Tumblr  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

You know nothing
MessageSujet: You know nothing   Lun 7 Mai - 14:25



Conflans, An 1, mois 3, semaine 3




Je m’arrêtais un instant de manger en sentant un flocon froid tomber sur mon visage. Je tournais mon regard vers le ciel gris, alors que d’autres continuaient à descendre pour venir s’écraser sur le sol. Ce n’était pas la première fois que je voyais de la neige et pourtant, je restais encore étonnée par ce phénomène. Je n’étais pas habituée à ce genre de choses, loin de là même. Le bruit d’une armure me fit sortir de mes pensées. Je resserrais le lourd manteau de fourrure de Torrhen autour de mes épaules, puis repris ma route. J’avais encore beaucoup de choses à faire, et je savais déjà que je ne pourrais pas le faire en une seule journée. J’étais encore fatiguée, et je devais me ménager pour Aeden. Nous n’allions de toute manière pas partir immédiatement alors je préférais prendre mon temps plutôt que de tirer sur la corde comme j’aurais pu le faire avant.

Je laissais ma garde à distance en allant voir Meraxès, portant à leur place l’énorme sac dont j’avais besoin. J’avais fait rassembler plusieurs plantes, de l’eau et de la viande aussi. C’était lourd, mais je n’avais pas tant de distance à parcourir. Ebryon vint le premier à ma rencontre, heureux de me retrouver. Je posais mon package au sol pour le saluer, et caresser toute son échine. Il vola sa tête dans mon cou un instant, avant de me faire rire en me chatouillant de son souffle. Il me mordilla avant de s’éloigner pour retourner vers Meraxès… Meraxès… Elle était encore de méchante humeur et à la lumière de ce début d’après-midi, ces blessures semblaient encore plus graves. Je posais ma tête contre son front pour la saluer, avant de l’embrasser, puis allait directement vers ses plaies. Elle râla plusieurs fois, me grogna tout autant dessus et fit même claquer ses dents pendant ses soins. J’avais dû rincer le cataplasme que je lui avais fait la veille, avant d’en étaler un nouveau. Elle souffrait et je souffrais avec elle. A chaque fois que son sang coulait, c’était mon sang qui coulait. Elle était ma sœur, une extension de moi-même. Mais elle allait bien. Elle n’était pas mortellement blessée. Gravement blessée oui, mais pas mortellement. Ses plaies étaient propres. Il n’y avait aucun métal niché encore à l’intérieur. Elle aura besoin de temps pour se remettre, mais cela irait. Elle pouvait voler c’était là la preuve la plus flagrante que j’avais.

Je ne m’attardais pas avec elle-même si je l’aurais voulu. Demain. Demain, je me promettais de rester avec elle plus longuement. Je sortais du sac la nourriture fraiche que j’avais ramené, l’eau pour Ebryon, puis les laissait tous les deux derrière moi pour rejoindre mon escorte, après m’être rincée soigneusement les mains. Me laissant guider par l’un des gardes de notre garde, je le suivais jusqu’à arriver à hauteur de la tente du Roi du Nord. Je ne l’avais pas prévenu de mon arrivée. Je ne m’annonçais même pas avant d’entrer non plus. Les hommes présents se stoppèrent en me voyant passer les pans, et passaient quelques minutes d’étonnement, ils s’inclinèrent devant moi. Je les saluais, l’appelant par leur titre et prénom, associant leur emblème à leur identité. Je finissais par Jon à qui je ne fis qu’un signe de tête puis demandais Pourriez-vous nous laisser je vous prie Messeigneurs ? Je dois m’entretenir avec sa Majesté Jon Stark. Je n’avais pas quitté des yeux le jeune Roi quand bien même je m’adressais à ses nobles. Ma voix était douce et réconfortante, tranchant avec mes yeux qui eux lui laissaient bien comprendre que je ne venais pas en visite de courtoisie. La chaleur sous la tente étant plus que suffisante, je détachais le lourd manteau de Torrhen bien trop grand pour moi, et l’ôtais pour aller le poser sur un meuble plus loin. Kora était venue m’apporter une robe au matin. Elle n’était pas assez chaude pour la saison, trop peyredragonnienne pour cela, mais fluide, elle ne m’enserrait pas, même si j’avais pris de nouvelles formes.  Et pour avoir voyagé dans une tenue trop petite, j’appréciais de pouvoir enfin « respirer » normalement. Elle n’avait pas attaché mes cheveux sur ma demande, les démêlant simplement. J’avais refusé tout bijou, ne voyant pas l’utilité d’en porter. Dans une autre vie, avec des cheveux et des yeux de couleur différente, j’aurais pu passer aisément pour une jeune femme de simple noblesse.

J’attendais patiemment que tous sortent, y compris les domestiques du Roi. Nous n’étions désormais plus que deux et je le dévisageais en silence plusieurs minutes avant de me rapprocher de lui. Vous auriez été mon fils Jon, je vous aurai giflé pour la.. Que dis-je, les stupidités dont vous avez fait preuve. Je ne pensais vous dire cela un jour, mais je suis déçue, déçue de votre comportement, non seulement à l’égard de votre père, mais aussi à celui de votre épouse, et de ma personne. Mon ton était froid, et mes yeux exprimait tout ce que je venais de dire. Je croisais mes bras sous ma poitrine puis ajoutais Nous sommes une famille Jon. Vous m’avez indiqué jadis que vous souhaitiez en faire partie. Et pourtant, pourtant vos actes prouvent le contraire. Ne croyez pas vous en tirez aussi facilement car cela ne se passera pas ainsi avec moi. Je la garante de notre unité et prend ce rôle très à cœur. Et s’il faut pour cela que je vous dise que vous n’êtes qu’un sombre idiot, je ne me gênerais pas de vous le dire Jon. Car vous l’êtes, un sombre idiot ! Je n’étais pas venue le voir parce que j’étais impératrice non. Ce n’était pas non plus la Reine de Peyredragon qui s’adressait à lui. C’était Rhaenys, simplement Rhaenys qui le regardait désormais furieusement. Il allait devoir me rendre des comptes pour son comportement. Et je ne comptais pas partir d’ici avant qu’il ne l’ai fait. Je n’étais pas Torrhen. Je n’étais pas Eleanore non plus. Je suis Dragon et quand j’avais décidé quelques choses, rien ne pourrait me changer d’avis. Il se pensait borné ? Ce n’était rien comparé à moi et il en aurait une fois de plus la preuve.














Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Messages : 2547
Membre du mois : 36
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impératrice Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: You know nothing   Lun 7 Mai - 21:44

Il n'y avait pas de calme, maintenant que le combat était fini, il y avait les pleurs de joie, de colère et de tristesse à la fois pour célébrer les vivants, les morts et la victoire qui était passé à quelque chose près de devenir une défaite. Jon ne manquait pas de se souvenir de la bataille, encore et encore les images trottaient dans son esprit, comme le sang qui semblait s'être incrusté dans les différents pores de sa peau. Jon ne savait depuis combien de temps il se trouvait dans son bain mais l'eau n'était vraiment plus chaude et il sentait que sa peau était frippé. Cependant, pour une fois depuis longtemps, dans sa tête le calme s'était finalement installé, pas d'angoisse, pas de peur, juste le soulagement. Le silence s'était fait dans son esprit et il n'avait réellement pas envie de percer cette bulle de tranquillité qui existait à l'heure actuelle. Jon n'avait pas été aussi serein depuis longtemps, ce qui relevait presque du miracle tant la situation était inédite. Pourtant il lui fallait revenir à la réalité. On voulait le voir, le féliciter mais il ne voulait pas de tout cela, il n'aimait pas ce genre de démonstration même si cela lui réchauffait le corps, il y avait eu trop de perte. Le Nord avait encore une fois payé un lourd tribu, combien de maris, de pères, de frères, de cousins, de fils avaient disparu lors de cet affrontement. Même si la félicité était aujourd'hui acceptable, il faudrait penser à l'avenir, comment un royaume pourrait fonctionner si la plupart des hommes qui le composaient avaient donné leur vie. Un frisson dans le dos et il se redressa vivement prenant conscience du temps qui s'était sans doute écoulé. Repartir dans ses travers ténébreux n'étaient véritablement pas la meilleure chose à faire pour le moment. Il quitta donc l'eau, s'habilla avec l'aide d'une de ses domestiques avant de réclamer à manger. Il ne s'était pas rendu compte mais au final, il avait littéralement une faim de nous.

Jon quitta finalement sa tente alors que les rumeurs allaient bon train sur la présence de l'Impératrice dans le campement. Si c'était le cas, il ne manquerait pas d'aller s'entretenir au plus vite auprès d'elle. Il appréciait sincèrement la jeune femme, ce qui n'était pourtant pas gagner au départ et il avait de nombreuses choses à lui dire. Si l'esprit était clair, le cœur lui était lourd et après les événéments qui s'étaient déroulés entre son père et lui, il se doutait parfaitement que sa nouvelle épouse aurait l'envie d'exprimer son opinion sur la question. Pour autant, l'heure n'était pas encore venu à la discussion. Il se dirirgea vers l'un des espaces qui était réservé aux soins médicaux, cherchant à sauver ceux qui pouvaient encore l'être. Il se pencha, salua les soldats, s'attarda avec ceux qui tentaient de sauver les vies des différents personnes présentes avant de s'éclipser. Avec tout cela, il avait presque oublié qu'une importante correspondance l'attendait. Maintenant qu'ils avaient gagné, il avait enfin pour recevoir les missives qui lui avaient été adressé et notamment celle de son épouse. S'il n'avait pu communiqué auparavant, ne pouvant donner des nouvelles et risquer que les réponses soient interceptées par l'ennemi et ainsi donner leur position, il était temps néanmoins de se reprendre. Et donner des nouvelles étaient la moindre des choses qu'il pouvait faire. Jon venait tout juste de regagner sa tente, il allait se mettre à sa table de travail quand il sentit que toutes les personnes autour de lui semblaient soudainement retenir leur souffle et se mettant dans une position des plus cérémonieuse. Il se retourna pour pouvoir observer le visage de sa belle-mère. Qui n'était clairement pas là pour une visite amicale.

Jon fit signe à tout le monde de sortir, et finalement, il n'avait pas eu vraiment besoin de le faire pour que tout le monde se mette au pas et vienne de ce fait à quitter les lieux. Jon observa sa belle-mère et ne put s'empêcher de sourire en entendant ses paroles. « Il n'y a même pas de préambule. Néanmoins je voulais vous dire que j'étais heureux de vous voir saine et sauve devant moi, que je me suis inquiété pour votre état de santé et pour celui de l'enfant à naître. Je dois vous avouer que la grossesse vous va à ravir même si je ne doute pas que vous auriez sans doute préférer combattre aux côtés de votre époux, de votre frère, de votre dragon et même peut-être de ma personne. » Il s'approcha d'elle avant de s'incliner devant elle puis de lui rapprocher un siège pour qu'elle puisse  s'asseoir si elle en avait besoin, mais il savait pour autant qu'il ne pouvait rien lui imposer.  « Pour mon épouse … Je me doute de quoi vous désirez parler. Quand j'ai quitté Vivesaigues, elle venait tout juste d'apprendre la nouvelle d'après le mestre … Cependant, si nous faisons le calcul quand je suis parti, cela ne faisait qu'un petit mois, voir même moins qu'elle était enceinte. Je ne voulais pas révéler quoique ce soit sans être certain que mon épouse et mon enfant se portent au mieux. J'ai fais en sorte de l'envoyer dans le Nord, rejoindre Winterfell pour les protéger de la menace qui existait au Sud. J'espérais pouvoir annoncer la nouvelle moi-même, une fois qu'elle aurait rejoins mon frère, qu'elle aurait été examiné par le mestre des Stark et que je sois assuré que tout le monde allait bien. Je ne voulais pas annoncer une bonne nouvelle pour finalement devoir annoncer en même temps sa disparition. Vous pouvez me reprocher tout ce que vous voulez concernant mon rôle de mari, mais je compte prendre soin d'elle et de l'enfant qu'elle porte. Je ne suis pas un monstre, je veux être un bon père mais vous savez comment je fonctionne … Si je venais à le perdre, c'est un deuil que je vivrais seul car j'ai toujours été ainsi au grand désespoir de mon entourage. Car je ne sais pas faire autrement. » Il avait finalement perdu son sourire, il se servit une coupe de vin et il but alors une longue gorgée.

« Pour mon père … Je sais à présent une partie du secret qui le hante depuis des années, trop d'années. Qui a mis en péril toute notre famille. Il n'est pas le seul fautif, ma mère l'était tout autant même bien plus. Mon oncle, celui qui a été pour moi comme un second père, comme le seul père peut être que j'ai connu et qui a finalement trahis la confiance que tout le monde avait placé en lui, et qui par leur amour m'a privé de ma mère. » Sa main tremblait quelque peu et il avait le visage bas à présent. « Pourquoi ai-je agis comme un jeune homme révolté ? Parce que je suis perdu, parce que je ne sais plus qui je suis, parce que j'ai l'impression que tout m'échappe. Mon père n'a pas voulu me dire si j'étais un bâtard ou non qui n'avait aucun mérite à monter sur le trône du Nord, il a tout simplement éludé la question, l'ignorant totalement et agrandissant un peu plus le gouffre qui est en moi. Pourquoi ai-je reproché à l'Empire mes malheurs ? Parce que je me suis senti vendu pour cette idéologie, me mariant avec une femme que je ne comprends pas, qui est si différente de moi. On ne cesse de me dire que le temps arrangera les choses, que même s'il n'y a pas d'amour ce n'était finalement pas si grave que cela, là n'était pas la question au fond. » Il planta son regard dans le sien. « Non le véritable problème, c'est que je n'ai aucune confiance en moi. Ce trône m'a été offert par mon père, pas pour un mérite quelconque mais parce que j'étais le premier né et qu'il avait des ambitions bien plus grande. De nombreux généraux m'ont abandonné pour suivre celui avec qui ils ont combattus pendant des années, ce que je comprends parfaitement mais le problème en vient que je ne sais même plus qui mettre à la tête de mes divisions car la plupart des jeunes seigneurs encore en vie ont l'âge de mon frère et ne connaissent pas la guerre. Quant aux autres, la majeur partie d'entre eux viennent de mourir sur le champ de bataille. C'est mon père qu'ils ont suivis pas moi. J'ai essayé d'émettre de nouvelles idées, que j'avais certe tirer de mes quelques expériences mais qui je pense pouvait apporter un œil nouveau sur la situation. Si Ronnel Arryn ne m'avait pas donné des informations, il se pourrait qu'aujourd'hui je n'aurais pas été en vie et que je n'aurais pas participé à la destruction du Noir. J'ai jugé bon de dire que si on ne me jugeait pas pour les décisions de mon père on pouvait accorder cela pour lui et les décisions de sa mère. Là dessus, comme c'est toujours le cas, nous n'avons pas su nous parler et la conversation a dégénéré car comme je vous l'ai toujours dit nous ne nous comprendrons jamais. » Il posa sa coupe et s'approcha d'elle. « Pour vous, je ne sais en quoi j'ai pu vous offenser mais je m'en excuse ... Giflez moi si vous le désirez mais telle une mère à l'écoute de son fils vous connaissez la vérité de mon cœur comme sans doute personne ne la connait, pas même mon père. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 1526
Membre du mois : 11
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You know nothing   Mar 8 Mai - 0:08



Conflans, An 1, mois 3, semaine 3




Je me tenais bien droite face au jeune roi, bien décidée à en découdre avec lui et à me battre s’il fallait en arriver là pour qu’il me parle et qu’il cesse ses sottises. Je fronçais les sourcils et ne décolérais pas quand il sourit à mes paroles. Je n’étais pas là pour plaisanter ni pour rigoler. Je ne voyais pas d’ailleurs ce qu’il trouvait de drôle à ce que je venais de lui dire. Et je me savais pas assez patience, trop fatiguée pour jouer à ce jeu là avec lui. Je ne répondais pas à ses premières paroles et détesta qu’il approche un siège après s’être incliné devant moi. Je me fichais bien de ces politesses. Et puis, je n’étais pas en sucre ni malade. Enfin je ne l’étais plus. Si j’avais besoin de m’asseoir, je pouvais très bien me débrouiller toute seule. J’allais lui indiquer froidement quand il reprit la parole. Sans vraiment prendre la peine de souffler, sans attendre que je ne lui réponde, Jon vida intégralement son sac. Je ne m’étais pas attendue à cela, et j’eus beaucoup de mal à tout suivre et tout entendre ce qu’il me disait. Tout se mélangeait. J’étais trop fatiguée, encore bien trop pour arriver à bien trier, et à bien tout comprendre. C’était trop d’informations d’un coup et quand il eut fini, je me passais la main sur le visage avant de soupirer. Doucement Jon. Une chose à la fois. Ces nerfs étaient sans doute en train de lâcher et tout comme moi, il devait être exténué. Au moins son long discours eut pour effet de faire taire ma colère. Je voyais bien ce dont il avait besoin en cet instant et ce n’était nullement d’être secoué comme un arbre fruitier. Il n’avait vraisemblablement pas besoin de tout cela pour parler et dire le fond de sa pensée. Au moins devais-je bien lui reconnaitre cela.

Je fis le pas qui nous séparait, et doucement, je le pris dans mes bras. Mon ventre me gênait un peu, mais cela ne m’empêchait pas de l’enlacer quelques minutes. En cet instant, sous sa tente, je n’avais pas l’impression de consoler un jeune homme, mais un enfant complètement perdu, qui avait besoin de réconfort. Nous nous connaissions depuis peu et peu d’ailleurs. Mais j’espérais que cela pourrait malgré tout apporter un peu de baume à son cœur et à son âme meurtrie. Sombre idiot, c’est ce que je disais. Tu n’es pas seul Jon. Et tu ne le seras jamais. Je suis heureuse que tu ailles bien et que tu n’as pas été blessé. lui soufflais-je, avant de prendre son visage entre mes mains et lui redire droit dans les yeux. Mais je ne retire pas ce que j’ai dit. Tu n’es qu’un Sombre idiot.. Je caressais doucement sa joue. Asseyons-nous et reprenons tout depuis le début d’accord ? . Je pris sa main dans la mienne et me souciant bien peu des convenances, je le faisais s’asseoir sur sa couche, avant de rapprocher une chaise et de m’installer en face de lui. Je repris ses mains dans les siennes, et ancrais mon regard dans le sien. Nous parlerons d’Eleanor plus tard. Mais nous l’évoquerons malgré tout, tout de suite. Il n’est tout simplement pas normal ni acceptable d’apprendre de sa plume à elle sa grossesse. C’est quelque chose dont tu aurais dû nous en parler, et cela peu importe l’issu de sa grossesse. Qu’elle perde ou non votre enfant, ce que ce je ne souhaite pas, tu avais l’obligation de nous en parler. Imagines-tu seulement notre stupeur lorsqu’on a lu son courrier ? Je n’oses imaginer ce qu’à ressentie ton Père. Tu as beau lui en vouloir – et nous en reparlerons après aussi – tu n’avais pas à lui faire ça. Qu’aurais-tu ressentie si tu avais appris que nous attendions un enfant par la main ou la bouche de quelqu’un d’autre ? Notre colère à ce sujet est légitime. Je te l’ai dit, nous sommes une famille désormais, et nous nous devons d’être honnête les uns envers les autres. Car, si nous ne sommes pas capables de l’être, alors nous n’avons pas de raison d’être. Et il est plus que temps que tu fasses rentrer dans ta tête de linotte que tu n’es pas seul et que tu n’as pas à tout supporter seul. Tu n’en es pas capable. Et personne ne l’est d’ailleurs. Crois en mon expérience. Je n’étais certes pas si âgée que cela comparé à lui, pour autant, en un an j’avais énormément évoluée, murie, et changée. J’avais grandis, vieillie bien plus vite en un temps si court. Je suis heureuse et soulagée que Torrhen est enfin pu se libérer du poids des secrets du passé. Mais… Je n’approuve pas ta réaction. Je l’ai poussé à s’ouvrir à toi et au reste de ta fratrie, bien loin de me douter que vous le rejetteriez lorsqu’il le ferait. Cela fait plus de vingt ans qu’il vit avec cela. Il n’a rien dit pour vous préserver, même si cela le rongeait à petit feu. Par tous les anciens dieux Jon ! Comment as-tu pu lui demander si tu étais son fils ? Aussi perdu sois-tu, comment as-tu pu ? Peu importe les péchés de ta mère. Il t’a élevé. Il t’a protégé. Il t’a éduqué comme il l’a pu. Et il t’aime bien plus que les mots ne pourront jamais l’exprimer. Il est ton Père. Il l’a toujours été et il le restera à jamais. Je comprends que tu sois perdue, c’est légitime. Mais tu n’as pas le droit de douter de lui. Jamais. Pas après tout ce qu’il a sacrifié pour vous, pour votre protection. Il est votre Père et cela ne changera jamais. La question ne se pose même pas d’ailleurs. Ne l’aimes-tu pas comme un fils aime son père ? Quand bien même tu es décidé de jouer au sombre idiot et de penser pouvoir le renier, tu le sais très bien Jon. Tu sais très bien au fond de toi qui il est et ce qu’il représente à tes yeux. Oublie un peu le Roi. Qui est Torrhen pour toi ? Ici. Qui est Torrhen ? lui demandais-je en posant ma main au niveau de son cœur.















Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Messages : 2547
Membre du mois : 36
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impératrice Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: You know nothing   Jeu 12 Juil - 10:34

Jon était tel un arc tendu au maximum, le fil tremblait tellement la tension était grande, que la concentration était forte et il fallait alors s'attendre à ce que tout le mécanisme finisse par craquer et sans doute plus vite qu'on  aurait pu le croire. Il était résistant mais il n'en restait pas moins un homme, un homme qui avait participé à une grande bataille, qui avait du jouer de stratégie pour placer ces soldats, soldats qui avaient payé un lourd tribu. Combien était mort sur ce champ de bataille ? Combien était mort en un an de guerre ? Depuis que lui-même combattait aux côtés de son père, depuis le moment où il avait participé à son premier véritable combat lors de la bataille de la Mort-aux-Loups, beaucoup de personnes avaient péri au nom du Nord, au nom d'un roi et à présent d'un empereur. Harren Hoare avait été détruit, il n'était plus mais son image, son souvenir était encore bien présent. Il ne fallait pas que cela devienne un symbole éternel pour les ennemis de l'Empire, les éradiquer jusqu'aux derniers étaient peut-être la meilleure des solutions, s'ils avaient été vainqueurs à leur place, il ne fallait pas douter une seconde que c'était la décision que le Noir aurait prise, c'était d'ailleurs ce qui l'avait toujours motivé. Jon n'avait jamais été un garçon très joyeux ou très festif, il gardait ça pour un cercle très fermé autour de lui, et malheureusement son père n'en faisait pas parti, sa sœur était repartie à Castral Roc et il n'entretenait pas ce genre de lien avec son jeune frère. Il préférait donc être seul, pour pouvoir reprendre sa respiration, pour retrouver un peu le calme et penser déjà à l'avenir. Une fois qu'il quitterait cette tente, de nombreuses choses seraient à faire, paraître et apparaître auprès de tous pour faire son devoir de souverain, il n'aurait alors plus un instant à lui.

Autant dire que quand sa belle-mère était entrée dans la tente avec ce regard couroussé qui ne présageait rien de bon, il prit le contre-pied de l'humour mais aussi de la délicatesse, si elle était une femme forte, il n'en restait pas moins qu'elle était reine et enceinte, un minimum d'attention s'imposait même si cela ne semblait pas être bien perçu sur l'instant. Alors avant de devoir affronté toutes les réprimandes du monde, il avait fini par craquer et tout déballer d'une seule traite. Ce qui était particulièrement étrange venant de sa part, même son Sénéchal, Lord Bowen Glover n'avait jamais été mis à ce point dans la confidence des plus secrètes pensées, des émotions les plus profondes de son roi. Etonnement, le jeune Roi du Nord accordait une grande confiance à Rhaenys, chose qui n'avait été planifié par personne mais qui s'était construit assez rapidement. Sans qu'il s'y attende réellement, il vit alors l'Impératrice combler la distance qui les séparaient et de façon encore plus surprenante, elle vint l'enlacer, comme une mère l'aurait fait avec son fils. Il poussa un léger soupir de soulagement et ferma un instant les yeux à ce contact. C'est alors qu'il comprit bien cruellement combien en cet instant, sa mère pouvait lui manquer. Sa disparition avait brisée de nombreuses choses, surtout dans sa construction personnelle et dans certains domaines, notamment concernant la femme qu'il venait d'épouser, la relation qui était censée se créer ou pas entre eux, il était perdu. De ce fait, ce contact maternel entre Rhae et lui était bénéfique à ces yeux. Il eut à son égard un sourire triste. « Personne n'a jamais dit le contraire sur le fait que j'étais un sombre idiot, pas même moi ... »



Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 1526
Membre du mois : 11
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You know nothing   Lun 6 Aoû - 21:41



Conflans, An 1, mois 3, semaine 3




Je laissais échapper un léger rire quand le jeune homme m’accorda le fait qu’il était un idiot et qu’il n’avait jamais prétendu le contraire. Au moins était-il lucide sur ce point, à n’en pas douter… Contrairement à tous les autres qu’il venait de m’évoquer. Je comptais bien tous les reprendre… Mais un à la fois c’était plus simple. L’aider à démêler tout ce qui n’allait pas en lui ne serait pas rapide, ni même facile, je le savais très bien. Mais j’étais là pour ça après tout. C’était pour cela que j’avais tenu à le voir en tout premier. Pour certain ce n’était pas l’urgence mais à mes yeux si. Rien n’était plus important que la famille c’était une chose que m’avait enseigné Père et à laquelle j’adhérais. Et Jon faisait partie de ma famille désormais. Notre position l’un envers l’autre était sans doute un peu étrange vu que j’étais bien plus proche de lui en termes d’âge que de son père, mais qu’importe. Il pouvait me faire confiance, et j’étais heureuse qu’il me donne la preuve qu’il me faisait, justement confiance. Je nous fis installer sur son lit avant d’évoquer en tout premier lieu Torrhen, même si je fis une digression sur son épouse et l’annonce qu’elle avait faite par corbeau à mon époux.





















Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Messages : 2547
Membre du mois : 36
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impératrice Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: You know nothing   Mar 14 Aoû - 21:20



Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 1526
Membre du mois : 11
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You know nothing   Sam 22 Sep - 23:08



Conflans, An 1, mois 3, semaine 3















[/quote]











Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Messages : 2547
Membre du mois : 36
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impératrice Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: You know nothing   Dim 7 Oct - 14:44



Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 1526
Membre du mois : 11
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: You know nothing   Lun 3 Déc - 22:13



Conflans, An 1, mois 3, semaine 3




























Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Messages : 2547
Membre du mois : 36
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impératrice Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: You know nothing   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
You know nothing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown ::  :: Le Conflans-
Sauter vers: