AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]
MessageSujet: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Sam 4 Juil - 17:10

Le jour tombait sur Goeville, les derniers rayons du soleil touchant les tours les plus élevées du château dont l'activité commençait à se faire moindre. Il y avait bien entendu des repas fastueux qui s'organisaient mais, ce soir, les choses étaient un peu plus calmes que d'ordinaire, ce qui n'était pas pour déplaire à Daena qui commençait tout de même à se sentir quelque peu fatiguée de toutes ces réjouissances et d'avoir à retenir tous les jours ou presque de nouveaux noms et de nouvelles têtes.

Pourtant, elle appréciait ce séjour qui la dépaysait tellement de Peyredragon. Ici, elle n'était plus considérée comme une enfant même si elle avait l'impression d'être encore plus protégée que lorsqu'ils étaient à la maison.

Elle avait d'ailleurs fini par s'accoutumer à la présence constante du garde qui, même s'il passait le plus clair de son temps avec la jeune Velaryon, évitait au maximum de lui adresser la parole. Peut-être avait-il reçu des directives et ne souhaitait pas trop se lier à la jeune femme de peur de ne pas être aussi sévère que les circonstances le demandaient ou, et c'était bien plus probable, était-il tout simplement ennuyé d'avoir à veiller sur la jeune protégée de Rhaenys dont les activités n'avaient rien de dangereux ou de palpitant. Après ses premières excursions en ville et le sermon qui avait suivi, elle s'était cantonnée à visiter le château ou aux sorties de groupe, essayant de ne pas se montrer une source de soucis supplémentaire pour Rhaenys et de ne pas se faire tirer l'oreille par un Orys qui avait bien su lui faire comprendre la stupidité de sa sortie sans escorte.

Le diner ne s'était pas trop mal passé, Daena se contentant au départ d'écouter avec toute l'attention dont elle était capable une parente éloignée de sa propre mère dont les 84 ans la rendait quelque peu difficile à comprendre, tout en profitant sans vergogne du repas. Elle s'était demandé si ce n'était pas une espèce de punition pour un crime qu'elle n'avait pas commis, jusqu'à ce que la vieille dame commence à lui raconter des anecdotes fort amusantes sur la vie de sa propre mère. Elle avait fini par capter son attention et la jeune demoiselle avait ri aux éclats à plusieurs reprises avant que la vieille dame ne se retire dans ses appartements et que l'on vienne lui apporter une missive cachetée par un sceau qui lui était familier, celui du Baratheon.

Il lui demandait de la retrouver plus tard, dans l'un des petits jardins du château. Il était peu probable qu'il y ait du monde à cette heure de la journée et, alors que le crépuscule commençait à définitivement s'installer, la jeune Velaryon était sortie, accompagnée de près par son cher garde, ne se perdant presque pas dans les couloirs jusqu'à sortir dans le jardin, profitant de l'air frais de la nuit l'espace d'une minute avant de s'avancer et de jeter des regards curieux autour d'elle.

S'installant finalement sur un banc de pierre, les deux mains reposant sagement sur ses genoux, Daena attendait, essayant de canaliser au mieux son impatience. Et elle vit enfin la silhouette familière d'Orys se rapprocher d'elle, son visage s'illuminant d'un sourire alors que les traits de son visage se faisaient enfin visibles.
Il avait l'air soucieux, comme toujours ou presque ces derniers temps, et la jeune Velaryon lui épargnerait de lui demander comment il se portait. La question aurait été particulièrement stupide au vu des circonstances et ils se connaissaient suffisamment pour qu'il sache qu'elle se souciait de lui sans passer par ces questions usées.

"Orys, je suis contente de te voir."

Avant qu'elle n'ait le temps d'ajouter quoi que ce soit, son garde lâcha, d'un ton neutre.

"Il n'y a personne ser, vous serez tranquilles pour discuter."

La jeune fille grimaça alors qu'il s'éloignait de quelques pas avant de souffler, la mine complice, en direction du Baratheon.

"Il t'a plus parlé en quelques instants qu'à moi en plusieurs jours. Tu as un secret pour le rendre aussi expansif ? Il n'a même pas bronché lorsque lady Anna racontait ses histoires tout à l'heure alors que j'avais moi-même du mal à respirer."

Inutile de lui demander ce qu'elle faisait là, elle le saurait bien assez tôt. En attendant, arborer une mine trop sérieuse ne servirait à rien, tout du moins, c'était ce que Daena avait décidé.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Mer 8 Juil - 22:35

J'observais le soleil décroître à l'horizon, marchant tranquillement à travers les jardins du château. Daena ne devait pas arriver avant au moins une heure, certainement attablée avec les autres à festoyer et discuter. Je n'avais pas la tête à en faire autant et goûtais avec un plaisir non feint au silence qui accompagnait le voile de la nuit. Je n'avais pas pris le temps de me mettre au calme depuis notre arrivée, l'effervescence des lieux étant rapidement contagieuse. Il fallait dire aussi que je n'aimais pas rester inactif bien longtemps. Nous avions tant à faire... Et si peu de temps. Et dire que je devais bientôt partir aux Eyriés... Je soupirai. Je n'avais pas la moindre idée de ce que je ferais là-bas. Toutes mes pensées étaient tournées vers la bataille à venir, dans la Baie de la Néra. Nous devions mettre toutes les chances de notre côté. Et Daena ? Elle était une carte à abattre, même si beaucoup l'ignoraient.

J'entendis les cliquetis de l'arme et les lourdes bottes du garde avant même d'apercevoir cette silhouette blanche qui se découpait dans la pénombre, assise sur un banc de pierre. Daena ressemblait à une colombe, avec sa chevelure d'argent si singulière, qui contrastait d'autant plus dans cet environnement. J'hésitais à repartir, à la laisser en paix avant de briser cette belle pureté. Mais intérieurement, je savais pertinemment que j'avais déjà commis ce crime, et qu'il me faudrait recommencer. L'innocence de l'enfance devrait laisser place à une femme forte, qui serait le joyau de Peyredragon. Le chemin serait long et difficile, mais elle avait à cœur de réussir. Je restais convaincu qu'elle n'avait pas su à quoi elle s'exposait, en me confiant vouloir se rendre utile. Peut-être aurait-elle changé d'avis, se serait ravisée pour se préserver. Une preuve de sagesse autant que de faiblesse à mon sens.

- C'est réciproque, Daena.


Mes paroles sonnaient fausses, mais c'était typiquement le genre d'introduction que je me permettais d'oublier sans remords, surtout en ce moment. J'hochai la tête à l'attention du garde qui s'était avancé vers moi pour m'annoncer que les environs étaient tranquilles.

- Parfait. Merci.

Il n'eut pas besoin que je lui dise quoi faire, se positionnant plus en retrait à hauteur des deux autres gardes qui s'évertuaient à me suivre à bonne distance. Suffisamment proches pour ne pas me perdre du regard, suffisamment loin pour ne pas épier mes conversations. Même si, depuis nos missions de contre-espionnage, je craignais moins une trahison émanant des nôtres.
Je m'assis à côté de la jeune Velaryon, les coudes reposant sur mes genoux et les mains croisées devant moi. J'inclinai la tête à sa remarque, vaguement amusé devant ses grimaces.

- Je ne connais pas Lady Anna personnellement... Par contre, je me suis entraîné un nombre incalculable de fois avec nos gardes. Je me sentais plus à l'aise avec eux qu'avec la plupart des nobles pédants à la cour de Peyredragon. J'ai fait de bonnes rencontres... Et ils me connaissent bien aussi.

Je souris quelque peu, conscient qu'elle ne le savait peut-être pas. Je m'étais toujours lié plus facilement d'amitié en me confrontant aux autres. Je ralliais dans les combats, plus rarement dans les paroles.

- Il reste objectif, c'est une excellente nouvelle... Car peu de gardes doivent pouvoir l'être autant avec toi à proximité. Je n'ai pas besoin que tu leur fasses perdre leur concentration, on a déjà bien assez de Rhaenys qui ne rate pas une occasion.

Je marquai un silence, réfléchissant à ce que je devais lui demander, à comment amener le sujet. Existait-il une bonne façon de parler de guerre ? Je laissai passer une minute. Je fixai le lointain tout en réunissant mes pensées. Je devais tout d'abord être certain d'un fait : Qu'elle ne plierait pas.

- Daena... Les occasions ont manqué pour se parler franchement, ces derniers temps. De l'eau a coulé sous les ponts depuis notre virée dans l'Orage. J'aimerais connaître ton ressenti, à froid, sur cette mission délicate que nous avons mené. J'aimerais savoir si tu serais prêt à remettre ça, si la situation l'exige.


Je lui rendis un regard franc, jaugeant sa réaction.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Dim 12 Juil - 15:03

Daena laissa filer un sourire amusé à la répartie d'Orys. Elle le connaissait depuis si longtemps que, même s'il avait bien changé ces derniers temps, elle pouvait encore reconnaitre quand il avait l'air naturel ou quand il n'était pas à son aise. Les formules de politesse n'avaient jamais été son fort et au moins, Daena y trouvait un avantage, celui de ne pas se perdre en palabres inutiles pour entrer directement dans le vif du sujet. Mais, pour une fois, ce ne fut pas le cas et quelques échanges percèrent le silence des jardins, la voix basse du Baratheon contrastant avec le son flûté de la jeune fille.

"Lady Anna gagne à être connue. Je t'avoue qu'au début, j'avais peur de m'endormir quand on m'a dit que je passerais tout une soirée avec elle. Mais au final, c'était très amusant. Et comme je n'ai pas ta chance et que je ne peux guère éviter ce genre de réjouissances, j'arrive toujours à m'en accommoder et à y trouver quelque chose d'intéressant."

Maintenant qu'Orys était arrivé, Daena se sentait un peu plus à son aise. Elle replia ses jambes contre elle-même et croisa ses bras sur ses genoux alors qu'elle continuait, non sans montrer une perplexité certaine.

"Comment veux-tu qu'ils ne soient pas objectifs ? Parce que je les assomme à force de leur parler ? C'est probable tu me diras. Mais si je leur fais perdre leur concentration, j'essaierais de me taire alors, pour ne pas les importuner."

Elle jeta un regard en direction du garde et lui adressa une grimace qui pour elle valait excuse. Difficile de deviner s'il avait souri ou levé les yeux au ciel en réponse, probablement un mélange des deux au vu de la demoiselle qui avait déjà reporté son attention sur Orys.

"Et Rhaenys fait quoi pour les déconcentrer, elle ?"

Cette fois-ci, la Velaryon était curieuse et surtout, se demandait si elle n'aurait pas là un argument tout prêt la prochaine fois qu'elle se ferait sermonner par sa grande sœur de cœur. Mais, bien entendu, Orys n'était pas du genre à l'avoir fait venir pour avoir ce genre de discussion sans conséquences. Le silence qu'il avait laissé filer n'était pas pour la rassurer et à ses propos, elle baissa les yeux, son regard se perdant dans le vague.

Elle laissa alors le silence envahir le jardin une nouvelle fois, sans chercher à le rompre pendant ce qui sembla être une éternité, perdant ce large sourire qui était habituellement le sien l'espace d'un instant.

"J'ai passé des nuits entières à me réveiller en sursaut après des cauchemars qui n'avaient pas le moindre sens. Je me suis demandé un nombre de fois incalculable si j'avais pris la bonne décision en te demandant de le tuer. Je me suis demandé de quel droit j'avait pu décider de la vie ou de la mort de quelqu'un comme ça, en un clin d'œil, pour qui je pouvais bien me prendre."

Impossible de savoir si elle parlait vraiment au Baratheon ou si elle réfléchissait à voix haute. C'était quelque chose qui l'avait travaillée longtemps et elle n'avait pu se confier à personne, se refusant à inquiéter Rhaenys qui avait déjà fort à faire et refusant de montrer à quel point cette histoire avait pu la marquer à Orys. Il ne l'aurait plus jamais emmenée avec lui et c'était hors de question.

"Et puis j'ai compris. Que si je voulais vraiment me rendre utile, je ne pouvais pas me perdre dans des états d'âme qui n'intéressaient personne. Je veux dire, tu ne m'as pas emmené là-bas pour le plaisir, tu n'a pas tué cet homme comme ça, sans raison. Nous sommes en danger, réellement. Et ce n'est pas en restant cloitrée dans ma chambre que je ferais revenir les morts ou que je pourrais servir à quelque chose."

Elle cilla alors et son regard s'ancra dans celui d'Orys, guettant sa réaction alors qu'elle esquissait une moue.

"Je ne suis pas sûre que ça réponde vraiment à ta question à dire vrai. Je parle trop encore, désolée."
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Jeu 16 Juil - 20:40

Mon sourire s'étira, amusé. L'écouter parler de banalités était toujours rafraîchissant, surtout que Daena était bien la seule à ne jamais rien attendre de moi. Je ne me sentais pas l'obligation de répondre des paroles dénuées de sens. Elle ne s'offusquait pas de mes silences, bien au contraire. Elle s'en accommodait toujours, sans remettre un seul instant en doute l'attachement que j'éprouvais pour elle. Notre dernière virée dans l'Orage aurait pu briser cette belle complicité, mais je me rendais compte qu'il n'en était rien.

- Il faut bien au moins un avantage à mon statut... Personne ne s'offusque de mes absences. D'autant qu'on ne va pas me demander maintenant une conduite irréprochable alors que je n'en ai jamais fait preuve auparavant. J'aurais peur de m'ennuyer, à ta place, mais je constate que tu es toujours aussi douée pour retourner la situation à ton avantage.

... Et en toutes circonstances. Je ne parlais, bien entendu, pas que de simples mondanités. Je toussai un rire avant de secouer la tête. Il était toujours intéressant de constater à quel point la jeune Velaryon n'avait pas conscience de son propre charme. Sans doute pensait-elle que Rhaenys la surpassait en tout point, mais la beauté farouche de ma sœur n'était en rien comparable à la sienne.

- Parce que tu pourrais leur demander n'importe quoi avec ton beau sourire, Daena. Ils seraient incapable de refuser.

Je fixais l'horizon, replongeant immédiatement dans mes souvenirs à cette question, au demeurant si simple. Je ne comptais plus le nombre de fois que Baâl était venu me chercher, en désespoir de cause, me demandant de lui révéler où pouvait bien se cacher ma sœur. Il avait même fini par abandonner, après un temps, venant simplement me le signaler pour que j'aille la chercher si une affaire d'importance requerrait sa présence. Ces derniers temps, tout était plus compliqué. Le maître d'armes s'inquiétait, souvent à raison, pour sa sécurité, alors que Rhaenys cherchait toujours plus à s'isoler. Ses responsabilités avaient tendance à l'étouffer.
Je désignais du doigt une étoile qui brillait plus que les autres, d'un éclat bleuté saisissant.

- Tu as vu cette étoile bleue ? C'est l'Œil du dragon de glace. Elle indique le Nord en toutes circonstances. Et sa queue indique toujours le Sud ...

Je laissais passer un silence, avant de me pencher vers elle pour la regarder plus en détails, une lueur espiègle au fond du regard.

- Tu vois ? Et bien, elle aurait déjà détalée.

Je la laissais méditer mes paroles. Mon sourire s'estompa peu à peu, tandis que je prenais la pleine mesure de ses paroles, de ce que cette virée avait pu signifier pour elle. Nous n'en avions pas reparlé depuis. J'avais voulu lui laisser le temps de digérer. J'aurais dû me rendre compte à quel point ce serait difficile pour elle. C'était une évidence, mais il était facile de rester aveugle. Il avait tendance à apprécier l'être, ces derniers temps. Que Daena fasse bon nombre de cauchemars n'avait rien d'étonnant. C'était certainement la première fois qu'elle voyait la mort de si près, et certainement aussi la première fois qu'elle exigeait que quelqu'un meurt. La Justice se révélait toujours froide et cruelle, mais pas moins nécessaire. Le savoir était une chose, l'appliquer une autre.

- Daena. Si la décision était venue de moi... Il aurait souffert longtemps avant de mourir, et il serait mort tout de même. Ce soir-là, tu as su ce qu'il convenait de faire. Tu as mis tes sentiments de côté pour songer à ce que l'on pouvait attendre de toi. Tes paroles ont fait écho au chant de Miséricorde. Tu as fait preuve d'une grande maturité malgré une situation nouvelle et fort délicate à gérer. Tu as fait le bon choix, n'en doute jamais.

Je lui posai une main sur la tête pour la ramener contre mon épaule, dans un geste affectif et fraternel. Je voulais la ramener à la réalité, lui rappeler que j'étais avec elle. Cette fameuse nuit, j'avais été un simple bourreau, exécuteur de sa volonté, mais elle ne devait pas partager seule ce fardeau. Daena avait fait preuve de bien plus de courage et d'aplomb qu'on ne pouvait l'attendre d'elle, de par sa jeunesse qui lui conférait toute son innocence. Cette innocence s'était envolée par ma faute, mais je devinais la femme d'exception qui allait naître sous ses ailes déployées.

Je penchai la tête et baissai d'un ton.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Mar 28 Juil - 22:37

Le sourire d'Orys avait quelque chose de rassurant, qui réchauffait le cœur de la jeune Velaryon. C'était d'ailleurs devenu bien trop rare pour qu'elle ne puisse pas faire autrement que d'apprécier ces quelques instants mais elle savait aussi qu'il ne fallait pas en demander plus, surtout en ce moment. Alors elle se contentait de le graver mentalement dans son esprit sans faire de commentaire là-dessus qui pourrait risquer de le braquer.

"Je n'ai jamais connu autre chose. Peut-être que si j'avais eu l'occasion de faire comme toi et de pouvoir m'échapper à ma guise je ne supporterais pas de me retrouver à passer des heures à écouter de vieilles histoires racontées encore et encore. Quelque part, ce n'est pas plus mal alors. Quant à retourner la situation à mon avantage…"

Elle laissa échapper une moue pensive, visiblement peu convaincue à cette idée.

"Disons que j'arrive souvent à trouver le coté positif ou, tout du moins, à faire en sorte de ne pas mourir d'ennui. C'est déjà mieux que rien non ?"

Au reste de ses propos, elle resta quelques instants interdite, ne comprenant pas où il voulait en venir. Il lui fallut quelques secondes pour comprendre et elle finit par piquer du nez, particulièrement mal à l'aise.

"Oh… je ne pensais pas que mon sourire pouvait… enfin je croyais que… peu importe…"

La jeune Velaryon sentait le rouge lui monter aux joues et, prenant une profonde inspiration, elle garda quelques instants de silence pour reprendre une contenance avant de souffler, essayant de prendre un air assuré, sans grand succès.

"Il faudra que j'essaie pour voir si tu as raison. Ca fonctionne uniquement avec les gardes tu crois ?"

L'idée la fit pouffer de rire avant qu'elle ne se concentre à nouveau sur les propos du Baratheon, fronçant les sourcils en essayant de savoir où il voulait bien en venir en désignant les étoiles qui brillaient au-dessus de leurs têtes. Plissant des yeux pour mieux apercevoir l'œil du dragon de glace, elle hocha brièvement la tête, attendant la suite, avant d'éclater de rire sans même chercher à se retenir.

"Je vois oui. Mais tu as toujours su où la retrouver, c'est ce qui compte."

Ce fut peut-être, certainement même, ce regard espiègle qui l'avait si rarement qui l'aida à se confier par la suite, à lui raconter ce qu'elle avait pu ressentir au cours des dernières semaines suite à leur excursion dans l'Orage. La légèreté de leurs premiers échanges avait laissé place à une ambiance bien plus sérieuse, leurs voix s'étaient faites plus basses alors que se dévoilait la véritable raison de leur présence dans ces jardins. Daena ne se sentait pourtant pas réellement tendue. Comme toujours, lorsqu'elle était avec Orys, elle se sentait en sécurité et ne redoutait pas le monde extérieur. Elle arrivait même à se confier bien plus qu'elle ne l'aurait soupçonné au premier abord, elle qui pensait être capable de tout garder pour elle sans peser un peu plus sur les épaules des gens à qui elle tenait.

La réaction du Baratheon la rassura sans pour autant la soulager totalement. Elle laissa échapper un bref soupir et laissa reposer sa tête sur son épaule sans même y réfléchir, ne songeant même pas que cette proximité était pour le moins inhabituelle. Elle répondit alors à voix basse, après quelques secondes de silence.

"Que je doute ou non de ce que j'ai fait ne changera pas vraiment les choses, n'est ce pas ? Il faut que j'avance si je veux arriver à être vraiment utile. Je ne sais pas si on peut appeler ça de la maturité ou non, il y a encore beaucoup trop de choses que je ne comprends pas pour me qualifier de la sorte. Toujours est-il que je suis heureuse que tu aies abrégé ses souffrances sans aller trop loin. Et puis, les cauchemars finiront par s'en aller. Ou alors j'irais regarder les étoiles en attendant que ça aille mieux. Maintenant que je sais où est le nord."

Elle avait laissé filé un sourire, se gardant bien de dire qu'elle se doutait pertinemment que si elle continuait dans cette voie, d'autres cauchemars remplaceraient ceux-là. Ils le savaient tous les deux mais il semblait inutile à Daena de prononcer à haute voix ce genre d'évidence qui, au final, ne la ferait pas fléchir.

Au reste de ses propos, elle avait repris une mine sérieuse, écoutant chacun de ses mots avec une attention toute particulière.

Son regard se perdit quelques instants dans la contemplation des ombres tout autour d'eux avant qu'elle ne se redresse et qu'elle ne fixe Orys.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Mer 5 Aoû - 20:05

- Ce n'est pas comparable, Daena. Il n'est pas attendu les mêmes qualités d'une Lady que d'un Chevalier. Même si patience et détermination sont indissociables dans les deux rôles que nous tenons.

La jeune Velaryon avait conservé cette naïveté touchante, malgré les récents événements qui auraient pu la chambouler. La rougeur de ses joues avait de quoi faire sourire... Elle n'était décidément pas consciente de sa propre valeur. Je regardais ailleurs, tandis qu'elle m'interrogeait. Sujet délicat... J'aurais eu tendance à dire que ce sourire pouvait aisément fonctionner sur moi, mais je préférais rester évasif.

- ... Avec toute la gente masculine, je pense.

Ce qui n'était pas totalement faux, car il faisait tout son charme. Et son rire aussi... Qui était toujours aussi naturel et agréable à entendre. Je souriais plus franchement, de par sa bonne humeur contagieuse. Elle avait vite compris où je voulais en venir. Mon regard s'était quelque peu assombri à sa remarque. Bien sûr, j'avais toujours su où la retrouver... Ce n'était plus suffisant, par les temps qui courraient.

- J'aimerais vraiment toujours être aussi attentif aux signes, avec Rhaenys. Mais rien n'est plus évident. Je compte sur toi, Daena.


Nous avions tous des responsabilités à assumer, et même si nous nous étions réconciliés, la guerre ne tarderait pas à battre son plein. Je craignais plus que tout qu'elle ne me vole ma sœur... Définitivement. Je baissai le regard sur Daena, fronçant les sourcils. Je n'étais pas certain de vouloir l'entraîner sur cette voie, mais nous étions tous amenés à grandir plus vite que prévu, par temps de guerre. Daena devait pouvoir prendre ses propres décisions, et ne pas avoir à subir celles des autres. Si elle refusait, je le comprendrais et n'insisterais pas. Si elle acceptait, j'allais devoir me montrer encore plus vigilant qu'à l'accoutumée.
Ma main retomba contre le banc froid. Je la laissai se reposer sur son épaule, la voix basse et profonde en réponse.

- Ce qui est fait est fait. Nous devons seulement en retenir les leçons. Le chemin sera long, Daena... Et difficile. Ce serait te mentir que de prétendre le contraire. Prendre une vie ne devra jamais te paraître évident. C'est seulement ainsi que tu sauras faire le bon choix.

J'observais à nouveau cette étoile bleue qui brillait au lointain, songeur. Chasser les cauchemars en les contemplant... Ce ne devait bien fonctionner qu'avec elle. Je secouai lentement la tête, sans être dupe. C'était uniquement sa façon à elle de lui confier sa détermination. Elle comptait poursuivre dans cette voie... Il allait devoir lui confier la suite des événements. Ce serait loin d'être une partie de plaisir pour elle.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Mar 11 Aoû - 18:49

Au terme patience, la jeune Velaryon n'avait pu s'empêcher de grimacer. Oh, elle savait faire preuve de patience bien évidemment, mais c'était loin d'être une de ses qualités. Elle n'aimait guère attendre ni que les choses ne soient pas claires dès le départ mais se doutait que son inexpérience générale devait pour beaucoup influer sur son comportement.

La mine de Daena s'était fait plus pensive pour devenir carrément sceptique à la réponse d'Orys. Elle le fixa, arquant un sourcil avant de souffler en secouant la tête, non sans un sourire franchement amusé.

"Si tu le dis. Mais je ne dois pas assez fréquenter la gente masculine pour pouvoir te confirmer cela."

Elle ne s'en plaignait pas, c'était un simple constat qu'elle énonçait avec un légèreté non feinte. Daena ne s'inquiétait pas vraiment de savoir si elle pouvait plaire ou pas au sexe opposé et surtout, elle se voyait encore moins aborder le sujet plus franchement avec Orys. L'idée même de lui en parler réellement la fit une nouvelle fois pouffer de rire avant qu'ils ne se mettent à parler de Rhaenys.

Impossible de ne pas voir le changement s'opérer presque immédiatement dans le regard du Baratheon et la Velaryon souffla, d'un ton doux.  

"Tu as été bien occupé ces derniers temps. C'est normal que tu ne sois plus aussi attentif qu'en temps normal. Les choses ne sont peut-être pas évidentes mais je maintiens ce que je dis. Tu la retrouveras toujours. Même si tu peux bien évidemment compter sur moi."

Elle effleura doucement sa main avant que la discussion ne prenne un tournant autrement plus sérieux. Puisant son courage et la sérénité qui lui permettait de faire face à ce qu'elle avait déjà affronté dans la présence d'Orys, elle ne pouvait tout de même pas s'empêcher d'évoquer ses doutes à voix haute tout en les chassant d'un revers de la main.

"Les choses seront toujours aussi difficiles alors ? Quoi qu'il se passe ? Même si je suis persuadée de prendre la bonne décision ? Et tu penses que ce chemin peut mener où ?""

Elle laissa alors filer un nouveau silence pensif. D'une certaine façon, elle était soulagée à cette idée, que sa conscience soit toujours là pour lui souffler la marche à suivre et qui lui semblerait bien ou mal. La jeune fille était encore bien naïve et avait encore une vision bien manichéenne des choses mais c'était encore ce qui pouvait forcer sa détermination, cette impression de faire ce qu'il fallait pour les siens.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Dim 16 Aoû - 22:58

Un mince sourire se dessina sur mes lèvres devant l'expression grimaçante de Daena. Elle était encore bien jeune et lui faudrait du temps pour mieux appréhender certaines notions qu'imposaient le devoir. Moi-même peinait bien souvent à concilier mon éducation guerrière avec mes nouvelles responsabilités. Néanmoins, la guerre avait souvent tendance à nous faire grandir à toute vitesse. J'étais préparé à ce qu'il risquait d'arriver contrairement à Daena et Rhaenys. J'aurais voulu leur épargner ces épreuves, mais impossible de les garder plus longtemps dans un cocon doré. Je n'étais plus en mesure de les protéger comme je l'aurais voulu, depuis la mort d'Aegon. Je devais me reposer sur elles plus que jamais auparavant.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Mer 19 Aoû - 19:05

En présence d'Orys, Daena n'avait pas à essayer de paraitre ce qu'elle n'était pas. Elle pouvait dire ce qui lui passait par la tête sans que cela porte ombrage à l'affection qu'elle lui portait ou la complicité qui les unissait. C'était probablement pour ça qu'elle tenait autant à lui, même s'il était fait bien plus sombre et encore moins bavard ces derniers temps que lorsque tout allait bien. Mais il restait toujours là, à veiller sur elle, à la conseiller quoi qu'il arrive. Et à la sermonner, malheureusement.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Mer 26 Aoû - 20:57

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Sam 5 Sep - 12:55

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Mar 8 Sep - 0:55



Je passai mon pouce sur le dos de sa main, dans un geste de réconfort. Je ne savais pas vraiment ce qu'elle avait besoin d'entendre. Je me contentais de mettre en lumière bon nombre d'évidences qu'elle avait, semble-t-il, besoin qu'on lui dise avant le départ. J'avais la sensation d'avoir vaincu ses dernières réticences avec ses questions qui se raréfiaient, à défaut qu'elle se sente prête pour la mission qui lui incombait.

Je rompis le contact, lui passant une main légère dans sa chevelure blonde pour dévoiler un peu plus ses traits au clair de lune. Je lui adressais un nouveau sourire, qui se voulait rassurant.

- Tu devrais dormir, Daena. Prends le temps de songer à tout cela à tête reposée. La nuit porte conseil.

Je coulai un regard aux gardes derrière elle, avant de me lever. Je ne me retournais pas, car je ne nourrissais aucun doute sur les capacités de la jeune Velaryon à tirer le meilleur parti de la situation. Nous vaincrons, car aucune autre alternative n'était envisageable.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   Ven 11 Sep - 21:14

La confiance de la jeune fille envers Orys était totale. Il pouvait lui demander ce qu'il voulait, tant qu'il lui assurait que tout se passerait bien ou que, tout du moins, il était sûr qu'elle saurait faire face, elle s'exécuterait sans la moindre hésitation. Quant à savoir si c'était une bonne ou une mauvaise chose, la Velaryon ne s'en souciait pas, son échelle de valeurs ne s'attardant guère sur ce qui était bien ou pas, surtout lorsque cela concernait Peyredragon et les gens à qui elle tenait plus que tout.

Et puisqu'Orys avait confiance en elle, Daena aurait confiance en eux. C'était d'une simplicité presque enfantine mais c'était ce qui faisait la force de la jeune fille, cette capacité à croire que les choses se passeraient bien ou finiraient pas s'arranger tôt ou tard.
Oh, elle finirait par subir bien des déconvenues et bien plus tôt qu'elle ne l'aurait souhaité. Mais, pour l'heure, alors qu'elle scrutait le visage du Baratheon dans l'obscurité, elle ne pouvait qu'y croire.
Hochant la tête de concert à ses propos, elle garda un silence pensif, essayant, l'espace d'un instant, de s'imaginer à quoi pourrait bien ressembler cet ensemble de royaumes lorsque la guerre serait vraiment déclarée. L'idée lui déplaisait fortement et elle lâcha, dans un soupir.

"Je suppose que nous serons rapidement fixés de toute façon. Le temps de prendre parti finira bien par arriver. En espérant que l'avenir nous soit favorable."

Le départ d'Orys aux Eryiés lui déplaisait fortement. Elle n'aimait pas l'idée de le savoir aussi loin et surtout, aussi rapidement. Comme si les choses avaient décidé de s'accélérer brusquement maintenant que les festivités étaient terminées. Pourtant, à bien regarder le jeune homme et au ton qu'il venait d'employer, Daena sentit qu'il était inutile de lui demander plus de détails. A sa réaction négative lorsqu'elle l'interrogea de nouveau, elle laissa filer quelques instants de silence avant de souffler, d'une voix à peine audible.

"Tu vas me manquer."

Il n'avait peut-être pas été le compagnon le plus enjoué du monde ces derniers temps mais Daena s'était toujours sentie rassurée lorsqu'Orys n'était pas loin. Tant qu'il était là, ils s'en sortiraient toujours. Mais là, leurs chemins allaient diverger et seuls les Sept savaient quand ils se reverraient de nouveau et, surtout, dans quelles circonstances.

Elle hocha doucement la tête, se focalisant sur leurs deux mains jointes avant de laisser échapper un soupir. Maintenant qu'elle possédait toutes les informations nécessaires, ne restait plus qu'à savoir comment les choses se passeraient réellement. Mais trop y penser avant d'être sur place n'aurait pas grande utilité. Perdue dans ses pensées, elle ne réagit même pas lorsqu'Orys rompit le contact mais sursauta lorsqu'elle sentit sa main dans ses cheveux. Lui rendant un sourire hésitant, elle répondit, d'un ton pensif.

"Je… je vais essayer oui. Et je repenserais à tout cela demain. Essaie de dormir toi aussi."

Alors qu'il s'éloignait dans l'obscurité, la jeune fille leva les yeux vers le ciel, fixant les étoiles alors que son sourire disparaissait peu à peu. Elle ne dormirait pas tout de suite, inutile de rentrer mais elle ne savait pas vraiment quoi faire. Levant les yeux, son regard croisa celui de son garde qui lui adressa un sourire compatissant avant qu'il ne rapproche.

"Vous devriez allez dormir lady Daena. Vous allez avoir besoin de toute votre énergie demain et les autres jours."

Hochant doucement la tête et appréciant sans oser le dire son changement d'attitude, la jeune Velaryon finit par se relever et par se diriger vers ses appartements. Elle verrait bien ce qui se passerait demain. Orys avait raison, la nuit lui porterait conseil.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
L'envol de l'innocence possède des ailes noires ... [Tour I - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Noires ailes, noires nouvelles. »
» Les ailes noires, telles une vision funeste se déploie [Marie Turner]
» Les ennemis d'Humanydyne
» Erza Scarlett, "La reine des fées"
» [Cours Été 2015 Histoire] La Tour Dragospire [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Val & La Montagne :: Goeville
-
Sauter vers: