AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Deria Martell - Insoumis, Invaincus, Intacts
MessageSujet: Deria Martell - Insoumis, Invaincus, Intacts   Jeu 10 Sep - 17:01

Notre retour à Lancehélion fut pesant. Enfin, non pas exactement. Je n’ai cessé de ressasser, tout en me forçant à leur sourire et à paraître légère. Ai-je réussi ? Je ne le sais. Et de toute manière, ils doivent également avoir les mêmes pensées que moi, ou peu s’en faut. Certes dans de moindres mesures, avec moins de culpabilité. Je ne peux me permettre de leur en demander davantage. Mais les mêmes interrogations, les mêmes peurs tournent en bouclent dans mon esprit. Ai-je bien fait ? Cela vaut-il le coup ? Puis-je avoir confiance ?

Et cette missive, celle qui m’a légèrement inquiétée, sans que je n’y porte pourtant davantage attention, était au final dans le vrai. Mais qui prêterait véracité aux dires d’une inconnue ? Pourtant… Non, cela n’aurait rien changé. Les rumeurs enflent et deviennent des clameurs. Comme si nous n’avions pas assez à faire avec les autres royaumes. Comment ai-je pu me leurrer en pensant que tout se calmerait tout seul, avec le temps… Nous ne sommes pourtant pas un peuple connu pour sa patience et sa sagesse. Pas même lorsque notre vie est en jeu. Et je crains que mes quelques dispositions pour faire cesser les expéditions punitives le long des frontières n’aient fait qu’empirer leur colère. Mais il me faut pourtant les faire cesser. Si je n’y arrive pas, si mes nobles et mon peuple ne m’écoutent pas, comment avoir le moindre crédit auprès des autres suzerains ?
Sans parler d’un possible soulèvement interne. Par les Sept, cela ne se peut. Ma famille est à la tête de ce royaume depuis toujours, il est inconcevable que je détruise tout ce que mes ancêtres ont construits.

Et je n’ai guère de temps. Le roi Mern a envoyé une invitation officielle. A moi, ainsi qu’à tous les nobles du pays. De quoi mettre davantage le feu aux poudres si cela est possible. Le temps de poser pieds, quelques jours tout au plus, et nous devrons repartir. J’ai tellement à faire. Je me suis longuement entretenu avec Ser Jordayne et Allyrion dès mon arrivée. Nous avons fait le bilan de la situation, et je leur ai lu la missive que j’avais écrite juste auparavant. C’est la meilleure solution, la seule peut-être, à défaut de déclarer ouvertement la guerre au Bief.
Je finis de cacheter à la cire chaque missive que j’ai écrite hier. Mestre Elkin les fera partir sur l’heure.

Misive aux nobles:
 

Répondrons-t-ils ? Je ne puis rien faire de plus pour le moment. Il faut également que je parle à mon peuple, que je lui fasse comprendre. Cette missive sera recopiée et envoyée aux quatre coins du royaume. Il faut que je vois avec eux pour qu’ils engagent des crieurs publics pour le diffuser.

Missive au peuple de Dorne:
 

Je m’empare de tous les plis et les tends à Mestre Elkin, qui me sourit et me rassure. Je lui souris en retour, quand bien même il me traite encore comme l’enfant que j’étais.



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 


Dernière édition par Deria Martell le Jeu 23 Juin - 10:12, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5619
Membre du mois : 12
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deria Martell - Insoumis, Invaincus, Intacts   Lun 28 Déc - 23:43

Nous n’avons même pas encore fini de décompter les morts. La liste que m’a fourni le roi Gardener est incomplète, qu’ils soient morts ou simplement cachés, tous mes dorniens n’ont pas donnés signe de vie.
Un gâchis. Un horrible et dramatique gâchis. Tout se passait pourtant fort bien. Il n’y avait eu aucun souci notable, même lors du Carnaval… Mais la nuit du Banquet… Tant de meutres… Je ne pouvais pas croire que ce fut les miens. Et il y en avait eu plusieurs en ville. Une telle coordination, une telle préparation… était-ce vraiment dans leur caractère ? Non pas que je préfère me voiler la face, loin de là, mais jamais ils n’auraient pris de risques si inconsidérés, pas même contre des bieffois, pas sur des familles comme choisies au hasard.
Et pourtant, tout nous incrimine. Nous, dorniens. Je repose ma plume, ferme les yeux et me masse les tempes. Tout était allé si vite, si loin. La haine n’avait pas tardé à ressurgir des deux côtés sans doute. Et tout le travail, toute la préparation effectuée avec Mern avait volé en morceaux. Je soupire. Inutile de ressasser encore. J’ai plus urgent, plus important à faire dans l’immédiat.

Peut-on faire plus lourd et plus pesant ? Y a-t-il pire que de devoir annoncé par courrier de la perte d’un être cher ?
Et je sais que tout ceci ne va pas calmer mes nobles et mon peuple. Il faut pourtant que ce soit le cas. Les incursions ne peuvent continuer. S’en prendre ainsi à des fermiers et des familles isolées, de la part de soldats, est tout bonnement inadmissible.

Et encore une fois, c’est à moi d’écrire ces lettres. Même si j’aurais préféré pouvoir aller à la rencontre des miens pour l’occasion. J’aurais préféré les avoir de visu et leur exprimer ma peine et ma douleur. Mais je ne le puis. Je dois rester à Hautjardin, au moins quelques temps. Et ces missives ne peuvent attendre. Je les scelle, chacune m’ayant un peu davantage exténuée. J’aurais dû pouvoir les protéger. J’aurais dû en ma qualité de dirigeante pouvoir… Mais qu’aurais-je pu faire ? Comment aurais-je pu prévoir ?
Il m’en reste une à écrire, à Ser Jordayne.

Misive à Ser Jordayne:
 

Par acquis de conscience, je la fais lire aux autres, sait-on jamais. Et oh surprise, pour le coup, même Roward et Anders sont d'accord. Je la scelle et la confie à Deran pour qu’il la fasse partir immédiatement.
Il ne me reste plus qu’à prier les Sept que cela suffise à temporiser et à calmer les miens.



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 


Dernière édition par Deria Martell le Jeu 23 Juin - 10:13, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5619
Membre du mois : 12
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deria Martell - Insoumis, Invaincus, Intacts   Dim 31 Jan - 17:20

Chez moi. Nous sommes enfin rentrés. La route n'a pourtant rien eu de compliqué ou de particulièrement difficile. Entre nos propres gardes et l'escorte que Mern Gardener nous a fournie, il faut avouer que nous étions particulièrement bien entourés.
Sauf qu'il a fallu que nous tombions sur une des escarmouches qui n’avaient de cessent d’avoir lieu près des frontières. A un contre trois. Des cavaliers légers contre des chevaliers, entre autre. Mes soldats, mes hommes, mon armée contre ceux, beaucoup plus nombreux, plus lourds de celles du roi Gardener.
Je devrais être en colère, et réprimander à nouveau mon armée pour s’aventurer ainsi sur le territoire bieffois, pour ainsi aller tuer et piller, pour ainsi désobéir si ouvertement aux ordres que j’avais donnés…
Pourtant… Pour être honnête, je ne sais quoi de l’indignation ou de la fierté surplombe le reste. Ils ont fait plus de perte que ne pouvait le laisser supposer leur nombre. Malgré leur infériorité flagrante, ils sont partis au combat. Mes Insoumis.
Et, de là où nous nous trouvions, je n’ai fait qu’assister de loin au combat. Aucun, que ce soit du côté bieffois ou dornien, n’a fait mine de s’interposer ou de faire cesser. Et ils ne m’ont pas laissé faire. Quelle princesse… Mais nous aurions pu, nous aurions dû faire quelque chose. Mais qu’importe, il est trop tard pour les hommes tombés. Une partie de moi regrette simplement qu’ils n’aient pas fait davantage de dégâts encore parmi les troupes adverses.

Les troupes bieffoises nous ont laissés avancer seuls sur les derniers kilomètres, redoutant bien trop de tomber dans une embuscade. Nous avons finis par arriver en vue des Montagnes, et un soulagement indescriptible s’est emparé de moi. Même s’il a encore fallu attendre que les miens nous reconnaissent et cessent de se montrer hostiles. Les tensions ont disparues et ont été remplacées par les réjouissances. Les rumeurs vont bien plus vite que n’importe quel autre moyen de communication, mais il me faut néanmoins prévenir officiellement Lyvan. Et le roi Gardener.

Misive aux nobles:
 

J’ai déjà parlé aux commandants présents. Je leur ai déjà fait part de mon… mécontentement concernant leur agissement. Remontrances qui ont sans doute été quelque peu altérées par mes remerciements concernant leur soutien indéfectible, mais je ne peux réellement leur en vouloir. Pas alors qu’ils le faisaient pour moi, contre le Bief, pas avec tout ce qu’il s’est passé. Mais je leur ai bien fait comprendre qu’il fallait que cela cesse, dès maintenant. Il faut simplement qu’ils m’écoutent maintenant que je suis rentrée. Il le faut, qu’Arianne et les autres puissent rentrer. Nous aviserons ensuite.



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 


Dernière édition par Deria Martell le Jeu 23 Juin - 10:13, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5619
Membre du mois : 12
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deria Martell - Insoumis, Invaincus, Intacts   Lun 28 Mar - 16:53

Je repousse les missives et me frotte l’arête du nez. S’il m’arrive d’être arrogante et susceptible, je dois avouer que certains me battent à plates coutures. Et elle dépasse de loin tout le monde. Je ne sais comment elle parvient à s’entendre avec les autres personnes, encore davntage avec les autres suzerains qu’elle croise. Quoique de mes souvenirs, il n’y a guère de souverains avec qui elle s’entende réellement. Au vu de ses prétentions, ce n’est point étonnant, quand bien même nous en avons discutés. Et rajoutez à cela son irascibilité et sa condescendance, elle en devient charmante. J’ai pourtant fait de nombreux efforts, à chacune de ses missives, prenant sur moi pour ne pas simplement la remettre à sa place et tout annuler.

Je soupire. J’ai d’autres problèmes plus urgents à régler au final que de m’occuper de cela dans l’immédiat. Si je ne pouvais être sur tous les fronts, il me faut toutefois parer au plus urgent. Et cela est et restera toujours mon peuple. Mon peuple qui à nouveau gronde après mes décisions. Ce que je comprends parfaitement. La colère a toujours été présente, et elle a explosé après les événements du banquet, après les morts, après notre… invitation prolongée. Pas étonnant vu ce qu’ils ont entendu, pas étonnant étant donné que le Bief est en cause.
Il me faut, encore et à nouveau, les calmer et les canaliser.
En espérant qu’il m’écoute, qu’ils m’écoutent et me croient tous. Parce que tout cela, je le fais uniquement pour eux. Pour mon peuple. Pour mes terres.  



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5619
Membre du mois : 12
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deria Martell - Insoumis, Invaincus, Intacts   Jeu 23 Juin - 11:20

La vie reprend lentement mais sûrement son cours. Pas comme si tout cela n’était pas arrivé, loin de là. Les stigmates infligés à ma ville sont encore présents, même si ils disparaitront rapidement. En ce qui concerne les miens, mon peuple, par contre…
J’ai pris les mesures nécessaires, que ce soit pour les enfants devenus orphelins, pour les femmes injuriées, pour tous ceux qui ont été touchés de près ou de loin par cette attaque.

Ceux tombés au combat et ceux s’étant trouvés sur le chemin de ces gueux ont été honorés. L’Etranger a été prié et nous lui avons confié les âmes des nouveaux-morts, afin qu’il les mène en l'autre monde.

Quant à eux, ces adorateurs du dieu Noyé, les morts ont pour la plupart fini en ornement la tête figée sur une pique, leur corps brûlés sans cérémonie.
Quant à ceux pouvant ma foi être sauvés, ceux encore indemnes, ils étaient enfermés dans nos geôles, résistants ou non, alors que mes hommes les interrogent.

Dire que je m’en veux relèverait de l’euphémisme. J’aurais dû savoir, j’aurais dû prévoir et m’y attendre. Mais avec des si, nous pourrions refaire le monde n’est-ce pas ? Tout ce que je peux faire à présent, c’est prendre soin de ceux qui ont besoin de moi, m’assurer que cela ne recommencera pas et surtout ne restera pas impuni. Peut-être est-ce là aussi ce qu’ils attendent, une riposte pour nous prendre à revers, tenter de nous affaiblir encore ou que-sais-je.
S’ils pensent que cette attaque va nous faire douter ou chanceler, c’est bien qu’ils ne connaissent pas les dorniens. Nous sommes les Insoumis. Peu importe ce qu’ils pensent nous faire subir, cela ne nous affaiblira point et n’atténuera en rien notre désir et notre besoin de représailles.
Si mon peuple avait auparavant soif de vengeance pour le meurtre de ma famille, il gronde à présent d’une rage sourde et profonde.

Ils ont voulu nous démontrer que nos alliances avec les royaumes de Peyredragon et l’Orage étaient de mauvais choix, que nous avions choisi le mauvais ennemi ? Eh bien, soit. Sont-ils convaincus que nous sommes abattus, perturbés ou diminués ? Si tel est le cas, tant mieux.
Déjà des hommes nous ont rejoints pour combattre. Ceux qui auparavant étaient marins, paysans, artisans, commerçants, ceux qui ont vu leur maison, leur commerce, leur ville détruites, s’entrainent maintenant avec mes soldats.

Qu’importe qu’ils soient plus nombreux, plus aguerris sur mer, ils pensent avoir l’avantage, grand bien leur fasse. Dorne ne tombera pas et nous les écraserons. Comme nous l’avons toujours fait avec nos ennemis.



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5619
Membre du mois : 12
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Deria Martell - Insoumis, Invaincus, Intacts   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Deria Martell - Insoumis, Invaincus, Intacts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deria Martell - Le monde ne sera sauvé, s'il peut l'être, que par des insoumis
» Ainsi soit-il [Feat. Deria Martell] [Tour II - Terminé]
» Tynian MorteEpée ~ L'insoumis au joug
» Quentyn Martell ☼ The wisest men follow their own direction
» Maison Martell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Chroniques de l'Ere des Luttes.
 :: La salle d'audience :: Journaux intimes
-
Sauter vers: