Tumblr  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Préparons la guerre pour obtenir la paix ?
MessageSujet: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Ven 14 Sep - 15:44

Conrad Omble & Kevan Gardener
Voilà une bonne heure que je faisais les cent pas et que je n’avais pas écrit le moindre mot sur le morceau de parchemin destiné à Nelya. Je m’étais dit que l’initiative de lui écrire pour prendre de ses nouvelles était une bonne idée. N’était-ce pas ce que ferait un époux aimant pour faire plaisir sa femme esseulée ? Bien sûr que si mais même si j’étais un mari je savais que je n’étais pas amoureux… Concernant ma femme, d’après certaines rumeurs elle n’était pas si seule que cela et la compagnie dont elle bénéficiait n’avait rien à voir avec celles de ses servantes. A cette pensée, je maudissais Torrhen et son idée de m’avoir présenté la jolie brune qu’était Nelya… J’étais très bien avec mon statut de veuf ! Je grognais pour moi-même avant de boire une longue gorgée directement à la carafe. Après ça je mettais de côté le parchemin à peine commencé et je m’attelais à la réponse que je devais faire à mon père. Ce dernier était souffrant ! Prendre de ses nouvelles était donc plus urgent que de me quereller avec mon épouse quant à son comportement.
Mais là aussi je ne savais que dire une fois que j’avais demandé des nouvelles de sa santé. Nous avions vaincu, certes ! Mais les pertes avaient été conséquentes également. Je soupirais. Tant pis. Je faisais au plus bref, et le faisais d’une manière positive. Notre ennemi était mort et j’étais certain que ces quelques mots réjouiraient le patriarche Omble. Au moment même où je scellais la missive, un soldat fit son entrée dans ma tente. Je lui fis signe de la main de parler alors que je rangeais la lettre terminée. Celle pour Nelya, traînait encore…et cela allait être le cas pendant encore un bon moment puisque je devais me rendre à l’un des postes de garde concernant un problème.

Une fois le souci mineur réglé je n’avais plus aucune envie de regagner mes quartiers et je me décidais à faire un tour. Il était peut-être tôt mais j’apercevais au loin quelqu’un avec qui je voulais justement m’entretenir. Kevan Gardener ! Je souhaitais m’entretenir avec lui de ce qu’il savait de l'armée bieffoise. En tant que Général en chef Impérial je me devais de commander les armées en l’absence de l4empereur ou de l’Impératrice et je me devais de me tenir au courant.
De plus il allait sans doute y avoir campagne contre le Bief prochainement puisqu’ils sont à ce jour nos principaux ennemis. Sire Gardener avait fui ces terres il y avait peu et il ne me faisait nul doute qu’il puisse me donner des informations intéressantes. Je pressais donc le pas pour aller à sa rencontre !



- Sire Gardener ! Mes salutations, commençais-je respectueusement. En vous apercevant je me suis demandé si vous auriez de votre temps à m’accorder... en privé si cela est possible ! précisais-je

Nymeria. ♕ avatar de Rosegrey & Vintage Phonic.







Le Saigneur du Nord
“On dit d’un homme qu’il est raisonnable,
comme les putains disent d’un client qu’il est sérieux.”



avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Maréchal de l'Empire
Âge du Personnage: 43 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Messages : 1202
Membre du mois : 84
Célébrité : James Purefoy
Maison : Omble
Caractère : ♦ Suspicieux ♦ Loyal ♦ Ripailleur ♦ Charismatique ♦ Cruel ♦ Brave ♦ Stratège ♦ Grossier
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Dim 16 Sep - 17:50

La victoire. Quelle histoire invraisemblable se serait pour lui. Il se rend bien compte à quel point chaque jour est difficile. Alors, de là à revenir sur le devant de la scène et avancer au trot en direction de la forteresse de Hautjardin…mais l’image se tient là, dans un coin de sa tête. Il n’abandonne pas, il n’abandonne jamais. Le ciel scintille même dans la froideur de l’Hiver. L’air frais envahit ses poumons et galvanise le jeune homme. Ce moment de relaxation est essentiel pour lui. Il cesse d’être dans l’action pour enfin prendre du recul, pour retrouver ses convictions et sa force intérieure.

- Sire Gardener ! Mes salutations. En vous apercevant je me suis demandé si vous auriez de votre temps à m’accorder... en privé si cela est possible !


Le bieffois plisse des yeux lorsqu’il est appelé par une voix masculine. Son regard s’éclaircit lorsqu’il reconnaît Conrad Omble. Kevan s’interroge sur les raisons qui pousse ce nordien à venir échanger quelques mots maintenant. C’est un guerrier à n’en pas douter. Pourquoi l’Empereur l’aurait-il nommé à ce poste si il n’avait pas prouvé sa valeur auparavant ? L’instinct du bieffois sait que l’homme qui lui fait face est un féroce combattant. A un moment donné, les hommes de terrain sont physionomistes et ont ce petit plus, cet instinct qui peut les pousser à accomplir des choses surprenantes…ou à se brûler les ailes plutôt que prévu.

« Sire Omble…Bien sûr, nous pouvons discuter à l’abri. »


Kevan est à l’origine du système de garde mis en place à Fort-Darion. Il connaît bien le rythme des patrouilles et les visages des hommes d’arme bien qu’il ne soit pas à proprement parler leur chef. Une petite salle aux murs empierrés se tient à l’arrière d’un poste. Elle peut servir à la fois de remise ou encore de salle de réunion pour les soldats. L’occasion est donc belle de pouvoir discuter et de prendre un petit verre en toute quiétude. La porte grince comme d’habitude lorsque Kevan fait son entrée. La torche apposée au mur opposé éclaire les lieux.

« Bon, je pense que vous ne voulez pas me parler des festivités. Je n’ai pas non plus de sœur ou de fille à épouser. Et si vous vouliez parler de l’organisation des défenses de Fort-Darion, vous n’auriez pas attendu jusqu’à maintenant...Alors, je pense qu’on est tous les deux là pour parler de quelque chose qui nous empêche parfois de dormir. N’est-ce pas ?»


Kevan doit le reconnaître, le profil du bonhomme l’a grandement aidé. Le Bieffois récupère une bouteille et deux godets. Il sert son homologue et en fait de-même pour lui une fois assis sur un banc dont le bois a bien vécu déjà.

« Du vin bieffois…enfin ce qu’il m’en reste. »
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Croître avec Vigueur
Messages : 150
Membre du mois : 9
Célébrité : Sam Claflin
Maison : Gardener
Caractère : Fidèle - Rigide - Rusé - Roublard - Juste - Méfiant
Croître avec Vigueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Mar 18 Sep - 9:40

Conrad Omble & Kevan Gardener
Je n’étais pas quelqu’un de très causant… loin de là ! Mais enfant je n’avais jamais été des plus bavards mais voilà que la donne changeait. Mon rôle au sein de l’armée avait pris de l’importance au fil des années qui s’étaient écoulées. A présent je ne pouvais décemment plus me contenter de simples grognements en guise d’ordre. Un tel comportement ne nuirait pas à ma réputation puisque cette dernière, terrifiante pour certains, était connue de toutes et tous, même au-delà du Nord… mais je représentais également l’Empire. Lors des absences de Torrhen je parlais en son nom et je ne devais en rien entacher ce qu’il était, ce que lui et l’Impératrice représentait. Notre futur ! En ayant compris cela mon comportement s’était moins rustre même si cela demandait beaucoup de travail.
Mais je n’étais pas con… Aller parler avec Kevan Gardener était une chose que je devais faire ! Sa connaissance de l’armée bieffoise était un atout de taille et il était hors de question que je n’en apprenne pas plus sous prétexte que je n’aimais pas entretenir une conversation de plus de dix minutes. Et puis le sujet avait de quoi fortement m’intéresser. Voilà pourquoi je fus ravi d’apercevoir l’homme que je voulais voir durant ma ronde matinale. Je pressais le pas et l’interpellais d’une manière plus polie qu’à l’ordinaire. Quoi de plus normal aussi ?! Je m’adressais à un roi et non pas à un simple soldat ou paysan…

Je hochais la tête d’un air satisfait lorsque le jeune homme accepta l’entrevue improvisée. Sans aucune question je suivais Sire Gardener tout en l’observant… Tout nous opposait, c’était l’évidence même. Il était jeune avec un visage avenant alors que je prenais de l’âge et que j’avais toujours eu un visage assez fermé… chose qui s’était amplifié avec la mort de ma première femme. Je jetais un coup d’œil à la porte grinçante et entrais dans la pièce éclairée par une torche. Mon examen des lieux ne fut pas très long puisque je reportais mon attention sur celui à qui j’avais voulu parler.
J’esquissais un de mes rares sourires lorsque le jeune homme prit la parole. En voilà un qui aimait parler ! Cela ne faisait aucun…



- Parler de festivités de m’a jamais dérangé tant qu’il y a de l’alcool, de la bonne pitance et de sublimes damoiselles peu bavardes, répliquais-je. Mais vous avez raison, je n’ai pas demandé à voir pour cela, avouais-je. Quant à ce qui m’empêche de dormir, la liste est longue et certaines choses ne peuvent pas encore vous causez de souci… Un des avantages d’être encore jeune ! Je marquais une pause pour accepter le godet de vin. Merci !


Je n’avais pas l’habitude de boire cette mixture, le Nord m’avait habitué à la bière ! Mais qu’importe…


- Le Bief est devenu l’un de nos principaux ennemis, repris-je sans détour. C’est pourquoi je suis venu vous voir. Vos connaissances de l’armée bieffoise est un atout et j’aimerai que vous m’en appreniez plus sur cette dernière.


Nymeria. ♕ avatar de Rosegrey & Vintage Phonic.







Le Saigneur du Nord
“On dit d’un homme qu’il est raisonnable,
comme les putains disent d’un client qu’il est sérieux.”



avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Maréchal de l'Empire
Âge du Personnage: 43 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Messages : 1202
Membre du mois : 84
Célébrité : James Purefoy
Maison : Omble
Caractère : ♦ Suspicieux ♦ Loyal ♦ Ripailleur ♦ Charismatique ♦ Cruel ♦ Brave ♦ Stratège ♦ Grossier
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Ven 21 Sep - 19:21

Kevan a entendu à quelques reprises le nom de Conrad Omble. Il sait que c’est le genre d’homme à aimer les bastonnades ensanglantées. Et maintenant, il s’installe en face de lui pour évoquer leur nouvel ennemi commun…le Bief. Kevan voit les choses sous un angle un peu différent. Le Bief tel qu’il est en ce moment est-il réellement le Bief légitime ? Ou est-ce qu’il s’agit d’une force d’opposition, de rebelles en bonne et due forme ? Manfred Hightower a profité de l’occasion que le jeune Gardener lui a laissé. Mais, son putsch ne sera pas totalement réussi tant que le Connétable sera en vie parce qu’il demeure l’héritier légitime. En effet, Kevan n’a pas été jugé. Il n’a pas non plus exprimé le vœu d’être déchu. Aucun acte ou décret royal le visant n’a été publié. Il est effectivement parti de lui-même…mais le trône lui appartient toujours.

« L’armée du Bief…si seulement j’avais imaginé que j’allais me battre contre elle un jour. »


Kevan et Conrad ont échangé quelques amabilités avant de rentrer dans le cœur du sujet. Ils pourront certainement moins dormir à l’avenir. Pas parce qu’ils ne trouveront pas le sommeil mais parce que les hostilités vont reprendre et les responsabilités devront être assumées. Le bieffois pose ses coudes sur la table en bois et porte le godet à ses lèvres pour s’abreuver d’une gorgée de vin.

« La cavalerie..C’est le point fort. Ils peuvent provoquer un impact redoutable que ce soit pour percer une ligne ou pour prendre des troupes à revers. Ils peuvent aussi harceler les troupes adverses en attaquant en avance de phase et passer ensuite à une attaque plus conventionnelle avec son infanterie. »

« Il faut aussi faire attention à la saison. Les cours d’eau parsèment le Bief. Peut-être un peu moins que dans le Conflans, certes. Il faut donc prévoir son trajet à l’avance et éviter de se faire piéger. »


« Nous aurons à faire face à des troupes dont l’allégeance demeure suspecte. Si Manfred Hightower est parvenu à tirer son épingle du jeu, de nombreuses maisons du Bief aspirent dans l’ombre à une place plus importante. Qu’en sera-t-il quand ils commenceront à essuyer des défaites, notamment ? Qu’en sera-t-il lorsque ma bannière sera bien visible à l’horizon à côté des votre face à eux ? »


« Ensuite, leur alliance avec les Iles de Fer leur permet sûrement de profiter de leur Flotte de Fer et de soldats entraînés au combat rapproché. Maintenant, avec la déconvenue essuyée dans le Conflans, je ne peux pas trop en dire sur cette force annexe. Il nous faudra donc faire attention et voir si leurs forces se recomposent dans le Bief. »


Leurs ennemis auront peut-être l’avantage du nombre bien que Kevan n’ait aucune idée désormais de la composition des forces coalisées du Bief et des Iles de Fer.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Croître avec Vigueur
Messages : 150
Membre du mois : 9
Célébrité : Sam Claflin
Maison : Gardener
Caractère : Fidèle - Rigide - Rusé - Roublard - Juste - Méfiant
Croître avec Vigueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Sam 22 Sep - 23:31

Conrad Omble & Kevan Gardener
Je me rendais compte que je ne savais que très peu de chose sur ce roi qui m’accordait de son temps ! Mais quoi de plus normal avec toutes ces alliances ? Je ne les regrettais pas puisqu’elles renforçaient nos rangs mais il était loin le temps où je n’avais à me soucier que d’une seule et même terre. Celle du Nord ! J’avais tellement combattu pour ce dernier que j’y avais passé très peu de temps mais aujourd’hui j’aurais presque été nostalgique de ces contrées froides et souvent décrites comme inhospitalières. Cette pensée me fit esquisser l’ombre d’un sourire ! L’âge était-il en train de me rendre mélancolique ? Non, ce n’était pas à ce point et je pense que l’état de santé de mon père n’était pas étranger à ce presque désir de revoir le domaine des Omble.
Je ne me perdais cependant pas dans mes pensées et entendais parfaitement les paroles de l’homme qui me faisait face. Je hochais la tête en guise de compréhension.


- Le destin nous réserve parfois des surprises étranges Sire ! J’aurais ri au nez de la personne qui m’aurait dit que je combattrais un jour sous la bannière d’un Empire. Cela aurait été d’autant plus le cas si l’on avait précisé qu’il serait dirigé par une chevaucheuse de dragons et Torrhen Strak… Et pourtant !


Il nous était possible d’imaginer notre futur mais impossible de le deviner. Les aléas de la vie faisaient qu’une part de mystère demeurait toujours ! C’était une bonne chose sinon quel serait l’intérêt de vivre. Bien évidemment certaines surprises étaient de celles qu’on n’aurait jamais aimé connaître. Une brève pensée pour ma femme et je goûtais à cette mixture appelé vin. Mon palais n’était pas habitué à ce goût et je me contentais d’une gorgée alors que j’aurais facilement descendu un pichet de bière.
Peu importe, je n’étais pas venu ici dans le but de me rincer le gosier. Non ! J’écoutais avec attention les informations de le jeune roi était en train de me fournir. Je ne tombais pas dénue en apprenant que la cavalerie bieffoise était un des points forts de cette armée. Elle l’était souvent quand elle était suffisamment imposante. Je hochais donc la tête en écoutant la suite.


- Les cours d’eau ne seront qu’un souci mineur face à la dureté de l’hiver qui s’annonce, déclarais-je. Avant de penser à les éviter il faudra avant toute chose que nous parvenions à nous déplacer sans y laisser la moitié de nos hommes, continuais-je en passant ma main dans ma barbe de quelques jours.


Puis je laissais l’homme reprendre et ses dires m’intéressèrent davantage. Je fixais l’homme avec un grand intérêt.


- L’allégeance douteuse ? Il n’y a rien de pire pour une armée, déclarais-je. La loyauté des soldats est un des piliers fondamentaux pour une armée.  Je marquais une pause. Vous êtes le plus à même à répondre à cette question puisque vous les connaissez mieux que moi. A votre avis comment réagiront les bieffois lorsque vôtre bannière sera bien visible à l’horizon à côté des nôtres face à eux ?


Cela allait-il les retourner contre celui qu’ils suivaient ? Les déstabiliser ? L’une ou l’autre solution serait plaisante puisque bénéfique pour nos rangs.


Nymeria. ♕ avatar de Rosegrey & Vintage Phonic.







Le Saigneur du Nord
“On dit d’un homme qu’il est raisonnable,
comme les putains disent d’un client qu’il est sérieux.”



avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Maréchal de l'Empire
Âge du Personnage: 43 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Messages : 1202
Membre du mois : 84
Célébrité : James Purefoy
Maison : Omble
Caractère : ♦ Suspicieux ♦ Loyal ♦ Ripailleur ♦ Charismatique ♦ Cruel ♦ Brave ♦ Stratège ♦ Grossier
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Dim 23 Sep - 21:18

Oh non, le destin ! Il aurait un terme bien peu flatteur pour le caractériser mais Kevan n’est pas encore assez âgé et bourru pour parler de la sorte. Bien qu’il ait une part de responsabilité dans les derniers évènements, sa vie prend un cheminement étrange.

« Je ne dirais pas ‘étrange’ mais je comprends ce que vous voulez dire. Qui sait ou nous serons à l’avenir. En espérant que ce ne soit sur un champ de bataille. J’imagine que cela doit finir par lasser les dames. »

Kevan répond avec une touche d’humour parce qu’il sait qu’il ne maîtrise que peu les évènements autour de lui. Il est à contre-temps à une époque ou tout doit se régler par le sang.

«Bien difficile que de prévoir la dureté de cet hiver. Se déplacer lors de cette période serait risqué mais je ne suis ni l’Empereur, ni le commandant des troupes. Je suivrai dans tous les cas. »


Kevan engloutit une nouvelle gorgée de vin. Celle-ci passe plus difficilement, pas en raison de l’alcool mais du sujet évoqué. Il suivra effectivement. Cette guerre concernera ses terres. Mais, il ne sera pas avec ses frères d’armes comme ce fut le cas par le passé lorsqu’il a dû affronter les dorniens et les fer-nés. Il faudra s’agglomérer à l’Empire et à des opinions qu’il n’accepte que par necessité. Comme pour Conrad, la situation est étrange pour lui aussi.

"Ils voudront me tuer. Enfin, c’est ce que je pense. J’ai toute confiance en Manfred Hightower pour m’avoir fait endosser la peau du traître du Bief et de l’assassin de Mern Gardener. Si nous parvenons à prendre le dessus, alors là, peut-être que des divisions vont apparaître lors de la suite de la campagne.  Certains souhaiteront peut-être se placer à la table des négociations…mais pas avant la première bataille. Ce n’est que mon opinion, peut-être que les évènements se passeront mieux que prévu."

C’est une bonne question que celle qui fait référence à la loyauté des troupes  du Bief. Kevan ne dirait pas qu’il y a peu de chance que cette loyauté chancelle. Mais il va falloir provoquer ce basculement stratégique d’une façon ou d’une autre.

« Il faut prendre en compte une particularité propre au Bief. C’est sur ces terres que siège le Grand Septon. Au premier abord, ça ne change pas vraiment la situation mais cela nous ouvre peut-être des solutions auxquelles il faut réfléchir. »
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Croître avec Vigueur
Messages : 150
Membre du mois : 9
Célébrité : Sam Claflin
Maison : Gardener
Caractère : Fidèle - Rigide - Rusé - Roublard - Juste - Méfiant
Croître avec Vigueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Mar 25 Sep - 10:14

Conrad Omble & Kevan Gardener
J’esquissais un sourire en entendant le souhait du jeune souverain. Sa vision du futur était diamétralement opposée à la mienne ! J’avais toujours eu du mal à m’imaginer coulant des jours heureux dans un château qui serait le mien, entouré d’une épouse aimante et des nos enfants. Cette difficulté s’était amplifiée après la mort de Teora. Il m’était d’ailleurs impossible de me voir avec un tel futur même si j’étais remarié depuis peu. Ma vie se terminerait sûrement sur un champ de bataille. Et n’était-ce pas là une mort parfaitement digne pour un guerrier tel que moi ? Si, cela l’était.


- Je vis depuis trop longtemps sur les champs de bataille pour avoir ce genre de pensées, déclarais-je. Et sachez que ces dames se lassent aussi de notre présence, ajoutais-je amusé.


Nelya me l’avait d’ailleurs clairement dit. Propos qui m’avaient amusé mais que je trouvais nettement moins drôles maintenant que certaines rumeurs étaient venues à mes oreilles. Bien entendu je ne m’attardais pas sur ces faits pour le moment. J’aurais le temps plus tard de faire mener une petite enquête.
Pour le moment l’hiver était à l’honneur. Je hochais la tête au propos de Sire Kevan Gardener… Il avait raison, il n’était ni l’un, ni l’autre.


- L’hiver qui s’annonce risque d’être rude et d’interrompre les déplacements de nos troupes. Cela nous permettra de nous préparer pendant que nos blessés se remettront en forme, déclarais-je.


Puis j’abordais un sujet des plus importants. La loyauté des bieffois envers leur nouveau ‘leader’ ! La réponse de l’homme ne me plut guère mais elle restait logique et la plus vraisemblable. Il aurait été trop beau qu’il déclare que ses anciens frères d’armes se retourneraient sans nul doute contre leur chef pour ensuite nous rejoindre.
J’arquais ensuite un sourcil aux derniers moi du jeune homme et esquissais rapidement un sourire amusé, presque moqueur face à tant de naïveté.


- Ah la jeunesse et ses espoirs fous !!! Sachez Sire que j’ai appris une chose au cours de toutes les batailles, de toutes les guerres que j’ai pu mener. Les événements se passent rarement mieux que ce que l’on avait imaginé… malheureusement c’est plutôt l’inverse, expliquais-je. Mais qui sait… rajoutais-je peu convaincu avec un haussement d’épaules.


Puis Kevan aborda un sujet qui m’intrigua… La présence du Grand Septon sur les terres bieffoises. J’eus envie de répondre ‘Oui et alors ?!’ mais je ne le fis pas. Ce fait n’était qu’une emmerde de plus puisque le Grand Septon désirait voir l’Empire tomber.


- Le Grand Septon n’est en rien une solution… Le fait qu’il veuille voir l’Empire complet tombé est d’ailleurs plus une emmerde selon moi, rajoutais-je en buvant une gorgée de vin.


Nymeria. ♕ avatar de Rosegrey & Vintage Phonic.







Le Saigneur du Nord
“On dit d’un homme qu’il est raisonnable,
comme les putains disent d’un client qu’il est sérieux.”



avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Maréchal de l'Empire
Âge du Personnage: 43 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Messages : 1202
Membre du mois : 84
Célébrité : James Purefoy
Maison : Omble
Caractère : ♦ Suspicieux ♦ Loyal ♦ Ripailleur ♦ Charismatique ♦ Cruel ♦ Brave ♦ Stratège ♦ Grossier
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Sam 29 Sep - 15:23

Le fatalisme, c’est ce qui décrit parfaitement Conrad Omble. Son âge joue certainement pour beaucoup dans ce constat. Kevan ne pense pas que les événements pèsent réellement sur ce nordien. Il est là pour faire ce qu’il doit faire, encore et encore. Il ne laisse que peu de place aux émotions et à d’éventuelles convictions. Pourquoi se battre si on oublie pourquoi ? pour qui ? La bannière de l’Empire n’est pas une fin en soi, elle n’est qu’un moyen pour le bieffois.

« Quelles sont alors vos pensées, vous qui essaimez les champs de bataille ? »


Kevan est certainement plus jeune que son compère nordien. La guerre telle qu’il la vit n’est pas aussi distante qu’elle peut l’être pour Conrad. Elle est insidieuse avec les raids de la Hoare devenue Hightower, les escarmouches dorniennes à la frontière et l’art de la manipulation d’un certain Manfred Hightower. Elle est aussi personnelle avec ce face-à -face avec les siens et son propre frère. Le nordien peut sourire et être un tantinet moqueur, Gardener ne prend pas la mouche. Il assume dignement sa vision qu’il expose davantage ensuite.

«L’espoir est une force qui me guide. Je suis jeune certes mais je n’ai rien à perdre hormis la disparition d’une des dernières voix humanistes de ce monde…Avez-vous déjà vécu ce genre de situation ou vous ne pouvez avoir le choix qu’entre le statut quo ou une issue favorable ? »


Si le Grand Septon n’est pas une solution aux yeux de Conrad, il est à la fois un problème et une solution pour le bieffois. Sa vision des choses est encore à travailler mais Kevan tente de trouver des moyens d’agir dans l’adversité.

« Il veut voir l’Empire tomber, c’est certain. Il veut me voir tomber aussi. Cependant, les objectifs de Manfred Hightower et du Grand Septon ne s’arrêtent pas là. Chacun détient ses propres ambitions, j’en suis persuadé. Il nous revient de trouver les ressorts sur lesquels agir. J’ose croire que certaines guerres ne se gagnent pas forcément sur un champ de bataille même si cela peut choquer votre vision héroïque de ce monde. »

Le champ de bataille qui est le sien se joue aussi bien dans les vallées bieffoises que dans les esprits. Tant que Kevan Gardener sera vivant, Manfred se sentira en guerre. Ce dernier sait que Gardener est une menace latente et qu’elle reviendra tôt ou tard. A lui d’être le plus imprévisible possible pour le tromper.




avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Croître avec Vigueur
Messages : 150
Membre du mois : 9
Célébrité : Sam Claflin
Maison : Gardener
Caractère : Fidèle - Rigide - Rusé - Roublard - Juste - Méfiant
Croître avec Vigueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Sam 6 Oct - 22:10

Conrad Omble & Kevan Gardener
La curiosité pour autrui était aussi quelque chose que la jeunesse se permettait. A présent je ne posais plus de questions sur les pensées que pouvaient avoir les gens. Cela ne m’intéressait pas ! Du moins c’était le cas pour les personnes qui ne m’étaient pas proches. Il était évident que si je venais à voir Torrhen soucieux, ou bien l’Impératrice, je demanderais quelles pensées les contrariaient.
Pensif, réfléchissant tout de même à la question, je haussais les épaules en fixant le jeune roi. J’esquissais même un sourire sincère.


- Je me demande si ma vieille carcasse sortira vivant de la prochaine bataille avant de m’interroger sur les pourquoi et les délais de la suivante. Rien de bien joyeux, j’en conviens !


Puis je laissais mon esprit vagabonder sur ce qu’était l’espoir et ce qu’il valait. Et au final je n’en savais pas vraiment grand-chose puisque je laissais ce genre de chose aux rêveur… Mon sourire était moqueur en m’adressant à l’homme mais mes paroles ne l’étaient pas autant qu’elles paraissaient l’être. Bien sûr le roi ne devait pas s’en rendre compte, il était jeune et ne me connaissait pas assez. L’Empereur aurait compris lui.
Je soupirais à la question… Des situations j’en avais connues des tas ! Simples, complexes, semblant n’avoir aucune issue…


- A chaque situation sa solution, avec une préférence que ce cela ne soit pas la mort… tout du moins la mienne ! déclarais-je. Le plus important pour chaque homme est de justement trouver sa force et tous n’ont pas la même. Pour vous c’est l’espoir ! Pour moi c’est la protection de l’Empereur.


L’Empire comptait beaucoup pour moi et le fait qu’il assure la protection du domaine qui m’avait vu naître me motivait tout autant. J’avais abandonné mon futur héritage mais je restais un Omble, un Nordien… il était hors de question que je l’oublie. C’était sûrement pour cela que le Nord me manquait plus qu’à l’ordinaire…
Mais très vite je chassais les pensées de mes terres natales pour afficher un air septique. Le Grand Septon ! Je lui ouvrirais volontiers le ventre pour que ses entrailles se déversent sur ses pieds à celui-là ! Bien entendu je ne formulais pas le fond de ma pensée ainsi. J’allais répliquer aux paroles de mon interlocuteur mais revenais sur ma décision en me frottant la barbe naissante.


- Si je vous suis bien il serait préférable de manipuler ces deux-là plutôt que de les décapités ? Vivants ne resteront-ils pas une menace constante ?


Contrairement à ce que beaucoup pensaient je n’étais pas fermé aux discussions et forcément obstiné à buter tout le monde. C’était toujours le choix le plus évident qui s’offrait à moi mais j’étais capable de comprendre et d’accepter d’autres idées.

Nymeria. ♕ avatar de Rosegrey & Vintage Phonic.







Le Saigneur du Nord
“On dit d’un homme qu’il est raisonnable,
comme les putains disent d’un client qu’il est sérieux.”



avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Maréchal de l'Empire
Âge du Personnage: 43 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Messages : 1202
Membre du mois : 84
Célébrité : James Purefoy
Maison : Omble
Caractère : ♦ Suspicieux ♦ Loyal ♦ Ripailleur ♦ Charismatique ♦ Cruel ♦ Brave ♦ Stratège ♦ Grossier
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Dim 21 Oct - 17:52

L’horizon du nordien est brumeux et ne s’étend pas très loin. Kevan constate qu’ils ne raisonnent pas avec la même échelle de temps. Conrad est un homme de terrain qui ne se pose pas de question. Ce n’est pas une mauvaise chose sachant qu’il a notamment au dessus de lui deux têtes pensantes qui doivent bien cogiter sur les problématiques que rencontre l’Empire. « Vous n’êtes pas si vieux que ça pour traîner votre carcasse sur un champ de bataille. Ce sont les autres qui ne parviennent pas à en vivre autant que vous. » Kevan avait compris le trait d’humour. Avant d’être Roi, il avait tout de même bien vadrouillé dans les campagnes aux côtés de ses hommes. Ce genre de discussion revenait assez fréquemment. L’humour permet aux hommes de s’unir face à l’adversité.

« Pour trouver sa force, il faut trouver des raisons et ce monde n’en manque pas. Je suis assez d’accord avec vous. Ce qui est plus surprenant, c’est que les batailles se jouent avec une part de hasard, du début de la campagne jusqu’à sa fin. C’est étrange de devoir trouver des raisons de se battre tandis que l’issue de la bataille est en partie due au hasard. » Des erreurs, des décisions surprenantes, un terrain inhospitalier, la maladie…tant de choses peuvent interférer dans un camp comme dans un autre. Lorsqu’on souhaite que tout se passe comme prévu, rien ne se passe comme prévu, c’est bien connu.

Kevan fait un signe négatif de la tête. Il ne veut pas manipuler Hightower et le Grand Septon. Ce ne sera plus très utile si il sort victorieux de la guerre. « Craignent t’ils davantage la décapitation ou leur déchéance personnelle ? Donner la mort n’est pas adapté à mes yeux. Ils ne sont ni des héros, ni des martyres. Eux deux devront errer, délégitimés, dépossédés, recouverts de honte, en face du peuple qu’ils auront berné et fait souffrir. » Le Grand Septon et Manfred Hightower ont su tirer leur épingle du jeu. Kevan avait perdu une bataille mais pas la guerre. A l’issue de celle-ci, il se jure que ces deux hommes tomberont de très haut et que leur sort sera peu enviable. Ils seront jugés, méprisés mais Kevan ne compte pas leur offrir une exécution libératrice. «Nous ne pouvons libre à l’abri des menaces même si nous nous occupons de celles que nous distinguons. Il faut vivre avec elles, ne pas les craindre, et être prêts à leur faire endurer pire que ce qu’elles peuvent vous faire endurer. »





avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Croître avec Vigueur
Messages : 150
Membre du mois : 9
Célébrité : Sam Claflin
Maison : Gardener
Caractère : Fidèle - Rigide - Rusé - Roublard - Juste - Méfiant
Croître avec Vigueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Mar 23 Oct - 1:01

Conrad Omble & Kevan Gardener
Je ne mentais pas à l’homme qui me faisait face. J’étais toujours aussi combatif et la motivation à vaincre mes ennemis restait la même, puissante, entrainante… mais je n’étais pas dupe ! Je n’avais plus vingt ans et la blessure qui avait failli me couter la vie lors de la bataille de Wayfarer me l’avait cruellement, douloureusement rappelé. Je revoyais parfaitement Lord Serrett parvenir à me reverser de ma monture pour ensuite m’infliger un coup que je n’avais su parer. J’étais persuadé que quelques années plus tôt j’y serais parvenu. La suite de cette bataille était floue puis complètement inconnue. Je revoyais Torrhen s’en prendre au Lord depuis son cheval pour ensuite combattre à pied alors que je sombrais peu à peu. J’étais déjà entre la vie et la mort lorsque les secours arrivèrent. Je secouais la tête et reportais mon attention sur le jeune homme.
Pas si vieux que ça ? Effectivement… J’avais encore de sacrés ressources c’était certain ! Mais je n’étais plus aussi rapide et fringuant que lorsque nous combattions les sauvageons.



- Il est vrai que je me traîne moins que certains, avouais-je. Cela vient sûrement du fait que je ne me suis toujours pas lassé de la guerre.


Et cela ne serait sûrement jamais le cas. Je ne me portais bien que lorsque je pouvais chevaucher vers la guerre, entouré d’hommes de guerre comme moi que je savais mener de l’avant. Un homme né pour la guerre, façonné et élevé pour elle, qui s’épanouissait dans elle. Voilà ce que j’étais ! Et comme je l’avais dit un jour à Torrhen je n’étais ni marchand, ni comptable et encore moins diplomate ! Mais je laissais toutes ces pensées de côté pour acquiescer d’un signe de tête aux propos de Kevan.
Il avait raison ! Le hasard était une partie dangereuse des batailles… et il prenait diverses formes. Cependant il ne me faisait pas peur car je savais m’adapter et c’était ce qui faisait que j’étais un bon commandant. Je sentais quand c’était la merde et quand il fallait attaquer.



- Le hasard est dangereux pour les commandants se bornent à fomenter un plan et à le suivre en pensant que tout ira selon ce qu’ils ont prévu. Ce n’est pas le cas ! Je le sais depuis toujours et jusque là mon instinct m’a été d’une grande aide face aux aléas du hasard.


Suivre mon instinct était ce que je faisais de mieux, ainsi qu’obéir aux ordres de Torrhen. Je constatais ensuite que j’étais de nouveau en désaccord avec Kevan. Je me fichais complètement de ce que nos ennemis craignaient par-dessus tout ! Leur déchéance ne les empêcherait pas de revenir à la charge tandis qu’un mort restait mort…


- Des hommes déchus sont des hommes qui voudront se venger et qui pourront le faire… Rien ne les empêchera de trouver d’autres personnes pour les suivre à nouveau, déclarais-je. L’avantage des morts c’est qu’ils ne reviennent pas nous faire chier ! continuais-je égal à moi-même. Je haussais donc les épaules ! Et des menaces nous en avons bien assez pour nous offrir le luxe de ne pas les éliminer quand l’occasion se présente. Je ne changerais jamais d’avis sur ce point et ne me gênerais pas pour les occir moi-même si cette chance m’ait offerte !

Nymeria. ♕ avatar de Rosegrey & Vintage Phonic.







Le Saigneur du Nord
“On dit d’un homme qu’il est raisonnable,
comme les putains disent d’un client qu’il est sérieux.”



avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Maréchal de l'Empire
Âge du Personnage: 43 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Messages : 1202
Membre du mois : 84
Célébrité : James Purefoy
Maison : Omble
Caractère : ♦ Suspicieux ♦ Loyal ♦ Ripailleur ♦ Charismatique ♦ Cruel ♦ Brave ♦ Stratège ♦ Grossier
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Dim 4 Nov - 10:30

C’est sûr, l’âge avançant, les hommes sont moins vifs et peut-être un peu plus habitué à affronter la mort sur des mornes plaines. Kevan n’était pas encore passé à ce stade. Il avait participé à quelques batailles ici et là contre les fer-nés et les dorniens mais il a vite été stoppé dans son élan avec son départ précipité pour Accalmie. Prince devenu Connétable des armées puis exilé pourchassé par son propre royaume, il sait qu’il n’aurait certainement jamais pu survivre si il était resté dans le Bief. Il n’aurait probablement pas eu le droit à un procès. Tout cela, à cause d’un homme qui a recherché à tout prix à obtenir le pouvoir. Kevan, était tout le contraire de Manfred : il n’a jamais pensé à atteindre les plus hautes fonctions du royaume avant la mort de son frère et il est prêt à exercer son pouvoir avec retenue. Conrad en avait vu bien plus que Kevan et cette habitude des batailles rejaillit dans ses propos. Le bieffois n’en est guère étonné et son respect pour le nordien est évident. Les plus jeunes manquent parfois d’humilité tandis que les plus âgés savent que rien n’est jamais gagné à l’avance. Il continue ensuite au sujet du hasard des batailles. « Le hasard des batailles est une plaie mais je crains que la vie ne soit qu’une succession d’évènements ayant des liens entre eux mais dont nous n’avons pas conscience et cela provoque ce…hasard. Tenez, j’ai l’habitude remporter mes batailles avec les femmes…pourtant au début je ne sais jamais à quel point il sera difficile de parvenir à mes fins. »

La comparaison était un peu tirée par les cheveux mais Kevan faisait preuve d’un humour pour mieux accepter l’incertitude et le fait de devoir vivre avec. Espiègle, son sourire s’élargit. Il se fait de nouveau plus sérieux lorsqu’il s’agit de prendre une décision concernant le sort à réserver aux ennemis. « Oh mais je n’ai jamais nourri l’ambition de vous faire changer d’avis. Je comprends ce que vous dîtes et croyez bien que je ne trouve pas cela insensé. C’est même fort logique ! »

Kevan sait que les nordiens sont rudes et que cette façon de procéder les caractérise. Il ne recherchera pas à faire changer d’avis l’homme qui lui fait face. Kevan donne simplement son opinion sans dénigrer les idées du nordien. «Mais, en dehors des combats, un Roi a toute autorité pour juger et condamner. Je fais la différence entre le champ de bataille où la violence la plus extrême sévit et…les décisions qui doivent être prises ensuite. A mes yeux, suivre la bassesse de mes ennemis ne fera pas de moi un homme meilleur ou un homme qui survit plus longtemps…Il s’agit de faire ce que je dois faire dans le temps qui m’est imparti. »


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Croître avec Vigueur
Messages : 150
Membre du mois : 9
Célébrité : Sam Claflin
Maison : Gardener
Caractère : Fidèle - Rigide - Rusé - Roublard - Juste - Méfiant
Croître avec Vigueur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    Ven 16 Nov - 21:13

Conrad Omble & Kevan Gardener
Il n’était pas rare que je constate l’existence d’un fossé entre les jeunes guerriers et les anciens. Les premiers étaient plus fougueux et surtout plus rêveurs. J’avais été comme cela à une époque et j’avais même pensé que la guerre aurait une fin… Quel naïf ! Depuis j’avais appris qu’aucune fin n’existe. La vie en général est un recommencement, une boucle dans le temps qui ne fait que se succéder les guerres et les paix. A présent je n’imaginais même plus ma vie sans combat à mener ! J’aurais peut-être dû penser à me poser, à faire des enfants à ma femme mais la guerre était ma principale raison de vivre. Des héritiers j’en voulais, cela ne faisait aucun doute. Cependant il était hors de question que j’abandonne pour autant ce pour quoi j’étais fait. J’oubliais très vite toutes ces pensées en entendant les paroles de l’homme.
J’arquais un sourcil en le fixant. Ce jeunot venait-il réellement de comparer les femmes et la guerre ? J’en avais l’impression. Aussi rustre que je l’étais je n’avais jamais fait ce genre de comparaison... du moins pas devant des presque inconnus ; ou si cela était le cas c’est que l’alcool avait coulé à flot et que je n’en avais plus souvenir.


- Sacrément risqué comme comparaison, déclarais-je enfin. Heureusement pour nous aucune oreille féminine ne traîne dans le coin. Car croyez-moi, le courroux de certaines femmes peut être plus dévastateur que tout une armée ennemie.


Je pensais par exemple à l’Impératrice dont le caractère fougueux était impressionnant. Cela étant j’avais parfaitement compris ce que voulait dire Kevan et je finissais par hocher la tête tout en ajoutant.


- Mais je vois où vous voulez en venir. Le hasard à beau être constamment présent il ne deviendra jamais prévisible pour autant. Ce n’est pas plus mal cela étant… L’effet de surprise ne nous rend que plus vivant je trouve !


Quel ennui cela serait si nous savions tout à l’avance. Bien sûr ce serait une bonne chose dans certain cas ! Je ferais tout pour que ma première femme ne meure pas par exemple, je protégerais davantage Torrhen pour qu’il ne finisse pas défiguré… Mais tout ça n’était qu’illusion et n’arriverait jamais.
Puis très vite j’eux un rire franc aux propos de Kevan et je répondais du tac-o-tac.


- J’espère bien que vous ne nourrissez pas ce genre d’espoir ! Mon avis aux sujets du sort de nos ennemis n’a pas changé depuis mes premiers combats, il fait parti de moi. Mais tout comme vous je sais que d’autres personnes voient les choses d’une autre manière. A chacun son opinion.



Je hochais ensuite la tête avec sérieux. Je comprenais parfaitement son opinion et sa position ! Nous n’avions pas la même et c’était là mon avantage. Je n’étais pas Roi et encore moins Empereur ! J’étais un soldat ; un guerrier violent qui m’avait valu un surnom dont le jeu de mots était habile.


- Vous savez que l’on me surnomme le Saigneur du Nord et vous n’êtes pas sans ignorer que cela n’a rien à voir avec les terres mais avec le sang que j’ai versé sur les champs de bataille, déclarais-je. La différence entre le champ de bataille et l’après-guerre n’est plus de mise lorsque des hommes comme moi réduisent à néant l’ennemi. Les Rois et Empereur n’ont plus à se poser la question de ce qu’ils doivent faire de ces personnes qui voulaient leur mort.


Nymeria. ♕ avatar de Rosegrey & Vintage Phonic.







Le Saigneur du Nord
“On dit d’un homme qu’il est raisonnable,
comme les putains disent d’un client qu’il est sérieux.”



avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Maréchal de l'Empire
Âge du Personnage: 43 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Messages : 1202
Membre du mois : 84
Célébrité : James Purefoy
Maison : Omble
Caractère : ♦ Suspicieux ♦ Loyal ♦ Ripailleur ♦ Charismatique ♦ Cruel ♦ Brave ♦ Stratège ♦ Grossier
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Préparons la guerre pour obtenir la paix ?    

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Préparons la guerre pour obtenir la paix ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» STANLEY ◮ combattre pour la paix, c'est comme niquer pour la chasteté.
» Offre promotionnelle pour obtenir un jeu 3DS gratuit !
» cri de guerre
» L'Ambassadeur américain a-t-il oublié de porter ses lentilles cornéennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown ::  :: Le Conflans :: Fort-Darion-
Sauter vers: