Tumblr  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les prémices de l'avenir
MessageSujet: Les prémices de l'avenir   Mer 14 Nov - 21:37

Le jeune homme n’avait point beaucoup dormi cette nuit. Il y a peu, il avait familiarisé avec des chasseurs au détour d’un godet. Il s’était plutôt bien entendu avec eux, l’alcool avait aidé si on peut dire à délier les langues et à oublier la « frontière sociale » qui pouvait en rebuter plus d’un de converser. Garlan, lui, avait été très raisonnable dans sa consommation de boisson, comme à son habitude, contrairement à ses camarades de soirée qui avaient bu plus d’une choppe pour oublier le froid polaire qui les saisissait. Il n’était pas non plus du genre à ne côtoyer que des gens de son rang, non la plupart de ses amis était des roturiers et il ne changeait en rien sa façon d’être avec eux, il s’agissait de gens comme les autres, les nobles dédaignaient juste se mélanger à eux et apprendre à les connaître, contrairement à lui.

Le chevalier savait chasser, ce n’était certes pas un grand chasseur, mais il en savait suffisamment pour se dégoter de quoi manger et survivre. Il y vit une occasion de se perfectionner dans ce domaine. Étonner de sa demande, les chasseurs acceptèrent lorsque Garlan leur paya un nouveau verre. Bien sûr, ils n’allèrent pas commencer sa « formation » ce soir là, car sinon il ne fallait même pas oser imaginer ce qui aurait pu se passer. Un accident de chasse est si vite arrivé lorsqu’un individu armé a bu plus que de raison. Il les avait rejoins la nuit suivante, du moins deux-trois heures à peine avant le lever du soleil il aurait été surement préférable de commencer en plein jour, cependant ses formateurs ne comptaient pas lui rendre la tâche facile. C’est dans la difficulté et en donnant de sa personne qu’il progresserait.

Une chasse nocturne, quelle idée saugrenue, mais à cette heure, certains animaux se seraient surement levés, d’autres chassaient également principalement la nuit et ils avaient plus de chance de les croiser. Même s’ils revinrent bredouilles de leur expédition, ce qui ne l’étonna guère à vrai dire, les chasseurs lui donnèrent de précieux conseils. Notamment sur le pistage pour relever les traces d’animaux ou d’activité humaine, que ce soit le passage d’un cheval ou d’un homme. Certes en une soirée, il était certain qu’il n’avait vu qu’une infime partie de tout ce qu’il pouvait apprendre. Cependant, le jeune homme était motivé, il continuerait à aller chasser avec ses nouveaux camarades pour en apprendre davantage et pratiquerait de son côté pour s’exercer.

Poser des pièges, se camoufler dans le terrain naturel, suivre une trace, posséder de bonnes techniques de survie. Il savait qu’il en aurait besoin un jour ou l’autre et c’est pour cela qu’il souhaitait s’améliorer dans ce domaine. Revenant dans la matinée, il n’était plus question d’aller dormir à cette heure, il alla se décrasser un peu et surtout changer de tenue pour aller ensuite s’entraîner. Sur le chemin qui menait au terrain d’entrainement, il aida un couple de vieilles personnes à bouger une charrette. Ils n’avaient plus forcément la force de leurs vingt ans, de plus la neige n’aidait en rien. Il les assista jusqu’à ce qu’ils n’avaient plus besoin d’aide. Bon samaritain, il refusa toute compensation suite à son service, bien que le couple insista pour le remercier. Garlan les aiderait de nouveau volontiers à l’avenir, il était normal de prêter assistance à des personnes dans le besoin, comme il était naturel d’aider les anciens qui avaient donnés énormément pour assurer un avenir à la nouvelle génération.

Arrivé au terrain d’entrainement, il s’entraîna quelque peu à l’épée avec les personnes présentes, des gens qu’il n’avait jamais croisés auparavant, mais qui avaient acceptés sans rechigner croiser le fer avec lui. Après un bon bout de temps à manier l’arme blanche, il délaissa quelque peu sur cette pratique pour s’exercer au tir. Ce que l’on pouvait affirmer sur Garlan, c’est qu’il était loin d’être un bon archer, comme la plupart des chevaliers, dédaignant les armes à distance. Mais son enseignement auprès des chasseurs le poussait à progresser dans sa maîtrise au tir également, de une pour avoir une chance de toucher sa cible à la chasse, mais parce que ça ne pourrait pas le desservir à l’avenir. Il s’était donc dis de s’entraîner un peu tous les jours pour pouvoir d’entraîner. Enchaînant les tirs, les uns après les autres, la cible en paille fut tout de même de nombreuses fois épargnée. C’était différent pour lui, lorsqu’il avait une épée en main, cette arme était comme l’extension de son bras, c’était devenu naturel, facile. Avec un arc, il avait l’impression de tenir un objet « quasi-inconnu » en main.

Se concentrant sur chacun de ses gestes, sur la posture à adopter, un mécanisme qui se roderait au fil du temps, mais comme tout, ça demanderait de l’entrainement et surtout, beaucoup de patience. Bandant de nouveau son arc,  il vit une silhouette apparu dans l’extrémité du champ de vision, il détendit la corde en attrapant la flèche pour toiser l’inconnu qui s’était approché. Pas si inconnu que ça, il reconnu tout de suite le jeune Sacha, il s’avança à sa rencontre, sourire bienveillant aux lèvres :  «Bonjour Sacha. Je n’ai pas eu le temps de venir prendre de tes nouvelles, j’ai été…fort occupé ces derniers temps, j'espère que tu m'excuseras. Es-tu totalement remis de tes blessures ? » Bien qu’il savait que c’était surement le cas, sinon il ne serait pas là, de plus la personne qui lui avait administrée les soins était la personne la plus compétente dans son domaine d’activité qu’il ne connaisse. Il fut entre de bonnes mains.

Posant le bout de la branche de l’arc au sol, une question lui brulait les lèvres et il finit par assouvir sa curiosité en lui demandant : «Es-tu venu sur le terrain d’entrainement pour t’exercer avec l’un de tes frères ? Avec Lucas peut-être ? Ou bien est-ce une autre raison qui t’amène aujourd’hui ?  » La réponse à la proposition qu’il lui a faite à leur dernière rencontre peut-être…



“Loyalty means I am down with you whether you are wrong or right, but I will tell you when you are wrong and help you get it right.”

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser / Conseiller du Collège Impérial
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 1830
Membre du mois : 175
Célébrité : Joshua Sasse
Maison : Goldwyne
Caractère : Loyal ♠ Rancunier ♠ Jovial ♠ Téméraire ♠Juste ♠ Têtu ♠ Galant ♠ Méfiant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les prémices de l'avenir   Mer 14 Nov - 23:40

Mon dos me tire malgré les soins apportés. De toute manière à part attendre sagement, je ne peux rien faire d’autre. Sage… Ce mot ne fait pas partit de mon vocabulaire. Ou alors en de très rares occasions que je peux compter sur les doigts d’une main. Je suis suffisamment resté au calme avec pour seule compagnie Lucas quand il pouvait venir et… mon adorable, charmant et tendre père qui m’a tranquillement annoncé que ce n’était que partie remise et qu’une fois de retour à la maison je finirais cette punition. Meh… Je crois que je vais me perdre en route et me glisser dans la suite du roi Lyham moi. Je n’ai pas très envie de mourir. Il ne faut pas être stupide pour comprendre que mes chances de survies. Ma mère est passé plusieurs fois me voir, mais… Ah je préfère oublier ça dans des livres. C’est une chose que j’adore faire, lire. Ça me tient occuper un peu.

Mais aujourd’hui je veux bouger ! J’attrape deux chemises que j’enfile l’une sur l’autre en faisant attention aux bandages ainsi que pour une fois à être présentable. Je fais attention en bougeant les épaules. Voilà ! Ça devrait aller. Je laisse un petit mot à Lucas pour lui dire que je suis avec Ser Garlan. Je ne sais pas si j’ai rêvé ou non, mais il m’a semblé qu’il ait parlé de prendre un écuyer. Au pire, même si ce n’est qu’une hallucination, je serais content de passer un peu de temps avec un vrai chevalier. C’est trop rare de nos jours, il n’y a qu’à voir mon père !

Je me faufile dans les couloirs en demandant aux serviteurs avec politesse s’ils ont vu ser Garlan. Je finis donc par le trouver sur le terrain d’entraînement à tirer à l’arc. Intrigué je m’avance vers lui et fus surpris qu’il me remarque. J’incline la tête vers lui dans un signe de respect avant d’observer la cible un instant et de lui rendre son sourire. Il a l’air sincèrement heureux de me voir. Je souris un peu plus largement.

« Bonjour Ser Garlan. Il n’y a pas de mal, de toute manière mon adorable et charmant père rodait, je pense qu’il était préférable qu’il ne voit point le noble chevalier qui a protégé son fils entrain d’aller et venir dans la chambre de ce dernier. Les plaies tirent un peu, mais rien de bien méchant ou de trop douloureux ! On peut dire que je suis remis oui ! »

J’observe à nouveau la cible le laissant réfléchir visiblement à ce qu’il voulait dire avant de le sonder du regard à mon tour puis rire en secouant la tête.

« Mes frères… Aucune idée où ils sont ! Et Lucas serait plus du genre à me traîner par la peau du cou dans ma chambre pour que je me repose et que, comme il me dit si bien, « Que tu arrêtes de te fourrer dans des situations pires que celle d’être en face d’un dragon fou de rage et affamé ! » Et la raison qui m’amène sur ce terrain d’entraînement est un noble chevalier venant du Bief qui a plus de courage et de noblesse que biens des hommes. »

J’en fais peut-être un tantinet trop, mais c’est la vérité ! Je me gratte la tête ne sachant pas trop comment continuer je regarde la cible et la désigne du pouce.

« Vous vous entraînez depuis longtemps ? »

Sacha et la conception d’entamer une conversation… C’était pas encore au point ! Bon, j’aurais pus faire pire, mais comme il a un arc dans les mains et qu’il tirait à l’arc… je fais avec ce que je peux.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Noble
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 72
Membre du mois : 49
Célébrité : Thomas Brodie-Sangster
Maison : Racin
Caractère : ▪▪ Combattant né ▪▪ Têtu ▪▪ Honorable ▪▪ Fier▪▪ Instinctif ▪▪ Fidèle ▪▪ Rancunier ▪▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les prémices de l'avenir   Dim 2 Déc - 15:57

L’adolescent ne manque pas d’ironie pour qualifier sa relation avec son père. Après tout ce qu’il avait pu voir et entendu sur ce dernier, Garlan comprenait toute la haine que Sacha devait lui porter. Son propre géniteur n’avait jamais non plus possédé une haute place dans son estime, disons le franchement, il était même dans le bas du classement des personnes qu’il n’aimait guère. Dire qu’à l’époque, pendant un bout de temps, il avait cherché à le rendre fier, à chercher son approbation afin de montrer de quoi il était capable. Quel idiot avait-il pu être ! Second fils, son père ne l’avait jamais estimé et avait fais en sorte de l’éloigner loin des siens à la première faute d’ampleur commise. Malgré cela, le jeune homme devrait le remercier. En effet, sans cela, il n’aurait pas vécu tous les événements auxquels il avait été confronté depuis son « départ » de La Treille, il n’aurait pas eu cette vie et ne serait certainement pas ici aujourd’hui.

La vie est étrange. Parfois un événement des plus regrettables pouvait vous conduire dans des chemins bien plus lumineux. Impossible à maîtriser. Impossible de le prédire. L’avenir était inconnu de tous, cependant les actions de chaque individu pouvaient le modifier de bien des manières. Mais Sacha avait raison, il aurait rajouté de l’huile sur le feu en rendant au chevet du garçon pour prendre de ses nouvelles. Il avait déjà rencontré un de ses frères et ce dernier s’était montré plutôt sympathique. Là n’était pas le problème, non, il aurait risqué davantage de soucis avec son père vu comment ça c’était passé la dernière fois. Il fallait mieux que leurs chemins ne se recroisent pas pendant quelques temps pour apaiser la situation.

Il le rassura sur son état de santé, du repos il n’y a rien de tel pour se remettre de ses blessures. Il ricana légèrement avant d’ajouter : « Soit. J’espère que tu te ménageras quelque peu pour reprendre l’entrainement alors. Je ne voudrais pas que tes plaies se rouvrent. Je pense que Lady Forel serait fort mécontente si c’était le cas, et j’en prendrai certainement également pour mon grade pour y avoir contribué. » La guérisseuse savait se montrer très douce, mais également autoritaire, surtout quand ça concernait son travail. Il fallait alors mieux écouter ses directives et ne pas chercher à la contredire. Après tout, elle possédait un savoir incommensurable dans son domaine, Garlan lui faisait entièrement confiance dans tout ce qu’elle faisait. Il n’y avait plus qu’à espérer que Sacha reste prudent et y aille en douceur pour commencer, afin que ses blessures ne le fassent pas souffrir.

Ses frères avaient parfaitement de vouloir le préserver qu’il soit entièrement mis remis sur pieds. En agissant comme il le faisait, Sacha ralentissait sa guérison, il devait certainement le savoir, il était assez grand pour cela après tout. Il semblait assez têtu comme garçon, le chevalier devinait donc que tout ce qu’il pourrait dire ne le ferait pas changer d’avis. Pour avoir été plusieurs fois alité pour se remettre de blessures assez graves, Garlan savait très bien que le temps pouvait être très long, c’était pénible, il fallait prendre son mal en patience, c’était pour un bien. Mais c’était souvent plus facile à dire qu’à faire. Le jeune homme n’avait pas forcément habitude qu’on le complimente, mais modeste, il n’allait pas s’en vanter, mais ne releva pas pour autant. « Ce n’est pas qu’une question de courage, Sacha. Il s’agit de faire ce qui est juste et de défendre ses valeurs en tout temps, à n’importe quel moment. »

Ils vinrent à parler d’entrainement, Sacha le questionnant sur son exercice au tir à l’arc. Quelque peu gêné, il se gratta l’arrière de la tête, il ne devait pas du tout faire bonne figure. Il s’éclaircit la voix et désigna la cible du bout de la branche de son arc : « Je n’arriverais pas à le dire, j’ai commencé un peu après la nouvelle du jour. J’ai toujours trouvé que le temps défile à toute vitesse lorsque l’on s’entraîne. Mais comme tu peux le voir…J’ai encore bien des progrès à faire en tant qu’archer ! ha ha » Se rendant au râtelier non loin d’eux pour déposer son arc et reprendre son équipement, dont son épée et deux de ses couteaux.  Il revint vers l’adolescent, se voulant plus sérieux, il le questionna sur la proposition qu’il lui avait fait à leur dernière rencontre : « Sacha, la dernière fois je t’ai proposé de te prendre comme écuyer, à condition que tu obtenais l’accord de ta famille. Je voudrais savoir si tu as pu prendre le temps de méditer sur ma proposition ou s’il te fallait encore quelques jours pour décider.  »



“Loyalty means I am down with you whether you are wrong or right, but I will tell you when you are wrong and help you get it right.”

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser / Conseiller du Collège Impérial
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 1830
Membre du mois : 175
Célébrité : Joshua Sasse
Maison : Goldwyne
Caractère : Loyal ♠ Rancunier ♠ Jovial ♠ Téméraire ♠Juste ♠ Têtu ♠ Galant ♠ Méfiant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les prémices de l'avenir   Dim 2 Déc - 18:43

Je fais une petite grimace avant de me gratter la tête en haussant les épaules. La guérisseuse… Elle a beau être très gentille… Je réponds avec un sourire.

« Oui, je fais attention. Lady Forrel est très gentille… Mais c’est comme-ci elle avait un dragon a l’intérieur si elle doit se fâcher. »

Je ne sais pas si je suis très clair, mais c’est l’impression que renvoi la guérisseuse. Il ne faut pas la contrarier ou la fâcher sous peine d’en prendre sérieusement pour son grade et de souffrir. Je ne sais pas de quoi, mais je préfère ne pas savoir ! Je suis un patient particulièrement sage qui veut juste être oublié ! C’est tout ! Et être en forme pour vite reprendre l’entraînement. Je poursuis en regardant les cibles.

« Les blessures ne sont pas si… graves que ça. Je ne veux pas imaginer l’état de mon dos si mon père avait achevé la punition. »

Honnêtement, déjà que là je vais conserver quelques cicatrices, je n’ose pas imaginer avec trente coups. Est-ce que j’aurais survécu à cette punition ? Ou est-ce qu’elle avait comme but déguisé de me tuer pour que mon père ne me supporte plus ? C’était une question à se poser, mais dont je ne voulais pas la réponse. Peut-être parce qu’elle m’effraie ? J’en sais trop rien. Je hoche la tête en écoutant le chevalier, il semble presque gêné de ce que j’ai dis.

« Dans tous les cas, il faut du courage pour défier mon père. Ou être potentiellement inconscient puisque je le fais depuis douze ans. »

Je reste sur mes positions. Il faut du courage pour défendre ses valeurs et ce qu’on croit. Bien d’autres n’auraient absolument rien fait malgré leur soit disant valeurs. Par manque de courage. Mon père est quand même très grand et large d’épaules. Alors il faut du courage pour le défier. Je notifie que j’ai entendue sa remarque sur l’entraînement. Quand on s’entraîne on ne voit pas le temps passé, c’est bien vrai. Je reste immobile en écoutant sa proposition et me masse la nuque en hochant la tête.

« Oui Ser Garlan. J’ai pu y réfléchir longuement. Et je serais ravi de devenir votre écuyer si mon père est d’accord. C’est un vrai honneur que vous vous intéressiez à moi… Et je crois que je ne pourrais pas rêver meilleur chevalier. »

C’est vrai quoi ! Un chevalier comme ça… à part dans mes rêves je ne pouvais pas espérer en avoir un qui s’intéresse à moi. Mon père m’aurait refourgué à n’importe qui. Cependant je fronce les sourcils. Le plus dur ce n’est pas moi : mais bien mon père. C’est lui qu’il va falloir convaincre. Après tout… Ser Garlan lui a tenu tête ! Je me frotte le nez.

« Le plus dur n’est pas de me convaincre. Mais bien de convaincre mon père… Et le connaissant il va tout faire pour… »

J’agite un peu la main sans finir ma phrase. Mon père refuse de me laisser partir tout en ne me supportant pas. Je suppose que quelque part s’il accepte de me confier à quelqu’un d’autre et que j’obéis pour lui cela sera un échec ? J’en sais trop rien. Je n’aime pas exprimer ce que je pense à haute voix… Je préfère l’écrit. Nettement. C'est plus facile pour moi
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Noble
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 72
Membre du mois : 49
Célébrité : Thomas Brodie-Sangster
Maison : Racin
Caractère : ▪▪ Combattant né ▪▪ Têtu ▪▪ Honorable ▪▪ Fier▪▪ Instinctif ▪▪ Fidèle ▪▪ Rancunier ▪▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les prémices de l'avenir   Lun 10 Déc - 19:24

Garlan rit de bon cœur aux propos du jeune homme. Il y allait tout de même un peu fort lorsqu’il affirmait qu’en son for intérieur se trouver une créature puissante, un dragon. Peut-être était-ce sa proximité avec le couple impérial qui avait engendré cela.  Il s’éclaircit la voix, se permettant dans la volée de corriger les propos du jeune Racin, sur un ton amusé pour montrer qu’il ne le réprimandait pas pour autant. « Je n’aurai pas été jusqu’à dire cela, mais disons qu’elle peut se montrer autoritaire sur certains sujets, notamment lorsqu’elle juge que quelqu’un pourrait se mettre en danger et lorsqu’elle donne des consignes pour des soins. Mieux vaut qu’elle ne te voit pas t’entraîner avant un certain temps, mais sois tranquille, elle doit avoir fort à faire auprès de sa Majesté Impériale, l’impératrice.» Son caractère pouvait se révéler être parfois bien trempée et elle ne se laissait pas marcher sur les pieds. C’était un des éléments qui l’avait charmé parmi d’autres chez elle.

Sacha avait tout de même fini dans un sale état lorsque son père l’avait puni en public avec la complicité de ses hommes d’arme la dernière fois. Il avait failli tourner de l’œil, Garlan avait pu le pressentir par son manque d’énergie vers la fin avant qu’il le dépose au dispensaire pour qu’il se fasse soigner. Il était certain qu’il aurait pu en baver encore davantage si personne ne s’était interposé pour lui prêter assistance. C’était un fait. Le chevalier n’ose pas imaginer comment il aurait fini. Indéniablement, il aurait été marqué à vie par les blessures subies et aurait dû apprendre à vivre avec cela. Si jeune, il ne méritait pas cela. S’il ne serait pas intervenu, il avait l’impression qu’aucune personne, dans la foule du moins, n’aurait levé le petit doigt pour prendre la défense du jeune homme. Les gens du Peuple n’osaient pas se révolter contre un élément de la noblesse, pas pour prendre le parti d’un adolescent qu’il ne connaissait même pas.

« Le principal, maintenant, c’est que cela ne recommence plus.»C’était si facile à dire et tant que l’adolescent resterait dans la sphère d’influence de son géniteur, il serait alors victime de ses violences corporelles. C’est également pour cela que Garlan voulait prendre le jeune homme comme écuyer. En plus d’être courageux, il arriverait à l’extirper de l’aura paternel. Car même si l’esprit de Sacha semblait solide, il finirait par craquer face à toute cette violence, car chaque être vivant a ses limites, il y a toujours un point où tout s’effondre, quelque soit la volonté qui nous arme à ce moment-là. L’éloigner de son père, le guider vers sa destinée, lui donner les éléments pour qu’il devienne celui qu’il souhaitait ; c’était l’objectif du chevalier.

Le jeune Racin remit en avant le courage dont il avait fais preuve en l’assistant et en faisant face à son père. Le danger, il l’avait mesuré et rapidement, mais quel autre avait-il alors lorsqu’il aperçut la scène ? Il avait été hors de question de ne pas agir. Le Goldwyne répondit donc simplement. « Parfois entre le courage et l’inconscience, il n’y a qu’une fine frontière. On peut appeler cela de l’intrépidité. Faire ce que l’on juge nécessaire, peu importe les risques. Il ne s’agit pas de foncer bêtement tête baisée et il convient de toujours analyser un minimum la situation dans laquelle on va s’engager. La plupart du temps, il n’y aucun retour en arrière possible et il faut alors être prêt à assumer les conséquences.» Comme lors de son départ de l’armée royale, son cerveau avait brièvement analysé la situation, sa loyauté envers Kevan avait rapidement pris le dessus sur les risques encourus s’il faisait prendre. Plutôt vivre sans regrets que trahir le serment qu’il avait fais à son ami à l’époque.

Il lui restait à convaincre son père, une affaire qui serait très compliquée et dans laquelle le chevalier ne pouvait pas intervenir sous peine que le débat se tende immédiatement à son apparition. Vu comment cela avait commencé, il y avait peu de chance que Lord Racin accepte. Il ignorait encore comment aller s’y prendre Sacha et quel serait son argumentaire. Il n’avait plus qu’à lui souhaiter bonne chance et voir ce que ça donnerait, à ce niveau, il ne pouvait que faire ça malheureusement. « Malheureusement, je ne peux t’aider dans cette tâche. Vu notre précédent et unique échange, il ne vaut mieux pas que mon chemin croise celui de ton père de sitôt. Sous peine de quoi, ta demande n’aura aucune chance d’aboutir. Il n’y a plus qu’à te souhaiter bonne chance, tu risques d’en avoir besoin…» Il se fit quelque peu penaud à la fin de ses paroles, vraiment désolé de ne pas pouvoir aider davantage Sacha, mais c’était mieux comme ça dans cette situation.

Il désigna le terrain d’entrainement d’un hochement de tête et demanda à l’adolescent : « Si tu te sens d’aplomb, nous pourrions nous entraîner ensemble pour échanger quelques coups et voir de quoi nous sommes capables. » Un bon moyen pour lui de connaître son niveau véritable, une épée à la main.


“Loyalty means I am down with you whether you are wrong or right, but I will tell you when you are wrong and help you get it right.”

avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser / Conseiller du Collège Impérial
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 1830
Membre du mois : 175
Célébrité : Joshua Sasse
Maison : Goldwyne
Caractère : Loyal ♠ Rancunier ♠ Jovial ♠ Téméraire ♠Juste ♠ Têtu ♠ Galant ♠ Méfiant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les prémices de l'avenir   Mar 11 Déc - 8:27

Je hoche la tête en souriant. Effectivement lady Forrel doit être plus occupée avec l’impératrice et ses enfants qu’avec ma petite personne. Il n’y a pas à dire : je suis content d’être facilement oubliable, cela me convient tout à fait comme position ! Je me frotte le nez de la paume de la main avant de répondre.

« Rien de plus normal pour une guérisseuse de son talent que d’être autoritaire dans les soins pour garder en vie ses patients. »

Si elle laissait faire tout le monde comme il le souhaitait… Beaucoup ne survivraient pas. J’avoue que je n’écoute pas toujours, mais malgré tout je fais attention à ce qu’elle m’a dit. Dans la mesure du possible vu que je suis une boule de nerfs et d’énergie…Du coup rester tranquille c’est quelque chose de difficile pour moi, malgré de gros efforts pour réussir. Et la présence de Lucas qui m’a dissuadé de poser de pieds par terre pendant un petit moment. Il a aussi sa manière à lui de convaincre. Mais, on va éviter de trop parler de soins, blessures, tout ça… Je hausse un sourcil en secouant la tête en écoutant le chevalier. Plus recommencer ? Il ne connaît pas mon père… Cela se voit, et je ne peux pas lui en vouloir : mon père n’est pas une personne très agréable. Et il se devait de finir sa punition pour montrer qui était le chef. J’ai un petit ricanement :

« Oh, il va recommencer, il va attendre simplement que nous soyons rentrés et que personne ne puisse intervenir. »

Il ferait sa punition jusqu’au bout, j’en suis persuadé, il me l’a promis. Meilleure promesse que peut faire un père à son enfant…Je hoche la tête en l’écoutant expliquer que courage et inconscience sont des frères. Je dois donc être un inconscient puisque je connais la situation et les conséquences… Et pourtant je fais quand même. Ou juste complètement idiot. C’est possible aussi. Enfin, ce n’est pas vraiment la question. Je grimace un peu en apprenant que c’est moi qui vais devoir convaincre mon père et je me masse la nuque en retenant un soupir. Ça promet… Et il va falloir que je m’écrase pour qu’il pense éventuellement accepter… Le chevalier a l’air sincèrement embêté et en même temps… Je peux comprendre qu’à cause du passif entre eux… Il veut éviter une nouvelle confrontation… qui peut vite être explosive. De mon côté j’ai une… petite chance, de le convaincre.

« La chance oui… Et une bonne dose de maîtrise de soi pour ne pas m’énerver… Le roi lui-même pourrait lui demander à m’avoir en écuyer, je ne suis pas sûr qu’il dise oui. »

J’ai un grand sourire quand il me propose de m’entraîner un peu et fais craquer délicatement mon dos et mes articulations pour me réveiller un peu. J’aime me battre. C’est l’une des rares choses dans laquelle je suis un tant soit peu doué.

« Avec plaisir ! Un peu d’exercice ne me fera pas de mal ! Mais… je crains devoir vous demander d’y aller doucement. Sinon j’ai peur que la colère de Lady Forrel ne s’abatte sur moi. »

Je cours prendre une épée en mouchée que je fais tourner entre mes doigts avant de faire quelques mouvements de la main gauche, lui montrant que je suis théoriquement gaucher. Théoriquement. Je manipule l’épée des deux mains. Mais, si je l’ai dit au roi, je ne le dirais pas à Ser Garlan. Toujours gardé quelques cartes dans sa manche. Je me mets en garde sans lâcher des yeux mon potentiel maître.

« Je vous attends Ser. »

Je suis prêt à me battre jusqu’au bout. Je me concentre sur ce qu’il va se passer, prêt à réagir.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Noble
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 72
Membre du mois : 49
Célébrité : Thomas Brodie-Sangster
Maison : Racin
Caractère : ▪▪ Combattant né ▪▪ Têtu ▪▪ Honorable ▪▪ Fier▪▪ Instinctif ▪▪ Fidèle ▪▪ Rancunier ▪▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les prémices de l'avenir   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Les prémices de l'avenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir de la VPC GW
» le titre IC, Sheamus, l'avenir de Wade Barrett
» 5.2, nouvelles extension et avenir de WoW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown ::  :: Le Conflans :: Fort-Darion-
Sauter vers: