Liens utiles
Dernière intrigue
Journal des évènements
Cartes de Westeros
Localisation des persos
FAQ de BC
La parole aux membres
On vote !

Top 1Top 2Top 3



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
La visite du Maréchal
MessageSujet: La visite du Maréchal   Jeu 31 Mai - 17:16

Erevan avait du mal à bouger sa jambe sans ressentir cette atroce douleur. Il en avait plus qu'assez de rester sur ce lit à attendre que tout ce cauchemar s'achève. Il voulait aller se battre, ou au moins pouvoir faire quelque chose d'utile et/ou d'intéressant. Cela faisait maintenant deux semaines qu'il était cloué au lit. Le pire, c'est qu'il n'avait pas de nouvelles de ses frères, restés à l'arrière à cause de la blessure de Vanahem, son frère cadet, à Buron, qu'il se sentait effroyablement seul.

Mais ce jour là était différent. Non pas parce qu'il allait enfin pouvoir se tenir debout sur ses deux jambes, mais parce qu'il y avait des visiteurs. Une puissance surnaturelle aurait-elle entendu ses plaintes ? Erevan ne savait pas qui c'était, surtout qu'il était loin de l'entrée et qu'il n'arrivait pas à reconnaitre le visiteur de loin et que personne ne lui disait qui c'était. Cependant, ce visiteur ne semblait pas être de mauvais étage, vu les acclamations que pouvaient lui adresser certains blessés. Il passait dans les rangs pour examiner et parler à chaque blessé. Le médecin qui était finalement venu voir Erevan lui avait dit qu'il s'agissait de Conrad Omble. Le fameux Saigneur du Nord. Beaucoup disait que ce dernier rendait toujours visite aux blessés après les batailles. Erevan n'y avait jamais cru. Il avait visiblement tort. Au moins il parlerait à quelqu'un d'autre que son médecin. Il en trépignait presque d'impatience.

Le maréchal prenait son temps pour parler à chaque blessé. De loin, Erevan l'observait en train de s'adresser à ses soldats. Il le dévisageait de loin dans sa démarche et ses gestuelles. Puis après quelques minutes et avoir visité de nombreux rescapés de la boucherie que fut la bataille, ce fut le tour d'Erevan. Le maréchal s'approchait doucement vers lui. Erevan avait un long bandage sur la jambe, et un autre beaucoup plus léger sur le bras, tout deux maculés de sang. Erevan se redressa sur son lit. Son bras ne lui faisait déjà quasiment plus mal, ce n'était qu'une blessure superficielle. Cela ne l'empêchait pas de faire attention.


« Mes sincères salutations, Maréchal. Je trouve dommage le fait de partager des mots avec vous dans un tel état. J'aurais imaginé mieux pour une première fois. » lui dit-il en souriant et en gloussant. « Ah ! Pardonnez mes manières. Je suis Erevan Staunton, une maison de la Néra. J'ai accompagné Lord Glover et le Prince Barathéon avant d'abandonner les combats à cause de cette blessure. » ajouta-t-il en regardant sa jambe, qu'il bougeait légèrement pour exhiber sa blessure.

Il prenait ce ton sarcastique qu'il adorait utiliser, mais la déception qu'il avait déjà ressenti lors de la bataille était toujours présente. Il était en vie, c'était déjà ça, mais cela restait une maigre consolation. Il savait qu'il devait rester solide dans sa tête.

« Je suis ravi de vous recevoir, Messire. Bien que je ne suis pas physiquement en état, vous pouvez toujours compter sur mon esprit et ma loyauté pour vous assister dans vos combats ou dans vos tâches quelle qu'elles soient. » lui dit-il, envieux de pouvoir se rendre utile malgré ses blessures.


Erevan Staunton, de la Maison Staunton,

« Le pouvoir du souverain ne repose pas que sur son épée »
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Repos-des-Freux
Âge du Personnage: 20 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Qui ose gagne!
Messages : 130
Membre du mois : 8
Célébrité : Max Brown
Maison : Staunton
Qui ose gagne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La visite du Maréchal   Mar 5 Juin - 0:00

La visite du Maréchal
Conrad Omble & Erevan Staunton
Pensif, presque bougon ! Voilà dans quel état je me trouvais alors que je me préparais. La victoire nous l’avions gagné, certes, mais je m’apprêtais à aller voir les blessés et ils étaient nombreux. La gravité n’était pas la même pour tous mais cela ne changeait rien puisque les morts avaient eux aussi été nombreux. J’avais d’ailleurs conduit la veuve Whent au corps de son époux. Je savais avant même de me lancer dans cette bataille que l’on n’en ressortirait pas sans dommage, nous le savions tous ! Cependant, les pertes m’empêchaient de sourire béatement comme certains jeunes soldats… Bien sûr, je les comprenais ; j’avais moi aussi été en liesse lors de mes premières victoires. Avec le temps j’avais appris qu’une victoire était souvent succédée par une autre guerre. Mathie me l’avait d’ailleurs confirmé ; d’autres ennemis viendraient menacer l’Empire. J’esquissais un bref sourire à cette pensée. Qu’ils viennent ! Je les attendais de pieds fermes…

Mais pour le moment mes pas me conduisaient dans le quartier réservé aux blessés. Je commençais par me rendre auprès des soignants qui me conduisirent du côté des blessés les plus graves. Certains étaient à peine conscients et ne tarderaient pas à rejoindre nos frères tombés sur le champ de bataille. Ça ne m’empêchait de les féliciter, de leur rappeler que leur courage nous avait conduits à cette victoire. Quand il y avait de l’espoir je leur demandais même de mener un nouveau combat, celui de la guérison !
Sans être accompagné je continuais cette visite à la troupe du côté des soldats plus légèrement blessés. Je prenais le temps d’échanger quelques mots avec tous, partageant même quelques anecdotes avec les plus anciens. Puis remarquant le regard soutenu d’un soldat qui semblait on ne peut plus impatient de me voir je prenais sa direction.

Je ne me trompais pas. Je n’eus pas le temps de prononcer le moindre mot que le jeune homme s’adressa à moi de façon polie et très enthousiaste, oubliant même de commencer par se présenter. Je ne lui en tenais pas rigueur et hochais la tête d’un air entendu.



- Une rencontre autour d’un festin aurait été autrement plus agréable, il est certain, reconnus-je. Puis je jetais un coup d’œil à ses bandages. Rien de grave apparemment mais rien ne pouvait être sûr puisque j’étais celui qui infligeait des blessures et non pas la personne qui les soignais. J’espère que vous serez à nouveau très vite sur pieds !


Je savais grâce à l’expérience que des blessures peu légères pouvaient devenir mortelles si elles étaient mal soignées. Une infection se propageait et la gangrène ne tardait jamais à arriver. Bien entendu je ne disais pas ce genre de chose à voix haute ! Ma présence n’avait pas pour but de démoraliser les hommes, au contraire.
Ma pause pensive permit au jeune homme de reprendre la parole pour se déclarer fidèle à l’Empire avec l’espoir de bientôt pouvoir le prouver.



- Voilà de nobles paroles que je n’oublierais pas, déclarais-je en hochant la tête. Vôtre première tâche pour servir au mieux les intérêts de l’Empire est de guérir. Je jetais un coup d’œil autour de nous. La précipitation est donc à exclure et le respect des consignes des soignants obligatoire.


Et c’est moi qui disais ça ! Moi qui ne me gênais pas pour faire comme bon me semblais… Mais que voulez-vous ? J’étais obstiné et loin d’être un exemple à suivre.



Nymeria. ♕ avatar de Rosegrey & Vintage Phonic.


Le Saigneur du Nord
“On dit d’un homme qu’il est raisonnable, comme les putains disent d’un client qu’il est sérieux.”
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Maréchal de l'Empire
Âge du Personnage: 43 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Messages : 681
Membre du mois : 66
Célébrité : James Purefoy
Maison : Omble
Caractère : ♦ Suspicieux ♦ Loyal ♦ Ripailleur ♦ Charismatique ♦ Cruel ♦ Brave ♦ Stratège ♦ Grossier
“Le sang est la sueur des guerriers.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
La visite du Maréchal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» batailles du Maréchal NEY
» Maréchal Davout
» La vie du maréchal suchet
» batailles du Maréchal SOULT
» C'est écrit "Maréchal Ferrant"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Conflans :: Noblecoeur
-
Sauter vers: