Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE]
MessageSujet: Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE]   Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE] EmptySam 2 Mar - 21:40

La lèvre inférieure légèrement fendue, il reprend son souffle. Son regard se tourne sur les hommes qui l’accompagnent pendant cet entraînement tandis que son adversaire entreprend quelques pas en arrière. Gardener leur a ordonné de ne pas retenir leurs coups. Ils doivent se battre comme ils ont déjà été amenés à se battre par le passé et comme ils pourraient être amenés à se battre dans un proche avenir. La décision de Kevan est prise. Son départ de Fort Darion est imminent. Le Collège Impérial s’est soldé par une impasse pour lui. Pendant ce temps, Hightower tient Hautjardin. Gardener fulmine d’injustice et de frustration. L’épée en bois dans une main, le bouclier dans l’autre, il se met en position. « En garde. » Il en veut encore. Le souffle expiré par les hommes génère ces fines volutes d’air saturées en vapeur d’eau au niveau de leur visage. Le froid est un peu moins prégnant au vu de ce qu’ils s’infligent. Ils se trouvent à l’extérieur de la forteresse mais avec suffisamment d’espace pour agir librement. Quelques arbres dissimulent leur activité même si les individus sont parfois bruyants en fonction des coups échangés et des exclamations de leurs compagnons d’armes.

Gardener a compris qu’il ne peut user de la force comme par le passé. Son armée est réduite à une cinquantaine d’hommes. Alors, se lancer dans une bataille rangée serait un non sens absolu. Il n’a pas les moyens, c’est une évidence. Gardener refuse pourtant de croire qu’il n’existe aucune solution. Il y a toujours une brèche à exploiter et son rôle est de la trouver. Ils doivent être prêts à en découdre quoi qu’il en soit. C’est la raison de tout ceci. Sa main se crispe sur le pommeau de l’épée. Kevan est concentré et ne lâche pas son adversaire des yeux. Dans sa gestuelle, il ne montre pas de signe de nervosité. Dés qu’ils se sont entendus de façon tacite pour marquer le début de l’affrontement, Kevan bondit vers l’avant en étant très porté sur l’offensive. Ses pas le mènent rapidement à son adversaire et l’homme adresse une première offensive avec son épée. L’attaque est contrée par le chevalier qui s’oppose à lui mais Gardener le fauche brusquement d’une balayette expéditive. Le bouclier finit de déstabiliser l’adversaire qui le reçoit en plein visage. L’homme chute brutalement sur le dos après cet impact. C’est déjà terminé. Kevan balance violemment le bouclier sur le côté pour aller s’hydrater. Gardener a laissé de côté l’image du duel élégant, chevaleresque, honorable. Ce n’était ni le lieu, ni le moment approprié pour cela. En vérité, il ne s’agit que d’une boucherie. Ils ont pu le constater avec Garlan à la frontière dornienne alors qu’il ne s’agissait pourtant que d’une escarmouche.  « Qui d’autre ? » Il en veut encore. On peut lui enlever tous ses titres mais il ne demeure pas moins une fine lame du Bief. La sueur perle sur ses tempes et son front.  L’agacement qu’il peut ressentir le maintient dans un engagement total. Dés qu’il retournera dans le Bief et qu’il aura l’occasion de se faire justice par lui-même…Cette pensée innerve ses sens et le galvanise.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE]   Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE] EmptyDim 10 Mar - 12:43



Wilos Cooper

Willos Cooper est un fidèle chevalier au service de son roi, Kevan Gardener, il sert et suit cet homme depuis une bonne vingtaine d'années maintenant.  Il est très expérimenté et a connu sa première bataille il y a de cela vingt-deux ans déjà, autant dire qu'il en connait tout un rayon en stratégie et tactique militaire, c'est également une fine lame. Il a vu grandir Kevan et il compte bien continuer à le suivre pendant bien d'autres années, il est convaincu de leurs chances de réussite. Et même s'ils venaient à échouer, il continuerait à suivre l'ancien Connétable dans toutes ses épreuves !

Une femme de joie à ses côtés, leurs corps nus étaient recouverts par les fourrures. Voilà comment il s’était réveillé de bon matin. La nuit avait été endiablée, depuis qu’il avait perdu sa femme, Catelyn, il ne souciait guère plus des convenances. Le principal était de pouvoir profiter pleinement de sa vie, cela voulait donc dire de se faire plaisir, et la voie charnelle était un très bon moyen pour se faire ! Pas déçu d’avoir mis les pièces d’or nécessaires pour passer la nuit avec elle, sentant qu’il était réveillé, elle ne s’attarda pas à quitter la couche. Ils échangèrent quelques banalités d’usage,  Willos n’hésitait jamais à donner le fin fond de sa pensée en étant direct et franc. Le fait qu’il se montre graveleux ne plaisait pas à tout le monde, ça passe ou ça casse comme on dit. Mais avec cette femme, ça semblait passer, après tout, il était un client, si elle voulait le revoir, ce n’est pas comme si elle allait protester en faisant la fine bouche.

Elle ne tarda pas à s’en aller, après s’être vêtue, comme toutes les autres avant elle. Le chevalier ne resta pas bien longtemps dans sa couche et enfila des vêtements. Pour être plus précis, il se para de sa tenue d’entrainement. Il devait normalement retrouver ses compagnons d’arme bieffois pour qu’ils s’entraînent tous ensemble. Assurément, il arriverait en retard, c’était un fait, il arrivait souvent bon dernier à ces entraînements matinaux. Mais Kevan savait également très bien ce qui retenait son attention à ce moment-là.  Cooper prit son équipement et quitta sa chambre pour rejoindre la troupe. L’hiver était encore bel et bien là, bien implanté sur le continent, il ne semblait pas laisser place au Printemps avant un  bout de temps. Mais il fallait dire qu’aujourd’hui le climat était plutôt clément. Du moins ne neigeait-il pas, c’était déjà cela.

Le froid restait tout de même bien prenant, et il fallait se couvrir un minimum si on ne souhaitait pas attraper quelque chose qui serait capable de vous clouer au lit.  Il fallait également penser que les corps seraient en mouvement pendant l’entrainement, ça aussi si on ne le prenait pas en compte, il y avait moyen de finir malade avec la différence de température. Le mieux à faire était se prémunir en disposant plusieurs couches de vêtements sur soi et de les retirer au fur et à mesure que l’action se faisait plus intense. Il retrouva sans trop de mal le reste de la troupe, ces derniers s’étaient un peu isolé, Kevan était déjà en train de combattre. Willos prit une lame d’entrainement qui pendait sur un râtelier pour s’échauffer les poignets et les muscles de son corps, il analysait les mouvements de son roi, il semblait des plus énergiques et fougueux. Agressif également.

L’ancien prince, devenu roi, venait de remporter son combat et voulait enchaîner, ce qui fit décrocher un large sourire à Willos. Il se fraya un passage à travers les membres de la troupe et se présenta devant Kevan.  « Si la donzelle ne m’a trop validé de toute mon énergie, je devrai avoir de quoi être un adversaire à votre mesure, sire ! » avait-il annoncé sur un ton rieur et qui avait provoqué l’hilarité de certains membres de la troupe. Il fit tournoyer l’épée d’entrainement en bois dans sa main, en un moulinet maîtrisé. Il adressa un hochement de tête au roi du Bief Fédéré, provocateur dans ses mots, il lui lança en adoptant une garde courte : « Peut-être êtes-vous déjà fatigué ? Où serait donc passé votre ardeur si c’était le cas ? »


“Loyalty means I am down with you whether you are wrong or right, but I will tell you when you are wrong and help you get it right.”



Spoiler:
 


Dernière édition par Garlan Goldwyne le Dim 10 Mar - 20:52, édité 1 fois
Garlan Goldwyne

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser / Commandant dans la cavalerie impériale
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 4453
Membre du mois : 176
Célébrité : Joshua Sasse
Maison : Goldwyne
Caractère : Loyal ♠ Rancunier ♠ Jovial ♠ Téméraire ♠Juste ♠ Têtu ♠ Galant ♠ Méfiant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MessageSujet: Re: Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE]   Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE] EmptyDim 10 Mar - 17:55

La vie a basculé si rapidement depuis son départ précipité de l’Orage. Depuis ce jour, elle ressemble en un combat quotidien où il doit s’interdire de rester à terre. Il peut tomber et faire des erreurs…mais il ne peut pas rester à terre. Ce n’est pas concevable. Il n’a pas le choix maintenant. La maison Gardener ne doit pas s’éteindre. Elle survivra par l’intermédiaire de Kevan et de sa volonté. Il ne lui reste plus que ça pour exister entre les puissances centrales et l’Empire qui n’a pas souhaité répondre à l’urgence de la situation pour lui. Pour qu’il épouse une bieffoise. Tout le monde souhaite défendre ses intérêts. L’enlisement a pris le pas sur la coopération. Alors, il ne peut plus que se battre par lui-même. L’incertitude est pesante et ce défi que lui impose son devoir envers sa maison le malmène à chaque réveil. Il doit y arriver même si les doutes l’assaillent sur ses propres capacités. Peut-être sera t’il sous-estimé en raison de sa réputation de coureur de jupons. Tandis que lui se surpassera pour s’en sortir un jour de plus.  

L’esprit est embrumé mais cette séance lui permet de se défouler. Il a trouvé rapidement la faille avec le dernier opposant. Pourtant, le poids est toujours là sur ses épaules. La colère qu’il peut ressentir contre les autres et contre lui-même aussi. Il ne sert à rien de rester sur des regrets mais la douleur demeure. Gardener conserve les yeux fixés vers le sol teinté de blanc. Il perçoit brusquement la voix de Willos qui n’était pas présent jusqu’alors. Kevan relève les yeux et voit le chevalier s’avancer. Il sait d’où il vient pour s’énoncer avec autant d’allégresse ce matin. Le Roi est un peu moins jovial que son fidèle compagnon d’arme. Il inspire difficilement tandis que les chevaliers s’esclaffent de rire. La solitude commence à l’envahir toujours un peu plus. «Je ne suis pas fatigué… » répond-il à celui qui a été son maître d’arme et qui a connu l’enfer lors de la bataille de Castral Roc. Willos peut l’asticoter, il ne lui en tiendra pas rigueur.

Gardener reprend son bouclier et lève ses bras pour se placer en garde. Il hoche de la tête pour annoncer qu’il est prêt. Lui, d’habitude si loquace, s’est refermé. Il a pris la décision de quitter Fort-Darion sans oublier tous les risques que cela comporte. Willos s’avance, comme Kevan de son côté, vers la confrontation.  Gardener sort subitement de sa torpeur. Au moment où il le doit. Les coups pleuvent de chaque côté. Gardener repousse ensuite violemment Willos en s’appuyant sur son bouclier pour le pousser sur quelques pas. Les deux hommes tombent au sol et Kevan roule sur lui-même pour se relever et reprendre sa garde. Willos réalise un enchaînement rapide et le jeune Roi riposte aussitôt. Les coups s’échangent mais les deux hommes continuent de s’observer, de tournoyer jusqu’à ce que Gardener se fasse plus offensif. La troupe est obligée de s’écarter à mesure que les deux hommes se combattent. Il cogne avec détermination mais encaisse la même virulence. Gardener ne lâche pas les yeux de Willos et finit par lui avouer sa détermination qui dépasse le cadre de cet entraînement. "J'irai jusqu'au bout, Willos...Je n'ai pas le choix."
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE]   Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE] EmptyMar 9 Avr - 21:19



Wilos Cooper

Willos Cooper est un fidèle chevalier au service de son roi, Kevan Gardener, il sert et suit cet homme depuis une bonne vingtaine d'années maintenant.  Il est très expérimenté et a connu sa première bataille il y a de cela vingt-deux ans déjà, autant dire qu'il en connait tout un rayon en stratégie et tactique militaire, c'est également une fine lame. Il a vu grandir Kevan et il compte bien continuer à le suivre pendant bien d'autres années, il est convaincu de leurs chances de réussite. Et même s'ils venaient à échouer, il continuerait à suivre l'ancien Connétable dans toutes ses épreuves !


 Willos a toujours eu une grande gueule, il n’a jamais vraiment eu de chance dans sa vie. A croire que les sept se plaisaient à le torturer en barrant son chemin d’obstacles qui en auraient anéantis plus d’un. Mais lui, non. Lui était encore bel et bien là, malgré les pertes, malgré la souffrance endurée et accumulée. Il accusait le coup. Le chevalier avait perdu son père et son frère dès son jeune âge, son épouse lui avait été enlevée et sa sœur bâtarde avait disparue. Si ce n’était pas de l’acharnement ça, qu'était-ce donc ? Le bieffois avait donc décidé de rire au nez et à la barbe de la vie, comme de la mort, les deux étant indissociables. Une sorte d’écran de protection dirons-nous pour rester debout, malgré ce qu’il avait traversé.  L’ancien maître d’armes de Kevan en avait vu des vertes et des mures, si bien qu’il était prêt à se confronter à toutes les épreuves auxquelles son roi devrait affronter. Il l’accompagnerait jusqu’au bout de son périple.

Ses mots avaient trouvés écho chez les membres de la troupe qui rirent de bon cœur en l’entendant. L’homme avait toujours eu un sens de l’humour pinçant, il ne mettait jamais de gant pour dire le fin fond de sa pensée. A quoi cela servait-il après tout ? Respecter les bonnes mœurs, ne pas choquer les convenances pour que les vierges ne s’effarouchent guère et que les gentilshommes ne montent au créneau. Sa façon de s’exprimer, ses camarades en avaient l’habitude, ils ne s’en offensaient donc nullement, car il savait que derrière cette façade, il les respectait tout de même. Mais pour un parfait inconnu que Willos rencontrait pour la toute première fois, cela avait dû mal à passer. Disons que le nombre de fois où ça s’était transformé en joute verbale ou en bagarre était supérieur  au nombre de fois où ça s’était bien passé.

Tout le monde n’était pas prêt à entendre ses quatre vérités après tout, certains préféraient le mensonge. En tout cas, son adversaire l’informa sur son état, prêt à combattre, il semblait l’être, en tout cas c’est ce qu’il affirma. Sourire taquin aux lèvres, il ne put s’empêcher de le piquer un peu. « Soit. Vous n’aurez alors pas d’excuse lorsque je prendrai le dessus. » C’était dis. Après tout si le roi était fatigué, il pouvait le dire et un autre chevalier prendrait sa place pour ce duel, il n’y avait point de honte à cela, surtout s’il avait déjà bien combattu avant cela. La pire des erreurs est de ne pas connaître ses limites et de surestimer ces dernières. C’était une voie express pour une défaite en bonne forme. Il voit que son adversaire se munit d’un bouclier pour complêter son épée.

L’ancien maître d’armes, quant à lui, se contente de cette épée en bois sculpté comme une épée bâtarde. Il aime ce genre de lame, car elle permet des parades et des mouvements qu’un bouclier ne permettait pas. Il était également toujours judicieux d’utiliser sa deuxième main, qu’il pouvait rendre libre à souhait, pour surprendre l’ennemi.  Le combat est lancé, de nombreux coups sont échangés, sans qu’aucun ne prenne le dessus pour l’instant. A plusieurs reprises, Kevan se sert de son bouclier pour repousser le quarantenaire qui n’a pas d’autre solution en état que d’obtempérer. Reculer pour mieux analyser la défense adversaire, tenter une action, la décrypter pour y déceler une faille pour ensuite l’exploiter.  Un combat n’était que ça, se battre avec acharnement, expérimenter quelque chose pour trouver le talon d’Achilles de son rival pour l’utiliser afin de le mener à sa perte.

L’échange est tellement virulent que les deux compères se retrouvent à un moment donné au sol avant de se relever. Willos adopte une garde basse, rétorquant au Gardener dans la foulée : « Aucune personne présente ici ne doute de votre détermination, sire.  Mais un individu qui affirme ne pas avoir de choix est au final acculé, au pied du mur. Vous assimilez-vous donc à ce genre de personne ?  Le choix, vous l’avez toujours eu, n’essayez pas de me faire gober le contraire..»  Willos ne provenait guère d’une maison de renom, et certains d’entre eux étaient de basse extraction, leur destinée, celle d’une vie de servitude, était alors toute tracée. L’homme s’avança vers son adversaire, gardant sa garde jusqu’au dernier moment pour adopter des coups d’estoc et de taille, enchaînant les coups. Variant leur fréquence, il cherchait vraiment la faille dans la défense de son roi.

Willos lança sa lame vers le ciel qui fut interceptée par celle de son adversaire, très vite il feinta une attaque vers le bas pour espérer que la défense adverse, son bouclier, s’y déplace. Il tenta alors de profiter de cette feinte pour lancer son pied sur la partie inférieure de la protection pour déstabiliser Kevan et tenter de l’avoir avec une frappe de taille. Mais elle fut contrée de justesse par l’ancien connétable, Willos se recula donc, peut-être réussirait-il à le pousser dans ses retranchements de par les mots, le provoquant une nouvelle fois :  «Vous n’êtes pas très loquace aujourd’hui, sire ! Vous conservez votre salive pour conter fleurette à une dame ? Comment se nommait la dernière déjà ?»  


“Loyalty means I am down with you whether you are wrong or right, but I will tell you when you are wrong and help you get it right.”



Spoiler:
 
Garlan Goldwyne

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser / Commandant dans la cavalerie impériale
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 4453
Membre du mois : 176
Célébrité : Joshua Sasse
Maison : Goldwyne
Caractère : Loyal ♠ Rancunier ♠ Jovial ♠ Téméraire ♠Juste ♠ Têtu ♠ Galant ♠ Méfiant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MessageSujet: Re: Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE]   Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE] EmptySam 20 Avr - 11:09

Il est prêt. Concentré sur cette opposition, Gardener ne compte pas se laisser absorber les mots de son compagnon d’arme. Il se souvient de toutes les fois où il a dû croiser le fer. Il se souvient de cette poussière sur sa peau, sur son visage lorsqu’il avait chuté contre les ennemis dorniens. Cet événement délicat qui l’a mis en fâcheuse posture a été contre balancé par sa volonté, son sens de l’adaptation. Il ne se prétend pas être un des meilleurs combattants de Westeros même si il détient un talent certain. Le bieffois doit sa survie à son instinct. « Tu ne prendras pas le dessus. » Tant de personnes se persuadent pouvoir faire plier Gardener qu’il ne compte plier devant personne. Son combat pour son héritage est légitime et le bieffois ne saisit pas pourquoi on lui complique tant la situation. Certains affirment se battre pour l’Empire mais le Bief ne discute pas à armes égales autour de la même table. On lui complique la situation plutôt que de l’intégrer. Pourtant, Kevan n’a jamais souhaité prendre le pas sur qui que ce soit. Il avait simplement souhaité s’intégrer au sein de l’Empire tout comme les autres membres de ce même Empire ont pu le faire ou tenté de le faire avant lui. En cela, il ressent une profonde injustice à laquelle il fait face comme il le peut.

« Quel choix ? Si je suis si égoïste, indigne et puéril, que l’on nomme quelqu’un pour régner sur le Bief Fédéré. Que l’on nomme celui qui se pliera à la volonté de tous, qui sera mieux à leur image. Le Bief Fédéré ne sera qu’une farce mais je n’en serai pas. Je n’en serai pas. Parce que je continuerai à me battre pour ce que j’estime important, avec une couronne ou non. »

Il fulmine tandis que l’opposition se raidit encore entre eux.  Le Roi se concentre davantage sur sa défense.  «Je crois que je suis désormais aussi las de conter fleurette aux dames comme tu dis…Je suis las de tout. » Gardener s’acharne à verrouiller sa défense. Le souffle tendant à se hacher devant ses efforts réguliers, il repousse une dernière fois Willos avant d’ajouter. « Je vais ainsi passer la main. Pour ma part, j’en ai assez. » Agacé,  Kevan s’avance pour reposer son épée d’entraînement et son bouclier. La solitude l’étreint mais il garde la tête haute et quitte les lieux calmement ne laissant plus que l'empreinte de ses pas sur le sol enneigé.
[/i]
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE]   Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Keeping Faith (PNJ Willos) [TOUR VI - TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour de Farce
» Tour du monde virtuel
» tour carrée et tour ronde...
» Chacun son tour...! Bito, à toi de jouer.
» Tour de garde du Rohan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Les Terres Impériales :: Fort-Darion-
Sauter vers: