Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[FB] Parler de ses peines, c’est déjà se consoler
MessageSujet: [FB] Parler de ses peines, c’est déjà se consoler   [FB] Parler de ses peines, c’est déjà se consoler EmptyMar 10 Sep - 16:19

An 1, Mois 4, à Castral Roc


La diplomatie est souvent une seconde nature pour la Reine du Roc, à telle point qu’elle en oublie qui elle est véritablement, mais aujourd’hui, son coeur saigne. Au loin, les bannières du faucon ornent un convoi venu du Val, le château se prépare à accueillir la Reine Mère, mais surtout le corps sans vie de la Princesse du Roc. Les doigts de la Reine, posés sur le rebord d’une fenêtre se crispent, elle n’est pas prête. A côté d’elle, ceux de son mari viennent la rejoindre pour la soutenir. L’a-t-il seulement déjà aperçu aussi vulnérable qu’à cet instant ? Elle se le demande. Mais elle ne peut se permettre de flancher, pas maintenant, tandis qu’elle retire ses doigts de l’étreinte de Loren.

Quelques instants plus tard, la famille Lannister accueil le convoi du Val à l’entrée de Castral Roc. La moindre des choses, étant donné que Sharra a fait le voyage, traversant des terres en guerre pour que les lions puissent faire le deuil de la petite lionne. L’habit noir est de circonstance en ce jour funeste, après avoir accueilli la Reine Mère, ils se dirigent tous vers le septuaire où a lieu la cérémonie, les adieux à sa fille benjamine. Les larmes aux yeux la lionne s’interdit toutefois de se lamenter, elle doit rester le Roc de sa famille, la force courageuse et éloquente du royaume. Droite et digne.

Ce n’est que bien plus tard qu’elle s’autorise à s’effondrer, dans l’intimité de sa suite. Les souvenirs, mais principalement les regrets, elle se remémore toutes ces fois où elle a sermonné sa fille au sujet de son comportement indigne d’une Princesse. Nymeria lui avait donné beaucoup de fils à retordre de par son caractère aventurière en comparaison de Megara au caractère si docile. Sa relation avec sa benjamine commençait à peine à s’apaiser lorsqu’il fut conclu qu’elle deviendrait Reine du Val selon les desseins de Jordane. Nymeria savait-elle à quel point sa mère l’aimait malgré tout ? Savait-elle que sa mère était fière ? Ces pensées sans réponses la ronge une bonne partie de la nuit jusqu’à ce que l’épuisement eut raison d’elle.

Dès l’aube, La Lannister fait envoyer une invitation à Sharra de se joindre à elle pour le déjeuner. Le temps se montre assez doux aujourd’hui, bien que le froid soit assez rigoureux quelques éclaircies du soleil percent la grisaille. Un feu brûle dans l’âtre du salon privée, une table a été installé devant des fenêtres closes du balcon donnant sur la mer du crépuscule déchaîné. Le paysage est loin d’être serein, à l’image de La Lannister.

L’heure approche et la Reine douairière est forte d’une ponctualité à toute épreuve lorsqu’elle se présente. Jordane porte le noir, de sa coiffe à ses petites chaussures, elle accueille Sharra en lui présentant les mains pour les enserrer dans les siennes, comme les amies qu’elles sont. “Sharra. J’aurai préféré que nous nous retrouvions sous de meilleurs auspices. Je te suis infiniment reconnaissante d’avoir ramené ma petite fille, j’imagine que ton fils désirait la garder auprès de lui.”

Elle n’est pas sans savoir ce qui liait Ronnel et Nymeria, l’amour. Une mère n’en souhaite pas moins à ses enfants et les siens sont tombés sous la grâce de ce sentiment avec leurs époux et femme respectifs. Toutefois, elle devra aussi prendre garde que les émotions ne prennent pas le pas sur leurs devoirs et responsabilités. “Ton voyage a dû être éprouvant, prend le temps nécessaire avant d’entamer ton retour, tu es la bienvenue à Castral Roc.”
Jordane Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine du Roc, Dame de Castral Roc
Âge du Personnage: 38 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Jordane Lannister
Messages : 154
Membre du mois : 4
Célébrité : Charlize Theron
Maison : Lannister
Caractère : Ambitieuse ▪▪ Séductrice ▪▪ Manipulatrice ▪▪ Fière ▪▪ Dévouée ▪▪ Résolue ▪▪ Autoritaire ▪▪ Initiatrice ▪▪ Patiente ▪▪ Prudente ▪▪ Réfléchie ▪▪ Elégante ▪▪ Impartiale
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FB] Parler de ses peines, c’est déjà se consoler   [FB] Parler de ses peines, c’est déjà se consoler EmptyMer 9 Oct - 20:52

Sharra revoyait toute la scène comme au ralenti, elle avait l'impression encore de sentir sa poitrine se soulever difficilement sous le poids de la tristesse et de la colère. Elle s'était sentie faillir à un instant et elle avait manqué de peu de s'effondrer de toute sa hauteur pour tomber sur le sol glacé des Eyrié. Mais elle ne devait pas, elle ne devait rien montrer devant les autres, même si sa respiration était devenue chaotique, même si ses yeux commençaient à se remplir de larmes et que sa voix par instant se mettait à chevroter, elle ne devait pas succomber à la douleur de la perte, car elle devrait également prendre sur elle pour pouvoir supporter celle de Ronnel qui allait sans doute être bien plus terrible encore alors qu'il venait de perdre son tendre amour. Elle se souvenait du tragique événement dans les moindres détails, et elle ne pensait pas pouvoir l'oublier un jour. Le repas se passait parfaitement, dans la joie et la bonne humeur après les troubles qui avaient secoué le Val à cause de la situation complexe dans les montagnes. Tout semblait se dérouler à la perfection, un moment en famille comme il en y en avait peu dans le Val entre tous les mouvements des différents membres de la maison Arryn. Sharra avait été emplis d'une grande fierté alors que Ronnel et Nymeria s'épanouissaient à mesure que la grossesse avançait, que Jonos se trouvait à avoir un peu plus sa place au sein du clan, lui qui avait souffert à cause des ses parents et de l'importance politique qui prévalait souvent sur l'affection d'un parent envers son enfant. Puis tout avait soudainement basculé, la jeune reine avait été prise de graves douleurs et elle avait été transporté le plus rapidement possible dans ses appartements pour pouvoir que le Mestre puisse lui prodiguer les soins nécessaires mais malheureusement la vie s'en était allée, celle de Nymeria, celle de l'enfant et celle de Ronnel d'une certaine façon.

Elle était restée droite et digne, à quelques pas du lit conjugal, où Ronnel s'étranglait avec ses sanglots, hurlait toute sa peine et toute sa rage, s'accrochant au corps sans vie de son épouse. Sharra avait pris le voile et l'habit noir de circonstance, qu'elle portait encore aujourd'hui à Castral Roc. Après la mort de Nymeria, elle avait joué son rôle dans le moindre détail. Ronnel avait tout juste quitté la dépouille de la jeune femme, exténué par la tristesse, qu'elle avait fait en sorte que le mestre procède à tous les examens possibles pour pouvoir déterminer si la reine n'avait pas été empoisonné. Il semblait que la grossesse lui avait été fatale mais que rien ne pouvait prouver qu'un intervenant extérieur ait pu participer à la mise à mort de la damoiselle. Sharra n'avait pas montré une seule fois ses sentiments, elle avait attendu d'avoir regagné ses appartements après avoir appris les conclusions pour se poser au coin du feu. Elle avait attendu d'être seule ce soir-là pour pouvoir enfin verser les larmes qu'elle s'autorisait à verser une unique fois sous le regard protecteur de Smaug, posté à côté de sa porte, sachant parfaitement que dans un instant comme celui-ci, il ne fallait rien dire, il fallait juste attendre que la tempête passe et que les choses reprennent leur court normal. Ronnel s'était enfermé dans ses appartements, et après qu'elle ait pu donné ses dernières instructions, elle avait quitté les Eyrié pour pouvoir rejoindre Castral Roc. Elle avait obtenu une autorisation exceptionnelle pour pouvoir traverser l'Empire et rejoindre l'Ouest.

La nuit avait été longue, elle n'a fermé l’œil qu'une heure ou deux, tout au plus. Son corps était à Castral Roc mais son esprit et son cœur se trouvaient au chevet de son fils. Elle ne savait pas pour la première fois de sa vie si elle serait capable de le sauver, si elle pourrait gérer la situation et venir à amener les choses dans la direction qu'elle voulait. Elle ne pensait pas encore à l'après, pas totalement, même si la traversée lui avait laissé le temps  de sombrer dans ses pensées. Le destin était cruel, elle avait écrit une longue missive à l'attention de son fils et de son frère l'un pour lui dire le déroulement de la cérémonie et que tous l'accompagnaient, l'autre pour lui demander de veiller jour et nuit sur son neveu. Alors que l'aube continuait tout juste à répandre ses rayons dorés dans les appartements qui avaient été attribués à la reine douairière du Val. On vint alors à lui annoncer que Jordane Lannister l'invitait à se joindre à elle pour le déjeuner. Elle accepta immédiatement la proposition alors qu'elle commençait déjà à prévenir sa femme de chambre pour qu'elle puisse être préparée pour rejoindre sa consœur. C'est toujours habillée aux couleurs du deuil qu'elle se présenta chez Jordane. A peine le seuil passé, elle vint enserrer ses doigts dans les siens et elle vint alors à poser quelques instants son front contre le sien et de reculer, gardant ses mains dans les siennes. Si elles étaient reines toutes les deux, à cet instant, c'étaient les mères et les amies qui se répondaient. Sharra hocha tristement la tête. « Oui … Mais je crois que cela n'aurait été bon pour lui. Il est resté déjà des heures à ses côtés … Et cela me paraissait normal qu'elle soit auprès de vous. » Elle n'était pas certaine qu'elle puisse oublier un jour ses images. « Je te remercie pour ton accueil. Je prendrai le temps en effet, mais je ne veux pas abuser de votre hospitalité pour autant. »


[FB] Parler de ses peines, c’est déjà se consoler Sharra
Sharra Arryn

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine du Val
Âge du Personnage: 35 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Sharra Arryn
Messages : 321
Membre du mois : 56
Célébrité : Kate Beckinsale
Maison : Arryn
Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Parler de ses peines, c’est déjà se consoler
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peines Alternatives
» « L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines. » [Livre II - Terminé]
» « Si les muets pouvaient parler, ils gueuleraient comme des sourds. » [PV SYM]
» L'argot
» Apprendre l'elfe et le latin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Les Terres de l'Ouest :: Castral Roc-
Sauter vers: