Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tour 6 – La Reine plus Haute que la Montagne - Année 1 - Mois 06 - Semaine 4
MessageSujet: Tour 6 – La Reine plus Haute que la Montagne - Année 1 - Mois 06 - Semaine 4   Tour 6 – La Reine plus Haute que la Montagne - Année 1 - Mois 06 - Semaine 4 EmptySam 23 Fév - 23:07




  • Bloody Crown
La Reine Plus Haute que la Montagne



La Reine du Val est réputée pour être la plus belle femme de Westeros. Parfois, sa beauté et sa prestance, son charisme naturel, font oublier à quel point elle est une politicienne talentueuse et dotée d’une certaine clairvoyance. Le Val était un Royaume Neutre, en ce début de l’Ere des Luttes. On l’avait pressenti s’allier au Nord contre Harrenhal, puis se retourner contre ses anciens amis nordistes ou de Peyredragon lorsque le vent de la discorde avait tourné. Le Val restait épargné par les combats entre les puissants de ce monde, Empire et Puissances Centrales. La guerre ravageait tous les royaumes ou presque, mais les Arryn campaient sur leurs positions, protégés par leur neutralité et leurs hautes montagnes. Il n’en restait pas moins que des factions se déchiraient, là-haut. Les pro-Empire, les croisés de la Foi qui voulaient combattre la monstruosité impériale, et ceux qui voulaient préserver la neutralité du Val envers et contre tout. Trois factions qui s’écharpaient. La Reine avait dû prendre le relais, son fils, jeune roi en deuil, n’étant pas capable de prendre les rênes de la situation. Elle avait renvoyé les troupes chez elles, et avait essayé de parlementer avec toutes les parties de cette empoignade politique.

Jusqu’à ce qu’elle entende que les seigneurs s’étant manifestés pour la Croisade continuaient de comploter, sous le couvert de la démobilisation de ses troupes. Son contre-espionnage lui appris que plusieurs seigneurs, dont le plus véhément était le fils de son ex-amant, Lord Rougefort, prévoyaient de prendre de force la flotte du Val pour transborder les troupes croisées jusque les terres impériales plus au sud. L’opération prévoyait l’assassinat de plusieurs agents de la Reine, et il y avait même des manœuvres qui visaient à pousser les hauts seigneurs loyaux aux Sept à museler le Roi, à prendre le contrôle du conseil.

La Reine décida d’agir, avant que le risque de voir le trône usurpé ne se renforce… Et surtout, dans l’espoir d’éviter la guerre ouverte avec un Empire qui encerclait totalement le royaume. Elle rassembla des compagnies d’hommes d’armes disséminées dans diverses garnisons et ne souffla mot à quiconque de sa manœuvre, ni à ses plus proches conseillers, ni à son propre fils qui pleurait toujours son épouse. Sous couvert de visites de courtoisie, elle disparut de la Grand’Route, rejoignit les compagnies de ses troupes, et fonça sur Redfort. Alerté par la progression d’une troupe royale, le jeune héritier Rougefort compris que la conspiration était éventée. Il arma ses levées féodales, et se prépara à la bataille.

Celle-ci fut brève mais intense. Après une première sommation, beaucoup de conscrits se rendaient déjà aux troupes régines, et le reste fut prestement dispersé à coups d’arbalètes et de hallebardes, le sang des défenseurs de Redfort maculant la neige. La résistance ne dura pas. Les prisonniers qui s’étaient rendus avant le combat furent mutilés, pour que leur rebéllion ne reste pas impunie ; quiconque porte la main à l’épée en présence de la Reine est un félon. Les familles de ces traîtres furent expulsées de la bourgade. Les prisonniers pris après le combat furent mutilés eux aussi, et exposés dans des gibets. Seules les familles loyales, qui n’avaient pas pris les armes, furent honorées. Et le tout jeune Lord Rougefort fut traîné, couvert de chaînes et de blessures, devant la Reine en personne. Fière et digne. Campée dans son manteau de fourrure d’hermine, couronne d’argent sur la tête. Encadrée de chevaliers à pied. Elle accusa Lord Rougefort de félonie, et malgré ses supplications, des hommes en armes lui passèrent la corde au cou devant toute la bourgade rassemblée et la Reine, ferme et intransigeante aux pleurs et aux appels à la clémence. L’homme ne tint que quelques instants, avant de se figer, pendu à la balustrade de son propre castel qui dominait le bourg.

La Reine foula du pied la neige ensanglantée par les combats. Grimpa sur la terrasse du castel qui présentait à la foule, et entama d’une voix claire.

| Des traîtres ont essayé de vous monter contre la maison Arryn, contre mon fils le Roi. Ils pensaient le Royaume affaibli par ses pertes, sans chef depuis la mort de mon mari, et le deuil de son fils. Traître espoir que celui qui empoisonne les ambitieux et les factieux. Le Val est toujours tenu. Il n’est ni impérial, ni Hoare, ni Hightower. Il est le Val, sous la bannière Arryn, sous l’étendard des milliers de maisons puissantes ou non qui le tiennent au nom de la paix du Roi. Il n’y a qu’une seule Loi, et personne ne peut y déroger, ni gens du peuple, ni nobles nés dans la soie. Et le Val n’enverra pas ses fils mourir dans une guerre de religion qui ne nous concerne pas. Il n’y a qu’une seule Loi.


Répétait-elle, distinctement.


| La Reine, c’est moi. |


Points du Val
+5pts Renforcement du pouvoir royal

Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11836
Membre du mois : 2340
Revenir en haut Aller en bas
http://bloody-crown.forumactif.org
 
Tour 6 – La Reine plus Haute que la Montagne - Année 1 - Mois 06 - Semaine 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du monde virtuel
» tour carrée et tour ronde...
» Chacun son tour...! Bito, à toi de jouer.
» Tour de garde du Rohan
» La Reine me recevera-t-elle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Le Cyvosse :: Les Chroniques de l'Ere des Luttes :: Chroniques détaillées du Tour 6-
Sauter vers: