Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pour l'meilleur et pour l'(em)pire !
MessageSujet: Pour l'meilleur et pour l'(em)pire !   Pour l'meilleur et pour l'(em)pire ! EmptyMar 11 Juin - 11:33



Pour l'meilleur et pour l'(em)pire !
Conrad & Nelya Omble
Pour la première fois depuis bien longtemps j’avançais d’un pas léger ! Mais en apparence je restais le même et les gens continuaient de s’écarter de mon chemin pour ceux qui ne me connaissaient pas ou me saluaient brièvement pour les autres. Je répondais d’un signe de tête, le visage fermé ! Me voir sourire était un fait rare et pourtant je me dirigeais vers celle, l'une des rares d’ailleurs, qui savait à quel point je pouvais être différent de ce que je laissais paraître. La missive m’annonçant l'arrivée imminente de Nelya m’avait rassuré. Ces derniers jours n’avaient pas été des plus réjouissants, mes nouvelles directives n'étant pas des plus rassurante et j’avais besoin de retrouver… du réconfort ? Non, ce n’était pas ça. Je pense que j’avais besoin de me rappeler mes racines. La présence de mes cousins était un fait mais nos discussions étaient trop sérieuses puisqu’ils s’obstinaient à prétendre que j'aurais dû prendre la suite de mon père à la place de mon frère cadet ! Pourquoi ? Je n’en savais rien. Et pourtant je leur avais expliqué à maintes reprises qu’il était le mieux placé pour ce rôle que moi ! Difficile pour eux à accepter puisque mon frère lui-même s’obstinait à dire que c’était du vol et que père ne l’avait pas explicitement demandé. Rien que de penser à cela, je levais les yeux au ciel.
Ce dernier était tout aussi morose que l’avait donc été mes derniers jours. Ma rencontre avec Jon n’avait pas été simple non plus d’ailleurs mais je ne m’attardais pas plus longtemps sur cette pensée car un nordien m'interpella. J'étais pressé mais pas au point d'envoyer se faire  voir un de mes hommes. Il aurait appartenu à un autre groupe je ne dis pas... mais là c'était différent. Ces derniers jours j'étais souvent interroger par les hommes qui savaient quelle serait nôtre prochaine mission. Elle promettait d'être périlleuse mais cela ne m'inquiétait nullement... Il fallait qu'elle se solde par une réussite totale et je donnerai tout ce que j'avais pour qu'il en soit ainsi. Bien sûr je n'utilisais pas ce genre de propos devant tous mes hommes... certains, les plus jeunes, auraient pu voir en cela une mission suicide et perdre de leur motivation. Non, il fallait qu'ils soient tous motivés ! Torrhen comptait sur moi et l'Empire comptait sur nous.

C'est donc après avoir perdu une bonne heure que je me dirigeais vers mes quartiers... et c'est là que je me rendais compte ! Si la mission par elle-même ne m'effrayait nullement, devoir l'annoncer à Nelya était une toute autre histoire. Je n'avais plus qu'à espérer que son long et glacial voyage se soit bien passé. Je me félicitais également d'avoir demandé à ce que mes quartiers soient rangés à la perfection, chauffés de manière agréable et que des victuailles et boissons y soient présentes. Si ma femme était arrivée avant moi elle n'aurait ainsi pas la désagréable surprise de se retrouver dans le bordel sans nom qui était le mien.
Je me dirigeais donc d'un pas déterminé vers le lieu qui me servait de demeure depuis notre arrivée à Fort-Darion. Je croisais une servante qui s’éclipsait avoir sûrement avoir attiser le feu ou amener ce que j'avais demandé. Elle ne prononça aucun mot et se contenta d'un hochement de tête ce qui me fit penser que Nelya n'était pas encore arrivée. Cela me permettrait de trouver une façon de lui annoncer qu'à la fin de l'hiver je partirais en direction du Sud pour une importante bataille impériale. Impériale ! Nelya était une nordienne pure et dure, il serait peut-être plus intelligent de ma part que je me contente de lui annoncer mon départ pour une importante bataille.
J'esquissais un sourire bref à cette pensée alors que j'entrais dans mes quartiers. La chaleur me fit déposer ma cape hivernale alors que je constatais que la pièce était vide. Cependant, j'allais me servir un godet lorsque je perçus un mouvement léger. Cela provenait du coin réservé au coucher dissimulé par des tentures aux couleurs non pas impériales mais nordiennes. J'avais pris soin de faire modifier cela en apprenant le retour de ma femme. Bien sûr je ne me vanterais jamais de ce genre d'attention.

Me retournant vers ces dites tentures je les vit s'écarter pour laisser apparaître une splendide créature. Magnifique femme qui était la mienne ! Torrhen avait raison... j'avais de la chance. Déposant mon godet sans l'avoir rempli je m'approchais d'une Nelya toute en beauté. Comment faisait-elle après un si long voyage ? C''était une excellente question. Je ne la lui posais pas et me dirigeais vers elle.



- Quelle sublime apparition en ces lieux ! Je déposais un baiser au coin de ses lèvres avant de l'observer. Le voyage s'est-il passé sans encombre ?

:copyright:️ Justayne.







Le Saigneur du Nord
“On dit d’un homme qu’il est raisonnable,
comme les putains disent d’un client qu’il est sérieux.”



Conrad Omble

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Maréchal de l'Empire
Âge du Personnage: 43 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Conrad Omble
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Messages : 1477
Membre du mois : 0
Célébrité : James Purefoy
Maison : Omble
Caractère : ♦ Suspicieux ♦ Loyal ♦ Ripailleur ♦ Charismatique ♦ Cruel ♦ Brave ♦ Stratège ♦ Grossier
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'meilleur et pour l'(em)pire !   Pour l'meilleur et pour l'(em)pire ! EmptySam 29 Juin - 14:29

Le trajet avait été terriblement long. Aussi long que l’aller, difficile de faire autrement il est vrai. Mais je ne saurais dire lequel avait été le plus agaçant et interminable. D’un côté, il y avait eu la jeune Reine, aussi délicate qu’ignorante tant de son devoir que de son nouveau royaume. De l’autre mes enfants, et les Dieux savent que je les aime, mais sur un si long trajet, il est presque impossible de les tenir tranquilles et silencieux. A choisir, je préfère tout de même mes enfants, avec leurs questions et leur curiosité sans fin, leurs sourires et leur joie de vivre, plutôt que son air morne et suffisant. Mais je l’avais laissé là-bas, le Roi et sa suite l’ayant rejointe, grand bien leur fasse à tous de lui apprendre les rudiments de l’éducation nordienne. Et j’espère très sincèrement qu’ils parviendront à en tirer quelque chose de plus intéressant, de moins niais et ennuyant. Je sais bien, je ne devrais point médire autant, d’autant que je n’ai  effectivement plus à m’en occuper, mais je suis las et cela ne m’a jamais aidé à être fort compréhensive.

Malgré tout, le voyage s’est donc passé sans encombre et les enfants sont ravis d’être enfin arrivés. Évidemment, il a fallu courir pour trouver Benjen tant ils étaient pressés de le revoir. Ignorant les quelques protestations de mon aîné qui se retrouvait submergé des attentions et paroles des deux autres, je les laissais après quelques instants, en m’étant assurée de les revoir tous trois au dîner. Leurs chambres étaient prêtes et un serviteur pourrait les y conduire, ils étaient entre de bonnes mains. Quant à moi, outre le fait que je préfère laisser les enfants se fatiguer avant de profiter de Benjen, n’est-ce pas de mon devoir de retrouver mon époux à mon arrivée ? Quelque chose du genre n’est-ce pas ?

Je m’arrête à l’entrée des appartements, regardant rapidement autour de moi. Il n’est pas là, sans doute retenu par trop d’affaires urgentes, et c’est à se demander si c’est vraiment là qu’il demeure. J’esquisse un sourire en voyant l’espace rangé avec un soin plus que suspect, et j’avance, déposant manteau et étole sur un des fauteuils. Je me tourne vers la servante. « Les appartements du Sénéchal sont-ils toujours aussi ordonnés ? » Elle regarde autour d’elle et pique du nez en bégayant, ce qui agrandit mon sourire. Je m’avance vers la table et attrape une petite grappe de raisins. « Il a pensé à tout… » C’est mignon. Je dirais presque surprenant, mais je commence à assez bien le connaître pour savoir que venant de lui, ça ne l’est pas tant, même s’il le niera peut-être. Me servant un verre de vin, je la regarde finir de raviver le feu. J’esquisse un sourire. « J’aimerais prendre un bain. » Elle incline la tête et range rapidement les quelques affaires que j’ai éparpillés avant de se sauver, pendant que je rejoins le lit pour m’y allonger quelques instants en attendant. Mes doigts effleurent les tentures, et je secoue la tête en souriant, me glissant sur le lit.
Pouvoir réellement me reposer aurait été trop demandé je suppose alors que j’entends la porte s’ouvrir et des pas trop martiaux pour être un serviteur résonner. Je retiens un soupir et me relève, passant de nouveau de l’autre côté des tentures. Je le fixe alors qu’il s’approche et j’ai un sourire mutin en l’entendant.

« Je suis heureuse de te voir également. » Je me tends une seconde vers lui, avant de lentement hocher la tête. « Fort bien, tout s’est admirablement bien passé. Les enfants n’ont pas arrêté et je les ai donc courageusement lâchés dans les jambes de leur frère, mais ils ont tous deux hâte de te rencontrer... » J’ai une moue en le dévisageant. « Je leur ai dit que nous dînerions tous ensemble ce soir. Cela ne pose pas de problème n’est-ce pas ? » Je souris de nouveau et me hisse sur la pointe des pieds pour l’embrasser à mon tour. « Et toi mon cher époux, comment vas-tu ? Dois-je te remercier pour tes attentions à mon égard ou est-ce un secret à préserver ? »


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
Nelya Omble

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Nelya Omble
Messages : 550
Membre du mois : 0
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Omble / Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'meilleur et pour l'(em)pire !   Pour l'meilleur et pour l'(em)pire ! EmptyVen 26 Juil - 15:56



Pour l'meilleur et pour l'(em)pire !
Conrad & Nelya Omble
Nelya ne serait sûrement pas dupe. Si j'étais connu pour mon organisation sur les champs de bataille il n'en était pas de même pour mes quartiers. En même temps cela ne relevait pas de mes fonctions ! Établir des plans d’attaque, de défense, entraîner les hommes d'une main de fer, les motiver pour qu'ils se battent sans faillir au nom de l'Empire et non plus seulement du Nord... voilà qu'elles étaient mes tâches ! Ranger et prendre soin de l'endroit qui me servait à dormir ne m'intéressait nullement. Cela était une mission qui incombait à d'autres...
Le travail était assez  bien fait mais il fallait dire que je me contentais de peu. La donne avait changé ! J'avais demandé à Nelya de me rejoindre et je voulais qu'elle se sente à l'aise et ce, dès son arrivée. Son trajet, même s'il s'était bien passé, aurait été long. J'avais même demandé à ce que les tentures ornant mes intérieurs soient aux couleurs du Nord et non plus de l'Empire. J'avais prêté allégeance à Torrhen, à l'Empire mais cela ne changeait rien au fait que j'étais un Nordien comme Nelya était Nordienne également. Elle avait accepté de quitter ses terres pour revenir et j'avais pensé qu'une touche nordienne ne ferait pas de mal à notre intérieur.

Après avoir été retardé pour la bonne cause je constatais que tout avait été fait selon mes  demandes. Les couleurs nordiennes me firent le plus grand bien, tout comme l’emblème des Omble. J'aurais dû effectuer ces changement plus tôt. Mais trêve de rêverie ! Je n'étais pas seul comme j'aurais pu le penser dans un premier temps. Nelya était bel et bien là. Elle apparut de derrière les tentures, magnifique malgré le long trajet qu'elle avait du effectuer pour répondre favorablement à ma requête.
Sans prendre le temps de remplir le godet que j'avais saisi en arrivant je le reposais, toujours vide, et rejoignais ma femme. Le compliment était sincère et la demande concernant le déroulement de son voyage n'était pas qu'une simple politesse. Le moindre problème sur la route pouvait être mauvais signe. Je hochais donc la tête avec soulagement en  entendant que le cortège n'avait connu aucune embûche. Pour ce qui était des enfants je ne voyais pas vraiment ce que cela voulait dire. Ils n'avaient pas arrêter ! C'était une bonne ou une mauvaise chose ? Bonne question ! Je ne la posais pas et restait donc dans le flou. Je n'avais jamais effectuer de long trajet en présence d'enfants... avec de jeunes soldats oui, mais des enfants, sûrement pas.



- Benjen saura parfaitement s'en occuper et les occuper... Il y a de quoi faire ! Bien sûr, il me tarde de les voir aussi.


Cela était tout de même bizarre ! J'avais toujours eu une vision de la famille très précaire après le décès de ma femme et mon fils. Jamais je n'avais pensé que j'aurais un jour une famille. Certes, ils n'étaient pas issus de mon sang mais les enfants de Nelya étaient à présent sous ma protection. Ce fait devenait d'autant plus réel maintenant qu'ils étaient là. Je chassais ces pensées de mon esprit et fixais Nelya lorsqu'elle évoqua un dîner en compagnie de ses enfants.
Je hochais la tête.



- Cela ne pose pas le moindre problème. Et je ne pense pas que Torrhen se décide à nous convier à un conseil de guerre en pleine soirée, ajoutais-je. Nous dînerons donc ensemble.


Je laissais ensuite ma femme m'offrir un baiser avant d'écouter ses questions. Comment allais-je ? Et bien je devais préparer mes hommes à une mission presque suicide pour le compte de l'Empire mais je ne comptais pas lui annoncer cela de cette façon. Et puis nous n'en étions qu'au prélude de l'élaboration de cette bataille et l'hiver était encore trop présent.
J'esquissais ensuite l'ombre d'un sourire à la deuxième question. Je haussais les épaules avant de remplir de godet et d'en tendre un à Nelya.



- Des attentions... un secret... Je ne vois pas ! Je reprenais ensuite. Et comme tu peux le constater ton époux se porte bien. Je fais en sorte d'entretenir la motivation des troupes... Les Nordiens n'apprécient que très peu l'inactivité. Je la regardais dans les yeux. Et quelles sont les nouvelles du Nord ? Je sais que ton séjour n'a duré que très peu de temps mais j'imagine que les choses ont changées depuis mon dernier passage il y a plusieurs années déjà.
:copyright:️ Justayne.







Le Saigneur du Nord
“On dit d’un homme qu’il est raisonnable,
comme les putains disent d’un client qu’il est sérieux.”



Conrad Omble

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Maréchal de l'Empire
Âge du Personnage: 43 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Conrad Omble
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Messages : 1477
Membre du mois : 0
Célébrité : James Purefoy
Maison : Omble
Caractère : ♦ Suspicieux ♦ Loyal ♦ Ripailleur ♦ Charismatique ♦ Cruel ♦ Brave ♦ Stratège ♦ Grossier
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'meilleur et pour l'(em)pire !   Pour l'meilleur et pour l'(em)pire ! EmptyDim 1 Sep - 19:22

Il est loin d’être l’époux dont rêvent toutes les jeunes filles, trop froid et trop dur, même pour un nordien, trop brutal, j’en passe et des meilleures. Mais comme je n’ai jamais réellement rêvé de ce genre de choses, ça tombe plutôt bien. Et puis, surtout, les apparences sont trompeuses. Non, rectification, il a amplement gagné ses divers surnoms sanguinaires, il est craint de ses hommes et redouté de la plupart des gens, à juste titre. Et à dire vrai, si je n’avais pas constaté de mes propres yeux ces attentions, j’aurais eu du mal à y croire. Je ne vais pas m’en plaindre, loin de là, même si j’apprécie également son… ardeur dirons-nous, c’est simplement d’autant plus surprenant venant d’un homme tel que lui. Mais qu’il puisse se préoccuper de ce que je pense, qu’il prenne soin de moi, me plaît suffisamment pour que je désire qu’il continue ainsi.

Je lui souris, le dévisageant en haussant un sourcil, me demandant vaguement s’il sait à quoi s’attendre. Je doute qu’il ait souvent eu à faire à des enfants, mais après tout, sans doute la fatigue les aura-t-elle rattrapés et échapperons-nous ainsi à un flot incessant de bavardage. Quoi que je doute qu’ils le soient autant en sa présence qu’en temps normal… Même si les connaissant, cela finira bien par revenir. Le principal étant qu’il a l’air sincère et qu’il ne se doute nullement du danger que représente de si petites personnes… Je hoche la tête.

« Il l’aurait déjà fait effectivement, et comme il n’y a aucun danger à l’horizon pour le moment, nulle raison que cela change. » Mon sourire revient, un peu plus espiègle. « C’est parfait, j’en suis ravie. Premier dîner en famille, ils vont être ravis de pouvoir faire ta connaissance. »

Et si nous aurons amplement le temps de discuter, jusqu’à ce qu’il doive à nouveau courir au-devant du danger, je m’enquiers de lui, non sans pouvoir m’empêcher de le taquiner sur l’état de ses appartements, ce qui lui arrache un petit sourire. Je le remercie d’un signe de tête pour le godet, avant de souffler un léger rire en secouant la tête.

« J’espère que tu mens mieux aux autres qu’à moi. Merci en tout cas pour toutes ces choses que tu n’as donc pas mises en place exprès pour moi. » Et je grimace en entendant la suite. « L’inactivité est pesante pour chacun. Mais les nordiens savent mieux que quiconque combien l’Hiver peut être dangereux et traître. Ce qui ne change rien au fait que cela doit être compliqué j’en conviens. » J’inspire en réfléchissant à sa question. « Cela fait déjà si longtemps ?… Rien n’a réellement changé. Certaines villes reprennent vie et d’autres se relèvent et sont encore en période de reconstruction… Je n’ai ni eu le temps, ni l’opportunité d’aller jusqu’à mon île, je ne saurais te dire ce qu’il en reste véritablement… » Je me force à sourire un peu. « Ceux restés sur place trouvent le temps long, et les femmes sont toujours égales à elles-mêmes. » J’ai une moue, il commence à me connaître suffisamment pour savoir ce que je peux en penser. « C’est une bonne chose que le Roi soit revenu, cela fera du bien à tous, même si le Prince Walton a été remarquable en son absence d’après ce que l’on m’a confié. Le Nord se porte donc plutôt bien, du peu que j’en ai vu, malgré le froid et malgré la guerre. Comme toujours. Avais-tu eu le temps et la possibilité de croiser la nouvelle Reine du Nord ? »

Je le fixe avec une moue mutine. « T’ai-je manqué mon cher époux ? Étant donné que tu m'as bien vite fait revenir, j'aime à penser que c'est le cas, mais te l'entendre dire me ravirait... »


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
Nelya Omble

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Nelya Omble
Messages : 550
Membre du mois : 0
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Omble / Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'meilleur et pour l'(em)pire !   Pour l'meilleur et pour l'(em)pire ! EmptyDim 22 Sep - 22:37



Pour l'meilleur et pour l'(em)pire !
Conrad & Nelya Omble
Je ne le crierai jamais à voix haute mais la réponse positive de Nelya concernant ma demande m'avait fait plaisir. Je savais sans nul doute doute que je n'étais pas l'époux idéal. Loin de là ! Pourtant cette sublime nordienne qui était ma femme avait accepté de revenir à mes côtés et de quitter ses terres qu'elle venait à peine de retrouver. Ce ravissement avait ensuite fait place à une... comment dire ? A une espèce de crainte. Celle-ci n'avait pas pour origine le retour de Nelya mais l'arrivée de ses enfants. Je ne les connaissais pas et le pire était sûrement le fait que mes capacités à gérer des enfants étaient aussi développées que celles pour préparer des onguents. Autant dire inexistante ! Cette crainte s'était estompé le temps du voyage de la belle mais était réapparue à l'approche de son arrivée.
Seuls les compliments que Nelya me fit sur les attentions que j'avais eu concernant la décoration et la tenue de mes quartiers me firent oublier ce tracas. Mais très vite il revint au devant de la scène puisque la vénusté brune évoqua un repas non pas en tête à tête mais en présence de sa descendance. Je ne laissais rien paraître des hésitations qui m'habitaient. Après tout j'étais surnommé le Saigneur du Nord ! Ce n'était pas un repas avec mon épouse et ses enfants qui allaient me faire peur. Non, bien sûr que non ! Avec l'ombre d'un sourire je hochais la tête aux derniers mots de Nelya.



- C'est bien cela... Premier repas en famille. Une grande première pour l'homme que je suis ! reconnus-je. Il me tarde de faire leur connaissance.


Je ne demandais pas à Nelya si les dîner familiaux avaient des règles spécifiques mais cela ne m'empêchait pas de m'interroger à ce sujet. J'avais peut-être été marié mais je n'avais pas eu le plaisir de partager de repas en famille. Les Dieux n'avaient pas été assez cléments à ce sujet ! Ma femme m'avait été prise trop tôt, tout comme le fils que je n'avais pas eu le temps de connaître. Je chassais cette nostalgie qui m'envahissait et me concentrais à nouveau sur la discussion avec Nelya tout en lui tendant un godet rempli. Je lui adressais même un bref clin d’œil concernant ses paroles au sujet de mes capacités à mentir. Je ne lui disais pas qu'il n'y avait nul besoin de mentir quand la personne en face de nous était terrifiée ou morte. Nelya savait à quel point je pouvais être violent et l'être verbalement en cet instant aurait été inutile.


- C'est leur connaissance de la dangerosité des hivers qui les fait patienter... Une chance pour moi, les Nordiens aiment l'action mais ne sont pas suicidaires pour autant, déclarais-je suite aux propos de Nelya.


Je hochais ensuite la tête pour lui confirmer ma longue absence sur les Terres Nordiennes et je poussais un léger soupir quasiment inaudible. Je n'avais jamais détesté l'hiver mais cette fois-ci c'était différent. Il m'avait empêché de faire mes adieux au patriarche Omble. Je n'osais même pas imaginé les « on-dits » qui avaient du se faire entendre suite à mon absence. En même temps je m'en foutais impérialement ! Ma famille avait compris et c'était pour moi le principal.
Je plongeais mon regard dans celui de ma brune lorsqu'elle m'expliqua qu'elle n'avait pu se rendre sur son île. Cela devait la peiner même si elle n'en laissait rien paraître. Nelya était une femme forte, c'est ce que j'appréciais chez elle... parmi plusieurs autres qualités indéniables !
Aussi je hochais la tête lorsqu'elle parla du retour du Roi du Nord sur ses terres. Je respectais Jon mais nos opinions différaient parfois, ce qui n'était nullement le cas avec son père. Suivre ce dernier avait donc été pour moi une évidence ! Ne m'attardant pas sur ce dernier je réfléchissais à la question de Nelya.



- La nouvelle Reine du Nord, répétais-je. Je t'avouerai que j'ai eu l'occasion de la croiser mais je ne saurais te dire quel son peut avoir sa voix... Je ne pense pas avoir échangé le moindre mot avec elle. Comment est-elle ?


Avoir l'avis d'une Nordienne concernant la nouvelle Reine du Nord était intéressant. Bien sûr je ne passais pas à côté de la moue mutine qu'affichait ensuite Nelya. J'affichais un air interrogateur mais n'eus pas besoin de prononcer le moindre mot. Le regard aussi mutin que l'air de mon épouse je répondais :


- Il serait folie de prétendre le contraire ! Comment ton absence aurait pu me laisser de marbre ? Je me penchais et lui glissais à l'oreille. Bien sûr que ma sublime épouse m'a manqué...

:copyright:️ Justayne.







Le Saigneur du Nord
“On dit d’un homme qu’il est raisonnable,
comme les putains disent d’un client qu’il est sérieux.”



Conrad Omble

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Maréchal de l'Empire
Âge du Personnage: 43 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Conrad Omble
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Messages : 1477
Membre du mois : 0
Célébrité : James Purefoy
Maison : Omble
Caractère : ♦ Suspicieux ♦ Loyal ♦ Ripailleur ♦ Charismatique ♦ Cruel ♦ Brave ♦ Stratège ♦ Grossier
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'meilleur et pour l'(em)pire !   Pour l'meilleur et pour l'(em)pire ! Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour l'meilleur et pour l'(em)pire !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pire bagarreur LNH
» Katrina Caelevan - Femme de main pour Margot de Soltariel
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» News Orks pour Apocalypse... Stompas plastiques?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Les Terres Impériales :: Fort-Darion-
Sauter vers: