as pas eu assez avec tes questions ?

Jeune Homme : Non, pas suffisamment je suis persuadé que vous en avez encore beaucoup à me raconter. Tavernier apporte nous ton meilleur vin de l’Ouest.

Beren : Acheter un homme ne l’amènera pas nécessairement là où tu veux qu’il aille mais je suis d’humeur généreuse ce soir. Vas-y, pose tes questions, je tacherais de satisfaire ta curiosité.

Jeune Homme: Ahhh ! Enfin de sages paroles, messire… Je m’interrogeais sur vos deux épées, je n’ai jamais vu de lame semblable du moins pas dans cette région du monde.

Beren fit légèrement glisser l’une de ces sicas hors de son fourreau pour poser la lame sur la table. Alors que le jeune se précipitait pour saisir la magnifique lame, le mercenaire l’interrompit d’un index levé tout en avalant cul sec son verre. De son doigt il lui désigna le tranchant, aussi affûté que de l’acier valyrien.

Beren : Prend garde où tu poses tes doigts, gamin. Ces lames sont si affutées que tu risquerais de quitter cette taverne avec une estafilade comme souvenir. Le jeune homme lui resservit alors un verre que le mercenaire accepta bien volontiers. Ces lames ont été trouvées dans le ventre d’un dragon en Antique Valyria, de vraies raretés.

Jeune Homme :Dans le ventre d’un dragon ? Vous l’aviez tué ?

Beren : Personne ne tue un dragon et s’en sort indemne…

Jeune Homme :Harren a bien prouvé qu’ils étaient tout aussi mortels que vous et moi.

Beren : Par tromperie. Cependant, ce n’est que la première bataille d’une longue guerre…

Jeune Homme : Et donc votre dragon ?

Beren : Mort, comme tout ce qui peut l’être dans ces contrées. C’est un souvenir de famille, lors de nos dernières excursions.

Jeune Homme :Vous avez beaucoup voyagé, j’imagine. Je suis curieux d’entendre les récits de vos voyages.

Beren : De ci de là, il y a toujours de l’argent à se faire dans ce monde pour qui sait manier une épée. Il n’y a pas un pays, une contrée, une région qui n’a besoin de combattants pour régler leurs petits différents.

Jeune Homme : D’où votre présence à Peyedragon ?

L’homme acquiesça silencieusement. En effet, il était rentré après une étrange rencontre à Braavos. Un homme se présentant comme un envoyé de la maison Targaryen recherchait des hommes pour une guerre qui se préparait ou qui avait lieu, Beren s’en souciait guère. L’homme cependant était bien renseigné et particulièrement intéressé par son passé. Il est vrai que sa famille avait été longtemps liée à la région.

Jeune Homme :Mais pourquoi Peyedragon alors ? Le royaume reste faible malgré ces récents succès, tous les mercenaires, chevaliers errants et épées à louer se dirigent vers Harrenhal. On dit que Le Sans-Honneur, Le Noir paye bien ces hommes. Une victoire facile pour une paye facile.

Beren : Petit, l’or est une chose, l’honneur en est une autre et ce qui se place tout au-dessus est la confiance. Achèterais-tu une épée à un escroc ? Non, car tu aurais trop peur, tu ne lui ferais pas confiance. Il en est de même pour Harren. Tant qu’il vaincra, il sera suivi. S’il venait à perdre… En ce qui concerne les Targariens, les choses sont différentes. Les hommes aiment cette reine et se battront par conviction et non pour de l’or. Si j’ai retenu quelque chose de mes combats c’est que la foi et l’amour sont plus puissants que les biens matériels.

Jeune Homme :J’imagine. En parlant de combat, vous devriez avoir quelques histoires à raconter, Monsieur le Sicarius ?

Beren s’assombrit et plongea son regard dans son verra, son autre main glissant discrètement sur le pommeau de sa seconde sica. Un sourire las apparut sur son visage. Il releva son visage de son verre en étain pour plonger un regard d’acier dans celui de son interlocuteur.

Beren : Tu es bien informé, petit. Des hommes pour des paroles moins intrépides sont morts avant toi. Pèse bien tes prochains mots si tu ne souhaites pas que ton sang soit mélangé à ce délicieux breuvage.

Le jeune homme était confiant, un comportement plutôt banal pour un garçon des plus banals dans d’autre circonstance, mais face à un tueur endurci... Son attitude n’était pas normal, trop sereine, trop détachée. Il n’était certainement pas ce qu’il prétendait être, un pauvre jeune homme de la ville, un peu intrépide et persuadé que son éducation lui ouvrirait toutes les portes. Le jeune homme leva doucement les yeux au ciel avec une moue avant de sourire.

Jeune Homme : Pensez-vous que le conseil de sa majesté ignorait la présence du Sicarius sur son domaine ? J’ai cru comprendre qu’une partie d’Essos était à votre recherche, enfin il y a deux ans de cela. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Beren : Ce n’est plus d’actualité, disons que les candidats de nos jours sont moins promptes à se présenter et que j’ai rendu quelques services aux bonnes personnes.

Il fit une légère pause, le temps de rengainer sa sica et de laisser ces paroles être assimilées par son compagnon.

Beren : Tu es donc un oisillon Targaryen. J’imagine qu’ils t’envoient pour voir si je suis aussi terrible que ce que ma légende prétend. Penses-tu que je puisse être une menace ?

Jeune Homme : Evidemment mais pas pour les gens auxquels vous pourriez songer. L’entourage de Sa Seigneurie est en effet très intéressé par votre candidature mais pour le reste des personnes plus hautes placées décideront de cela. Cependant il y a certains points que j’aimerais éclaircir avec vous. La famille Rivia, une très vieille famille originaire de l’ancienne Valyria. De sable au dragon d’argent. Vos armoiries sont toujours accrochées dans le grand hall du château bien que tout le monde ait oublié leur origine.

Beren : « La mort, J’annonce ». C’était la devise de ma famille, notre famille servait principalement dans le corps diplomatique depuis les temps immémoriaux de l’Empire jusqu’à il y a une vingtaine d’années toujours au service des Targaryens. Nos familles ont toujours été liées, le dragon écarlate et le dragon d’argent.

Jeune Homme : Annonciateur du courroux de notre seigneur, dès plus approprié. Votre famille n’a jamais reçu de fief, je crois ?

Beren : Non en effet, les mauvaises langues avaient coutume de dire que les Rivia se complaisaient dans la servitude. Mes ancêtres ont toujours choisi de se consacrer uniquement à servir leurs seigneurs. Un choix sage diront certains, une folie diraient d’autres…

Jeune Homme :Votre père… Il était en effet chevalier et diplomate à la cour…. Très apprécié en son temps. Il est regrettable qu’il ait quitté son service aussi tôt. Cependant, une femme et une fille morte…

Beren : Enlevée…

Jeune Homme : Je vous demande pardon ?

Beren : Ma sœur n’est pas décédée, elle a été enlevée à cette époque. C’est arrivé au cours d’une mission diplomatique dans l’ouest de Westeros pour Peyedragon. Cependant, rien n’a été fait pour la retrouver et malgré les suppliques de mon père. Cette tragédie l’a brisé et c’est ce qui l’a décidé de quitter le continent.

Jeune Homme :Oui une regrettable erreur en effet. Malheureusement la famille Targaryen n’avait pas les moyens pour lancer de quelconques recherches. Cela explique le destin tragique de votre famille et pourquoi Sa Seigneurie a laissé votre père quitter si facilement son service. A la suite de cela vous avez navigué pour Essos, c’est bien cela ?

Beren : Dois-je vraiment vous conter toute l’histoire de ma vie ?

Jeune Homme :Une demande de l’intendant de la reine, il tient à savoir à qui il a affaire.

La discussion prenait une tournure peu plaisante pour Beren. Il était rare qu’il parle de lui, encore plus de son passé. Il se demandait cependant ce qui pouvait bien le pousser à raconter tout cela. Cela faisait des années qu’il n’y avait pas pensé, il avait essayé au contraire d’enfouir tous ces malheurs au fond de lui.

Beren : Essos... Six ans à voyager de ville en ville pour servir les plus puissants. Savez-vous qu’il n’y a rien de plus humiliant que de devoir se plier face à ces êtres répugnants ? Ils se repaissent du malheur des hommes et de leurs espoirs. Il n’y a rien à gagner à servir ces hommes, ni honneur ni argent. La plume est plus puissante que l’épée m’a-t-on dit, cependant elle paye moins. Nous sommes devenus des mercenaires, lui un chevalier errant et moi son écuyer. Nous avons eu la chance de voir les merveilles de ce monde jusqu’à ses plus infinies horreurs. Sais-tu à quel point les pics des montagnes de Norvos peuvent toucher le ciel ou jusqu’où s’étend la mer des Dothrakis, si immense qu’elle semble vous avaler tout entier ? Nous avons vu des hommes de pierre se mouvoir comme les vivants, des hommes se changeant en insecte et inversement. J’ai pu contempler les ruines maudites de l’antique Valyria, les cités esclaves dépravées... J’ai combattu les chiens enragés des arènes de Mereen et discuté avec des hommes sans visage dans les rues ensoleillées de la Cité Libre de Braavos. J’ai vu de mes propres yeux des lieux de non-existence, perdu je ne sais dans quel esprit tordu d’un mage. Pendant ces six ans, nous avons marché… Et combattu… Et encore marché… Tout cela s’est arrêté il y a une vingtaine d’années maintenant. Nous avions rejoint des compagnies de mercenaires au Lys du Corbeau… Le nom ne vous dit rien mais pour ceux qui y étaient... Qohor et Pentos avaient planifié toute une invasion de la péninsule et forcement elles avaient besoin d’hommes pour mener cette guerre. Ils nous sont tombés dessus au crépuscule. Une horde de Dothraki… Imaginez une marée de barbares criant, hurlant sur leurs chevaux, agitant leurs immenses cimeterres. Ils ne craignaient rien ni personne, nous étions leurs proies. Personne ne s’attendait à une attaque, pas à ce moment… Ce fut un vrai carnage, du sang et des cris... L’horreur des hommes qui agonisent, tenant leurs boyaux, leur cervelle entre leurs mains. Je ne pensais pas qu’un homme puisse continuer à courir une fois le haut de la tête tranché et pourtant je l’ai vu de mes propres yeux...

Le massacre revenait devant lui. Ces scènes de cauchemar emplissaient tout son esprit à présent. Il entendait le son des sabots, les cris de guerre, de rages et de douleur. Comment un homme pouvait-il crier ainsi, c’était tout simplement inhumain. Il y avait tant de sang, tant de rouge. Le feu avait pris, le campement tout entier se consumait dans une immense valse funeste. Il se revoyait courir à travers le camp, cherchant désespérément son père. A chaque pas un homme l’appelait…

Beren : Sais-tu quelles sont les dernières paroles d’un soldat lorsqu’il est saisi par l’effroi ? Il ne maudit personne, rarement il appelle les dieux et jamais il ne prononce de magnifique tirade digne des plus grandes pièces théâtre… Non, il appelle sa mère… Nous étions stationnés avec des vétérans, la crème de la crème des mercenaires et pourtant une fois éventrés, ils se mettaient à geindre comme des truies, appelant leur mère et leur sœur… Il n’y avait rien d’épique ni de glorieux dans ce spectacle. Personne ne se battait…. Tout le monde fuyait ou du moins tentait de sauver sa vie… J’ai vu des hommes mourir défroqués… As-tu idée du ridicule que l’on puisse avoir, de la stupidité d’une telle situation ? Tout cela n’avait aucun sens. Mon propre père est mort en tentant d’enfiler sa cuirasse et ses braies, sectionné en deux par une espèce de monstre hurlant. J’ai retrouvé son corps à l’entrée de notre tente dans une position improbable, son visage arborant une mimique ridicule. De toute ma vie je ne l’avais jamais vu saigner et encore moins au combat et là devant moi ses entrailles se répandaient. J’ai tout juste eu le temps d’attraper quelques affaires et de fuir avec des survivants. Nous avons couru, les cavaliers à nos trousses criant comme des damnés. Je n’ai jamais eu aussi peur. Certaines nuits j’ai encore ce goût de sang, de bile et de cendres dans la bouche. Nous avons fui dans les montagnes et pendant une semaine nous n’avons pas osé en descendre. C’est à ce moment-là que j’ai rejoint les Faiseurs de Veuves en tant que tambour, une mascotte si tu préfères. De bons combattants mais qui avaient fui comme tout le monde à ce moment-là… Ne les juges pas, personne n’est resté se battre, ceux qui l’ont fait ont connu un sort pire que la mort. Je pourrais t’en énoncer quelques un mais je ne crois pas que tu trouverais le sommeil après cela.

Jeune Homme : J’imagine très bien et je compatis à votre perte. Triste histoire. A la suite de cela, vous êtes donc devenu mercenaire, pendant combien de temps ?

Beren : Hum… Une dizaine d’années si je ne me trompe pas. Onze années de combats et de beuverie à travers tout le continent. Nous avons dû servir à un moment ou à un autre toutes les grandes cités de l’Ouest d’Essos. Tu as entendu parler du sac de Chroyane ?

Jeune Homme : Oui, une bande de mercenaires est rentrée en pleine nuit dans la ville. En quelques heures toute la garnison a été passée par les armes. Volantis a emporté la ville sans déplorer la moindre perte. Vous y étiez donc ?

Beren : Oui en effet, je menais le groupe qui a ouvert les portes de la ville. Les rues étaient jonchées de sang après notre coup de main. Les hommes massacrés dans leur sommeil, les femmes violées et les maisons pillées... Le classique lors de la prise d’une ville… On a reçu une belle récompense pour ce combat, et les femmes…

Jeune Homme : D’autres exemples ?

Beren : L’attaque du convoi à la Passe du Mendiant… Le raid sur les Iles d’Argent près de Lys…. La dernière en date a été la défense de la Porte Ecarlate à Pentos, enfin peut être la connais tu sous le nom de porte d’Emeraude mais depuis ce massacre elle a été renommée.

Jeune Homme : C’était vous ? On dit que vous avez tenu trois jours et trois nuits face aux légions d’Immaculés. Il y avait tellement de corps, tellement de sang que….

Beren : Nous ne savions plus qui vivait et qui mourrait. Oui nous y étions. Nous avons tailladé tout ce qui se présentait à nous si bien que certains d’entre nous se sont acharnés sur des morts sans le savoir. Il n’y avait rien d’honorable dans ce combat. On se battait avec ce que nous trouvions, pierres, membres, ongles, dents… Un vrai carnage qui nous a transformé en bête. On m’a dit qu’ils ont passé plusieurs jours pour évacuer les corps une fois les combats terminés. C’est après tout çela que j’ai décidé de retourner à Lys pour y séjourner quelque temps.

Jeune Homme :C’est là que votre légende est née donc. Racontez-moi !

Beren : Que souhaites tu savoir ? Cette fameuse légende du Boucher des Dioxores ? N’en as-tu pas assez de toutes ces histoires de sang et de mort ?

Jeune Homme : Si mais vous devez vous douter que cette rumeur est la principale raison pour laquelle vous n’avez pas été reçu par la reine directement. Vous avez eu la réputation après cet incident d’être un assassin, une bête sanguinaire…

Beren lui lança un regard mauvais. Tant de souvenirs remontaient en lui, tant de tristesse, de pleures… et de rage. Ces évènements l’avaient conduit au malheur pour ces six dernières années à errer comme un vagabond de ville en ville.

Beren :Bien tu ne me laisses pas le choix… L’amour nous fait faire bien des choses tant bonnes que mauvaises, sache-le. Les Dioxores étaient une famille « Marchande » de Lys, une parmi tant d’autres. As-tu entendu des rumeurs les concernant ?

Jeune Homme : Une famille marchande comme les autres, aussi avide et déloyale que doit l’être une famille bourgeoise pour survivre dans les cités libres. Il y a bien cependant certaines histoires qui sont arrivés jusqu’à mes oreilles mais rien de crédible, du moins je l’ai supposé.

Beren :Elles le sont toutes. Cette famille avait un certain penchant pour la violence et le sang, penchant toléré par le reste des familles tant qu’ils ne s’attaquaient qu’aux pauvres. Il était ainsi courant que les membres de cette famille fassent des descentes dans la ville basse, à la recherche de victime. Généralement, l’homme, la femme ou l’enfant ne s’en tirait qu’avec quelques membres cassés. Rien de bien différent au regard du traitement que reçoivent les esclaves des Cités Libres. Les moins chanceux pouvaient cependant disparaitre, seul leur cadavre écorché refaisait surface dans les caniveaux de la basse ville plusieurs jours après. Question de moralité selon eux, Il fallait bien que le petit peuple puisse enterrer ces morts. Rien ne pouvait incriminer la famille bien entendu et les familles des victimes étaient « généreusement » indemnisées pour leur silence. C’est la raison du manque de réaction de la populace face à ce phénomène. De toute manière je pourrai te citer un nombre incalculable d’histoires similaires à travers le monde et sans aucune réaction des gens.

Le reflux des émotions étaient douloureux pour le guerrier. Toute cette histoire avait commencé de façon si ridicule, sa femme bousculant par inadvertance l’un des fils de cette maudite famille. Le ton monte… Les insultes puis la gifle….Les lames sortent et enfin le premier sang, le fils cadet tient son bras ensanglanté tout en gémissant… Une véritable insulte à leur famille…. Menaces et insultes, voilà comment se termine la rencontre… Si seulement. Les semaines passent sans nouvelles et il n’aura fallu qu’une journée d’inattention pour que tout bascule. Il avait tenté d’oublier, non pas leur visage mais ce qu’il était advenu d’elles. Malheureusement chaque nuit, leur corps ensanglanté revenait le hanter dans son malheur, ses cris et ses pleurs face à leur carcasse décharnée. Il tentait d’oublier son erreur à la suite de cette découverte. La nuit de la bête… Le Boucher….Les derniers mots de Diaxos Dioxores après avoir avoué ses crimes. Un nom tout trouvé face au carnage commis ce soir-là. Une fois le patriarche de la famille puni, un garde avait fait lâcher les chiens dans la maison. Malheureusement l’odeur du sang avait excité les bêtes qui n’avaient pas uniquement attaqué l’intrus mais tout être vivant présent dans la demeure. Jamais il n’avait su quelle folie s’était emparée de ces bêtes cette nuit-là. Il en avait fallu de peu pour que Beren y reste. Le lendemain, on avait découvert la villa, tapissée de sang, les corps démembrés et brisés des membres de la famille et du personnel. Il n’y eu qu’un survivant, du moins le prétendait-il et il l’avait reconnu... Sicarius, l’Assassin, le Boucher… Tant de surnoms qui le suivaient depuis. Beren relâcha son souffle comme pour évacuer la douleur. Le jeune homme avait bien vu le poing se refermer sur le pommeau de l’épée au fur et à mesure du récit.

Beren : Tout ce que je te dirais, c’est qu’ils m’ont pris des êtres chers à mon cœur…

Le jeune homme acquiesça silencieusement. Les histoires et autres rumeurs suffisaient à comprendre dans quelle rage le guerrier avait dû être. Ce qui avait pu se passer à l’intérieur de ces murs cette nuit-là était resté un mystère. Tout cela pour accoucher de la légende d’un assassin sanguinaire, ce dont raffolait le petit peuple. Un profond silence s’installa dans la taverne, un silence que l’on aurait pu croire troublé par les cris inhumains d’homme et de femme dévorés, mais cela ne devait être que le fruit de son imagination se dit le jeune homme.

Jeune Homme :Puis l’errance…

Beren : Oui pendant six ans. Le conseil de Lys n’a pas cherché à ébruiter les tendances plus que douteuses de leur camarade c’est pour cela que je suis toujours en vie…. Comme gage de leur gratitude de les avoir débarrassés de ce fardeau.

Jeune Homme :Qu’avez-vous fait pendant ces dernières années ? J’ai cru comprendre que vous étiez devenu Strategos à Braavos puis Instructore à Myr.

Beren : Tu es bien renseigné. J’ai servi un temps dans ces deux cités, mon expérience leur a été précieuse au cours des récentes guerres. J’ai vagabondé par la suite de ville en ville. J’ai servi dans plusieurs conseils militaires à travers les Cités Libres, ma réputation suffisait à faire fuir nos ennemis et c’est cela que recherchaient mes commanditaires. Mais je me lassais de ces honneurs, aucune de ces guerres n’avaient de véritables intérêts. Elles ne faisaient que rendre le monde plus chaotique alors que j’y recherchais la paix. J’allais me rendre pour Volantis quand vous m’avez trouvé.

Jeune Homme : Et vous voici de retour à Peyedragon, afin de servir comme vos ancêtres votre véritable souverain. Il y a quelque chose d’ironique voire de cocasse dans votre situation. Courir à travers le monde pour revenir à votre point de départ. J’imagine que votre arrivée ne pouvait que mieux tomber… Les Dothrakis, je crois, considèrent que chaque homme à un laps de temps définit sur terre, une course à réaliser et qu’une fois le cercle refermé il est temps pour lui de …

Beren : A travers notre discussion, tu as rouvert des blessures que, naguère j’avais tenté d’oublier. Pars maintenant, je souhaite boire seul.

Le jeune homme s’arrêta, sourit légèrement avant de s’incliner pour prendre congé. Avant de disparaitre il lança au reître :

Jeune Homme :Ce fut un plaisant moment en votre compagnie. Vivec Water a été enchanté de faire votre connaissance, messire. Je ferais un rapport détaillé à qui de droit et si Sa Seigneurie est intéressée, un messager s’annoncera dans la matinée. Je vous souhaite une agréable soirée en compagnie de vos fantômes, messire.

Beren opina sans dire mot. Il appela la serveuse pour une autre bouteille de vin tout en finissant son verre. Il plongea alors son regard dans la flamme de la bougie éclairant son alcôve, méditant sur le passé. Elle dansait au grès des va-et-vient de l’air telle une charmeuse de serpent endiablée. Il s’abandonnait à l’ivresse, au loin il aurait juré entendre le galop des chevaux passants comme le vent. La nuit allait être longue…


Les affiliations






Pseudo du lien
On réécrit ici le lien. PAS de copier-coller. C'est à vous d'utiliser VOS propres mots pour nous décrire le lien qu'à votre personnage avec cette personne là. Vous n'êtes pas limité en terme de taille ici, cependant essayez quand même d'être concis.

© Crédit icone
Pseudo du lien
On réécrit ici le lien. PAS de copier-coller. C'est à vous d'utiliser VOS propres mots pour nous décrire le lien qu'à votre personnage avec cette personne là. Vous n'êtes pas limité en terme de taille ici, cependant essayez quand même d'être concis.

© Crédit icone


Pseudo du lien
On réécrit ici le lien. PAS de copier-coller. C'est à vous d'utiliser VOS propres mots pour nous décrire le lien qu'à votre personnage avec cette personne là. Vous n'êtes pas limité en terme de taille ici, cependant essayez quand même d'être concis.

© Crédit icone
Pseudo du lien
On réécrit ici le lien. PAS de copier-coller. C'est à vous d'utiliser VOS propres mots pour nous décrire le lien qu'à votre personnage avec cette personne là. Vous n'êtes pas limité en terme de taille ici, cependant essayez quand même d'être concis.

© Crédit icone




Dernière édition par Beren Rivia le Ven 17 Juin - 22:43, édité 4 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyMer 15 Juin - 18:51

Bienvenue sur le forum et bon courage pour la fin de ta fiche ! Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite 1698932253
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyMer 15 Juin - 19:17

Bienvenue ! Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite 404323601
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyMer 15 Juin - 19:20

Bienvenue et bon jeu Smile
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyMer 15 Juin - 19:32

Bienvenue Beren !

Bon courage pour le reste de ta fiche Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite 1698932253
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyMer 15 Juin - 20:40

Bienvenue sur le forum Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite 1698932253
Il faudra par contre modifier ton avatar, il n'est pas à la bonne taille ^^

Bon courage pour la validation !
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyMer 15 Juin - 20:41

Me voilà !

Tu écris très bien, quelques petites fautes mais rien qui gâche la lecture d'un bourrin Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite 3870582857. Attention toutefois, c'est braavos, pas bravos :p

Voici quelques petites remarques en te lisant:
- A Westeros comme en Essos si je ne m'abuse, pas de nom à particules, du coup ce serait Rivia et non de Rivia ^^
- Pourquoi être parti de Westeros?
- Les fer-nés dans notre univers, n'ont jamais pillé Peyredragon. Tu peux peut être les remplacer par des pirates du Détroit :p
- Ce n'est pas la Reine qui aurait envoyé le gamin, mais son conseil. Et a fortiori, plutôt l'intendant de Peyredragon, puisque le conseil a déménagé sur le continent pour faire la guerre :p. En sus vu le discours, je verrais plutôt un jeune homme qu'un gamin ^^
- Autrement, il est peu probable que Rhaenys en personne soit informée de la présence d'un obscur mercenaire, peut être l'héritier d'une ancienne famille de plénipotentiaires mais qui sait, après autant d'années? Rhaenys est en plein conflit, je vois vraiment plus l'intérêt venir de son intendant :p
- L'anecdote sur les dioxores me paraît moyennement crédible; lâcher des bestioles féroces dans des quartiers pauvres alerterait forcément le guet un jour ou l'autre ou finirait par provoquer une fronde populaire. Est-ce que tu pourrais rendre leurs actions plus discrètes et masquées au grand nombre?


Autrement c'est bon pour moi !




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30862
Membre du mois : 112
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyMer 15 Juin - 21:32

Je m'occupe de ça tout de suite
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyMer 15 Juin - 21:54

Dac, et n'oublie pas pour ton vava :p




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30862
Membre du mois : 112
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyMer 15 Juin - 22:47

Les deux messages ont été mis à jour. Dis moi si tu as des remarques encore =)
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyMer 15 Juin - 23:09

Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite 2896906054 Bienvenue pas du tout en retard What a Face
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyJeu 16 Juin - 7:37

Je suis pas du tout en retard non plus What a Face

Bienvenue Very Happy


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Gareth Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Capitaine de la Maison du Roi
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Gareth Kenning
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 5068
Membre du mois : 16
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur
Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite Kennin11
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyJeu 16 Juin - 11:38

Ah j'avais oublié un point que je m'étais noté; l'épée d'acier valyrien, ça me semble un peu gros !


Tu n'as pas modifié l'enlèvement par des fer-nés alors que ce n'est pas possible ^^

Pour les dioxores, ça me semble encore trop visible; dans tes rumeurs on dirait encore je trouve que tout les accuse. Le peuple se laisserait pas faire aussi longtemps, surtout dans une cité libre :p




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30862
Membre du mois : 112
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyJeu 16 Juin - 12:30

Bienvenue mercenaire What a Face Bon courage pour tes modifs Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite 1484214221
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyJeu 16 Juin - 14:30

Torrhen Stark a écrit:
Ah j'avais oublié un point que je m'étais noté; l'épée d'acier valyrien, ça me semble un peu gros !


Tu n'as pas modifié l'enlèvement par des fer-nés alors que ce n'est pas possible ^^

Pour les dioxores, ça me semble encore trop visible; dans tes rumeurs on dirait encore je trouve que tout les accuse. Le peuple se laisserait pas faire aussi longtemps, surtout dans une cité libre :p

La lame coupe comme de l'acier Valyrien, mais ce n'est pas de l'acier Valyrien (nuance ^^)

Pour les fer-nés, j'imaginais une attaque de pirate au large de l'ouest, mais j'ai modifié ce n'était pas important. Pareil pour les Dioxores, il y a un grand nombre d'histoires similaires dans l'Histoire (rien qu'au Japon ^^') mais j'ai modifié, ça tourne un peu plus sur du Romeo et Juliette
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyJeu 16 Juin - 19:19

Bienvenue What a Face
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyVen 17 Juin - 14:04

Me revoilà!


Alors tu as changé le titre des paroles "gamin" en "jeune homme" mais pas le texte, tu dis encore que tu parles à un gamin ou un garçon plusieurs fois dans le texte.
Finalement en te relisant, je me dis que ce serait chouette aussi une relecture, pour rendre le tout nickel




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30862
Membre du mois : 112
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyVen 17 Juin - 14:34

Torrhen Stark a écrit:
Me revoilà!


Alors tu as changé le titre des paroles "gamin" en "jeune homme" mais pas le texte, tu dis encore que tu parles à un gamin ou un garçon plusieurs fois dans le texte.
Finalement en te relisant, je me dis que ce serait chouette aussi une relecture, pour rendre le tout nickel

Beren est plus âgé que lui, plus expérimenté, un jeune homme de 20 ans peut paraitre pour un gamin. C'est plus une façon de parler (Si tu savais combien de fois à l’école militaire je me faisais traiter de gamin alors que je fais 5 ans de plus que mon âge et 1m90 ^^)
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyVen 17 Juin - 14:38

Oui ça je le conçois mais je sais pas, dans la manière dont les phrases sont tournées, je trouve que ça fait très littéral justement !




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30862
Membre du mois : 112
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyVen 17 Juin - 14:40

Torrhen Stark a écrit:
Oui ça je le conçois mais je sais pas, dans la manière dont les phrases sont tournées, je trouve que ça fait très littéral justement !

Je regarderais ça ce soir
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyVen 17 Juin - 14:42

Dac, tu me diras du coup quand ça et les fautes ça sera bon :p




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30862
Membre du mois : 112
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite EmptyVen 17 Juin - 23:05





Félicitation tu es validé(e) !



Savais-tu qu'un jour, il a perdu son alliance et que depuis, c'est le bordel dans la terre du milieu? Arhem excuses-moi, mais c'est que... C'est mon idole !
BREF !
Toutes nos félicitations !



Car oui, te voilà validé ! La classe hein ! Mais ne te repose pas sur tes lauriers trop vite, aussi confortables soient-ils, car il y reste encore quelques lieux à visiter, et dans lesquels tu dois poster. Nous t'avons fait une petite liste ci-dessous qui n'est pas exhaustive, mais qui t'indique les sujets les plus importants que tu dois aller voir absolument.

Les démarches post-Validation ▪



Favoriser son intégration ▪



Connaître en profondeur Torrhen, Sharra et Deria le background du forum ▪

© Crédit dyxie
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 13003
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite   Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Beren "Sicarius" de Rivia, Boucher des Dioxores, Virtuose des Sicas et Amant Emérite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Présentations des personnages :: Les fiches validées :: Fiches validées des membres disparus-
Sauter vers: