Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tour 7 – Les Seconds Fils - Année 1 - Mois 07 - Semaine 4
MessageSujet: Tour 7 – Les Seconds Fils - Année 1 - Mois 07 - Semaine 4    Tour 7 – Les Seconds Fils - Année 1 - Mois 07 - Semaine 4 EmptyMar 14 Mai - 22:25




  • Bloody Crown
Les Seconds Fils



La Flotte Impériale quadrillait le Détroit depuis des mois. Son maillage efficace assurait aux troupes sur le continent des redéploiements rapides, un ravitaillement efficace, et une protection qui semblait dissuasive pour les ennemis des Royaumes Fédérés. Toutefois, avec la guerre à Dorne, la flotte avait été redéployée loin au sud. Ses commandants renâclaient d’impatience à l’idée de se battre contre les ennemis fer-nés ou bieffois. Il y avait d’autres menaces dans le Détroit. Les navires de l’Empire aperçurent plusieurs vaisseaux sous pavillon Valois, vers le Bec de Massey. Jusque là, rien d’anormal, car les marins du Val continuaient de faire du négoce avec d’autres puissances neutres ou ennemies de l’Empire.

Mais les quelques navires devinrent trentaine. Impossible de les contrôler ; l’Empire avait trop de navires au sud et l’essentiel de ceux présents dans la région accomplissaient d’autres missions de surveillance et de ravitaillement. Quand un capitaine de galère sonna l’alarme, il était trop tard. Son navire fut coulé, pris sévèrement d’abordage par l’ennemi dont il souhaitait simplement contrôlait la cargaison. Les navires valois n’en étaient pas. Et ils cinglaient du nord vers le sud depuis deux jours mais d’un coup, obliquèrent vers l’ouest. En plein sur la côte. Impossible pour ces navires d’aller plus au nord comme ils le souhaitaient. Le véritable Nord était sous un véritable blizzard, le Val était neutre et patrouillé, la Baie des Crabes l’était tout autant et au sud, de vastes armadas se disputaient la surveillance et la suprématie de l’Orage et de Dorne. Il n’y avait en fait pas le choix ; droit devant. Partir plus au sud les ferait traverser la flotte Braenaryon et Fédérée, le risque était trop grand sans véritables navires de guerre. Ils accostèrent donc au plus vite, se sachant repérés. Ils le firent dans la baie de Rambton, au sud des Terres de la Néra. Deux mille chevaux furent vomis sur la plage, la journée qui suivit. Les Puînés d’Essos venaient d’arriver en Westeros, appelés par les puissants pour faire la guerre à leur place. La flotte qui repartit ne trompait plus personne; il s'agissait d'une flotte venue d'Essos, de l'Ancienne Ghis où la compagnie avait été contactée et recrutée.

A court d’hommes et à court de places fortes, Yoren Hoare, Roi Bâtard qui gouvernait pour feu son père les terres dévastées des Rivières et du Crépuscules, n’avait plus le choix. Il était plutôt clairvoyant pour un pillard et les mestres qui eurent croisé sa route le dépeignaient comme un homme à l’intelligence tactique importante, bien que guidé par les dures mœurs des Iles de Fer. Ce jeune Roi s’accrochait comme à la vie à la dernière possession continentale de son royaume ; le bourg de Pierremoutier. Encerclé ou presque par l’Empire, il avait besoin de renforts s’il voulait tenir position.

C’est ainsi que la troupe des Puînés fit flotter bannière Hoare à côté de ses propres étendards, et se mit en quête de vivres et de fourrage. Le lendemain du débarquement, les bourgs des alentours furent saccagés, les femmes subirent les pires outrages tandis que tout le butin était emmené à fonte de cheval. Les cavaliers lourds s’étaient mis en quête de proies dans la région… Rambton fit fermer ses portes, sonner le tocsin, et appela à l’aide sa Reine et l’Empire.

Les cavaliers passèrent leur chemin. Il y eut un certain flou durant deux jours, le temps qu’il fallut à l’Empire d’être au courant par corbeau. Ce n’était pas l’Orage et ses places fortes qui les intéressaient ; ils avaient contrat. Après force massacres, viols et pillages, la troupe se mit en route vers le Nord, passant la Wend à gué au milieu du Bois du Roi, et remontèrent à toute vitesse vers la Néra. Ils y croisèrent des caravanes de marchands impériaux et peyredragoniens, massacrés eux aussi sans la moindre pitié. Avant même qu’une réponse impériale puisse parvenir à Rambton, les cavaliers ennemis étaient déjà loin ; plein ouest, dans l’espoir d’échapper aux représailles et rejoindre leur commanditaire.
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11836
Membre du mois : 2340
Revenir en haut Aller en bas
http://bloody-crown.forumactif.org
 
Tour 7 – Les Seconds Fils - Année 1 - Mois 07 - Semaine 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Tour du monde virtuel
» tour carrée et tour ronde...
» Chacun son tour...! Bito, à toi de jouer.
» Tour de garde du Rohan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Le Cyvosse :: Les Chroniques de l'Ere des Luttes-
Sauter vers: