Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tour 5 – La Montagne Silencieuse - Année 1 - Mois 02 - Semaine 2
MessageSujet: Tour 5 – La Montagne Silencieuse - Année 1 - Mois 02 - Semaine 2   Tour 5 – La Montagne Silencieuse - Année 1 - Mois 02 - Semaine 2 EmptyDim 24 Fév - 10:33




  • Bloody Crown
La Montagne Silencieuse



Enfin ! Après plusieurs demandes et une bataille sans issue décisive, Lord Rougefort recevait la nouvelle qu’une armée de secours lui était envoyée par Leurs Majestés, depuis les Eyrié. Du moins, plusieurs messages lui furent envoyés pour l’en prévenir. Il faut dire que les Montagnes de la Lune sont si hautes et si vastes qu’il est difficile de savoir où envoyer les corbeaux et les messages. Plusieurs estafettes disparurent dans la nuit pour ne jamais revenir. A peine engagées sur les cimes et cols enneigés fermant ou reliant les plateaux entre eux, les troupes du Roi furent bien vite confrontées au péril de ces montagnes. La nuit, on entendait le bruit de tambours. Parfois, dans l’épais brouillard matinal, on entendait aussi le bruit de cors étouffés. On retrouva à plusieurs endroits, les traces de pas et de chariots de l’armée Rougefort, comme figés dans la neige ou la glace. Lord Rougefort était allé toujours plus haut. A plusieurs endroits aussi, furent retrouvés quelques corps à moitié recouverts par la neige, les casques enfoncés par des billes de frondes, les gorges tranchées ou les corps percés de mauvaises flèches. Jamais le moindre signe des montagnards, en dehors du sentiment permanent d’être épié, et ces bruits dans le lointain. Parfois, la lueur d’un feu sur la montagne d’en face, au milieu des pins. La forêt craquait et gelait, recouverte d’une chape de terreur glacée, d’un silence assourdissant.

On retrouva des traces de chutes de pierre, et des chariots autant que des corps, fracassés plus bas. On retrouva aussi des cordes attachés aux branches basses des arbres. Des cordes tranchées. Qui avait été pendu, et qui avait décroché et fait disparaître les corps ? Les hurlements de loups, la nuit, ne firent rien pour calmer la colonne. Les hommes, emmitouflés dans leurs vêtements, avançaient machinalement. On commença à signaler quelques faits étranges. Deux hommes disparus en queue de colonne. Déserteurs ? Ou autre chose ? Des hommes jurèrent d’avoir vu une créature énorme les survoler. Un homme d’armes se fit empaler avec grand bruit dans une chausse-trappe recouverte de neige en bordure de sentier. Les traces de combats, elles aussi, furent de plus en plus évidentes. Des casques et boucliers, brisés, enfoncés, furent retrouvés. Des chevaux abattus, visiblement découpés et mangés. Des traces de feux de camp. Des flèches, plantées dans les arbres ou dans la neige, et quelques corps.

La troupe fut de plus en plus ralentie par la neige, si dense sur ces sommets, et les bêtes s’épuisèrent, elles durent être aidées par les hommes pour les dégager des ornières et du verglas sous la neige. Des hennissements de chevaux furent entendus un matin. De lointains bruits de combat. La troupe, alertée, se mit en route dans le brouillard et marcha, cinq heures durant.


Elle tomba sur un charnier à moitié enseveli sous la neige.


La bataille s’était visiblement passée des jours plus tôt ; il n’avait plus neigé depuis une semaine, mais les corps étaient totalement congelés par le froid, recouverts d’un épais manteau blanc. On ne distinguait qu’à peine les cadavres. A peine avait-on dégagé les corps, qu’on notait immédiatement les blasons. Croisés, Porte Sanglante des Rougefort… L’armée de Lord Garth Rougefort avait été anéantie, pas de doute. L’endroit glaçait le sang en même temps que les corps ; la neige était à ce point irrégulière qu’il devait y avoir des centaines de cadavres… Et d’où avaient été entendus les bruits de combat et hennissements du matin ? L’armée campa sur place, le temps de dégager les corps pendant plusieurs jours d’un travail ingrat et difficile, dans une ambiance maussade et de peur brute. Un cairn fut érigé, avec les centaines de corps retrouvés et trainés dans la neige. Les chevaux, abattus et congelés, furent laissés aux loups, aux lynx et aux autres charognards. On retrouva le corps décapité de Lord Rougefort, au milieu d’un cercle de chevaliers qui avaient combattu dos à dos, cernés probablement par une meute furieuse.

L’armée entière avait été anéantie, plus de 800 corps avaient été retrouvés.

Et pas un cadavre de leurs mystérieux adversaires n’avait été mis au jour, mais les alentours avaient vu toutes traces recouvertes par les chutes de neige de la semaine précédente.

Des totems à têtes de loups furent retrouvés un peu partout, seul signe de présence d’un ennemi dans les environs. Superstitieux, les soldats ne voulurent pas les décrocher. Le dernier soir, lorsque les dernières pierres furent entassées sur le cairn, des tambours se firent entendre dans la nuit.

Des tambours et des hurlements de loups.

Point du Val
-5pts bataille mineure perdue
-5pts objectif non remporté (survie et retraite)
-5pts affront et destruction de l'armée
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11164
Membre du mois : 2188
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
 
Tour 5 – La Montagne Silencieuse - Année 1 - Mois 02 - Semaine 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1ère à 7ème Années] Résultats et Compte-rendus du Test d'Astronomie (pas de tour de jeu)
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)
» Tour de Farce
» Bonne Année
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Le Cyvosse :: Les Chroniques de l'Ere des Luttes :: Chroniques détaillées du Tour 5-
Sauter vers: