Tumblr  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Once you've accepted your flaws no one can use them against you [Tour VI - Terminé]
MessageSujet: Once you've accepted your flaws no one can use them against you [Tour VI - Terminé]   Dim 23 Déc - 11:58

Il s’attend à regretter ce qu’il s’apprête à faire mais ne peut vraiment s’en empêcher. Pourtant, on se dit toujours que c’est la dernière fois dans ce genre de situation. Il va devoir cheminer sur une autre voie que celle d’Argella. Kevan sait que la Reine de l’Orage le connaît davantage que les autres souverains. Encore une fois, il va se distinguer par son départ qui n’est pas une fuite mais une initiative personnelle.  Peu importe comment son départ sera traduit dans son dos parmi ceux qui séjournent dans ce château. Tant de personnes sont là pour lui rappeler ce que l’on attendait de sa part. Cette expression est relativement déplaisante puisqu’elle sous-entendrait une volonté de mettre au pas le nouveau venu. C’était bien tenté dans l’ensemble mais clairement présomptueux.

Gardener frappe à la porte des appartements privés de la Reine Durrandon. Le départ est proche même si rien n’est figé dans le marbre concernant la date du départ. Lorsque la porte s’ouvre et qu’Argella apparaît devant ses yeux, Kevan l’interroge naturellement. «Tu le savais, n’est-ce pas ? »  Concernant l’impasse du Collège, le départ de Kevan et le déroulé des évènements…Il a été plus loquace que d’habitude lors de cette réunion mais il a pourtant échoué lui aussi. « J’aurais probablement dû m’en douter moi aussi. » Il a été un peu naïf lui aussi depuis qu’il a rejoint la Reine Durrandon, il le reconnait volontiers. « Quoiqu’il  en soit, tu sais ce qu’il va se passer maintenant. » Aucune émotion ne se distingue sur le visage du Gardener. Il n’a aucune opinion sur les relations que peut entretenir Argella avec l’Empire. Cela n’a pas d’importance au fond parce qu’ils ne représentent pas les mêmes royaumes et qu’ils n’ont pas les mêmes intérêts à défendre. « Je voulais simplement te le dire…et ne pas partir comme ça. »  Quelques mots. Rien que quelques mots. Ce n’est pas grand chose mais il s’agit toujours d’un geste. Argella aurait été déçue qu’on lui annonce le départ de Kevan sans avoir pu échanger une dernière fois avec lui. Il pourrait se montrer plus loquace mais il n’y parvient pas. Les prochains mois vont s’avérer assez difficiles et son esprit est déjà ailleurs, en train de parcourir les campagnes de ses terres natales. Différentes, hostiles, perturbées. A coup sûr, ce Bief ne sera pas celui qu’il a pu connaître auparavant avant qu’on lui affuble le rôle du traître....à tort ou à raison.



Kevan Gardener

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Croître avec Vigueur
Messages : 424
Membre du mois : 109
Célébrité : Sam Claflin
Maison : Gardener
Caractère : Fidèle - Rigide - Rusé - Roublard - Juste - Méfiant
Croître avec Vigueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once you've accepted your flaws no one can use them against you [Tour VI - Terminé]   Mar 1 Jan - 20:02

An 1, Mois 6, Semaine 1
A Fort-Darion
La fatigue des derniers jours lui tombe dessus alors qu’un bâillement lui échappe, le prince régent de Peyredragon se moque gentiment d’elle alors qu’ils sont tous deux occupés à ne pas réveiller leurs protégés de leur sommeil. C’était inattendu, elle avait fait un détour dans l’idée d’aller voir les petits héritiers, quand elle avait déjà trouvé le régent avec les jumeaux dans les bras. Il lui avait proposé de prendre l’un des bébés et ils se retrouvaient donc à se tenir compagnie pendant que les Braenaryon dorment entre leurs bras. Ce n’est que lorsque Rhaenys les eut rejoints, qu’Argella les laisse seuls pour retrouver sa suite. Depuis que Rhaenys l’a nommé mīsio d’Athynea, il ne se passe pas un jour sans qu’elle vienne voir sa petite protégée, même si elle dort la plupart du temps.

Enfin seule, elle lit attentivement les quelques missives que ses conseillers et généraux lui envoient, des nouvelles de son royaume. Il serait temps de rentrer juge-t-elle, désormais que les héritiers sont nés, le collège impérial passé, et la question du soutien qu’elle obtiendra au printemps réglée, il reste néanmoins à déterminer son futur mari et une dernière conversation avec Orys s’impose, mais pas en présence de leurs protégés. Elle se prépare à répondre aux missives en se servant un gobelet de vin, lorsqu’on frappe à sa porte. C’est avec une surprise dissimulée qu’elle découvre Kevan sur le pas de sa porte.

De but en blanc, il l’interroge, il énonce les faits, une certitude. Et bien, que répondre à cela ? Sur le fait accompli, elle ne trouve pas les mots... “Tu me manques.” C’est tout ce qu’elle trouve à dire. Et il vaut mieux ça, que de se jeter dans ses bras comme une éperdue. Et peut-être qu’elle l’est, quand il s’agit de Kevan elle n’est sûre de rien, mais effectivement, elle savait qu’il partirait. Il a besoin de faire sa route, seul, pas uniquement pour lui, mais pour que sa nation sache que ce n’est pas l’Empire, mais lui. La nuance, son combat est très important pour lui, elle le sait.

Comme elle sait qu’elle craignait son départ et craint le pire, seul dans un pays qui ne lui veut pas du bien, elle ne veut pas qu’il parte en ignorant qu’elle regrette. Leur rupture, mais aussi les épreuves qui se sont dressés entre eux et menés Kevan à sa perte. “Je voulais simplement te le dire.” Dit-elle en reprenant ses propres mots. “Ne pas te laisser partir sans que tu saches à quel point je t’aime toujours.”
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Once you've accepted your flaws no one can use them against you [Tour VI - Terminé]   Jeu 10 Jan - 16:36

Il est déterminé. Son visage ne laisse transparaître aucune hésitation. Il veut récupérer ce qui lui appartient. Le trône est à lui et à lui seul. Aucun compromis ne sera fait avec Manfred Hightower. Kevan deviendra un poison lent et insidieux qui finira par le déchoir de Hautjardin. La diplomatie avec l’Empire se payera coup pour coup. Compter sur la force uniquement est la suffisance de tant de souverains à commencer par l’Usurpateur sans oublier le Roi Jon ou encore l’Impératrice. Son analyse pourrait le mener à trouver d’autres noms encore mais ce sont ceux qui lui viennent à l’esprit. Et pour cause, il préfère tenter de vivre dans la clandestinité en refusant le soutien d’un des camps pour combattre l’autre. C’est ce que son père Garse souhaiterait voir et ce que son frère estimerait dangereux tout en reconnaissant le courage de son frère cadet.

Argella est la seule personne qu’il informe de l’imminence de son départ. Les phrases sont courtes. Si proches et si distants à la fois, les émotions et les enjeux s’entremêlent. La déception, l’appréhension, le devoir. « Tu ne m’aimes pas. Tu aimes l’Impératrice. »  Sa réponse est soufflée sans énervement même si il se distingue une forme de violence. Le couple impérial s’est dressé entre eux et Kevan ne le supporte pas. Lui donner une couronne qui lui revient légitimement a davantage été un calcul politique qu’une vraie marque de confiance pour mieux subordonner le Bief. Il est l’opposant idéal à Manfred Hightower et le frère du Roi tombé au combat.  Le Bief se battra pour lui-même et l’Empire se battra sans l’étendard des Gardener. C’est aussi le meilleur moyen de motiver le Bieffois à affronter son destin.

« Ce que tu vois chez moi, c’est un prochain mort. » Ses yeux fixent la souveraine d’Accalmie. Il ose poser des mots sur l’indicible. Encore une preuve d’effronterie de sa part. Le silence plane un moment. Son angoisse pourrait se manifester mais ce n’est pas le cas. « Je réussirai. » C’est tout ce qui lui importe. Il n’a plus rien à perdre.  « Je ne vous dois rien. Chaque jour, j’avancerai. Lorsque vous baignerez dans l’opulence des moyens et brûlerez vos opposants, je serai satisfait de défendre mes principes dans l’adversité. Vous ne m’achèterez pas, vous ne me corromprez pas. » Il s’humidifie les lèvres. Effectuant un pas en avant, le Bieffois fronce des sourcils et son visage se fait plus intense. « Parce que l’échec est de votre côté. » Le deuil, les doutes sont passés. Il est temps de combattre.



Kevan Gardener

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Croître avec Vigueur
Messages : 424
Membre du mois : 109
Célébrité : Sam Claflin
Maison : Gardener
Caractère : Fidèle - Rigide - Rusé - Roublard - Juste - Méfiant
Croître avec Vigueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Once you've accepted your flaws no one can use them against you [Tour VI - Terminé]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Once you've accepted your flaws no one can use them against you [Tour VI - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♪ And you should know that the lies won't hide your flaws | PV
» [M] ▲ CHRIS HEMSWORTH - No flaws when you're pretending, but now I know...
» Challenge accepted, let's play [Feat. Mimosa]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» La justice de Raphael [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Nord de Westeros :: Les Terres Impériales :: Fort-Darion-
Sauter vers: