Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]
MessageSujet: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyMer 27 Fév - 10:05

Son cœur battait, si fort dans sa poitrine, qu'il avait l'impression que celui-ci allait exploser. C'était un peu comme s'il découvrait pour la première fois une jeune fille et qu'il avait le désir ardent de la conquérir. Se retrouver-là, à moins d'une lieue de Winterfell, il avait l'impression qu'il était impossible que cela soit enfin vrai. L'allégresse avait commencé doucement à prendre ces derniers jours au sein de l'armée qui se déplaçait maintenant depuis plusieurs semaines déjà. Le voyage avait été infernal, c'est ainsi que Jon le voyait. Il ne se souvenait pas avoir mis autant de temps pour pouvoir descendre de Winterfell jusqu'aux Jumeaux. Bien qu'il avait fait une halte assez longue à Blancport pour pouvoir célébrer le mariage de Bowen Glover avec Maedelyn Cerwyn. Jon avait moins d'hommes qui l'accompagnaient à l'époque, moins de chemin à faire également, il avait eu l'ennemi aux trousses ce qui avait poussé le convoi à avancer le plus rapidement possible mais surtout, la neige n'avait pas encore fait son apparition et de ce fait, déposer une épaisse couche de poudreuse depuis Fort-Darion jusqu'aux portes de Winterfell, ce qui les avaient nettement ralenti. Entre les hommes, les chevaux, les équipements et tout ce qui étaient automatiquement transportés quand une armée réalisait le voyage retour après plus d'un an et demi de guerre, cela ralentissait forcément les déplacements. Cependant, c'était pratiquement trois mois qu'il venait de passer sur les routes, il n'avait pas à se plaindre du confort dont il bénéficiait par rapport à son statut royal. Il était un privilégié, se déplaçant en plus à cheval alors que beaucoup d'hommes étaient à pieds mais cela ne l'avait pas empêché de se sentir épuiser. Pour autant, quand ils avaient compris que Winterfell n'était plus très loin, malgré la fatigue, la neige, l'état déplorable dans lequel ils se trouvaient tous plus ou moins, il semblait qu'une nouvelle force les avait guidé jusqu'à aujourd'hui, qu'une nouvelle force avait réussi à leur donner le courage de parcourir la distance qui leur manquait pour pouvoir se sentir définitivement chez eux. Jon avait demandé à tous de s'arrêter. Ce qui faisait qu'en réalité la fin du convoi était encore sans aucun doute en mouvement alors que le début du cortège s'imprégnait pleinement de cette ambiance.

Jon apercevait les hautes murailles de Winterfell et les différentes tours si particulières qu'on ne trouvait nulle part ailleurs que dans la capitale du Nord. Le temps était exécrable, comme c'était souvent le cas ici. Ce n'était pas pour rien si la devise des Stark était « L'Hiver vient », cela était aussi symbolique que réel quand on connaissait la particularité de ce royaume. Ce n'était pas le premier hiver que Jon connaissait, et cela faisait des semaines que la neige s'était mise à tomber même à Fort-Darion. Cependant, rien ne pouvait être comparable à un hiver dans le nord, à un hiver chez lui. C'était aussi majestueux que parfois désagréable. Heureusement, ils étaient à l'abris au cœur de la forteresse. L'imposant château des Stark était entouré par cet épais brouillard glacé si caractéristique. Le temps s'était presque figé entre deux vagues de nouvelles tombées de neige sur le Nord mais on pouvait sentir que les nuages bientôt viendraient à déverser une nouvelle couche de poudreuse sur le sol. Jon se sentait soudainement plus fort, moins las. Il était rentré chez lui. Tout avait changé depuis son départ, mais à présent il était chez lui, dans son royaume, dans sa cité. Cela lui avait procuré un tel sentiment de joie, qui le prenait jusqu'aux tripes. Il ne pensait alors à rien d'autre, que de passer la porte principale et d'humer ainsi l'odeur si particulière de Winterfell. Jon tapota alors le dos de Bowen, lui adressant un sourire éclatant et si sincère. « Nous sommes rentrés chez nous mon frère ! Après tant de mois, après tant de combats, après tant de pertes, nous sommes chez nous. Tu vas pouvoir retrouver ta femme et enfin faire la connaisse de ton fils mon ami ! » Il lui adressa un clin d'oei. Il savait qu'il n'avait pas été simple pour Bowen d'avoir été absent au moment de la naissance du petit Torrhen Glover. Lui qui avait perdu beaucoup des siens, la famille avait une place toute particulière dans son cœur et il devait être tout aussi impatient que lui. Il ne voulait pas commencer à savoir comment aller se passer ses retrouvailles avec sa propre épouse. Il voulait juste profiter de ce moment. Il fallut encore une bonne heure de chevaucher pour qu'ils puissent se présenter devant les portes de Winterfell, le temps ainsi de préparer tout le monde, il l'espérait, pour pouvoir saluer le retour du roi. Jon prit une grande inspiration et il fit signe alors d'ouvrir les portes. Il était de retour chez lui.


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile


Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] 2rxhf0n


Dernière édition par Jon Stark le Dim 5 Mai - 12:53, édité 1 fois
Jon Stark

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 2125
Membre du mois : 44
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyMer 27 Fév - 18:53


BACK TO WINTERFELL
LES NORDIENS & ELEANOR

La nouvelle avait parcouru tout le château dès que les corbeaux avaient été aperçus. Le Roi du Nord et son armée revenaient enfin chez eux. Mestre Roshar confirma la rumeur à la lecture du message envoyé par Jon. Il était venu immédiatement dans les appartements d’Eléanor pour la prévenir. La Reine devait à présent tenir le lit aussi souvent que possible. La grossesse ne se passait pas bien, certes les saignements s’étaient arrêtés mais la fatigue et les douleurs dans le ventre ne lui donnaient pas de répit. L’enfant était pourtant vigoureux et Eléanor pouvait à présent le sentir remuer en son sein. Lorsque Mestre Roshar vint lui lire le message, le cœur de la jeune femme accéléra soudainement. Le retour du Roi. Le retour des époux, fils, amants était attendu de tous ici. Walton et elle donnèrent les ordres et bientôt tout Winterfell fut en effervescence. Il fallait apprêter la Grande Salle, les nobles comme les humbles se préparaient pour accueillir leur Souverain victorieux et les valeureux guerriers qui s’étaient battus dans le Sud à ses côtés.

Eléanor se demandait comment cela allait se passer. L’inquiétude avait contracté douloureusement son ventre. Mestre Roshar l’avait vertement rabroué lorsqu’elle avait tenté de descendre dans la Grande Salle pour superviser à la préparation des festivités. Walton tenait ce rôle et elle fut contrainte de remonter dans ses appartements pour se reposer. Elle s’installa face à la fenêtre et observa l’horizon. L’armée devait être à quelques jours du château. Quand arriveraient-ils ? Le temps semblait encore plus long avant l’arrivée. Du moins, est-ce ainsi qu’Eléanor le perçut. Elle tenta pendant les deux jours suivants de descendre mais Mestre Roshar veillait et il se montrait intraitable. Eléanor ne souhaitait de toute manière pas se fatiguer outre mesure. Elle devait se ménager, elle le savait. Elle n’était qu’à 6 mois de grossesse et l’enfant devait encore passer 3 longs mois au chaud.  

Mais, enfin, du haut de la tour de Winterfell, dans les appartements royaux où elle était confinée, elle aperçut une longue colonne de poussière. L’armée était arrivée aux portes de la forteresse. Une fois visible, elle guetta, observant le grossissement de ces fourmis qui étaient en fait des hommes. Elle tentait de reconnaître Bowen qui devait sûrement se trouver à la tête de l’armée en compagnie de Jon. Quand enfin, elle les reconnut, un sourire se dessina sur son visage. Tandis qu’elle observait, sa suivante s’occupait de sa chevelure. Elle avait choisi une somptueuse robe gris perle dont la taille desserrée laissait parfaitement voir son état. Un loup était brodé sur le haut de sa robe ainsi que sur la chaude cape de laine blanche qui ornait ses épaules. C’était la première fois que les hommes allaient voir leur Reine dans le Nord. Elle se devait d’être irréprochable. Et elle devrait tenir, ne pas montrer son extrême fatigue. Elle s’y était préparée.

Sortant des appartements, elle rejoignit la Cour du Château où toute la noblesse restante était rassemblée, les nobles dames alignées ainsi que les hommes et enfants. Eléanor prit place en tête, se tenant parfaitement droite avec toute la grâce dont elle était encore capable. Sa tête lui tournait légèrement mais elle tint bon, ignorant la douleur qui lui vrillait le ventre. Le silence tomba sur la cour. On entendait le martellement des sabots des hommes qui approchaient. Et soudain, le silence total. Un ordre fut lancé, la voix rappelait celle de Jon et les grandes portes de Winterfell s’ouvrirent. Eléanor resta immobile, son regard contemplant son époux, à la droite duquel marchait Bowen Glover. Elle était si heureuse qu’ils soient tous en vie. Qu’ils soient là. Quel bonheur. Enfin. Après toutes les horreurs que ces hommes avaient traversé.                      
code by bat'phanie


LONG LIVE THE QUEEN  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.
Eléanor Stark

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine du Nord, épouse de sa Majesté Jon Stark, fille de Lyham Tully, Suzerain du Conflans Libre
Âge du Personnage: 15 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Eléanor Stark
L'hiver vient
Messages : 305
Membre du mois : 16
Célébrité : Sophie Turner
Maison : Stark, née Tully
L'hiver vient
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyMer 6 Mar - 22:57

Wintefell, An 1, mois 7

La nouvelle était tombée, enfin. Maedalyn ne l’espérait plus. Elle avait prié les anciens dieux tellement de fois, tellement longtemps. L’épouse du sénéchal du nord berçait encore son fils lorsqu’une servante lui annonça la nouvelle. Lady Glover avait alors sourit à la jeune femme en guise de remerciement. La servante fit simplement un léger signe de tête. Elle pensait sûrement que la lady exprimerait plus de joie que cela. Mais la réalité c’était que Maedalyn Glover n’osait y croire. Elle ne voulait y croire de peur d’être déçue. Et puis avec le temps, elle avait appris à faire avec l’absence de son époux ; Elle avait donné naissance à leur fils sans lui alors attendre un peu plus, elle était prête à le faire.

Torrhen Glover pleura un peu alors que la jeune mère essayait de le recoucher dans son couffin. Tentative manquée, elle dut se résigner à le reprendre dans ses bras pour l bercer à nouveau. Pourtant l’heure était grave. La servante était revenue dans ses appartements pour lui signifier que la bannière du loup avait été aperçue. Les hommes du Nord et le roi ne tarderaient pas à franchir les portes de Winterfell. Mais Maedalyn Glover n’y arrivait pas. Son fils ne voulait pas se calmer. Peut-être parce qu’on fond d’elle, l’espérance était trop grande, ses émotions trop importantes. Il devait le sentir, elle ne voyait que cela. La jeune servante s’approcha alors de la mère et lui proposa son aide que Lady Glover accepta bien volontiers. Et tout en s’occupant de son fils, elle lassait les mains expertes de la demoiselle s’occuper de sa tenue. Elle remonta ses cheveux aux boucles blondes et l’aida à enfiler rapidement une robe claire seyant parfaitement à son teint de porcelaine. Elle remercia alors la jeune femme et finit prête, elle s’approcha de la fenêtre pour prendre connaissance de ce qui se passait.

Ce fut à cet instant qu’elle vit les portes de la forteresse s’ouvrir pour laisser entrer les hommes du Nord, le roi Jon et le Sénéchal en première position. Maedalyn laissa s’échapper un petit cri de joie en apercevant la silhouette de son époux. N’y tenant plus, elle hésita un instant à emmener son fils mais se résolu bien vite à le laisser dans ses appariements au bon soin d’une nourrice. Refermant avec douceur la porte, elle s’engouffra finalement en courant dans les couloirs de Winterfell. Elle traversa les lieux pour arriver au plus vite à l’extérieure de la forteresse des loups. Et lorsqu’elle passa les portes d’entrée pour se retrouver à l’extérieure, elle ne réfléchit pas et s’élança au-devant des hommes. Elle passa sans réfléchir devant sa reine qui se tenait droite avec tant d’élégance.

Arrivant à hauteur des hommes, Maedalyn Glover, dans sa robe claire et une fourrure sur les épaules plongea dans une courte révérence en direction de son roi avant de prendre son époux dans les bras. L’étreinte ne dura que quelques instants pourtant la jeune femme avait l’impression qu’elle avait duré une éternité. Puis elle relâcha le Sénéchal du Nord et baissa les yeux vers le sol enneigé. « Mes excuses. » souffla Lady Glover sentant le rouge lui monter aux joues. Avec un peu de chance, le froid ambiant pourrait passer comme excuse.



Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Tumblr_pqxysidUPl1whh5cko1_400

Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Tumblr_obyqwc0MxY1touj4bo1_250
Maedalyn Glover

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady Glover
Âge du Personnage: 25 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Maedalyn Glover
Nous levons le poing
Messages : 197
Membre du mois : 17
Célébrité : Alexandra Dowling
Maison : Glover
Caractère : Douce▪▪ Très exigeante ▪▪ Fidèle ▪▪ Précieuse ▪▪ Mystérieuse ▪▪ Possessive
Nous levons le poing
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyJeu 7 Mar - 13:25

Winterfell approchait. Ces hautes murailles millénaires qui se dressaient fièrement dans les contreforts enneigés du Nord, tous les hommes mobilisés pour combattre au nom du royaume et de la bannière du Loup en avaient probablement rêvé plus d’une fois au cours de l’année écoulée. Pour les uns, elles étaient synonymes de la fin de leur engagement et de la rupture du ban, l’ultime étape avant le retour au foyer, dans des bras chaleureux et auprès d’un feu de cheminée ronflant doucement. Pour les autres, il s’agissait tout simplement de la fin d’un long voyage qui les avaient menés plus loin qu’aucun n’aurait pu l’imaginer. Ils avaient traversé le Nord, puis le Conflans en long et en large, mené des batailles parmi les plus meurtrières que le continent avait connu depuis l’arrivée des Andals. Ils avaient assisté à de grandes victoires, à de cruelles défaites, à de cruelles victoires et de grandes défaites. Ils avaient vu leur monde changer, passer de l’indépendance fière et orgueilleuse des derniers fils des Premiers Hommes à leur entrée fracassante dans la marche du monde. Beaucoup, au soir de leur vie, quand ils seraient chenus, raconteraient à leurs petits-enfants leurs souvenirs de guerre. Plus nombreux encore, sans nul doute, confieraient, les yeux perdus dans le lointain, qu’ils avaient assisté à la naissance d’un Empire, le premier du continent à se nommer comme tel. Et certains, alors, songeraient avec une lointaine affection à ces amis, ces frères, pères et cousins, qui n’avaient pas survécu à la boue du Conflans, et dont les restes reposaient à tout jamais loin du Nord. Pour eux, il n’y aurait pas de retour. Mais les vivants continuaient d’avancer, et alors que l’arrivée se faisait imminente, certains piaffaient littéralement d’impatience, au moins autant que les chevaux.

Machinalement, Bowen passa sa main dans sa barbe raccourcie la veille pour l’occasion. Dès que Lord Cerwyn avait déclaré que les limites de son domaine étaient franchies, et que la troupe marchait sur les terres Stark, tous avaient su que le bout de leur périple était à portée de pieds fourbus et de sabots. Malgré leur rythme effréné, les conditions météorologiques les avaient considérablement ralenties. La traversée des Paluds, particulièrement, avait été un véritable cauchemar après la pluie mêlée de neige du Conflans. Et pour achever ce tableau, le Glover avait souffert silencieusement le martyre pendant la majeure partie du voyage, la réouverture à l’entraînement de sa blessure au bras le tenaillant douloureusement, alors qu’il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même et à son imprudence. Il avait serré les dents, suivi scrupuleusement les recommandations lui intimant de reposer le plus possible son membre blessé, et avait constaté enfin, alors qu’ils quittaient les terres Reed, que la boursouflure s’était atténuée et que la souffrance refluait. Au moins pouvait-il se focaliser entièrement sur les joies à venir sans être gêné outre mesure. Et c’est pourquoi, au vu de leur arrivée imminente, il avait tenu, le soir, à faire un brin de toilette, histoire d’être à peu près présentable face à son épouse, ce qui passait par un raccourcissement de sa barbe, même si le manque de confort ne lui avait permis que de la tailler au mieux de ses capacités, soit toujours plus longue qu’à son ordinaire. Quant aux moqueries de son frère, hilare face à ces tentatives et à sa peau rougie par le froid mordant et l’eau glacée sur son visage, il s’était juré qu’il les lui revaudrait ! Edwyle avait pris du reste un malin plaisir à titiller son aîné sur ses retrouvailles avec son épouse, percevant sans mal l’appréhension mêlée d’excitation qui montait chez son frère, et prenant plaisir à jouer son rôle de cadet. C’était, autant l’admettre, de bonne guerre. Le pire ? Il n’était pas le seul. Même les Garde-Loups avaient fini par s’y mettre, surtout que la plupart avaient laissé une bonne amie à Winterfell ou dans les environs et attendaient avec impatience de la retrouver au sein de la Ville d’Hiver.

A vrai dire, Bowen ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. Il allait découvrir son premier-né, revoir son épouse … Comment Maedalyn serait, après un an d’attente ? Son mari revenait pratiquement un an jour pour jour après son départ et leur mariage, auréolé de gloire et de titres, certes, mais aussi séparé par la barrière de tout ce qu’ils avaient traversés séparément. Elle avait enduré, seule, la perte d’un beau-père, le retour à Winterfell, une grossesse et un accouchement difficiles. Lui avait survécu à la mort, vu sa famille, à nouveau se réduire par les armes, avant de pouvoir la voir s’élargir avec les liens forgés dans le sud, grâce à la naissance du Conflans Libre. Est-ce que ce fossé était seulement réductible, au sein d’un couple qui avait pratiquement enfanté avant de se connaître ? Le Glover n’oubliait pas les doutes de sa femme à propos de leurs noces, ses légitimes appréhensions, la manière dont elle avait voulu l’honnêteté à défaut d’une cour en bonne et due forme, sa retenue … Elle pouvait lui en vouloir. Elle en avait tous les droits. Il pouvait parfaitement retrouver la jeune femme distante qu’il avait connue au tout début de leur relation. Evidemment, il espérait que leur abondante correspondance empêcherait cela mais … Les mots étaient bien différents de la présence physique.

La tape dans le dos de Jon et ses mots le sortirent de sa transe emplie d’angoisse. Son souverain parvint néanmoins à lui redonner le sourire, même si son visage laissait toujours transparaître une attitude sérieuse et légèrement renfermée sur lui-même, montrant bien qu’il était traversé par une foule de sentiments contradictoires qu’il avait du mal à faire parler. Pour autant, il avait conscience de la gentillesse du Jeune Loup, dans ses paroles, mais aussi de la faveur qui était la sienne, car ceux qu’un Roi appelait frère étaient fort rares, en ce bas monde. C’était la preuve de leur lien profond, de ce qui s’était forgé en un an. Oui, tout avait changé, en cette année : Westeros, mais aussi lui-même, en tant qu’homme. Ses yeux se posèrent sur les créneaux et il répliqua, pensif :

« Oui … L’heure est venue. »


Dans un rare élan de confidence, il ajouta :

« Honnêtement, j’ai l’impression que je vais défaillir, sans savoir si c’est de joie ou d’angoisse. »

Avant de plaisanter une dernière fois, tandis qu’ils reprenaient leur route :

« Si Maedalyn tente de m’assassiner pour avoir été aussi longtemps absent, défends-moi, mon frère ? »


Et au bout d’une nouvelle heure interminable, ils purent pénétrer dans la grande cour intérieure de Winterfell. Immédiatement, Bowen aperçut la chevelure flamboyante de la Reine, facilement reconnaissable parmi ceux qui attendaient. Il aperçut les cheveux gris de sa tante, Lady Menora, qui avait dû faire le déplacement afin d’apercevoir son fils et ses petits-fils, les seuls survivants de ses héritiers directs. Les Karstark avaient payé un lourd tribut à cette guerre, et la matriarche plus que tout autre, alors qu’elle avait perdu pratiquement toute sa famille de naissance. Pour autant, en tant que grand-mère du Roi, il eut été étrange qu’elle ne soit pas présente à son retour. A sa main, il aperçut son neveu, Benjen. Le pauvre enfant avait dû mourir d’inquiétude quand il avait appris ce que sa mère avait traversé. Il faudrait discuter prochainement de ce que les Manderly désiraient. Il se doutait que sa sœur voulait revoir son fils, mais avait également conscience de l’importance pour Byron de voir son héritier être éduqué dans le Nord, par des nordiens. Mais si certains nordiens rejoignaient Fort-Darion pendant l’hiver, si Walton, notamment, rejoignait son père, alors peut-être qu’il pourrait s’arranger pour que le petit garçon embarque à son tour ? Les visages familiers défilaient, et il ne put retenir un sourire quand il vit l’une des servantes faire un signe à une fenêtre, et quelques rires retentir parmi les premiers de la troupe. Apparemment, un jeune homme avait une dame qui l’attendait avec impatience !

Ils démontèrent, tandis que Bowen cherchait désespérément où se trouvait sa propre dame. Peut-être que Maedalyn avait moins bien récupéré de son accouchement qu’elle ne le prétendait et qu’elle avait dû rester à l’intérieur ? Et si Torrhen était malade ? Les questions se bousculaient dans sa tête. La réponse arriva en tornade, sans qu’il ne comprenne exactement ce qu’il se passe. A peine le pied mis à terre, il se retrouva enlacé dans une brève étreinte. L’odeur des cheveux de Maedalyn envahit ses sens, et il ferma les yeux quelques secondes. En effet, il était chez lui.

Revenant néanmoins à lui, il se détacha, alors que sa femme affichait une délicate teinte carmin sur ses joues. Et il réalisa alors ce qui venait de se passer, essentiellement grâce aux quelques sifflements qui venaient de la Garde-Loup, derrière eux, et des sourires amusés que certains des nobles affichaient … ou des mines presque scandalisées des autres, qui jugeaient manifestement particulièrement inconvenant une telle démonstration d’affection, sans parler du caractère peu protocolaire de l’ensemble. Parbleu, la Reine elle-même pouvait en prendre ombrage, elle en avait parfaitement le droit !

Aussi, une fois que le Roi eut salué son épouse, il s’inclina bien bas devant cette dernière, espérant que Maedalyn ferait de même, avant de déclarer :

« Je suis heureux de vous revoir, Votre Majesté, et de constater que la grossesse vous va à ravir. J’espère que vous me pardonnerez de ne point vous avoir salué en premier comme il aurait convenu. Le bonheur de retrouver mon épouse semble avoir troublé ma bienséance, mais je vous promets que cela ne se reproduira plus. »



Through the darkness, we shall survive et rise again, stronger, because we are the Iron Fist, and we strike the ennemies of the North.


Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Glover10

Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Maewen


Spoiler:
 


Awards:
 
Bowen Glover

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Sénéchal du Nord, Lord de la maison Glover
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Bowen Glover
Nous levons le poing.
Messages : 711
Membre du mois : 20
Célébrité : Richard Madden
Maison : Glover
Caractère : Mélancolique ♦ Loyal ♦ Sans pitié ♦ Gestionnaire avisé♦ Rancunier ♦ Bon combattant ♦ Torturé ♦ Galant♦ Austère♦ Discret♦
Nous levons le poing.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyDim 10 Mar - 23:02


BACK TO WINTERFELL
LES NORDIENS & ELEANOR

Eléanor restait immobile, contemplant l’arrivée de son époux et de celle du Sénéchal du Nord. Toute l’armée entrait, emplissant la Grande Cour du château. L’instant était solennel. Jusqu’à… Jusqu’à ce qu’une tornade de jupons affolés ne rompe le silence. Maedalyn avait oublié jusqu’à la bienséance et se précipitait toutes jambes dehors en direction de son époux qui venait à peine de démonter. L’étreinte fut brève entre les deux époux. Les sifflements moqueurs de la Garde-Loup accompagnèrent cette démonstration d’affection fort peu protocolaire.  Mettant cet événement de côté pour quelques secondes, Eléanor s’avança vers son époux et commença par se fendre d’une révérence parfaitement maîtrisée. Se relevant, elle le serra dans ses bras en une étreinte tendre mais restant parfaitement convenable.

Majesté… Nous sommes tellement heureux d’accueillir le Roi et tous ses braves soldats, enfin de retour chez eux. Soyez le bienvenu chez vous.

Une fois ses salutations à son époux faites, elle se tourna vers Bowen. Maedalyn arborait une magnifique carnation carmin, résultat de son exubérance. Bowen semblait particulièrement gêné de l’attitude de son épouse et on le serait à moins. Il lui présenta tout d’abord ses salutations et Eléanor lui adressa un grand sourire.

Mon cher Sénéchal. Je vous remercie pour vos paroles amènes. Vous êtes bien indulgent avec moi.

L’évocation de la conduite de son épouse laissa au début Eléanor de marbre. Elle jeta un regard à Maedalyn. Elle avait eu l’occasion de deviser avec cette dernière de nombreuses fois depuis qu’elle était arrivée à Winterfell et elles étaient devenues proches. Un grand sourire éclaira le visage de la Reine, amusée de l’impulsivité de la jeune femme.

Ne vous excusez pas, Sénéchal. Etre témoin de votre bonheur me met la joie au cœur. Une si longue absence mérite bien que l’on tolère quelques entorses au règlement, non ?

Eléanor était elle-même impulsive parfois. C’était bien ce qui avait rebuté Jon. Bien sûr que la jeune Reine avait également pensé se jeter au cou de son époux. Si seulement son époux n’était pas un homme si distant et si froid. Elle avait retenu la leçon et jamais elle ne referait pareille erreur. Elle invita du geste le Roi et les hommes l’entourant à les accompagner à l’intérieur du Château. Dans la Grande Salle, un banquet avait été préparé mais les hommes devaient tout d’abord se délasser. Se tenant près du Roi, elle ne savait que lui dire. Elle sentait surtout la douleur lui vriller le ventre et elle serra les dents, dissimulant sa faiblesse. Sa main qu’elle avait posée sur le bras de Jon s’y appuyait un peu trop fortement par moment. Elle repensait au malaise qui l’avait assailli lorsqu’elle avait franchi les murailles de Winterfell. Seul Walton avait été témoin de son trouble. Il devait en être de même aujourd’hui. La Reine ne pouvait pas être faible. Elle se devait de tenir. Elle s’effondrerait plus tard.                          
code by bat'phanie


LONG LIVE THE QUEEN  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.
Eléanor Stark

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine du Nord, épouse de sa Majesté Jon Stark, fille de Lyham Tully, Suzerain du Conflans Libre
Âge du Personnage: 15 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Eléanor Stark
L'hiver vient
Messages : 305
Membre du mois : 16
Célébrité : Sophie Turner
Maison : Stark, née Tully
L'hiver vient
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyLun 11 Mar - 23:55


Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Vphc
Voilà un corbeau qu'il me tardait de voir venir. Enfin, Jon était aux portes de Winterfell. Je dois avouer que j’étais content de voir cette pseudo régence enfin prendre fin. Certes, j'avais apprécié de pouvoir faire mes preuves, prouver ma valeur et montrer ce dont j’étais capable. J'ai aussi apprécié cette responsabilité qui mettait confiée. Mais ce serait mentir de dire que je n’aurais pas préféré être dans le feu de l'action. Maintenant, j’ai hâte de pouvoir à nouveau être libre de suivre ma propre voie, de répondre a l'invitation de Père et de le rejoindre au Sud. Hâte de pouvoir voir du pays, découvrir de nouvelles choses loin des murs de la tanière des Stark. En somme, retrouver une partie de cette liberté que j'ai perdu en devenant Gouverneur du Nord, en échange d’une occasion de prouver ma valeur. J'ai aussi hâte de retrouver Jon. Même si j'ai un eu de mal a l'admettre, il m'a manqué. Lui et moi n’étions pas très proches mais au moins il était la, comme une présence réconfortante. Ces derniers mois m'ont permis de prendre conscience a quelle point lui, Jeune, Père et même Oncle Bran étaient présents dans ma vie, même si je n'en avait pas conscience. Nous étions une meute. Disfonctionnelle et déstructurée, mais une meute tout de même.

C'est bête de s'en rendre compte maintenant, alors que nous ne seront plus jamais un vrai meute. Père est parti, malgré sa promesse de revenir, Jeyne a rejoint son lion ouestrien, et Oncle Bran a rejoints ses frères auprès des Dieux. Et moi… moi je m’apprete a descendre au Sud. Décision qui dure a prendre d’autant plus qu'elle voulais de source. Oui, je voulais rejoindre fort Darion. Pas pour rejoindre l’Empire, mais pour élargir mon horizon. Je m’étais toujours dit que je ne voulais pas limiter mon destin a nos frontières. Plus jeune, je m’imaginait chevauchant au-delà du mur, dominant les Then Sauvageons, affrontant le Roi de la Nuit et son armée de marcheurs et d'araignées de glace. Même si je n'en suis pas encore là, je sais que le capitale impériale aura beaucoup a m’offrir, même si en contrepartie je devrais côtoyer l’impératrice et les enfants qu'elle a eu avec Père…
La nouvelle du retour du roi se rependis très rapidement dans les couloirs du château. Bien sûr Eleanor et moi avons était informés en priorité, mais les rumeurs n'avaient pas tardé a se propager, d’autant plus que ce retour était attendu. Aussi, la plupart des résident du châteaux étaient aux courant bien avant l’annonce officielle. Depuis le début de la guerre, j’avais l'impression que Winterfell vivait au rythme des corbeaux, s’animant au son des bonnes nouvelles, retombant sous la torpeur avec es mauvaises hospices. Mais aujourd’hui, c’était différents. La forteresse était comme emplis d'une énergie nouvelle, comme ressuscité. Et c’était compréhensible. Tout comme j'attendais Jon, chaque résident du château attendait un proche, un frère, un père, un époux, un ami. Nous avons tous tellement perdu lors de cette guerre. Quelque part, plus que le retour du Roi du Nord, c’était le retour de la vie, ou du moins, c'est ce que je ressentait. Aussi, pour être a la mesure de l’évenement, Eleanor et moi avons travaillé de concert pour que cette arrivée se fasse dans les meilleures conditions possible et soit a la hauteur.Toutefoiss, la jeune femme étant le plus souvent alité du fait de sa grossesse, j’ai supervisé la plupart des préparatif, avec un soins plus que méticuleux. Il va sans dire que si tout n’était pas parfait, Jon ne se gênerais pas pour le faire remarquer pour ce moquer. Alors j’avais été particulièrement directif auprès des domestiques pour que tout soit réglé à la perfection. Je ne sais pas combien de temps nous avons passé.

Les derniers préparatifs se terminait quand on m'annonça l'arrivée de la colonne royale et de l’host du Nord. Juste a temps si je puis dire. Je me changeait rapidement, optant pour un pourpoint de cuir gris sur une tunique plus claire, ainsi qu'un manteau de laine blanc. Après quoi je rejoins les autres, prenant place au côté de ma belle sœur, cherchant des visage connus dans la foule.

On ouvris la porte, et la colonne entra dans la cours déjà remplie du château. Jon et Bowen évidemment en tête. Le retour du héros… un léger rictus se dessina sur mes lèvres. Bientôt remplacé par la surprise quand Maedalyn Glover quitta la foule pour aller étreindre son époux. Cette réaction, bien que peu protocolaire, était tellement spontanée que je ne puis m’empêcher de rire. D’autant plus que Bowen pris peur que la nouvelle reine en prenne ombrage. Quand a moi, je restait légèrement en retrait plus discret, la où est ma place, tout en me disant que j'aurais pu faire partie de cet host triomphant, plutôt que de cette foule en attente. Je me mordi la lèvre pour chasser cette pensée. C’était la journée de Jon, son retour sur ses terres, et il était hors de question que je la gâche par des gaminerie. Aussi, je le laissait mener la danse, sans le brusquer, sans le forcer.

Après tout, c'est lui le roi.


Dernière édition par Walton Stark le Dim 12 Mai - 22:22, édité 1 fois
Walton Stark

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 13 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 537
Membre du mois : 8
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptySam 16 Mar - 13:35

Le retour était une chose que tout le monde espérait ou appréhendait d'une manière différente. Jon essayait juste d'oublier tout ce qu'il allait retrouver une fois qu'il franchirait les portes de Winterfell. Il serait pleinement et entièrement le souverain du Nord une fois qu'il serait à nouveau dans la forteresse de son enfance. Toutes les pensées et les émotions possibles étaient en train de le parcourir et il avait du mal à faire face, même si Jon continuait à garder ce même masque de contrôle sur son visage, c'était pratiquement devenu une seconde peau à présent. Cela lui semblait bien plus facile d'agir comme ça plutôt que de laisser paraître tous les doutes qui l'assaillaient. Et si, il n'était pas à la hauteur. Il repensait à la dernière discussion qu'il avait eu avec son père juste avant de quitter Fort-Darion. La nuit était ce qui permettait aux Stark de montrer qui ils étaient, de quoi ils étaient capables pour le royaume du Nord. L'Hiver était là, la nuit avait commencé, il ne savait pas combien de temps il aurait avant le printemps et les nouveaux combats qui se profilaient déjà. Les missives qu'ils avaient reçu de la part de son père ne lui donnait que peu de confiance en l'avenir et s'il comptait bien profiter de son retour à Winterfell pour pouvoir organiser diverses célébrations sur des événements importants pour le pouvoir royal et qui avaient souffert de la guerre, il lui faudrait repenser à la mobilisation des troupes. Alors que Jon fixait depuis un moment les hauts murs de Winterfell qu'il pouvait observer de loin, il se tournait en direction du reste des troupes, des sourires, quelques larmes sur les joues de certains hommes. Ils étaient tous pressés de rentrer et Jon se devait d'être aussi heureux qu'eux. Alors la voix de Bowen s'éleva juste à ses côtés en réponse aux mots qu'il avait prononcé quelques instants auparavant et il se tourna vers son frère d'armes. « Tu vas défaillir ? » Il se mit à rire doucement en le regardant. « Dois-je vous rattraper de votre cheval au cas où ma Dame » Il lui fit un clin d'œil malicieux alors qu'il était en train de se remettre à avancer en direction de Winterfell. « Je te promets que je ferai barrière de mon corps si Maedelyn avait de mauvaises intentions à ton égard. Tu sais que tu peux compter sur moi ! »

Ils avancèrent pendant une longue heure encore, Jon garda le silence pour pouvoir rendre le moment le plus solennel possible. Comment allait-il être accueillis dans son fief ? Une fois aux pieds de la haute muraille, Jon fit entendre sa voix et alors les portes s'ouvrirent pour laisser entrer les premiers hommes, les membres de l'aristocratie du Nord qui s'étaient illustrés pendant les différentes batailles, ils avaient tous la tête haute. Jon fixa les visages des femmes, des enfants, où se mêlaient le soulagement de voir les vivants revenir et aussi la peine de réaliser que la mort avait frappé et que tous les êtres chers ne seront pas présents en ce jour, reposant sur des terres qui n'étaient pas celles de leurs ancêtres. Jon descendit de son cheval, il posait enfin son pied à terre, chez lui. Il caressa un instant l'encolure de son fidèle destrier qui l'avait suivis depuis son départ de Blancport, il y a déjà plus d'un an et demi, puis il tendit la bride à un palefrenier qui le regardait avec respect et à la fois appréhension. Il lui fit un léger signe de tête avant de se retourner vers les personnes présentes. Jon allait ouvrir la bouche pour dire quelques mots mais une agitation particulière traversa la foule, que Maedelyn Glover s'inclinait juste un instant devant lui avant de se jeter au cou de son époux. Jon adressa un sourire entendu aux hommes de la Garde-Loup qui ne manquèrent pas de faire quelques sifflements face à la situation assez cocasse. Il dut se retenir de rire alors que Bowen était troublé par tout cela et qu'il était à présent en train de se confondre en excuses avec un léger rougissement des joues. Jon se tourna en direction de Eleanor qui s'approchait de lui, il l'observa un long moment alors qu'elle s'avançait, son ventre bien rond. Elle s'inclina devant lui, il répondit par un léger hochement de tête avant de lui rendre son étreinte et de l'embrasser d'un baiser léger sur le front. « Je suis heureux ma Reine de retrouver Winterfell et de vous retrouver également. Il est toujours agréable de rentrer chez soi. » Il lui adressa un sourire puis il se tourna vers Maedelyn Glover et il fit un signe à son attention avant de s'approcher doucement du couple que formait la jeune femme avec le Sénéchal du Nord. Il murmura alors pour qu'ils puissent être les seuls à entendre. « Ne vous excusez point ma Dame, votre mari avait peur que vous ne lui en vouliez trop pour son absence et que vous ne vous décidiez de l'assassiner en représailles. » Jon donna une tape dans le dos de Bowen alors qu'il continuait à sourire avec plus d'intensité. « En tout cas je suis heureux de vous revoir également ma Dame. »

Il s'éloigna de quelques pas pour pouvoir retrouver Walton, qui étonnamment s'était placé en retrait. Chose qui n'aurait pas du arriver puisqu'il était le Stark de Winterfell jusqu'au retour du roi. Il avait bien servi le royaume et il avait été d'une aide précieuse pour son père puis pour son frère quand Jon avait été couronné, il interdisait quiconque à le mettre à l'écart et cela allait également pour lui-même. Il s'approcha donc de son frère et le prit dans les bras dans une étreinte qui se voulait virile, puis il recula de quelques pas, posant ses mains sur les épaules de Walton le regardant droit dans les yeux. « Je suis fier de toi mon frère et de ce que tu as accomplis pour le Nord, et pour la maison Stark. » Il sourit doucement. « On aura l'occasion de se retrouver en tête à tête pour discuter plus longuement de tout cela. Mais tu m'as manqué petit frère ! » Il lui fit un clin d'œil avant de l'emmener à sa suite, récupérant le bras de son épouse pour rentrer dans la Grande Salle. Eléanor semblait avoir du mal à avancer et elle s'accrochait parfois plus solidement à son bras. Il tourna vers lui un regard soucieux. « Tout va bien Eléanor ? »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile


Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] 2rxhf0n
Jon Stark

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 2125
Membre du mois : 44
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyDim 7 Avr - 17:43

La jeune femme n’avait pas réfléchi lorsqu’elle s’était littéralement jeter au cou de son époux. Lord Glover avait eu la délicate attention de la laisser seule quelques jours après leurs noces et lorsqu’il avait quitté le Nord, la née Cerwyn s’était juré de le lui faire payer. Bien sûr, elle avait compris que la guerre n’attendait pas, bien sûr, elle ne pouvait honnêtement pas lui reprocher d’avoir suivi son roi. Mais l’âme blessée qu’elle avait à l’époque criait vengeance. Seulement voilà, avec le temps, les échanges, cela ne s’était pas passée ainsi. Maedalyn n’allait pas se venger de lord Glover. Non elle aurait d’ailleurs tout donner pour le revoir, même en piteux état, du moment qu’il rentrait dans le Nord, elle aurait été heureuse. Et les Anciens Dieux l’avaient entendue. Et c’était avec le rouge aux joues qu’elle s’était excusée après avoir relâcher Bowen. Elle avait baissé les yeux et laisser son époux s’excuser en premier auprès de la reine Eleanor Stark. Et alors qu’il parlait, elle avait bien entendu les légers ricanements des hommes du Nord. Piquée dans son orgueil, lady Glover redressa alors la tête et posa un regard sévère sur chacun des hommes de l’armée du Nord. Puis elle lissa sa robe et s’inclina devant la reine du Nord et son époux.

Les paroles de leur majesté touchèrent la jeune mère qui dû essuyer discrètement une larme. Dire que les hormones la rendaient encore bien plus sensible que d’ordinaire était peu dire. « Majetée, je suis navrée, sachez-le. Votre bonté me touche, Ma Reine. » répondit Maedalyn Glover aux paroles d’Eleanor Stark. Puis elle posa ses yeux clairs sur Jon. Jon, elle n’aurait pas cru le voir roi aussi tôt, mais il le portait finalement très bien. « Je vous remercie Majesté. » Puis Maedalyn s’approcha du roi et lui souffla à l’oreille. « Les vengeances des femmes se font toujours dans l’intimité des alcôves, majesté. Je ne l’aurais certes pas assassiné en public. »

Une fois l’incident passé et les excuses faites, le couple royal les invita à rentrer. La démarche de la reine du Nord n’échappa pas à l’œil observateur de la Nordienne. Une moue se profila sur ses lèvres alors que la main de la jeune femme frôlait le tissu de la cape de son époux. Et à mesure qu’ils avançaient, Maedalyn craignait que la reine ne défaille. Elle avait appris à la connaître, elle avait en sorte d’être une alliée à Winterfell alors qu’Eleanor venait du Conflans, certes fédéré mais Conflans tout de même. Tentant de se donner le change, la mère se pencha vers son époux. « Il vous faudra maintenant faire connaissance avec votre fils, mon cher époux. »



Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Tumblr_pqxysidUPl1whh5cko1_400

Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Tumblr_obyqwc0MxY1touj4bo1_250
Maedalyn Glover

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady Glover
Âge du Personnage: 25 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Maedalyn Glover
Nous levons le poing
Messages : 197
Membre du mois : 17
Célébrité : Alexandra Dowling
Maison : Glover
Caractère : Douce▪▪ Très exigeante ▪▪ Fidèle ▪▪ Précieuse ▪▪ Mystérieuse ▪▪ Possessive
Nous levons le poing
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyMer 24 Avr - 22:54

« L’honneur et le respect dû à Sa Majesté ne saurait souffrir aucune exception. Néanmoins, je suis infiniment heureux que vous soyez gracieusement prête à en tolérer une, ma Reine. »

Rendu un peu rigide par la gêne, Bowen acheva sa révérence bien basse, laissant à son épouse le soin de présenter ses propres excuses. L’incident clôt, ils s’écartèrent donc pour que le Roi salue sa dame. Ce dernier se tourna vers les deux Glover bien vite néanmoins, pour confier à voix basse à Maedalyn les angoisses peu glorieuses de son époux. C’était de bonne guerre, même si le pauvre Sénéchal piqua un fard, estimant que décidément, sa fierté allait sortir de tout cela quelque peu écornée, et qu’entre Jon, Maedalyn, la cour et ses propres hommes, il allait entendre parler longtemps de ce retour au bercail. Le pire ? Il ne pouvait s’empêcher de laisser ses pensées s’égarer vers un orgueil très mal placé, parce qu’il n’arrivait pas à effacer de son esprit les quelques secondes où sa femme s’était jetée à son coup, son odeur et la chaleur de son corps soudainement contre lui … ainsi que la joie coupable qu’il avait ressentie, alors qu’il comprenait ce qu’il se passait désormais. Sa femme avait été heureuse de le revoir. Elle avait beau jeu de plaisanter avec Jon sur ce qu’elle allait lui faire subir mais la vérité était que … elle avait bravé toutes les conventions pour se jeter à son cou. Combien d’hommes étaient capables d’en dire autant ? Ainsi, il se laissa aller à sourire alors que son Roi lui offrait une solide tape dans le dos, avant de répliquer :

« Voilà qui n’est point charitable, mon Roi, que de confier à une épouse les petites défaillances de son malheureux mari. Je note cependant que vous ne niez pas, ma mie, ces intentions meurtrières, et j’en suis donc fort contrit. »

Les plaisanteries allaient bon train, montrant aussi la jeunesse de cette Winterfell acquise à un nouveau règne, où la génération décimée de son précédent souverain faisait presque entièrement place à une autre, et à une nouvelle ère. Cependant, avant de partir, Bowen se dirigea vers Walton Stark et posa un genou à terre devant lui, avant de relever la tête vers le jeune Stark et déclarer :

« Votre Altesse, je suis infiniment reconnaissant à celui qui fut un si digne Stark de Winterfell d’avoir pris soin de ma famille. Si jamais vous avez besoin de quoi que ce soit, je renouvelle solennellement et en public le vœu que j’ai fait de toujours vous venir en aide. »

C’était une promesse, scellée dans l’honneur de la maison Glover. Que Walton Stark demande, et Bowen obéirait, car une telle dette ne souffrait pas de contestation. Mais par ce geste, également, le Sénéchal voulait rendre hommage à ce tout jeune homme, à ses efforts pour garder le Nord en sûreté, pendant tous ces mois où il avait été éloigné des siens, entouré d’une cour d’enfants, de femmes et d’hommes âgés, à attendre les nouvelles du sud. Le garçon était valeureux, et bon. Il espérait qu’il saurait trouver sa place au Nord, ou dans l’Empire, alors que lui n’avait que son nom, et pas d’héritage associé, sauf à ce que son frère n’ait pas de descendance survivante. En somme, c’était sa manière de l’honorer comme de le remercier, et aussi de lui rappeler qu’il avait des amis vers qui se tourner, quand viendrait l’âge des voyages, des possibles.

Bowen retrouva cependant vite le bras de son épouse, et ils purent avancer vers l’intérieur de la bâtisse. Un instant, il se perdit dans les souvenirs d’autres retours : celui de la fin de la première guerre contre Harren le Noir, triomphant et en même temps terriblement amer. Celui de tous ces retours de voyage à travers le Nord, à suivre le souverain des lieux comme son ombre et à guetter ses amis. Et enfin, le dernier, celui d’après la Mort-aux-loups, quand il avait pénétré, seul, à travers les portes de Winterfell après que sa famille ait récupéré son domaine et constaté l’étendue de la destruction. A cette époque, il était là pour tenter d’obtenir une épouse, de l’aide pour reconstruire son domaine. Plus d’un an après, tout cela avait été accompli, et définitivement, le Glover n’était plus le même homme. Que l’on pouvait changer, en si peu de temps !

Se tournant vers sa femme, qui évoquait la perspective de sa rencontre désormais imminente avec leur fils, Bowen se contenta de répondre simplement, alors que l’émotion l’étreignait :

« Je suis si impatient de rencontrer notre enfant, ma mie. »

Une fois la procession en pause, le Sénéchal se risqua à approcha le couple royal pour demander :

« Peut-être pourrions-nous retrouver nos familles respectives et permettre à la Reine de se reposer, avant le banquet et les festivités attenantes ? »

Avant de voir Torrhen, il désirait saluer sa tante et embrasser son neveu. Et après, il laisserait Maedalyn le mener vers leur fils.



Through the darkness, we shall survive et rise again, stronger, because we are the Iron Fist, and we strike the ennemies of the North.


Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Glover10

Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Maewen


Spoiler:
 


Awards:
 
Bowen Glover

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Sénéchal du Nord, Lord de la maison Glover
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Bowen Glover
Nous levons le poing.
Messages : 711
Membre du mois : 20
Célébrité : Richard Madden
Maison : Glover
Caractère : Mélancolique ♦ Loyal ♦ Sans pitié ♦ Gestionnaire avisé♦ Rancunier ♦ Bon combattant ♦ Torturé ♦ Galant♦ Austère♦ Discret♦
Nous levons le poing.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyMar 30 Avr - 23:34


BACK TO WINTERFELL
LES NORDIENS & ELEANOR

Il flottait sur Winterfell un vent de légereté et de joie comme jamais Eléanor n’en avait senti dans ce château morose, il fallait bien le dire malgré la beauté des lieux. Les hommes de la Garde Loup ne s’étaient pas gênés pour ricaner ou siffler ouvertement lorsque Lady Glover avait brisé toutes les règles de la bienséance en se jetant au cou de son époux. Cependant, ce fut un sourire qui éclaira le visage de la jeune Reine. Elle estimait le geste charmant et ressentait presque une pointe de jalousie pour le couple si uni et heureux de se retrouver. On ne pouvait pas dire que les retrouvailles royales soient aussi enflammées mais cela aurait étonnée Eléanor. Elle se sentait faible et la tête commençait à lui tourner mais elle tentait de son mieux de se contenir et de faire bonne figure. Elle savait que la soirée allait être longue, ils devaient fêter comme il se doit le retour de leur Roi et de ses valeureux soldats. Nul doute que Jon devait être épuisé mais ses royales fonctions lui imposaient de demeurer aux festivités.

La jeune Glover semblait contrite mais elle remercia néanmoins vivement sa Souveraine de sa tolérance. Elle lui adressa un sourire de connivence. Elle appréciait beaucoup Maedalyn et pensait pouvoir la compter parmi ses alliés et amies à la Cour. Une femme pleine de qualités, superbement assortie au Sénéchal en termes de grandeur d’âme et de cœur. Elle ne pouvait que comprendre, de par son impulsivité naturelle, la pulsion qui avait poussé la jeune mère à se jeter sur l’époux tant attendu. Eléanor observa Jon saluer son frère. Ce dernier s’était placé en retrait et si le Roi du Nord ne l’avait pas fait, la Reine aurait poussé vers le devant de la scène le jeune Walton. Il fallait bien dire ce qui était, c’était lui qui avait dirigé Winterfell et le Nord en l’absence de son Roi, même lorsque Eléanor était arrivée au château, devant bien vite garder le lit à cause de son état.

L’explosion du sentiment amoureux naturel entre époux n’est en aucune façon un manque de respect envers ma personne, Sénéchal, soyez-en assuré.

Elle avait hâte d’échanger plus avant avec Bowen. Il avait été d’une compagnie fort aimable à Vivesaigues et avait su égayer son chagrin. Elle lui en était reconnaissante, tout comme elle lui savait gré d’avoir veillé sur Jon pendant si longtemps au loin. La procession commença et Eléanor prit le bras de son époux pour conduire l’assemblée en sa compagnie. Jon perçut sa faiblesse. Prenant garde de parler bas pour que personne ne l’entende, elle murmura :

Je… Je me sens si faible… La grossesse est périlleuse et le Mestre ne m’a autorisé à vous attendre au dehors que parce que je lui ai rappelé l’importance du moment. Les douleurs au ventre me…. Fatiguent… Mais je saurai tenir. Je le dois. La Reine du Nord ne doit pas être faible le jour du retour du Roi…

Elle se tut lorsque Bowen et son épouse se rapprochèrent d’eux pour proposer une pause avant les divertissements de la soirée. Eléanor hocha la tête, masquant en quelques secondes sa faiblesse. Seul le bras de Jon la retenait cependant.

Vous dites vrai, Sénéchal. Les quartiers des Seigneurs sont prêts et mieux vaut que chaque homme se délasse avant de fêter dignement vos victoires.

Elle jeta un coup d’œil interrogatif à Jon, attendant sa décision.                          
code by bat'phanie


LONG LIVE THE QUEEN  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.
Eléanor Stark

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine du Nord, épouse de sa Majesté Jon Stark, fille de Lyham Tully, Suzerain du Conflans Libre
Âge du Personnage: 15 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Eléanor Stark
L'hiver vient
Messages : 305
Membre du mois : 16
Célébrité : Sophie Turner
Maison : Stark, née Tully
L'hiver vient
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyDim 5 Mai - 14:22

Jon était de retour chez lui. Il semblait que tout le Nord se soit pressé ou presque jusqu'aux portes de Winterfelle et à l'intérieur de la forteresse pour pouvoir observer son arrivée. Il ne se mettrait pas au centre du spectacle, puisque certes le retour du roi était une chose assez symbolique auquel il fallait assister mais il sentait que dans la foule, tous n'attendaient qu'une chose, que ce soit le peuple ou les soldats, c'était le moment des retrouvailles pour tous, de retrouver la famille, l'être aimé, les enfants qui avaient tant grandis et de voir au final si chacun était entier ou si malheureusement la mort s'était abattue. Personne n 'était à l'abris, il y avait certes bien plus de risques à passer plusieurs mois en campagne militaire, les combats, la fatigue, les maladies mais ceux qui restaient à l'arrière pouvaient également souffrir de certains de ces maux et de disparaître. L'hiver vient. C'était la devise des Stark, aujourd'hui, la neige était belle et bien là, et il faudrait survivre à cet hiver, sans savoir combien de temps celui-ci allait durer et en sachant également que le printemps viendrait peut-être déjà à les rappeler loin de Winterfell pour pouvoir mener de lointains combats au Sud, toujours plus au Sud. Pour autant, il était à présent de retour chez lui, et rien ne devait compter plus que cela. L'hiver avait toujours été un moment plein de promesse pour les Nordiens. C'était dans la longue nuit qu'un homme se révélait. Encore plus quand il s'agissait d'un Stark. Un instant alors qu'il était tout aux côtés de son frère, qu'il regardait le jeune homme qu'il était devenu. Finalement, de tous les enfants Stark, Walton était sans doute celui qui avait grandis le plus vite et le plus brutalement de tous. Oui, Jon aurait aimé en cet instant que son père soit présent, que sa sœur soit présente. Et que sa mère soit présente. Il avait presque l'impression que Sigyn n'était pas si loin que cela, à quelques pas derrière la foule, l'observant avec son visage parfait, ses yeux plein de tendresse et de fierté pour son fils. Elle lui manquait terriblement, même si elle avait disparu des années auparavant. Et maintenant qu'il connaissait la vérité sur sa mère et sur sa dispartion, cela rendait la perte encore plus douloureuse. Il donna une dernière tape sur l'épaule de son frère avant de reprendre sa place auprès de son épouse.

Ils commencèrent donc à avancer vers l'intérieur du bâtiment principal de Winterfell, remarquant alors que les serviteurs encore pleinement dans les préparatifs du banquet pour le soir, s'arrêtèrent en voyant leur roi et ainsi pouvoir s'incliner bien bas devant celui-ci. Il leur fit signe d'un geste de la main de se relever et de continuer leur besogne. « Pourquoi avez-vous fait cela ? Je sais qu'il était important que vous soyez dans cette cours pour pouvoir m'accueillir à mon retour à Winterfell mais si votre grossesse se passe si mal … C'était pur folie que cela. » Il murmurait à l'oreille de son épouse mais son ton était pour autant ferme et plein d'inquiétude. « Vous risquez votre vie, vous risquez la sienne … Je ne désire en aucun cas vous perdre, alors que je suis à peine de retour à Winterfell. » Il s'était arrêté pour la fixer droit dans les yeux et son regard était alors presque devenu aussi froid que la glace qui s'était installé depuis plusieurs mois maintenant sur Winterfell. Il sursauta légèrement en entendant la voix de son ami. Il se retint de lever les yeux au ciel, alors qu'une légère colère venait alors à l'habiter. Finalement, rien n'avait véritablement changer, qu'elle soit fille d'un lord ou qu'elle soit reine du Nord, elle continuait à en n'en faire qu'à sa tête. Cependant, imaginait-elle ce que cela serait si elle venait à mourir, emportant alors leur enfant dans le trépas par la même occasion. Il se tourna vers Bowen et son visage souriant à sa descente de cheval venait brusquement de se refermer. Il hocha doucement la tête. « Je crois que cela ne pourra que nous faire du bien à tous. Et pour nous également. » Il lui fit signe de donner la nouvelle aux hommes et il s'éloigna en compagnie de sa jeune épouse, demandant à un page de faire immédiatement prévenir Mestre Roshar de les rejoindre dans les appartements royaux. Une fois arrivée à cet endroit, il aida la future mère à s'installer dans le lit attendant la venue du mestre qu'il salua chaleureusement avant de reprendre d'une voix plus grave. « Examinez-la je vous prie … Nous parlons ensuite de l'état de sa Majesté. J'aimerai être au courant et de vive voix cette fois. » Il s'approcha de Eleanor et posa un baiser sur son front. « Si mestre Roshar vous l'accorde alors vous viendrez au banquet ce soir, dans le cas contraire je ferai en sorte de ne pas trop tarder à vous rejoindre. » Il s'inclina légèrement devant elle avant d'indiquer qu'il allait prendre un bain. Les mois de voyage n'étaient pas pour favoriser l'hygiène la plus complète.

**************

Jon s'était paré d'une tenue bien plus confortable pour pouvoir passer cette première soirée de retour à son château. Il portait sur lui, le fier emblême de la maison Stark. Il avait pris quelques instants, de longs instants pour pouvoir se reposer dans son bain, pour pouvoir ressembler un peu moins à un sauvageon qui avait marché de Fort-Darion jusqu'à Winterfell, sous la neige, la glace et la forte tempête de l'hiver, tout cela pour enfin être ici aujourd'hui. On lui avait quelque peu coupé les cheveux, on avait taillé la barbe qui avait poussé au cours des dernières semaines. Cela lui avait permis de reprendre un peu d'aplomb pour la soirée à venir, alors que son corps était lasse et qu'il se serait sans doute laisser aller à s'endormir dans son lit pour les quelques jours à venir.  Il avait regagné sa chambre, retrouver sa femme qui s'était elle aussi habillée pour l'occasion. Il soupira doucement, avant de s'approcher d'elle. « Je ne vous ferai pas danser ce soir … Il faudra attendre que l'enfant naisse pour cela. » Il lui tendit son bras pour pouvoir l'accompagner jusque dans la salle de banquet. Les grandes portes s'ouvrirent devant eux, et alors la foule présente à cet instant se mit alors à applaudir au passage du roi et de la reine jusqu'au moment où ils vinrent à s'installer derrière la grande table. « Mes Seigneurs, mes Dames … Vous n'imaginez pas la joie qui est la mienne de revoir tous vos visages et d'être à nouveau présent à Winterfell. » Il leva son verre. « L'hiver est bel et bien présent. Il y a toujours eu un Stark à Winterfell et mon frère a pleinement remplis la mission qui lui avait été confié. Nous aurons le temps de pleurer nos morts, nous aurons le temps de rendre hommage aux vivants. Pour le moment, profitons juste d'être ensemble ! Mangez, buvons, dansons ! La nuit nous appartient ! Au Nord ! » Il prit une longue rasade de son verre avant de faire signe pour que la musique retentisse. Jon se rassit alors et profita des premières notes.


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile


Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] 2rxhf0n
Jon Stark

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 2125
Membre du mois : 44
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyJeu 9 Mai - 2:10



   


Back to Winterfell



Nordiens


   
Je chante là où les frondaisons jouant avec la lune me parlent de la vie et de la mort. Je danse là où le vent glacial mêlé aux hurlements des Loups me murmurent la chanson de l'Hiver. Mon cœur appartient au Nord, là où la neige donne au silence la voix des Dieux.

   
Ingheam souriait toujours, mais son sourire était devenu plus lumineux et plus joyeux à mesure que l’armée du Nord s’enfonçait dans le royaume de l’hiver. Montée sur son poney pie noir aux crins hirsutes typique des clans des montagnes du Nord,  elle marchait aux côtés de son frère Sam et lui lançait des regards de connivence. Sans mot dire, ils partageaient tous deux ce bonheur de rentrer chez soi, même si la route serait encore longue jusqu’à Iksahkka. Comme lui, elle était emmitouflée dans d’épaisses couches de laine et de fourrure de plus en plus grisâtre à force de voyager, mais le bout de son nez rougis par le gèle ne la gênait pas. Tout au contraire, le froid piquant lui rappelait sans cesse qu’elle était de retour. Elle en avait rêvé elle avait tant espéré et voilà que le songe devenait enfin réalité. Cela semblait tellement irréel après avoir parcouru tout ce chemin, avoir traversé tant de champs de bataille, tant d’épreuves. Certains qui étaient là auraient pu ne jamais revoir leur foyer et elle était heureuse d’avoir pu les y aider. Tant étaient partis rejoindre leurs ancêtres, mais ils étaient là aussi, dans le vent et la neige, revenant chez eux le long des racines des arbres, observant les vivants depuis les nuages. Après tout ce temps loin du véritable hiver, elle avait fini par penser ne plus jamais le sentir imprégner son corps jusqu’aux os, alors il était plaisant d’avoir froid, vraiment froid, et de pouvoir se réchauffer autour d’un feu, le soir venu, avec son frère et quelques autres guerriers de sa connaissance.

En passant Moat Caïlin, elle avait sentit son coeur battre la chamade et ses larmes avaient coulé le long de ses joues malgré le fait qu’en gelant elle lui faisaient mal. Plus le froid devenait dense, plus la neige s'épaississait, plus elle se sentait chez elle, plus elle sentait les Dieux proches de son coeur. Les odeurs, les sons, l’environnement redevenait familier, les hurlements des loups, la lune qui éclairaient la nuit ou la laissaient plus sombre que jamais. Alors, elle aperçut le Bois aux Loups et son coeur explosa de joie et d’émotion, et ses larmes ne s’arrêtèrent plus de couler jusqu’à la nuit où elle ne parvint pas à trouver le sommeil. Quelques jours plus tard, la forteresse immense de Winterfell lui fit ce même effet qu’elle lui avait fait la première fois. Grandiose et impressionnante, mais elle savait qu’il y aurait trop de monde pour un si petit endroit , enfin selon ses critères à elle et malgré des mois passés dans un camp de campagne itinérant ou hommes, bêtes et tentes se tenaient chaud. Elle arrêta sa monture et jeta un coup d’oeil à la forêt majestueuse qui l’attendait avant de suivre la colonne vers la demeure ancestrale des Stark. Elle y aurait fort à faire et elle devrait attendre pour retourner véritablement chez elle, mais en apercevant le baral gigantesque frémir dans la bise, elle sourit à nouveau, elle était là où elle devait être.

Lady Stewyn Harclay était venue à Winterfell pour l’occasion et après s’être inclinée devant son Roi, la Reine, le Sénéchal du Nord dont elle était une vassale directe ainsi que Maedalyn Glover, elle marcha à la rencontre de ses deux derniers enfants. Ils avaient tout juste touché terre quand elle les trouva et les prit dans ses bras. L’étreinte dura une éternité, mais ni la blondinette ni son frère ne l’écourtèrent, d’ailleurs Sam finit même par soulever sa mère en la serrant si fort que ce fut elle qui lui demanda de la lâcher. Ingheam sourit de loin à Eleanor et Maedelyn qu'elle put apercevoir dans la foule, puis elle suivit son frère dans les écuries afin de desseller les poneys. Il y avait un tas de garçon d’écurie, mais les Harclay n’avaient pas outre mesure l’habitude de confier cette tâche à quelqu’un d’autre et de toute façon les palefreniers étaient déjà fort occupés. Ce n’est qu’après que la petite famille se rendit dans les petits appartements prévus pour eux et que la Sorcière put prendre un bain bien mérité où elle put se décrasser du voyage avec plaisir.

La Sorcière du Bois aux Loups enfila sa plus belle robe pour le banquet, de laine bleue avec des broderies cuivrées et des manches lacées ainsi que son éternel turban bleu. Sa mère lui offrit une paire de boucles d’oreille en argent, deux croissants de lune discrets, ainsi qu'une pierre de lune blanche montée en pendentif d'un ruban de satin bleu. l'ensemble ne payaient pas de mine mais en disaient long sur l’importance qu’elle accordait à l'événement. Sauf que sa fille n'ayant jamais porté aucun bijou la veuve dut percer ses oreilles avec une aiguille pour lui mettre les boucles. La jouvencelle trouvait ça très étrange et complètement inutile, mais elle accepta face à l'insistance de sa mère. Quand à Sam il portait un pantalon de laine marron et une chemise blanche ainsi qu'un veston qu'elle avait fabriquée pour l'occasion dans un drap de velours de laine bleu. Fermé par une large ceinture de cuir, les trois lunes blanches, montante, pleine et descendante présentes sur le blason du clan étaient brodées sur sa poitrine. Ils s'assirent tous les deux sur le grand lit réservé au nouveau Lord d'Iksahkka et la jouvencelle lui fit des tresses dans lesquelles elle passa quelques anneaux de fer ciselé. Quand elle eut terminé, elle prit son visage entre ses mains et le regarda satisfaite avant de déposer un baiser sur son front.

Quand Stewyn fut prête elle aussi, ils descendirent tous les trois dans la grande salle, Sam au centre avec sa soeur à un bras et sa mère à l'autre. Ainsi, tout ce qui restait du clan Harclay prit place vers l'entrée de la salle à une table où s'étaient réunis les survivants des autres clans des montagnes du Nord. Wull, Lideuil, Norroit, Knott, Buckley. Ils discutaient de la reconstruction des villages et des fortins ainsi que des nouveaux arrivants lorsque le Roi et la Reine firent leur entrée. Tous se levèrent dans un grand vacarme et applaudirent avec les autres. Ingheam était toute à la joie du retour et des retrouvailles, du rassemblement des familles, la sienne bien sûr, mais aussi la Maison Stark et la Maison Glover. Alors, elle en oublia de se cacher derrière son frère au moment où le couple Royal passa à côté d'eux et se contenta s'incliner la tête en souriant. Ils étaient beaux tous les trois, ils devaient être tellement heureux de se retrouver enfin.

Tous levèrent leurs bières à l'appel du Roi du Stark de Winterfell en hurlant : au Nord et burent à grande gorgées avant de frapper la table avec leurs choppes. Ingheam riait de bon cœur. Elle avait quelque peu oublié que si les membres des clans pouvaient être des plus discrets dans la forêt ou la montagne, des pisteurs et des éclaireurs hors pairs doublés de guerriers courageux, ils n'étaient pas en reste quand il s'agissait de faire la fête. Pouvait on célébrer le cycle de la vie autrement qu'avec une bonne gueule de bois ? Stewyn regarda son fils avec un œil réprobateur et dit :

__ Vomir n’est pas célébrer.
__ Si !


Répondirent tous les hommes de la tablée comme un seul, faisant rire Ingheam de plus belle. Elle ne buvait pas, elle n'aimait ni l'ivresse ni la bière et elle ne tenait pas l'alcool. Mais elle aimait que les autres s'enivrent pour que la vie se défoule en eux et leur rappelle combien l’instant était précieux.
(c) DΛNDELION


Ingheam Harclay

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Sorcière des Bois
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Ingheam Harclay
ᛉ Sorcière des Bois ᛉ
Messages : 209
Membre du mois : 22
Célébrité : Dagny Backer Johnsen
Maison : Harclay
Caractère : Impressionnable, Dévouée, Naïve, Mystique
ᛉ Sorcière des Bois ᛉ
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyDim 12 Mai - 22:24


Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Vphc
C’est un Jon presque… transformé qui apparait devant moi alors qu’il me prend dans ses bras, me laissant surpris et immobile un temps. Je ne saurais dire ce qui me donne cette impression, mais j’ai l’impression que c’est un autre homme qui se tient devant moi. Aurait-il tant changé en un an de guerre ? En devenant Roi ? Ou est-ce juste le fruit de mon imagination, de l’image que j’avais de lui avant qu’il parte ? Je ne saurais dire. Mais après tout, qu’importe. Il est de retour, et je suis heureux de ces retrouvailles, c’est tout ce qui compte. Je me laisse donc aller à ce geste de tendresse fraternelle, serrant mon ainé contre moi. Alors qu’il me relâche, je l’entends me féliciter. Pris entre fierté, joie et reconnaissance, je n’arrive rien à dire alors que l’émotion me prend la gorge et les larmes me monter aux yeux. Si j’arrive à contenir mes larmes, je ne parviens qu’à marmonner un :

« Toi aussi tu m’as manqué Jon… »

Vient ensuite le tour de Bowen, qui a ma grande surprise s’agenouille devant moi. Voilà qui est singulier et assez inhabituel pour moi, en particulier quand tous les yeux sont braqués sur moi. Ayant repris un peu de ma contenance, je réussis à reprendre la parole avec un sourire.

« Je n’ai fait que mon devoir en tant que Stark de Winterfell. Et c’est à moi de vous remercier d’avoir ramené mon frère en vie, Sénéchal. J’accepte ce serment, et vous remercie une fois encore pour votre loyauté envers la maison Stark. »

Un discours un peu formel, mais qui sied aux circonstances. Après tout, il n’est plus l’écuyer de père, et je ne suis plus le petit dernier de la maison Stark. Il est maintenant Sénéchal du Nord, et moi Stark de Winterfell. Mais j’espère avoir l’occasion de discuter plus familièrement avec Bowen en privé.

Mon regard se porte ensuite sur Eléanor, la seule avec les deux hommes qui puisse probablement voir mon émotion. Mais le simple fait de la voir met permet de reprendre mes moyens. Elle a l’air faible, vraiment faible. J’aurais dû me rendre compte que c’était une mauvaise idée qu’elle sorte. J’aurais dû l’en dissuader. Mais ça avait l’air tellement important pour elle… Comment aurais-je pu l’en empêcher ? Et pourtant, c’est ce que j’aurais dû faire… Pour son bien et celui du Royaume… Je commence à raisonner comme Père… et je ne sais pas vraiment si je dois m’en réjouir… La proposition de Bowen tombe à pic. Elle a besoin d’être auscultée par le Mestre, et rapidement… Je me sens coupable alors que le visage de Jon trahit son mécontentement, sans savoir si celui-ci m’est destiné... alors que le message de repos circule, j’ordonne aux domestiques d’indiquer aux seigneurs l’emplacement de leurs appartements. Après que Jon ait pris direction de ses quartiers avec son épouse, je rejoins ma propre chambre.

****************************

Je suis l’un des premiers à arriver dans la salle de banquet, pour m’assurer que tout était prêt pour ce soir. Contrairement à Jon et aux autres, j’étais parfaitement frais et disponible, et je n’avais personne à voir en particulier. Il y avait bien sûr Leyk, l’apprenti de Bowen, mais étant donné notre dernier échange, je ne suis pas sûr qu’il ait vraiment envie de me voir… Je n’ai même pas eu l’occasion de le voir depuis l’arrivée de la colonne… Il y a aussi Denys, mais je sais que mon cousin n’est pas très expansif, alors j’ai préféré le laisser respirer. Toutefois, ce moment de « calme » relatif m’a quand même fait du bien, et coordonner les tâches m’a permis de reprendre un peu contenance et me remettre de mes émotions. Petit à petit, les invités entrent, à commencer par Jon. Il a bien plus fière allure que tout à l’heure, une fois rasé et ainsi vêtu. Une allure royale, à n’en pas douter. Alors qu’il s’installe, je prends sa suite à la table d’honneur. Lorsque tout le monde est attablé, Jon prend la parole, ouvrant ainsi les festivités. Ses paroles sont bientôt suivies d’acclamations, auxquelles je me joins sans hésitation.

« AU NORD ! »

Quand le calme revient, je me lève à mon tour, afin de prendre moi-même la parole. Je me sens nerveux, peu habitué à prendre ainsi la parole devant une telle assemblée. Mais malgré la boule qui se forme dans ma gorge, je sais que c’est une bonne chose. J’espère juste ne pas avoir oublié le texte que j’ai mis si longtemps à préparer, car là, je serais totalement incapable d’improviser.

« Mes Seigneurs, mes Dames. Je souhaitais à mon tour prendre la parole pour vous remercier. Ces derniers mois ont été durs, pour chacun de nous. Mais plus encore sans doute pour ceux qui étaient loin de leur foyer, et qui ont vaillamment lutté pour défendre notre royaume et nos valeurs. »

Je prends une grande inspiration. Je lève ensuite ma coupe d’hydromel avant de reprendre.

« Au Nom du Nord, et au nom de tous ceux qui sont restés, merci à vous tous pour votre courage, et merci d’être revenus parmi nous. »
Walton Stark

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 13 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Walton Stark
Pour le Nord !
Messages : 537
Membre du mois : 8
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyMer 26 Juin - 23:04


BACK TO WINTERFELL
LES NORDIENS & ELEANOR

Le Roi du Nord et son armée était enfin de retour et tout le château s’émerveillait de leur arrivée. Tous les regards étaient braqués sur ces hommes, la mine crasseuse, la poussière, la boue et le sang maculant leurs vêtements et leurs armes. Il y avait un monde fou à l’intérieur de l’enceinte et ceux qui n’avaient pas pu entrer, faute de place, continuaient de s’entasser à l’extérieur des murs. Tout le Nord semblait s’être réuni à Winterfell pour le retour de son Roi. On lui avait dit que les Nordiens étaient loyaux envers les leurs et elle en avait un exemple frappant sous les yeux. Certains paysans avaient dû mettre plusieurs jours de voyage pour rejoindre la citadelle des Stark. Mais ils n’auraient raté cela pour rien au monde. Eléanor avait jeté un rapide coup d’œil à Cordelia qui se tenait juste derrière elle, en tant que dame d’honneur de la Reine. Elle était la seule Conflanaise ici, parmi ce peuple du Nord et elle était venue ici pour elle. Eléanor lui en était reconnaissante. Elle arborait les couleurs de sa maison, les Nerbosc et voir ces coloris au milieu de la neige rappelait douloureusement à Eléanor sa patrie de naissance. Elle mit cependant ces considérations de côté. L’heure était à la fête, non à la nostalgie. Les visages défilaient et certains étaient amis. Elle reconnut ainsi Ingheam Harclay à qui elle adressa un grand sourire. La jeune fille était son amie et elle l’estimait beaucoup, malgré sa jeunesse et sa timidité. Le sourire radieux qu’elle arborait réchauffa le cœur de la Reine.

Cependant, cette chaleur fondit comme neige au soleil au contact de son époux. Evidemment, Jon prenait mal le geste de son épouse. Alors qu’il aurait pu être touché qu’elle démontre une telle force de caractère et qu’elle prenne son rôle de Reine autant au sérieux, il préférait encore une fois la traiter comme une enfant. Le visage de la Reine se ferma légèrement. Non, décidément, ils ne se comprendraient jamais… Elle se doutait bien que c’était l’inquiétude qui parlait mais il prenait encore une fois cet air fermé et austère qu’elle connaissait si bien et qu’elle détestait. Murmurant également pour éviter que qui que ce soit puisse entendre, elle rétorqua :

Croyez-bien qu’au vu de votre accueil, je regrette profondément de vous avoir attendu dans le froid et la neige malgré mon état. Si c’est pour récolter des remontrances telle une enfant, soyez assuré que cela ne se reproduira jamais plus.

Son ton était aussi glacial que celui de son époux. Il l’avait blessé, une fois de plus. Ce ne serait sûrement pas la dernière fois. Avec la faiblesse, elle sentit les larmes lui monter aux yeux, sous l’effet de l’injustice. Mais elle les ravala fermement.

Mestre Roshar m’a permi de venir, pour peu de temps, vous accueillir. Certes, j’ai insisté mais j’ai également promis d’être raisonnable et de ne pas m’éterniser.

Le ton était toujours froid et distant. Elle jeta un coup d’œil furtif au couple Glover et en cet instant, oui, elle les enviait profondément. Bowen n’aurait jamais exprimé son inquiétude de cette façon auprès de Maedalyn. Tout cela était si triste. Si désolant. Le couple royal du Nord était tout sauf uni. Et Eléanor commençait déjà à douter que le temps saurait changer cela. Tout le monde lui avait répété d’être patiente mais serait-ce suffisant face à un tempérament comme celui de Jon ? Après en avoir informé le sénéchal, il s’éloigna en compagnie d’Eléanor. La jeune Reine ne dit pas un mot pendant tout le trajet qui les sépara de leurs appartements. Elle était faible, fatiguée et meurtrie. Le moindre mot et elle se sentait prête à fondre en larmes. Aussi préféra-t-elle se murer dans le silence pour conserver sa contenance. Elle accepta la main de Jon pour s’étendre dans leur lit et mestre Roshar, convoqué par Jon en urgence, vint l’examiner. Sa mine réprobatrice acheva de démoraliser Eléanor…

Eléanor avait changé de tenue. Sa robe était faite de laine chaude et épaisse, teintée de gris. Des perles blanches mettaient en valeur le drapé de l’étoffe et une cape d’hermine réchauffait ses épaules. La tenue avait toute l’élégance qu’on exigeait pour pareil événement. Jon avait profité d’un bain chaud et Eléanor avait pu dormir quelques heures pendant que les derniers préparatifs se terminaient pour le bal. Lorsque Jon se retrouva à nouveau devant elle, il semblait toujours fatigué mais le bain, le rasage et la coupe de cheveux lui avaient donné meilleure mine. Il avait poussé un soupir avant de lui dire qu’il ne la ferait pas danser ce soir. Eléanor sourit, avec une pointe d’ironie.

Avez-vous seulement une bonne nouvelle à m’annoncer ce soir ? Ou au moins, une parole agréable et gentille ?

Ce n’était pas une remarque agressive mais elle voulait qu’il comprenne dans quel état d’esprit elle se trouvait, à quel point son arrivée l’avait déçue et blessée. Mais sans nul doute, prendrait-il mal la remarque qu’elle venait de lui faire. Ils quittèrent leurs appartements et entrèrent ensemble, la main d’Eléanor posée sur le bras de Jon, dans la salle de bal. Son regard rencontra encore une fois celui d’Ingheam et elle lui fit un grand sourire. Ils rejoignirent la grande table et Jon fit son discours. Eléanor leva sa coupe et hurla en même temps que toute l’assemblée :

Au Nord !!!

Eléanor écouta ensuite attentivement Walton. Ses mots étaient bien choisis et nul doute qu’ils créeraient l’émotion chez les soldats qui étaient restés longtemps loin de chez eux. Elle applaudit la première et l’ensemble de la salle suivit. Puis, Eléanor se leva doucement, prenant appui sur le bras de Jon.

Mes Seigneurs, mes Dames. Peuple du Nord ! Braves soldats ! Je vois vos visages, pour la majorité d’entre vous, pour la première fois. On m’a conté la bravoure et la vaillance du peuple Nordien. Mais je peux à présent le constater de mes yeux. Vous portez sur vous les traces de vos victoires. Ces traces, soyez-en fiers car vous avez sauvé le Nord. Le Nord vous est à jamais reconnaissant de ce que vous avez fait. Le Nord se souvient. En cet instant, je vous dis merci et je suis fière d’être devenue votre Reine. Je lève mon verre à chacun d’entre vous. Merci.

Alors qu’elle se rasseyait, la musique retentit et elle tourna la tête dans la direction de Bowen et Maedalyn pour leur adresser un sourire.                          
code by bat'phanie


LONG LIVE THE QUEEN  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.
Eléanor Stark

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine du Nord, épouse de sa Majesté Jon Stark, fille de Lyham Tully, Suzerain du Conflans Libre
Âge du Personnage: 15 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Eléanor Stark
L'hiver vient
Messages : 305
Membre du mois : 16
Célébrité : Sophie Turner
Maison : Stark, née Tully
L'hiver vient
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyVen 5 Juil - 19:57

Après ses retrouvailles, cette fois dans l’intimité, avec son épouse et la découverte de son petit garçon, c’était un Bowen au comble de la félicité, un immense sourire aux lèvres, qui s’avançait dans la large salle des fêtes de Winterfell, Maedalyn à son bras. Radieux, il saluait de la main ou de la tête ses connaissances, ne cherchant absolument pas à cacher la joie qu’il éprouvait en cette soirée tellement attendue et qui, en ce qui le concernait, avait tenu toutes ses promesses, voir même au-delà. Lorsque son regard se posa sur le clan Harclay, il inclina légèrement le menton vers la matriarche, respectueusement, avant d’adresser un sourire rayonnant à ses enfants, oubliant parfaitement la querelle qui avait pu l’opposer à sa fille. Cela n’avait strictement aucune importance, à cet instant, et tenait à ses yeux de la peccadille. Il avait sa femme, il avait son fils. Par les dieux, il avait un fils, et il ne se lassait plus de le répéter, maintenant qu’il avait vu l’enfant, qu’il l’avait serré dans ses bras, qu’il l’avait embrassé. Les murs de l’antique capitaile du Nord ne lui avaient jamais semblé si accueillant qu’en ces moments, et il savourait de revenir en conquérant, et non en écuyer ou en homme sans terre. Oui, il y avait de la fierté dans le regard de cet homme de l’ombre alors qu’il emmenait son épouse à la table principale afin de l’installer aux côtés des Stark. Il avait tenu sa promesse, et enfin, tous deux pouvaient le percevoir, admirer cette consécration. Prévenant, le jeune homme tira la chaise pour sa femme avant de s’installer à la sienne, posant d’autorité sa main sur celle de sa dame, dans un geste protecteur et possessif. Et ses yeux pétillaient alors qu’il la détaillait, dans sa robe, ne regrettant décidément nullement son choix. Lui-même avait revêtu des atours plus seyants que ses cuirs et mailles de voyage, ces derniers ayant notamment cédé le pas au pourpoint de velours rouge broché d’argent offert par Jeyne pour son mariage et pour lequel il avait une affection particulière.

Silencieux, il écouta les discours du Roi, levant évidemment sa coupe et braillant avec tous les autres quand ce fut fait, retrouvant facilement les traditions des banquets nordiens. Avec une pointe de nostalgie, il ne put s’empêcher de mesurer le chemin parcouru entre le dernier moment passé dans cette même salle et celui-ci. A l’époque, Jon et lui n’étaient que deux héritiers, et n’avaient pas cette complicité. Il était dans la salle, à l’une des tables excentrées, avec sa sœur et son beau-frère, à s’angoisser à propos de sa nouvelle fiancée, tandis que son frère lorgnait déjà les servantes. Et tous deux regardaient Jeyne et son tout nouvel époux danser, tandis que celui qui était encore leur souverain prononçait un discours pour un avenir plus doux. Et aujourd’hui … il n’y avait plus de Jeyne, plus de Lynara, et les visages masculins étaient plus clairsemés en raison des pertes subies à nouveau. Mais il était Lord, Jon était Roi, ils étaient mariés, et celui qui parlait, ce n’était plus Torrhen. Le fossé, le gouffre même, lui semblait immense. Walton parla à son tour, montrant là encore la transformation subie par tous. Que dire du petit garçon d’antan et de ce presque homme qui s’exprimait désormais ? Un sourire léger, pétri d’une forme de fierté presque fraternelle s’épanouit sur ses traits alors que le jeune garçon finissait, et il croisa son regard quelques instants, pour lui signifier son soutien, son affection aussi. Enfin, ce fut Eleanor qui parla. L’instant était important, c’était presque la première fois que les revenants voyaient la jeune épousée de Vivesaigues comme leur Reine. Les mots furent appréciés. Bowen leva sa coupe, inclinant discrètement la tête de son côté pour signifier son assentiment, avant de beugler :

« A la Reine ! »

Vu l’état avancé de sa grossesse, cette soirée ne serait sans doute guère amusante pour la jeune fille alors … autant l’encourager, au moins un peu ? Et puis, les nordiens n’étaient pas du genre à refuser un toast : après tout, cela faisait une gorgée en plus ! La musique, déjà retentissait, et enfin, Bowen put entendre à nouveau les sons un peu lourds du Nord, qui lui avaient fort manqués dans les fêtes du sud. Non pas que les rythmes sudiers soient désagréables, au contraire même, mais … ils n’avaient pas la chaleur des ballades du Nord, leur mélancolie ou leur vivacité. Ils ne vibraient pas de la même manière en accord avec son âme, parce qu’ils n’avaient pas l’odeur de son chez-lui. Comme il s’y était attendu, Jon ne se tourna pas vers son épouse pour ouvrir le bal. Au vu de son état, cela n’aurait pas été prudent du tout. A la place, le souverain se décida à inviter sa tante, Lady Théa Karstark, qui accepta de bonne grâce. Et tandis que le couple valsait devant eux, après les deux minutes rituelles, Bowen se leva et enroula sa main autour de celle de son épouse, la portant à ses lèvres en un baise-main appliqué :

« M’accorderez-vous cette danse, ma dame ? »

L’accord fut offert, et le jeune homme la conduisit sur la piste, alors que d’autres couples se formaient déjà. Un nouveau flash du passé le traversa, le ramenant à une autre danse, plus d’un an auparavant. Cette fois, le Glover était sûr de lui. D’une main ferme, il attira son épouse contre lui, avant de commencer à mener, ses doigts calés plus bas qu’un simple fiancé, suffisamment haut pour ne pas heurter la bienséance, avec cette touche de familiarité qui seyait à un couple marié. Ils dansaient, tournaient, et Bowen ne quittait pas Maedalyn des yeux, une expression douce sur le visage, éloignée de l’angoisse qui avait pu l’étreindre, lors de leur première danse. Celle-ci, il pouvait la savourer, se permettre d’accélérer quelques fois leurs pas, gentiment. Lorsque les dernières notes du morceau retentirent, il ne lâcha pas son étreinte, décidé à obtenir la deuxième danse. Ils recommencèrent à tourner, sur une ballade plus audacieuse, et ses talents de danseurs étaient mis à plus rude épreuve. Tant mieux. Après tout, sa mère avait été une professeure exigeante en la matière. La remercierait-il jamais assez pour ses conseils ? Il ne l’avait pas assez fait de son vivant. Ce n’était pas qu’il n’aimait pas la danse : il y était doué, et avait toujours apprécié faire valser ses amies, pour partager un moment, servant de cavalier à Jeyne et aux autres demoiselles de Winterfell pour leurs leçons quand elles y résidaient, ce qui avait occasionné quelques fous rires adolescents face à une maladresse ou deux. Pendant les dîners officiels, il s’agissait d’une question d’étiquette, de parage. Là, c’était autre chose, un moyen d’exprimer une forme d’intimité, d’affection, pour son épouse, de partager quelque chose de particulier. Et cela avait un goût encore plus doux. Finalement, alors que les ultimes instants de la ballade résonnaient, Bowen consentit à s’arrêter, murmurant pour Maedalyn :

« Merci infiniment, ma dame. »



Through the darkness, we shall survive et rise again, stronger, because we are the Iron Fist, and we strike the ennemies of the North.


Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Glover10

Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Maewen


Spoiler:
 


Awards:
 
Bowen Glover

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Sénéchal du Nord, Lord de la maison Glover
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Bowen Glover
Nous levons le poing.
Messages : 711
Membre du mois : 20
Célébrité : Richard Madden
Maison : Glover
Caractère : Mélancolique ♦ Loyal ♦ Sans pitié ♦ Gestionnaire avisé♦ Rancunier ♦ Bon combattant ♦ Torturé ♦ Galant♦ Austère♦ Discret♦
Nous levons le poing.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyDim 7 Juil - 17:18

La jeune mère avait fait en sorte que son époux puisse faire enfin connaissance avec son fils et héritier. La rencontre avait été émouvante et bien plus que cela. Dans l’intimité de leur appartement s’était joué des actes importants de leur couple. Maedalyn s’était rapprochée de son époux. La douceur avait régné dans les appartements du couple Glover. Et finalement, c’était au bras du Sénéchal, dans une robe simple et délicate qu’elle marchait dans les couloirs de Wintefell pour rejoindre la grande salle. Ils y retrouvèrent le couple royal et les autres maisons nobles du Nord. Elle retrouva des visages de femmes, heureuses de revoir leur mari ou leur fils après tant et tant de temps en leur absence. Mais elle voyait aussi des visages fermés et triste malgré la bienséance de ne point montrer que leur cœur était meurtri. Elle les comprenait, ses femmes, ses filles et ses mères. Et elle priait les anciens dieux pour qu’elles trouvent la paix dans leur cœur.

Maedalyn Glover se laissa guider par son époux jusqu’à la table d’honneur. Elle prit place alors que Bowen lui tirait la chaise pour qu’elle puisse s’asseoir. Elle nota la main protectrice et quelque peu possessive du Sénéchal sur la sienne. Elle se pencha alors légèrement vers lui. « Craignez-vous que l’on vous ravisse votre épouse, Sénéchal ? » souffla la née Cerwyn en étouffant un petit rire. Puis elle écouta les discours de Walton, de Jon et de la reine du Nord. Elle leur sourit peut-être un peu plus au jeune loup qu’à la reine mais cela ne se vit presque point. Elle inclina légèrement la tête alors que son regard se posait sur Ingheam Harclay. Elle savait l’affection de son époux envers les femmes et l’ensemble du clan Harclay. Puis elle imita son époux et leva son verre tout en ajoutant « AU Nord, Au roi et à la reine ! »

Vint ensuite le temps des danses et cette fois encore, Lord Glover s’assura qu’elle lui accorderait la première des danses. D’un sourire tendre et affectueux, elle répondit positivement à sa demande et se laissa porter sur la piste de danse. « La dernière fois que nous avons dansé, vous m’annonciez nos fiançailles, très cher. J’espère que vous n’avez point l’attention de me faire d’autres surprises ce soir. » lâcha rieuse eu creux de l’oreille de son époux la Dame de Motte-la-forêt. En vérité, elle ne lui en voulait lus mais elle aimait se jouer de la situation. Le couple Glover enchaîna sur la danse qui suivit, peu pressé de retrouver l’assise de leur chaise à la table d’honneur des Stark. Et lorsque la balade se termina, Bowen la remercia pour ces deux danses. « Ce fut un plaisir Bowen. Je gage que si vous désirez danser une nouvelle fois plus tard dans la soirée, je vous conduirai moi-même sur la piste de danse. » La Dame de Motte-la-forêt posa sa main sur le bras de son époux pour l’inviter à retourner s’asseoir.



Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Tumblr_pqxysidUPl1whh5cko1_400

Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Tumblr_obyqwc0MxY1touj4bo1_250
Maedalyn Glover

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady Glover
Âge du Personnage: 25 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Maedalyn Glover
Nous levons le poing
Messages : 197
Membre du mois : 17
Célébrité : Alexandra Dowling
Maison : Glover
Caractère : Douce▪▪ Très exigeante ▪▪ Fidèle ▪▪ Précieuse ▪▪ Mystérieuse ▪▪ Possessive
Nous levons le poing
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyMar 9 Juil - 23:10

Back to WinterfellTrois semaines, c'est long. Nous serons peut-être amis d'ici là.

Je peux sentir l'excitation autour de moi, les hommes sont impatients de retrouver leurs familles. Je me sens à mille lieues d'eux, je ne ressens pas leur joie. Je suis tout juste soulagé de voir notre longue route enfin terminée. J'observe quelques instants mes hommes, ceux de l'île aux Ours. Eux aussi ne sont pas sur la même longueur d'onde, en un seul regard on se comprend. Ils soufflent de soulagement à la vue des murailles de la forteresse des Stark, nous avons hâte de nous poser.

Je n'ai pas particulièrement de baume au coeur en voyant Winterfell, ce n'est pas mon foyer. Je sais qu'aucun membre de ma famille n'est présent pour m'y accueillir. Nesrin est morte, enterrée sur l'île aux Ours. Et j'ai ouï dire que Nelya est sur la route de Fort-Darion, pour rejoindre sa nouvelle famille. Je ne sais pas où est Arrun, ni même ou se trouve ma soeur bâtarde. Après le saccage de l'île par les fer-nés, ils sont surement très occupés à reconstruire. Je ne peux leur en vouloir de ne pas être présent, je savourais nos retrouvailles une fois rentré à la maison.

Mon coeur est lourd, de même que celui-ci des miens. Tandis que les soldats du coin pressent le pas pour retrouver au plus vite leurs familles, nous autres gens de l'île aux Ours, ralentissons la cadence pour nous retrouver entre nous. J'observe leurs visages marqués par la fatigue et l'angoisse. Certains d'entre eux n'ont pas reçu de nouvelle de leurs foyers depuis des mois, ils se questionnent. Je sais que d'autres parmi eux n'ont plus de famille à rejoindre sur l'île, et qu'ils doivent être effrayés à l'idée de retrouver les tombes des leurs. Je me sens obligé de dire quelques mots pour les rassurer.

- "Un banquet nous attend très certainement ce soir, profitez-en. On va se reposer quelques jours ici, puis je demanderai à laisser rentrer sur l'île aux Ours ceux qui le veulent. Les autres, vous pourrez rester avec moi."

Nous franchissons les portes de Winterfell, je fais cette fois partie des premiers hommes du convoi, une façon de rendre honneur aux membres de l'aristocratie du Nord qui s'étaient illustrés pendant les différentes batailles. Nous avons tous la tête haute, c'est un honneur. Je ne perds pas pour autant ma mine sombre qui m'habite depuis l'attaque de l'île aux Ours. Les premières épouses se jettent aux cous de leurs époux, une scène qui me fais sourire quelques secondes. Pour ma part, je n'ai guère d'étreintes à donner. Je descends simplement de ma monture, puis je caresse son encolure d'un geste tendre. En cet instant, je savoure davantage la beauté de la forteresse sous la neige hivernale que les touchantes retrouvailles.  

**************

Des quartiers avaient été préparés pour les lords en vue des festivités de la soirée. J'avais profité d'une délicieuse rencontre avec de l'eau chaude, puis j'avais revêtu une tenue appropriée comportant les armoiries des Mormont. J'avais recoiffé mes cheveux, et replacé autour de mon cou mon alliance de mariage accroché à une modeste chaînette.

Je suis assis sur mon lit, repensant à Nesrin. Je suis tellement fier d'elle, tellement fier que j'aurais voulu la montrer à tous lors de cette soirée. Mais c'est impossible, alors je range ma chaîne sous ma tunique pour me mettre en chemin pour la salle du banquet. Les lords sont rassemblés, il ne manque plus que le couple royal, qui arrive sous les applaudissements. Le couple s'installe sur la grande table, et les deux souverains récitent chacun un petit discours. À la fin des discours, nous buvons tous un verre en approbation avec leurs mots.

- "Au Nord !"

La musique débute, ainsi que les danses. Je me sens assez mal à l'aise, alors je me contente de rejoindre un banc inoccupé pour y boire un nouveau gobelet. J'observe les autres invités s'amuser, mais j'ai bien du mal à être porté par l'ambiance.

:copyright:️ 2981 12289 0



What if the result of this war isn't beyond the horror? What if it is the horror itself ?
Lyam Mormont

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lord Mormont, Commandant de la Deuxième division de l'armée du Nord
Âge du Personnage: 35
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Lyam Mormont
We have to fight
Messages : 163
Membre du mois : 1
Célébrité : Luke Arnold
Maison : Mormont
Caractère : ▪▪ Intelligent ▪▪ Méfiant ▪▪ Sociable ▪▪ Nonchalant ▪▪ Loyal ▪▪ Têtu ▪▪ Inventif ▪▪ Simple ▪▪ Idéaliste ▪▪ Courageux ▪▪ Rancunier ▪▪
We have to fight
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyVen 19 Juil - 22:00

La discussion était une nouvelle fois interrompue avec Eléanor. Et dire qu'il n'était là que depuis quelques heures, cela était vraiment terrible de voir à quel point il semblait impossible que le couple royal du Nord réussisse à se parler avec douceur juste quelques instants. A présent que Jon était de retour à Winterfell, dans son fief, à l'aube d'une nouvelle vie de souverain, d'une nouvelle vie en tant qu'homme marié et futur père, il en était presque à regretter les moments où il était bien loin de son domaine familial ancestrale et où les combats lui semblaient être bien moins une prise de tête que de devoir vivre aux côtés de sa femme. Il se souvenait de la longue discussion qu'il avait eu avec Rhaenys, alors qu'il remettait toute sa conception de la famille en doute. Elle avait su trouver les bons mots pour l'apaiser, pour le rassurer et pour lui donner envie de s'investir un peu plus dans son couple, d'être moins sur la défensive et de tenter de comprendre un peu plus la position dans laquelle se trouvait Eléanor maintenant qu'elle était dans le Nord, alors que la vie ne l'avait pas préparé à devenir reine ou même à s'éloigner autant de tout ce qu'elle pouvait connaître. Des efforts, il était prêt à en faire, il y avait pensé pendant une longue partie du chemin. Il fallait dire que de mettre deux longs mois pour pouvoir rejoindre Winterfell depuis Fort-Darion, c'était un long périple en compagnie de tous les hommes du Nord qui désiraient comme eux, retrouver la chaleur et la sécurité d'un foyer loin, très loin des lignes de front mais aussi la douceur de la famille qui attendait fébrilement le retour du guerrier. Il était fier d'être de retour chez lui, il était heureux de retrouver des visages familiers comme celui de son amie d'enfance Maedelyn Glover, dont il avait envie de connaître le fils tant attendu par Bowen et au nom singulièrement parlant pour Jon. Il était plus que content de revoir son frère, qui avait tenu le Nord pendant l'absence de leur père et le sien, il avait envie de l'aider à poursuivre ses rêves et de se former également pour pouvoir servir leur père et servir également le Nord au mieux. Eléanor était là également, alors qu'il avait été averti des problèmes liés à sa grossesse et du besoin de repos. Certes, il aurait sans doute été mal vu qu'elle ne soit pas présente à l'arrivée des troupes mais Jon se faisait tellement de soucis pour elle qu'il avait réagis avec force. Ce n'était sans doute pas la meilleure des manières pour retrouver la jeune femme, mais c'était dans sa nature et il ne savait pas comment faire autrement, c'était sa nature.

Ils restèrent donc en statut quo, le temps qu'elle se repose entre le moment où ils arrivèrent tous dans la cour de Winterfell et le banquet du soir où la fête ne manquerait pas de battre son plein alors que cela faisait des semaines que chacun des hommes ne pensait qu'au moment où ils seraient de retour et surtout où ils seraient démobilisés. Il n'y aurait sans doute plus aucune limite, bien que Jon n'était pas du genre à finir sous la table, totalement saoul et ne pouvant pas se souvenir de ce qui s'était passé au réveil le lendemain matin. Jon avait donc fait son entrée, tenant Eléanor à son bras, sous les applaudissements de la foule qui avaient pu entrer dans la grande salle de Winterfell. Il soupira à la remarque de Eléanor avant de se tourner dans sa direction et de plonger son regard dans le sien. « Vous êtes très en beauté ce soir ma Dame. » Il lui serra légèrement la main comme pour tenter vaguement de réussir à apaiser les choses avec un faible sourire aux coins des lèvres. Puis il se leva alors et il vint à faire son discours. Un discours qui fut acclamer par toutes les personnes présentes dans la salle. Ce fut ensuite à la jeune reine du Nord de parler auprès de tous les soldats et il fut agréablement surpris par les paroles de celle-ci. Elle semblait plus apaisée qu'auparavant et avoir plus confiance en elle, il trouva donc normal de venir à l'applaudir comme tout à chacun quand elle vint à se rasseoir. Il posa un instant la main sur le ventre arrondi de sa femme avant de se tourner à nouveau vers la salle, buvant dans la chope qui avait été remplis devant lui et commençant doucement à grignoter ce qu'il y avait sur la table. Quand les premiers accords se firent entendre dans la pièce, il ferma un instant les yeux, heureux d'entendre à nouveau les ballades nordiennes. Pour autant, il lui était impossible d'emmener sa femme danser même si la coutume l'aurait sans aucun doute voulu. Il s'excusa donc auprès de son épouse, lui assurant qu'il y aurait d'autres occasions pour pouvoir le faire avant de se lever et de se diriger vers sa tante, Théa Karstark, et de l'emmener sur l'espace qui avait été réservé à cette action. Jon se mit donc à danser en sa compagnie, discutant du bout des lèvres avec cette tante qui n'avait pas toujours été son premier soutien mais qui avait changé d'avis avant son départ.


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile


Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] 2rxhf0n
Jon Stark

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Jon Stark
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 2125
Membre du mois : 44
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyJeu 25 Juil - 20:51



   


Back to Winterfell



Nordiens


   
Je chante là où les frondaisons jouant avec la lune me parlent de la vie et de la mort. Je danse là où le vent glacial mêlé aux hurlements des Loups me murmurent la chanson de l'Hiver. Mon cœur appartient au Nord, là où la neige donne au silence la voix des Dieux.

   
La Sorcière du Bois aux Loups sourit à Bowen et Maedelyn lorsqu'ils passèrent pour s'installer à la grande table. Ils étaient si beaux tous les deux, ils semblaient si heureux de s'être retrouvés, cela faisait chaud au coeur. Les yeux du Glover avaient retrouvés leur éclat, celui qu'ils avaient avant tous les drames qui l'avaient touchés si durement. Elle pria en silence, quelques mots pour les Dieux afin que jamais ils ne cessent de briller ainsi, plus jamais. Et elle sentit les larmes lui piquer le nez et lui serrer la gorge sans savoir si c'étaient des larmes de joie ou de chagrin. Tant et si bien qu'elle en oublia de s'incliner avant d'être rappelée à l'ordre par un coup de coude de sa génitrice.

__ AU NORD ! Répondirent les membres des clans à l’appel du jeune loup.

Suite à l’allocution du Prince Walton, Ingheam pensa à sa mère qui était restée à Iksahkka afin de veiller à la reconstruction et au repeuplement du village. Cela n'avait pas dû être facile pour elle d'attendre seule le retour de ses deux enfants rescapés de l'invasion sauvageonne. La peur et l'absence. Elle se souvenait qu'elle avait attendu, elle aussi, après avoir vu les quelques troupes levées par le Clan Harclay dans la guerre contre Harren. C'était il y avait une éternité, mais elle gardait en mémoire les visages graves et tristes du départ, les mauvaises nouvelles arrivant régulièrement et enfin, le retour de la maigre troupe où elle n'avait pu retrouver le regard à la fois perçant et absent d'Ingrid. Alors était-ce vraiment moins dur de rester ? Moins courageux ? Ne fallait il pas de la force et de la bravoure pour rester et vivre, construire et attendre, quoi qu'il advienne ? Elle posa une main sur celle de Stewyn et lui sourit avec toute sa compassion, sans un mot, mais son regard en disait plus long que n'importe quel discours.

__ À la Reine !

Fit la blondinette en écho avec les autres sans lâcher la main de sa mère qui répondit par un sourire.

Sam se leva et invita sa mère à danser tandis que la blondinette discutait avec un Knott. Mais elle arrêta de parler afin d’écouter la musique en souriant, elle se souvenait de banquets autrement plus simples et avec autrement moins de monde, dans sa demeure à Iksahkka, la maison du chef de clan. Elle se souvenait d’elle, une enfant qui dansait avec les autres, elle se souvenait qu’elle n’avait pas peur, qu’elle n’était pas timide, parce qu’elle connaissait tout le monde, alors qu’ici elle baissait la tête pour que personne ne l’invite à danser car elle ne savait absolument pas comment réagir si tel était le cas. Elle se souvenait rire aux éclats avec son frère après une danse endiablée sur la table de la salle commune, elle se souvenait que son père la faisait monter sur ses pieds pour danser avec elle en lui apprenant les danses les plus courantes dans les bals des grandes maisons. Elle se souvenait qu’une fois, Sam et elle étaient à Motte la Forêt et qu’ils avaient commencé une improvisation sur un air entrainant mais que Stewyn les avait attrapé par les oreilles pour les sortir de la piste de danse avant qu’ils aient pu se ridiculiser complètement. Elle se souvenait que sa mère avait dit entre les dents : “Ce n'est pas en vous comportant ainsi que vous allez trouver quelqu'un de convenable pour partager votre vie.” et la blondinette n’avait pas compris le rapport entre la danse et le mariage.

La Harclay aperçu Lord Mormont qu’elle avait déjà croisé à plusieurs reprises, tant à Winterfell qu’à Motte la Forêt et bien sur lors de la Campagne du Conflans. Il semblait triste, elle lui adressa un petit sourire de soutien.
(c) DΛNDELION


Ingheam Harclay

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Sorcière des Bois
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Ingheam Harclay
ᛉ Sorcière des Bois ᛉ
Messages : 209
Membre du mois : 22
Célébrité : Dagny Backer Johnsen
Maison : Harclay
Caractère : Impressionnable, Dévouée, Naïve, Mystique
ᛉ Sorcière des Bois ᛉ
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] EmptyMar 6 Aoû - 16:36


BACK TO WINTERFELL
LES NORDIENS & ELEANOR

Les retrouvailles avaient déjà mal commencées entre le Roi et la Reine du Nord. Ils n’étaient pas semblables et leurs tempéraments s’accordaient mal. Cependant, l’inquiétude profonde du Roi aurait pu toucher Eléanor si seulement elle avait été exprimée avec plus de délicatesse et moins de froideur. La jeune femme cependant avait fini par passer à autre chose, malgré la déception de ces retrouvailles tout sauf tendres. Entrant dans la grande salle au bras de son époux, ils furent longuement applaudis pendant qu’ils rejoignaient leurs sièges respectifs. Jon la complimenta sur sa beauté tandis qu’ils s’installaient et elle lui adressa le premier vrai sourire depuis qu’ils s’étaient revus.

Mon Seigneur m’honore. Cela me touche, sincèrement. Si j’ai essayé d’être en beauté malgré ma mine affreuse, c’est pour vous.

La réponse était certes formelle mais Eléanor était sincère. Elle souhaitait plaire à son époux, malgré son tempérament qu’elle ne parvenait pas à amadouer. Les discours terminés, la foule ovationna chacun des orateurs. Jon sembla fier du discours que la Reine fit et cela lui fit plaisir. Il y avait un fort enjeu dans cette soirée, au-delà de l’aspect festif. C’était la première fois que les Nordiens voyaient de près leur nouvelle Reine et Eléanor devait faire une très forte impression. Après son discours, elle s’était rassise un peu lourdement à cause de son ventre. Jon se tourna vers elle, posant sa main sur le ventre de son épouse. Elle lui sourit tendrement et posa sa propre main sur celle de Jon. Un peu de douceur finalement et cela lui fit du bien.

Jon ne pouvait pas décemment la faire danser, cela aurait été bien trop dangereux au vu de la grossesse de la Reine qui se passait plutôt mal. Il invita donc Lady Karstark et Eléanor se contenta de manger et de boire, restant à table et observant les convives, saluant telle noble dame ou tel puissant seigneur. Quelques nobles venaient en personne lui présenter leurs hommages. Elle répondait poliment à chacun d’entre eux, s’enquérant de leur santé et de leurs familles. Son regard s’attarda sur les Glover. La complicité du couple faisait plaisir à voir. Eléanor les observa valser, légèrement envieuse de tant de bonheurs. Elle repensa à ce que Maedalyn et Bowen avant elle lui avait dit. De la patience avec le Roi du Nord et il s’ouvrirait. De la patience…

Son regard parcourait l’assemblée quand elle remarqua un seigneur assis seul sur un banc. Elle ne l’avait jamais vu mais elle reconnut sans mal son blason et elle comprit instantanément pourquoi il ne semblait pas enclin à prendre part aux festivités. Mormont… L’Ile aux Ours avait été ravagée par les fer-nés. Touchée par l’air sombre de l’homme, elle se leva et se rapprocha de lui à petits pas.

Lord Mormont. Je suis honorée de vous rencontrer enfin. Permettez-moi de vous présenter mes plus sincères condoléances pour vos pertes… Je puis vous assurer de notre soutien. Nous ferons payer aux fer-nés ce qu’ils ont fait aux vôtres. Le Nord n’oublie pas.

Elle lui adressa un sourire doux mais son regard était dur. Oui, elle n’avait aucune pitié pour les fer-nés qui avaient également ravagé le Conflans.

Pardonnez-moi mais je ne puis rester debout longtemps.

Elle s’assit donc à ses côtés, désireuse d’en savoir plus sur le Seigneur de l’Ile aux Ours.                          
code by bat'phanie


LONG LIVE THE QUEEN  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.
Eléanor Stark

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine du Nord, épouse de sa Majesté Jon Stark, fille de Lyham Tully, Suzerain du Conflans Libre
Âge du Personnage: 15 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Eléanor Stark
L'hiver vient
Messages : 305
Membre du mois : 16
Célébrité : Sophie Turner
Maison : Stark, née Tully
L'hiver vient
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]   Back to Winterfell  [Tour VII - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Back to Winterfell [Tour VII - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» La justice de Raphael [Terminé]
» Caution : Chemical hazard. [Terminée.]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Le Nord :: Winterfell-
Sauter vers: