Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -23%
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
Voir le deal
999 €

Erwann Rivers
MessageSujet: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyLun 25 Jan - 23:25


Rivers
Erwann

Maison : Bâtard de la maison Bracken
Profession : Déserteur [Ancien soldat du Conflans]
Lignée : Brayan Bracken [Père, Lord de la Maison Bracken], Milia [Mère, prostituée - décédée] et Mathie Rivers [demi-soeur]

Date et lieu de naissance : En -21, inconnu
Caractère : Audacieux - Excessif - Déterminé - Menteur - Prévenant - Cynique - Roublard - Vindicatif

Célébrité : Torrance Coombs
Crédit Avatar : Yourdesigndiary



Erwann & la situation de Westeros




Que pensez-vous de la situation tendue entre les différents royaumes de Westeros? Vous sentez-vous concerné?
Un peu que je me sens concerné. J'étais soldat... Je me suis retrouvé dépêché au front, moi qui espérait couler des jours tranquilles à garder les remparts d'Harrenhal... Foutaises ! On se retrouve projeté sur un champ de bataille, en première ligne, comme du vulgaire bétail qu'on envoie nourrir les rangs de l'ennemi. On n'entend plus que le fracas des armes, les cris d'agonie. Et ce qu'on appelle guerre devient boucherie. J'ai tenu bon. Je me suis illustré sur le champ de bataille contre l'Orage, pour qu'on reparte encore en guerre une nouvelle fois... Pour me retrouver pris à partie avec des rebelles de la Néra. Et vous savez ce que j'ai fait ? Non, je ne me suis pas battu pour mourir avec honneur. J'ai retourné les armes contre les miens quand la bataille me semblait perdue, afin d'intégrer leurs rangs et sauver ma peau. Et dès que l'occasion s'est présentée de fuir, je l'ai saisi. La guerre n'est rien que des hommes qui se massacrent au nom des grands de ce monde, et qui en oublient même souvent pourquoi. Par obligation, par fidélité, par honneur. Autant d'idioties qui me dépassent. Alors non, je n'ai plus tellement envie de me sentir concerné.

Êtes-vous loyal à votre Royaume, à la famille régnante, ou seriez-vous plus... Electron libre?
Je suis loyal à ma famille, bien sûr. Oh, mais je ne parle pas des Bracken... Seulement de ma mère et de ma sœur, ma vraie famille. J'ai beau avoir porté le blason de l'étalon rouge en tant que soldat, je ne l'ai jamais ressenti comme une fierté et un honneur. Mon père est peut-être Lord, mais il s'est surtout contenté de se vider dans ma mère, ce qui a engendré un accident... Moi, en l'occurrence. Alors si c'est censé m'acheter une loyauté... Je ne pense pas. Quant aux Hoare qui dirigent le royaume, je dois à certains d'entre eux ce que je suis devenu, et je les remercierais chaleureusement de m'avoir donné ma solde jusqu'à ce que je me décide à partir.

Si jamais la guerre venait à toucher votre région, quelle serait votre réaction?
En l'occurrence, la guerre n'est pas venue à moi mais je suis allé jusqu'à elle. Ma réaction si elle touchait les miens ? Je crois bien la connaître maintenant que j'ai déserté les rangs de l'armée du Conflans pour les retrouver. Leur sécurité passe avant tout. Que je sois jugé de fils de pute, de traître, de déserteur ou d'infâme bâtard, ça tient de l'habitude. Je devrais pouvoir m'en remettre si je reste en vie, je vous assure.

Vous avez sûrement entendu parler de l'embuscade tendue par Harren le Noir à Aegon Targaryen, que pensez-vous d'un tel acte?
Un coup de maître ! J'ai toujours craint que cette bête qui sillonnait le ciel de la Néra n'arrive pour nous brûler vif, sans que nous ne puissions rien faire. J'ai plutôt été soulagé d'apprendre que les deux autres avaient péris, et que nos terres ne risquaient plus grand-chose. Ah, vous voulez peut-être parler du fait que c'est une action sans honneur, contraire aux fondements même des Sept ? La fin justifie les moyens, non ? C'est plutôt bon signe qu'une tête couronnée face passer la sécurité de son royaume devant une telle menace avant ses propres convictions. Enfin si le Noir a vraiment des convictions autres que diriger tous les royaumes bien sûr...



(c) little-luna


Erwann & les autres




(c)Tumblr C'est ma sœur. Certainement la personne la plus importante de ma vie, même si nous ne sommes liés par le sang qu'à demi. Vous savez, les filles, ça se jette et ça se retrouve... Mais les sœurs, c'est différent. C'est un peu plus compliqué. J'ai passé tout mon temps à ses côtés, jusqu'à l'âge de quinze ans, à lui ramener des bonnes prises quand elle avait faim et envie de viande, à m'assurer que ses clients un peu trop brusques ne reviennent jamais, ce genre de choses. Selon elle, je ne lui attire que des ennuis. Selon moi ? J'ai toujours fait ce qu'il fallait, pour son bien, même s'il s'agissait de tuer. Je l'ai fait une fois, ce qui m'a valu mon départ pour le premier navire sur les côtes de l'Ouest... Au risque sinon qu'elle trinque avec moi. Pour autant, je ne regrette rien. J'ai tué cet homme pour la protéger, et je suis parti, toujours pour la protéger. Malheureusement, cela fait six ans que nous sommes séparés et elle a dû finir par croire que j'étais mort, vu le peu de nouvelles qui m'arrivaient de sa part. Je suis revenu pour elle. J'ai déserté pour elle, et je ne l'ai pas trouvé là où je l'attendais. Il paraît que je dois continuer ma route vers le Nord. Je n'ai pas la moindre idée du temps qu'il me faudra pour la rejoindre, mais rien ni personne ne m'empêchera de la retrouver. Elle est tout ce qui m'importe encore.
Mathie Rivers - Sœur adorée



(c)Willow Avec Yoren, on ne rigole pas, et je m'en suis vite rendu compte à mes dépends. On peut dire que nos premiers échanges ne furent pas tellement cordiaux, le temps que je tâte un peu le terrain pour voir face à qui je me trouve. Le vol comme le mensonge passent assez mal, et si j'ai évité de me servir du premier, j'ai peut-être un peu trop fait usage du second pour couvrir mes arrières... Ce qui finit par se faire remarquer. J'ai dû endurer une rouste ou deux avant de comprendre la leçon. Je n'ai pas cherché le bras de fer avec Yoren, mais je n'ai jamais eu vraiment à le faire ou à me sentir menacé comme avec d'autres. Je ne dirais pas qu'on a fini par bien s'entendre, mais on a reconnu les qualités l'un de l'autre et trouvé un bon équilibre. Lui, la brute, moi le roublard. Être dans son ombre, c'était plutôt le bon plan pour être tranquille. Ca a été un peu plus compliqué quand il est parti avec son propre navire. A la réflexion, si je l'avais suivi, peut-être que je n'en serais pas là. Mais bon, ça n'a plus vraiment d'importance maintenant.
Yoren Pyke - Ancien camarade



(c)Fanpop C'est mon ancien capitaine... On s'entendait bien avant qu'elle me dégage de son navire avec un bon coup de pied au cul. Je crois que l'excuse de la chute malencontreuse avec une lame en main est mal passée pour tuer un de ses marins. J'avoue avoir trouvé de bien meilleures excuses dans le passé, mais là, ça tenait de la survie pure et ça ne pouvait pas attendre une flèche anonyme dans une nuit noire... Je devrais m'estimer heureux qu'elle se soit contentée de se passer de mes services. Je suppose que je dois cette clémence à l'affection qu'elle me portait, à sa manière, depuis ce fameux jour où je lui ai rapporté le butin que d'autres fer-nés avaient espéré lui voler. Si elle savait ce que je suis devenu... A vrai dire, mieux vaut qu'elle ne l'apprenne jamais si je veux rester en vie encore un peu.
Eren Hoare - Ancien capitaine



Nao & Bloody Crown



Salut moi c'est Nao. J'ai découvert BC en me faisant harceler sur SC, ça remonte un peu. J'aime beaucoup lecture, écriture, jeux vidéos... Toujours les mêmes conneries ! Sur Bc, j'aime bien ma sœurette What a Face mais j'aime pas trop par contretout ceux qui lui cherchent des noises ! J'ai bien pris connaissance du règlement intérieur. La devise du forum est


Dernière édition par Erwann Rivers le Lun 25 Jan - 23:37, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyLun 25 Jan - 23:26

"Les Sept ont donné une sœur au souvenir et ils l'ont appelés espérance."





Vous savez ce qui est le pire dans le Nord ? Ce qui est capable de vous tuer encore plus sûrement qu'une patrouille ou quelques pillards sauvageons ? La faim. Et le froid, bien entendu. Les deux prennent leur temps pour avoir raison de vous, en une lente torture capable de vous terrasser quand vous ne vous y attendez pas.
La première vous guette dès que vous traversez ces frontières marécageuses que représente le Neck, où votre seule consolation est de pouvoir manger du serpent. Les lézards-lions ? Mieux vaut les fuir, mais souvent on les repère bien trop tard pour que ce soit encore possible. Une fois dans le Nord, le vrai, vous regrettez amèrement d'avoir quitté les riches terres du Conflans. Ici, les proies se font rares et il faut même parfois les disputer aux loups. J'ai rarement eu aussi faim de ma vie, et si je pourrais apprécier le défi que ces contrées représentent pour tout chasseur aguerri, croyez-moi, je m'en passerais bien.
Le second peut vous prendre par surprise, en plein cœur de la nuit... Si bien que mon cheval n'est pas seulement devenu mon meilleur moyen d'échapper à mes ennemis et d'arriver rapidement à destination, mais aussi de m'assurer un peu de chaleur, à tel point qu'il est parfois préférable de simplement somnoler en selle. Ca ne m'empêche pas de me réveiller sans arrêt en sursaut et de m'inquiéter de ne plus sentir le bout de mes pieds.

Vous vous demandez pourquoi j'ai entrepris un périple aussi dangereux, en m'efforçant d'oublier les routes, sans m'être correctement préparé ? Il existe des personnes pour qui vous donneriez tout, même votre propre vie. Je ne parle pas d'un quelconque Seigneur pour qui j'éprouverais une loyauté qui se bornerait au fanatisme, ni d'une preuve d'amour pour une donzelle qui ne le mériterait pas vraiment. Non, c'est une question de famille. Ma famille, la dernière qu'il me reste...
Mathie Rivers.

~~~~~~~~


Je déposai mon arc et le fruit de ma chasse sur la table, prenant ensuite mes aises au coin du feu. J'étais éreinté. Je m'étais attardé jusqu'au crépuscule dans les bois environnants pour rapporter les meilleures prises à échanger contre quelques pièces sous l'abri d'un manteau. J'avais gardé le meilleur pour Mathie, bien sûr. Et, comme d'habitude, elle jaugeait ce beau lièvre avec un regard critique... De celle qui aimerait bien me rappeler tous les risques inconsidérés que je prends avec les seigneurs locaux, mais qui est bien trop heureuse de pouvoir manger de la viande pour se le permettre.

- Range-moi ça, Erwann. Ne l’expose pas à la vue de tous !
- On n’est que nous trois ici, Mathie. Détends-toi…


Je dois chasser depuis bien mes dix ans... Depuis que je suis capable de tenir un arc convenablement et de tailler mes propres flèches. Je me souviens de mes débuts, particulièrement difficiles, parce que les lapins courent en zigzag avant de se réfugier dans le fond de leur terrier, où il devient impossible de les extraire, et les oiseaux prennent leur envol au moindre bruit. Je passais plus de temps à marcher pour récupérer mes flèches que d'atteindre ma cible. Seulement, à force de persister, on peut devenir fort en tout. Je n'étais pas un chasseur émérite à l'époque, mais je m'en sortais particulièrement bien pour quelqu'un qui avait appris uniquement par soi-même. Et surtout, j'étais doué pour me faire discret, que ce soit pour surprendre un animal ou éviter que l'on ne me repère en action. Durant ces cinq années, il n'est pas une seule fois où on m'a mis la main dessus. Et ça aurait certainement pu continuer longtemps si je n'avais pas vu les hématomes qui ornaient le visage de ma chère sœur.

Jusqu’à présent, elle s’était contentée de me tourner le dos. Je m’étais levé d’un bond pour enfermer sa mâchoire entre mes doigts pour mieux les détailler, la forçant à ne pas détourner le regard. Depuis qu’elle avait dû reprendre le flambeau de notre mère en tant que putain, trop fatiguée pour pouvoir continuer, jamais l’un de ses clients n’avait encore osé lever la main sur elle. Jamais. Ils devaient savoir à quoi ils s’exposaient.

- Qui t’a fait ça ?
- Aucune importance, Erwann…
- Qui ?


J’avais parlé d’un ton plus autoritaire, vindicatif. Ce pouvait être n’importe qui, vu que nous séjournions sur l’un des grands axes qui reliaient Vivesaigues, Haye-Pierre et la grande forteresse qu’érigeait actuellement le Noir. Peu importe. Je le tuerais. Je les tuerais tous, si je ne parvenais pas à lui arracher un nom.

Et Mathie dû le pressentir, parce qu’elle cracha le morceau.

~~~~~~~~


J’avais quinze ans, quand j’ai tué mon premier homme. Si on peut parler d’un homme… Ce vieux porc en avait à peine l’apparence. Je l’ai égorgé, parce qu’il ne méritait pas mieux. Ça m’a rendu malade sur le coup, mais cette froide résolution m’a tenu éveillé. Je ne laisserais personne toucher aux miens. Le seul regret que j’ai eu… C’est de m’être révélé bien moins discret que je ne l’avais espéré. La discrétion dans le meurtre, c’est venu plus tard au cours de ma vie. Enfin, même si personne n’a été en mesure de remonter jusqu’à moi, les soupçons pesaient trop lourds pour que je ne mette pas ma famille en danger. Et pour les protéger, je suis capable de tuer, mais aussi de me séparer d’eux si cela devient nécessaire. Je dois tout, à ma mère et ma sœur. Je ne pouvais pas oublier tous les sacrifices qu’elles avaient consentis tout au long de leur vie pour moi, pour m’élever, pour me nourrir, alors même qu’elles devaient se restreindre et endurer le pire.

Certains diront que j’ai pris la fuite, mais il m’aurait paru infiniment plus simple de rester sur place plutôt que de devoir prendre le large. J'aurais voulu pouvoir changer leur condition, mais je me retrouvais à devoir les laisser livrer à leur sort pour ne pas l'empirer. Et pour aller où ? J'ai pris le premier bateau venu. Vivesaigues, Salvemer... La survie en ville prenait des allures bien différentes, une chasse toute autre que celle dont j'avais l'habitude. Il fallait aussi faire preuve de ruse pour avoir ses proies, et quelque part, elles étaient bien plus lentes et pataudes que celles auxquelles je m'étais habitué. Couper quelques bourses bien remplies, c'était facile. Parfois, ça tournait mal et il valait mieux courir, mais à force on comprend mieux à qui il est préférable de s'en prendre ou non. J'ai survécu un temps ainsi, puis prendre le large a pris une toute autre définition quand j'ai décidé de gagner la mer pour de bon. Je ne sais pas ce qui m'a motivé à tenter ma chance, mais ce fut certainement la période la plus noire et difficile de ma vie, mais aussi celle qui m'a forgé dans le fer.

J'ai encaissé un certain nombre de roustes avant de trouver ma place, et elle était définitivement dans l'ombre de cette brute épaisse de Yoren. Je crois qu'il avait conscience que mes talents de roublard pouvaient lui être utile, tout comme j'avais conscience d'être plutôt tranquille s'il se tenait dans les parages. J'avais beau ne plus être un fils de putain ou un infâme bâtard en ces eaux, il restait que certains avaient envie de me prendre pour leur larbin, ou pire, leur femme. On ne peut pas fuir éternellement sur un navire, donc c'était plus simple d'attendre son heure et d'opérer discrètement au prochain port en faveur de la nuit, une flèche anonyme en travers de leur gorge. Juste de quoi susciter le doute sans que les preuves soient avérées, un marin un peu trop imbibé qui passait par-dessus bord... Et on me foutait un peu la paix.
Seulement, on a beau apprendre à mieux mentir et dissimuler ses crimes, des fois c'est plus compliqué de les faire passer inaperçus. Quand Yoren a quitté le navire pour être capitaine du Requin Noir, j'aurais mieux fait de le suivre plutôt que de m'attarder avec sa sœur, même si elle était plus agréable à regarder. Je n'ai pas tenu une année sans lui, sans que le calvaire ne soit tel qu'il m'a fallu en trucider un sur place. Et allez expliquer qu'il a malencontreusement glissé sur ma lame... De quoi se faire renvoyer d'un bon coup de pied au cul. Je devrais m'estimer heureux qu'elle m'ait eu à la bonne, de par mes multiples larcins qui lui rendaient bien service, sinon j'aurais certainement viré par-dessus bord.

~~~~~~~~


Je me souviens des rugissements, comme provenant d'un seul homme, ou plutôt d'une énorme bête monstrueuse et inhumaine. Je me souviens de cette toute puissance que l'on ressent, alors qu'on se contente de suivre le mouvement et de marteler le sol avec la même force que les autres. Je me souviens de cette peur qui vous vrille l'estomac, quand la pluie de flèches sur nous est si dense que le ciel semble se couvrir de nuages noirs et funestes. Et les morts... Les morts par milliers. La bataille qui ne devient plus qu'un jeu de survie, puis la fresque macabre d'un véritable massacre. On tue. On tue sans plus compter, avec cet espoir fou que chaque mort que vous donnez vous galvanise et vous rapproche de la fin. Une fin favorable qu'on n'a à peine le temps d'espérer dans ce chaos de lames et de larmes. La guerre pue la merde, la terre, la sueur et cette odeur de fer. La guerre n'a rien d'honorable, contrairement à ce qu'on nous vante. Ceux qui en dépendent ne recherchent qu'un assouvissement dans la violence. On se sent fort à chaque âme que l'on fauche. On se sent plus vivant que jamais alors que nous sommes dans l'ombre de la mort. On s'oublie tellement que plus rien ne compte hormis recommencer. Aucune gloire là-dedans, que du sang et des tripes.

Jusqu'à récemment, je n'ai jamais su pourquoi je me battais. Je l'ai fait simplement parce que c'est ce qu'on me demandait de faire. Quand j'ai quitté la flotte pour revenir dans l'intérieur des terres, je ne pouvais pas simplement rentrer chez moi. Tout simplement parce que Mathie était déjà partie pour Harrenhal, et peut-être aussi parce qu'il convenait que je trouve enfin ma place. J'étais un archer plutôt doué, et ce ne fut pas bien difficile de convaincre mon père de me prendre dans les rangs des Bracken. J'avais beau être un bâtard, il voulait que je brille... Ou peut-être seulement que je meurs sur le champ de bataille. Les tensions avec l'Orage étaient à son comble et nous étions amenés à marcher sur la Néra. Il m'a donné un cheval, rouge, comme son blason, et une épée digne de ce nom, même si j'aurais préféré un meilleur arc. J'étais bien meilleur cavalier que marin, mais impossible de me convertir en chevalier et de savoir manier convenablement une lance. J'étais gauche avec, et gaucher par-dessus le marché, ce qui était une tare assez significative pour qu'il tente de la corriger. Peine perdue. J'avais appris à combattre depuis de longues années et pareils travers ne peut pas se rectifier si aisément. Je sais ce qu'il attendait de moi, mais je ne savais pas ce que je pouvais attendre encore de cet inconnu, après toutes ces années d'absence. C'était seulement mon dernier pied à terre.

Et la Baie de la Néra, mon ultime champ de bataille. J'ai su m'illustrer contre l'Orage, assez pour me faire connaître et pour qu'il cherche à me mettre sur le devant de la scène plutôt que simplement me mettre en première ligne et voir si je parvenais à mourir. Et puis, il y a eu cette accalmie, alors que la forteresse d'Harrenhal se dressait fièrement et que nous étions amenés à rentrer. Je n'ai pas suivi les Bracken, parce qu'il paraissait que ma sœur serait là. En vérité, elle était partie depuis longtemps vers le lointain Nord... Et si personne ne m'avait retenu, je serais parti sans l'ombre d'un remord, abandonnant tout rêve de gloire que je n'avais, de toute façon, jamais nourri. Pourquoi suis-je retourné dans ce bourbier ? Ca reste un grand mystère... Mais je me suis laissé convaincre d'aider à tenir la Néra. Je n'aurais pas cru que la tâche serait d'une telle ampleur, alors que ces terres récemment conquises n'attendaient que l'instant propice pour nous avaler. Ils guettaient leur revanche sur le Noir et ma troupe et moi n'étions qu'une épine dans le pied qu'ils se hâteraient de retirer.

Ce fut à la faveur de la nuit que nous fûmes attaquer, ou poignarder plutôt. L'effet de surprise de leur côté, ce ne fut qu'une cacophonie sans nom dans nos rangs alors qu'ils se retournaient contre nous. Et que pensez-vous que j'ai fait, en les voyant déferler sur notre groupe réduit ? Non, je ne me suis pas battu jusqu'à la mort comme il conviendrait de faire... Non. J'ai retourné ma lame contre mes propres amis pour m'assurer une place parmi les leurs, et les pires crapules que comptaient nos rangs en ont fait de même. Ils ont suivi le mouvement que j'ai initié, non parce qu'ils croyaient en ce que je faisais, mais parce qu'ils ont choisi la mutinerie et leur propre survie plutôt qu'une mort honorable. Après le sobriquet de fils de putain, d'infâme bâtard, de rat des navires... J'avais gagné celui de traître à sa cause. Et celui-là me plaisait assez.

Mais un temps, seulement. Choisir ma survie plutôt que mon blason fut une belle prise de conscience, suffisante pour que je le sache, à présent. Je ne savais pas pourquoi je me battais, quelle cause méritait vraiment d'être défendue. Nous n'étions que des bouchers qui cherchaient le moyen de survivre à une guerre... Une guerre qui n'en était encore qu'à ses prémices. Je ne comptais pas mourir sur le prochain champ de bataille qui naîtrait dans la Baie de la Néra, et certainement pas calciné sous le feu d'un énorme lézard sillonnant les cieux. Alors, dès que l'occasion me fut laissée... J'ai fui, encore. Mais cette fois, ce fut sans me retourner.

Ce pourquoi j'étais prêt à me battre, je l'ai toujours su dans le fond.
Ce n'était pas pour un blason, ni pour la maison Bracken. Ce n'était pas pour une cause qui me dépassait, pour un royaume, pour les Dieux ou toutes autres foutaises. Non. C'était bien moins glorieux et honorifique, mais tellement plus véritable.
Je me battais uniquement pour les miens.

Mathie, où que tu sois, je te retrouverais.


Dernière édition par Erwann Rivers le Lun 25 Jan - 23:29, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyLun 25 Jan - 23:27

Donc si je récapitule...

Une bâtarde Nerbosc, un bâtard Bracken de la même mère...

Enorme Razz

J'ai hâte de voir ce que ce perso va donner, ça s'annonce haut en couleur en tout cas, re-re-rebienvenue avec ce nouveau visage (très seyant, d'ailleurs!) Smile
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyLun 25 Jan - 23:39

Et ouais ! La mère était douée pour s'attirer les grâces des nobles... Erwann Rivers 2310158611
T'as bien trouvé le détail important en l'espace d'une minute chrono'. What a Face

Merci, ça fait super plaisir ! (Et justement j'avais pensé à un RP avec Bow' à te proposer post-valid... Erwann Rivers 3870582857)
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyLun 25 Jan - 23:41

Rebienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuue Erwann Rivers 1146832201

*pousse Nelya vers Erwann discretos*
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyLun 25 Jan - 23:42

Erwann Rivers 930523807

*sort*

Erwann Rivers 1248200772
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyLun 25 Jan - 23:47

Le Nord a l’œil Cool

Et si tu as une idée, hésite pas à me MP, je lirais ça avec plaisir Smile
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyMar 26 Jan - 7:13

Mon p'tit frèèèèèère ♥️

Alors, avant qu'on me demande, tout est ok pour moi Erwann Rivers 1698932253 ! Et mon autre charmant et adorable moi que vous aimez encore plus que ce moi là *pan*

Et la fille aussi a le don de s'attirer la grâce des nobles What a Face

*fuit avant que Torrhen ne la tue pour de bon*
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyMar 26 Jan - 9:35

Très bonne fiche, je te valide!




~~~
Soothsayer, can you save them?
Can you see the streets in blood?
The remnants of your name?
Soothsayer, can you save them?
Soothsayer, let these words set you free
And now, give this leave and come away with me

~~~


Spoiler:
 
Torrhen Braenaryon

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Torrhen Braenaryon
Fire, Blood and Winter.
Messages : 30728
Membre du mois : 28
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
http://after-my-fate.forumactif.com/ En ligne
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyMar 26 Jan - 9:36



Bienvenue, Erwann Rivers


Ci-dessous des liens qu'il te faut connaitre et visiter, afin de pouvoir t'intégrer parfaitement sur le forum. Et en cas de question, surtout n'hésites pas à contacter un membre de l'équipe !  

En Savoir plus sur le Forum
Les Annonces – Pour connaître toutes les dernières news !
Le Contexte du Forum -  Pour se remémorer Histoire et Intrigues.
Temporalité du Forum - Pour vous y retrouver dans la période jouée sur le forum!
Chronologie - Tous les informations à savoir pour faire vos fiches!
Les Règles – En cas de doute sur nos règles.
Annexes de Jeu – Le descriptif général des Royaumes et de Westeros.
Bottin du Forum – Pour voir, pour vous, vos amis, vos scénarios, quelles sont les célébrités déjà prises.
Les Multi-Comptes du Forum – Parce qu'on est toujours un peu perdus, voici les multi-comptes du forum, ou qui joue qui !

Démarches Post-Validation
Le Bottin des Avatars – Pour réserver votre avatar si vous avez changé celui d'un poste vacant ou d'un scénario, ou si vous jouez un inventé!
Demander un Rang – Pour illuster votre profil avec votre devise familiale ou maxime favorite.
Se Recenser ou Recenser son Scénario – Pour lister par Faction tous les personnages joués !
Réclamer ses Richesses – C'est ici que l'on réclame les gains obtenus dans les animations !
Vos Intrigues Personnelles – Pour nous faire connaître les fils que vous développez ensemble dans vos rps, pour vous inclure aux intrigues !
Demander un Nouveau Compte – Pour tous les gourmands de RP qui ne se satisfont pas d'un personnage...
Verrouiller et Déplacer vos Sujets – Un partenaire a abandonné ou vous venez de terminer un RP ? Indiquez le ici !
Demander un Toit – Pour que l'on crée une section de jeu spécialement pour vous, votre maison !
Organiser votre Chez-Vous – Un sujet pour décrire votre habitat une fois crée !

Remplir votre Feuille de Personnage
● Dans votre profil, vous avez un onglet appelé Feuille de Personnage. Pour que les gens sachent au premier coup d'oeil qui vous êtes, vous pouvez le remplir sans attendre.
● On vous y demande votre Titre de Noblesse ou votre Métier ; celui-ci peut évoluer avec le temps n'hésitez pas à le tenir à jour régulièrement.
● On vous demande l'Âge de votre Personnage.
● On vous demande à qui va votre allégeance ; en gros, pour qui vous battez-vous ?
● Enfin, l'Orientation Sexuelle de votre personnage peut vous aider à trouver des liens spécifiques.

S'Intégrer au Forum
Les Demandes de Liens – Parce que survivre tout seul à Westeros, c'est quand même super galère !
Les Demandes de RP – Parce que l'important, c'est aussi de trouver des partenaires de jeu !
Demande Directe de RP – Si vous n'avez pas d'idées, optez pour partir à l'aventure avec de nouveaux joueurs !
Section des Corbeaux – Pour communiquer avec les autres joueurs et personnages.
Les Absences – Si vous devez vous absenter, prévenez-nous !
Les Scénarios – Si vous voulez écrire un ou plusieurs scénarios pour votre personnage...

Aller voir le Cyvosse et Participer aux Animations
Les Animations du Forum – En jeu ou hors jeu, qu'importe, nous avons quantité de défis à relever !
Le Cyvosse – Règles et informations générales pour notre jeu de stratégie.
Les Chroniques du Cyvosse – Informations diverses sur l'évolution de notre partie, de la situation géopolitique en Westeros !

L'Amusement !
Le Flood du Forum – Pour discuter de tout, de rien... Et surtout de rien !
Les Jeux du Forum – Hors RP, ça fait aussi du bien de s'amuser !
Coin des Passions – Pour échanger sur nos passions ; graphisme, écriture, etc...



N'envoyez de mps sous ce compte que pour notre jeu des trônes
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 12980
Membre du mois : 2668
Revenir en haut Aller en bas
https://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyMar 26 Jan - 12:13

non non, je ne suis pas du tout à la bourre Erwann Rivers 1698932253

Albataaar ! *fuit*

Rebienvenue, saleté de fer né Erwann Rivers 3847665254
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyMar 26 Jan - 14:34

Yeah ! Merciii ! Erwann Rivers 3870582857
En même temps, c'était de la validation express, je dirais pas que t'es au retard. Erwann Rivers 2310158611

On va bien s'amuser. Erwann Rivers 404323601
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers EmptyMar 26 Jan - 16:57

On s'amuse toujours bien Erwann Rivers 3518595352
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erwann Rivers   Erwann Rivers Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Erwann Rivers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Présentations des personnages :: Les fiches validées :: Fiches validées des membres disparus-
Sauter vers: