AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]
MessageSujet: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   Jeu 30 Juil - 20:00

Arianne se trouvait dans le jardin depuis un long moment déjà, soucieuse que tout se passe bien. Elle avait hésité à plusieurs reprises, avant de se décider à aller au bout de son idée. Elle n’était pas une moins que rien, mais elle n’en restait pas moins une bâtarde, fait connu de tous, et elle doutait de sa légitimité à demander une telle installation à l’extérieur. Bien évidemment, si on agissait de mauvaise grâce, il lui suffirait d’évoquer les Princesses de Dorne et du Nord, ainsi que le Prince du Roc, mais elle avait espéré ne pas avoir à en arriver là. Si les choses lui avaient semblé difficiles de prime abord, les serviteurs de la Reine Arryn n’avaient hésité que pour la forme, avant de s’exécuter assez promptement. Tout était prêt pour accueillir convenablement ses convives. Elle avait laissé sa sœur s’occuper de ses devoirs, puis s’apprêter convenablement et prendre son temps, même si sa présence l’aurait très probablement apaisée. Elle n’allait pas lui imposer une attente de plusieurs heures, alors qu’elle s’assurait que tout était parfait.

Les mets et boissons seraient amenés au dernier moment, afin qu’ils ne soient pas gâtés, aussi n’eut-elle plus qu’à se retirer, pour elle-même se préparer, laissant l’abri improvisé sous la surveillance d’un serviteur. Elle avait environ une heure devant elle, avant l’heure à laquelle tous étaient conviés, ce qui était largement suffisant. Perle l’attendait, un baquet prêt pour être immaculée, l’aidant à se nettoyer convenablement, avant de la sécher et de la vêtir, malgré ses protestations attestant qu’elle pouvait le faire seule. C’était un rituel entre elles. Arianne était beaucoup plus docile avec ses autres suivantes, mais jamais elle ne réduirait Perle à cela, alors qu’elle était bien plus pour elle. Elle était habillée en hommage à Dorne, d’une robe spécialement faite pour représenter sa Contrée, mais dépareillant moins que l’on ne s’y attendrait, la couvrant bien plus que si elle était confrontée à une journée de haute chaleur à Lancehélion.

Ses cheveux descendaient en cascade dans son dos, ornés de bijoux par endroits. Ce n’était pas une rencontre aussi formelle que les autres, n’est-ce pas ? Même si elle allait être présentée à la Princesse du Nord. Ainsi apprêtée, elle retourna sur les lieux qui l’avait vue une grande partie de la journée déjà, pour ton inspecter, puis attendre ses invités.



             
"The arms of House Martell display the sun and spear, the Dornishman's two favored weapons, but of the two, the sun is the more deadly."      

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Messages : 3173
Membre du mois : 8
Célébrité : Freida Pinto
Maison : Martell
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   Jeu 30 Juil - 20:39

La camériste de ma mère mit la dernière touche à ma tenue. Sobre mais néanmoins riche, a mes couleurs d'ailleurs. Amusé, je remarquais que la jeune femme n'osait croiser mon regard, étonnant. Je n'étais pourtant pas le Lannister le plus féru de servante de la maison. Mais elle était nouvelle et là était la première fois que Mère lui accordait sa compagnie pour un voyage hors de nos terres. Sans doute craignait elle un impair qui lui coûterait sa place. Fin prêt, je me jetais un coup d'oeil sur le miroir. Je n'étais pas forcément narcissique mais tout de même, je n'allais pas a une sauterie avec les derniers péquenauds du pays. Satisfait, je ceignit une épée à ma taille et m'en allai tranquillement en direction des appartements de ma fiancée, Erik sur mes talons. Ombre discrète mais bien présente. Arrivés devant la porte, le garde de Jeyne s'inclina légèrement avant d'entrouvrir la porte pour mander la Princesse. Il n'aurait pas été décent de me laisser entrer. Dommage. Mais passons.

J'eus un instant d'arrêt lorsqu'elle apparue mais un sourire amusé et flatteur ombra mes lèvres :

« Vous êtes magnifique, Jeyne. »

J'avais depuis quelque temps décidé de faire une petite entorse au protocole un peu trop lourd parfois. Je me passais donc allégrement du titre de ma promise et elle ne m'en avait jamais fait le reproche. C'était donc un consentement tacite de sa part n'est ce pas ? Erik s'inclina devant ma princesse et je lui présentais mon bras. Lui jetant un coup d'oeil taquin, je lui fis cette remarque :

« Seriez vous nerveuse ma chère ? »

Il était vrai qu'elle ne connaissait point les Martell. J'avais quelques avances sur elle, étant déjà ami ou presque avec le Prince héritier et sa sœur légitimé. Néanmoins, j'ignorais encore avoir fait danser la Princesse régnante, la surprise serait sans doute de taille si la reconnaissance nous étreignait. Mais cela n'était qu'une possibilité dont je n'avais pas conscience bien évidemment.

Quelque minutes, nous apparaissions dans les jardins ensoleillé du Val. Jardin qui nous avait déjà vu en tête à tête, songeais je avec un sourire en coin face a ce souvenir. Au loin, une tente était dressée, toute prête a nous accueillir. J'apperçu sans peine Lady Martell, ou Arianne comme elle me l'avait autorisé et je nous portais à sa rencontre.

« Arianne, c'est un plaisir de vous revoir. Votre invitation fut une surprise fort bienvenue. »

Cela était totalement sincère d'ailleurs, j'avais apprécié la compagnie de la jeune dornienne et entendre parfois des rumeurs courant sur elle m'agaçait légèrement, sans que je ne puisse rien y faire d'ailleurs. Je tournais mon regard vers Jeyne.

« Ma chère, je vous présente Lady Arianne Martell, Arianne voici ma fiancée, Lady Jeyne Stark, Princesse du Nord. »

Je n'avais guère de doute concernant l'entente de ces deux femmes d'ailleurs. Arianne apprécierait sans doute la franchise simple de ma promise, et Jeyne saurait aimer l'esprit de la dornienne.

« Vous nous avez dégoté un coin calme et tranquille, c'est parfait. »

repris je en laissant mon regard errer sur les alentours. J'avais conscience aussi que malgré l'atmosphère tranquille des lieux, cela restait tout de même une rencontre informelle entre les représentants et héritiers des contrées les plus puissantes de Westeros. Une lueur presque désabusée traversa mes iris en songeant qu'il me faudrait sans doute prendre garde à mes mots en présence de la souveraine de Dorne.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   Jeu 30 Juil - 21:06

    Un pique nique avec les Martell. Voilà une invitation surprenante, mais excitante également ! Je n'avais fait qu'entrevoir les dorniennes dans les tribunes lors de la joute et de la mêlée et je devais admettre qu'elles m'intriguaient. Et me fascinaient. C'était l'occasion rêvée d'aborder ces beautés du Sud et d'en apprendre davantage sur leur pays et leurs coutumes. Je ne savais pas grand chose de Dorne, hormis des tas de clichés qui devaient être faux ou exagérés. On disait que les Dorniens avaient le sang chaud, que les Dorniennes étaient de meurs légères. C'était facilement explicable par la légèreté de leurs tenues qui laissaient voir une grande partie de leur peau ambrée. J'avais été ravie de recevoir une invitation de la part de mon fiancé. A priori, j'avais été conviée moi ausis alors même que je ne les connaissais pas... Nos fiançailles étaient devenues moins secrètes. On savait que la maison Stark s'unissait à celle des Lannister. Lyman m'avait avoué avoir fréquenté des Dorniennes. Il devait avoir des rapports cordiaux avec elles. Et par extension, j'avais été invitée... parce qu'elles étaient curieuses de connaître la fiancé d'un homme qu'elles appréciaient ? Il m'avait assurée ne pas avoir eu de relation intime avec elles... Et j'avais choisi de le croire.

    Je mis un peu de temps à trouver ma tenue. Je ne voulais pas quelque chose de trop couvert, mais je n'osais pas quelque chose de trop léger pour autant. Quoique je mette, je serais de toute façons incapable de rivaliser avec les femmes du Sud. Une fois prête, j'attendis et je sautais presque de ma chaise quand on frappa à la porte. Allez Jeyne, un peu de tenue voyons, tu es une princesse, pas une gamine impatiente ! Bon, j'étais une princesse impatiente ! Je me dirigeais d'un pas que je voulais mesuré jusqu'à la porte, apercevant Lyman. Je souris, ravie, devant son compliment.

    « Merci. Vous êtes très élégant. »

    Et séduisant. Mais je n'ajoutais rien, acceptant son bras, alors qu'un de ses hommes s'inclinait et que je lui rendis son salut d'un petit signe de tête et un sourire, avant de reporter mon regard sur Lyman alors qu'il me demandait si j'étais nerveuse.

    « Oh... Cela est-il donc si visible, ou bien est-ce encore une preuve que vous lisez particulièrement facilement en moi ? »

    J'avais répondu avec un brin de malice, mais ajoutais, sincère :

    « Nerveuse. Un peu impatiente. Je ne connais absolument pas les Dorniennes. Et j'ai conscience d'avoir été invitée parce que vous l'étiez. Je suis perplexe à ce sujet... Seraient-elles curieuses de rencontrer votre fiancée ? Vous apprécient-elles au point de se faire une idée sur ma personne ? »

    J'étais mi sérieuse, mi malicieuse. Je le suivis, me laissant guider dans le château, puis vers les jardins. Le soleil brillait. Nous avions eu de la chance durant notre séjour au Val et j'avais goûté chaque journée ensoleillée. Nous foulâmes bientôt le gravier des allées et je découvris un charmant spectacle. Tout avait été mis en place. Ce ne serait pas un bête pique nique au sol. Les Martell avaient mis le paquet. Une tente attendait de nous recevoir et nous nous dirigeâmes vers une femme. Arianne Martell, anciennement Sand. Je m'étais renseignée un minimum quand même. Je tiquais légèrement alors que Lyman l'appelait simplement Arianne. J'aurais du lui demander ses rapports avec ces femmes sur le chemin. Trop tard. Il me présenta alors à elle, de façon un peu protocolaire et je souris à la bâtarde.

    « Enchantée. J'avoue avoir été surprise et ravie d'être conviée. Je vous en remercie. On dirait que vous avez tout prévu. »

    Si Lyman avait conscience des enjeux, pour ma part, je me montrais moins prudente, voyant là quelque chose d'informel et un moment de détente et de découverte.



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1926
Membre du mois : 22
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   Lun 3 Aoû - 19:46

Même si pendant une seconde j’avoue avoir trouvé l’idée surprenante, avant de m’apercevoir que cela ne m’étonnait pas en réalité venant d’Arianne, j’avais rapidement apprécié l’initiative.
Après sa mésaventure avec Roward, à qui j’avais finalement réussi à faire avouer toute l’histoire, qui m’avait beaucoup fait rire je le confesse, il fallait admettre que le fait qu’Arianne apprécie également l’héritier de l’Ouest le plaçait d’office dans les personnes que je voulais rencontrer et connaître. Oh, je ne me faisais pas d’illusion, pas après avoir rencontré ses parents, en particulier sa mère. S’il n’est ne serait-ce qu’à moitié aussi doué que ce l’on dit d’elle ou de ce que j’ai aperçu, il serait redoutable plus tard…
Mais oui, il avait plu à Arianne, il ne l’avait point dénigré ou vilipendé, au contraire, et rien que cela il était entré dans mes bonnes grâces. Et il ne s’agissait là non d’affaires, mais d’un pique-nique informel n’est-ce pas ? Plus ou moins… D’autant plus qu’Arianne avait également invité la princesse du Nord, sans doute sans aucune arrière-pensée de sa part. Les rumeurs allaient bon train, et bien que j’essaye de ne point y prêter attention, certaines ne peuvent simplement être écartées d’un revers de la main. Cette alliance en faisait partie.

Arianne m’ayant gentiment envoyé vaquer à mes occupations pendant qu’elle-même préparait tout, j’en avais profité pour rattraper un peu mon retard dans mes missives qui s’accumulaient bien trop vite. Avant de me rendre compte que l’heure tournait elle aussi trop vite. Je m’étais donc rapidement préparée et changée. J’avais hésité un instant, comme à chaque fois depuis que j’étais arrivée au Val, mais une fois de plus, je décidais de faire fi des commentaires et regards. J’avais choisi une robe dans les tons ocre rouge, constituée de multiples couches de tissu presque transparent (qui ne l’étaient plus une fois superposés, je vous rassure), dont les bretelles et l’encolure étaient constituées de multiples pierreries, sans manches évidemment. Pas de décolleté affolant, ni de jupe fendue ou légère, cette robe était sage malgré tout. Pour moi. Quelques mèches de cheveux tressés et relevés, et j’étais prête. Presque en retard, mais prête.

Je me hâte vers le lieu, souriant en apercevant le travail d’Arianne. D’un geste je chasse ma garde, qui se disperse et devient peu ou prou invisible. Et évidemment, le prince et la princesse sont déjà présents, bras dessus, bras dessous. Aussi blond qu’elle est brune. Ils forment un couple charmant.
Je m’approche toujours souriante, et sers la main d’Arianne.

« C’est magnifique Arianne. »

Je me tourne vers le jeune couple, leur faisant une légère révérence. « Princesse Stark, Prince Lannister, c’est un honneur et une joie de vous rencontrer. »
Trop protocolaire ? Sans doute pour ce qu’Arianne souhaite. Mais que voulez-vous, je ne vais pas les saluer autrement alors même que je ne les ai jamais rencontrés. Encore que…
Je regarde le jeune prince d’un air amusé. « Mon frère et ma sœur m’ont beaucoup parlés de vous Messire, et je dois vous avouer que j’avais hâte de vous connaitre. »
Je jette un regard à Lady Stark. Oui, elle est jolie, véritablement séduisante même. « Je crains que mes frères ne soient appelés ailleurs, ce qu’ils regretteront sans aucun doute quand ils apprendront que nous avons eu le plaisir de profiter de votre compagnie et de votre sourire Lady Stark. »

Et nous éviterons ainsi la naissance d’une quelconque rivalité stupide qu’ils engendreraient tout seul, ou tout simplement l’apparition d’une situation embarrassante pour l’un des deux. Non, mes frères n’étaient pas des sots, loin de là. Seulement… ils réfléchissaient bien souvent après avoir agi ou parlé… et autant éviter ce genre de désagréments n’est-ce pas ?



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5923
Membre du mois : 1
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   Mar 4 Aoû - 23:01

Perle avait tout préparé pour Arianne tandis qu’elle était partie s’occuper des préparatifs pour l’après-midi. Elle avait trouvé le petit mot sur sa malle, et avait compris rapidement où se trouvait son amie. L’une des suivantes le lui avait d’ailleurs confirmé. Perle avait donc entrepris de préparer un bain pour Arianne, afin qu’elle puisse rapidement se préparer pour une après-midi en compagnie de princes et princesses de Westeros. Dès qu’Arianne fit son apparition Perle la pressa gentiment vers le bac d’eau tiède parfumé, l’aidant à se laver et à se sécher. La robe qu’Arianne s’était choisie était magnifique, et Perle avait ajouté divers bijoux choisis parmi la collection d’Arianne à la tenue afin de la sublimer.

La suivante devait encore se préparer elle-même et insista pour qu’Arianne ne l’attende pas. Elle la rejoindrait plus tard. Elle pouvait lire sur les traits d’Arianne son impatience ainsi qu’une légère pointe de stress. Elle la prit dans ses bras avant de la laisser partir pour la calmer et la rassurer un peu. Tant que personne ne les voyaient elles pouvaient se permettre ce genre de familiarités, ce n’était pas le cas en public où elles devaient montrer la distance due à leur rang.

« Ca va bien se passer, Arianne. Je suis sûre que le Prince et la Princesse t’apprécieront. »

Elle lui sourit une dernière fois avant de la pousser vers la sortie. Elle s’empressa ensuite de se coiffer et de s’habiller. Elle choisit une robe typique de la région de Dorne, suivant l’exemple d’Arianne. La tenue était cependant bien plus humble. Elle se contenta de quelques bijoux pour cheveux, laissant ses poignets et son cou libres, pour montrer son rang inférieur. La robe n’était cependant pas celle des simples servantes. Elle avait choisi une robe un peu plus travaillée que ses tenues classiques, bien que plus simple que celle d’Arianne. Il fallait un juste milieu qu’elle espérait avoir trouvé. Après quelques dernières consignes à la seconde suivante qui devait préparer la tenue d’Arianne pour le soir ainsi qu’aérer les pièces et nettoyer le sol pendant leur absence, elle fila vers le jardin, espérant ne pas être en retard.

Elle arriva avant les invités. Sa préparation avait été efficace. Elle félicita Arianne pour le travail qu’elle avait accompli avec les serviteurs du Val. L’endroit qu’elle avait choisi était déjà ravissant à l’origine, mais elle avait réussi à en faire un endroit encore plus beau. Perle remarqua les petites touches Dorniennes apportées à la décoration et sourit à Arianne en s’approchant alors que cette dernière était en train de s’assurer, probablement pour la 5ème fois, que les petits fours étaient en préparation et seraient apportés en temps et en heure.

« Cet endroit est superbe Arianne. Merci de ton invitation. J’ai laissé les appartements aux soins de Melina pour me libérer l’après-midi. Va donc t’installer là-bas pour les attendre. Tout est déjà parfait. Tu n’as pas besoin de vérifier encore une fois. Je vais m’occuper de faire venir les rafraîchissements quand il sera temps. Détends-toi. »

Perle l’accompagna jusqu’à l’entrée de la tente qui avait été installée, puis revint vers les tables pour vérifier auprès des serviteurs que tout serait parfait. Elle aperçut le Prince Lyman et la Princesse Jeyne, qu’elle avait pu apercevoir déjà à quelques reprises lors des divers évènements qui avaient animés le Val, mais n’avait pas encore eu l’occasion de connaître personnellement. Elle les laissa se diriger vers Arianne qui les attendait un sourire sur les lèvres, puis les rejoint alors qu’ils avaient entamé les présentations en se plaçant légèrement en retrait, laissant le soin à Arianne de la présenter si elle le souhaitait. Deria les rejoint rapidement, les saluant et adressant à chacun un compliment.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   Ven 7 Aoû - 0:55

Sans Perle, Arianne se serait probablement laissée aller à la panique, celle-ci aurait supplanté la joie qu’elle se faisait de ce moment. Tout semblait pourtant en ordre, et les choses l’attendre telles qu’elle les avait laissées, alors qu’elle inspectait les lieux une nouvelle fois. La bâtarde légitimée souffla un peu, relâchant très légèrement la tension qui l’avait bien malgré elle prise d’assaut. Elle escomptait passer un bon moment, en compagnie de ses invités, mais elle ne connaissait absolument pas la Princesse du Nord, qu’elle n’avait jamais vu que de loin, et elle n’était pas à l’abri d’un quelconque impair. Rien que convier Perle… Fort heureusement pour elle, sa plus ancienne amie était là, à lui affirmer que l’endroit ne manquait de rien, et que tout irait bien. Aussi bien cet après-midi, que dans la soirée. De simples mots, mais qui avait don de la rassurer. Souriant, elle pressa légèrement la main de la jeune femme à ses côtés.

« Merci, Perle. Et tu as une place légitime à mes côtés, eut-ce été sans invitation. N’oublie pas qu’en plus d’être ma plus fidèle amie, tu es aussi ma première dame de compagnie, et membre de ma garde personnelle. »

C’était beaucoup pour une seule personne, mais plus que représentatif de l’affection et de la confiance qu’Arianne avait pour Perle. Elle ne pouvait d’ailleurs guère imaginer la laisser de côté, mais rien n’était moins sur que la façon dont elle serait accueillie par ses convives. Elle n’était, après tout, qu’une bâtarde, et rien n’indiquait qu’elle soit tolérée par eux, étant leur inférieure. Seulement parce qu’elle était illégitime. Si elle avait été légitime, elle n’aurait pas eu à rougir du nom qu’elle aurait alors porté. Mais elle ne le portait pas, n’était qu’une Sand. Encore un motif d’inquiétude supplémentaire, si elle n’en avait pas assez. Elle s’efforçait malgré tout de sourire, il était hors de question qu’elle soit trouvée ici la mine contrariée, tout simplement. C’est donc quelque peu tendue, mais un sourire sincère aux lèvres, qu’elle s’avança vers le Prince Lannister et sa promise.

« Prince. Lyman. C’est un plaisir partagé, je suis ravie de vous recevoir, ainsi que votre charmante compagne. »

Si elle avait hésité, ça n’était non pas parce qu’elle était gênée d’avoir cédé à une telle familiarité, qu’elle n’aurait par ailleurs pas adoptée en compagnie moins restreinte et moins intime, mais parce qu’elle ne souhaitait pas que la Princesse Stark en prenne ombrage. Beaucoup verrait cela comme une menace – à tort en ce qui concernait Arianne, mais à raison peut-être si elle était établie avec quelque opportuniste. La dornienne ne l’était pas, mais la Princesse ne pouvait assurément pas le savoir. Elle fut un instant tentée de s’incliner devant elle, alors que Lyman les présentait, mais la réaction assez spontanée de la nordienne la fit reconsidérer son geste. Pas qu’elle ne la respecte pas, mais elle pouvait, sans en manquer, la saluer de manière tout aussi spontanée.

« Je vous avoue ne pas avoir été certaine de la réception de cette invitation à vous joindre à nous. Je ne voulais pas vous importuner par cette demande, mais je suis ravie que vous ayez accepté. J’ai considéré que si vous ne souhaitiez pas venir, vous pourriez aisément refuser. Je suis moi-même enchantée à l’idée de faire votre connaissance. »

Oui, Arianne l’était réellement, et son sourire franc et chaleureux le prouvait. Elle ne faisait pas abstraction des convenances, loin de là, mais elle ne comptait malgré tout pas dissimuler sa joie à l’idée de rencontrer la Princesse, ni même l’ambiance plus relâchée, elle l’espérait, que lors d’une rencontre officielle.

« En effet, je ne souhaitais pas risquer un désagrément, qui entacherait ce moment. Et je ne voulais pas non plus nous soumettre à l’étouffante curiosité de certains. Veuillez me pardonner ma franchise, mais il est parfois agréable de pouvoir s’isoler un peu. »

Oh oui. Ils étaient, elle le pensait, à même de comprendre tout cela. Bien qu’ils ne soient, au final, pas si isolés. Gardes, autres nobles non loin bien qu’ils ne se mêlent pas à eux… C’était toutefois un certain havre de paix, comme elle l’avait prévu. Malgré les serviteurs. Elle se serait chargée de s’occuper de les servir elle-même, mais ne préférait pas faillir à l’étiquette ainsi. Pas tant qu’elle ne savait pas comment se comporter en face de Jeyne Stark. Mais peu importe que ces pensées. L’arrivée de sa sœur agrandit encore un peu son sourire, si tant est que cela soit possible, alors qu’elle lui serrait la main. Arianne retint un petit rire, non moqueur mais amusé, devant l’attitude de sa sœur. Oh, bien sûr, elle avait raison, si elle voulait ne pas causer d’incident diplomatique, mais la conseillère de Deria espérait que l’atmosphère serait, en soi, bien plus relâchée que cela.

Tournant la tête, elle aperçut Perle, une assiette en main, en train de discuter avec les serviteurs, et les guider pour placer leurs plats. Ce qu’elle avait déjà fait, et qui aurait du être agencé au millimètre près. Se retournant vers les Prince et Princesses, elle leur indiqua Perle légèrement. « Permettez-moi de vous présenter Perle, ma dame de compagnie et référente de mes suivantes, et très chère amie de notre famille. » Ils pouvaient, bien sûr, la saluer poliment et passer à autre chose, Arianne ne savait pas réellement ce qu’il en serait, et elle ne forcerait pas l’intégration de Perle même si cela devait lui déplaire qu’elle soit tenue à l’écart, mais la moindre des choses était de la présenter.



             
"The arms of House Martell display the sun and spear, the Dornishman's two favored weapons, but of the two, the sun is the more deadly."      

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Messages : 3173
Membre du mois : 8
Célébrité : Freida Pinto
Maison : Martell
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   Dim 16 Aoû - 18:30


Je souris légèrement à l'hésitation d'Arianne concernant mon prénom. Ah, elle en avait l'autorisation mais je lui laissais la liberté d'en user ou non, néanmoins, je songeais que la présence de Jeyne à mes côtés pouvait expliquer la légère retenue de la jeune femme. C'était tout à son honneur mais je ne pensais pas que ma fiancée le prendrait mal. Enfin je pense. Mais qu'y connaissais je à la psyché féminine ? Néanmoins, l'instant n'était guère protocolaire même si il me faudrait faire attention à certain de mes mots. C'était ainsi, la moindre petite incartade pourrait être utilisée contre moi ou contre ma famille. Mère nous ayant mis en porte à faux d'une certaine façon. Oh loin de moi l'idée de critiquer les décisions de ma mère, elle savait ce qu'elle faisait. Mais revenons donc à l'instant présent.

"Tout le plaisir est pour nous, n'en doutez pas."

Effectivement et puis ce serait ainsi l'occasion pour Jeyne de se lier d'amitié avec d'autres femmes. Elle qui a été élevée parmi les hommes, cela ne pouvait qu'être bénéfique. De plus ma fiancée était avenante et semblait ravie d'être présente. J'avais tout de même réfléchit avant de lui faire passer l'invitation, pas que je n'ai honte d'elle, loin de là, mais j'avouais que cela avait tout d'une rencontre officielle. Alors que rien ne l'était bien évidement, mais que voulez vous, les vieux réflexes avaient la vie dure. Mais mes pensées furent interrompu par l'arrivée de la Princesse de Dorne. En toute objectivité, une femme magnifique qui ne volait point sa réputation. Je souris aimablement à son salut, m'inclinant légèrement, une main sur le cœur, une étincelle amusée dansante dans mes iris :

« Princesse Deria, l'honneur et le plaisir sont mien d'avoir la chance de votre compagnie durant tout un après midi. Nul doute que je ferais des jaloux. Je n'ose songer a ce que vos frères ont pu vous raconter, j'en frémis d'avance, ils n'ont pas dût être très tendres.»

Je me redressais, amusé. Cela étant je n'avais pas l'intention de m'en vanter sans limite, il y avait certaine chose qu'il valait mieux éviter d'ébruiter. Puis, Arianne porta à notre attention la présence d'une autre femme. Diantre ! Que me valait tant de beauté ? Aucune idée, mais je n'allais pas m'enfuir en courant.

« Mes hommages, Dame Perle. Me voilà fort gâté entouré de telles beautés.»
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   Lun 17 Aoû - 21:36

    Les dorniennes étaient quand même éblouissantes. Si Arianne était déjà très belle, sa sœur, la princesse Deria, l'était tout autant dans un genre un peu différent. Mais il se dégageait d'elles la même impression de sensualité. C'était presque désespérant. Leurs tenues étaient légères bien qu'il n'y ai rien d'indécent... Pourtant, je trouvais cela osé, moi qui étais habituée à être couverte du cou aux chevilles et à porter des fourrures la majeure partie de l'année. Mais je devais admettre qu'elles savaient se montrer chaleureuses et accueillir leurs invités. La sœur illégitime avait fait les choses en grand. C'était vraiment beau. Deria nous salua et je lui rendis son salut avec un sourire :

    « L'honneur est pour moi. Nos contrées sont tellement éloignées que je ne pensais pas avoir la chance de passer du temps en votre compagnie un jour. Même si je sais que cela est dû à mes fiançailles avec le prince Lyman qui m'amène vers la... civilisation. »

    J'avais dit cela avec amusement. J'avais conscience de la réputation des Nordiens. Cela m'amusait d'en jouer. La princesse de Dorne ajouta quelques mots pour Lyman. Apparemment, il avait fait forte impression auprès de la fratrie Martell, ce qui lui valait cette invitation. Sa façon de répondre à la princesse manqua me faire éclater de rire tellement c'était... travaillé. Quel flatteur... Et il avait su abattre mes défenses de la même façon... Etait-il finalement un séducteur ? C'était une excellente façon de le découvrir. Puis, elle plaisanta au sujets de ses frères qui seraient déçus de ne pas avoir pu profiter de ma compagnie.

    « Et bien, je suppose que c'est préférable, je m'en serais voulue d'avoir engendré un duel entre Martell et Lannister. »

    J'avais dit cela avec une pointe de malice, coulant un regard vers mon... fiancé. C'était là pure plaisanterie, parce que je doutais que Lyman soit du genre à défendre sa... propriété par un duel de cet acabit. Je le voyais bien plaquer un sourire sur son visage, laisser passer l'affront mais se venger plus tard, par quelque petit coup subtil, voire mesquin. Ou bien lâcher quelques piques en souriant, mais sans masquer son déplaisir ? Je l'ignorais. Rien que pour avoir la réponse à ce sujet, je regrettais presque de ne pas pouvoir le vérifier. Arianne m'avoua ne pas avoir été certaine de la façon dont je recevrais l'invitation quand j'avouais ma surprise de me trouver ici.

    « Je n'aurais manqué cette occasion pour rien au monde. »

    Je la félicitais alors, constatant qu'elle avait tout prévu et elle me répondit que c'était autant pour éviter les déconvenues que les regards curieux. Je hochais la tête, plutôt d'accord avec elle.

    « Il faut dire qu'une telle réunion a de quoi attiser la curiosité. Dorne, l'Ouest et le Nord... »

    Oui, vraiment un petit comité insolite et je me doutais bien que les langues allaient se délier. Arianne fit alors venir une jeune femme qui était avec les servantes, pour nous la présenter comme sa Dame de Compagnie et... amie. Oh. Mes dames de compagnie étaient aussi chères à mon cœur, je pouvais concevoir qu'elle se trouve ici, même si je notais qu'elle ne lui donnait aucun titre. Mes dames d'atour étaient toutes titrées, venant de familles plus ou moins importantes. Lyman la salua alors, avant de se dire chanceux d'être entouré de beautés et je lui jetais un regard de travers... Jalouse ? Non, absolument pas. Je repris, avec un rire dans la voix, mais... un fond de vérité :

    « Et bien, il semblerait que finalement, nous innovions et que le duel ne se fasse pas entre hommes, mais entre femmes. »

    Je terminais dans un sourire. N'empêche que je n'appréciais pas spécialement que mon fiancé joue les jolies cœurs. Oui, les Dorniennes étaient magnifiques. Et elles le savaient sans nul doute.

    « Enchantée Perle. »

    Puisqu'Arianne nous l'avait présentée sans titre, je décidais de l'appeler simplement.

    « Et donc, c'est à vous que l'on doit ce ballet de servantes ? Cela doit être une sacrée organisation ! »



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1926
Membre du mois : 22
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   Dim 30 Aoû - 19:40

Je jette un coup d’œil amusée à Arianne, avant de lui sourire. Je sais qu’elle s’amuse de me voir si formaliste, même si elle tente de le cacher, et je sais bien qu’elle ne veut pas autant de cérémonie pour cette réunion. Mais ils n’en restent pas moins des héritiers, et ne les connaissant pas, il ne manquerait plus que je ne les offense en manquant au protocole, sait-on jamais.
La jeune louve me salut et me sourit.

« Il est vrai que les opportunités de croiser un jour les représentants d’un si lointain royaume sont plus que rares. D’autant plus par de si agréables circonstances.
Et même si cette invitation est à l’origine due à vos fiançailles, je suis ravie que vous ayez acceptée. »
Mon sourire s’agrandit.  « Quant au Nord et sa renommée composés de barbares, vous êtes s’il le fallait une preuve supplémentaire que les fables finissent de loin par surpasser la réalité. »

Au vu du sourire et de l’éclat malicieux de l’œil du Prince, me voilà en partie rassurée, et je comprends ce qui a pu plaire tant à Arianne qu’à mes frères. J’incline la tête à sa répartie.

« Oh, n’ayez crainte, ils n’ont en aucun cas été cruels. Si je me souviens bien, il a été question d’armoires, de bières, et de demoiselles. Peut-être pas tout à fait dans cet ordre-là j’en conviens. » Je souris et hausse un sourcil amusée. « Mais ils ont l’air de tout deux vous apprécier fortement. Il semblerait donc que vous ayez déjà conquis toute ma famille. Je ne pouvais rester insensible à un tel prodige. Je me devais de vous rencontrer. »

Je souris à Jeyne, avant de rire légèrement.

« J’ose espérer que même mes impétueux frères sauraient se tenir et éviter un tel… désagrément. Et qui plus est avec l’héritier d’un royaume… Fusse pour une beauté telle que vous Lady.»

Ils n’étaient point stupides, ni l’un ni l’autre, mais ils avaient une fâcheuse tendance à réfléchir après avoir agi ou parlé.  
Je souris à Perle qui approche alors qu’Arianne la présente. Je l’apprécie beaucoup et je sais à quel point Arianne tient à elle, c’est sans doute l’une des raisons pour laquelle je me sens mal à l’aise. Mais que ce soit de connaître ses réelles compétences, ou de devoir les cacher à Arianne et aux autres, je ne saurais le dire.
Je retrouve rapidement le sourire.

« Les duels entre femmes sont en général bien plus subtils et vicieux qu’entre hommes. Mais fort heureusement, une rivalité de ce genre ne saurait avoir lieu entre nous. Quand bien même le jeune prince est entouré de beautés rivalisant d’éclat, il n’y en a qu’une qui semble éclairer son regard. Nous évitant par là même d’embarrassantes situations. »

Je me tourne vers Arianne.

« Arianne et Perle font merveille lorsqu’il s’agit de réception. »  Je saisis le bras d’Arianne et lui souris. « Alors ma chère sœur, que nous as-tu préparé ? S’il y a les mots sucre, gâteau, vin, miel, citron ou épices, je ne t’en aimerais que davantage, si cela est possible. »



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 5923
Membre du mois : 1
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   Mar 1 Sep - 17:20

Perle laissa les serviteurs terminer en apercevant le signe de la main en sa direction. Elle rejoint les Martell et leurs invités, un sourire aux lèvres. Elle était légèrement mal à l’aise, se sachant en compagnie exclusivement de personnes de haute naissance. Elle était habituée aux Martell, qu’elle connaissait comme des frères et soeurs. Et elle voyait bon nombre de gens importants, en tenant compagnie à Arianne. Mais c’était la première fois qu’elle rencontrait ce couple. Chacun était différent, et elle espérait qu’ils ne seraient pas offusqués de la voir dans les parages, sachant qu’elle n’était qu’une Sand. Si elle sentait le moindre malaise de leur part elle s’éclipserai discrètement et poliment et les laisserai seuls.

Le sourire et l’accueil du prince Lannister la rassura à ce sujet; bien qu’il ait employé le terme « Dame », qui ne lui était en réalité pas dû, elle ne le ferait pas remarqué.

« C’est vous qui nous gâtez par votre présence, Prince. »

Perle s’inclina avec élégance devant lui, bien bas, comme l’exigent sa naissance et son rang puis se tourna vers la jeune Princesse du Nord qui semblait avoir mal pris les compliments de son Prince. Elle avait toutefois un petit sourire sur les lèvres, et la salua poliment, ne lui attribuant pas, comme Lyman de titre. Elle avait probablement compris qu’elle n’était pas une Dame à proprement parler.

« Enchantée également, Princesse. »

La Suivante jeta un regard vers Arianne avant de répondre à Jeyne.

« Et bien en réalité, c’est plutôt Lady Arianne qu’il vous faut remercier, je n’ai fait que l’assister, elle a tenu à ce que tout soit parfait pour vous accueillir. »
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   Mer 30 Sep - 18:19

Tout semblait bien se passer, et Arianne n’avait décelé aucune grimace ou signe de mécontentement sur les visages de ses invités. Elle n’était pas la plus douée pour le remarquer, mais elle était certaine de n’avoir pas commis de grand impair. Et si c’était le cas, eh bien… Elle n’avait qu’à espérer que ça ne devienne pas un incident entre leurs familles, leurs pays. Si elle était d’un naturel sur d’elle, elle avait tout de même confiance des conséquences potentielles, si quelque chose se passait mal – quand bien même ce moment était informel et ne confrontait en théorie pas l’Ouest et le Nord à Dorne. Elle agissait en tant qu’Arianne, mais elle n’en restait pas moins la conseillère de la Princesse, et devait veiller à tout. Aussi s’infligeait-elle assurément une pression trop élevée. Cela ne l’empêchait malgré tout pas de sourire sincèrement, et d’apprécier le détachement dont faisait preuve son invitée indirecte. Une occasion plaisante d’apprendre à la connaître.

« C’est une heureuse opportunité, Princesse Stark, que ces festivités dans le Val nous permettent de nous rencontrer. Malgré la distance qui sépare en effet votre Royaume de celui de ma sœur. »

Un rire perça les lèvres d’Arianne, alors que la princesse nordienne parlait de rejoindre la civilisation. Jeyne Stark semblait avoir décidé de jouer là-dessus, et elle espérait qu’elle ne s’offenserait pas.

« Princesse, je ne pensais pas fondées les rumeurs disant que votre palais avait été construit sous terre, au sein d’une caverne. J’espère que vous nous donnerez l’occasion de vous montrer la civilisation, et nos habitudes dorniennes, en ce cas. »

Elle ne faisait que surenchérir, sans aucun brin de malice, tout au plus une pique amicale, si l’on pouvait la qualifier ainsi, et surtout sans aucun mépris. Arianne savait mieux que beaucoup que les rumeurs pouvaient s’avérer trompeuses et blessantes, et s’efforçait de ne pas les écouter – quoi que comme tout le monde, elle ne pouvait parfois s’empêcher de succomber au doute. Mais de toute évidence, à voir son invitée, ces rumeurs de gens retranchés et manquants du plus petit civisme étaient infondées. Elle était élégante, agréable, et très sociable.

« En effet, un trop grand rassemblement, peut-être, pour ne pas attirer les regards et délier les langues. Sans doute vous prêtera-t-on des intentions masquées, lors de pourparlers avec la Princesse de Dorne, ou alors jugera-t-on que votre honneur est compromis, au vu de l’habitude des dorniens de se vêtir bien trop légèrement pour la décence. Certainement de quoi se divertir, devant l’imagination sans borne des curieux. Mais je ne peux les en blâmer, je m’interrogerai moi-même sans doute, au sujet d’une telle rencontre si je n’en faisais pas partie. »

Elle se retourna vers Deria, en l’entendant, comme s’il était improbable que tous apprécient une même personne, si unanimement. Il est vrai que la chose avait été plutôt rapide, mais ils restaient malgré tout très soudés, et ça n’était pas si surprenant.

« Je crains que ma sœur ne tente de vous flatter, Lyman, pour savoir si vous êtes ou non sensible à la flagornerie. Nous sommes certes tous différents, mais nous nous entendons malgré tout suffisamment bien, pour nous accorder sur l’appréciation que nous portons à une personne. »

Son regard se posa de nouveau sur Deria, qui en savait de toute évidence bien plus qu’elle en ce qui concernait la rencontre de ses frères et du Prince. Si elle avait promis de ne pas questionner Roward, cela ne concernait nullement sa sœur, et elle se ferait un plaisir de la questionner pour savoir ce qu’il en était réellement.

« Je crains que nous ne puissions rivaliser face à la prestance que vous dégagiez, l’un et l’autre, en arrivant ici. Il serait dommage de prétendre à briser un assortiment aussi heureux. »

La curiosité de la bâtarde transparaissait assurément dans cette remarque, mais elle disait ce qu’elle pensait réellement. Ils avaient une allure certaine, et ne semblaient pas mal assortis – bien qu’elle ne sache pas ce qu’il en était réellement. Et elle ne pouvait se targuer de prétendre à cette connaissance : ils n’étaient pas intimes, loin de là.

« Perle minimise son investissement dans ces préparatifs, pour m’empêcher de voir trop grand, ou même d’estimer que je n’ai pas préparé un accueil digne de Prince et Princesses. Mais je plaide coupable, l’organisation est de mon fait.

Je vous prierai d’ailleurs de vous asseoir, je pense pouvoir contenter l’appétence de ma sœur pour les divers mets qu’elle vient de vous citer, et la vôtre, bien sûr. Je peux vous proposer du vin provenant de Dorne, ou du thé si vous le préférez, ainsi que diverses pâtisseries sucrées, ou autres mets salés. En espérant qu’il y en ait selon votre préférence.
»



             
"The arms of House Martell display the sun and spear, the Dornishman's two favored weapons, but of the two, the sun is the more deadly."      

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Messages : 3173
Membre du mois : 8
Célébrité : Freida Pinto
Maison : Martell
Intègre. Idéaliste. Ingénue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   Jeu 22 Oct - 21:23


    J'inclinais légèrement la tête à la réponse de Deria Martell concernant mon invitation et sur le compliment qu'elle me fit en se jouant des rumeurs concernant les barbares du Nord. Sa sœur, Arianne, renchérit, avec une dose d'humour qui me plut.

    « Et croyez-vous celles qui nous disent vêtues de peau de bêtes, velues pour affronter le froid et arriérés ? »

    Je penchais la tête, malicieuse.

    « Je serais ravie de découvrir votre culture, naturellement. »

    Puis j'ajoutais à l'adresse des trois femmes :

    « En revanche, les rumeurs vantant la beauté des femmes de Dorne sont bien en dessous de la vérité bien que fondées... »

    Elles étaient sublimes. Toutes. Même celle qui n'était pas noble. Je haussais un sourcil à la suite de ses paroles concernant une armoire, de la bière et des demoiselles. Si je pouvais aisément deviner ce qu'il se passait en mélangeant bière et demoiselle, la composante armoire ne manquait pas de me laisser perplexe.

    « Et bien, je serais curieuse d'écouter l'histoire qui découle de ces trois éléments, parce qu'ils ne semblent pas forcément aller tous ensemble... On dirait que je manque d'imagination... »

    Je souris tandis qu'elle me confiait que j'avais, a priori, conquis toute sa famille, flattée par ce compliment.

    « J'espère bien vous ajouter à ce miracle, Altesse. Et être toute aussi prodigieuse quand je me retrouverais à la cour du Roc. »

    Même si je disais cela avec le sourire, je ne pouvais m'empêcher d'être sérieuse. Si je pouvais attirer ainsi la sympathie de ma future famille... et de leurs nobles alors les choses seraient beaucoup plus aisées. Oui, j'anticipais, parce qu'il n'était pas encore question que j'aille dans l'Ouest. Mais comment ne pas anticiper l'avenir dans ce cas ?

    « J'ose l'espérer aussi. »

    Cependant, je ne pus m'empêcher de glisser une allusion à la beauté des Dorniennes et de mon fiancé seul, entouré de toutes ces beautés, plaisantant sur un duel féminin, ce que Deria temporisa une nouvelle fois. Je n'étais pas belliqueuse, bien sûr, néanmoins, je n'étais pas sûre de moi... et je coulais un regard en coin à Lyman alors que Deria parlait du regard qu'il pouvait poser sur moi. Simple politesse ou... vérité ? Je félicitais ensuite sa sœur et sa servante, qui demeurait discrète, naturellement.

    « Une assistance précieuse, je n'en doute pas. »

    Ce que confirma Arianne, naturellement. Elle nous enjoignit d'ailleurs de nous installer, ce que je fis sans attendre davantage, jetant un regard curieux aux diverses douceurs installées devant nous... il y avait des mets inconnus pour ma part. Sans doute des spécialités Dorniennes. Je n'avais pas eu l'occasion d'en goûter au marché. Elles demeuraient rares.

    « Et bien, vous parliez de découvrir votre civilisation et vos habitudes, il me semble que c'est le moment de commencer l'apprentissage. J'aimerais goûter aux mets exotiques de Dorne. »

    Et au delà de saveurs que je découvrais, je découvrais aussi la chaleur des Dorniennes et passais un excellent moment durant quelques heures, avant de devoir prendre congé, raccompagnée par Lyman jusqu'à mes appartements. Dommage que les guerre et les alliances vienne s'interposer dans une belle entente entre le Nord, l'Ouest et Dorne...



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 1926
Membre du mois : 22
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Entre l'éclat solaire et les reflets de la lune, le lion ronronne [Tour I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Murmure et rumeur ne sont que des reflets de vérité... [Tour III - Terminé]
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Val & La Montagne :: Goeville
-
Sauter vers: