AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]
MessageSujet: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Jeu 27 Aoû - 19:40

Dorne et son soleil. Dorne et sa chaleur langoureuse. Dorne est un berceau. Je souris doucement en pénétrant la ville. Ses remparts. Ses beautés. Les chemins qui me mènent sans cesse. Mon étalon hennit. Je le flatte. Une main tendre. Douce. Une caresse à la légèreté divine. Les rues sont d'or, de chaleur et de sourire. Ma bouche se plisse. Je me défais de ma capuche, exposant mes boucles tressées en myriades de torsades délicates. L'astre est endormi et pourtant aucun silence ne vit dans ces rues. Je les vois. Je les regarde. L'éclat d'un bijou. Le sifflement harmonieux d'une flute qui s'échine a séduire.

Il ne me suffira que d'un mot. Les murmures de la révolte sont dévoilés depuis longtemps. Douce Dorne et mes amants dissimulés sous ses remparts. Doux soleil qui me fait sourire, lentement...

Mais l'heure n'est pas à ça. Non, ma peau ne frémit pas d'attente, mon regard ne se perd pas dans le passée. J'ignore les regards que l'on me jette. Ils sont autant  de caresses qu'il ne m'en faut. J'aime ces rues ensommeillées. Ces parfums qui n'ont pas de nom, qui sont milliers. L'air virevolte sans cesse par la grâce d'un vent délicieux. Mes voiles frôlent mes jambes. Et l'éclat meurtrier d'une lance m'interdit un passage pourtant déjà écrit. L'orbe bleue se baisse avec lenteur et ce guerrier ne peut nier l'étincelle qui le transperce, pas plus qu'il ne peut ignorer l'ordre de vélin qui lui ai offert. Il m'ouvrira les portes. Je le sais. Et il vient de s'en rendre compte. Mon étalon dormira dans les écuries princières, le temps pour moi d’œuvrer avec délicatesse. Une douceur sucrée, c'est ce que je suis lorsque j'entre au sein du palais. Tout n'est que légèreté et précieux. Des arabesques de luxe et de soleil. Mes doigts effleurent les dessins d'ocre tandis que j'avance. Une silhouette dansante et aérienne qui détient les réponses parfois perdues dans le temps.

Je souris. Avec une lenteur affolante. Ma danse ne fait que commencer alors que l'on m'introduit au cœur de Dorne. L'iris bleuté effleure chacune de ses courbes, ainsi devient la reine d'un désert, proie de mes regards un instant trop aiguë avant que la dureté ne s'assouplisse et que les vagues bleutées de mes iris ne deviennent mer tranquille.

« Lady Martell... »

Ma voix ne crie. Ne hurle. Elle danse sur des mots qui prennent la forme d'un nuage de douceur. Mais la dureté est mienne depuis des années. Le leurre est parfait, la vérité devient autre lorsque l'on croise l'éclat carmin qui orne mon bras.


Spoiler:
 
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Dim 6 Sep - 22:05

Je ferme les yeux, m’adossant à ma chaise, et les lève vers le soleil. Et durant quelques secondes, quelques minutes, je me contente d’emmagasiner sa chaleur. On pourra dire ce qu’on veut, il ne brille nulle part comme à Dorne, nulle part ailleurs il n’est si resplendissant, et il n’y a qu’ici que je me sente si bien.
J’ouvre les yeux et contemple les jardins en contrebas en souriant. Le Val a beau regorger de merveilles, je préfère mille fois les splendeurs de mon royaume. Je secoue la tête. Je n’ai guère le temps de m’attarder davantage. J’ai tellement à faire. Tellement à prévoir et à organiser. Et si peu de temps. Il me file entre les doigts comme autant de grains de sable. Tout va trop vite.

A peine arrivés, nous repartons pour le royaume du Bief. Je ne savais toujours que penser de l’invitation du roi Mern. Je ne sais s’il espérait réellement trouver des solutions, s’il pensait vraiment pouvoir ainsi faire cesser des années, des décennies d’hostilités. Et il a étendu l’invitation à toute la noblesse de mon royaume. Et à celui de l’Orage. Qu’espère-t-il donc ?
Je soupire. S’il y a la moindre incartade, si l’un des miens est impliqué dans un quelconque conflit, cela ne fera que renforcer l’idée que je ne suis pas à la hauteur. Si je n’arrive pas à faire cesser les expéditions punitives le long des frontières, comment puis-je prétendre être digne de mon rôle ? Si je n’arrive pas à maintenir l’ordre chez moi, comment le pourrais-je ailleurs ?

Je me lève et rentre, retournant à mon bureau. Ce n’est pas en me torturant de la sorte que je parviendrais à faire quoi que ce soit. Je me réinstalle devant les missives et reprends ma tâche. J’aurais pu demander à Reben de les écrire, à quoi bon avoir des scribes si je m’entête à tout écrire moi-même ? Mais il faut que j’écrive celles-ci moi-même. Je finis par reposer ma plume, faisant craquer mon cou. Par les Sept, que tout ceci est fastidieux.

Deran toque et entre pour m’annoncer que mon invitée est arrivée. Je fronce les sourcils, avant de regarder dehors. Oh. Il fait nuit. C’est donc pour cela que j’ai vu Célène entrer et allumer les bougies.
Je me lève et lisse ma robe, avant de rassembler les documents et de les ranger. Je sors pour aller à sa rencontre. Je ne sais toujours pas que penser d’elle non plus. Tout ce qu’elle m’a dit. Ce qu’elle a pu dire à Roward ou Anders. Les nobles. Le grondement. Je n’aurais pas pu faire grand-chose de plus sans être présente. Et comment aurais-je pu y croire ? Tout ceci est tellement insensé. Pourtant… Pourtant, elle avait raison. Prêtresse rouge sortie de nulle part. Est-elle réellement capable de distinguer les ombres d’un futur encore inexistant ? Peut-on lui faire ne serait-ce qu’un peu confiance ? Pourrais-je réellement avoir foi en… ces visions si c’est de cela qu’il s’agit bien ?

Quoiqu’il en soit, me voici, prête à la recevoir, sur mon invitation, chez moi. Une bonne idée ? Cela aussi je l’ignore. Raviver les flammes d’un Dieu depuis longtemps oublié alors même que mes terres grognent… Nous verrons. Voyons déjà ce que cette prêtresse peut m’apprendre et m’apporter.
Je m’approche et lui souris.

« Lady Arya. Bienvenue en mon royaume. Par ici je vous prie. »

Je la mène jusqu’au bureau que je viens de quitter. Je fais un signe à mes gardes qui restent à l’extérieur, hormis Deran qui se poste près de la porte. Non, je n’ai pas envie que trop de personnes soient présentes, et je ne pense pas qu’elle soit stupide ou inconsciente au point de s’en prendre à moi au cœur même de mon palais.
Je me tourne vers elle.

« Je suis heureuse de vous rencontrer.
Votre missive était… surprenante. Je vous avoue ne pas y avoir réellement porté intérêt. Toutefois de surprenante, elle est devenue presque inquiétante lorsque ses dires se révélait exacts… »
Je lui indique un siège, avant de nous servir un verre de vin. Je lui en tends un et prends place face à elle. « Et mes frères m’ont parlé de vous. Mentionnant entre autre votre souhait de restaurer un ancien temple situé sur nos terres. » Je lui souris.   « Je ne pouvais faire autrement que de vous rencontrer Lady Arya. »



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 


Dernière édition par Deria Martell le Lun 30 Nov - 16:34, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5476
Membre du mois : 16
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Lun 7 Sep - 20:50

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Mar 15 Sep - 13:16




UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 


Dernière édition par Deria Martell le Lun 30 Nov - 16:34, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5476
Membre du mois : 16
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Dim 18 Oct - 15:46

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Sam 31 Oct - 18:11




UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 


Dernière édition par Deria Martell le Lun 30 Nov - 16:35, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5476
Membre du mois : 16
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Mer 25 Nov - 17:11

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Lun 30 Nov - 15:57

Les yeux légèrement plissés, je l’observe, un fin sourire aux lèvres. Je n’ai d’autre choix que de la croire quant à ses motivations. Cela ne veut pas dire pour autant que je lui fais confiance, ou que je lui confierais plus que nécessaire. Quand bien même semble-t-elle vouloir m’aider et aider Dorne, quand bien même semble-t-elle aimer mon royaume, de ce que j’en sais et ce que j’entends, elle pourrait tout autant changer d’avis demain. Nous aviserons le moment venu. Autant profiter de ce qu’elle m’offre pour le moment.

« C’est une chance que vous avez là, Arya. Peu de personnes peuvent se prévaloir d’être libre par les temps qui courent. »

Je n’étais pas aussi certaine qu’elle que ce soit là notre plus grande force, mais c’en est une il est vrai. Je souris.

« Et vous avez sans doute raison. Même si je pense que les autres nous voient davantage comme de sauvages guerriers brutaux et insensés plutôt que comme un peuple tolérant et compréhensif.
Et qu’importe au final ce que pensent les autres. Charge à moi et aux miens de leur démontrer le contraire n’est-ce pas ? Même si je dois avouer qu’être considéré comme un peuple belliqueux peut avoir des avantages… »


Outre le fait que les autres royaumes se méfient de nous et n’osent trop nous affronter, ce fait les amène également à nous sous-estimer en général. Et qui plus est, c’est tout aussi vrai que le reste…
Je m’empare de mon verre de vin, fixant un instant le liquide vermeil, avant de le porter à mes lèvres.

« Il est donc heureux que ce soit moi assise sur le trône et non l’un de mes frères. Vous avez raison et j’espère qu’il en sera ainsi. » Je la fixe un instant. « Vous m’avez donné des conseils dont je n’ai point tenu compte et dont j’ignore toujours comment vous les avez obtenu.
Sauriez-vous m’aider à découvrir la vérité concernant l’assassinat des miens ? Ou est-ce au-delà de vos compétences ? »


Nulle offense dans ces questions, je souhaite qu’elle s’en rende compte, il s’agit simplement de questions dont je souhaiterais véritablement obtenir la réponse. Je ne sais ce dont elle est capable, je ne sais comment elle obtient ses informations. Peut-être peut-elle même me livrer le nom du commanditaire. Je souris. N’exagérons point. Mais qui sait, si elle demeure ici j’aurais le temps à loisirs de la voir à nouveau n’est-ce pas ?

« Nous chercherons donc, si les documents existes encore, ils se trouvent assurément dans le palais. Mais je ne doute point de ce que vous m’offrez Arya. Nul doute que vous nous serez favorable. »

Mon sourire s’agrandit, amusé et réjoui, à ses paroles. Devrais-je être choquée qu’elle me mentionne sous si peu de couvert qu’ils ont fait davantage que converser ? Sans doute qu’une autre le serait. Peut-être pas à Dorne toutefois.

« Anders… Mon frère fait parfois preuve d’une acuité redoutable… surtout quand cela concerne une jolie femme. » Je repose mon verre et me lève dans un froissement d’étoffes. « Soit. Je vais vous mener jusqu’à lui. »

Rien que pour pouvoir admirer sa réaction il est vrai, mais cela, je le tairais. J’appelle Célène et la préviens de la présence d’Arya au château, afin qu’elle fasse préparer sa chambre.
Souriant toujours, je lui fais signe de me suivre et prends le chemin des appartements d’Anders.

« Votre chambre sera située un peu plus loin, dans l’aile des invités.. Célène vous la montrera. Mais n’ayez crainte, vous y serez bien et elle n’est point si éloignée des autres. »

Mon sourire se fait aussi malicieux que le sien quelques instants plus tôt. Arrivées devant la porte, je frappe trois coups.

« Anders ? Puis-je entrer ? »

La main sur la poignée, j’attends une seconde avant d’entrer. Oui, je trouve cela amusant. Je n’y peux rien.



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5476
Membre du mois : 16
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Lun 7 Déc - 18:10

    Ah cela lui avait manqué. Depuis la mêlée à Goeville, Anders n'avait pas eu l'occasion de se battre. C'était un entraînement à très grande échelle, certes, avec des enjeux importants. Il avait adoré pouvoir se mesurer à des adversaires d'autres royaumes, de pouvoir confronter son style de combats aux leurs. Et il n'avait pas du tout démérité, puisqu'il avait réussi à aller jusqu'au bout, se trouvant défait par un autre dornien. Il avait été déçu, naturellement, mais au moins, Dorne avait prouvé que ses guerriers demeuraient les meilleurs. Raisonnement un peu simpliste peut-être, mais en attendant, Dorne avait brillé durant ces... jeux. Mais toute bonne chose avait une fin et il avait fallu rentrer à Dorne. Il avait enfin pu reprendre ses petites habitudes. Il avait fait des rencontres aussi surprenantes qu'intéressantes à Goeville... Il avait sympathisé avec son adversaire, Orys Baratheon, contre toute attente. C'était même davantage que de la sympathie, il appréciait le Baratheon. Il avait aussi rencontré la mystérieuse Arya, qui lui avait laissé un souvenir impérissable. Et puis, il y avait eu Solvej... Comme un fantôme surgi de son passé. Hélas, les retrouvailles ne s'étaient pas bien passées et il était parti, mettant fin à dispute et reproches. Encore. Solvej lui avait écrit, mais il n'avait pas trouvé les mots pour lui répondre... Elle avait sa vie, son mari. Elle lui en voulait tellement. Et il n'avait pas davantage à lui offrir aujourd'hui qu'hier. Encore moins même. Rester amis ? En étaient-ils seulement capables avec tout le mal qu'ils s'étaient faits ?

    Aujourd'hui, il s'opposait à Roward. Les deux frères aimaient se confronter l'un à l'autre. Ils se connaissaient par cœur, se battaient très bien l'un avec l'autre, chacun assurant les arrières de l'autre. Quand ils se retrouvaient l'un contre l'autre, le combat durait plus longtemps, ils connaissaient les coups de l'un et de l'autre, les feintes et devaient sans cesse faire preuve d'audace et surprendre l'autre. Roward avait une rage de faire ses preuves équivalentes à celle de son frère bâtard. Pas pour les mêmes raisons cependant. Le prince avait été élevé dans un cocon, protégé de tout. Pour des raisons qui échappaient à son demi-frère, la princesse Martell avait décidé de le protéger, ordonnant qu'on le laisse penser qu'il était un combattant doué en perdant face à lui. Anders n'approuvait pas ce stratagème et ne l'avait pas compris de suite. Mais Meria était intelligente. Sans doute que cela était un choix pour faire de Roward un prince digne de Dorne...

    Anders, lui, devait simplement prouver que même en tant que bâtard, il pouvait être un grand guerrier, se faisant ainsi un nom. Qu'on le reconnaisse comme un valeureux combattant de Dorne, capable d'effacer les sourires narquois ou méprisants de la face de ses adversaires. Il avait déjà travaillé en ce sens au Val, se faisant une petite réputation. Ce n'était que le début. Pourtant, parce qu'il avait l'esprit qui vagabondait, il se laissa surprendre par Roward et se retrouva fauché, tombant lourdement au sol alors que son frère lui offrait un sourire triomphant.

    « T'es dans la lune, elle s'appelle comment ? »

    Anders sourit, acceptant la main tendue de son frère pour se relever, époussetant un peu sa tenue. Ce qui était peine perdue.

    « Raté, ce n'est pas une femme. Je voulais te laisser gagner évidemment. »

    Roward mit une bourrade à son frère avant de rire, accompagné d'Anders. Ils se donnèrent une accolade fraternelle, avant de se séparer, Anders retournant dans sa chambre et demandant qu'on lui prépare un bain. La servante était plutôt jolie, il allait peut-être pouvoir en profiter... Il regarda le ballet des servantes qui remplissaient la baignoire. Quand cela fut fini, il soupira, prêt à se déshabiller quand on frappa à la porte. Il reconnut la voix de Deria et n'eut même pas le temps de l'y autoriser qu'elle entrait déjà. Il portait les vêtements de l'entraînement, sa chemise auréolée de sueur , tâchée de poussière, ses cheveux en bataille. Ironique, il sourit alors que sa sœur entrait en terrain conquis, lui tournant le dos :

    « Je me demande encore pourquoi tu prends la peine de demander. J'aurais pu ne pas être seul, tu sais. Ou pas présentable pour la vue de ma sœur. »

    Il se retourna et son sourire vacilla quand il aperçut une autre femme avec Deria.

    « Arya ? »

    La surprise transparut dans sa voix et son expression. Brièvement. Il croisa les bras, un sourire en coin aux lèvres.

    « Je m'apprêtais à prendre un bain, on dirait que c'est une histoire d'eau entre nous. »

    Ironiquement. Elle était prêtresse de R'hllor. Son élément était le feu, pas l'eau. Et il ne se gênait pas que sa sœur puisse deviner une relation entre Arya et lui. Cela faisait longtemps que la princesse savait que son demi frère aimait les femmes.


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 858
Membre du mois : 1
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Lun 11 Jan - 10:39

Pacte scellé et voulu. Les secrets dorment encore entre les sables. Je le sais. Des écrits anciens, si vieux, perdu dans le temps mais pas oublié. Elle en aura la jouissance si elle le désire. Les secrets les plus grands résident au cœur de mon âme, mais Son Regard se tourne vers tellement de chemin qu’il m’appartient d’en décider les sens. Le temps d’un souffle, la pensée du dragon me traverse. Souvenir vivace, cuisant, brulant aussi. Mes cils s’ébattent doucement. La pensée disparait. Mes doigts déposent un verre vide tandis que s’éveille de nouveau ma silhouette. Je serais le temps de quelques pas une ombre dans d’autres.

La ligne de mes lèvres s'incurve doucement, un frémissement presque insoupçonné. L'heure n'est plus aux palabres veloutées des puissants, j'ai ce que je veux. Dorne obtiendra ce qu'elle désire à n'en pas douter. Du moins, cela ne dépend que de moi. Nous glissons sur le sol comme deux silhouettes éthérées. La servante attendra mon bon vouloir. Il ne peut en être autrement. Le défi est jeté avec impudeur et se heurte à la tolérance, qu'importe en vérité, j'offre et donne avec un venin parfois distillé d'amour. Bien maudit qui comprendra un jour les méandres de mes propres pensées.

La surprise m'amuse. La tenue provoque mon rire. L'air s'imprime un instant de ce que nous étions l'espace d'un souffle. L'étincelle de jade qui dort entre mes cils danse sans un souffle.

"Cela ne saurait être aussi limpide, je le crains."

Le rubis scintille à la lueur évanescente de la lune déversée par une ouverture délicate.

"Ta soeur m'honore de son hospitalité, il aurait été insultant de t'ignorer..."

L'iris moqueur glisse doucement sur la femme qui m'accompagne. Elle n'est aucunement dupe. Cela n'est aucune espèce d'importance. Nos mots resteront les nôtres si tel est son désir. J'erre depuis trop longtemps sur les pavés des discours tronqués. Un souffle me libérera du secret ou le silence restera. J’approche doucement, le contournant avec une grâce innée avant de plonger des doigts curieux au cœur de l’eau, m’amusant un instant de sa chaleur.

« N’as-tu donc pas posé les yeux sur le cadeau que je t’ai laissé pour laisser entrevoir ta surprise ? »

En étais je vexée ? Non. Peu de chose provoque mon ire et mon dédain. L’ignorance est tolérable lorsqu’elle est involontaire. Je ne saurais donc lui en vouloir, il apprendra lentement les secrets que recèle ce joyaux abandonné a un endormi.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Lun 18 Jan - 9:43

Je ne savais trop où tout cela nous mènerait. Mais je verrais bien. Cela ne pouvait être que bénéfique pour Dorne n’est-ce pas ? Bien évidemment je ne pouvais lui faire réellement ou totalement confiance, je ne la connais pas. Mais cela n’empêche point de pouvoir essayer et voir ce qu’elle nous offre, ce qu’elle m’offre. Si elle peut empêcher de futurs désastres, ou tout du moins nous avertir de ceux-ci avant qu’ils n’arrivent… Elle sera la bienvenue ici, la bienvenue sur mes terres.

Mais dans l’immédiat, elle me fait sourire et ce qui m’amuse bien davantage que tout le reste est son allusion à peine masquée à Anders. Ainsi donc elle le connait. Devrais-je lui demander à lui pourquoi il n’a point mentionné sa rencontre avec Arya ? Non, il ne vaut mieux pas, le connaissant, il serait capable d’aller beaucoup trop loin dans les détails par la suite.
Je la mène donc moi-même aux appartements de mon frère, amusée et souriante.

Je n’attends point qu’il me permette d’entrer, et oui, ce n’est guère ni malin ni poli. Fort heureusement, il est visible, à mes yeux du moins, car je ne pense pas qu’Arya aurait été fort gênée de le voir autrement, et seul. Même s’il s’apprêtait visiblement à profiter d’un bain.
Je hausse les épaules alors qu’il me tourne le dos, un sourire accroché aux lèvres.

« J’y ai pensé. Après être entrée. J’aurais été horriblement gênée et offusquée et je serais partie en courant que veux-tu… »

Je fais un pas en arrière alors qu’il remarque Arya, et observe silencieusement leur échange. J’incline la tête alors qu’Arya parle d’hospitalité.
Je souris, ne pouvant masquer l’éclat plus que taquin de mes prunelles. Je ne vais guère m’attarder, l’un comme l’autre commençant à jouer ensemble. Cadeau ? Enfin, la façon dont elle en parle sous-entend bien davantage. Je hausse toutefois un sourcil, et tourne la tête vers Anders dans une question muette. Plus tard, nous en parlerons. Pour le moment, je me contente de me râcler la gorge, comme pour leur rappeler ma présence.

 « J’ai de nombreuses affaires à régler. Je vous laisse avec Anders si cela ne vous gêne point. Il saura vous répondre si vous avez des interrogations. » Mon sourire s’agrandit alors que je regarde Anders. « Arya restera quelques temps avec nous. Elle est la bienvenue à Dorne. Je compte sur toi pour te conduire en hôte parfait. »

Sourire toujours malicieux, j’incline la tête avant de sortir sans leur laisser le temps de… de quoi ? De me répondre ?… ou de poursuivre sous mes yeux leur petite danse ?
J’inspire, reprenant la route de mon bureau, priant les Dieux de ne pas commettre une erreur en permettant tout ceci.



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5476
Membre du mois : 16
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Dim 24 Jan - 16:38

La surprise était totale, c'était le moins qu'on puisse dire. Mais Anders ne se laissa pas déstabilisé longtemps, retrouvant son attitude décontractée. Cela dit, sa sœur avait quand même de sales manières. Qui aurait été le plus gêné des deux si elle était arrivée en pleins ébats ? Parce que cela était on ne peut plus plausible, elle connaissait la réputation sulfureuse de son frère. De ses frères en fait, c'était un travers qu'ils partageaient tous les deux. Il jeta un regard par dessus son épaule à Deria quand elle répliqua des inepties et lui décocha un sourire moqueur :

« Je n'en crois pas un mot. »

Deria ? Offusquée ? Foutaises ! Même si cela devait être inconfortable de voir son frère dans une situation aussi intime. Il ne perdit pas le Nord et ne put résister à l'envie de faire quelques sous entendus à propos de leur unique nuit partagée au bord d'un lac à Goeville. Il ne s'était pas attendu à la revoir si tôt. Ni à la revoir tout court d'ailleurs. Il était bien rare qu'une femme soit la première à disparaître après ce genre d'étreintes. Évaporée. Comme un rêve qui disparaît le matin venu. Il haussa les épaules à la réponse d'Arya, avant de jeter un regard à Deria quand la prêtresse parla de l'hospitalité de la princesse de Dorne.

« Effectivement, j'en aurais été profondément vexé. »

Il la suivit du regard quand elle se déplaça dans la chambre, plongeant sa main dans l'eau chaude et parlant du rubis qu'il lui avait laissé. Ses yeux sombres se posèrent sur la gemme écarlate laissée sur une chaise avec ses vêtements propres. Elle semblait scintiller doucement. A vrai dire, il n'avait su quoi penser de ce bijou. Et Deria intervint avant qu'il ne réponde. Il en aurait presque oublié sa présence. Il fit une petite révérence à sa sœur à ses recommandations malicieuses.

« A vos ordres votre Altesse. »

Deria sortit et ils se retrouvèrent seuls.

« Tu as oublié de me laisser quelques instructions concernant son utilisation... Tu sais Arya, j'ai beau avoir quelques notions de ton culte et ta caste, je demeure ignare de bien des détails. Notamment de ce que ce don signifie. Les archives ont leur limite. »

Il parlait d'un ton léger. Pourtant le feu qui couvait dans ses yeux sombres ne laissait pas de doute concernant les pensées qui l'agitait en posant le regard sur Arya. Bon et ce bain au fait ? Elle risquait juste de voir qu'elle commençait à lui faire de l'effet. Et alors ? Sans plus s'en soucier, il retira son pantalon, se retrouvant nu devant Arya et se glissa dans l'eau chaude, s'alanguissant dans le bain, pour finalement regarder Arya. Un regard qui était une invitation si le cœur lui en disait. Sinon... Et bien, bonjour frustration.

« Alors tu as réussi à obtenir de Deria de restaurer ton temple et ton culte sur nos terres ? »

Il était au courant de ce projet, mais qui pouvait savoir ce que manigançait la prêtresse rouge au juste ?


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 858
Membre du mois : 1
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Sam 30 Jan - 18:06

Les flammes indomptables errant en reine au cœur de mes iris grondèrent avec une langueur délicate. Mes pensées s'en échappaient parfois à la faveur d'une étincelle rougeoyante ou ténébreuse. Toujours selon mes propres désirs, des envies qui concevaient en leur sein bien plus qu'un appétit mortel. Un rire s'écoula comme endormit, souple et alanguit, écartant mes lèvres rubis pour voleter dans l'air chaud du Soleil. Sous ce rire velouté, l'éclat de la pierre précieuse s'intensifia, retrouvant le rayonnement de sa maîtresse.

« Il annoncera mon arrivée. Mes désirs. Les tiens. Il est l'enfant de celui qui orne mon bras et son jumeau dort au creux des flammes noires. Il n'est nul besoin d'un enseignement, il suffit seulement de le sentir vibrer. Tu apprendras. »

Les bras d'une bergère m'offriront leur étreinte de soie alors que mon regard s'éprend de ce qu'il dévoile sans pudeur. Le chant de l'eau m'attire, tout comme les reflets cuivrés de sa peau, mon sourire s'éprend de teinte langoureuse, sensuelle. Je comprends son regard, m'y plonge avec une délectation charnelle et pourtant je ne me meus encore pas. Pas tout de suite. Pas encore. La chair de ma bouche frémit doucement lorsque je me décide à lui répondre, ma voix voguant sur la mer insondable de la soie :

« Peut être. Seul le temps répondra à cette question, Anders. Si elle estime que mes avantages le valent. Qu'en penses tu ? J'ai un regard sur le temps qui s'écoule, les présents d'un dieu nageant au creux de mes mains et l'affection des plus grandes villes d'Essos... »

Je me redresse, telle une reine oubliée sur un trône irréel.Les voiles accompagnent chacun de mes pas, soie et légèreté rouge sang, aux couleurs de ce que je suis, de la contrée que je foule. La pointe de mes doigts effleure les épaules nues qui émergent de l'eau, s'égare sur la nuque.

« Mais je suis aussi l'hérésie. Le danger. Le mensonge révélé.Les secrets qui parcourent les terres. Haïe, vénérée, ignorée et sans rêne sauf celle des flammes divines. »

Mon sourire s'enivre un instant de mystère cruel et mes lèvres caressent le velours de son oreille.

« Une bénédiction ancienne ou une malédiction des Septs. Mais plus important encore, juste une ombre qui vogue sur son propre courant et Dorne n'a rien à craindre de moi. »

Le nacre de mes dents se referme avec une tendresse étrange sur la chair de son oreille alors même que mon souffle chaud erre sur sa peau.

« T'ai je manqué ? »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Ven 12 Fév - 11:46

En tête à tête avec la prêtresse rouge, Anders cherchait quelques explications. Sans doute ne l'aurait-il pas fait si elle n'avait elle-même évoqué son cadeau abandonné au petit matin auprès de son amant encore endormi. Il s'était demandé quelle en était la signification, se doutant vaguement que ce n'était pas un simple joyau abandonné en paiement d'une nuit de luxure. Un rubis. Rouge. Comme les flammes du dieu qu'elle servait. Cependant, il avait abandonné l'idée de résoudre le mystère et avait laissé les événements lui donner des réponses. Il avait eu raison, alors qu'Arya lui expliquait que ce rubis annonçait son arrivée, leurs désirs, qu'il était issu du même bloc que celui qu'elle portait elle-même. Il fronça les sourcils quand elle ajouta que son jumeau dormait au creux des flammes noires... A qui avait-elle fait don de l'autre rubis ?

« Ainsi, je ne suis pas le seul bénéficiaire de ce précieux don et il me faut partager ton attention avec un autre ? »

Il avait rétorqué avec taquinerie. Évidemment, qu'il n'était pas le seul. Arya allait et venait à sa guise. Et il ne lui demandait rien. Elle pouvait arriver quand cela lui chantait et repartir de la même façon, il prenait ce qu'elle pouvait lui offrir et ne demandait pas davantage. C'était bien commode ainsi. Il préférait ce genre de maîtresse, que celles qui s'avéraient bien trop possessives. Arya lui accorderait une réponse, ou se fendrait de quelques paroles énigmatiques. Il ne chercherait pas à en apprendre davantage. Il agit comme s'il était seul, se glissant dans le baquet fumant alors qu'Arya allait s'installer sur une bergère, lui refusant pour le moment la chaleur de son étreinte. Il n'en prit nullement ombrage, se délassant dans l'eau chaude et continuant la discussion comme si de rien n'était, bien que la présence de la prêtresse lui fasse un effet certain.

Il s'enquit de sa présence en ces lieux. Elle lui avait confié désirer restaurer le temple de R'llor à Dorne. Pour cela, mieux valait l'assentiment de Deria. Il lui jeta un coup d’œil quand elle parla des avantages qu'elle apportait. Le premier en particulier attira son attention.

« Un regard sur le temps qui s'écoule? »

Il pensait avoir une idée de ce que cela signifiait. Mais il n'en était pas tout à fait certain.

« Il y a intérêt à ce qu'il y ai nombre d'avantages... Dorne est tolérante, mais ce n'est pas le cas des autres royaumes de Westeros qui pourraient bien nous taxer d'hérésie. Ce dont nous n'avons pas besoin en ce moment. »

Arya se rapprochait et il put sentir la douceur de la pulpe de ses doigts sur sa chair. Il renversa la tête en arrière, fermant les yeux quelques instants. Oui, elle était tout cela aussi... Mais chaque décision avait ses avantages et ses inconvénients... Les prêtres rouges avaient d'immenses pouvoirs... Mieux valait les avoir avec soi que contre soi, non ? Et elle lui confirma qu'elle n'était pas leur ennemie en un murmure délicieux qui le fit sourire. Il rouvrit les yeux à sa question, excité par ses petites attentions.

« J'ai pensé à toi souvent. Me demandant si tu reviendrais. Te plairait-il que je t'avoue le manque ? »

Son sourire devint malicieux et d'un geste vif, il s'empara de la jeune femme pour l'attirer dans l'eau dans une gerbe d'éclaboussures. Peut-être n'apprécierait-elle pas ce petit tour, ou au contraire, en profiterait-elle. Il ne s'était pas posé la question, agissant par instinct, par envie de jouer un peu et de se détendre avec la belle prêtresse.


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 858
Membre du mois : 1
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Ven 12 Fév - 19:20

Ma bouche laisse passer l'éclat nacrée de mes dents. L'azur pétille d'amusement désinvolte. La possession. Les chaînes que l'on lance sous couvert d'un sentiment pourtant si généreux. Il le sait. J'offre autant que je reçois. Il possède cette attention de moi. Il ne veut rien d'autre. Il n'aura rien d'autre. Je n'exigerais de lui que ce que je lui donnerais moi même.

« Aucune chaîne mortelle ne peut me retenir...Alors je n'en impose aucune.Je ne peux aimer et désirer que libre. »

Je n'appartiens qu'a un. Qu'a Lui. A nul autre. Je ne suis qu'une éphémère et une étincelle qui s'anime qu'à l'air délicieux de l'affranchissement total. Ainsi sont mes règles et mes droits. Je les impose sans vergogne et je sais qu'il les aime ainsi. Cela n'a pas d'importance. La chair s'offre et se refuse selon les désirs de l'âme, tel est ce que je suis.

Ma nuque ploie doucement, courbe délicate auréolée d'ébène. J'aime ce que je vois de lui. La sauvagerie apprivoisée, l'impudeur affichée. Je ne suis de ces vierges qui rougissent, se battant contre des envies et des désirs qui ne demandent qu'à être satisfaits. Le feu obscur de mes iris en caresse muette de sa chair dévoilée.

Je lui dévoile les secrets qui m'entourent. Les comprend-t-il seulement ? Et mon rire roule comme une soie étalée.

« Le reflet de ce qui sera. Un regard sur ce qui n'est pas encore. »

Ma voix s'écoule avec une force indéniable, l'empreinte des mots martèle les murs.

« L'impudence de ces terres est sans limite. Des esprits étriqués qui plieront bientôt, parce que là est ce que je veux. »

Et la flamme éveillée de mes iris s'éteint aussi vite qu'elle est née. Ce n'est pas l'instant des combats. Ce n'est pas l'heure de l'affrontement, pas lorsque j'effleure sa peau de miel. Pas lorsque mon corps chante avec douceur.

« Ce serait un mensonge, Anders. »

Un chuchotement languissant qui n'est pas un reproche. Le plaisir donné et reçu est universel, il ne suit aucune règle et n'en demande aucune. Et il fait naitre mon rire. Perle de velours jetées avec un éclat délicieux, compagnon de danse du chant de l'eau. Les voiles qui me couvrent se gorgent d'eau, épousant ma taille. Mon ventre. Mes seins. L'eau ruisselle en millier de diamants sur ma peau, éclat d'or à la lueur des bougies. Mes ongles plongent au cœur de ses boucles folles lorsque, doucement, presque délicatement, le nacre qui orne ma bouche se referme sur la chair pulpeuse de sa lèvre. Ma peau chante sa propre sonate, qui ne sera unique qu'a lui.

« Le manque n'est pas nécessaire au plaisir de te voir. »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Mar 16 Fév - 21:16

Anders hocha la tête. Il avait bien conscience de cela et il n'avait fait que la taquiner à ce sujet. Arya n'était pas le genre de femme à qui on imposait quoique ce soit. Jamais elle ne serait l'épouse fidèle d'un homme. Ni même la maîtresse dévouée d'un seul. Elle allait et venait, ses pas guidés par la volonté de son dieu et parfois, son attention se portait sur quelques mortels à qui elle offrait la douceur de son étreinte. La chaleur de son souffle. Et un mystère qu'il ne lui semblait pas possible de percer totalement. Il nota ses paroles, encore nébuleuses, pensant comprendre ce qu'elle insinuait sans oser réellement y croire... Le dieu d'Arya pouvait-il vraiment lui offrir en vision les méandres des couloirs du temps ? L'avenir était-il seulement déjà écrit, au point d'être immuable ou bien était-il fait d'une multitudes de chemins, qui s'ouvraient et se fermaient en fonction des événements ? Anders n'aimait pas l'idée que tout soit déjà écrit, figé... Et à partir du moment où elle pouvait prédire un avenir, n'était-il pas possible de le contrer en en ayant conscience ?

« Des possibilités ou des certitudes ? »

Oui, il était bien question de lire l'avenir, de l'entrevoir... Mais voyait-elle des futurs possibles ou bien une vérité absolue ? Cela l'intriguait, malgré sa nonchalance affectée alors qu'il se prélassait dans l'eau chaude de son bain. Aussi impétueux et inconscient le bâtard pouvait-il paraître, il n'était pas idiot, ni inculte et était capable de réflexions poussées quand l'action ne primait pas et ne faisait pas bouillir son sang chaud de dornien. Arya était une étrangère, aux bien étranges pouvoirs, que Dorne accueillait en invitée. Deria lui avait accordé une entrevue. Lui permettre de réimplanter son culte pouvait coûter cher... Et rapporter tout autant par les dons de la prêtresse. Il lui jeta un regard en coin quand sa voix se fit bien plus dure et assurée concernant le châtiment apporté à ceux qui osaient la taxer d'hérétique au point de vouloir la détruire.

« Ce que tu veux ou ce qu'Il veut. »

Esprit de vengeance d'une prêtresse trop zélée ou volonté implacable d'un dieu qui désirait étendre son pouvoir sur une nouvelle terre ? Les Sept accepteraient-ils seulement cette intrusion dans leur suprématie ? Anders n'était pas des plus pieux, et cela n'avait aucune importance pour lui de qui croyait en qui, mais cela avait de l'importance pour bien des gens. Mais en cet instant, il avait un petit aperçu de quelle adversaire redoutable elle pouvait être. Implacable. Impitoyable. Cela disparut bien vite face à leur badinage, mais il ne l'oublierait pas. Mieux valait se consumer dans ses bras qu'au feu de son dieu.

Malicieux, le jeune Dornien décida d'attirer sa compagne dans l'eau, dans une grande gerbe alors que le rire de la prêtresse éclatait, clair, rauque, éveillant son désir encore. Elle était mystérieuse, semblait inviolable et pourtant, en cet instant, elle était simplement une femme, qui semblait apprécier l'audace de son amant. Elle s'empara de ses lèvres et il la serra contre lui, avant qu'elle ne lui souffle quelques mots qui le firent sourire.

« Effectivement. Ta présence est une excellente surprise qui me ravit et je compte bien en profiter... Je suppose que tu peux mêler les affaires de ton culte au plaisir de ma compagne le temps que tu es à Dorne. Je compte profiter du temps que tu m'accorderas jusqu'à ton départ... T'évanouiras-tu encore au petit matin sans un au revoir ? »

Ses yeux sombres brillaient de malices. Sa main caressa les courbes voluptueuses de la prêtresse. Ainsi trempée, les tissus collant à sa peau, elle était douloureusement désirable.


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 858
Membre du mois : 1
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Mer 23 Mar - 18:41

La ligne impure de mes lèvres danse doucement sur mon visage. Un instant, l'iris qui pare mes traits s'envenime d'oubli et de flammes :

« Des certitudes, mon Eclat. Car quelque soit la volonté affichée d'inverser le court du temps, qui te dit qu'au contraire, tu ne t'y précipite pas bien plus vite ? »

Un rire velouté s'échappe d'entre mes lèvres. Les pétales carmins frémissent.

« Je ne suis qu'une messagère, un vaisseau pour une voix que nul ne peut entendre. »

Mes doigts dansent dans l'air. Arrogance affichée, dédain assumé. Je ne craignais pas le jugement des hommes, il n'était rien à mes sens. La colère devient parfois aussi folle qu'un brasier et ma rage affamée d'âme qui rechignent encore.

« Ces désirs sont les miens. Ce que je veux, Il le veut. »

Mais il n'est sans doute pas temps de parler de cela. Pas lorsqu'il s'offre avec tant d'impudeur et d'arrogance à la caresse de mes prunelles. L'azur s'enflamme avec une douceur intemporelle. Il se fait joueur lorsque je me fais rire. Qu'importe, il n'y a nulle ambition en lui, sauf celle qui enivre son corps et le mien. Je pourrais murmurer a son oreille les secrets que je cache mais j'aime cette légèreté. J'aime le rire et le sourire qu'il fait naître. J'aime l’inconscience qui est la sienne lorsqu'il m'enlace. Il me plait et je le veux. Je ne nierais pas cette envie car elle est mienne. L'azur dévoile le plaisir né de ses caresses sur ma peau humide. Le tissu se fait complice de l'attention et mon ventre frémit du désir de ce qu'il est. Mon rire n'est qu'une lente et tendre moquerie.

« Aurais tu été vexé ? Je n'aime la normalité, je n 'en voulais pas avec toi. Que m'aurais tu dis au réveil ? Qu'aurais tu fait ? Ce que tu fais à chaque fois...Mais vois d'une esquive je me suis imprimée dans tes souvenirs, n'est ce pas mieux ? »

Je dessine d'une paume amoureuse la ligne de sa mâchoire, de sa joue râpeuse. Ses traits désirables.

« Je ferais de Dorne un palais pour mon âme, Anders et je t'aimerais autant de fois que tu le demande. »

Le rire joue des flammes de mes prunelles. Le désir et les promesses envolées, données a celui qui peut les comprendre.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   Ven 22 Avr - 21:40

« Voilà un vaste sujet dont nous pourrions débattre durant des heures... »

Effectivement, est-ce que connaître son avenir ne poussait pas les gens à tout faire pour le déjouer et au contraire le précipiter ? Ou même rien que le fait de le savoir n'était-il pas un moyen de changer l'ignorance en savoir et influencer les actions pour arriver au même résultats, aussi fort puissions-nous lutter ? Cela pouvait très rapidement causer une migraine. Les méandres du temps étaient mystérieux, impénétrables. A choisir, Anders préférait, et de loin, l'ignorance.

« Une messagère qui peut bouleverser le court des choses par quelques paroles susurrées au moment opportun. »

Et une très jolie messagère d'ailleurs, au passage. Arya était d'une beauté foudroyante et d'une sensualité folle. Le mystère qui l'entourait ne faisait que la rendre plus attirante encore. Elle était fascinante. Il avait l'impression qu'elle pouvait mettre à ses pieds n'importe qui. Son mysticisme frôlait la dangerosité. Bien des rumeurs couraient sur les prêtresses rouges. Certaines étaient sans doute exagérées, mais il n'y avait pas de fumée sans feu.

« Tu sers les dessins d'un dieu que nul ne reconnaît à Westeros... Le Grand Septon est puissant. Et il ne porte pas Dorne dans son cœur. »

Il avait terminé sur une note d'ironie, comme s'il ne savait pas d'où cela venait. Simplement, les dorniens avaient des mœurs trop dissolues pour tous ces cul serrés de Westeros et cela déplaisait profondément au Grand Septon. Mais Deria était-elle prête à l'avoir davantage à dos encore en permettant à Arya d'instaurer son culte sur les terres de Dorne ? Il se fendit d'un sourire à l'affirmation de la prêtresse.

« Vraiment ? Il me veut autant que toi ? »

Une étincelle malicieuse éclaira son regard sombre alors qu'il s'affichait avec morgue et sans pudeur aux yeux de la prêtresse. Il avait une petite idée de ce qui allait suivre.

« Je n'ai pas été vexé. Simplement surpris. Mais je note ton désir de hanter mes souvenirs Arya... Cependant, tu n'avais pas besoin d'une telle manœuvre pour que cela soit le cas, je doute qu'on puisse oublier une femme telle que toi... Même pour un dornien de ma trempe. »

Pensait-elle donc qu'il avait abreuvé des dizaines de femmes de douces paroles trompeuses afin de profiter d'elles pour mieux les oublier une fois son méfait accompli ? Sans doute... Et sans doute à raison. Mais il y avait des femmes capables de subjuguer un coureur comme Anders. Arya en faisait partie.

« Tu m'en vois ravi... Alors aime-moi maintenant et durant les jours à venir, avant de disparaître de nouveau Arya... »

Il se saisit de ses lèvres, bien décidé à tester sa promesse. Et il ne fut pas déçu des heures qui suivirent...


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 858
Membre du mois : 1
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Veux tu les reflets oubliés ? | [Tour II - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Murmure et rumeur ne sont que des reflets de vérité... [Tour III - Terminé]
» (mission) Alerte à la Tour Chetiflor ! [Terminé]
» [Cours Été 2015 Histoire] La Tour Dragospire [Terminé]
» L'avenir est un long passé [Tour I - Terminé]
» Les Joutes du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Sudiens
 :: Dorne :: Lancehélion
-
Sauter vers: