Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

The Day After [Tour V - Terminé]
MessageSujet: The Day After [Tour V - Terminé]   The Day After [Tour V - Terminé] EmptyVen 22 Juin - 16:04

Je ressors éreinté de la tente. Tant de choses à faire, de décisions à prendre. J’avais encore passé l’essentiel de la nuit à travailler. J’avais reçu de nouvelles missives que je devais traiter, avec la nouvelle confirmée, si loin au nord, de la mort de Harren et de la destruction quasi complète de son armée. J’avais pesté en la recevant, mais elle était attendue. Nos effectifs étaient déjà trop largement engagés au sud et à l’est, et si je voulais tenir le terrain je ne pouvais pas envoyer les hordes vers le nord que m’avaient réclamé mes alliés. Ce n’était pas possible. Je pouvais y envoyer des effectifs oui, mais des tampons. Rien de plus. Sinon, je renonçais à maintenir la pression sur l’Orage en lui saisissant effectifs, région ouest du royaume, et places fortes dans les montagnes. J’avais médité un long moment sur la répartition des troupes sur le front sud. Le temps heureusement n’était pas aussi rigoureux que dans le Nord ou le Conflans ; les opérations d’hiver restaient possibles et je disposais toujours de l’élan de la victoire comme du zèle religieux. Je pouvais dans un dernier élan, briser la Principauté. Ils n’avaient plus de capacité opérationnelle, entre leurs routes gorgées de réfugiés, leurs ports sous blocus, leur armée défaite et ayant perdu l’essentiel de ses meilleures troupes. Les pertes bieffoises, par combat ou par attrition, n’étaient pas non plus négligeables mais j’avais de la réserve, et contrairement à tous les autres royaumes en guerre, le Bief était le seul à ne pas avoir eu recours à la mobilisation générale, ce qui me laissait beaucoup de réserves.


J’avais veillé très tard, et je m’étais rendu ce matin au chevet de ma femme enceinte pour voir comment elle allait, ménageant mes efforts pour lui montrer que malgré le travail je restais présent et intéressé autant que possible, sans pour autant la considérer comme une chose précieuse, fragile, qu’il fallait couver. Je savais que ça ne lui plairait pas. Je sortais finalement au bout d’un moment tandis que j’inspirais à pleins poumons l’air plus frais de ce début d’hiver, sous un soleil pâle mais peu de nuages, un temps frais mais pas froid, et chose plus importante, un temps sec, qui nous permettrait de rentrer rapidement chez nous. Du coin de l’œil, je vis que quelqu’un s’activait sur le côté de la tente. Une femme d’envergure, visiblement prête à mettre bas.



| Wylla. Tiens donc. Cela faisait longtemps… Comment te portes-tu ? |


Visiblement bien, le troupeau des gueux était toujours si étonnamment résistant aux aléas.




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 669
Membre du mois : 22
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Day After [Tour V - Terminé]   The Day After [Tour V - Terminé] EmptySam 30 Juin - 13:55

Nous rentrons au pays. Je suis plus qu’heureuse de quitter les chaleurs étouffantes de Dorne, mais aussi de retrouver ma maîtresse. Elle est enceinte également. Et même si je suis plus avancée, il me reste un peu moins de deux lunes. Le point noir reste Manfred : il est devenu roi et mon enfant et ma vie sont encore plus en danger s’il connaissait la vérité. Cependant, personne, sauf moi, ne connaît la vérité. Et malgré ma promesse à la reine Eren, je ne pense pas lui dire un jour la vérité. Pas avant qu’elle ait plusieurs héritiers et que un semblant de paix ne se soit installé. Jamais donc. Ça pourrait être bien aussi de ne jamais le dire et emporter le secret dans ma tombe …

Je profite du beau temps pour nettoyer les tentes à mon rythme. Mon gros ventre me gêne, mais en même temps je ne peux pas m’empêcher d’en être heureuse. Plus que deux lunes et si tout vas bien, je pourrais tenir mon enfant. Au fond j’espère qu’il sera un garçon. Je n’aurais pas de dot à faire ainsi. Et puis, j’aime profiter de la fraîcheur seule. En ce moment j’évite les autres serviteurs, même Yvan. J’ai envie d’être toute seule. Je pleure pour un rien. J’aime m’occuper de ma maîtresse, au moins aucune autre servante ne voulait ce travail. J’aidais ma maîtresse, oubliant mon propre état, de mon mieux. J’avais après tout dans ma manche plusieurs vieilles potions et tisanes de grand-mère qui avaient fait leur preuves et que je prenais avec elle.

Je suis entrain de vérifier le tissu d’une tente lorsque j’entends une voix bien connue derrière moi. Je me sens me raidir immédiatement. Je l’avais évité comme la peste rouge autant que possible, mais les sept avaient décidé de toujours le remettre en face de moi, encore et encore. Je me force à respirer profondément : nous ne sommes pas seuls, il ne peut rien me faire. Je pourrais me montrer insolente, mais j’ai plus envie de fuir. Je me retourne et je m’incline devant mon, pourquoi par les Sept ? Pourquoi ?!, devant mon roi comme je le peux avec mon ventre. Malgré tout, je me force à faire un sourire heureux en posant une main protectrice sur mon ventre.

« Mon roi. Très bien, je vous remercie de vous inquiéter pour moi. J’espère que tout continuera à aller aussi bien jusqu’à la fin. Avez-vous put voire la reine ? »


Évite de poser des questions sur la date prévu de l’accouchement merci ! Ta femme … concentre toi sur ta femme et oubli moi le plus rapidement possible. J’espère qu’il ne va pas me proposer une marche : j’ai déjà mal aux jambes et je serais plus enclin à m’asseoir un peu pour profiter de la fraîcheur.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Day After [Tour V - Terminé]   The Day After [Tour V - Terminé] EmptyMar 3 Juil - 17:19

Eren avait besoin d’entourage, surtout dans les circonstances présentes, où elle se trouvait être enceinte. Elle était une boule de nerfs en règle générale. Une guerrière qui devait porter un enfant plutôt qu’une lame, elle allait devoir s’y faire… Et elle avait un caractère tempétueux, prompt à la violence, qui ne serait sans doute qu’un peu plus instable à mesure que sa grossesse avancerait en durée. Il allait falloir la gérer, donc la soulager. Et en plus de ça, il fallait dire qu’elle n’était pas une « cliente » facile, loin de là. Elle était plutôt du genre à faire des pieds et des mains pour bouger, pour faire ce qu’elle entendait de faire. Cela avait déjà posé problème dans les circonstances d’une appropriation progressive de notre culture, de nos usages. Eren à la cour, ça aurait pu être cocasse si elle n’était pas ma femme… Même si je n’aurais sans doute jamais osé me moquer d’elle de quelque façon que ce soit. Mais il y avait ce point là aussi à prendre en compte. Il fallait penser au fait qu’elle allait être perdue et bousculée par nos us et coutumes. L’étiquette de la cour bieffoise était difficile à appréhender. J’allais devoir l’armer et l’accompagner d’une horde de suivantes pour lui permettre d’apprendre le plus rapidement mais aussi le plus sereinement possible.


C’était la seule condition possible de sa réussite en tant que nouvelle Reine du Bief, dans un pays attaché aussi bien à l’image renvoyée qu’à la personnalité de ses dirigeants. Il fallait que l’on se rende compte que la norme sociale était un carcan obligatoire et contraignant pour toutes les strates de la société. Les gueux pouvaient penser que l’on avait la belle vie dans la haute… mais il n’en était rien. J’avais déjà discuté avec des baillis qui colportaient des histoires de brutalité domestique, de rixes, d’accueils salaces. Nous étions de notre guidés par les impératifs de notre rang, par les obligations d’un devoir bien plus vaste. Je n’avais jamais eu beaucoup de respect pour la plèbe, stupide et vindicative, toujours prompte à chercher querelle à tout le monde. Quoiqu’il en soit, la servante que je croise connait le prix de la vie ; elle a acheté l’existence de son père contre ses faveurs qu’elle m’a généreusement attribuées. Elle semble se raidir une seconde, avant de me sourire d’un air que j’identifiais comme forcé ; ça faisait un moment que nous nous connaissions et je n’étais pas stupide ; elle n’aimait pas ce que je lui infligeais.



| C’est tout naturel, après tout, l’enfant n’était-il pas d’un soldat mort sur le front ? |


Je ne savais plus. Je m’en fichais bien. Mais j’étais sympathique parce qu’elle devait l’être avec ma femme. Sinon, elle finirait quand même ouverte en deux mais je n’y serais pour rien ce coup-ci.


| J’ai pu la voir, oui. Elle m’a donné l’impression d’être en forme, qu’en pensez-vous vous-même ? |





We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 669
Membre du mois : 22
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Day After [Tour V - Terminé]   The Day After [Tour V - Terminé] EmptyMer 4 Juil - 4:13

Est-ce qu’il fait exprès de ne plus savoir qui est le faux vrai père de l’enfant?Est-ce un test pour s’assurer que je ne mens pas ? Aucune idée, mais je sais très bien ce que j’ai dis. Je secoue la tête.

« Non mon roi, un jardinier qui est mort d’une chute dans les escaliers. »

ET oui … La réalité des morts est bien souvent stupide. J’aurais pus mentir en racontant une histoire abracadabrante sur un preux soldat m’ayant défendu contre des bandits … Quel soldats accepterait de mettre sa vie en pérille pour moi ? Soyons réaliste un instant ! C’est impossible. Un simple jardinier est bien plus crédible. Je ne vais pas m’amuser à lui dire qu’il est le père. Mourir éventrer n’est clairement pas dans les options de vies qui m’intéressent. Je lisse machinalement le devant e ma robe avant de répondre pour Eren.

« Si, elle allait très bien et était même de bonne humeur quand je suis passée la voir ce matin malgré quelques nausées matinales. »

Une Eren de bonne humeur. Bien sûr tout est relatif, mais comme de base nous nous entendons plus ou moins bien … J’ai appris à la connaître un peu ça me permet d’éviter de faire des erreurs et me prendre un coup. Bien que je pense qu’avoir une servante également enceinte près d’elle l’aide un peu dans le sens où je peux comprendre ce qu’elle vit. Cependant, si je pris pour avoir une fille, ou une enfant mort-né, pour elle je pris pour qu’elle ait un garçon vigoureux. Voir même des jumeaux vigoureux. Mais j’ai peur que dans ce cas elle y laisse la vie. De mon côté je fais tout pour l’aider et vivre une meilleure grossesse. Déjà, elle est un peu plus au frais ici qu’à Dorne, c’est déjà ça, mais rien ne vaut un vrai lit entre des murs solides.

« Elle a du mal à devoir accepter de ne plus se battre et devoir à la place se reposer. »

Et les Sept savent combien de fois elle m’avait demandé de lui expliquer pourquoi elle devait rester au calme, alors que je continuait mon travail. Et la réponse : parce que vous êtes une reine … N’était pas spécialement ce qu’elle voulait entendre. Je dois avouer ne pas avoir spécialement suivit les événements des guerres, mais je suis sûre que la moindre mauvaise nouvelle plonge la reine dans une rage folle et je suis contente de m’occuper d’elle uniquement le matin et le soir, parfois également dans la journée, mais je m’éclipse dés qu’elle me l’ordonne.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Day After [Tour V - Terminé]   The Day After [Tour V - Terminé] EmptyJeu 12 Juil - 17:21

La vie en route et en campagne induit toujours un niveau plutôt élevé de promiscuité. On est les uns sur les autres, les campements rapprochés entre gueux et la noblesse font qu’on se retrouve finalement assez souvent à se croiser les uns et les autres. Dans un château, tout est différent, et de très loin. Car  Les serviteurs ont leurs quartiers et les murs les plus épais permettent de cloisonner pour de bon des environnements, des univers sociaux, parmi les plus différents qui soient. Ils étaient formés à ne pas se faire voir ou entendre, ils devaient se faire discrets quoiqu’il arrive. Leur efficacité était à ce coût. Leur liberté aussi, si on n’extrapolait pas trop. La jeune femme me parle du petit crétin qui l’a sautée et engrossée, du bouseux qui lui a écarté les cuisses, lui a sans doute promis la lune, mais n’est pas resté assez longtemps de ce monde pour avoir à assurer d’avoir un peu trop incliné l’arrosoir… la jeune femme me confirme qu’il s’agit d’un jardinier tombé dans les escaliers.


Cette fille avec un crétin. Je ne voudrais pas avoir un jour à m’occuper d’un tel enfant ; il n’allait sans doute pas manquer à terme de finir dans un caniveau, pute ou soudard sans aucun doute. Mort ans les escaliers, quand même. Il y avait du niveau. J’acquiesçais d’un vague signe de tête, seule compassion que je pouvais manifester pour qu’elle soit polie mais pas contrefaite pour autant.



| Je suis sincèrement désolé, Wylla. Vous aurez bien des bras pour vous aider une fois que nous serons de retour à Hautjardin ; vous n’aurez pas à mettre seule cet enfant au monde. |


Ce n’était pas une promesse, pas un serment. Mais une simple constatation ; il était clair pour moi qu’elle allait avoir le renfort de toutes ses consoeurs dans la tâche qui l’attendait ; en règle générale les chefs des cuisines ou les chefs de salle ou de service ne toléraient que peu l’absence de solidarité dans leurs équipes et je savais que la discipline qui organisait les châteaux et rythmaient leur vie n’avait rien à envier aux manœuvres sur le champ de bataille. La jeune femme me parle de mon épouse, et je ne savais pas si c’était pour masquer sa gêne mais elle eut quelques mouvements un rien nerveux sur elle-même. Ma femme avait-elle été un peu dure aujourd’hui ? Je n’en savais trop rien. Avec cette reine-pirate, allez savoir.


| C’est le temps qui joue son effet, avec la nourriture, le manque de sommeil et tout le reste. Les conditions son difficiles, mais Sa Grâce ira mieux une fois que nous pourrons nous reposer du voyage à Hautjardin. |


Je savais que la grossesse d’Eren ne se passait pas si bien qu’attendu mais il était important que tout le monde garde la foi et le moral autour d’elle, ne montre aucun signe de panique ni rien qui puisse l’inquiéter de quelque manière que ce soit. Avec l’inquiétude, elle finirait sans doute par faire une bêtise. Je hochais la tête.


| Il est important, essentiel même, que la Reine se repose le plus possible. Délassez-la comme vous le voulez, avec les autres servantes, mais elle doit éviter de s’épuiser avant son arrivée à Hautjardin. Je compte sur vous. |




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 669
Membre du mois : 22
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Day After [Tour V - Terminé]   The Day After [Tour V - Terminé] EmptyVen 13 Juil - 4:07

« Je vous remercie mon roi. Nous verrons le moment venue. »

Je m’incline avec difficulté en me mordant la lèvre inférieure pour ne rien dire. Ses moqueries sur Erick me reviennent aux oreilles. Je sais qu’il les aurait dit une nouvelle fois si nous n’étions pas en public. Hypocrisie des nobles … Je suis bien heureuse de n’être qu’une simple servante, je n’ai pas réellement à me tracasser de ce côté là. Du moins avec les gens de mon niveau. Entre servantes quand on ne s’aime pas, on le dit franchement. Il faut avouer que c’est un avantage comparé à ceux des nobles. Ça m’est déjà arrivé qu’une fille me dise qu’elle ne m’aimait pas et ensuite le travail c’est bien passé. Je doute que cette fille vienne m’aider pour l’accouchement.

J’observe avec attention Manfred. Le temps et la nourriture … On appelle ça également avoir un bébé qui appuie et sur l’estomac et sur la vessie. Mais je ne dis rien, peut-être le sait-il déjà ? Cependant, il a raison : la reine ira sans aucun doute mieux une fois à Hautjardin avec un vrai lit et une vraie possibilité de se reposer. Une grossesse en voyage, je peux en témoigner, est beaucoup plus éprouvante et le moindre incident devient catastrophique.

« Il est toujours mieux pour une femme enceinte d’être au calme sans avoir à bouger tout les jours. Hautjardin ne peut lui être que bénéfique. »

Je me retiens de lever les yeux au ciel. Il n’a nulle besoin de me le dire. C’est quelque chose que je fais naturellement. Je la surveille plus que je ne surveille ma propre grossesse. Et pourtant mes seins bien ronds attestent que je vais accoucher prochainement. Une lune peut-être deux. Je pris de tout mon cœur que Manfred n’ait pas l’idée de me demander de garder l’enfant pour que je devienne la nourrice du siens. Quoi que … je ne pense pas:je suis de trop faible extraction pour ça. Je souris.

« La Reine n’a souhaité n’avoir que moi à son service. Je fais tout ce que je peux pour l’aider et l’empêcher de s’épuiser. Je veille sur elle comme je pourrais veiller sur ma belle-sœur. »

La femme de mon frère a été enceinte, un petit garçon, et d’après les récits que j’en ai eu, elle m’a presque semblé pire qu’Eren. Je poursuis avec calme, peut-être que cela pourrait faire plaisir à Manfred d’entendre les vieilles suppositions de servantes. Après tout, c’est bien les remèdes des servantes qui aident Eren à ne pas vomir. Mais ça, je doute qu’il soit au courant.

« On dit que bien souvent les mères qui sont le plus agitées et le plus virulentes portent des garçons. Même si cela ne s’est pas toujours vérifiés. »

Et si on suit cette règle je suis enceinte, et par chance, d’une petite fille. Je n’ai aucune idée de nom, et c’est tant mieux. Je préfère attendre d’avoir l’enfant bien vivant dans mes bras et de voir sa bouille. En espérant qu’il ou elle ne possède pas celle de son père. Ni son caractère. De toute manière, dès que j’aurais accouché, je l’amènerais à mon frère, cela vaut mieux pour tous.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Day After [Tour V - Terminé]   The Day After [Tour V - Terminé] EmptyLun 16 Juil - 17:42

La compassion ne mange pas de pain et il est clair que ça peut aider quand même à arrondir les anglais un peu aigus des gens, qu’il s’agisse d’ailleurs de la noblesse ou de la bête populace. Ca ne fait pas de mal, et ça permet aussi d’humaniser un peu plus ce qui n’est autrement qu’une fonction qui broie des hommes. La monarchie, quelle qu’elle soit et peu importe son origine, porte constamment les germes de la destruction ; elle ‘est jamais stable par la seule prospérité de son peuple, elle n’est jamais totalement pérenne par la seule force de la menace. De temps en temps, il faut qu’elle soit mise à exécution. Sinon ça ne marche pas. Quoiqu’il en soit, je la laisse voir avec ses partenaires, ses sœurs de métier, afin de voir pour un peu de soutien. Finalement il est évident pour n’importe qui et surtout pour moi qu’il était important de continuer à faire des enfants dans toutes les circonstances, car on ne savait pas de quoi demain était fait. Le royaume pouvait avoir besoin de bras supplémentaires pour la guerre, la négoce, la construction ou le labour, mais dans tous les cas ces paires de bras supplémentaires trouveraient facilement à être bien mieux employées.


C’était étrange sa façon de se référer à moi. « Mon Roi ». Souvent, ce genre de formule était plutôt employé par la noblesse, car celle-ci, selon son degré de puissance et d’influence, pouvait toujours impacter le « choix » de son souverain, sous le pronom possessif. Drôle de choix de mot, la quasi-totalité du personnel de Hautjardin m’avait toujours donné du « Lord… ». Maintenant on allait y aller du « Sire », du « Votre Majesté » et de tout un tas d’autres mots du genre.



| C’est donc en cela que vous y serez mieux vous aussi. |


Même si sa condition lui vaudrait de devoir travailler sans doute jusqu’au terme ou peu s’en faut. Je faisais preuve d’encore un peu de compassion pour elle. Fondamentalement, je ne la détestais pas du tout. Loin de là. On ne pouvait pas vraiment parler de sentiments. Elle avait correctement fait un travail pour lequel je l’avais payée. Ni plus, ni moins, ni avec entrain ni avec un dégoût trop évident. Elle l’avait fait, et c’était tout. Cela dit, les mots suivants de la jeune femme me confirmèrent qu’Eren faisait ses premières erreurs… Que j’allais rectifier d’un ordre donné aux serviteurs.


| Que vous ? C’est bien insuffisant pour une dame de haut parage et pis qu’honteux pour une reine. La mienne doit avoir plus d’aide qu’elle ne saurait en consommer. J’en toucherais deux mots aux autres serviteurs. Elle devra bien se plier à ces usages ; elle n’aura de toute façon pas le choix. |


Impossible vu le décorum d’une monarchie de se satisfaire d’une seule personne. En sus, cela nous ferait passer pour les derniers des paysans devant d’autres cours. Oui, décidément, il faudrait bien que j’en parle, et les caprices de ma femme je commençais à savoir comment les manier, les contrer, et en user. Quant à la sagesse populaire, je n’avais pas d’avis sur la question.


| Nous verrons. Plaise aux Dieux que j’espère un fils. |




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 669
Membre du mois : 22
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Day After [Tour V - Terminé]   The Day After [Tour V - Terminé] EmptyMar 17 Juil - 2:32

La seule différence entre ici et Hautjardin sera le confort du lit pour ma pomme, le reste sera scrupuleusement identique. De mon travail au repas à tout un tas de chose. Ah si ! J'aurais la peur d'attaque en moins. Mais c'était une maigre consolation. J'aurais préféré ne pas porter ce batard et ne pas être enceinte tout court. Mais c'était sans doute une maigre consolation. Toujours est-il que nous serons mieux à Hautjardin qu'ici. Pour le reine elle pourrait avoir un vrai repos réparateur comme elle en a besoin actuellement. Qu'elle idée de partir en campagne en attendant un enfant. Mon cas ne compte pas : je n'ai pas eu le choix.

Je hausse les sourcils surprise. Il veut imposer des servantes à la reine. Bon courage pour en trouver : même avec une prime elles ne voudront pas. Il y a beaucoup de rumeur sur la manière dont elle traite les servantes et d'autre refuseront de servir une noble des îles de fer. De plus je ne suis pas sûre que cela soit une bonne idée tout court. Déjà qu'elle a eut du mal à me supporter moi seule au début. Ce qu'il risque de se passer c'est que toutes les servantes soient plantées loin d'elle et que je m'occupe d'elle seule. De toute manière pour l'instant il n'y a pas assez de domestiques pour faire cela. Je me demande si je dois lui dire ou non ? Depuis quand ai-je le droit de donner des conseils à un roi ? Je ne l'ai jamais eu et ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer. Je hausse les épaules avant de répondre avec prudence mais mon sepiscisme doit se lire sur mon visage :

« Comme vous le souhaitez mon roi. »

Le mieux serait qu'il ait deux garçons d'un coup pour ne plus toucher Eren et qu'il la laisse tranquille. Pourquoi je pense toujours au confort de ma maîtresse et pas au mien ? J'entends quelqu'un m'appeller par mon surnom et je me tourne. Fiona pile en voyant le roi et s'incline en catastrophe deux fois devant lui. Je la regarde et elle me chuchote à tout allure

« Wyll, La Vieille te cherche, elle veut te parler quand tu pourras »

Ah... Je hoche la tête avec un petit sourire et Fiona repart au galop sans attendre après avoir salué le roi. Que me veut encore la Vieille ? Je fronce les sourcils sans rien dire avant de revenir vers le roi

« Je suis désolé pour cette interruption mon roi. Oui plus aux Sept de vous donner un fils. Et plusieurs. Mais vous vous battez pour leur cause, je pense qu'ils vous en donneront un.»
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Day After [Tour V - Terminé]   The Day After [Tour V - Terminé] EmptyLun 23 Juil - 17:41

Parler à la valetaille n’était guère une passion pour moi, mais il était pour autant difficile de trouver des moments plutôt longs sans avoir à leur dire un mot. En règle générale, c’était pour leur demander un complément, ou les prier d’améliorer leur service. Parfois il s’agissait d’ordres formels, mais il était globalement assez rare d’en arriver jusque-là. Ils savaient obéir depuis leur naissance pour la majorité d’entre eux, inutile de tromper qui que ce soit. Il fallait aussi savoir les brosser dans le sens du poil. Retenir leur mérite intrinsèque à être ce qu’ils étaient sans chercher à s’émanciper de leur destinée, comme cela pouvait être le cas dans d’autres pays. Je respectais tout un chacun dès lors qu’il savait tenir sa place. C’était ça, la vraie force morale d’une personne. Tenir son rôle. Respecter des obligations sociale parfois étouffantes, écrasantes. S’astreindre à un code de conduite très strict, qu’il fallait impérativement respecter en toutes circonstances. C’était comme ça, on ne pouvait rien y faire. Les rebelles ne comprenaient pas qu’ils n’avaient en fait aucun rôle à jouer dans cette pièce, dans ce jeu des trônes. Hormis celui qui plaisait aux dieux ; acteurs passifs des décisions des autres. Tous à notre échelle, nous étions astreints à la volonté des autres.


Comme Wylla.


Jouet de mes désirs, objet de mes expériences. Elle n’en savait pas grand-chose, s’était contentée de faire ce que je lui disais quand je lui disais. Eren la contrôlait. Elle pensait la fer-née capable de miséricore, sans doute ? J’avais lu dans l’âme de ma reine et y avais contemplé des abysses qui m’avaient plus fait frémir que les histoires d’ogre de mon enfance. Je constate déjà que les erreurs pleuvent. Il est impossible de revêtir avec une seule aide la majorité des toilettes dignes de la Reine du Bief. A quoi joue Eren ? Elle a le monde à ses pieds. Nous aurions l’air des derniers des paysans, et en sus de cela, il était clair que la laver, la maquiller, la vêtir et la parer des plus belles dorures du Bief se faisait déjà en un très long laps de temps pour une demie douzaine de servantes averties, mais une seule ? De l’histoire, on n’aurait sans doute jamais vu ça, et Eren manquerait tous les dîners, ne se présenterait plus que le soir. Je note la déception dans le regard de la servante. Pauvre folle. A quoi s’attendait-elle ? Elle n’était pas la Mère elle-même pour accomplir le travail de quatre à six femmes.



| Je l’escompte bien. Cela dit si vous connaissez quelques servantes efficaces de la maisonnée de mon père, ou de celle de Dame Tricia, vous pouvez toujours en recommander les prénoms à Sa Grâce la Reine. Elle en fera bon usage, si vous la connaissez et avez sa confiance comme vous semblez le dire. |


Cela me semblait étrange, Eren vivant toujours avec une arme à portée de mains, ne faisant confiance à personne sinon à elle-même et en ses capacités martiales. Elle m’avait déjà prouvé pouvoir écraser n’importe qui sur son passage, y compris ses « proches ». Elle n’abandonnerait jamais tout à fait cette manie, même si la vie du Bief la changerait sans doute. La jeune femme est interrompue et les saluts s’enchainent avant qu’elle ne me souhaite d’obtenir des fils.


| Les dieux y pourvoieront, j’ai au moins les faveurs du Grand Septon à cet endroit. Il ne peut décider pour les dieux, mais que leur plus digne représentant prie pour nous nous aidera forcément. Comment trouvez-vous la santé de Dame mon épouse, vous qui passez par le même stade ? Le vit-elle mieux, ou moins bien ? |




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 669
Membre du mois : 22
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Day After [Tour V - Terminé]   The Day After [Tour V - Terminé] EmptyMar 24 Juil - 7:16

Je hoche la tête. Le plus dur n’est pas pour moi de trouver des servantes compétentes, mais bien de trouver des servantes compétentes acceptant de travailler pour Eren, mais je trouverais bien des filles qui accepteront. Du moins une fois arrivée, ici nous n’étions pas assez nombreuses pour tout faire, mais je demanderais de l’aide à Fiona. Pas la plus dégourdie mais au moins elle était rapide et discrète. Je ne peux pas espérer mieux ici. Je lui toucherais un mot ce soir après avoir averti Eren.

Je me mords les joues : pourquoi cet homme est soutenu par le Grand Septon ? Et donc indirectement les dieux. Pas étonnant que je finisse toujours dans ses pattes. Un jour, cela sera la fois de trop, je le sais, mais j’ignore quand elle aura lieux : je me lis pas l’avenir. Et je ne sais pas si c’est quelque chose de bon ou pas. Je me mords plus fort les joues. Comment va Eren ? Nettement moins bien que moi au même stade. Mais j’ai une santé de fer. Eren aussi. Machinalement je passe mes mains sur mon ventre, le bébé bouge un peu déjà. Je prends tout mon temps pour répondre.

« Nos santés ne sont pas réellement comparables, mon Roi. Je ne subis que très peu de stress et comparé à La reine je n’ai que très peu de responsabilités. Alors, je trouve que la reine va assez bien, mais au vu du stress et du poids sur ses épaules elle le vit moins bien. »

Elle allait mettre au monde le demi-frère ou la demie-sœur de mon propre enfant. Quand elle saurait ça… Je ne donne ni cher de ma peau, ni cher de la sienne. Je sens un fragment de colère monter en moi, et le goût acre du sang se répandre dans ma bouche.

« Cependant, elle a également la chance que le père de l’enfant soit au courant de son existence. »

Je me mords la langue à peine ma phrase achevée. Il va me tuer. Mais je reste parfaitement calme, gardant la même position qu’auparavant, pourvu qu’il ne comprenne pas… Il ne va pas comprendre, comme les autres il a gobé le mensonge que je prononce à chaque fois. Tant pis. Ou tant mieux. Je ne sais pas.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Day After [Tour V - Terminé]   The Day After [Tour V - Terminé] EmptyMer 25 Juil - 12:20

Je me rends bien compte que la servante ne va pas commencer par me dire la vérité, toute la vérité et rien que la vérité, mais qu’importe. Je prends la température par tous les moyens possibles et imaginables pour avoir une meilleure idée de ce qu’il se passait dans l’intimité de l’existence de ma Reine d’épouse, car je savais bien qu’elle ne me disait pas tout et que globalement ses servantes me disaient principalement ce qu’elles imaginaient que je souhaitais entendre. Ce n’était jamais que visé à côté dans ce genre de cas, car il était clair à mes yeux que la vérité pure et entière était de très loin préférable à toute autre forme de discours. Il était question de la santé et de mon épouse, et de la dynastie que nous allions fonder. Forcément ça demandait beaucoup de travail et il était certain que je préférais trop m’inquiéter que pas assez. Je savais aussi qu’à ce sujet je ne pouvais pas faire confiance à Eren, qui me masquerait sans aucun souci les problèmes éventuels liés à sa grossesse par fierté et par indépendance. Je devais donc me montrer inquisiteur sur ce sujet… Avant que de détresse ou de frustration elle ne fasse peler vive une de ses servantes.


En parlant de servantes… Il fallait que je vois chez les nobliaux de moindre importance s’il n’y avait pas quelque accorte jouvencelle que je pourrais aller voir. Eren était encore capable d’avoir des relations et elle était plus en demande que jamais. Mais elle connaissait dans le détail l’étendue de mes besoins, et elle savait aussi que je ne pourrais pas les museler bien longtemps sous peine de devenir fou. La jeune femme me rassure de son côté. J’opinais lentement du chef.



| Vous avez raison. Et vous prenez soin d’elle en conséquence. Bon. De toute manière, je lui enverrais bientôt les meilleurs mestres du royaume. Il est temps qu’elle reçoive les meilleurs soins de Westeros. |


Les dieux fassent qu’il s’agisse d’un fils. Je les prierais pour ça. J’étais même prêt à me ranger d’une manière ou d’une autre pour que ça soit bien le cas. J’acquiesce à ses paroles lorsqu’elle me lance quelque chose qui ressemble vaguement à de la mélancolie sachant qu’elle a perdu son compagnon, le petit va-nu-pieds qui l’a engrossée sans guère d’élégance.


| Si fait. Ce serait quand même dommage qu’il ne le soit pas. Le Roi est toujours le premier informé. |


Déjà replongé dans mes pensées, je m’éloigne, avant de lâcher par-dessus mon épaule.


| Et continuez donc de tenir votre langue et de bien vous comporter. |


D’autres sujets m’accaparaient déjà et m’empêchaient parfois de dormir, c’était la fin de la petite récréation que je m’étais accordée aux côtés de ma femme et de ses suivantes.




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Nous Eclairons la Voie
Messages : 669
Membre du mois : 22
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The Day After [Tour V - Terminé]   The Day After [Tour V - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
The Day After [Tour V - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cours Été 2015 Histoire] La Tour Dragospire [Terminé]
» (mission) Alerte à la Tour Chetiflor ! [Terminé]
» Le reflet d'une perle au soleil [Tour I - Terminé]
» Le Grand Banquet [Tour I - Terminé]
» The Storyteller's Dreams [Tour II - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Le Bief-
Sauter vers: