Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Livre I, Intrigue N°2 - Les Hommes Et Femmes De Génie Sont Des Météores Destinés À Brûler Pour Éclairer Leur Siècle
MessageSujet: Livre I, Intrigue N°2 - Les Hommes Et Femmes De Génie Sont Des Météores Destinés À Brûler Pour Éclairer Leur Siècle    Livre I, Intrigue N°2 - Les Hommes Et Femmes De Génie Sont Des Météores Destinés À Brûler Pour Éclairer Leur Siècle EmptySam 23 Fév - 15:51




  • Bloody Crown
Le Noir



Que vois-tu sur cette carte, mon fils? |

La voix du Roi des Rois est calme. Aucune fébrilité, aucune peur. Il regarde, il analyse. Son fils Joren étudie les pions de bois sculpté aux couleurs des différents bélligérants. La Néra est à feu et à sang. Sombreval est tombée, comme Rosby et Fengué. Environ quatre mille hommes du Conflans et de la Néra sont morts. La région échappe au contrôle d'Harrenhal. Le fils n'est pas un néophyte en matière de guerre ; il a mené une armée contre l'Orage deux ans plus tôt et en a retiré quelques succès, ainsi que de quelques combats contre les nordiens des années plus tôt. Il redresse le regard vers son père, vers le vieil homme bien droit, bien concentré.

| Ils nous ont pris l'initiative, père. Il faut user de notre armée en cours de rassemblement aux Jumeaux, nous allons avoir besoin de tous les hommes disponibles. Il va falloir couler les navires des dragons et des orageois, nuire à leur commerce dans le Détroit. C'est une catastrophe, Sombreval, et après les Trois Collines... |

Le regard du vieux Roi se porte sur son fils. Il n'est pas en colère. Il n'a pas plus peur. Il n'attendait pas d'être rassuré. Il attendait des pistes d'analyse, des idées. Il attendait plus de son fils, comme toujours. Il attendait qu'il soit lui, de fait. Mais ce n'est pas le cas. Comme le ciel n'a pas deux soleils, Westeros n'a pas deux Harren Hoare.

| Bien. Tu me confirmes les intentions du Dragon et du Cerf. Je crois que mon courrier à la Targaryen n'a pas eu l'effet escompté. Tu vois un désastre exactement là où ils voient des victoires. Les fous. Que vois-tu sur cette carte, concrètement? |

| Je vois... Eh bien, des armées. Nous avons perdu trois villes là où l'ennemi n'en a perdu aucune. Ils ont leurs armées là, là et là, mais... |

| Précisément. Nous voyons leurs armées. Ils nous ont pris de vitesse, c'est vrai. Comme prévu. Mais maintenant, ils sont à notre portée, n'est-ce pas ? Ces fous se sont exposés. | Le Roi a coupé son fils, lui a fait durement la leçon. Il reprend, d'une voix plus calme. | Vas à The Antlers et rejoint mes Riverains. Orchestre le rassemblement. Eren en a bientôt fini de sa mission en mer, et je crois qu'il est temps d'user de Yoren avec plus d'ambition. Nous ne sommes pas vaincus, fils. Ce sang qui a coulé est un investissement sur l'avenir. N'oublie pas notre devise. Pour brûler et s'élever, il nous faut du combustible. Il n'y en a pas de meilleur pour notre ascension que le sang. |





  • Bloody Crown
Le Tonnerre Gronde



La guerre qui menaçait n'a su être désamorcée. Les bâtards gagnent les tournois, les amis d'hier se défient les uns des autres, les ennemis d'autrefois tirent l'épée à nouveau. La paix n'est déjà plus qu'un lointain souvenir. Le Grand Tournoi  de Goëville a été un moment de partage et de connaissance, de découverte et d'enrichissement mutuel. Pourtant, les honneurs, la gloire et l'amitié affichés sur les lices ou aux banquets masquait bien la réalité qui se jouait dans la plus haute tour du Castel Grafton. Dans cette pièce, autour d'une unique table, une dizaine de personnes, les puissants de ce monde, s'accordaient pour sceller le destin de centaines de milliers d'autres. L'arrogance, la rancoeur et l'ambition ont nourri les débats. La Baie de la Néra, récente conquête d'Harren le Noir, s'est enflammée et s'est révoltée en partie contre le pouvoir du Sautoir, en appelant aux pays voisins pour s'émanciper de la tutelle du Roi des Rois. Harrenhal affrontera donc Peyredragon et l'Orage. L'Ouest prendra partie pour le Sautoir, Dorne pour Peyredragon. Le Nord et le Val s'enferment dans une neutralité méfiante, rejetant l'un comme l'autre de ces camps. La position de chacun des bélligérants entraîne des réactions en chaîne incontrôlables. Le Bief et l'Orage ferment leurs comptoirs aux hommes de l'Ouest, Dorne voit sa frontière nord se teinter de sang. Les alliances se font et se défont. Des hommes meurent dans le Bois-Aux-Loups, dans la région bordant la Néra, en amont de la Mander et autour des Montagnes Rouges. L'Ere des Luttes a commencé.





  • Bloody Crown
Le Barbare



Il est là, parmi sa meute d'enragés. Les flèches fusent depuis les créneaux et fauchent ses guerriers par dizaines. Les traînées des projectiles enflammés illuminent le ciel. Alors c'est ça, la mort d'une ville ? Le Barbare n'est pas déçu. Ce spectacle est grandiose, majestueux. Son et lumière, odeur et mort. Ses hommes meurent encore et encore en escaladant les murs comme ils le peuvent. Les berserks, rendus fous par un cocktail hallucinogène, incendient les portes, puis l'enfoncent une fois fragilisée. Une immense clameur monte de dizaines de milliers de gorges. Il se sent porté par cet élan alors que son nom est scandé en choeur par des hordes de tueurs à ses ordres.

| Hrotgar ! Hrotgar ! Hrotgar ! |

Il s'avance avec ses camarades, des guerriers et des pillards qu'il connaît depuis toujours. Il s'élance. Peu de flèches partent des créneaux, maintenant. On y entend les hurlements des mourants et les cris de guerre des combattants. Ca se tue sans faire semblant, là-haut. A son tour. Le premier à s'opposer à lui est un homme de grande stature, mais raide comme le sont les vieux. Il esquive son coup d'épée avec le plat de sa hache alors que ses hommes se répandent dans la place, assaillant les défenseurs en hurlant. Beaucoup sont massacrés des deux côtés, les hommes tombent comme des mouches. Le chef ennemi pare à son tour, bloque un coup de hache avec son épée et ouvre une estafilade sur le torse du Barbare, qui envoie le revers de son fer de hache sur le côté du genoux du nordien qui s'effondre. Il l'achève d'un coup en plein visage. Riant aux éclats, grisé par la mort qu'il distribue sans scrupule, le guerrier enjambe le corps et rejoint le carnage. Ce soir, il dormira sur un tas d'or et d'argent, couvert du sang de ses ennemis et entouré de femmes prises à l'ennemi.

Et demain, il ira lui-même clouer une peau de loup sur la route de la légendaire Winterfell.

Viens à moi, Roi du Nord. Je me ferais une cape de ta fourrure.

La nuit résonne des hurlements d'agonie des milliers de victimes de son armée. Motte-La-Forêt est tombée.





  • Bloody Crown
Alliances et Dangers



Le Roi du Nord a réformé son pays pour les épreuves à venir. Il a modernisé son armée en signant des décrets formant un embryon d'armée professionnelle et a fait bâtir sur tout le territoire un réseau de ravitaillement particulière efficace, se basant sur une gestion d'Etat des différentes ressources locales, prélevées auprès de ses bannerets. La guerre contre les sauvageons a connu une entame bien difficile ; Lord Flint a été contraint au retrait avec ses troupes tandis que Motte-La-Forêt, principale place-forte au nord de Winterfell, est tombée entre les mains des barbares. L'armée s'est donc mise en marche avec l'essentiel de la noblesse et des troupes du Nord, accompagnées par une délégation ouestrienne. En effet, le Nord a mis a profit le Grand Tournoi du Val pour nouer de nouveaux liens avec l'étranger. C'est ainsi que sa fille doit se marier à la fin de la guerre contre les sauvageons avec le Prince Lyman Lannister, qui fut accompagné jusque Winterfell par son ami Gareth Kenning et surtout, par sa mère Jordane Lannister, qui a négocié avec le Loup les bases de la future alliance entre le Nord et l'Ouest. En sus, le Nord s'est allié au Val d'Arryn et a ouvert des liens avec Dorne et Peyredragon. Une délégation nordienne, protégée notamment par Ser Tiago Icebreaker, s'est rendu à Hautjardin pour ouvrir de nouvelles perspectives diplomatiques tandis que Jon Stark, héritier du Nord, nouait des liens avec Ronnel Arryn, le jeune suzerain du Val. Torrhen Stark pouvait aussi compter sur sa fille Jeyne, qui finit par jouer le jeu de son mariage avec un ouestrien et qui fut par la suite chargée de préparer le remariager de son père... Le Nord s'apprétait donc à bénéficier des fruits de sa politique d'ouverture par un mariage, tout en anticipant le départ des Stark, de leurs bannerets et du Prince Lannister à la guerre. Tout allait se jouer dans les semaines à venir. D'autant plus que sans le savoir, le Roi du Nord était trahi dans sa propre couche par sa maîtresse, Mathie Rivers. Agent d'Harren le Noir et peut-être même des Targaryen, la beauté native du Conflans a les confidences de son amant et si elle est plus que jamais tiraillée entre son devoir forcé et son affection pour ce Nord qu'elle a appris à aimer, Mathie doit envoyé des nouvelles à ses commanditaires sous peine de voir leurs menaces mises à exécution... L'Hiver vient pour le Nord.

Le Royaume de la Montagne et du Val a retiré tous les fruits du Grand Tournoi organisé par sa Reine Sharra Arryn. Grâce aux nombreux traités d'alliance, de coopération ou de commerce signés durant les festivités, le Val a supplanté l'Ouest comme plaque tournante du commerce de Westeros et s'est grandement enrichit. Ses frontières sont bien défendues et garanties par le Roi Torrhen Stark du Nord, avec qui la Reine a noué quelques liens. Le jeune Roi Ronnel a su se montrer digne de son rang en nouant des liens avec son égal du Nord, tout en s'impliquant plus avant dans la gestion du Royaume avec sa mère. Sharra et Ronnel évoquent tous deux l'idée pour l'une de se remarier, pour l'autre de s'unir. L'Ouest, partenaire ancien du Val, est envisagé pour cette seconde union, grâce peut-être aux informations glanées par la jeune espionne Elya. Cela permettrait de fonder un trio d'alliance avec le Nord, l'Ouest et le Val. Le Royaume n'est peut-être impliqué dans aucun conflit, mais sa position centrale, sa richesse et sa puissance en devenir en font un pays de premier plan dans l'avenir de tout Westeros. Pour encore accroître les échanges, les villes valoises accueillent ces prochaines semaines la Compagnie du Ferrant bieffoise.

Sous le coup d'une révolte dans la Baie de la Néra et unanimement rejeté pour son assassinat d'une délégation des Targaryen, Harren Hoare a élaboré un plan complexe dans son conflit à venir contre le Dragon et le Cerf. Il a arrêté ses raids contre le Nord en signe d'apaisement, ainsi que contre le Bief. Il a ménagé ses voisins et a obtenu crédit des Lannister dans le conflit qui s'annonce, tout en essayant de pousser le Nord et le Val dans la neutralité. A ce moment-là, ses troupes étaient en cours de mobilisation pour repousser les armées Durrandon et Targaryen, qui venaient soutenir les rebelles de la Néra. Le Dragon prit d'assaut Sombreval et le Cerf détruisit une petite armée non loin du fleuve, mais Harren savait désormais où se trouvaient ses ennemis, et quels étaient leurs objectifs. Il joua sur leurs dissensions, en révélant à Rhaenys Targaryen que Durrandon, son allié de circonstances contre lui, avait joué double-jeu dans l'assassinat de son frère et de sa sœur. Dans le même temps Harren Hoare se mit à jouer sur quantité d'autres tableaux. Ses préparatifs lui coutèrent son trésor et l'endettèrent, mais son plan était en branle. Dans le même temps, le Roi des Rois essaya de marier sa fille à un prince du Val ou du Nord, mais sans succès pour le moment. Il lui reste également son pirate de fils, mais Yoren Pyke semble pourchasser d'autres proies, tout aussi princières...

Les Targaryen ont crée la surprise. Cela a peut-être à voir avec l'utilisation par la Reine Rhaenys de tous les outils à sa disposition ; liens avec Essos, talent diplomatique et intimidation au dragon. En sus, elle a su se ménager des opportunités en envoyant la jeune Daena Velaryon en mission diplomatique dans la Baie de la Néra, ou Orys Baratheon dans le Val. Ces deux missions ne se sont pas forcément conclues de la meilleure façon mais des liens solides sont crées sur le terrain, notamment avec l'aide de la servante Evaenys Waters, qui a pu rencontrer quantité de petites gens dans la région de Sombreval et de Rosby pour faire remonter des informations à dame Velaryon. Rhaenys Targaryen et Orys Baratheon, son demi-frère et plus proche conseiller, ont su négocier le soutien et même l'union probable à venir avec Dorne, tandis qu'ils s'assuraient de la neutralité du Bief, du Nord et du Val. En sus, Ser Baratheon s'est illustré en joute, finissant premier du Grand Tournoi. Lui, le bâtard, champion de Westeros à la lance... Une fois le flanc nord assuré, la Reine est entrée en campagne personnellement auprès des rebelles de la Néra, devenant le premier souverain de Westeros à s'impliquer directement dans une bataille en ce début d'Ere des Luttes. Elle a pris Sombreval d'assaut, poussant la population à se révolter contre les soldats du Conflans présent. L'affaire a viré à la boucherie et la Reine a déjà du sang sur les mains, mais la prise de la ville est vécue comme un symbole par tout Westeros ; David a mis une gifle à Goliath et Harren est forcé de réagir, désormais.





  • Bloody Crown
L'Arrogant



Le Roi chevauche sans casque au milieu du champ de bataille. Environ cinq mille hommes sont tombés sur ce champ de bataille. Les deux tiers au moins dans le camp d'en face. Cet endroit devait être si beau, par temps de paix. Il est déjà passé par ici, alors qu'il était encore maître de la région, avant qu'il ne se la fasse voler par ce traître d'Harren le Noir. Son cheval avance doucement au milieu des corps. Partout, des fantassins empilent les corps et creusent des fosses communes pour les faire basculer dedans. La victoire est totale. L'ennemi est brisé, vaincu. Il manquera au corps principal d'Harren cette fraction désormais détruite. Certains se sont échappés, de vils félons. En passant au milieu de ses hommes qui se rassemblent par unités, épuisés et couverts de sang dans leurs tenues couleur paille, sous leurs armures cabossés, la troupe l'acclame, criant son nom, cognant les hampes des piquers contre le sol. Les étendards du cerf couronné sont agités partout. C'est l'hystérie. Argilac Durrandon salue ses hommes qui se sont vaillamment battus, puis il met pied à terre. A la lueur des torches, le camp de l'armée reste plein d'activité malgré l'heure avancée. Il rentre sous la tente et rejoint la table de la jeune femme, blonde, aux traits tirés par la fatigue et par la peur. La discussion s'engage, d'abord gênée et malhabile. Durrandon va droit au but, il demande tout à la jeune femme. Les circonstances de sa capture, ses conditions de détention, les mouvements de troupes ennemis. Tout, pendant que tous deux mangent de la volaille rôtie et divers plats préparés pour le Roi de l'Orage. La petite fait preuve d'une confiance infinie dans les capacités de sa Reine Rhaenys pour sauver le continent tout entier de la ruine et gagner ses batailles. N'a-t-elle pas pris Sombreval sans siège?

| Elle n'a pourtant qu'une dizaine de milliers d'hommes et une poignée de navires, ma demoiselle. Cela n'est pas assez pour conquérir un continent. Quand bien même dispose-t-elle d'un dragon. | Réplique alors le fier Roi de l'Orage.

La jeune fille écarquille les yeux et répond avec l'empressement né de la fatigue.

| Un dragon, votre Grâce ? Mais ce n'est que provisoire ! En me promenant dans la forteresse, plus jeune, je suis tombée sur une large pièce, et j'ai vu des œufs... Beaucoup d'oeufs ! Même que j'ai bien failli mourir, ce jour-là, Sire ! |

Le Durrandon se fige. Puis, un sourire naît à la commissure de ses lèvres.

| Je vois. Votre Reine n'est pas le danger ambulant que voudrait le faire croire le Noir, n'est-ce pas ? C'est une bonne chose. Il faut vraiment que je la rencontre... | finit-il dans un sourire.

Le Cerf porte son gobelet de vin à sa bouche et sourit à l'idée que, décidément, le savoir, c'est le pouvoir. A votre santé, Rhaenys Targaryen. Nôtre est la Fureur.





  • Bloody Crown
Fêtes et Sang



L'Ouest est dans une position difficile. Indécis quant à la marche à suivre vis-à-vis des tensions avec le Bief, le Roi Loren Lannister a mobilisé puis démobilisé ses troupes. Soutenant Harren le Noir contre les envahisseurs étrangers que sont les Dragons, les Lannister se sont aliénés le Bief et l'Orage qui voyaient d'un mauvais œil l'accès d'Harrenhal aux coffres de Castral Roc. Leurs marchands refoulés de ces territoires, les tensions vont croissantes avec le Bief et le long passif entre les deux royaumes semble tout prêt d'éclater à nouveau. Investissant lourdement, le trésor de Castral Roc fut quelque peu asséché par les dépenses, les mobilisations et l'aide à Harren le Noir. Pourtant, Jordane Lannister a su nouer des liens plus étroits avec son amie Sharra Arryn alors que son fils le Prince Lyman a su charmer sa promise, la princesse Stark, et a su se tailler une place dans l'ordre de bataille du Nord contre les sauvageons. Le Prince est d'ailleurs suivi par son camarade Gareth Kenning, qui fait partie de sa suite. Sitôt la campagne terminée, le Prince doit normalement épouser sa promise sous la bénédiction des Anciens Dieux, du Roi du Nord et de sa mère la Reine, venue spécialement pour organiser l'événement pendant la guerre, et négocier une alliance solide avec le Nord. Pendant le même temps, l'Ouest se prépare à une escalade éventuelle... Le Roi Loren, quant à lui, rentrera sous peu en son pays avec ses filles et la rumeur d'une union avec le Val, avec une des deux princesses Lannister, commence à se répandre. Au pays, les Clegane commencent à être accusés d'entretenir les tensions avec le Bief en s'y rendant pour piller et assassiner, ce qui risque de jeter une certaine opprobre sur la garde royale, car Aléinor, femme-guerrière, est très proche du souverain tandis qu'elle fut bientôt rejointe par son cousin Deonte. Si le Roi Mern venait à demander des explications à Loren Lannister, cela ne ferait rien pour calmer la situation...

Le Roi Argilac Durrandon est connu pour être un sanguin. Alors que son épouse complote de son côté contre Dorne pour assembler les royaumes et que sa fille assemble ses troupes, Argilac a volé au secours des rebelles de la Néra, saisissant l'occasion de se venger de la guerre perdue contre Harren le Noir deux ans plus tôt. Alors que son pays connaissait un commerce florissant avec le Bief et qu'il se développait vers l'extérieur, l'armée était correctement organisée et équipée. Franchissant la Néra avec environ quinze mille rebelles et orageois, le Cerf a vaincu une petite force de loyalistes à Harren le Noir dans une bataille à sens unique, un véritable carnage. Prenant Rosby et Fengué, Durrandon s'assure une zone tampon confortable en cas de contre-attaque ennemie, ce qui lui laisse en plus le temps de recevoir d'éventuels renforts. Reste la question de la coordination avec les Targaryen, qui se battent aussi contre Hoare mais avec des intérêts différents... Dans le même temps, une partie de la noblesse orageoise, principale nobles dames, part assister aux festivités prévues chez les amis bieffois, à Hautjardin. Comme Livia Torth, qui compte bien marier sa fille Ayana à Manfred Hightower du Bief, et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres.

Le Roi du Bief Mern Gardener est sans aucun doute le monarque le plus tempéré de Westeros. Alors qu'au sud la frontière connaît des troubles avec Dorne et qu'au nord c'est pire encore avec l'Ouest, Gardener invite ses partenaires commerciaux privilégiés de l'Orage et ses voisins de Dorne, Princesse Deria Martell incluse, pour résoudre pacifiquement le conflit. Resté neutre vis à vis du conflit majeur secouant le continent, Mern Gardener reçoit ses invités avec faste, sa femme Tricia rayonnant pour accueillir les princes de l'étranger. Dans le même temps, le Roi a lancé une politique de grands travaux, bâtissant de nouvelles infrastructures dans la capitale pour satisfaire le peuple. Ces grands travaux sont en partie financés par la belle-famille du Roi, les Hightower, qui ont formé une compagnie commerciale de renom, la Compagnie du Ferrand. Par mesure de précaution, le Roi a également ordonné à certains de ses bannerets frontaliers de surveiller l'Ouest et la région de la Néra, mais il n'a pas mis de troupes face à Dorne pour ne pas envenimer la situation.

Dorne justement, s'est développé rapidement. La Princesse Deria noua des relations diplomatiques et commerciales du Nord à l'Ouest en passant par le Val et Peyredragon. Elle s'est beaucoup rapprochée du Dragon et il se murmure qu'un mariage entre le Prince Roward, son frère, et la Reine Rhaenys Targaryen n'est qu'une question de temps. C'est pendant ce même tournoi que s'illustrèrent plusieurs dorniens, l'impétueux Anders Martell et Elias Noirmont en tête. Mais pendant ce temps, la population dornienne grondait contre le fait qu'il n'y ait eu aucun responsable de trouvé au meurtre de l'ancienne Princesse Meria et de son héritier, le père de la Princesse actuelle. Des troubles ont agité les frontières avec l'Orage et avec le Bief, mais la Princesse a su pour l'instant garder la situation sous contrôle. Une large partie de sa noblesse, Forrest, Noirmont, Martell et autres, se déplace alors à Hautjardin pour rencontrer les bieffois dans le cadre des festivités voulues par le Roi Mern Gardener. La question du maintien de la paix dépend probablement de la réussite de ces semaines entières de ripailles... Il pourrait cependant y avoir des incidents. La servante d'Arianne Martell, Perle Sand, a ainsi rencontré l'orageoise Livia Torth et la situation fut pour le moins sanglante. Dans le Détroit, la situation se corse. Les revenus venus d'Essos sont en diminution et aujourd'hui, une flotte de navires pirates croise plus loin au sud de Dorne, qui ne semble pas être leur direction, mais comment savoir ?





  • Bloody Crown
Le Tigre de Volantis



Pentos est assiégée. Les armes de siège propulsent quantité de roc et de traits par dessus les créneaux allumant incendies et ravageant les murailles. Dans la baie du port, des navires par dizaines ont engagé le combat contre les fortifications de la rade, bombardant les fortifications. Des murs viennent à intervalles réguliers les tirs de contre-batterie des défenseurs, qui écrasent ou perforent les hommes et détruisent les machines des assiégeants. La vaste armée du Tigre est prête, derrière la ligne de crête, à se lancer à l'assaut au moindre signe de brèche. Pourtant, le regard du Guerrier est attiré vers une estafette qui le salue et lui tend un message cacheté. Le Tigre lit son contenu et redresse son regard vers ses conseillers militaires venus de tout Essos.

| Les pirates lysiens sont partis pour Westeros, payés grassement par ces barbares pour participer à leurs luttes intestines. La putain au dragon, l'usurpatrice, a attaqué de front son ennemi et c'est un carnage partout, du nord au sud. La guerre va tout engloutir, là-bas. |

L'homme replie le message, médite un instant et se retourne après plusieurs minutes vers ses conseillers. Derrière eux, le siège fait rage avec une violence inouïe, un bombardement comme rarement vu à notre époque. Le Tigre reprend d'une voix déterminée.

| Quand la côte est du Détroit sera enfin à nous. Nous nous tournerons vers d'autres conquêtes. Nous voguerons vers l'Ouest et Westeros. Et ni l'usurpatrice ni aucun de ces barbares ne saura arrêter nos glorieuses légions. L'empire valyrien renaîtra de ses cendres, et mon domaine ne connaîtra plus jamais de coucher de soleil. |
Le Cyvosse
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11886
Membre du mois : 2379
Revenir en haut Aller en bas
http://bloody-crown.forumactif.org
 
Livre I, Intrigue N°2 - Les Hommes Et Femmes De Génie Sont Des Météores Destinés À Brûler Pour Éclairer Leur Siècle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti : Les hommes et femmes en bleu
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Hommes d'Armes de Dol Amroth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Chroniques de l'ère de luttes :: Le Grand Livre des Mestres :: Histoire & Intrigues :: Livre I du Forum-
Sauter vers: