Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tour 3 - La Couronne de l'Orage - Année 0 - Mois 7 - Semaine 4
MessageSujet: Tour 3 - La Couronne de l'Orage - Année 0 - Mois 7 - Semaine 4   Tour 3 - La Couronne de l'Orage - Année 0 - Mois 7 - Semaine 4 EmptyDim 24 Fév - 0:52




  • Bloody Crown
La Couronne de l'Orage




La victoire à Accalmie est acquise depuis quelques jours seulement. Les troupes du Conflans se retirent partout. Mais le désastre est profond. Le Roi est mort, avec une partie de son armée la plus expérimentée et la plus compétente. L'armée du Conflans a dévasté les domaines, a capturé des dizaines de chevaliers, a massacré des centaines de prisonniers. Le commerce est en miettes, la récolte, perdue dans l'ouest du Royaume. L'armée ennemie a subi des pertes, mais repart vers le couchant avec la majorité de ses troupes d'invasion. Le Roi est mort.


Alors vive la Reine.


Argella Durrandon prend la suite de son père. Rowenna, sa mère, obtient le titre symbolique de Reine-Mère. En une bataille, elle a presque tout perdu, même si elle ne le sait pas encore, son retour du Nord en navire ayant été retardé au large de Peyredragon par une terrible tempête. Argella elle-même ne peut régner seule. Selon les lois communément partagées à Westeros, le Royaume doit avoir un Roi. Elle transmettra à celui qu'elle épousera le titre de Roi des Terres de l'Orage et Sire d'Accalmie. Cela ne l'empêche pas d'organiser son propre couronnement dans une Accalmie blessée, mais victorieuse.


La cité a vu ses portes rouvertes aux alentours, découvrant villages incendiés, champs razziés et populations déplacées ou massacrées. Les soldats du Conflans se sont avérés pires bêtes que les fer-nés. Mais la victoire est acquise. Vivres, alcools et matériels entrent à nouveau en ville. Des milliers de soldats de l'Orage, mercenaires et conscrits en majorité, tiennent les murs aux côtés d'une armée venue de Dorne, dont les tenues tape-à-l'oeil excitent aussi bien l'admiration et la reconnaissance que de vieilles rancoeurs ancestrales. La situation reste pourtant sous le contrôle des officiers de chaque camp.


La Reine se présente dans le septuaire de la Cité. La Foule est immense, dehors. Peuple en larmes plus qu'en liesse, car Feu le Roi, parfois si détesté à l'étranger, était énormément apprécié de ses gens. La Princesse fend la foule, entouré de piquiers royaux. L'armée est présente, tant orageoise que dornienne. Le peuple tout entier emplit la place et les rues avoisinantes, essayant d'apercevoir ce nouvel avenir qui défile devant ses yeux.


Argella Durrandon porte une robe noire, en signe de deuil. Elle semble marquée par ses récentes blessures et ses pertes, mais elle avance fièrement. A l'intérieur, tout ce que l'Orage compte de nobles ayant eu le temps de venir, c'est à dire assez peu. Quantité des chefs de famille et leurs fils sont encore dans l'armée du nord, ceux des armées du sud sont avec leurs troupes... La cour est malgré tout présente. Argella se présente devant le septon, devant Karnal Buckler qui porte sur un coussin de velours doré, la couronne de son père, laissée à la capitale le temps de la guerre. L'oeuvre est finement ouvragée, symbolisant les bois de cerf de la maison. Le Septon prêche à la guerre, prie avec l'assemblée. Le cœur chante des louanges au Père et à la Mère, prie le Ferrant d'armer le peuple, le Guerrier d'oeuvrer pour la vengeance, et la Jouvencelle de se cacher le regard. La diatribe est frontale, presque martiale. Elle exhorte les foules.


Argella, agenouillée, prie. Le septon lui pose sa couronne sur la tête. Elle est Reine.


Se redressant, elle se retourne face à l'aristocratie orageoise, aux officiers dorniens également présents. Tous s'agenouillent devant Sa Majesté. La Reine fend la foule en sens inverse. Elle sort du septuaire aux cris de « Vive la Reine ! », « Vengeance pour le Roi ! », « La guerre ! ». Quelques cris à l'encontre de la présence de l'ennemi séculaire dans la cité sont sèchement rabroués sur ordre du capitaine des gardes, qui fait donner de la matraque à ses hommes pour calmer les fauteurs de troubles. D'immenses tablées sont dressées. La Reine l'a décidé, elle offre un banquet à son peuple pour son couronnement. Prennent place autour d'elle les mieux nés et leurs gardes, et plus loin, soldats de Dorne et de l'Orage qui après une prière de recueillement pour les camarades tombés, dévorent ce qu'il reste des réserves du siège, réduisant les stocks à peau de chagrin. Mais la Reine a conscience qu'il s'agissait d'un mal nécessaire.


Tout se passera bien, durant les heures de ce repas, même si les officiers rivalisent de vantardises une fois avinés, même si quelques échauffourées éclatent. Un duel entre un chevalier orageois et un dornien manque de dégénérer, en marge des longues tablées, mais la garde veille.


Il est temps de se tourner vers l'avenir et vers la guerre.

Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11886
Membre du mois : 2379
Revenir en haut Aller en bas
http://bloody-crown.forumactif.org
 
Tour 3 - La Couronne de l'Orage - Année 0 - Mois 7 - Semaine 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du monde virtuel
» tour carrée et tour ronde...
» Chacun son tour...! Bito, à toi de jouer.
» Tour de garde du Rohan
» L'orage gronde au loin, la porte s'ouvre... Gully07 entre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Le Cyvosse :: Les Chroniques de l'Ere des Luttes :: Chroniques détaillées du Tour 3-
Sauter vers: