Partagez | 
Yesaminda Forel
MessageSujet: Yesaminda Forel   Mar 24 Avr - 17:37

Yesaminda Forel
Comment vous qui guérissez les autres ne vous guérissez-vous pas vous-même ?



   
Uthero et Lynn (Née Kaeth) Forel ▪▪ Père et mère (décédés)
Rahl & Ollivar (décédé) Forel ▪▪ Frères
Baâl Forel ▪▪ Oncle paternel
Illyrio Forel (Né Kaeth) ▪▪ Époux (décédé)
Swann Forel ▪▪ Fils (décédé)


Année de naissance ▪▪ -21
Nom de naissance ▪▪ Forel
Ville de naissance ▪▪ Braavos
Royaume de naissance ▪▪ Les cités libre d’Essos.

Situation matrimoniale ▪▪ Veuve
Royaume servi actuellement ▪▪ Empire
Titre / rôle au sein du royaume ▪▪ Suivante de Rhaenys Braeneryon, sage femme de l’Impératrice, guérisseuse de l’Empire
Positionnement politique actuel ▪▪ Je suis pour l'empire

Avatar ▪▪ Nina Dobrev
Crédit ▪▪ Malbe

▪▪ Bornée ▪▪ Passionnée ▪▪ Exubérante ▪▪ Attentionnée ▪▪ Autoritaire ▪▪ Érudite ▪▪ Tourmentée ▪▪ Généreuse ▪▪ Espiègle ▪▪ Romantique ▪▪


 



-21 ▪▪ Naissance de Yesaminda, troisième enfants d'Uthero et Lynn Forel.   -7 ▪▪ Entame sa formation au sein de la Maison des Mains Rouges. -6 ▪▪ Son frère Ollivar, spadassin, meurt sous les coups d’un autre. -5 ▪▪ Sa formation terminée, elle entre au service de la Maison + Mariage arrangé avec Illyrio Kaeth.   -4 ▪▪ Naissance de Swan. AN 0, MOIS 7 ▪▪ Lors de l’anniversaire du Dévoilement, Illyrio tue leur fils par accident, en retour elle le tue dans un accès de colère. Sa mère organise sa fuite vers Peyredragon. AN 0, MOIS 8 ▪▪ Arrivée à Peyredragon, elle entame le chemin pour rejoindre son oncle. AN 0, MOIS 9 ▪▪ Yesaminda rejoint son oncle à Herpivoie, peu de temps avant la bataille de Paege. Il la met à l’épreuve avant de l’autoriser à rencontrer la souveraine de Peyredragon. La guérisseuse met déjà du coeur à l’ouvrage pour soigner les blessés. AN 0, MOIS 10 ▪▪ Témoin de l’union de Torrhen et Rhaenys, annonce de la création de l’Empire. Torrhen et Rhaenys prennent le nom Braeneryon. Yesaminda rejoint leur idéal. AN 0, Mois 11▪▪ Départ pour rejoindre l’Impératrice à Fengué, dans la Néra. Où elle y rencontrera la souveraine de l’orage et celle devenue écuyère de l’Impératrice. AN 1 ▪▪ Yesaminda fait tout ce qui est en son pouvoir pour sauver l’Impératrice et son enfant. Elle soupçonne un empoisonnement et en réfère à la souveraine de l’Orage. Dans le même temps, le Tigre s’empare de Braavos, elle craint pour sa famille et n’obtient aucune réponses à ses missives. AN 1, MOIS 2 ▪▪ Argella perd son bébé, Yesaminda assiste les mestres tout au long de sa fausse-couche. Rhaenys part rejoindre Torrhen, elle demande à ce que la guérisseuse reste auprès de la souveraine jusqu’à ce qu’elle soit rétablie et de la rejoindre ensuite.





Crédit image ici ▪▪ Yesaminda s’est quelque peu retrouvée forcée de partager son temps avec Rhaenys, en tant que “dame de compagnie”. Rhaenys lui accorde du temps pour permettre à Yesaminda de s’acclimater à Westeros, leurs us et coutumes. Son rôle est de l’accompagner, lui tenir compagnie et de rapporter à son oncle tout ce qu’elle jugerait de suspect pour la sécurité de la reine. Elle n’est pas sans savoir que sa lignée prend ses origines de l’Empire Valyrien. Cet empire que son peuple d’autrefois, des esclaves, avaient fuis. Alors s’il y a bien une chose sur laquelle devait être assurée Yesaminda, c’est bien la position de cette reine sur l’esclavage. Elle a osé poser la question, au risque de s’attirer les foudres de la Targaryen, et contre toute attente, cette dernière lui a répondu avec aplomb qu’elle comptait bien abolir l’esclavage, mais aussi le pourquoi de cette guerre qui ravage Westeros depuis des mois. Depuis, la jeune femme porte un respect infini pour cette reine.

Rhaenys Braeneryon

Crédit image ici ▪▪ Nul n’aurait été besoin de se présenter. Baâl ressemble terriblement à son frère aîné, Uthero. La jeune femme ne l’a jamais vu, ne lui a jamais adressé la parole ni même une missive. Rares étaient les fois où son père lui parlait de son frère, en dehors de ses histoires d’enfants ou Baâl y avait sa place. En somme, elle ignore tout de cet homme auprès de qui l’a envoyé sa mère. Yesaminda avait beaucoup d’appréhensions, elle en a toujours, surtout après son attaque surprise envers sa personne. Se retrouver avec une dague sur la gorge en faisant face au regard quasi identique de son père, c’est déroutant et effrayant. S’en était suivi une brève conversation, ou plutôt il avait posé ses conditions pour qu’elle reste et ces dernières concernaient uniquement la Reine Targaryen. Quant à elle, elle a simplement demandé de pouvoir exercer son activité de guérisseuse, ce à quoi il n’y avait vu aucune objection. Depuis, ils ne se croisent que très rarement, lorsqu’il retrouve Rhaenys, lors de leurs réunions, durant lesquelles elle n’a pas sa place. C’est tant mieux, ainsi, elle n’a pas eu besoin de justifier sa présence à ses côtés, nul besoin de lui dire qu’elle est un assassin, une fugitive.

Baâl Forel


Salut moi c'est Sophie.. J'ai connais BC via SC à l'époque. Le grand plus de BC, c'est à mon avis tout. Par contre je ne suis pas fan de rien  What a Face . Si 7/7 signifie que je peux passer tous les jours, je pense que ma présence sera au minimum de 7/7. Si 7/7 signifie que je peux rp tous les jours, mon activité sera au minimum de 2/7. J'ai un mot à rajouter et c'est que je suis heureuse de retrouver ma Yesa ^^. Enfin, j'ai bien lu le règlement parce le code est


Dernière édition par Yesaminda Forel le Mar 24 Avr - 20:35, édité 5 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady Forel // Guérisseuse de l'Empire // Suivante et sage femme de l'Impératrice
Âge du Personnage: 22
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 291
Membre du mois : 14
Célébrité : Nina Dobrev
Maison : Forel
Caractère : Bornée ▪▪ Passionnée ▪▪ Exubérante ▪▪ Attentionnée ▪▪ Autoritaire ▪▪ Érudite ▪▪ Tourmentée ▪▪ Généreuse ▪▪ Espiègle ▪▪ Romantique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yesaminda Forel   Mar 24 Avr - 17:38

La guerre commence à toucher la totalité des royaumes... Etes-vous partisan de l'unification de Westeros par l'Empire ou les Puissances Centrales, ou plutôt attaché à l'indépendance de votre Royaume? Pourquoi?


Elle se sent difficilement concernée par Westeros dans la mesure où elle est originaire d’une Cité libre d’Essos. A vrai dire, elle ne cautionne pas les guerres, tant de pertes humaines pour différentes causes, son avis n’est pas tout tranché, elle pense que chaque royaume a ses raisons. On ne peut pas en vouloir à ceux qui combattent de défendre leur pays, on ne peut pas dire que ceux qui choisissent la neutralité sont peureux, on ne peut pas dire à ceux qui attaquent que leur désir de paix est stupide. Mais Yesaminda est une guérisseuse, ôter la vie de quiconque est un acte qui la répugne et elle s'est engagée des années auparavant auprès de la Maison des Mains Rouges à sauver un maximum de vies. ”Un idéal de paix ne se fait pas sans sacrifices” lui avait dit son oncle. Ce à quoi elle avait rétorqué ”La violence et le sang, n’engendre que la violence et le sang.” A ses yeux, il existera toujours des revanches à mener même si le Nord et Peyredragon combattent pour cet idéal. Yesaminda a longtemps eu des réticences silencieuses, avant d’apprendre à connaître Rhaenys et celui qui devint son mari, leur force commune impose le respect, elle les a vu au quotidien, conversé avec eux, peu à peu elle s’est rendue compte qu’elle se laissait emporter par leurs convictions, elle s’est prise à espérer que ce soit possible et à y croire. Elle les a vu rallier les royaumes, le Conflans libre, l’Orage, la paix est un idéal partagé, mais pas de tous apparemment. Pourquoi cela ? Un refus assez idiot de se soumettre à une autre autorité, l’orgueil est responsable de la mort de millier d’hommes. Yesaminda n'est pas faite pour la guerre, mais elle est faite pour sauver la vie de ces hommes valeureux et elle s'y emploie jour après jour, avec autant d'ardeur qu'ils y mettent dans leur combat.



La plaie guérit, la cicatrice reste.

Du plus loin qu'elle se souvienne, Yesaminda a toujours été aimée. Son exubérance amusait son entourage, et du fait de son jeune âge, on lui pardonnait plus facilement ce trait de caractère. Elle se mêlait aussi facilement à la noblesse qu’aux petits gens avec une aisance déconcertante. Mais la noblesse acceptait de moins en moins ses petites incartades tandis qu’elle grandissait. De fait, sa mère s’était empressée de prendre l’éducation de sa fille en main. Aussi curieuse qu’exubérante la jeune fille prenait beaucoup de plaisir à s’instruire des faits qu'à pratiquer la bienséance. Plus sa mère insistait sur l’importance de cette éducation, moins elle avait envie d’en faire. Lynn avait donc dû faire appel au chantage, si Yesaminda ne se montrait pas exemplaire, elle n’aurait jamais l’occasion de la rejoindre au sein de la Maison des Mains Rouges. Hospice et centre de guérison de Braavos, l’établissement représentait l’avenir de la jeune fille, elle ne s’imaginait pas une seconde faire autre chose de ses journées.  Éduquée selon les valeurs de sa mère, une âme généreuse et attentionnée, sa fille l’a toujours considéré comme modèle. Ne vous y trompez pas, elle aimait son père et ses frères autant que Lynn, elle trouvait simplement son travail bien plus noble que de savoir manier les armes. La menace n’était pas tombée dans l’oreille d’une sourde et dès le lendemain Yesaminda se montrait plus attentive et bien moins exaspérante. Meilleure élève que sa mère ne le pensait. Il faut dire que l’enfant a hérité du même caractère borné et passionné de son père et de ses frères. Quand les Forel ont une idée en tête, il est impossible de les en déloger. La bienséance devint une seconde nature pour la jeune fille, toujours aussi à l’aise envers la noblesse qu’envers les petits gens, on louait désormais son éducation irréprochable auprès de Lynn.

Ses efforts furent récompensés lors de ses 14 ans, lorsqu’elle était entrée en formation auprès d’une femme qui lui enseignait d’abord les vertus et les inconvénients des plantes, ainsi que leur juste dosage ou cela pourrait entraîner la mort de ses patients. Ensuite, elle étudiait toutes les maladies recensées, leurs symptômes et leurs remèdes. Elle s’épanouissait dans son apprentissage et était toujours heureuse le soir de rentrer et avoir des sujets de conversation avec sa mère qui ne manquait pas d’anecdotes supplémentaires. Souvent, Uthero observait sa femme et sa fille avec une certaine fierté dans les yeux. Quant à ses frères, l’un était marié, l’autre préférait passer ses nuits à l’extérieur, à défier d’autres spadassins. Jusqu’au jour où il était tombé sur plus fort que lui et où son corps avait échoué devant leur porte. C’était la première expérience de Yesaminda avec la mort et cette souffrance en elle, cette impuissance, l’avait conforté dans l’idée qu’elle devait venir en aide envers ses prochains. D’autres avaient femmes, enfants, familles, elle ne souhaitait rien de plus qu’épargner aux familles la perte d’un être cher.

2 ans, c’est le temps qu’il avait fallu avant qu’elle puisse intégrer pleinement la Maison des Mains Rouges. Elle avait 16 ans et devenue belle femme aux formes généreuses, elle attirait la convoitise. Notamment celle du fils de la première épée de Braavos, Jonos, qui ne cessait de lui faire la cour, mais c’est auprès d’un autre qu’elle avait consenti à se donner. Illyrio Kaeth, cousin éloigné du côté maternel, dont la famille rencontrait des difficultés. Yesaminda était prête à tout pour sa famille, y compris conclure des accords par mariage en dépit de ses sentiments pour un autre. Le mariage fut célébré et son mari avait pris le nom des Forel comme convenu, sa famille héritait d’une dot plus que généreuse. Tout se passait pour le mieux, Illyrio se montrait charmant et avenant, mais surtout, il n’attendait pas d’elle qu’elle cesse son activité de guérisseuse. En vérité, il s’en moquait, mais ce n’est que trop tard qu’elle l’avait compris. Il rentrait tard et souvent saoule, il s’asseyait et manger ce qu’elle avait préparé, ensuite, il l’entraînait dans la chambre et elle exécutait son devoir conjugal. Compatissante au fait que leur mariage était arrangé, elle patientait dans l’espoir qu’il voit en elle une femme capable de le rendre heureux. Le jour ou elle lui avait appris qu’elle était enceinte, il avait tout bonnement disparu pendant des jours. Il n’était revenu que pour lui demander de l’argent, excédé par son comportement, elle avait refusé. C’était alors la première fois qu’il levait la main sur elle, et non la dernière.

La naissance de son fils lui avait donné du baume au coeur. Elle ne pouvait forcer son mari a les aimer, mais elle pouvait aimer leur fils pour 2. Certaines personnes ne peuvent être soignés, pas lorsque leurs maux ne sont pas physiques. Illyrio ne supportait pas d’avoir une femme possédant plus de renommée et de richesses que lui, c’était donc par la force qu’il prenait le pouvoir sur sa personne à défaut du reste. Yesaminda n’avait d’autre choix que subir et vivre pour son fils et prendre soin des autres. Son frère aîné avait voulu lui apprendre les bases du combat, s’ils n’en pipaient mot, ils savaient tous ce qu’il se passait dans l’intimité du couple, Lynn était celle qui le vivait le plus mal, son père et son frère ménageaient leur envie de meurtre, à la demande de Yesaminda. Elle préférait subir les coups de son mari plutôt que subir le jugement pour meurtre d’un membre de sa famille. La justice n’était pas prise à la légère à Braavos. Rahl voulait apprendre à sa soeur comment se défendre et à force d’arguments convaincants et a contre cœur, elle avait accepté. Seulement, elle ignorait comment il l’avait su, mais Illyrio l’avait battu si fort ce soir là, qu’il l'avait dissuadé de continuer. Il finissait par passer le plus clair de son temps dans les auberges, et la jeune femme était que trop heureuse de se retrouver seule avec son fils. Elle redoutait d’être présente lorsqu’il lui manquait de quoi payer ses boissons et/ou ses prostituées. Il aurait fallu être idiote pour ne pas comprendre où il passait ses nuits, ou ne pas sentir la fragrance des femmes. Yesaminda était soit délaissée, soit battue, mais heureusement son fils était épargné par les accès de colère de son père, le reste n’avait donc que peu d’importance.

Comme tous les ans, l’anniversaire du Dévoilement était célébré, elle adorait ses 10 jours de réjouissances où tous étaient masqués. 10 jours durant lesquels son anonymat était précieux. L’année de ses 21 ans fut différente, Jonos, fils de la première épée et premier amour de la jeune femme,  l’avait retrouvée et reconnue parmi tant d’autres. Voilà des années qu’il avait quitté Braavos, il ne la regardait pas avec la même pitié que ses voisins, comme la femme battue qu’elle était, il la regardait comme une femme séduisante, à séduire. Jonos était bien décidé à reconquérir sa belle, et ce, même si elle était mariée et Yesaminda s’abandonnait totalement à ce jeu de séduction durant les jours suivants, jusqu’à céder le neuvième soir. Lors du prélude à leur nuit de passion, les masques tombés, il avait aperçu les récents hématomes sur le visage de sa belle et les cicatrices sur son corps dénudé. Fou furieux, il avait été incapable de poursuivre leur nuit passionnée, l’avait même abandonné dans le fétu de paille où ils s’adonnaient aux prémices du plaisir. La jeune femme s’était sentie si laide à ce moment-là, qu’elle avait pensé pour la première fois à s’arracher à la vie. Au lieu de quoi, elle s’était empressée d’aller retrouver son fils. Cette même nuit, Illyrio était rentré, salement amoché et fou de rage, il lui avait jeté au visage la femme infidèle qu’elle était. Elle avait compris, que Jonos était allé battre comme plâtre son mari, sans doute pour lui faire regretter de lever la main sur sa femme. Sauf qu’elle avait compris aussi, qu’Illyrio lui ferait payer le geste de Jonos. Son mari n’était rien de plus qu’un pleutre, rien ne l’amusait plus que lui faire payer à elle ce que les autres lui faisaient subir. Mais cette nuit-là, Swan ne dormait pas et dès qu’il avait entendu sa mère crier, s’était précipité pour la défendre. Il avait reçu le coup destiné à Yesaminda, la force du poing l’avait éjecté contre une table que son crâne avait violemment percutée. Illyrio comme elle, furent tellement surpris que le silence était retombé, un silence de mort, avant qu’elle ne se précipite vers Swan. Il était mort sur le coup, elle avait hurlé sous le regard imperturbable d’Illyrio, non ce dernier s’était contenté de lui dire qu’elle lui en donnera d’autres et soudain, ne désirait rien de plus que la prendre. Là, à côté du cadavre de leur fils, comme si ce dernier était remplaçable. L’horreur l’avait frappé, prenant le pas sur son désaroie et sa souffrance, la colère l’avait animé, une rage sans nom et sans qu’elle ne s’en rende compte, elle était devant le corps sans vie de son mari. Les mains tremblantes, elle avait relâché le couteau ensanglanté entre ses mains et s’était prostrée contre un coin de sa demeure, le corps de son fils dans les bras.

La suite reste vaguement floue encore aujourd’hui, son frère l’avait trouvée dans cet état et immédiatement emmené à Lynn qui avait établi son état de choc. Dès le lendemain, sa famille l’avait mise sur un navire en direction de Peyredragon. Ces quelques jours permirent à Yesaminda de reprendre ses esprits, elle savait qui elle devait retrouver à Westeros, son oncle Baâl Forel. Elle savait qu’elle serait emprisonnée en attendant son jugement si elle était encore à Braavos, un jugement qui l’aurait probablement mené à une exécution, accusée à raison d’avoir tué son mari. Peut-être même l’auraient-ils accusé d’avoir tué son fils, et cela, elle n’aurait pu le supporter. Lynn lui offrait l’opportunité de commencer une nouvelle vie, mais une vie sans son enfant. Et cette culpabilité… Si elle n’avait pas cédé auprès de Jonos, son fils serait encore vivant. Elle était arrivée à Peyredragon, mais fut immédiatement appelée par son oncle à Herpivoie.

Elle ne fut pas au bout de ses surprises une fois arrivée, un homme lui était radicalement tombé dessus, elle s’était médiocrement débattue, et se voyait déjà morte quand avait cessé la confrontation aussi soudainement qu’elle était venue. L’homme s’était alors présenté comme étant son oncle et la jeune femme en fut amère. Elle avait déjà à faire avec sa conscience sans ajouter des problèmes avec son oncle, pourquoi l’attaquer ? Elle ne le saura probablement jamais. Quoi qu’il en soit, ils ont passé un marché. Il lui offrait protection et discrétion, comme l’avait demandé sa belle-soeur, en échange, elle tiendrait compagnie à Rhaenys Targaryen et lui signalerait la moindre petites choses qu’elle jugerait suspecte. Aucune question sur la raison de sa venue, ou plutôt de sa fuite, Yesaminda était que trop heureuse de ne pas avoir à répondre. L’étrangère, comme on la nommait désormais lorsque les oreilles de Baâl étaient absentes, est complètement perdue dans ce royaume qui n’est pas le sien et pire encore, en guerre.

Toutefois, femme de parole, elle tient sa promesse de tenir compagnie à Rhaenys et signaler le moindre problème. Au fur et à mesure, elle apprend à connaître cette souveraine qu’elle craint tant à cause de leurs ancêtres, de l’esclavagisme instauré par les Targaryen et que le peuple de Yesaminda a fui sans un regard en arrière. Rhaenys a toujours fait preuve de transparence malgré son apparence de femme glaciale, elle se fait plus énigmatique, le temps fait tomber certaines de leurs défenses respectives. Elles conversent de plus en plus souvent et elle autorise même la guérisseuse d’appliquer son art sur les hommes revenus des batailles blessés. Ce qu’elle fait, sans se soucier de leur camp, le plus important est de sauver leurs vies, c’est là sa seule conviction dans un monde qui lui est totalement étranger. Sans une protestation, elle suit les mouvements des troupes et sera même invitée à l’union du loup et du dragon, durant lequel ils apprennent l’avènement de l’Empire. Elle écoute, elle observe, elle tient compagnie à la souveraine régente, désormais Impératrice, elle se montre d’une fermeté absolue auprès des blessés. Yesaminda se laisse vivre, sans vraiment sentir son coeur battre. Son fils lui manque.

Lorsqu’elle ne supporte plus son secret, de devoir ainsi mentir à des personnes qu’elle apprend à estimer, elle va trouver son oncle et lui confie la vérité ainsi que ses peines. Quand bien même elle s’attend à ce qu’il la renvoie sans attendre à Braavos, il n’en fait rien. Faisant comprendre d’un ton tout de même fâché que l’Impératrice pourrait la surprendre lorsqu’elle l’apprendra. C’est ce qu’il lui demande, d’annoncer son crime à Rhaenys ou il ne fera pas preuve de la même clémence. Le lendemain, c’est l’Empereur qui vient la trouver pour lui annoncer son départ, elle doit rejoindre l’Impératrice qui a pris la décision de rester plus longtemps que prévu auprès de la souveraine fédérée de l’Orage. Yesaminda acquiesce, sans broncher. Après des jours de voyage, elle retrouve enfin l’Impératrice et lui annonce tout avant de se raviser. Sa seule punition fut une gifle et une mise à l’ordre de ne plus recommencer, de ne plus avoir de secrets. Contre toute attente, elle lui permet de rester, lui annonce même qu’elle la veut auprès d’elle pour sa grossesse. Yesaminda ressent les prémices d’un espoir qu’elle ne ressentait plus depuis des mois.

Depuis ce jour, Yesaminda éprouve un dévouement sans limite pour Rhaenys. Pour l’Empire. Ce combat ne saurait être mené sans elle, ni l’Empereur. La guérisseuse prie pour que les hommes oublient leur orgueil, qu’ils finissent par entendre raison et cessent ces luttes de pouvoir, qu’ils rejoignent l’Empire. Le chemin ne passera pas sans obstacles, elle le comprend quand Rhaenys est victime d’empoisonnement, il s’en est fallu de peu pour qu’elle perde son enfant, l’héritier d’un Empire, garant de la paix, cette naissance devra avoir lieu et elle se bat pour préserver la santé de l’Impératrice. Par la même, elle apprend que le Tigre a atteint sa cible, Braavos. Yesaminda envoie des missives à sa famille, et n’obtient aucune réponse depuis 3 mois, l’inquiétude quant à leur sort la ronge.




Dernière édition par Yesaminda Forel le Mar 24 Avr - 20:29, édité 6 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady Forel // Guérisseuse de l'Empire // Suivante et sage femme de l'Impératrice
Âge du Personnage: 22
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 291
Membre du mois : 14
Célébrité : Nina Dobrev
Maison : Forel
Caractère : Bornée ▪▪ Passionnée ▪▪ Exubérante ▪▪ Attentionnée ▪▪ Autoritaire ▪▪ Érudite ▪▪ Tourmentée ▪▪ Généreuse ▪▪ Espiègle ▪▪ Romantique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yesaminda Forel   Mar 24 Avr - 17:42

Rebienvenue sur le forum Smile







What have I become
My sweetest friend
Everyone I know
Goes away in the end
And you could have it all
My empire of dirt
I will let you down
I will make you hurt



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 20670
Membre du mois : 157
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Yesaminda Forel   Mar 24 Avr - 18:15

Reeeee


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Capitaine de la Maison du Roi
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 2876
Membre du mois : 42
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yesaminda Forel   Mar 24 Avr - 19:14

Toujours aussi belle. Rebienvenue avec ce personnage! Courage pour la suite. ^^
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yesaminda Forel   Mar 24 Avr - 20:17

Merci les garçons :love:


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady Forel // Guérisseuse de l'Empire // Suivante et sage femme de l'Impératrice
Âge du Personnage: 22
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 291
Membre du mois : 14
Célébrité : Nina Dobrev
Maison : Forel
Caractère : Bornée ▪▪ Passionnée ▪▪ Exubérante ▪▪ Attentionnée ▪▪ Autoritaire ▪▪ Érudite ▪▪ Tourmentée ▪▪ Généreuse ▪▪ Espiègle ▪▪ Romantique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yesaminda Forel   Mar 24 Avr - 20:39

Rebienvenue à toi ! Smile
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yesaminda Forel   Mar 24 Avr - 20:45

Bienvenue Yesaminda !

Et oui, te voilà validé(e) ! La classe hein ! Mais ne te repose pas sur tes lauriers trop vite, aussi confortables soient-ils, car il y reste encore quelques lieux à visiter, et dans lesquels tu dois poster. Nous t'avons fait une petite liste ci-dessous qui n'est pas exhaustive, mais qui t'indique les sujets les plus importants que tu dois aller voir absolument.  

▪▪ Recenser son avatar
▪▪ Demander un rang
▪▪ Recenser son personnage ou son scenario
▪▪ Verrouiller et Déplacer vos Sujets
▪▪ Créer des zones de jeu
▪▪ Demandes de liens  
▪▪ Demandes de rps  
▪▪ Section des corbeaux  
▪▪ Avoir un journal intime  
▪▪ Discuter dans le flood  
▪▪ S'amuser dans les jeux
▪▪  Participer aux animations du forum ▪▪
▪▪ Signaler une absence ou un ralentissement ▪▪
▪▪ Présentation du staff ▪▪
▪▪ Poser une question ▪▪
▪▪ Se situer dans la chronologie de BC ▪▪
▪▪ Lire les nouveautés de la semaine ▪▪
▪▪ Démarche pour faire un scénario ▪▪
▪▪ Les Chroniques du Cyvosse  ▪▪ ▪▪ Le Cyvosse ▪▪





N'envoyez de mps sous ce compte que pour notre jeu des trônes
avatar
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 8711
Membre du mois : 1827
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Yesaminda Forel   Ven 27 Avr - 20:52

Bienvenue en retard tout ça tout ça



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 6488
Membre du mois : 18
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yesaminda Forel   Dim 29 Avr - 12:37

Validation trop rapide 0.o

Rebienvenue copine









Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine des sept royaumes de Westeros
Âge du Personnage: 26 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Messages : 2484
Membre du mois : 25
Célébrité : Emilia Clarke
Maison : Représentée par un dragon à trois têtes et un loup, aux couleurs rouge, noir et blanc... La maison impératrice Braenaryon
Caractère : Ambitieuse ● Combattante ● Sans compromis ● Intègre ● Libertine ● Déterminée ● Non conventionnelle ● Charismatique ● Vengeresse ● Passionnée ● Violente avec ses ennemis
Shall we begin? Fire, Blood & Winter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Yesaminda Forel   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Yesaminda Forel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [relaxe] [Non Respect JDH] Forel (03/05/1457)
» une opinion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Chroniques de l'Ere des Luttes.
 :: Présentations des personnages :: Les fiches validées
-
Sauter vers: