AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Devant les foules ou dans l'ombre [Tour II - Terminé]
MessageSujet: Devant les foules ou dans l'ombre [Tour II - Terminé]   Jeu 12 Nov - 20:05

Cela faisait environ deux semaines que nous étions de retour aux Eyrié. Orys Baratheon n'était pas resté bien longtemps, et cela n'aurait quoi qu'il en soit servi à peu de choses. J'avais vécu ces quelques jours comme une distraction, disons. Et depuis... La vie avait repris son train, si l'on pouvait parler ainsi. Les Eyrié me semblaient toujours aussi vides, mon lit aussi froid, sans Jehan. J'étais lasse. Lasse de tous ces nobliaux qui passaient leurs jours à me courir après, à me conter fleurette et compagnie, dans l'espoir d'obtenir mes faveurs. Vivement que je me marie... Mais de cela, je n'avais guère envie non plus, finalement. Et le choix n'était pas si facile qu'il pouvait y paraître, malgré tous les arguments que ces preux chevaliers pouvaient avancer pour se présenter comme le meilleur atout du royaume. J'avais besoin de tranquillité. Ou même pas. Donnez moi de nouvelles festivités à organiser, encore plus démentielles que les précédentes, je m'y mettrai avec coeur, du moment que cela peut me garantir un peu de paix du côté de tous ces courtisans. Mais non. Je n'en n'avais pas le loisir. Je prenais sur moi, comme toujours... C'était tout naturel. Ma beauté, encore et toujours, et mon statut, ne me laisseraient jamais de répit. Tous ceux qui parlent de bénédiction des Sept... On s'attarde trop peu souvent à imaginer l'envers du décor. Et cette jolie mascarade de sourire et de ronds de jambes que j'exécutais à la perfection, sans que personne n'arrive à déceler la lassitude en moi, continuerait encore des années, des siècles, jusqu'à ce que je quitte cette terre. Ce que je ne voulais pas non plus. Le monde était au bord du gouffre comme jamais auparavant, et je ne pouvais lui permettre de basculer ainsi, sans essayer de le retenir. Et retenir mes enfants avec. 

Mes enfants, justement... Cela me tourmentait. Avec Ronnel, je sentais que les choses étaient en train de changer. J'avais peur. Peur de le voir ainsi grandir, se détacher de moi, s'imposer. Peur de le laisser voler vers son avenir. Pourtant, je le devais. Il ne pouvait en être autrement. Le laisser seul aux Eyrié, même bien entouré, me tracassait au plus haut point. Quant à Jonos, eh bien c'était moi qui allait devoir initier le changement. Je n'aimais pas plus cela, mais je sentais -et Ronnel aussi- que ça n'allait pas, et qu'il fallait agir en conséquence. Un petit voyage dans le Nord nous permettrait peut être d'avancer... Nous le verrons bien assez tôt. 

Je repose la plume, passe mes mains sur mon visage tiré et fatigué, avant de relire rapidement mon parchemin. J'ai envoyé l'un de mes gardes chercher Elya, et elle devrait être là. Bien qu'étant sous couverture de dame de compagnie, elle est beaucoup moins souvent avec moi et à portée de main que les autres. Et je vais la laisser pour de longs jours, en partant. Nous devrions partir d'ici moins d'une semaine. Dès que les résultats des dernières batailles contre les sauvageons me seront parvenus. Le temps que je replie et cachète ma réponse au Roi du Nord, la jeune oustrienne à mon service est là. Je me lève de mon bureau, alors qu'on la fait entrer. 

« Elya, installe toi. Comment te portes tu ? »

Je m'assois également, croise les jambes. 

« Je partirai bientôt pour le Nord, et je voulais discuter au moins une dernière fois avec toi avant. Je ne suis guère sûre d'être très disponible dans les jours à venir. »


Dernière édition par Sharra Arryn le Mer 27 Jan - 14:45, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Devant les foules ou dans l'ombre [Tour II - Terminé]   Ven 13 Nov - 19:39

Les choses s’accéléraient, et il fallait sans cesse avancer, sans prendre le temps de s’arrêter, et de revenir sur les évènements en cours. Or, pour une espionne, c’était essentiel. Depuis notre retour aux Eyriés, je me fondais dans la masse de courtisans qui avaient suivi sa Grâce et sa Majesté, non pas car j’étais l’une d’entre eux, bien qu’ils le croient, mais car il était plus que jamais indispensable de savoir ce que pensaient les sujets du Val. L’alliance avec le Nord, le refus de soutenir le Noir aussi bien que la Dragonne, la neutralité affichée… La guerre qui embrasait une partie de Westeros, et dont tous craignaient qu’elle ne se propage, tant et tant de raisons, qui nécessitaient une attention encore plus poussée qu’en tant de paix. Si le Val s’était illustré de façon positive aux yeux de tout Westeros, peut-être n’en était-il pas ainsi, au sein du Royaume en lui même. Aussi étais-je les yeux et les oreilles indiscrètes de Ronnel et Sharra Arryn, qui avaient beaucoup à faire. Cette dernière devait préparer le voyage de son plus jeune fils et elle au Nord, nécessaire pour les bienfaits de l’alliance, mais risquée. Et le jeune Roi aurait fort à faire, en son absence.

Je les soutiendrais tous deux aussi bien que possible, mais ça n’était pas évident. Surtout ne sachant pas ce que Sa Majesté attendait de moi. Que je reste au Val, évidemment, que je protège Ronnel, je savais me battre, après tout, mais au delà de ça ? Je suivais sans attendre le garde qui vient me mander de sa part, laissant la dague que j’affutais et nettoyais sur le bureau se trouvant dans les appartements qui m’étaient réservés. Nul ne rentrerait en mon absence. Le trajet ne fut guère long, mais j’attendis quelques temps que Ma Reine m’appelle enfin à entrer dans son bureau.

« Majesté. Fort bien. Et vous ? »

Je m’inclinais, en m’asseyant comme elle m’y invitait.

« Savez-vous quand vous partirez exactement ? Et combien de gens vous emmenerez ? Ulwyck viendra-t-il vous protéger ? Je vous écoute, Majesté. Qu’attendez-vous de moi, durant votre absence ? »


    Shadow in the dark
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Espionne
Âge du Personnage: 24
Allégeance: Ma loyauté va à un autre Souverain.
Écoute les murmures de la nuit...
Messages : 739
Membre du mois : 0
Célébrité : Amanda Seyfried
Maison : Aucune
Caractère : Agile - débrouillarde - têtue - tête brûlée - discrète - suspicieuse - fidèle - déterminée - insignifiante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Devant les foules ou dans l'ombre [Tour II - Terminé]   Mer 18 Nov - 18:39

Les Eyrié me semblaient toujours plus froids et plus dangereux depuis la mort de Jehan. Pourtant, ils restaient ma maison, et je m'y sentais toujours chez moi. Seulement, restait cette impression qu'il manquait quelque chose, quelqu'un, un vide impalpable, mais dont je ne connaissais que trop la source. Bref. Je m'y habituais depuis deux ans, mais me retrouver enfermée ici après toutes ces semaines passées à Goeville me faisait tout de même drôle. On pourrait croire que j'y serais plus tranquille ; je n'avais plus d'organisation aussi grande et périlleuse à gérer, pourtant, j'avais l'impression finalement que c'était là bas que j'avais été tranquille, et non ici. J'avais au moins une excuse pour fuir toute la belle compagnie qui me suivait à la trace pour s'octroyer mes faveurs. Si j'avais pu m'en amuser, cela devenait lassant. Je faisais ce que je pouvais, aux Eyrié, pour avoir quelques instants de calme. Histoire de pouvoir garder ce sourire impeccable lorsque je me trouvais en public, et ne rien laisser paraître. Jamais. Je savais que ma position était périlleuse, et que beaucoup attendaient une décision de ma part. Ou un signe de faiblesse. Garder contenance. J'y arrivais sans trop de peine, finalement. Cela avait toujours été une de mes grandes forces, il fallait bien que je m'en serve. Le travail ne manquait pas non plus...

Nous avions commencé à placer quelques pions, il allait falloir commencer à jouer.

Plus rien ne reprendrait son cours normal, j'en étais consciente. Plus rien n'était normal, en fait, depuis que j'étais devenue veuve. Mais Westeros prenait un tournant vers d'obscurs cieux, alors que nous n'y étions peut être pas assez prêts... On n'est jamais assez prêts, de toute façon. Mais il faut faire. Ronnel n'est pas prêt à rester seul aux Eyrié, pourtant c'est ce qu'il va se passer. Cette petite boule d'angoisse au fond de mon ventre, certes, mais je n'ai pas hésité bien longtemps. Il faut ce qu'il faut. Un jour, je ne serai plus là, et bientôt, quand je serais encore là je l'espère, il faudra mettre fin à la régence. Oh, nous n'y étions pas encore, fort heureusement. Pendant que l'orage ne faisait que gronder, autant faire un essai. En prenant mes précautions. Je serai loin, dans le Nord, les nouvelles mettront un certain temps à circuler. Il faut que je m'assure de tout, avant même de commencer à réellement préparer notre départ. De toute façon, j'attendrai d'avoir des nouvelles du conflit contre les sauvageons. Tout deviendrait inutile si les choses tournaient mal, mais je priais de toutes mes forces pour que ce ne soit pas le cas.

Elya semble en bonne forme, lorsqu'elle se présente à moi. Tant mieux. J'ai eu peu de temps pour elle, pour Ulwyck, pour mon frère ou même pour mes enfants. Enfin, sauf pour Ronnel. Mais ce n'était plus le fils que je voyais. C'était le futur roi. Ou le roi. Je ne savais où nous en étions réellement, mais c'était une autre affaire. Je m'assois en face d'elle, croise les jambes, posant mes mains sur mes genoux.

« Aussi bien que cela puisse aller, je te remercie. »

Elle n'était pas dupe, et j'avais assez confiance en elle. Mais bref. Passons. Mon état n'a finalement que peu d'importance, et ce n'est nullement pour moi que je l'ai faite venir. Je notais toutes ses questions, et tentais d'y répondre dans l'ordre.

« Je partirai vraisemblablement lorsque j'aurai de bonnes nouvelles du Nord concernant les sauvageons. Le Roi Torrhen Stark m'a averti que la bataille se rapprochait ; cela ne devrait guère tarder. Quant au nombre exact de ceux que je souhaite emmener, je ne peux guère t'en donner de précis, mais nous allons certainement partir bien plus léger que pour Goeville. »

Déjà parce que nous ne pouvions dégarnir autant les Eyrié, parce que la guerre grondait et qu'il fallait être prêt.

« Je veux que tu sois attentive, plus que jamais. Tu me connais, tu te doutes quelle angoisse peut m'inspirer mon fils seul... Je ne pense pas que l'on ose s'attaquer au roi physiquement, mais selon ce qui se raconte... Si un danger peut peser sur lui à l'intérieur même de ces murs, il faut que tu puisses l'en avertir. Principalement. Mais plus généralement, je souhaiterai aussi que tu me fasses des comptes rendus réguliers de la situation et du climat »

Je marquais une pause, avant de reprendre.

« D'ailleurs, y a t-il quelque chose que je dois savoir, qui se murmure à la cour dans mon dos ? As'tu eu des échos des dernières traités que nous ayons pu contracter ? »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Devant les foules ou dans l'ombre [Tour II - Terminé]   Lun 14 Déc - 20:11

Ma Reine semble, sinon épuisée, soucieuse. Qui ne le serait pas ? Elle s’était vu arracher son fils trop tard, pour n’avoir à ses côtés qu’un Roi qu’elle devait seconder efficacement, et conseiller selon son agrément, et selon les besoins du Val. Tâche complexe, s’il en était. Et qui ne devait pas se passer comme elle le souhaitait, si je me basais sur mes propres échanges avec le Roi Ronnel. J’acquiesçais pourtant, en l’entendant me dire qu’elle allait aussi bien que possible. Il serait difficile de dire d’autres choses. Affirmer aller bien serait probablement un mensonge. Je ne comptais de toute façon pas poursuivre sur cela : ses états d’âme, à moins qu’elle ne les partage, ne pouvait être questionnés par moi. Pas le moins du monde.

Non, les questions que je me devais de poser étaient d’un autre ordre. Qui l’accompagnerait et assurerait sa sécurité, et donc plus celle de son fils aîné. Ce qu’elle voulait de moi, durant cette absence. J’étais les yeux et les oreilles de la Royauté, dans les coins peu éclairés ou indignes de Ses Seigneuries. Je répondais à Sharra Arryn, mais aussi à son fils. Ma loyauté leur était acquise, mais auquel la devais-je avant l’autre ? La Régente ou le Roi ? Tâche ardue, s’il en était, que de décider. Je me gardais bien de manifester le moindre signe de ce choix difficile qui m’attendait, cependant, écoutant attentivement.

« Fort bien. Devrais-je m’adresser, en plus du Roi, à Ser Ulwyck ou à Ser Corbray, afin de déjouer quelque danger, si l’un d’eux se présente ? Bien que sa sécurité sera, sans nul doute, assurée convenablement, et que rien ne lui arrivera depuis les Eyrié. Je m’en remets à son discernement, quant à mon utilité, Majesté, dans tous les cas. Je vous ferais des rapports aussi fréquents que possible, tant que je serai en mesure de le faire. Si les choses se compliquaient… le Roi avant tout. »

Oui, cela voulait dire beaucoup de choses. Que j’irai enquêter sur les Lannister, comme il me l’avait demandé. Que je donnerai ma vie pour mon Roi, si besoin se faisait, pour déjouer une atteinte à sa personne. Que je me soumettrais à ses ordres. Il devait faire ses propres erreurs, tant qu’elles n’étaient pas encore graves. M’éloigner à Castral Roc en était peut-être une, je ne pourrai pas le dire avant mon retour, mais si cela s’avérait être le cas, elle serait nécessaire. Pour qu’il définisse ses priorités. Et pour juger de la véracité des murmures que j’avais perçus aux Eyrié, et à Goëville avant ça.

« L’inquiétude ronge vos sujets, Majesté, mais tous se sentent en sécurité, et surtout, louent votre bravoure et celle de Ronnel, concernant leur protection. Ils voient d’un bon œil ces traités, comme visant à assurer leur survie, malgré la guerre qui s’embrase partout en Westeros. Le danger rôde, mais les Arryn veillent sur eux, et ils le savent. Ils vous sont reconnaissants, et plus loyaux que jamais. La Guerre est un moyen de juger ses souverains, et vous vous en sortez admirablement. »


    Shadow in the dark
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Espionne
Âge du Personnage: 24
Allégeance: Ma loyauté va à un autre Souverain.
Écoute les murmures de la nuit...
Messages : 739
Membre du mois : 0
Célébrité : Amanda Seyfried
Maison : Aucune
Caractère : Agile - débrouillarde - têtue - tête brûlée - discrète - suspicieuse - fidèle - déterminée - insignifiante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Devant les foules ou dans l'ombre [Tour II - Terminé]   Mer 16 Déc - 16:57

Elya avait ma confiance. Au moins cela. Chose rare et difficile ; les années et ma position m'avaient appris nombres de leçons, et la jeune femme qui s'était mariée au roi du val était désormais bien loin. J'étais devenue méfiante et soucieuse, oui, bien que peu s'en soient aperçu. J'avais conservé mon image auprès de mon peuple, et je devais continuer à le faire. Pour la jeune femme qui me faisait face cependant, les choses étaient quelque peu différentes. Elle n'avait pas d'autre intérêt, ne jouait pas d'autre jeu. Elle n'était pas quelqu'un de spécialement ambitieux ; elle aimait simplement l'aventure. Je m'étais servie d'elle, oui, j'avais exploité ses talents, mais non sans compensation. Ne lui avais-je pas offert un statut ? Je ne pouvais la cacher éternellement, et elle restait une fille du peuple, d'un autre royaume, qui plus est. Sa couverture n'était qu'une couverture, mais elle lui assurait une vie plus que décente, du moins me semblait il. Et depuis le temps qu'elle servait mes intérêts, je savais que je n'avais aucun soucis à me faire à son égard. Toujours aussi efficace, et de compagnie toujours aussi agréable. J'étais consciente de l'avoir intimidé, au départ, mais j'étais coutumière du fait, avec la plupart de ceux qui me rencontraient pour la première fois. J'avais appris moi aussi à me détendre en sa présence, voyant qu'elle pouvait m'être agréable. Elle m'évitait tout ce beau protocole et ces ronds de jambes nécessaires dans toutes discussions à mon rang, et avec tous nobles. Aujourd'hui cependant, le temps n'était pas à converser légèrement. Je l'avais faite venir pour une raison bien précise. Et elle le savait. Je ne lui cachais pas ma fatigue, mais ne m'y étalais pas. Je n'en n'avais guère envie, pour le moment en tout cas, et je savais qu'elle n'insisterait pas. J'avais d'autres sujets en tête que l'état de ma petite personne. J'écoute ses paroles.

« Je ne vois aucune raison pour laquelle tu pourrais ne plus être en mesure de le faire, mais oui, le Roi avant tout. Et en effet, n'hésite pas à venir trouver mon frère, si tu en as le besoin. Il restera ici, afin de pouvoir assister Ronnel alors que je ne serai plus là pour le faire. Peut être suis-je inquiète à son sujet pour rien... Mais tu me connais. Mieux vaut rester prudent en toutes circonstances. »

Surtout en celles ci, bien que la menace viendrait sûrement de l'extérieur. Le contraire nous serait nuisible plus que tout autre chose. Je pensais tout de même assez bien connaître les nobles du Val pour songer qu'ils se tiendraient tranquilles même en mon absence. Tant que le Val prospère, et que la menace ne se tourne pas directement face à nos portes. Lorsque je serai mariée... La chose sera certainement plus délicate. Mais c'est là une autre affaire, et je n'y suis pas encore. Je lâche un petit rire.

« La guerre ? Nous n'y sommes pas encore plongés directement. Il nous faut simplement veiller à y être prêts, le jour où nous ne pourrons plus la contourner, et avoir utilisé tous les avantages à notre disposition, à défaut d'avoir un nombre élevé d'épées. Mais tant mieux, alors, si rien de trop négatif ne t'es parvenu. »

Je ne pouvais parier trop sûrement sur l'avenir, pour le moment. J'hésitai un instant, puis hasardais une question sur un autre sujet, non moins lié, par simple curiosité. Au vu des derniers aveux de mon fils, et de mes plans pour l'avenir.

« Dis moi... Sais tu quels rapports Ronnel entretient avec les filles Lannister ? »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Devant les foules ou dans l'ombre [Tour II - Terminé]   Mar 12 Jan - 9:53

Les choses allaient se compliquer. Le Roi m’avait bien dit, si besoin, de suggérer que Sa Grâce le questionne, si elle voulait en savoir davantage sur ma mission. Il était donc parfaitement conscient que nous ne pourrions la lui cacher. Je devais cependant mesurer l’étendue de mes révélations, et la façon dont je les présentais à Sa Majesté. Je ne la fuyais pas, ne détournais pas le regard. Bien qu’un peu maladroit, le jeune Roi avait avancé sa cause avec sagesse, et raison. Mais le temps viendrait, de lui dévoiler ce qu’il en était.

« Je m’adresserais sans défaut à lui, dans ce cas, Majesté. Mais il prendra soin de lui, et le Roi lui-même sait assurer ses arrières. Il a été propulsé à sa place bien tôt, mais il était déjà appliqué dans ses leçons avant cela, Votre Grâce. Vous n’avez pas à vous inquiéter. Mais en effet, la prudence est de mise. »

Les circonstances l’imposaient, bien que le Val ait devancé ce feu qui risquait d’embraser tout Westeros sous peu. Chaque peuple avait ses propres guerres, jusqu’à présent, mais elles deviendraient peut-être toutes liées. Ce jeu d’alliances auxquels bien des souverains se prêtaient déjà ne faisait que commencer. Le Val avait obtenu une certaine neutralité, et un refus d’intervenir dans la querelle personnelle qui opposait les dragons et le Noir.

« Elle est encore loin, c’est certain. Mais si les Eyrié sont imprenables et sauraient résister à un isolement. Certaines cités du Val, en revanche… Peut-être devriez-vous convier vos sujets ici, Majesté, pour ceux qui ne font pas habituellement partie de votre cour, et sont retournés chez eux. Cela contribuerait à rassurer les moins forts d’esprit, et à améliorer encore votre image très positive. »

J’adressais un regard circonspect à ma Reine, à sa question. Ainsi, elle savait. Quoi, et l’étendue de sa connaissance, je ne savais pas, mais elle n’était pas dupe. De quoi avait-elle été avertie ?

« Cela nous ramène à ce que j’ai évoqué tout à l’heure, Majesté. Votre fils, en toute sagacité, souhaite que je rejoigne Castral Roc auprès de Nymeria Lannister, en qualité de dame de compagnie de la Princesse. Cela dans l’optique d’en savoir davantage sur les Lannister, ainsi que sur leurs filles. Leur alliance avec le Sautoir est connue de tous, mais celle avec le Seigneur Stark aussi. Faire preuve de loyauté envers l’un et l’autre semble délicat, et malgré votre amitié avec Sa Majesté Jordane, il convient de tenter d’en savoir plus. Et surtout de savoir quelle fille Lannister aurait la force de seconder Votre fils dans son rôle de Roi. Il a besoin de quelqu’un de Votre trempe, Majesté. Or, je crains que cette information ne puisse être obtenue ailleurs que dans l’Ouest. Mais je pense que le Roi Ronnel saura mieux vous parler de cette mission qu’il me confie que moi. »

J’ajoutais assurément des choses, à ce que m’avait dit le Roi, et allais plus loin que la question de la Reine. Elle ne manquerait pas de relever, tout comme je l’avais fait, que le Roi voulait me faire rejoindre Castral Roc au service de Nymeria Lannister, ce qui dénotait une certaine proximité. Mais à quel point ? Je le découvrirai surement sur place.


    Shadow in the dark
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Espionne
Âge du Personnage: 24
Allégeance: Ma loyauté va à un autre Souverain.
Écoute les murmures de la nuit...
Messages : 739
Membre du mois : 0
Célébrité : Amanda Seyfried
Maison : Aucune
Caractère : Agile - débrouillarde - têtue - tête brûlée - discrète - suspicieuse - fidèle - déterminée - insignifiante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Devant les foules ou dans l'ombre [Tour II - Terminé]   Mer 20 Jan - 16:25

J'avais besoin d'elle. J'avais besoin de tous ceux en qui je pouvais encore placer un peu de confiance, au milieu de cette cour qui ne voyait que ma richesse et mon pouvoir, et ne me souriaient que pour s'attirer mes faveurs. J'aimais en jouer, certes, mais cela pouvait devenir lassant. Surtout quand des problèmes qui me tenaient beaucoup plus à cœur m'accaparaient. Ronnel avait bien grandit, certes, et j'étais grandement fière de lui. Mais je suppose que même lorsque je n'aurai plus à tenir la régence, je serais toujours aussi protectrice et anxieuse avec lui. Alors aujourd'hui, alors que j'allais le laisser seul au milieu de cette cour que j'avais déjà tellement dû manipuler pour conserver ma place pendant les absences de Jehan... Mon inquiétude me semblait largement justifiée. Ronnel était certes conseillé par mon frère, entouré par de nombreux gardes en qui je pouvais avoir confiance, mais Elya avait cet avantage de n'avoir aucun statut défini, un visage qui n'évoquait à personne une maison, une allégeance. Et elle ne m'avait jamais fait défaut. Concernant mes inquiétudes, elle doit déjà les connaître ; depuis le temps, elle sait quelle femme et quelle mère je suis. Et apparemment, le contact passe assez bien entre elle et mon fils ainé. Elle tente de me rassurer, ou simplement de me donner son avis. En tout cas, elle semble confiante. Je me contente d'acquiescer à ses paroles, esquisse un sourire.

« Tu dois commencer à me connaître ; je ne cesserai jamais de m'inquiéter. On ne sait jamais ce qui peut arriver. »

Surtout en ce moment, où la guerre était littéralement à nos portes, où les ambitions des uns et des autres se trouvaient ravivées au plus haut point. Où je devais mettre les miens de côté, faute de moyens, pour me concentrer sur l'essentiel, sur la survie. Je me lève, machinalement, commence à faire lentement les cent pas dans la pièce. Mes pas m'arrêtent près de la table où j'écrivais tout à l'heure, une main posée dessus, je réfléchis un instant à ses paroles.

« Oui, peut être. Déjà, le temps de mon séjour dans le Nord, il y aura ici quelques places libérés par ceux qui m'accompagneront. »



Je reprends ma marche habituelle, un instant, le temps d'hésiter sur la question que j'allais poser. Je ne savais si la lui poser pourrait être utile, mais sait on jamais. Je note son regard en signe de réaction, reste debout sur place le temps d'écouter sa réponse. Surprenante. Je me mords discrètement la lèvre. Décidément.... Ronnel prend si bien ses aises, que je ne sais trop comment réagir face à ses prises d'initiatives. Ou plutôt si. En tout cas, elles ne vont pas spécialement dan le bon sens. Il se justifie sûrement par l'argument que vient de me donner la jeune femme, mais je ne connais que trop sa raison première, depuis le soir où nous en avons parlé. Je lâche un petit soupir, reviens m’asseoir face à elle.

« Il aurait déjà pu venir m'en parler. Mais passons. Argumenter en son sens est tout à ton honneur, mais il ne t'a sûrement pas exposé sa motivation réelle... »

Je note tout de même qu'il a fallu que je pose moi même la question pour être informée de cela.

« Il m'a appris il y a quelques semaines de manière assez inopinée être épris de la jeune Nymeria, lorsque j'ai évoqué la possibilité d'une union avec les Lannister. Il veut l'épouser elle, et t'envoie certainement là bas pour veiller par intermédiaire sur elle, mais surtout pour accroître ses chances de l'épouser. Je ne le blâme point d'éprouver des sentiments. Mais simplement, il est Roi, et je pensais lui avoir appris que dans cette position, seul l'intérêt du Royaume compte, non son intérêt personnel. Et ce sera à moi et surtout à Jordane de décider de qui sera la prochaine Reine du Val parmi les deux sœurs, si mariage il doit y avoir. »

Je marque une pause, réfléchis encore un instant à la suite.

« Bien. Tu ne lui diras pas que nous en avons parlé. Tu iras là bas, comme il te le demande, mais s'il te plait, fait en sorte de ne pas compliquer les choses au niveau de ce mariage. Et tu me feras des comptes rendus, également, mais pas au sujet de l'une des deux princesses. Les relations de l'Ouest avec le Sautoir m'intéressent plus, du même que leurs éventuels projets que tu pourrais entendre, et mouvements militaires, si tu peux être amenée à entendre des rumeurs là dessus ou voir des cartes. Puis-je encore tout de même compter un peu sur toi pour cela et pour ton silence ? »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Devant les foules ou dans l'ombre [Tour II - Terminé]   Dim 24 Jan - 16:49

J’acquiesce à mon tour, évidemment. Il est évident que l’inquiétude fait, et fera toujours, partie de sa vie. Elle était femme de Roi, est mère de Roi, doit assurer à son fils un royaume prospère et épargné. Elle doit faire face aux menaces venant des montagnes, affirmer sa position de paix, alors que la Guerre se présente de manière ouverte. Elle doit se montrer forte et inflexible, pourtant, cacher cette inquiétude. Elle y réussit avec majesté, comme il convient à une femme comme elle. La mort de son mari l’avait affectée, et pourtant, même là, elle n’avait pas failli. On dit qu’une mère n’a pas d’amour aussi fort que celui qu’elle éprouve pour ses enfants. Ma propre mère ne me l’a jamais prouvé, mais Sa Majesté Sharra s’efforce, elle, de faire tout ce qu’elle peut pour ses enfants, pour leur intérêt. Un sourire me vient, alors que je la vois faire les cent pas, au moment même où elle me dit que je dois commencer à la connaître. Oui, aussi bien que je connais cette démarche soucieuse qu’elle adopte, qui se veut propice à la réflexion aux yeux de beaucoup. Il serait mentir de nier connaître Sharra Arryn mieux que je ne connais ma famille. Elle avait acquis ma loyauté, en plus de l’avoir achetée tant d’années auparavant. Elle savait que je serai une servante diligente pour sa famille, aussi longtemps que je vivrais. Je la suis du regard, jusqu’à ce qu’elle suspende sa marche.



J’acquiesçais sans rien dire de plus, m’éloignant du chemin qu’elle empruntait machinalement, étudiant ses traits, et la façon qu’elle a de percevoir ce que je lui dis. Un aveu pas si facile à faire, sans risquer de m’alénier la Reine, ou de diminuer la réflexion que le Roi a apporté à ce sujet. Je l’écoute, aussi, sans rien laisser paraître suite à son affirmation au sujet du fait que son fils aurait pu évoquer cela lui-même. Certainement. Tout comme il aurait pu m’interdire de lui en parlant, ce qui n’a pas été le cas. C’est un sujet difficile à aborder, malgré ma conviction que le Roi agit de façon plus que mesurée, bien que l’essentiel de ses motivations ne soit pas louable.

« Il ne m’a en effet pas évoqué cela, Majesté. Il est, cependant, comme vous le dites, Roi. Et si le sujet ne le laisse pas indifférent, il y a cependant apporté une certaine réflexion. »

Je m’approche d’une chaise, appuyant mes mains sur leur dossier, réfléchissant.



« Vous pouvez compter sur moi, vous le pourrez toujours. Sachez en tout cas qu’avant tout, les intérêts du Val et des Arryn me resteront en tête, lors de cette mission. Peu importe les informations dont je pourrais bénéficier. Qu’elles aillent dans le sens ou non des motivations du Roi à m’envoyer là-bas. Je vous enverrai tout ce que je saurai  trouver à ce sujet. »

L’essentiel était dit. La Reine devrait penser à ce que je lui affirmais, et juger si elle pouvait me laisser bénéficiaire de la confiance que j’avais gagnée, au fil des années. Si elle ne comprenait pas mon point de vue, les choses seraient compliquées. Mais je ne cesserai pas d’œuvrer pour elle, pour le Val, quoi qu’il en soit. Je m’inclinais, et m’approchais de la porte, prête à me retirer sur un signal de sa part. Elle me signala d'une parole que nous en avions fini, aussi la laissais-je seule.


    Shadow in the dark
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Espionne
Âge du Personnage: 24
Allégeance: Ma loyauté va à un autre Souverain.
Écoute les murmures de la nuit...
Messages : 739
Membre du mois : 0
Célébrité : Amanda Seyfried
Maison : Aucune
Caractère : Agile - débrouillarde - têtue - tête brûlée - discrète - suspicieuse - fidèle - déterminée - insignifiante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Devant les foules ou dans l'ombre [Tour II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Devant les foules ou dans l'ombre [Tour II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Nous agissons dans l'ombre pour servir la lumière - evie
» Tour des âmes=> monstres
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Val & La Montagne :: Les Eyrié
-
Sauter vers: