Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tour 5 – Fort-Darion - Année 1 - Mois 01 - Semaine 3
MessageSujet: Tour 5 – Fort-Darion - Année 1 - Mois 01 - Semaine 3   Tour 5 – Fort-Darion - Année 1 - Mois 01 - Semaine 3 EmptyDim 24 Fév - 10:28




  • Bloody Crown
Fort-Darion



L’Empire des Braenaryon n’était pas né depuis trois mois qu’il se forgeait à une vitesse inouïe. Le Nord, l’Orage, le Conflans et Peyredragon se saignaient aux quatre veines pour poursuivre la guerre contre Harren Hoare et ses séides, mais chaque royaume était en train de s’endurcir, de se rénover, et tous oeuvraient de concert pour la victoire.

Du Nord partait quantité d’hommes, d’armes, de minerais et surtout du bois, qui allait ou renforcer le front ou permettre la construction d’ouvrages et de flottes. Les chantiers navals de Peyredragon travaillaient à plein régime, tout comme ses ports, car la flotte impériale en avait fait le nœud de ses communications dans le Détroit. La Néra engrangeait une toute dernière récolte, expédiée dans le Conflans ou l’Orage, tandis que ces deux royaumes mobilisaient toutes leurs forces pour soutenir la progression de l’armée impériale. Celle-ci était encore ad hoc, composée des divisions du Nord, de l’armée disparate des Tully ou de l’armée de l’Orage, où se côtoyaient soldats professionnels et levées de la dernière heure. L’armée de Peyredragon, saignée à Buron, poursuivait sa marche vers la gloire. Jamais une armée aussi hétéroclite n’avait marché sous la même bannière et le total des dépenses militaires des Royaumes Fédérés était dantesque ; on n’avait jamais vu pareille mobilisation de ressources pour un unique conflit. Le Noir avait payé cher ses reculs, mais ses forces étaient encore nombreuses et sa forteresse d’Harrenhal était toujours intacte. L’incroyable intendance nordienne, née du Train Royal, permettait tout au long des trajets maritimes et terrestres de développer les infrastructures et rationnaliser les productions. L’armée impériale elle-même se constituait auprès des premiers généraux, tels Conrad Omble, nommé premier Maréchal d’Empire. Les premières recrues de l’armée Braenaryon étaient venues de tous les horizons : blessés de tous les pays ramassés dans les dispensaires de campagne, déserteurs de l’armée d’Harren, volontaires des armées du Nord, de Peyredragon et de l’Orage, cohortes d’hommes déplacés du fait des mouvements des armées et qui se retrouvant sans rien, s’engagent par idéal ou par nécessité dans l’armée du Loup et du Dragon. La logistique pour nourrir et équiper des armées aussi étendues et divisées dans nombre de contrées était telles qu’un chevau-léger dans l’armée de l’Empereur ou de l’Impératrice pouvait monter un destrier du Conflans, être équipé d’un uniforme tissé à Peyredragon en laine du Nord, protégé par des lames et armures des ateliers de Blancport tout en mangeant des denrées venues de la Néra. L’Empire était fort et fragile de sa multitude.

Mais la maison Braenaryon n’avait toujours pas de pied à terre, toujours pas de territoire. Il avait été acté qu’un territoire neutre lui serait accordé pour faire sièger les parlements d’Empire et ses diverses autorités, un territoire central qui pourrait permettre l’édification d’un futur centre politique et de négoce.

Les discussions allèrent bon train. Le Nord fut rejeté, tout comme Peyredragon, pour les raisons qui poussèrent Torrhen et Rhaenys Braenaryon à renoncer à leurs premiers patronymes. En sus, ces contrées étaient excentrées et parfois difficiles d’accès. Le Conflans en son cœur était domaine des Tully, et la Néra s’était soulevée en appelant Orage et Peyredragon à la rescousse. Quant à l’Orage lui-même, ses terres étaient si menacées qu’il était difficile d’y établir quoi que ce soit pour le moment.

La solution vint de tractations menées avec la veuve Harwick, de Salins. Son mari mort à la guerre sans héritier et sa lignée mourrant avec elle, la veuve concéda à l’Empereur ses terres contre une rente confortable. L’endroit, sis entre le Conflans et la Néra, était idéal, car son accès maritime sur le Détroit était assuré par la Baie des Crabes, ce qui permettrait de communiquer avec tout l’est de Westeros. Une route, empruntée par Jon Stark quelques mois plus tôt, permettait de monter au Nord, bien que Blancport restait plus accessible. Le fleuve permettait de remonter jusqu’au Trident et de là, de communiquer avec tout le Conflans. En sus, Salins, Herpivoie, Darry, Viergétang, étaient les premières cités libérées par la Coalition, quand Torrhen était encore Stark et Rhaenys, une Targaryen. Le « droit de conquête » ancestral s’appliquait à ces villes, prises au Noir alors que les Tully ne règnaient encore. Le Roi du Conflans, Lyham Tully, entérina la décision de bonne grâce, car ces cités s’étaient rendues d’elles-mêmes à l’armée nordienne et peyredragonienne et il n’avait pas les moyens militaires ou financiers de les tenir. Les nobles locaux furent dûment interrogés sur leur volonté et leurs aspirations vis-à-vis de l’Empire. Lord Herpivoie et Buckwell se rangèrent immédiatement à l’idée, Lord Darry fut plus difficile à convaincre, et Lord Mouton quant à lui, était discrédité par sa participation toujours active mais dans le camp Hoare, Viergétang ayant été prise en son absence. Le nouvel espace Braenaryon courait donc d’Herpivoie et le pied du Trident, jusque la mer à Salins, et Les Epois au sud.

L’Empereur ratifia d’un trait de plume, contresigné par les autres souverains fédérés, la formation de cet état dans l’Etat. Et Salins devint alors Fort-Darion, la nouvelle capitale de l’Empire. L’endroit se développait rapidement depuis la bataille de Paege, cinq mois plus tôt. Les blessés y étaient soignés, les marchandises y transitaient, on y transformait denrées et équipements. L’endroit n’était pas encore habité par la puissance impériale, mais il en était déjà une des principales artères. Cet endroit si modeste deviendrait bientôt le cœur des Royaumes Fédérés, une fois la guerre finie.
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11085
Membre du mois : 2175
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
 
Tour 5 – Fort-Darion - Année 1 - Mois 01 - Semaine 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1ère à 7ème Années] Résultats et Compte-rendus du Test d'Astronomie (pas de tour de jeu)
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)
» Tour de Farce
» Bonne Année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Le Cyvosse :: Les Chroniques de l'Ere des Luttes :: Chroniques détaillées du Tour 5-
Sauter vers: