AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]
MessageSujet: Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]   Sam 8 Aoû - 18:44

Qu'il est plaisant d'enfin se débarrasser de cette armure ! Certes cela faisait déjà quelque jour, mais j'avouais sans honte ne pas être tombé amoureux de cette boite de métal trop lourde et encombrante. Mon dos ne me faisait plus souffrir et il était donc temps pour moi d'honorer ma parole, à savoir, offrir un moment de ripaille a mes frais au Prince de Dorne. Et son frère, comme il me l'avait indiqué quelques temps après. Cela ne me gênait point, autant le dire. La bâtardise était une chose courante, qu'on se le dise, je m'étais déjà posé la question de ceux de mon père. Très discret cependant, il m'était difficile de le prendre en défaut sur le sujet. Qu'importe en vérité, je ne tenais pas tant que cela à me trouver une fratrie non désirée et certainement envieuse de mon rang.

Erik me suivait telle une ombre et je n'imaginais que trop ses pensées. Bien que l'ambiance soit bien plus bon-enfant qu'on ne le songerait, je restais tout de même un Prince Héritier se promenant plus ou moins seul dans les rues de Goeville. Notons que je n'affichais pas avec ostentation mon appartenance aux Lannister, le Conclave ayant eu le don d'échauffer quelque peu les sangs et que dire de Mère qui jeta un superbe pavé dans la mare. Il serait tout de même malheureux que personne ne réagisse à cet état de fait et n'y réfléchisse avec attention. Qu'importe, ce soir il n'y aurait guère de paroles malheureuses. Du moins l'espérais je, il n'était pas dans mes envies de passer ma soirée a défendre les intérêts de ma maison, mais plutôt de passer une soirée joyeuse et arrosée. Etait ce trop demandé ?

J'avoue m'être très sérieusement posé la question en pénétrant dans l'auberge confortable qui avait été choisit pour nous recevoir et en a avisant un Martell attablé avec un dragon. Cela n'était guère prévu au programme, mais il ne me fallut qu'une seconde pour adopter l'attitude la plus appropriée a ce...cette surprise dirons nous.

Sourire aux lèvres, je me dirigeais donc vers les sieurs, Erik se positionnant dans un coin discret de l'auberge et commandant certainement un verre de lait de brebis. Je n'avais toujours pas compris sa passion pour un tel breuvage mais ma foi, tant qu'il faisait son travail correctement, je n'avais rien à y redire n'est ce pas ?

« Roward aurait il oublié les vertus de la ponctualité ? »

jetais je avec une bonne humeur sincère en me présentant aux deux hommes

« Lord Martell, félicitations pour votre parcours impressionnant aux joutes d'ailleurs, vous nous avez fait forte impression, j'en aurais presque été jaloux, vos soeurs devaient être aux anges. »

Evidemment, je ne pouvais ignorer le vainqueur des lances, cela ne se faisait pas, donc c'est tout aussi joyeusement que je tournais mon regard clair sur le dragon :

« Vous avez aussi toute mon admiration Ser Barathéon, il n'était guère aisé de triompher avec un tel panel de champion. »

Sur ces mots, je m'installais donc. Devrait on dire que je m'imposais ? Que sais je ! Mais le mal était fait.

« Auriez vous déjà passer commande ou attendons nous Roward pour se faire ? »


Dernière édition par Lyman Lannister le Dim 9 Aoû - 18:36, édité 1 fois
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]   Dim 9 Aoû - 18:04

Et bien, les joutes avaient été pleines de surprises. Les combattants, pour la plupart, étaient encore jeunes et avides de faire leurs preuves. Les vétérans, les champions dans le genre, avaient laissé place à la jeune génération. Le spectacle n'avait peut-être pas été à la hauteur des attentes des spectateurs les plus assidus. La finale entre deux bâtards avait du en incommoder plus d'un d'ailleurs et certains s'étaient retirés alors même que le Martell et me Baratheon n'avaient pas encore terminé leur affrontement. Mais qu'importe. Devaient-ils se dévaloriser d'être arrivés en final parce que les combattants étaient encore jeunes ? Non. Anders aussi l'était. Mais il s'aguerrirait avec le temps. Il avait perdu contre Orys. Il était naturellement déçu. Après tout, il n'était pas utopique de penser à gagner aussi contre le dragon. Et la victoire n'avait pas été écrasante. Le dornien s'était bien défendu. Il n'avait pas été éjecté aussi aisément qu'Aléinor ou même Roward. Non, il n'avait vraiment aucune raison de rougir.

Et le dragon l'avait aidé à se relever. Il avait l'impression qu'une franche camaraderie pouvait exister entre les deux bâtards. Leurs caractères semblaient s'accorder. Et il avait proposé tout naturellement au Baratheon de venir boire un verre avec eux à la taverne. C'était d'abord le prince Lannister qui avait proposé cela à Roward, les deux princes légitimes ayant sympathisé. Anders avait été convié... Et il avait ensuite invité Orys. Voilà comment quatre jeunes hommes de royaumes différents, mais unis par le tournoi allaient se retrouver dans une taverne, à boire à... à n'importe quoi. Pas besoin de prétexte. Juste se détendre après une journée des plus éprouvantes.

Le dornien avait été terriblement soulagé de retirer cette fichue armure et de pouvoir se laver et revêtir de nouveau des vêtements légers. Enfermé dans cette armure bien trop lourde, il s'était presque senti étouffé. Ce qui n'était pas le cas de son adversaire de la finale, davantage habitué, mais pas davantage grand adepte de tout cela. Anders avait proposé au dragon de se retrouver à la sortie du château et de se rendre en ville ensemble. Roward n'était pas encore prêt, les deux bâtards s'étaient donc retrouvés ensemble, à descendre à l'auberge, s'attablant en devisant joyeusement. Si Orys était plus sérieux et moins bavard que le dornien, Anders animait la discussion pour deux, ne manquant pas de lâcher quelques traits d'humour pour dérider le dragon.

Il avait de lourdes responsabilités. Il était la main de Rhaenys. Elle lui avait donné un autre nom, donné la possibilité de créer sa propre lignée. Il était le conseiller de la dragonne. Ils avaient si peu d'alliés que cela devait être un sacré sac de nœuds. Anders n'approuvait absolument pas les prétentions des Targaryens de vouloir régner sur tout Westeros. Rhaenys était moins sanglante que Harren, mais était-elle moins dangereuse pour autant ? Il n'avait pas rencontré la jeune femme, contrairement à Roward. Il ne savait pas ce qu'elle valait et ce qu'elle désirait réellement. Juste accomplir ce que son frère et sa sœur assassinés voulaient ? Possible... Les Targaryen et les Martell n'étaient pas si différents... Une fratrie de 4... Deux garçons, deux filles. Des bâtards. Tous unis malgré tout. Il imaginait que les dragons avaient du s'aimer et s'entendre. Que la mort de deux des leurs avait du être une épreuve effroyable.

Nonchalamment installé dans sa chaise, détendu, Anders avisa le prince Lannister qui se dirigeait vers eux. Lui qui avait d'abord lancé l'invitation au prince Martell, il se retrouvait seul avec deux bâtards. Anders se demandait ce qu'il pouvait bien en penser, bien que Lyman soit bien trop avisé pour laisser voir quoique ce soit à ce sujet. Peut-être s'en moquait-il. Peut-être était-il contrarié. Peut-être méprisait-il en silence ces enfants naturels qui côtoyaient les enfants légitimes. Allez savoir. Il plaisanta au sujet de Roward, et Anders sourit, ravi de pouvoir taquiner son frère absent :

« Je suppose que quelque demoiselle fort inquiète pour sa santé se sera fait un plaisir de s'assurer qu'il est bien en un seul morceau et toujours vaillant. »

Le sous entendu était clair et assumé. Nul n'ignorait que Roward Martell était un grand amateur de femmes. Même si, en l'occurrence, Anders ignorait réellement s'il était en galante compagnie, ou bien avec Deria à parler de quelques affaires courantes. Lyman félicita alors l'ancien Sand qui rétorqua avec bonne humeur :

« Merci. Je pense que le Guerrier veillait sur moi aujourd'hui, à moins que ce ne soient les encouragements de mes sœurs qui m'aient porté ? Quoiqu'il en soit, j'espère pouvoir détourner de mon frère quelques demoiselles émoustillées par le prestige acquis aujourd'hui. »

Il rit franchement, plaisantant sur le sujet, se faisant passer pour plus léger qu'il ne l'était réellement. Il adressa un clin d’œil à Orys à ce sujet.

« Je suis soulagé de vous voir bien portant. Votre envol et surtout, votre atterrissage étaient réellement impressionnants... Je ne mesurais pas à quel point le choc était violent avant de me faire désarçonner par Ser Baratheon ici présent ! Une bonne leçon et une motivation suffisante pour ne pas avoir envie de chuter la prochaine fois ! »

Il félicita alors à son tour Orys, s'installant à la table et demandant s'ils commandaient ou devaient attendre Roward.

« Je pense que mon frère ne nous tiendra pas rigueur de nous désaltérer après une telle journée. »

Il leva alors la main pour se faire remarquer. Il était décidé à faire de ces quelques heures un moment de légèreté. Et d'éviter toute politique. Juste des jeunes guerriers qui se retrouvaient. Juste une illusion pour quelques heures.


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 936
Membre du mois : 9
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]   Ven 14 Aoû - 23:15

A aucun moment, je n'avais espéré aller aussi loin aux Joutes du Grand Tournoi. J'étais Chevalier du Dragon depuis quatre ou cinq années seulement, et si je n'avais eu de cesse de monter en grade, mon entraînement quotidien en avait grandement pâti. Tellement de conseils de guerre, de palabres souvent inutiles et de parchemins qui s'entassaient sur mon bureau. Je ne m'étais pas attendu à être sollicité pour des sujets aussi divers et variés, à devoir faire le tri sur ce qui méritait d'être présenté à Rhaenys ou non. Sachant que, chaque requête que je lui épargnais devait bien souvent être traitée par mes soins. Etre à Goeville n'avait pas coupé court à mes obligations et son lot de réclamations, mais le Tournoi si. Il m'avait permis de renouer avec ma nature guerrière et de montrer, aux yeux de tous, ce que je valais.
Celui qui se tenait en face de moi ce soir-là avait eu les mêmes aspirations. Même si je l'avais emporté sur lui, la finale s'était révélée haute en couleur. Le Martell m'avait donné du fil à retordre et, par la même occasion, gagné ainsi mon respect. Nous étions semblables sur bien des aspects, et différents sur bien d'autres. Je retrouvais, avec une triste nostalgie, le statut que j'avais apprécié tenir dans notre fratrie de quatre. Il ne mesurait certainement pas la chance qu'il avait. Je devinais sans mal qu'il s'entendait aussi bien avec son frère que j'avais pu avec le mien... Mais il n'avait pas le caractère d'Aegon, ni le mien. Je me rendais compte à quel point les Dorniens se révélaient... Singuliers, par rapport aux nobles des autres royaumes que j'avais pu fréquenter. La discussion avec Anders était facile et animée. Cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas simplement posé devant un verre à plaisanter et discuter de choses sans grande importance. C'était plus qu'appréciable.

Tout du moins, ce le fut un temps... Avant que le petit Lion ne fasse irruption. Je fronçais les sourcils, d'un air peu amène, face à cette déconvenue. J'avais presque oublié le moment précis où, dans notre conversation, Anders m'avait glissé que son frère serait accompagné d'un Lannister. Entre temps, j'avais eu plusieurs mauvaises surprises avec l'un et l'autre qui ne me donnait pas le moins du monde l'envie de croiser leur route.  
Je ne lui rendis pas son sourire plein d'hypocrisie, mais je ne le chassais pas pour autant. Il faut croire qu'à force de suivre des discussions diplomatiques et stratégiques avec des hauts dignitaires qui ne nous appréciaient que peu, j'avais fini par prendre l'habitude de passer outre avec plus ou moins de succès. Je rendis un regard en coin au bâtard, qui plaisantait sur son frère absent avant de m'adresser un clin d'œil pour détendre l'atmosphère. Décidément, il avait toujours le mot pour rire et désamorcer les situations conflictuelles. Quand il mentionna l'envolée du jeune Lion, je ne pus m'empêcher d'intervenir.

- Vous avez eu une chance inestimable de vous en sortir indemne après un coup pareil. La lance aurait pu vous écraser la trachée et vous faire rendre votre dernier souffle dans tous les sens du terme.


Je marquais un silence, tout en le fixant. Il y avait fort à parier que je venais de jeter un froid dans ces échanges festifs et détendus. Je souris à l'héritier, d'un air entendu. Je venais de me souvenir, précisément, de la performance de l'Ouest au premier tour... Et de cette mauvaise perdante de Clegane.

- Je vous remercie. Non, hormis le premier tour qui fut réglé d'une frappe unique, il ne fut pas aisé de combattre les Martell, loin de là. Les Dorniens se sont largement illustrés durant ces Joutes et en sont sortis la tête haute... Et avec un succès foudroyant apparemment.

Mon sourire se fit plus malicieux, quand je jetais une œillade au Martell.

- Si votre frère est en aussi charmante compagnie, je crains que nous ne le revoyons pas de la soirée. Quant aux demoiselles que vous souhaitiez détourner, je parie que nous allons être rapidement débordé si nous restons tous les trois trop longtemps au même endroit.


Je l'avais lâché d'un ton amusé, mais il fallait être aveugle pour ne pas le voir. Rien que l'entrée de Lyman Lannister s'était faite amplement remarquée par l'ensemble de la gente féminine de l'auberge... Et nous avions perdu, par la même, le peu de discrétion que nous avions réussi à conserver quand il s'était avancé vers nous. Je n'étais pas certain que nous resterions tranquille bien longtemps.

Quand une servante fit irruption à nos côtés, avec une étonnante célérité après le signe d'Anders, je me retournais vers mes deux compagnons de beuverie pour leur laisser prendre commande en premier. Ce n'était qu'une façon détournée de signifier que je comptais bien prendre un verre... Avec eux deux, sans aucune discrimination envers le légitime. Je goûtais particulièrement à l'ironie de la situation.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]   Sam 15 Aoû - 11:50

Si le Martell me répondit avec une franche camaraderie, ce ne fut pas le cas du Barathéon.

« Quel heureux homme que votre frère dans ce cas. »

Répondis je avec un amusement certain, un amusement qui s'étira jusqu'à mes yeux lorsqu'il parla de mes glorieux résultats aux joutes. Je n'en concevais aucune honte, ni même vexation.

« Pourtant, j'ai proprement raté mon atterrissage, il manquait singulièrement de grâce hélàs. »

Bien évidemment, il fallait que le Barathéon y aille de son petit commentaire dont la subtilité me laissa quelque peu pantois. J'avais plutôt entendu parler de son impulsivité plutôt que de sa discrétion. Néanmoins, je n'avais guère envie de passer ma soirée à devoir ignorer son attitude. Je lui décochait un sourire angélique :

« Laissez moi vous dire, Ser Barathéon, que la soirée vous paraîtra moins fatigante si vous ne la passez pas à tenter de m'insulter, moi ou les membres de ma suite, avec assez de subtilité pour éviter un incident dérangeant entre nos deux maisons. Surtout lorsque je n'y prêterais aucune attention, ne croyez vous pas ? Sur ce, mes amis, passons un bon moment entre personne civilisées ! Enfin autant que faire ce peu lorsque quelques chopines s'invitent à la danse évidemment. »

Une lueur malicieuse traversa mes iris alors que je m'installais sans aucune autre forme de protestation, m'enquérant de la présence ou non de Roward. La réplique de son frère m'amusa et je laissais échapper un rire. Le commentaire du dragon me fit hausser les sourcils et regarder autour de nous. Effectivement, cela risquait d'être particulièrement tendu si nous venions a devenir une cible prisée. Quoique, le contraire serait sans doute un peu vexant non ?

« Aurions nous dût nous grimer ? »

Bien que la question était lancée avec ironie, je ne m'en posais pas moins la pertinence de ma reflexion. Ce n'était pas tant notre prestige que notre visage qui les attirait d'ailleurs :

« Cela étant, je vous les laisse volontiers, vous seriez assez aimables, messires, de couvrir ma fuite si la horde sauvage se jette sur nous. Je me dois de conserver une certaine innocence. »

ajoutais je amusé. Evidemment mes tractations de mariage m'empêchait tout batifolage d'autant plus que ce n'était pas cet état d'esprit qui m'occupait à l'heure actuelle. Je reportais mon attention sur une servante apparue comme par magie après un simple signe du Matell. Et bien, si nous bénéficions d'un tel service...

« Apporte nous une tournée de chopine bien mousseuse veux tu ? Et ne lésine pas sur la quantité, après tout nos vainqueurs méritent bien ta générosité non ? »

J'eus un superbe gloussement en réponse. Diantre ! La soirée allait nous paraître longue si elle était rythmée par la musique de pintade émoustillée.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]   Lun 17 Aoû - 23:12

« En effet, je pense qu'il n'est pas le plus à plaindre ! »

Il avait plaisanté concernant Roward et son retard, ne sachant trop s'il disait la vérité ou s'il se montrait « médisant » avec Roward qui était peut-être retenu pour des affaires plus sérieuses. Même si le terme sérieux et Roward n'allaient pas spécialement ensemble. C'était comme avec Anders. Il en était la preuve même alors qu'il se retrouvait entre le Lannister et le Baratheon. Et apparemment, Orys avait besoin de lâcher quelques petits sous entendus au lionceau, pour une raison qui échappait au Martell, sinon que le dragon n'appréciait pas spécialement le prince du Roc. Il ne fallait pas oublier que les Lannister étaient quand même alliés au Noir... Ce qui pouvait rester au travers de la gorge d'Orys. En réalité, le Dornien, ne savait pas à quel jeu jouaient les lions et ce qu'ils manigançaient vraiment. Comme le reste de Westeros sans doute. Il n'était pas un fin politicien, loin de là. Il laissait cela à Deria et bien volontiers. Les alliances, les enjeux politiques, tout cela lui filait la migraine.

Il aborda alors le sujet du vol plané de Lyman avec amusement, et ce dernier lui répondit sur le même ton.

« Je suppose que cela se travaille, je doute d'avoir eu plus de style. Heureusement que nous ne sommes pas évalués sur la beauté de notre chute, n'est-ce pas ? »

Quoique, ce serait un concept intéressant tiens. Une note technique et une note artistique ! Avec cela, Anders aurait peut-être pu gagner contre le Baratheon, qui ajouta un petit commentaire sur la chute du lionceau. Un petit détail technique d'ailleurs. C'était dommage qu'il se soit rembruni ainsi alors qu'il était plus détendu en tête à tête avec le bâtard de Dorne. Anders ajouta, avec légèreté :

« Cela aurait assuré le spectacle, remarquez. »

En espérant que le prince saurait goûter la plaisanterie et ne verrait pas là un aveu du bâtard qu'il aurait aimé voir son sang repeindre la lice. Ce n'était pas le cas. Quand Anders n'aimait pas quelqu'un, en général, cela se sentait bien. Il n'était pas hypocrite. Et son regard était des plus expressifs. Un regard qu'il posa sur Orys quand ce dernier rappela avec quelle facilité il avait éjecté la chienne des Lannister, se montrant un brin provocateur. Il ne releva pas, ce n'était pas son travail, et se contenta de faire un petit geste de la main en inclinant légèrement la tête, comme pour saluer Orys qui complimentait la performance des Dorniens ce jour de tournoi.

« Et vous n'avez encore rien vu ! Le tournoi était nouveau pour mon frère et moi. Nous n'étions clairement pas à notre avantage dans ces armures lourdes. Je gage que cela sera plus intéressant lors de la mêlée. »

Lyman décida alors de mettre les choses au clair avec le dragon, sans prendre de gants. C'était sans doute la meilleure attitude à avoir avec le chevalier de Peyredragon d'ailleurs. Anders serait aussi plus heureux que les deux hommes ne soient pas à couteaux tirés et tentent de mettre certains griefs de côté pour simplement boire tranquillement.

« Voilà qui est bien dit ! Soyons unis par l'amour de la bonne bière du Val mes amis ! »

Orys commenta alors l'absence de Roward, avant de glisser un petit mot concernant les demoiselles du coin qui avaient forcément remarqué le trio de jeunes hommes trop bien habillés, même s'ils n'avaient pas revêtus leurs plus beaux atours. Lyman demanda alors s'ils auraient du se grimer et Anders répondit avec un rire dans la voix :

« Ah difficile de masquer tant de perfection ! »

Le prince Lannister ajouta alors qu'il préférait laisser aux deux bâtards les demoiselles, devant conserver une certaine innocence. Roward avait parlé à son frère de son étrange rencontre avec Lyman et le regard qu'Anders posa sur ce dernier valait tous les discours quant à ce qu'il pensait à ce moment précis.

« Quelle droiture de votre part, prince Lyman. Vous avez une fiancée chanceuse de vous voir si vertueux ! Et bien, je me sacrifierais pour votre pureté dans ce cas, il faut savoir agir pour les nobles causes ! Cependant, Orys, je pensais qu'un chevalier de votre trempe ne serait pas si inquiet par la gente féminine, aussi nombreuse et rusé puisse-t-elle être. »

Il fit signe alors à une serveuse qui arriva promptement. Anders se demandait si elle avait repéré là une petite mine d'or, ou qu'elle était simplement intéressée par ce trio de beaux garçons. Parce qu'il ne fallait pas se voiler la face, dans cette auberge, le trio se démarquait clairement de la masse un peu crasseuse. Lyman passa commande et Anders se fendit d'un grand sourire quand la serveuse gloussa.

« En voilà une qui est déjà prise au piège du charme de l'Ouest on dirait. »

Il regarda alors Orys ajoutant à son intention :

« Vous allez devenir la coqueluche de ces dames, vainqueur du tournoi, ce n'est pas rien ! Et l'épée offerte par Grafton vous plait-elle ? »


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 936
Membre du mois : 9
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]   Lun 24 Aoû - 19:50

J’haussai un sourcil, étonné. On dirait que l’animal est capable d’attaquer de front, finalement. Je laissais quelques secondes s’écouler dans un lourd silence avant de le trancher d’un rire violent.

- Le Lionceau aurait-il appris à rugir à défaut de mordre ?

On pouvait lui concéder qu’il avait du cran, contrairement à l’image qu’il renvoyait. Je n’allais pas m’encombrer de masques, ce n’était pas dans mon style. J’aimais que les choses soient limpides, même s’il m’était difficile de le considérer comme un simple compagnon de beuverie après les coups fourrés du couple royal. Je pouvais lui accorder le bénéfice du doute et, comme il le disait si bien, me contenter de passer une bonne soirée.

- J’apprécie votre sincérité, Lyman Lannister. Les vôtres ont tendance à préférer agir à couvert… Soyez assuré que s’il me prend réellement l’envie de vous insulter, je ne m’en priverais pas. L’incident a déjà eu lieu, et je doute qu’une parole malheureuse dans une taverne de Goeville entre héritiers influe votre politique ou la nôtre. Vous avez donc raison sur un point : Autant ne pas se fatiguer. Contentons-nous de boire et de nous amuser ce soir.

Je considérai cet incident-là clos, sauf s’il décidait de surenchérir. J’avais bien parlé de s’amuser… Je savais très bien aussi le faire en écrasant une chaise sur son visage angélique, mais j’espérais ne pas en arriver là. Je n’étais pas certain que ce soit du goût du Dornien… Quoique. Je souriais à la petite pique lancée par ce dernier, propre à détendre l’atmosphère.

- Le Tournoi était une nouveauté pour beaucoup d’entre vous, j’ai l’impression. Les vétérans se sont bien gardés de se présenter… Tant mieux pour ceux qui cherchaient à faire leurs premières armes. Et tant mieux pour moi surtout.

J’affichai un sourire arrogant avant de poursuivre sur ma lancée, partant d’un rire plus léger :

- Je ne participerais pas à la mêlée. Vous aurez toutes vos chances !


Un rien vaniteux, peut-être, mais les provoquer ainsi était bien trop tentant. En vérité, je n’avais que peu de doutes sur les compétences des Dorniens si on leur laissait l’occasion de le prouver en mêlée, sans les armures qui semblaient tant les pénaliser. C’était courageux de leur part de s’être présenté aux Joutes alors qu’ils ne maîtrisaient pas tout l’arsenal… Et pour une première, ils s’en étaient très bien tirés. Nul doute qu’Anders serait à même de me dépasser dans quelques années, sur mon propre terrain. J’aurais volontiers parié sur leur réussite en mêlée, mais je ne comptais même pas m’y attarder. D’autres affaires auraient tôt fait de requérir ma présence.

Je secouai lentement la tête à la proposition du Lion, quand il prit conscience de la gente féminine qui séjournait à la taverne en ce début de soirée, puis affichai un bref sourire à la remarque d’Anders. Je ne savais pas si nous étions davantage victime de notre statut, de nos exploits ou de notre physique.

- C'est bien dommage. A nous trois, nous devions bien couvrir l'ensemble du panel des exigences de toutes ces dames.

Je regardais tour à tour mes deux voisins de table, qui étaient les parfaits contraires. Chacun devait bien apporter sa touche d'exotisme, après tout. J'adressais un sourire espiègle au Dornien... Avais-je vraiment l'air de m'inquiéter ?

- Ca dépend combien vous espérez en prendre de front, Anders… Que je sache toutes celles qu'il me faudra prendre à revers.

Je suivais du regard la servante faire demi-tour, après un gloussement équivoque en réponse au Lionceau. Ca commençait bien...

Je réfléchissais, l'espace de quelques secondes, à ce qu'avançait Anders Martell. Très sincèrement, je n'avais pas pensé un seul instant aux conséquences de mes exploits... Enfin, pas sous cet angle-là. Prouver ma valeur au combat appuyait le choix de Rhaenys de me légitimer, ainsi que le soutien de mes hommes au combat qui verraient un guerrier de renom en moi. Néanmoins, c'était loin d'être suffisant pour graver le nom des Baratheon dans l'Histoire.

- Plus le choix est vaste, mieux c'est... Ah ! L'épée ? Elle demande une sacrée force pour en maîtriser l'élan. J'ai rarement eu à en manier de pareille, ce n'est clairement pas une arme d'apparat... Elle est apte à faire de beaux dégâts même dans des armures à toutes épreuves. Maintenant, il lui faudrait un nom à sa hauteur. Une idée ?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]   Lun 21 Sep - 19:06

Je m'installais donc, non sans saluer le bâtard Martell qui m'informa de l'absence ou du retard de son frère. Et bien, cela n'était pas bien grave ! Surtout si le jeune soleil était occupé par une...lune accueillante. Je glissais un coup d'oeil pétillant de rire contenu du côté d'Anders. Il se moquait de moi, bien évidemment, mais j'étais plutôt bonne pâte concernant des faiblesses dont j'avais conscience. Pécher par trop d'arrogance n'était pas dans ma nature...Du moins pas ce soir.

« La posture de la tortue inversée mérite pourtant des éloges savez vous ? J'ai trouvé nos juges fort sévères me concernant, il n'est pas donné a tout le monde d'exhiber avec autant de maîtrise cette posture d’atterrissage. »

Autant rire de ma débâcle, je préférais cela , il me serait bien trop fatiguant de devoir me vexer a chaque remarque un peu ironique. Et puis Anders n'était pas avare de mots légèrement acidulés, je l'avais déjà constaté.

« Le spectacle certes, mais cela aurait manqué d'originalité je le crains. »

Ma bouche s'était plissé en une moue amusée mais pas dupe du tout. Il ne tenait qu'a moi de ne pas prendre une mouche avec trop d'impulsivité. De plus, j'étais beaucoup plus doué pour contourner les obstacles plutôt que les abattre. Il était rare que l'on me voit approcher, l'apanage des félins sans aucun doute. Mais je n'eus pas autant de largesse pour le dragon. Ne le connaissant pas, je tenais à mettre les points sur les i rapidement, c'était gage d'une soirée réussie non ?

J'eus un sourire en coin :

« Le dragon aurait il appris a réfléchir avant de s'enflammer ? »

Le Barathéon était connu pour son tempérament sanguin, cela étant j'ignorais si cela était vrai ou non, néanmoins, il eut l'heure d'user de subtilité avec moi et je ne tiquais donc pas sur cette prétendue hypocrisie qui nous collait à la peau. Il était étrange de constater que personne n'avait pu entrevoir ne serait ce qu'un instant les actes de Mère. Mais passons, je n'étais point ici pour défendre les couleurs matriarcales ni même les décisions parentales. Non j'étais ici pour me détendre et profiter d'une soirée somme toute légère.

« Voilà des paroles qui me plaisent, Ser Barathéon. »

De plus, je n'étais pas un adepte de la violence pour le plaisir. Disons que je savais me défendre mais je n'en faisais pas un jeu d'ivrogne. Et la soirée s'entama sur un brin d'arrogance toute masculine. Effectivement, je n'avais guère prêté d'attention aux regards dont l'on nous couvait. Certes, ce n'était pas pour me déplaire mais tout de même, contrairement à mes convives, j'avais un certain standing dirons nous, a tenir, surtout en ce moment. Ah...N'aurais je pas été fiancé que je me serais sans doute laisser aller entre les bras d'une ou deux ribaudes mais cela...ne resterait qu'a l'état d'aspiration vite oubliée. L'échange entre les deux bâtards amena un sourire amusé sur mes lèvres, même si je n'y participais pas de premier abord..Enfin presque, parce qu'un air totalement innocent se peignit sur mon visage :

« Pour ma part, je vous laisse volontiers les balcons et portes arrières, je me contenterais d'admirer votre savoir-faire en matière de stratégie...Guerrière ? »

Néanmoins la servante mis à mal mes propres mots et Anders ne laissa, bien évidemment pas, passer l'occasion ;

« Aurais je donc une légère avance sur vous ? Flûte, l'image séductrice de Dorne vient d'en prendre un coup. »

Plaisantais je allègrement avant de m'intéresser plus avant aux impressions qui émanaient de mes compagnons concernant le tournoi. Je n'y avais pas briller et, au diable la pensée de mon père, je m'en fichais comme de mon premier étalon. Pour ma part ce n'était qu'une exhibition de plus destinée a jeter de la poudre aux yeux des spectateurs. Mais je gardais cette pensée pour moi, après tout, Anders comme Orys semblait y accorder un peu plus d'importance que moi.

Posant ma main sur la table, je me mis à pianoter, songeur :

« Un nom ? Ma foi...C'est une demande délicate, si vous voulez qu'elle vous obéisse, il faut bien que ce soit son maitre qui la nomme non ? Vous n'avez donc aucune idée, même une toute petite ? »

Personnellement, je ne nommais pas mes armes mais peut être devrais je m'y mettre ? Seul mon étalon portait un patronyme que je lui avais donné dès sa naissance.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]   Jeu 22 Oct - 21:26

Anders avait l'impression d'être l'arbitre entre le dragon et le lionceau. Ce n'était pas forcément une impression plaisante et il espérait bien que ses deux compères allaient se montrer suffisamment sages pour ne pas en venir aux mains ici. Il regretta que Roward ne soit pas là, il se serait senti un peu moins seul, même si, pour le moment, il avait la situation sous contrôle. Il comptait bien désamorcer l'animosité entre les deux par quelques traits d'humour. Heureusement le prince Lyman ne se formalisa pas des piques du Baratheon, répondant en jouant franc jeu ce qui sembla plaire à Orys. La tension sembla redescendre d'un cran. Anders reconnaissait à l'héritier Lannister un certain sens de l'humour qui l'empêchait de prendre la mouche à force de se faire railler, même si les moqueries du Dornien étaient bon enfant et concernaient sa superbe chute aux joutes, face à son frère, ainsi que la vision de son sang sur le sol de la lice. Le Lannister aurait pu voir là une provocation. Il n'en fit rien et Anders salua sa réponse par un petit hochement de tête malicieux. Et finalement, ils semblèrent en arriver à un accord. Une sorte de pacte de non agression. Lyman n'était sans doute pas responsable des choix politiques de ses parents, même s'il devait les appuyer. Il n'était pas étonnant que le Baratheon conçoive quelques rancœurs envers les Lannister qui avaient décidé de financer les campagnes du Noir.

« A l'ivresse mes amis ! »

Le Baratheon ne manqua pas de se rengorger de son succès au tournoi, étant un vétéran parmi de jeunes combattants inexpérimentés.

« Ma foi, il aurait été humiliant de vous faire mettre à terre par de jeunes freluquets de notre trempe dans ce cas. Il est heureux que vous ayez évité ce genre de déboire ! »

Il ajouta, avec arrogance, mais sans que cela ne cause ombrage aux deux autres hommes qu'il ne se présenterait pas aux mêlées, laissant ainsi leur chance à ses adversaires.

« Trop de bonté Ser Baratheon ! Bien qu'il m'aurait plu de me battre à vos côtés. »

Il jeta un regard autour d'eux et tous ne manquèrent pas de remarquer les yeux plus ou moins luisants de convoitise qui s'étaient braqués sur eux. Soit parce qu'ils étaient bien fait de leur personne, soit parce qu'ils formaient un trio assez incongru et disparate, soit parce que les femmes reniflaient la richesse ou le prestige chez les hommes. Elles avaient parfois un flair infaillible. Cela dit, si Anders était partant pour satisfaire ces dames, ainsi qu'Orys, le lionceau rendit les armes, désirant se montrer... chaste, pour sa fiancée, ce que déplora le dragon.

« Et bien, cela nous laissera plus de choix, Ser Baratheon. Voir le verre à moitié plein, c'est le secret. »

Et là, dessus, le commentaire du Baratheon arracha un rire sonore au Dornien. Et bien, il était capable de malice derrière ses airs sérieux.

« J'ignorais vos penchants, mais pensez-vous pouvoir tenir la cadence ? »

Lyman intervint alors, se posant comme un futur spectateur des exploits de Dorne et Peyredragon. Il n'y avait pas à dire, Anders était infiniment plus à l'aise dans ce genre de conversation que dans celle du début.

« Je n'ai guère l'habitude d'avoir des spectateurs, mais je ne suis jamais contre de nouvelles expériences. »

C'était une façon de taquiner le Lannister. Qui ne manquait pas de rendre la pareille d'ailleurs alors que les hommes faisaient remarquer que le lionceau avait une légère longueur d'avance.

« Que nenni, c'est pour mieux vous éblouir ensuite. »

Le bâtard s'intéressa alors à la victoire du Baratheon, lui demandant ses impressions, ce qui plongea Orys dans une certaine réflexion. L'arme semblait lui plaire, mais encore fallait-il la nommer désormais.

« Il faudrait voir ce que cette victoire représente pour vous... Ou la façon dont vous désirez vous servir de cette arme... C'est un symbole désormais, non ? »

En tant que bâtard lui-même, Anders pouvait appréhender les désirs de s'illustrer d'Orys, un besoin de prouver que leurs souveraines avaient eu raison de leur offrir un nom.


I am a greedy, selfish bastard.
I want the fact that I existed to mean something

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 21 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Messages : 936
Membre du mois : 9
Célébrité : Luke Pasqualino
Maison : Martell
Caractère : Vif, emporté, arrogant, vénal, idéaliste, passionné, loyal, ambitieux, séducteur, orgueilleux
Idéaliste, indiscipliné, intrépide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]   Mer 4 Nov - 13:10


Je les écoutais sans mot dire parler de leurs prouesses à l'atterrissage durant les Joutes. Je ne me mêlais pas des quelques piques que l'un et l'autre se lançait, pour ne pas relancer le débat initial. J'avais eu largement l'occasion d'expérimenter la chute et d'avaler du sable durant d'autres passes d'armes... On choisissait rarement la réception, hormis si on parvenait à se rattraper à son propre cheval pour l'éviter. Certaines pouvaient être particulièrement douloureuses, comme avait dû l'être celle du Prince après un coup direct porté à la gorge. Néanmoins, il ne s'en formalisait pas alors même qu'il aurait pu garder rancune envers les Martell et leur prince. A croire qu'il était difficile de lui faire perdre cette façade joviale qu'il semblait afficher en permanence... Il le fit pourtant avec moi. Je lui rendis un sourire qui avait tout de provocateur tandis qu'il répondait à ma remarque par une autre bien sentie. Il aurait tôt fait de goûter aux flammes du Dragon s'il s'engageait sur cette voie périlleuse, mais il préféra ne pas renchérir et s'accorder. Bien, la soirée débutait sous de meilleurs hospices.

Je me rejetai dans mon siège, l'allure moins agressive, plus détendue. Nous partions sur des sujets de moindre importance, propre à détendre l'atmosphère. Les paroles fusaient en tout sens. Je restais aussi attentif au Lion qu'au Soleil, autant que je le pouvais dans cette cacophonie ambiante.

- D'autres occasions se présenteront de se battre côte à côte, Anders Martell. Je serais ravi de vous avoir pour compagnon d'armes la prochaine fois. Mais en attendant, je miserais cher sur vous pour remporter ses mêlées, ne me décevez pas !

Je lui décochai une tape amicale dans l'épaule avant de me retourner pour réceptionner les bières qui venaient d'arriver. Je levai la mienne, face aux Martell.

- A l'ivresse, et votre future victoire !

La conversation dévia ensuite dangereusement vers des histoires de... Balcons et portes arrières. Si le Lion se défila bien vite, se posant en simple spectateur de nos prochains exploits, le Martell se rengorgeait de futures conquêtes. Je lui décochai un regard en coin, reprenant sur un ton provocateur :

- Remettrez-vous en cause mon endurance, Ser Martell ?

Mon sourire s'étira, quand je me tournais ensuite vers Lyman Lannister :

- Nous aurons tôt fait de voir si Dorne est à la hauteur de sa réputation.

Il fut bien vite question d'une toute autre lame, celle que j'avais remporté au cours du Tournoi. Je ne lui avais pas encore donné une identité propre alors que, ils avaient raison, cette épée représentait quelque chose de fort. Je réfléchissais sérieusement aux paroles d'Anders Martell, poussé par le Prince de l'Ouest à m'intéresser réellement à son cas. Ce que cette victoire représentait pour moi... Et à quoi cette arme allait me servir. Elle m'avait permis de prouver, à la face de Westeros, que ma légitimité récente n'était pas usurpée, et j'aurais tôt fait de l'employer à rendre justice contre les exactions du parjure.

- Revanche, ce sera son nom.

Revanche sur cette existence, tout comme sur cette injustice. C'était un nom lourd à porter, mais l'arme l'était aussi. Je leur rendis un sourire, ne revenant plus sur mon choix.

Nous parlions encore de longues heures, jusqu'à ce qu'Anders Martell soit incapable de compter le nombre de bières. Il était certainement le seul à se relâcher totalement. Je ne voulais pas que l'alcool me fasse lâcher un mot malencontreux qui ne tomberait pas dans l'oreille d'un sourd et le Lion avait peut-être bien le même dilemme. Si bien que, quand le Dornien décida de nous laisser à nos beuveries pour honorer un autre rendez-vous, nous décidèrent d'un commun accord de rentrer aussi chacun de notre côté. Je ne manquais pourtant pas l'occasion de lâcher au Lion une dernière pique envers le Dornien, qui s'était finalement défilé plus vite que nous.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Complot aviné et réunion improbable. [Tour I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cours Été 2015 Histoire] La Tour Dragospire [Terminé]
» Studieuse réunion, ou presque [James] -- Terminé
» (mission) Alerte à la Tour Chetiflor ! [Terminé]
» L'avenir est un long passé [Tour I - Terminé]
» Les Joutes du Grand Tournoi [Mini-Mission] [Tour I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Val & La Montagne :: Goeville
-
Sauter vers: