Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyMar 3 Avr - 0:52



Le Bal du Tournoi


Le Prince Lyman a fait les choses en grand. Il a prévu, au soir du premier jour du Tournoi, un immense banquet pour fêter le Retour du Roi.
Ce premier jour aura vu les archers venus de tout le pays, venir faire compétition sous les yeux de la noblesse et du peuple, pour savoir qui tirait le mieux, le plus loin, et le plus fort. Les hourras ont retenti dans les prés des heures durant, avant qu'un archer de la garnison de Port-Lannis ne l'emporte finalement. A la lumière des torches et braseros, les convives de la noblesse sont ensuite escortés par des soldats Lannister jusqu'au champ de tentes des centaines de nobles venus participer au tournoi. Une grande effervescence règne, avec de grands foyers éclairant la plaine attenante à la ville pour fêter la toute dernière moisson avant l'hiver. De grandes tablées ont été dressées et partout, de la venaison rôtit et des dizaines de serviteurs amènent des plats de grande qualité. Pour l'instant, l'heure est aux toasts; l'on dansera après!

Vous avez une semaine pour poster afin de raconter comment vous venez, avec qui, et vers qui vous vous tournez pour manger et discuter; en dehors de la maison du Roi qui a sa table, les autres nobles sont invités à choisir leur place!

Inscrits:
Quenten Farman [Anders Paege]
Rickard Crakehall [Nalia Dayne]
Megara Lannister
Jeyne Lannister
Lyman Lannister
Sybelle Farman
Tricia Gardener
Loren Lannister
Tybalt Ouestrelin [Deria Martell]



Dernière édition par Le Cyvosse le Sam 23 Fév - 13:42, édité 1 fois
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11085
Membre du mois : 2175
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyMar 3 Avr - 22:35

La lueur des torches et autres flamberges éclairaient doucement l’immense champ sur lequel s’étendaient des tentes à perte de vue, alors que les odeurs de venaisons et autres délicatesses venaient flatter le nez fin de Lyman Lannister, qui contemplait avec une satisfaction non feinte le résultat des préparatifs entrepris par sa personne pour célébrer le retour de son père et de son épouse. Partout, les tentures aux motifs délicats rappelaient les couleurs des diverses maisons vassales de la maison suzeraine, alors que les immenses travées pour le banquet, couvertes de mets divers et provenant de l’ensemble des partenaires commerciaux de l’Ouest offraient un achalandage marqué, symbole de la richesse du Lion. Le Prince Héritier n’avait lésiné ni sur les quantités, ni sur la qualité. Même les gueux avaient obtenu moult nourriture et vinasse, comme il convenait, cependant, les nobles verraient s’étaler sous leurs yeux l’opulence d’un royaume encore en paix, et peut-être que certains se souviendraient alors des bienfaits de la politique d’équilibre de leurs seigneurs et maîtres, ou au moins des moyens considérables à la disposition de ceux qui se considéraient comme les légitimes possesseurs des attributs royaux du Roc depuis des temps immémoriaux, depuis que Lann le Futé avait prouvé que la ruse avait plus d’attraits que la force. Encore aujourd’hui, ses descendants s’attelaient à rendre cette vérité toujours palpable. D’un œil scrutateur, le jeune homme constata, un léger sourire aux lèvres, que son souhait de placer des pièces aux couleurs Lannister partout dans les travées avaient été respectées, puisqu’elles ornaient les bancs et tables, tombant doucement sur le sol épargné par les averses. La vaisselle était belle, et les musiciens loués pour l’occasion à grands frais entamaient une ballade douce, , en honneur de leur Roi. Doucement, le Prince apprécia les premières notes, avant de se tourner vers son épouse tout juste retrouvée et son ventre rond. Il baisa sa main, avant de lui déclarer dans un beau sourire :

« Y allons-nous, ma mie ? »

Menant Jeyne, Lyman s’avança à travers les travées pour rejoindre l’estrade légèrement surélevée qui attendait la maison royale. Derrière le couple héritier viendrait sa sœur et son époux, par évidence protocolaire. Afin de ménager ses effets, le Prince avait demandé à son père de retarder quelque peu son entrée au bras de la Reine. Prévenant, il aida sa femme à monter les deux marches puis tira la chaise lui étant réservée afin de lui permettre de s’asseoir plus facilement. Ces gestes tendres, outre répondre à l’idée qu’il se faisait de l’éducation d’un homme bien-né, étaient autant mus par l’amour sincère qu’il éprouvait pour la Louve que pour démontrer à toute l’assistance, bien trop aise de vitupérer contre son mariage, qu’il accueillait celle qui portait son enfant avec toute l’estime de la maison Lannister, afin de conforter le fait que leur prochaine reine se trouvait à ses côtés, sous le regard des Sept. Discrètement, il avait placé un pendentif en forme d’étoile à sept branches à son cou, mais ne doutait pas que le geste serait abondamment commenté par les Septons conviés aux festivités … Car ces chers dévots n’avaient pas trop de scrupules au moment de s’attabler avec la noblesse pour ripailler. D’un geste de sa coupe de vin, il fit signe à l’assistance de se placer. Profitant de la cohue passagère, il se pencha vers Gareth et Megara pour leur souffler :

« A votre avis, Mère est-elle simplement folle de rage ou d’impatience, à attendre de la sorte ? »

La patience de la Reine allait bientôt être récompensée. A son signal, les musiciens entamèrent un mélopée plus martiale, et les trompettes résonnèrent. Les soldats Lannister formèrent une haie d’honneur, et le Roi parut, accompagné de son épouse sanglée dans une robe d’un brocard pourpre éclatant, qui avait dû coûter leurs yeux à bon nombre de couturière. Doucement, un troubadour entama les paroles du Repos du Roi :

« Le heaume retiré, bouclier déposé,
Ses terres retrouvées, le Lion rassasié,
Maître de séant honore les bonnes gens,
Son peuple ami promptement accueilli,
Aura danses et cornes d’abondances,
Car les Lions savent partager les festins,
Au son des carillons et à la gloire du bon vin ! »


Le Roi et la Reine prenaient place au centre de l’estrade, évidemment, comme le voulait leur position. Une fois ses parents installés, Lyman se leva et empoigna sa coupe avant de se râcler discrètement la gorge :

« Amis ! Nobles dames et preux messires,

Les lices nous ont montré moult preuves de courage, la mêlée fut bonne et les archers ont rivalisé de prouesses en démontrant toute la hardiesse des chevaliers ouestriens et de leurs alliés, mais aussi la vitalité de nos bonnes gens entraînées pour la sécurité de tous.

Mais aujourd’hui, nous ne célébrons point seulement la force de notre peuple et de ses alliances. Nous fêtons le retour du Roi Loren Cœur de Lion, mon Père, en ses dolces terres. Nous applaudissons la présence parmi nous de notre émissaire, la Princesse Jeyne mon épouse, qui a porté haut la voix du Lion, et offrira tantôt à notre royaume l’héritier tant attendu du Roc, aux griffes aussi acérées que celles de son glorieux grand-père, Sa Majesté. Nous buvons au retour parmi nous de notre Capitaine de la maison du Roi, et époux de Son Altesse la Princesse Megara.

Nous offrons nos libations à la prospérité du Roc, à nos Lords vigilants qui sont l’âme du Roc et à nos paysans besogneux qui savent fouailler la terre pour en sortir ces victuailles. Nous prions ensemble pour la grandeur de l’Ouest qui ne saurait se démentir !

Pour le Roi Loren Cœur de Lion ! Pour le Roc ! Gloire ! Rugissons d’entrain mes amis, au son des troubadours et aux sourires des belles ! »


Spoiler:
 
Lyman Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Un Lannister paye toujours ses dettes.
Messages : 488
Membre du mois : 22
Célébrité : Toby Regbo
Maison : Lannister
Un Lannister paye toujours ses dettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyMer 4 Avr - 9:43

Je fixe les torches qui brûlent au loin, le regard pensif, essayant tant que bien que mal de me faire à l’idée que je vais assister à un bal. J’ai pourtant assisté au mariage du Roi du Nord il n’y a pas si longtemps, mais cette parenthèse au milieu de tout ce qui nous est arrivé était tellement surréaliste que j’ai eu du mal à l’intégrer. Alors que ce bal semble tellement normal à tous ceux qui nous entourent. Lyman a fait les choses en grand et tous les nobles qui nous entourent semblent plus que ravis d’être présents. J’avoue, j’ai un peu de mal à me raccrocher à cette réalité qui est celle de la plupart des ouestriens et je ne dois pas vraiment avoir mon allant habituel. Je serre un peu plus le bras de Megara, secouant la tête et cillant pour me remettre les idées en place, pour me sentir moi-même à ma place à cet endroit, en cet instant. Et je me rends compte que, sans elle, sans le Prince et son épouse, ce serait une tâche autrement plus difficile. Je souffle, à mi-voix, en direction de Megara, les sourcils légèrement froncés, même si j’essaie de garder un ton léger. « Il va peut-être falloir que tu me rappelles les bonnes manières ma dame. Trop de soirées au coin du feu sans avoir à se comporter comme il faut. » Quand bien même les diners n’ont fait que se succéder depuis notre retour, si récent que j’ai encore bien du mal à retrouver mes marques, ce n’est pas vraiment la même chose.

Et ma main se pose doucement sur le ventre arrondi de Meg alors que l’aide à s’installer. J’ai un sourire, un peu idiot, en la regardant avant de prendre place à ses côtés, ignorant autant que possible les regards qui pèsent sur nous. J’ai un sourire en coin quand Lyman se penche vers nous et je rétorque, d’un ton amusé. « J’espère que c’est la seconde option, sinon elle risque de dévorer un ou deux soldats en passant. » Mais voilà qu’ils rentrent enfin et je les suis des yeux, attrapant la main de Meg dans la mienne et lui soufflant, toujours du même ton amusé. « J’ai bien l’intention de te faire danser, je préviens. Ventre arrondi ou non. » Et j’écoute distraitement le troubadour, cachant mon sourire derrière mon verre quand Lyman prend la parole. Sourire qui se fane un peu quand il parle aussi de moi dans son discours et que je sens nombre de regards se poser sur moi après avoir dévisagé Jeyne. Tiens, tout le monde n’était pas au courant de mon nouveau rang semble-t-il. Parfait. Je grimace un vague sourire, plus pour donner le change qu’autre chose, essayant de garder mon attention fixée sur Lyman et ses parents. Avant de lever mon verre dans leur direction tout en lançant un regard entendu à Megara dont je continue de serrer la main.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Gareth Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Capitaine de la Maison du Roi
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 4299
Membre du mois : 53
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur
Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] Kennin11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyMer 4 Avr - 19:32


Les immenses portes du Roc cachent un trésor qu'il est toujours bon de revoir. Le sourire du Roi était franc lorsqu'il passa l'entrée de sa maison, suivi par des milliers d'hommes. Les nouvelles étaient bonnes, plus ou moins, la guerre était évitée, la princesse revenue saine et sauve, le Roi également. Il n'existe aucun sentiment pouvant égaler la fierté d'un Lannister à passer les portes de du Roc, contempler l'immense forteresse et se souvenir que ce n'est rien que leur monde.

Ce monde, Loren n'allait pas y rester pour longtemps, il avait encore du travail l'attendant au-delà de son foyer, mais pour le moment, l'heure n'était pas à cela. Lyman avait organisé pour son retour de grandes fêtes au Roc. Avant de songer à retourner à porter la diplomatie, il avait du temps à passer, en bon Roi, en bon Lannister mais surtout en bon lui-même. Les fêtes étaient l'occasion de discuter, de boire, de rencontrer et d'autres menus plaisirs.

Un petit sourire coupable aux lèvres le Roi de l'Ouest mit pied à terre. Il attendait avec impatience de voir quelle magnifiques rencontres il allait faire. Au fond, le Lion redevenait un peu celui qu'il était quelques temps avant, absent du pouvoir et à la recherche de nouvelles conquêtes pour son lit. Mais il fallait bien se détendre un peu, Vivesaigues était un bel endroit, mais les regards étaient tout sauf amicaux pour le seigneur du Roc.

D'un petit geste de tête le seigneur des lieux saluer ceux qui venaient l’accueillir. Il n'avait pas énormément de temps au Roc, mais par les sept, il allait en profiter. Il avait encore quelques petites choses à régler avant de pouvoir pleinement se consacrer au jeu de la fête. Mais le temps approchait, d'un pas jovial le Roi se dirigea vers ses appartements. Lorsque le Roi de l'Ouest passa à côté de Ser Crakehall, commandant en second de ses forces il le salua.

Le jour vint, après ses obligations le Roi avait enfin accès à ces petits plaisirs de souverain. Un Tournoi, des combats qui n'avaient pas pour but de ravager un pays entier. Une façon aimable de combattre, les archers venaient de partout, les soldats se pressaient et les chevaliers se pavanaient. Cette vie de château était tout ce qu'un souverain peut souhaiter. Ou tout du moins pour Loren. Nul besoin de conquête, lorsqu'on dispose déjà de tout ce qu'il faut.

Le soir était venu et le Seigneur du Roc attendait, sur consigne de l'organisateur de la soirée. A son bras la Reine de l'Ouest, resplendissante comme toujours. Tandis qu'elle semblait impatiente ceci tira un petit sourire au Lannister. Jordane était une femme de pouvoir, douée dans le jeu des trônes plus que lui ne le serait jamais, pourtant dans ce genre de moments, il y voyait simplement une femme ayant hâte de voir la suite, ayant un certain mal à laisser son fils mener la danse.

Le regard du Roi se porta devant lui. La Salle était déjà pleine, une soirée presque parfaite en prévision. Presque, car il lui manquait toujours une fille, désormais Reine d'un autre pays. Deux de ses enfants étaient là, ainsi que deux petits enfants en devenir. Le Roc allait fourmiller d'activité dans les mois à venir. Sur l'instant le Roi de l'Ouest ne pensait ni à son devoir, ni à ses absences, il s'imaginait simplement avec enfants et petits enfants, autour d'une grande table, avant viandes et vins.

Les trompettes sonnèrent, la porte s'ouvrit. Loren rentra doucement, avec sa femme au bras, au milieu d'une haie d'honneur formée par les soldats du Roc. En fond un troubadour chantait quelques paroles faites pour flatter l'égo du lion. Et celui-ci arborait un air fier. Son regard vint se poser sur son fils à la seconde ou il rentra dans la salle. Son héritier avait toujours été doué, sa capacité d'intendance et son soin au détail pour cet événement n'étaient que quelques preuves parmi tant d'autres.

Lorsque le troubadour se tut, Lyman prit le relais. Lorsque le couple royal s'installa leur héritier exposait les raisons de cet événement, en ne manquant pas d'ajouter de la poésie aux faits. De jolis mots et de jolis noms. Lorsqu'il s'installa le Seigneur des lieux passa en revue la tablée. Un air fier trônait toujours sur son visage. Les verres se levèrent, en l'honneur du Roi et de son retour. Le Lion accompagna le toast.

Lorsqu'il reposa son verre, un silence plana quelques instants. Un bref instant son sourire disparu, lui donnant un bref air pensif qu'il brisa en prenant la parole à son tour, au milieu d'une foule de nobles plus ou moins importants, de soldats et de serviteurs. La voix forte du Roi raisonna au milieu d'un silence d'or, symbole d'une autorité royale que certains semblaient encore respecter. Le regard du Lannister s'arrêta un instant sur le Reine du Bief invitée de marque de cette soirée.

« Tout d'abord, il est de mon devoir de souhaiter, que tous autant que vous soyez, passiez une excellente soirée, ainsi que de remercier ceux qui ont fait le déplacement depuis de lointaines terres. Tout particulièrement sa majesté Tricia Gardener. »


Il leva son verre en direction de la Reine.Il était normal de saluer la venue d'une invité de marque à ce genre d’événement.

« Il est bon de voir autant de monde souriant en ce jour. Il est bon pour moi de pouvoir, aujourd'hui, partager cet instant avec ceux que j'aime. »

Son visage se posa sur sa fille, son fils et sa femme.

« Avec ceux auxquels je tiens. »


Devant ses yeux passèrent la futur Reine, le capitaine de la maison du Roi, son beau-frère.

« Et avec ceux que je respecte. »

Il salua à nouveau la Reine du Bief, puis son cousin, Lord Farman, ainsi que les autres seigneurs présents.

« Je pense encore à ce voyage, joli pays que le conflans, mais honnêtement, je ne pourrais être plus heureux d'être de retour. Je préfère largement mon lit ici. Je tiens à remercier la Princesse Jeyne Lannister, pour avoir était une diplomate aguerrie lors de cette sortie, malgré les dangers. Ainsi que Ser Gareth Kening, pour avoir protégé celle-ci. Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit. Quelle chance nous avons d'avoir les deux avec nous. Le Roc est fier, fier de voir qu'au-delà de l'or, nous possédons de tels talents. »


Le Roi fit une pause, et son regard se promena dans le public. Le ton sérieux avec lequel il avait parlé fut brisé par l'air joyeux qui revint se loger sur son visage.

« Cela étant dis, haut les cœurs ! Profitez de cette soirée, ainsi que de tout ce que mon cher fils a préparé, je tiens à vous voir debout jusqu'à la fin avec vaillance ! Et a ceux qui prétendent ne pas avoir la forme... A cœur vaillant, rien d'impossible !»


Et le Roi porta à sa bouche sa coupe, tout en regagnant son siège, un sourire au visage.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyMer 4 Avr - 21:30

Icon100x100Icone100x100
Ouest,

An 1, Mois 3, Semaine 1.


Le Bal du Tournoi


Le Prince Lyman Lannister avait fait les choses en grand.
Durant ce premier jour de festivité nous avons pu observer des archers venus de tout le royaume de l'Ouest s'affronter sous nos yeux. La compétition avait été rude entre ceux qui tiraient précisément, ceux qui tiraient loin, et ceux qui tiraient fort. Ce fût une belle compétition entourée de grandes valeurs sportives. Le public aura les compétiteurs par leurs encouragements des heures durant. Le glat sonnant la fin de la compétition fût tirer de par la victoire d'un archer de la garnison de Port-Lannis.

Nous fûmes ensuite escortés par les soldats Lannister jusqu'à l'immense champ de tentes nobles. Je reconnaissais les tentures aux motifs fins rappelant les couleurs des maisons vassales du royaume. Le champ était éclairé par d'innombrables torches, braseros et foyers, instaurant une ambiance chaleureuse entre les convives. Attenant au champ, la ville s'animait en même temps pour fêter la dernière moisson avant l'hiver. Le champ était meublé de grandes tablées décorées de pièces aux couleurs de la Maison Royal, et ornées de fabuleux venaisons rôtit et de plats variés. Les serviteurs s'affairaient de façon méthodique et ordonnée pour amener les grands plats aux odeurs savoureuses sur les tablées. Et pour plaire à nos oreilles des musiciens jouaient des ballades, couvrant en partie les bavardages incessants des nobles.

Depuis ma position j'observais le couple princier s'avancer à travers les travées pour rejoindre l'estrade réservée à la maison royale. Ils furent suivi par la princesse et son époux. Le prince fit étalage de ses bonnes manières envers son épouse, dévoilant un couple solide.
Au bout de quelques instants, une mélodie martiale résonnait de par les trompettes. Les soldats formèrent une haie d'honneur pour accueillir leurs souverains sous les paroles d'un troubadour. La reine Lannister était apprêtée d'une robe fort tape-à-l'oeil, démontrant l'important de ''l'aspect'' bien portant du royaume. Je n'étais pas dupe du montant colossal que de telles festivités pouvaient coûter à un royaume.

Une fois la maison royale installée, le Prince offrit un magnifique discours aux convives. Je fus un peu surprise de n'entendre que peu de paroles en faveur des alliés venus jusqu'ici célébrer aux côtés du Roc. Cependant, le Roi de l'Ouest ne semblait pas avoir oublié ses plus prestigieux invités. Lorsque le Lion me cita dans le début de son discours, je le remerciais d'un signe de tête accompagné d'un sourire silencieux, ainsi que la seconde fois. Son discours était à la hauteur des attentes vis à vis d'un roi, tout bonnement inspirant. À la fin du toast du Lion, je portais ma coupe à mes lèvres, profitant du breuvage mais avec modération.

Nous étions tout juste au premier soir, et je devais me ménager. J'étais ici seule, sans Mern Gardener à mes côtés, je devais briller pour deux. J'étais certaine que Mern aurait apprécier ces festivités si propices à la paix.
Je devais également penser aux moments propices à des discussions avec le Lion. Sauf cas contraire, je comptais bien laisser la première soirée loin des discussions importantes.



Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyJeu 5 Avr - 1:30

Si Megara entendait bien faire honneur à son frère et lui apporter grand plaisir, sans doute n'était-elle pas aussi acharnée que sa mère à faire à tout prix montre de grandeur et d’opulente richesse. La robe qu'elle avait porté lors du Tournoi lui avait suffisamment sied pour qu'elle ne songe point à en changer, mais Mère en avait décidé autrement. Et quand Jordane avait une idée en tête, le moins que l'on pouvait dire, c'est qu'elle ne l'avait pas ailleurs, et qu'il était des plus ardus de la faire changer d'avis. Bien évidemment, cela n'aurait pas été au point d'engendrer une dispute ou même un conflit entre la mère et la fille, mais, tout de même, parfois, Megara se disait que si la Reine l'enjoignait à un peu plus montrer les griffes, il semblait qu'elle lui défendait quelque peu de le faire en sa présence. De toute façon, tout ceci n'était qu'un détail, au final, et la Princesse se fatiguait déjà bien assez, seule, comme ça, de par sa grossesse, pour essayer de se lancer dans une tentative d'inflexion auprès de celle qui l'avait mise au monde. Alors, d'une certaine façon, sans doute pouvait-on dire qu'elle s'était inclinée, bien qu'elle préférerait toujours dire, elle, qu'elle s'était rangée à l'avis maternel. De toute façon, si elle avait conserver la même tenue, elle aurait de toute manière dû y remettre de l'ordre. Il n'était pas d'usage pour Megara de s'assoupir en plein milieu de la journée, mais là, sans doute la situation représentait-elle un cas de force majeure. Car lorsque le Tournoi s'était achevé, et que le personnel domestique s'était déjà vite attelé à continuer de tout mettre en place pour le Bal, Megara en avait profité pour regagner ses appartements. En premier lieu, elle s'était défaite de ses chaussures, après s'être assise sur son lit. Et une chose en entrainant une autre, elle s'était assoupie, sans trop même s'en rendre compte. Le moelleux du lit, la chaleur des couvertures, la protection et le réconfort de la chambre en elle-même, aussi, sans doute.

Quelle drôle de sensation devait-elle laisser à son époux ! Tous deux avaient été éloignés l'un de l'autre pendant tant de semaines, trop de semaines, même, de l'avis même de la Princesse, et pourtant, depuis son retour, sans doute passait-il son temps à la voir endormie ou presque ! Il s'agissait là d'une exagération, sans doute, mais les faits n'en demeuraient pas moins être vrais : elle dormait bien plus qu'avant sa grossesse. Ce qui était sans doute normal. Ainsi, sans doute, ne pouvait-il pas trop s'en faire concernant l'énergie de son épouse. Quoi que, puisque Megara peinait à passer d'agréables nuits, à force de remuer et d'être en quête d'une position confortable, au final, ses siestes de la journée étaient là pour récupérer ce sommeil malgré tout perdu et quelque peu déficitaire ! Quoi qu'il en était, si elle était encore un peu dans le vague, sans doute, pendant les premiers instants après qu'elle ait quitté ses appartements, de nouveau apprêtée, désormais, elle avait repris pied à la réalité. Le fait que Gareth l'accompagne n'y était sans doute pas étranger. Il représentait un point d'appui, une présence, même, en plus de lui prodiguer quelque chaleur corporelle qui lui permettait de se sentir aimée et protégée. Ils n'étaient pas deux parfaits étrangers placés l'un avec l'autre, non. Mais dans le même temps, ils avaient tout de même passés plus de temps séparés qu'ensembles, depuis qu'ils étaient mariés. Certains repères étaient à retrouver, certains ajustements étaient à créer, en prenant en compte la grossesse de la jeune femme, mais certains petits rituels perduraient, eux, si l'on pouvait réellement parler de rituels. Tournant ses traits délicats vers lui suite à ses propres, elle sourit avec douceur, alors qu'une petite lueur malicieuse s'ancrait tout de même dans son regard.
    ❧ Je n'y manquerais pas, sois en sûr. Tout comme je veillerais à ce qu'on ne remplisse pas trop de fois ton verre de vin. Il serait regrettable que tu connaisses à nouveau les mêmes déboires que la veille de nos noces. Je serais donc ton garde-fou pour ce soir, mais seulement si tu me promets de ne point trop me laisser bercer par les mélodies des troubadours. ❧
Évoluer au milieu de la Cour est un vieux rituel, pour elle. Depuis le temps ... En revanche, ce n'est qu'à mi-chemin, suivant le couple formé par son frère et par Jeyne, que Megara réalise qu'il s'agit de la première fois que tous la voient en compagnie de son époux, depuis qu'on la sait enceinte. Et sa grossesse n'est point un petit détail. Si les Dieux semblent avoir été suffisamment cléments avec elle en veillant à ce que les traits de son visage ne soient point gonflés par son état physique, en ce qui concerne son ventre et sa poitrine, en revanche ... Elle refuse d'accorder le moindre crédit à ce que les langues de vipères pourraient trouver à y redire, loin des oreilles indiscrètes. Ou, en tout cas, elle refuse de penser à tout ceci en cette soirée. Elle préfère apprécier le moindre instant, et se sentir tout revigorée du moindre contact physique entre son époux et elle. A croire, d'ailleurs, qu'il développe une adoration encore plus prononcée que la sienne lorsqu'il s'agit de flatter l'arrondi de son ventre ! Mais ce n'est sûrement pas Megara qui s'en plaindrait. D'autant plus que le principal intéressé veille à ce qu'elle soit bien assise, et à ce qu'elle ne manque de rien, comme Loren avait lui-même pu le faire, quelques heures auparavant. Ce qu'apprécie aussi grandement Megara, c'est de réellement pouvoir être en famille, d'ores et déjà entourée de son époux, de son frère et de sa belle-sœur, en attendant que leurs parents fassent leur entrée, à leur tour. D'ailleurs, à ce sujet ...
    L'exactitude est la politesse des rois. Je crois donc que Mère a déjà tout penser de son entrée, avec précision et exactitude. Pour tous, cela apparaitra comme majestueux et naturel, mais elle n'aura absolument rien laisser au hasard. ❧ Mais, quand on parle des Grands Lions de l'Ouest, on en voit le panache, surgir du bois, ou presque. Et la Princesse ne peut alors que se sentir confortée dans ses propos : ses parents sont magnifiques, altiers, majestueux, et l'entrée est parfaite, sans accro. Son attention est seulement détourné par les quelques mots que son époux lui glisse, à elle et à elle seule, sur le ton de la connivence. De quoi réellement lui faire tourner la tête en sa direction. ❧ J'aimerais beaucoup cela. Mais je crains fort de ne point être aussi gracieuse que lors des danses que nous avons partagé lors de notre banquet de noces. Enfin, je suis encore capable de tenir debout. Et quand on veut on peut, quand on peut on doit. Cependant, je te prie donc de bien m'excuser, par avance, des ajustements qu'il va nous falloir trouver, bien que tu es ta part de responsabilités dans tout ceci. ❧ Son œil brille, et vrille, avant qu'elle ne reporte son attention sur l'arrivée puis l'installation de ses parents, avant que Lyman, puis son père, ne prennent la parole. A l'évocation de l'élévation dans la hiérarchie vécue par son époux, le sourire poli et courtois que Megara adresse à la Cour ne varie pas d'un iota, mais sur la table, quelque peu dissimulée derrière un pichet de lait au miel, la main de la jeune femme vient serrer un peu plus fort celle de Gareth. Sa façon à elle de lui rappeler qu'elle est là, qu'il n'est point seul, et qu'il a son soutien. Mais bien vite, le regard imperturbable qu'elle a conservé se fond en une grande affection, adressée à son Père, dès lors que celui-ci a porté les yeux sur elle, avec ses paroles pleines d'affection. Quoi que Megara lui est sans doute encore plus reconnaissante des mots qu'il a adressé à Gareth, entre autres. Elle trinque comme tout le monde, mais sans doute avec plus de franchise, de droiture et d'honnêteté que nombre des convives.
Megara Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse du Roc
Âge du Personnage: 18 printemps
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 3240
Membre du mois : 8
Célébrité : Tamsin Egerton
Maison : Lannister
Caractère : Ambitieuse ♦ Naïve ♦ Attentive et vive d'esprit ♦ Nymphomane ♦ Curieuse ♦ Secrète ♦ Loyale ♦ Méfiante ♦ Généreuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyJeu 5 Avr - 13:02



Rickard Crakehall


Rickard Crakehall est un homme accompli. Membre du conseil royal au sens élargi, cela fait des années qu'il se bat pour sa maison autant que pour sa soeur, toujours sujette à tant de rumeurs... Aujourd'hui, Rickard veut profiter des joutes pour se rappeler à une certaine jeunesse, qui, dans le passé, lui avait ouvert toutes les portes. Un homme mûr, certes, mais plein de sagesse, et avide de prouver qu'il n'est pas à remiser au placard.



Lors du tout premier jour, les archers s’étaient affrontés. Ser Rickard Crakehall avait bien évidemment encouragé et soutenu son cadet Ser Arthur. L’homme avait terminé second juste derrière un homme de la garnison de Port-Lannis. L’héritier Crakehall qui avait suivi cela de près ne savait encore quoi penser de cette défaite. Il se demandait presque si son jeune frère n’avait pas manqué exprès sa dernière cible pour offrir la victoire à un homme de la garnison de Port-Lannis. Il en parlerait peut-être avec lui lorsqu’ils seraient rentrés à Crakehall. Le temps n’était plus à songer à la défaite mais bien à la suite des festivités. Son cher neveu avait organisé un grand bal pour son père le roi et le frère de Jordane Lannister avait hâte d’y être. L’homme se para alors de ses plus beaux habits de fêtes aux couleurs de sa maison. Les deux frères Crakehall s’aidèrent mutuellement comme ils le faisaient parfois lorsqu’ils étaient plus jeunes. Puis ils allèrent rejoindre leur parent pour se diriger vers la grande salle où se tiendrait le Bal.

La salle était magnifiquement décorée aux couleurs des Lannister. Vraiment Lyman avait fait du bon travail et nul doute que cela plairait à leurs Majestés. L’héritier Crakehall laissa son cadet conduire Lady Crakehall et le reste de sa famille jusqu’à leur place alors que lui-même restait debout à observer son neveu se diriger enfin vers l’estrade où se trouvait la table royale. Sa maison se tiendrait non loin de là, du côté de Jordane Lannister pour souligner la filiation de la souveraine à la maison du sanglier. Son regard remarqua avec bonheur que Lyman avait pris soin de faire apparaître dans le décor de la pièce les couleurs des différentes maisons vassales des Lannister et par conséquent les siennes. Lorsque les enfants de Loren et Jordane furent installés, le frère de la reine attrapa une coupe qu’il garda non loin de ses lèvres. Il écouta avec attention le discours de son neveu en l’honneur du roi et de la reine du Roc et inclina finalement la tête en leur direction lorsqu’ils firent enfin leur apparition. Jordane était magnifique comme à son habitude et il la salua d’un grand sourire, en levant légèrement son verre en sa direction. Il salua également son beau-frère d’un sourire parfaitement sincère qu’il réitéra lorsque ce dernier posa son regard sur lui lors de son discours. Il remarqua que son cadet s’était discrètement rapproché et de lui. « Notre sœur n’est-elle point la plus belle encore une fois ? Bien que je note que notre future reine rayonne également avec la venue de son enfant. Quant à Megara, elle reste fidèle à elle-même toujours aussi splendide. » fit à l’oreille de Arthur l’héritier des Crakehall. Oui, s’il adorait Nyméria, la nouvelle reine du Val d’Arryn de part son mariage avec le jeune Ronnel, Megara avait toujours eu sa préférence.

Rickard laissa là son cadet et ses pas le menèrent jusqu’à la table royale. « Cher Beau-frère, Madame, Ser Kenning, je suis bien aise de vous voir mener sains et saufs en terre de l’Ouest. Il aurait été fort fâcheux que je doive intervenir lors de notre retour au Roc. » fit avec diplomatie et le sourire aux coins des lèvres Ser Rickard Crakehall en posant tour à tour son regard sur le roi du Roc, sa bru et le jeune capitaine. « Mon cher neveu, vos préparatifs ont porté leur fruit, ce sera une charmante soirée à n’en point douter. » poursuivit-il à l’égard de Lyman. Il posa ensuite son regard sur sa nièce. « Megara, point de folie jeune boucle d’or. » ajouta-il d’un air taquin. Puis il reporta son attention sur le couple royal. « Majestés, je vous laisse désormais en bonne compagnie. Permettez que je m’empresse d’aller rejoindre notre magnifique invitée afin qu’elle ne se sente point trop isolée dans la troupe des Lions. » A ces mots, il s’inclina respectueusement devant Loren et Jordane et s’en alla d’un pas décidé en direction de Tricia Gardener. « Votre grâce, puis-je vous tenir compagnie ? » souffla-t-il en arrivant à ses côtés.
Nalia Dayne

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady Dayne
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"La Veuve Ensoleillée"
Messages : 464
Membre du mois : 26
Célébrité : Pelin Karahan
Maison : Dayne
Caractère : Loyale ▪▪ Hypocrite ▪▪ Aimante ▪▪ Calculatrice ▪▪ Déterminée ▪▪ Trop têtue
Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] Dayne10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyVen 6 Avr - 15:59

La journée avait été riche en émotions alors que les archers avaient rivalisé d'adresse devant nos yeux émerveillés. Je n'aurai pas été contre une petite sieste entre la journée et le bal de ce soir, malheureusement, ce luxe ne m'était pas permis. Les nuits étaient agitées alors que notre enfant semblait s'être réveillé et gigotait beaucoup trop. Il avait été calme durant tout mon périple dans le Conflans, au point que j'avais craint que quelque chose n'aille pas, mais sur le chemin du retour, il s'était manifesté un peu plus vigoureusement. Et maintenant, il me rappelait très souvent qu'il était là et qu'il semblait impatient de sortir. Il restait pourtant encore deux mois avant de le voir et de savoir si les dieux nous avaient offert un fils ou une fille. Les mestres avaient été optimistes pour la soirée, me recommandant d'être prudente mais m'autorisant quelques danses. Les moins rythmées bien entendu. Ils me recommandaient également de m'écouter et de ne pas lutter contre l'épuisement qui s'emparait souvent de moi ces derniers temps. J'étais quasiment certaine que je ne finirais pas la soirée, la fatigue ayant raison de ma vaillance, mais j'avais l'intention d'y faire honneur. Sans doute que personne ne m'en voudrait de souhaiter me reposer, mais je connaissais suffisamment les langues de vipère de la Cour pour deviner qu'on guettait le moindre signe chez moi et qu'on ne tarderait pas à parler sur mon dos concernant cette grossesse et ma façon de la mener.

Je pris quelques instants pour observer le décor. Le spectacle à la lueur des torches était d'une beauté à couper le souffle. Lyman s'était surpassé. Je tournai la tête vers lui à sa question, souriant et répondant d'un ton léger : « C'est splendide. » Il était un organisateur hors pair. Cela avait du lui prendre un temps fou. Je me rappelais encore de l'organisation de notre mariage dans le Nord et du temps que j'y avais consacré au point de devenir folle d'angoisse de rater quoique ce soit. Je marchai donc au rythme tranquille de mon époux, Gareth et Lynara derrière nous. Je relevai légèrement le bas de ma robe, prenant appui sur le bras de Lyman alors que je montai sur l'estrade, ravie de sa prévenance, bien qu'également un brin agacée d'en avoir besoin. Mais j'étais beaucoup moins gracieuse qu'il y a quelques mois, c'était une évidence. Je me faisais l'impression d'être gauche et bouffie, peu attirante, malgré les paroles de Lyman et son regard sincèrement amoureux et admiratif. « Tu me gâtes trop, tu sais. » J'avais soufflé ces paroles à son intention, soulagée de pouvoir m'asseoir dans un fauteuil confortable. Je danserais probablement ce soir, mais peu.

Il glissa quelques plaisanteries à l'autre couple, m'arrachant un sourire que je dissimulais derrière ma main, avant de caresser doucement mon ventre rond, tandis que le troubadour parlait, attirant ainsi l'attention générale et que Lyman pouvait ainsi faire son discours. Cela précéda l'entrée du roi et de la reine. Loren renchérit le discours de son fils, saluant la reine du Bief qui nous faisait l'honneur de sa présence. Il eut quelques paroles pour nous également et je souris doucement quand il parla de mon ambassade. Même si cela n'avait pas été très concluant et que la situation demeurait terriblement tendu. Je saluai de la tête Lord Crakehall qui s'éclipsa ensuite pour tenir compagnie à Tricia Gardener. La soirée s'annonçait sous les meilleurs auspices.



   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
Jeyne Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 2507
Membre du mois : 33
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptySam 7 Avr - 5:09



Quenten Farman


Quenten Farman est déterminé à montrer que Belcastel n'est pas affaibli par les récents événements et la sédition que l'on dit germer au sein du fief. Bien sûr, il sait que sa nièce Sybelle cherche à trouver une position avantageuse pour le domaine au sein de l'échiquier ouestrien. Une forte impression aux festivités du Prince serait donc un bon moyen de montrer la détermination des Farman à peser dans l'Ouest, alors Quenten est déterminé et concentré; il est absolument convaincu qu'il faut bien paraître ! En sus, lui qui a longtemps été dans l'ombre de son frère, c'est aussi un excellent moyen de trouver un peu de gloire...



à l'Ouest rien de nouveau, les festivités continuaient de battre leur plein. L'on voyait entre les tentes des maisons nobles du Roc s'affairaient des dizaines voir des centaines de servants occupés à satisfaire les besoins des nobles. Si le tournoi avait été une excellente distraction et une première fois intéressante pour Quenten que dire du bal. Il connaissait la théorie mais il n'avait jamais mis en pratique ses bonnes manières durant ce genre d'évènements. Puis fallait-il qu'il avoue : il se sentait bien plus à l'aise avec une lance de joute à la main qu'à manipuler les mots pour enjoliver le demain des Farman. Cela, il le laissait bien à son frère et à sa nièce, lui, il n'était point doué pour ces délicatesses. C'était bien trop usant de devoir recevoir les compliments fusant de toute part et de devoir les rendre avec la justesse des mots.

Du bout des doigts il caressa la cape de velours qu'il avait enfilé, celle-ci était rouge à la couleur de maison avec un léger clips orné d'une pierre bleu. S'il ne voulait pas participer à la mascarade des mots, il devrait au minimum se plier à celle des présentations. Ce fut ainsi que pour éviter les reproches de sa famille qu'il voyait venir, il s'était habillé tel un prince galant ayant pour but d'aller courtiser sa belle au château voisin. Il se para de son plus franc sourire et finit d'ajuster les quelques détails qui ne lui convenaient pas avant de jeter un dernier coup d'œil à la glace en face de lui. Tout était fin prêt et devait être parfait pour que cette soirée soit plus qu'une simple soirée pour les Farman. Laissant trainer doucement le bout de ses doigts sur la froide table de bois, il esquissa un sourire en voyant à l'encablure de la tente son frère présent pour lui faire signe qu'il fallait y aller, le bal allait commencer.

L'extérieur était agréable, bien heureusement d'ailleurs puisque le banquet devait s'y trouver. Offrant un léger sourire à Sybelle en la voyant sortir de sa tente, habillée pour le bal, il resta en retrait par rapport à elle et à son père. Non pas qu'il se sentait moins important, bien qu'il l'était, mais les relations avec sa chère nièce n'étaient pas les meilleurs au monde et il l'avait déjà plus ou moins forcé à s'exposer en demandant à combattre pour elle. Ainsi, il ne s'attendait pas à ce qu'elle soit rayonnante s'il lui adressait la parole néanmoins le Farman avait bien une idée en tête où il aurait besoin d'un peu d'aide de sa nièce. Tout cela bien sûr, il le savait, aurait un prix un jour ou l'autre.

Une fois sur les lieux, le monde en place, Quenten laissa filer son frère et Sybelle. Lui, il ne pourrait point aller avec eux et il se contenterait de la foule et de la "haute plèbe". Dressant une oreille au discours du lionceau puis à celui du Roi, il s'amusa de voir à quel point les Lannister semblaient à l'aise avec ce genre de festivités tandis qu'il voyait les gens commençaient à festoyer. Ce fut alors qu'un souvenir vint à sa mémoire en revoyant le visage d'un ange, celle de la jeune Crackhall du tournoi et, dans un élan de courage ou de folie, le jeune Farman se lança vers elle avec l'espoir de pouvoir lui adresser quelques mots.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptySam 7 Avr - 15:09

Le Tournoi du Retour du Roi
Sybelle Farman & Event
Ajustant sa robe pour au moins la dixième fois, Sybelle se regarda dans le miroir – se sourit à elle-même, un poil mégalomane. Elle était bien la seule à ne jamais se décevoir, à vrai dire. Quoi que son père ne l’avait pas déçue – il lui avait ramené de Belcastel cette robe, pour les festivités. Elle avait dû coûter bien cher – mais Loan pouvait bien se le permettre –, dans un tissu soyeux et de couleur bordeaux – elle était ornée de quelques broderies et pierreries. Accrochant sur sa poitrine la broche que lui avait offert son père – un navire en or blanc, que portaient les héritiers de la maison depuis des générations –, elle accrocha à son visage le sourire froid qui faisait d’elle une Farman – tous les nobles résidents de Belcastel le portaient depuis des années, ce sourire empreint de fierté – et se leva pour quitter sa tente.
Devant celle voisine à la sienne, elle vit son père qui semblait attendre – puis en sortit Quenten. Sa mine sévère ne la quitta pas – son sourire aux accents solennels non plus.

Les trois îliens se rejoignirent pour s’avancer vers le lieux des festivités, quelques mètres plus loin. Tête haute et dos droit, Sybelle ne se mêla pas tout de suite à la foule, jaugeant d’abord qui était digne de discuter avec elle – se saisissant de la coupe de vin que lui tendait son père. Puis elle remarqua alors que son oncle s’éloignait – filant droit vers une jeune dame. Elle eut un sourire aux lèvres – s’apprêtant à aller gâcher le moment de Quenten par pur plaisir – avant d’être arrêtée par les discours successifs du Prince et du Roi. Observant avec regret son oncle, elle tourna finalement un regard fier vers la famille Royale – levant sa coupe dans leur direction.

Gloire au Roc et au Roi Loren Cœur de Lion !, lança-t-elle d’un ton solennel, assez fort pour que tous l’entendent – son père et quelques nobles répétant après elle, sur le même ton.

Elle sourit alors en coin – satisfaite d’avoir ainsi attiré l’attention sur elle –, portant sa coupe à ses lèvres pour en boire une gorgée, avant de s’éloigner de son père pour échanger quelques banalités avec des nobles de l’Ouest. Elle s’avança alors en direction de la table du Roi, un sourire des plus délicieux aux lèvres. Elle s’inclina face à Loren.

Mon Roi, c’est un plaisir pour ma famille et moi de vous revoir en vos terres. J’espère que votre voyage de retour s’est déroulé sans embûches.

Se redressant suite à ces paroles, elle lui adressa son sourire le plus courtois – elle respectait son Roi, et aurait besoin d’une audience avec lui bientôt. La discussion avec Lyman ne lui avait pas suffi – elle avait besoin du Roi. Mais ce soir-là était aux festivités – pas à la politique.

Excusez-moi, je ne me suis pas présentée – un sourire léger aux lèvres, elle prit une seconde pour jeter un regard à son père, qui l’observait de loin – je suis Sybelle Farman, héritière de Belcastel.

Il savait forcément qui elle était – tous le savaient désormais. Mais elle se devait de se présenter – question de bienséance. Cette fois-ci, elle était face au Roi, et non face à son cher ami le Prince.


Dernière édition par Sybelle Farman le Lun 9 Avr - 19:44, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyDim 8 Avr - 13:23

Je me sentais épuisé et angoissé, car demain il fallait jouter. J’avais déjà dû courir toute la journée pour trouver mon équipement, mais j’en avais presque oublié qu’il me fallait aussi de quoi me vêtir avec tout ce qui avait été organisé par le prince tout au long de ces festivités. De toute manière, le souci de bien paraître était quelque peu insoluble, car je n’avais pas la garde-robe la plus large de l’Ouest, vous pouvez me croire. Au moins ne ressemblais-je pas à un gueux, une fois revenu du château, avec cette tenue simple de cuir noir, sans ornements d’aucune sorte. Je suivais les hommes d’armes qui dirigeaient tous les invités vers l’espace où les grandes tablées étaient dressées et où s’affairait déjà beaucoup de monde, serviteurs, musiciens, gardes, échansons, tous ces gens réunis par la fortune et le pouvoir de la maison Lannister et de toutes les autres. Nous autres Potter n’avions plus l’habitude de ce genre de réception fastueuse ; les échansons étaient souvent nous, enfants de la maisonnée, lorsque j’étais plus jeune, et les musiciens n’étaient souvent que des mineurs qui avaient appris à jouer de quelque instrument pour se délasser après d’innombrables heures de dur labeur. Je me laissais guider, sans chercher à trop me mêler aux gens pour le moment, attendant de voir où se placeraient les uns et les autres.


Plusieurs nobles semblaient déjà s’agglutiner vers la Reine du Bief, Crakehall notamment, tandis que d’autres gravitaient autour du Roi et du Prince. J’aperçois la princesse Jeyne, enfin, que j’identifie comme telle, ne la connaissant pas directement. Elle révère les Anciens Dieux, d’après la rumeur. Comme l’avait voulu la rumeur à propos de ma propre famille. J’espérais que ma cousine n’aurait pas la mauvaise idée d’aller voir la princesse ; nos ennemis, fervents fanatiques du Grand Septon, ne manqueraient pas de me le reprocher par la suite. Je me contente alors de saisir une coupe de vin que l’on me tend et, nostalgique et pensif, de porter un toast à la fin du discours du Prince.



| Gloire ! |


[i]Il fallait bien que j’aille auprès de tous ces gens, qui pouvaient assurément m’aider… Il n'y a que le premier pas qui coûte



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous Survivons !
Messages : 265
Membre du mois : 8
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyDim 8 Avr - 14:58



Le Bal du Tournoi


Le Prince Lyman a fait les choses en grand. Il a prévu, au soir du premier jour du Tournoi, un immense banquet pour fêter le Retour du Roi.
Ce premier jour aura vu les archers venus de tout le pays, venir faire compétition sous les yeux de la noblesse et du peuple, pour savoir qui tirait le mieux, le plus loin, et le plus fort. Les hourras ont retenti dans les prés des heures durant, avant qu'un archer de la garnison de Port-Lannis ne l'emporte finalement. A la lumière des torches et braseros, les convives de la noblesse sont ensuite escortés par des soldats Lannister jusqu'au champ de tentes des centaines de nobles venus participer au tournoi. Une grande effervescence règne, avec de grands foyers éclairant la plaine attenante à la ville pour fêter la toute dernière moisson avant l'hiver. De grandes tablées ont été dressées et partout, de la venaison rôtit et des dizaines de serviteurs amènent des plats de grande qualité. Pour l'instant, l'heure est aux toasts; l'on dansera après!

Vous avez une semaine pour poster afin de raconter comment vous venez, avec qui, et vers qui vous vous tournez pour manger et discuter; en dehors de la maison du Roi qui a sa table, les autres nobles sont invités à choisir leur place!

Inscrits:
Quenten Farman [Anders Paege]
Rickard Crakehall [Nalia Dayne]
Megara Lannister
Jeyne Lannister
Lyman Lannister
Sybelle Farman
Tricia Gardener
Loren Lannister
Tybalt Ouestrelin [Deria Martell]
Hellan Lorainn-Hard
Walderan Tarbeck [Artus Estremont]

Evolutions
Après le discours du Prince Lyman, tout le monde prend place, échange des toasts et commence à trinquer. Il ne se passe pour le moment rien de particulier; l'ambiance est festive et chaleureuse.

Vous avez une semaine pour poster.

Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11085
Membre du mois : 2175
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyJeu 12 Avr - 15:31

Les gens s’agitent tout autour de nous et je sens bien nombre de regards qui nous observant. Surtout Lyman et son épouse, ce qui est plus que logique. Pour autant, j’aimerais être un peu plus en retrait, quand bien même je sais que ce ne sera plus vraiment le cas à l’avenir, surtout après les échanges que j’ai pu avoir avec le Roi avant notre arrivée. J’ai un sourire de connivence à l’attention de mon épouse, avant de souffler, taquin. « J’avoue, ce serait un peu fâcheux. Encore plus de rouler sous la table ou de me faire remarquer. Mais je serais sage, autant que possible en tout cas. »

Et je jette un regard attendri à son ventre avant que le Roi n’arrive, accompagné d’une Jordane Lannister d’une rare beauté. Je le suis des yeux, curieux, alors qu’il prend la parole. Et si j’ai un sourire quand il me désigne parmi ceux auxquels il tient, je me fige un peu au reste de ses propos. Si la nouvelle n’était pas connue jusque-là, je gage que certains vont se faire un malin plaisir à murmurer sur ma soudaine promotion. Je sens les doigts de Megara serrer un peu plus les miens et je fais de même de mon côté, me bricolant tout de même un sourire de circonstances. Je gage qu’il sera suffisamment enjoué pour tous ceux qui nous regardent. Si je suis plus qu’honoré d’avoir été choisi, je n’aime pas vraiment attirer l’attention. Fort heureusement, je sais que cela ne va pas durer et je lève mon verre avec les autres, clamant les louanges des Lannister alors que les verres s’entrechoquent et que les toasts se multiplient. J’incline alors la tête en direction de lord Crakehall lorsqu’il vient nous saluer, esquissant un sourire poli alors qu’il s’adresse surtout au Roi et à sa sœur. Et je le suis des yeux quand il se rapproche de Tricia Gardener, soufflant en direction de Lyman et de Jeyne. « Je suis étonné de voir la Reine du Bief ici. Elle est arrivée il y a longtemps ? »

Je finis par me pencher vers Megara, toujours aussi souriant et par lui souffler, désignant le reste des convives. « Nous trouverons bien des arrangements pour danser. Et je te promets de ne pas nous rendre ridicules. Ou d’essayer en tout cas. » Alors que je parle, les premiers mets commencent déjà à être servis sur les tables et je leur jette un regard appréciateur. Voilà bien une chose à laquelle je vais de nouveau m’habituer sans mal, surtout après les derniers jours sur la route. Et je ne me fais pas prier pour déguster les mets riches, variés qui nous sont proposés. Entre chaque plat, je vois les gens circuler, discuter, tout en continuant d’échanger avec mon épouse et le reste de la famille. Avant d’apercevoir William un peu plus loin. Me penchant vers Meg, je lui souffle, tout en me relevant. « Je reviens ma dame. Je dois saluer une vieille connaissance. » Et j’effleure sa main avant de rejoindre lord Potter, esquissant un sourire avant de prendre place sur un siège qui vient de se libérer juste à côté de lui. « Je suis heureux de te voir ici William. Ca faisait longtemps. » Trop longtemps même. J’ai même du mal à m’en rappeler en réalité. Et tout autour de nous, j’entends les conversations qui continuent d’aller bon train, l’alcool coulant à flot, faisant oublier que, pas si loin, la guerre fait rage.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Gareth Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Capitaine de la Maison du Roi
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 4299
Membre du mois : 53
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur
Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] Kennin11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyJeu 12 Avr - 16:40

Je me contentais un bon moment de vaquer dans mon coin, de boire le vin de ma coupe, si sirupeux et fruité qu’il ne manquerait pas de me faire bientôt tourner la tête. Je me demandais à quel point les gens autour de moi étaient proches et fidèles de la maison royale. J’avais entendu tellement de bruits de couloir sur les uns comme sur les autres... C’en était presque risible, de voir autant d’hypocrisie. Je ne pouvais pas m’empêcher de vomir sur cette aristocratie des grandes villes, bien au chaud à couver le tas d’or en taxes et autres droits de péage sur lequel elle était assise, alors qu’à la campagne, les choses étaient toutes autres. Je me rappelais surtout des mots qu’avaient eus tous ces aristocrates, noblesse de robe plus que d’épée, quand les directives royales s’étaient diffusées un peu partout. Entre les frondeurs, les réclamants, ces pourritures de fanatiques et les gars qui venaient s’enrichir, l’aristocratie ouestrienne ne ressemblait décidément pas à la floppée de héros décrite par mon père lorsqu’il évoquait ses camarades de la dernière guerre contre le bief, plus de vingt ans plus tôt. Je termine ma première coupe. J’en reprends une seconde. Et ce Lord Brakhall, fieffé imbécile, qui lance des toasts tonitruants alors qu’il sortait en grande salle, maugréant dans sa barbe "La réforme oui, la chienlit, non !".


Je secoue la tête et commence à siroter ma seconde coupe quand un visage connu se rapproche. Gareth Kenning. Je me rappelais de lui en train de boire comme un trou et de taquiner la gueuse. Ou était-ce un autre des jeunes nobliaux qui était dans son cercle d’amis ? J’étais sorti quelques fois avec eux, mais j’avais l’impression qu’il s’agissait d’une autre vie, d’un autre William. Je hoche la tête, même quand il s’adresse à moi par mon prénom et me tutoie. Après quelques mois au Roc, j’ai bien eu le temps d’apprendre ma nouvelle position et mon statut.



| Comment dois-je t’appeler aujourd’hui, Gareth ? Prince ? Je suis heureux de voir que ton voyage s’est bien passé. On m’a dit que les choses avaient pu être tendues, dans l’est. |


Je lève ma coupe pour lui désigner au loin la princesse son épouse.


| Félicitations pour ton mariage. Tu as sans doute l’une des meilleures femmes au monde, et je t’envie beaucoup. La Princesse est une personne de grande qualité. |



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous Survivons !
Messages : 265
Membre du mois : 8
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyVen 13 Avr - 7:22



Tybalt Ouestrelin


Tybalt Ouestrelin est un jeune homme impétueux, très téméraire depuis toujours. Il veut briller car sa famille, sur le déclin, a été supplantée au fil des ans par les Reyne, les Crakehall et autres Farman. De ce fait, il est prêt à toutes les folies pour briller... D'autant qu'il y a la princesse Jeyne Lannister dans l'assemblée, une beauté sauvage du Nord, qu'il ne serait pas mécontent de se faire remarquer par elle.


Le jeune homme avait toujours aimé le faste et l’opulence qui se dégageait de ce genre de cérémonie. D’aussi loin qu’il se souvienne, les banquets et autres bal l’avaient toujours fascinés, et avaient toujours été somptueux, d’autant plus ceux de la famille royale. N’est-ce pas là le but de toute manière ? Derrière les motifs superficiels, excuses pour s’enivrer et s’empiffrer, n’est-ce pas plus certainement pour étaler et montrer sa richesse et sa prospérité, pour démontrer et affirmer sa supériorité ?

Il sait bien que si, et ce bal ne déroge pas à la règle, quand bien même est-il organisé en l’honneur du roi qui revient dans son royaume. La princesse et le beau-fils du roi se sont fait attaquer en allant à la rencontre de l’Empire ? Le ton est monté ? Qu’importe, tout est revenu dans l’ordre, l’Ouest est hors de danger, le roi Loren Cœur de Lion a tout arrangé. Oh, et il n’en doute nullement le jeune chevalier, il s’amuse simplement de toutes ces simagrées. Et puis, il a grandi ici, il sait le faire aussi bien que les autres, aucun doute à ce sujet. Il n’a pas revêtu ses plus beaux atours, aux couleurs de sa maison, mêlant soie et velours, fils d’or et motifs d’argent, pour rien. Et il sourit et salue, discute avec les uns et avec les autres, écoute solennellement les discours, levant son verre pour glorifier la famille royale et ses terres en même temps que les autres.

« Gloire au Roi ! Gloire au Roc ! »

Il boit une gorgée, se demandant quel serait le moment le plus opportun pour aller saluer ladite famille, pour s’incliner devant le roi, de nouveau, et pour honorer la belle du Nord. Enceinte ou non, elle reste l’une des plus belles femmes de l’assemblée, toute mariée qu’elle soit… au prince certes. Il ne fera rien de sot, mais s’il peut s’attirer un sourire… Et n’est-elle pas la future reine de l’Ouest ? Se faire connaître d’elle, se faire remarquer par le jeune couple, est un objectif secondaire dans l’immédiat, mais qui pourrait à terme être plus que bénéfique non ? Il suit des yeux Lord Crakehall qui salue, comme tant d’autres, la grande famille royale. Il l’invitera à danser. La princesse, pas ce vieux bougre…
Comme on dit, il n'y a que le premier pas qui coûte. Alors il repose son verre et se dirige vers eux, la tête haute. Avant de s’incliner, le poing sur le cœur, face au roi et à la reine.

« Majestés, c’est un honneur d’être face à vous et d’être présent ici, en une si belle soirée, et en compagnie de la reine Gardener. » Il esquisse un sourire à l’intention de cette dernière, s’inclinant à son intention, avant de reporter de nouveau son attention sur le roi. « Mon roi, c’est un plaisir et un soulagement de vous savoir de retour sur vos terres. Et peut-être me pardonnerez-vous l’outrecuidance que de demander à la si belle reine de l’Ouest si elle aurait l’indulgence de me réserver une danse dans la soirée ? »

Et c’est bien la reine qu’il regarde, même si évidemment, il ne veut en rien froisser son roi. Si elle ne lui promet pas vraiment, elle ne lui refuse pas non plus, tout en sous-entendant qu’il devrait se tourner vers plus jeunes demoiselles. Ce qu’il comptait également bien faire de toute manière. L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir, mais pour sa part, il réussissait surtout à être très audacieux… et cela lui sied bien.  
Il s’incline de nouveau, avant de se déplacer pour faire face au jeune couple royal.

« Mon prince. Voilà une somptueuse soirée qui annonce d’encore plus belles réjouissances, et c’est à vous que nous la devons ! Je vous remercie donc de nous y avoir convié, ma famille et moi. » Il tourne la tête vers les deux princesses et leur offre son plus beau sourire, inclinant la tête. « Et à dire vrai, j’ai rarement eu la chance de me retrouver face à tant de beautés, majestés, ce serait un sacrilège que de ne pas continuer à abuser de hardiesse, et je le regretterais. Mes Dames, pourrais-je venir vous voler une danse ? Vous feriez de moi le plus heureux des hommes de cette assemblée ! »



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 


Dernière édition par Deria Martell le Sam 21 Avr - 11:08, édité 1 fois
Deria Martell

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 6841
Membre du mois : 5
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyVen 13 Avr - 15:10


Et il reposa son verre. Son regard se promenait sur la salle, active. Les fêtes sont toujours des moments des plus intéressants. Dans cet environnement Loren était à l'aise, il était fait pour ces instants de boissons, rires et souvenirs. Il ne souhaitait guère plus que passer sa vie dans ce genre d’événements, si bien qu'il avait fuit les autres côtés de sa vie pendant bien longtemps. Mais aujourd'hui, ces événements venaient à lui alors qu'il prenait en main son règne.

Le gratin de la noblesse Ouestrienne se retrouvait ici, cachant quelques rancœurs derrière les sourires d'un soir. Loren le savait, pourtant c'était loin d'être dérangeant pour lui : il était simplement content d'avoir une soirée comme celle qui s'annonçait. Autrement que perçu comme un danger par son entourage, comme c'était le cas lors de son voyage à Vivesaigues. Son regard bifurqua un instant jusqu'à sa belle-fille. La voilà ici après le mariage de son frère. Les temps ne devaient pas être simples, partagée entre Lannister et Stark. Espérons simplement que cette soirée permette à tous d'oublier leur malheur un temps au moins.

Ser Crakehall rejoignit la table royal rapidement, saluant la famille Lannister. Loren sourit à son beau-frère. Depuis le temps qu'ils se tenaient côte à côte le Crakehall avait une importance certaine dans l'Ouest, d'autant plus que le respect du Roi de l'Ouest pour la famille au Sanglier était évident. La fille Reine, le fils commandant en second et premier candidat au poste de maréchal, le père Premier conseiller du Roi. Le père, hélas absent ce cet événement était remplacé par un héritier connu de beaucoup. Loren répondit aux mots de son beau-frère d'un ton assez nonchalant.

« Bah. Par les sept, je doute fort qu'il y ait un fou pour se tenir sur la route d'un lion et d'un sanglier. Quand bien même un fou aurait été là, il n'y a que le premier pas qui coûte. »


A la vue de l'armée que Loren avait amené avec lui à travers l'Ouest, nul n'aurait osé se mettre en travers de sa route, à moins d'avoir un désir de mort imminent. Tandis que Loren salue de la tête l'héritier Crakehall celui-ci laisse la table pour rejoindre la Reine du Bief un peu plus loin. Le regard du lion se posa sur la femme de feu Mern Gardener. Il y avait discussion à faire avec celle-ci. Sans-doute pas ce soir. Mais il y avait à faire.

Une jeune dame vint sortir Loren de ses pensées. Une beauté que Loren dévisagea quelques instants avec un franc sourire. Après quelques politesses elle vint se présenter. Sybelle Farman, l'héritière de Belcastel. Loren acquiesça doucement, il avait entendu parler d'elle, bien qu'il ne l'avait jamais vu en personne. Cela faisait des années qu'il n'était pas aller sur les terres de sa famille maternelle. Loren acquiesça, puis répondit, emprunt d'une maigre nostalgie.

« Sybelle ? Enchanté. Cela faisait quelques temps que je n'avais pas revu un membre de votre famille. C'est avec la plus grande joie que je rencontre magnifique dame de l'Ouest. »

Loren fit une pause, puis reprit, cherchant un peu du regard en fond quelqu'un.

« Cela fait quelques temps que je n'ai vu Loan, est-il parmi nous aujourd’hui ? »

Longtemps, sans-doute. Loren connaissait son cousin, mais pas aussi bien que d'autres. A tel point qu'il pensait mieux connaître son beau-frère, quand bien même il n'avait pas un lien de sang aussi direct avec lui. Sa mère était née Farman, dans sa jeunesse le Roi avait visité l'île à plusieurs reprises, même si le Roc, ou les champs de bataille, représentaient la majeure partie des endroits qu'il voyait, Arwin Lannister n'était pas vraiment un grand sentimental.

Quelques temps après un autre jeune homme rejoignit la table royale, Ser Ouestrelin. Loren le salua d'un geste respectueux lorsqu'il approcha et salua la tablée. Ce jeune homme, d'une famille importante de l'Ouest, cherchait quelqu'un avec qui danser. Il proposa d'abord à la Reine, qui ne donna aucune réponse clair, se contentant de lui conseiller d'aller voir plus jeune. Ce qu'il fit peu de temps après. Gareth était parti de la table, allant discuter plus loin, aussi le regard du Roi se posa sur Lyman, le jeune Ouestrelin invitait sa femme à danser. Un audacieux garnement. Certains petits nobliaux avaient l'impression de connaître bien des choses. Celui-ci semblait être de ceux-là.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptySam 14 Avr - 0:42

Tout ceci lui faisait quelque peu tourner la tête. Bien entendu, ce n'était pas la première fois qu'elle assistait à un tel évènement, mais d'une certaine façon, on pouvait dire que Megara en avait quelque peu perdu l'habitude. Sans avoir vécu en réclusion, dans une prison dorée, depuis le départ de la délégation de l'Ouest, et à plus forte raison encore, depuis le départ de son père, il fallait tout de même reconnaître que la Princesse de l'Ouest s'était quelque peu tenue à l'écart des mondanités. Elle souhaitait pouvoir apprécier sa grossesse sans se retrouver affligée de mille et unes questions, tout comme elle avait voulu se tenir éloigner de toutes ces histoires bien trop merveilleuses ou bien trop catastrophiques. C'était à croire qu'une grossesse ne pouvait que se finir dans un immense bonheur ou une intense peine, à en entendre les anecdotes qu'on semblait tant vouloir raconter aux futures jeunes mères ... Oui, tout ceci lui tournait quelque peu la tête, sans parler du fait qu'il y avait ces retours, celui de son père, de son époux, de sa belle-sœur, et ces retrouvailles, avec son oncle maternel, par exemple. Elle ne faisait pas de préférence, normalement, Megara, mais avec Rickard Crakehall, c'était tout de même particulier. Sans doute parce qu'un peu comme Loren, il n'hésitait pas à mettre le protocole derrière lui quand il estimait devoir faire passer son affection avant. Elle se souvenait encore de la mine quelque peu catastrophée de sa grand-mère, Katryn Crakehall, quand, plus jeune, elle était allée visiter le fief natal de sa mère, et que son oncle Rickard l'avait hissée sur ses épaules pour la faire galoper, à sa manière, dans la Cour principale. Encore aujourd'hui, la jeune femme ne pouvait donc se départir de quelque sourire dès lors qu'elle voyait son oncle, et encore plus lorsque celui-ci lui parlait. Et qu'il s'adressait à elle avec cette familiarité que seuls les intimes pouvaient se permettre d'avoir en sa présence. Ou disons plutôt que c'était par ses liens du sang avec elle qu'il échappait sans doute à un regard réprobateur de Jordane ! Cela amusait bien Megara, qui s'en sentait alors un peu plus légère, alors que le tourbillon des présentations continuait, et que les nouveaux arrivants s'égrainaient, encore et encore. A côté de ça, Gareth lui avait promis qu'il serait sage, et elle entendait bien s'en assurer, de temps à autre, en lui adressant quelques œillades qui, d'un point de vue extérieur, pourraient bien passer pour des élans affectifs.

A côté de ça, certaines autres choses la crispent quelque peu. Ainsi, elle vous dirait n'être guère à l'aise avec la présence de Tricia Gardener non loin de la table royale. La jeune femme se souvenait encore de sa rencontre avec le frère de la Biefoise, et elle n'en gardait pas un excellent souvenir. De plus ... De plus, sans nourrir quelque vieille rancoeur ancestrale, Megara ne pouvait point s'empêcher de se souvenir que c'était bel et bien au cœur d'une guerre contre le Bief que feu son grand-père paternel, Arwin Lannister, avait trouvé la mort, et ce alors même que la Forteresse du Roc était assiégée. Cependant, elle était suffisamment distinguée et polie pour ne point laisser son trouble s'emparer d'elle et se mirer sur son visage, de quelque façon que ce soit. Mais il n'en demeurait pas moins qu'elle fut attentive à la réponse qui fut offerte à la question posée par Gareth. Elle aussi, elle était curieuse. Et intéressée. Ce qui peut également quelque peu perturber Megara, ce sont les mets présentés devant eux. Loin d'elle l'idée de remettre en question les talents culinaires des cuisiniers royaux, et encore moins quand, grâce à Lyman qui n'avait point lésiné sur les moyens, ils avaient eu accès à la meilleure marchandise qui soit. Mais depuis le début de sa grossesse, ses penchants gustatifs jouaient quelque peu avec ses nerfs. Petit à petit, elle était obligée de se séparer de la consommation des plats qu'elle adorait depuis toute petite, au risque, sinon, de sentir son estomac faire des bonds, ou de passer bien plus de temps qu'il ne le faudrait à se plier en deux. Elle qui avait un palais plutôt sucré, elle devait aujourd'hui se rabattre sur les légumes, et les plats sans trop de sauce. Cependant, étrangement, elle avait en parallèle développé un grand appétit pour la viande rouge, et plutôt saisie rapidement que bouillie des heures et des heures. Les cuisiniers la satisfaisaient sans trop de mal, car elle était leur Princesse, et qu'ils l'aimaient beaucoup. Mais là, il ne s'agissait point de la ravir elle, alors, elle devait faire l'impasse sur un certain nombre de plat, non sans entendre son estomac gargouiller. Parler à son époux, et échanger quelques mots avec les siens la sort quelque peu de tout ceci.
    ❧ Songerais-tu à faire évacuer la piste de danse ? Attention, délégation exceptionnelle ... J'ai également promis une danse à mon père, il me faudra donc bien trouver une solution adéquate, entre prudence et audace, là où l'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir. Il est hors de question que qui que ce soit raille tes talents de danseur, je ne veux point te voir échauder alors même que tu me dois une danse depuis si longtemps ... ❧ Et alors que se présente enfin devant elle un plat capable de ravir sa faim sans aller à l'encontre de ses tolérances alimentaires du moment, la jeune femme doit se départir de Gareth, qui prend congé pour quelques instants afin d'aviser une vieille connaissance. Et alors que ses yeux ne peuvent s'empêcher de suivre la silhouette de son époux, son regard ne peut que tomber sur William Potter. Du moins croit-elle le reconnaître. Mais déjà son attention est accaparée, bien malgré elle, par tout autre chose, ou plutôt, par quelqu'un d'autre. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'audace ne l'étouffait point, ce jeune homme là ! De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace ! Bien sûr, Megara est intouchable, par bien des aspects. Mais il n'a jamais été défendu d'adresser la parole à une Princesse, pas plus qu'il n'est prohibé de lui demander une danse. Pourtant, tout ceci la met quelque peu dans l'embarras, car Gareth n'est point à ses côtés, et que certains pourraient alors crier à l'inconvenance. Cependant, Megara connait suffisamment la diplomatie et la langue de la Cour pour faire face, non sans couler un petit regard à son père, comme pour s'assurer de sa vigilance protectrice. ❧ Je ne peux rien vous promettre, Messire, mon carnet de bal étant déjà quelque peu rempli, alors que ma situation personnelle me rend bien moins vaillante qu'à l'accoutumée. Cependant, soyez remercié de vos bonnes paroles. ❧


Hear us Roar

The real happy endings come after a story with lots of ups and downs...

Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] Meg_toto
Megara Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse du Roc
Âge du Personnage: 18 printemps
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 3240
Membre du mois : 8
Célébrité : Tamsin Egerton
Maison : Lannister
Caractère : Ambitieuse ♦ Naïve ♦ Attentive et vive d'esprit ♦ Nymphomane ♦ Curieuse ♦ Secrète ♦ Loyale ♦ Méfiante ♦ Généreuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptySam 14 Avr - 23:53

« C’est pour que toutes les femmes de l’assistance soient jalouses de toi ! Et de toute manière, tant que tu n’as pas goûté les pâtisseries que j’ai fait préparer à ton attention, tu ne peux pas dire que je te gâte trop … »

Bien sûr, si ces festivités avaient pour but de consolider le règne de son père et de lui rendre hommage, Lyman avait veillé à ce que son épouse ait une place de choix au cœur de ces dernières, mais également par de petites attentions, en veillant notamment à ce que ses mets préférés figurent en bonne place sur les tables. Ainsi, il avait essayé de reproduire au mieux le poisson à la sauce crémeuse qui avait été servi lors de leurs noces ainsi que les venaisons, se souvenant d’une conversation où la jeune femme avait parlé du soin qu’elle y avait apporté pour leur mariage. Et surtout, il n’avait point oublié quelques douceurs qui avaient son assentiment et qu’elle avait découverte lors de son arrivée au Roc. Evidemment, au milieu de tout cela, il y avait les grenades que Megara affectaient tant, montées sur un gâteau dont la ganache était faite à partir de ce fruit. Il espérait que ses efforts raviraient les papilles de tous. En attendant, maintenant que la famille royale avait pris place, les plaisanteries s’échangeaient, le temps pour chacun de prononcer son discours. A lui, la flatterie des nobles de l’Ouest, à son père, les paroles envers les alliés et la grandeur du royaume. Les deux étaient bien rôdés à cette mécanique, depuis le temps. Dardant son regard vers la Gardener, Lyman répondit à Gareth, la voix basse :

« Absolument pas. A vrai dire, j’ignore comment elle a réussi à traverser si vite le Bief et le sud du royaume pour arriver à temps. Sans doute que ceux qui l’accompagnaient voulaient mettre aussi vite que possible de la distance entre eux et les combats du sud. »

L’on disait les affrontements à Dorne terribles, avec la peste, les conditions climatiques terribles et des combats sanglants. Comme quoi, ils étaient tous bien mieux au Roc, à apprécier le bon vin et les belles dames. D’ailleurs, beaucoup étaient de son avis, puisque les tonneaux en fût déversaient leur nectar dans les coupes qui se vidaient bien vite depuis que chacun y avait trempé ses lèvres pour célébrer la gloire du Roi. Apercevant son oncle qui arrivait, il le laissait saluer le Roi, avant de répondre à son compliment avec son éternel sourire affable, même si ce dernier était sincère en présence de Rickard Crakehall.

« Je suis heureux de savoir que ces festivités vous agréent, mon oncle … Et j’espère que vous en profiterez à loisir. Nul doute qu’après vos prouesses de ce matin, moult dames vont se pâmer d’aise à se trouver en votre compagnie. »

L’homme parait à la rencontre de la reine-régente du Bief, cédant la place à Sybelle Farman, qui vint immédiatement saluer son père … Et lui seul. Amusé, quoique légèrement vexé, Lyman se plut à l’apostropher gentiment :

« Comment, Lady Farman, vous vous réservez uniquement pour Sa Majesté sans nous laisser profiter de votre sourire ! »

Il la taquinait, évidemment.

« J’espère que Lord Farman, Ser Quenten et vous apprécierez ces festivités. »

Il la laissa discourir avec son père puisqu’un nouveau nobliau apparaissait, le Ouestrelin audacieux des joutes, qui paraissait décidé à continuer sur sa lancée. Voilà maintenant qu’il désirait obtenir une danse de sa mère, mais aussi de sa sœur ou de son épouse. Essayant de paraître imperturbable, Lyman ne quitta pas son sourire, quoique cette fois-ci, il soit relativement faux. Non pas qu’il soit possessif … Mais l’idée que Jeyne, déjà éprouvée par ses voyages à travers le Conflans, passe la soirée à s’épuiser alors qu’elle portait leur enfant ne l’enchantait pas outre mesure. Inutile de préciser qu’il pensait de même pour sa sœur, par soucis de la protéger, sans compter le fait que l’invitation s’était faite sans la présence de Gareth, ce qui était quelque peu cavalier. Avec sa délicatesse habituelle, Megara répliqua en bottant en touche. Posant une main protectrice sur le ventre rebondi de sa femme, Lyman déclara, plaisantin :

« D’abord Sa Majesté ma mère, puis mon épouse et ma sœur … Vous cultivez le don de vouloir les faveurs des dames de mon cœur, Ser Tybalt ! Mais je vous comprends en cela. »

Plus sérieux, il ajouta :

« Je ne sais si mon épouse dansera beaucoup, aujourd’hui. Si bien sûr elle peut vous l’accorder … Je ferai en sorte de ne point être égoïste et de vous laisser une danse. En hommage à la grandeur de la maison Ouestrelin et de son soutien au Roc. Une fête en nos murs n’est point complète sans votre maison, et l’Ouest sans les vôtres, messire. »

Mieux valait que la maison au coquillage ne se perde pas en querelles sordides pour raviver sa gloire passée. Lyman reconnaissait l’histoire. Peut-être que ses quelques paroles rassureraient cette famille sur son ancrage dans le royaume ?

Cependant, l’heure était encore au manger, et pour cela, Lyman avait vu les choses en grand. La musique se fit plus douce, afin de permettre aux serviteurs d’apporter plusieurs paons entiers qui avaient été fourrés et conservés dans leur plumage, les plats en eux-mêmes débordant de légumineuses et autres accompagnements. Les volailles commençaient traditionnellement les festins, en sus des potages, et il espérait avoir été suffisamment prolixes en la matière. Poulardes et chapons complétaient le tout. Une fois tout le monde servi, les venaisons et poissons arrivèrent, un bar immense trônant sur un lit de sauce blanche et de pois, tandis qu’un cerf complet, bois compris et laqué, arrivait devant les Lannister. Une fois les exclamations passées, des serviteurs s’employèrent à extraire les mets des flancs des bêtes, retirant les carcasses rapidement, la surprise passée. S’emparant d’une part de poisson, Lyman se servit une part généreuse avant de demander à son épouse :

« En veux-tu ? J’ai essayé de reproduire le goût du bar de Blancport à la sauce blanche de notre mariage … Mais je ne suis pas certain d’y être parvenu tout à fait. En tout cas, il paraît que le poisson est bon pour les femmes enceintes ... Megara, tu en prendras?»

Du coin de l'oeil, il observa Tricia Gardener et sa réaction quand des serviteurs arrivèrent et placèrent devant elle un plat de légumes qui recréait à merveille le blason Gardener, avant de lui susurrer qu'il s'agissait là d'une attention du Prince.
Lyman Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Un Lannister paye toujours ses dettes.
Messages : 488
Membre du mois : 22
Célébrité : Toby Regbo
Maison : Lannister
Un Lannister paye toujours ses dettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyDim 15 Avr - 16:09

Icon100x100Icone100x100
Ouest,

An 1, Mois 3, Semaine 1.


Le Bal du Tournoi


J'étais pour le moins ravie de recevoir un peu de compagnie. Ser Crakehall d'après ses couleurs était paré d'habits forts élégants, et semblait être de bonne compagnie. Je l'invitais à s’asseoir à mes côtés, tandis que Ser Hellan traînait dans les parages, observant un peu tout le monde.  

"Avec joie Ser."

Je sens quelques regards Ouestriens se tourner de temps à autre vers moi, mais seul Ser Crakehall semblait s'être décider à nouer le dialogue. Quoi qu'un jeune noble fort audacieux vient présenter ses respects à ses suzerains. Il m'adressa un sourire, et s'inclina respectueusement. Je lui rendis à mon tour afin de me montrer amicale et ouverte envers les nobles frontaliers au Bief.

"Ser Crakehall, est-ce votre frère qui participé au tournoi d'archerie ?"

J'observais discrètement le camp des Lions discuter ici et là. C'était pour le moins animé, et je sentais les regards de Ser Lyman Lannister, ainsi que de l'homme nommé dans le discours du Roi, Ser Gareth Kening. Je ne pouvais pas entendre ce qu'ils se disaient, mais je me sentais étrangement concernée. Je pouvais aussi voir les deux femmes enceintes, de bonnes nouvelles en perspectives pour l'Ouest. De notre côté, si les Dieux le voudraient, je savais que ma belle-soeur Eren Hightower ne tarderait pas nous faire connaître une bonne nouvelle. Enfin, je l'espérais car le couple Hightower était pour le moins inhabituel et imprévisible. Mes espoirs reposaient sur mon frère et son épouse. J'étais pour le moins forcée d'oublier mes propres espoirs temporairement, conformément aux directives des grands septons. Pour mon tendre Mern, je me devais de garder le deuil durant les deux prochaines années. Guerres ou conflits, le deuil d'une reine pour son roi devait obligatoirement passer au dessus, au détriment de l'urgence.

"Pourrais-je vous demander de me nommer les différents nobles ici présents ? Je ne suis point familière avec la noblesse Ouestrienne, et j'aimerai mettre un nom sur tout ces visages."

La soirée était chaleureuse, et agréable. Cependant, je me sentais quelque peu étrangère dans ce petit milieu qu'est la noblesse d'un royaume. A Hautjardin je connais tout les nobles foulant les pavés du château, mais ici aucun visage ne m'était familier.


Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyLun 16 Avr - 0:21

Le Tournoi du Retour du Roi
Sybelle Farman & Event
Elle fut accueillie par un sourire franc de son Roi et, lorsqu’elle prit la parole, lui présentant ses hommages, elle capta son regard aux accents nostalgiques – il était de son sang, au final, et il n’avait pas vu les terres de sa mère depuis longtemps – des années sans doute. Elle lui sourit en retour, ignora pour le moment cet aspect nostalgique qu’il avait et préféra rebondir sur son compliment qu’elle accueillit avec joie, d’un abaissement de la tête significatif.

Je vous remercie, mon Roi. Elle lui offrit un sourire éclatant, bien contente de converser avec son seigneur. Vous devriez bientôt être habitué à me voir ici, je séjourne en effet à Castral Roc depuis quelques jours pour affaires, mon Père m’ayant chargée des affaires à l’extérieur de nos terres – mais peu importe ; l’instant n’est pas à la politique, mais aux festivités.

Loren sembla chercher quelqu’un du regard – puis demanda si Loan était présent. Sybelle se retourna pour le chercher à son tour et, le trouvant au loin, elle le désigna d’un geste de la main.

Mon père est là-bas, dit-elle doucement. Je suis certaine qu’il ne tardera pas à venir de lui-même vous présenter ses hommages, et éventuellement vous donner des nouvelles de Belle-Île. Elle regarda plus franchement le Roi, se détournant de son père avec son éternel sourire. Ce serait d’ailleurs un plaisir de vous compter parmi nous, dès que vous en aurez le temps et l’envie – vous serez toujours le bienvenu à Belcastel.

Alors qu’elle allait s’incliner et s’éloigner de la famille Royale, Sybelle fut apostrophée par Lyman. Elle se tourna vers son vieil ami avec un sourire amusé – il s’amusait à la taquiner, se montrant offusqué par le comportement de Sybelle.

Pardonnez-moi, je manque à mes devoirs, dit-elle avec un sourire amusé, balayant la famille Royale du regard. J’espère que chacun de vous passe une bonne soirée, c’est un honneur pour moi d’être parmi vous en cette si douce soirée – l’organisateur a bien du mérite !

Disant cela, elle posa un regard un brin moqueur sur Lyman – elle espérait ne pas l’avoir vexé en focalisant son attention sur son père, et espérait ne pas entacher l’amitié et la complicité qu’ils avaient bâti ces dernières années. Elle regarda finalement Jeyne et Megara, toutes deux enceintes, et s’avança vers elles.

Ma famille m’a chargée de vous transmettre ses félicitations. Je prierai la Mère pour qu’elle offre à la maison Lannister des fils forts et puissants, qui sauront un jour égaler leurs parents.

Elle adressa un sourire courtois à Jeyne, et plus amical à Megara – qu’elle connaissait mieux. Puis, remarquant que le dîner allait être servi – un cerf dont on avait pas encore retiré les bois arrivait vers la table des lions, porté par des serviteurs –, elle s’inclina bien bas – souhaitant à ses souverains un bon appétit et une bonne soirée –, et se retira pour aller en direction de son père, assis à une tablée toute proche de celle des Lannister.
Les Farman n’étaient pas Rois, mais ils étaient l’une des maisons les plus influentes de l’Ouest – on ne pouvait les envoyer à l’autre bout du site ; leur place était auprès de leurs Rois – toujours prêts à les épauler, les défendre ou les soutenir. Elle s’assit donc en bordure de table, face à son père – assez proche de la famille Royale pour qu’on la remarque.

Tandis que l’on plaçait devant elle, au centre de la table, divers mets, son père leva sa coupe et commença à trinquer avec les autres membres de la maisonnée, Sybelle répétant après lui, bien plus solennellement :

Gloire à l’Ouest, et à la maison Lannister. La Houle nous emporte.

Il savait forcément qui elle était – tous le savaient désormais. Mais elle se devait de se présenter – question de bienséance. Cette fois-ci, elle était face au Roi, et non face à son cher ami le Prince.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyLun 16 Avr - 14:51



Le Bal du Tournoi


Le Prince Lyman a fait les choses en grand. Il a prévu, au soir du premier jour du Tournoi, un immense banquet pour fêter le Retour du Roi.
Ce premier jour aura vu les archers venus de tout le pays, venir faire compétition sous les yeux de la noblesse et du peuple, pour savoir qui tirait le mieux, le plus loin, et le plus fort. Les hourras ont retenti dans les prés des heures durant, avant qu'un archer de la garnison de Port-Lannis ne l'emporte finalement. A la lumière des torches et braseros, les convives de la noblesse sont ensuite escortés par des soldats Lannister jusqu'au champ de tentes des centaines de nobles venus participer au tournoi. Une grande effervescence règne, avec de grands foyers éclairant la plaine attenante à la ville pour fêter la toute dernière moisson avant l'hiver. De grandes tablées ont été dressées et partout, de la venaison rôtit et des dizaines de serviteurs amènent des plats de grande qualité. Pour l'instant, l'heure est aux toasts; l'on dansera après!

Vous avez une semaine pour poster afin de raconter comment vous venez, avec qui, et vers qui vous vous tournez pour manger et discuter; en dehors de la maison du Roi qui a sa table, les autres nobles sont invités à choisir leur place!

Inscrits:
Quenten Farman [Anders Paege]
Rickard Crakehall [Nalia Dayne]
Megara Lannister
Jeyne Lannister
Lyman Lannister
Sybelle Farman
Tricia Gardener
Loren Lannister
Tybalt Ouestrelin [Deria Martell]
Hellan Lorainn-Hard
Walderan Tarbeck [Artus Estremont]

Evolutions
Les premiers échanges se font et pour le moment, bieffois et ouestriens ne sont pas rentrés dans le dur de leur rencontre, les festivités priment pour le moment sur tout le reste.

Vous avez une semaine pour poster.

Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11085
Membre du mois : 2175
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyLun 16 Avr - 23:25



Rickard Crakehall


Rickard Crakehall est un homme accompli. Membre du conseil royal au sens élargi, cela fait des années qu'il se bat pour sa maison autant que pour sa soeur, toujours sujette à tant de rumeurs... Aujourd'hui, Rickard veut profiter des joutes pour se rappeler à une certaine jeunesse, qui, dans le passé, lui avait ouvert toutes les portes. Un homme mûr, certes, mais plein de sagesse, et avide de prouver qu'il n'est pas à remiser au placard.



L’héritier Crakehall échangea un peu avec le roi de l’Ouest et le reste de la famille royale. Un petit rire s’échappa de ses lèvres lorsque le roi son beau-frère lui fit remarquer qu’il n’y avait que les fous pour oser s’en prendre à eux alors qu’il y avait les couleurs des Lannister et des Sanglier. Loren avait raison, évidemment. Les Crakehall étaient connus de beaucoup, surtout. Et ce n’était pas uniquement dû au fait que la reine Lannister venait de cette maison. Le père de Rickard était au conseil, son frère cadet était un homme d’arme reconnu, quant à lui, il avait son charme et il agissait toujours dans l’ombre de sa sœur aînée et toujours pour la faire briller et la mettre en valeur en toute circonstance.

Puis le fils de Lord Crakehall se retira et alla rejoindre la reine du Bief. Il la salua avec douceur et sincérité. Il lui demanda s’il pouvait prendre place à ses côtés. La belle reine de Hautjardin répondit positivement et l’homme s’assis alors à ses côtés. Il posa sur la table le verre qu’il avait dans les mains. Après un petit silence, la reine Tricia Gardener prit la parole. Elle demanda à son interlocuteur s’il s’agissait bien de son frère qui avait participé au tournoi d’archerie. Rickard Crakehall eut un fin sourire sur les lèvres. « C’est exacte Votre Grâce. Mon frère cadet Arthur a participé au tournoi d’archerie. Il est bien plus expert que moi dans ce domaine, voyez-vous. » Oui, Arthur excellait bien plus dans l’archerie que son frère. Mais le cadet était aussi un home fait en ce qui concernait le commandement d’une cavalerie et des hommes. Et tout en écoutant la reine Tricia, le Crakehal lorgna sur la table royale. Une légère grimace s’étira à la commissure de ses lèvres lorsqu’il vit Ser Ouestrelin converser avec son beau-frère. Un étrange pressentiment lui criait que sa sœur était le sujet de leur conversation. Aurait-il l’audace de demander une danse à la reine de l’Ouest ? Ah les jeunes, plus rien ne les arrête ! Le Crakehall serra son poing sur la table et prit le parti de reporter au plus vite toute son attention sur la reine du Bief. Et comme si la reine avait senti qu’elle avait à nouveau tout l’attention du oustrien, elle lui demanda s’il pouvait lui présenter les différentes maisons de l’Ouest représentée ici. « Mais ce sera avec plaisir Majestée. Mais pourrais-je vous demander une contrepartie ? Une danse par exemple ? » fit avec un sourire le fils Crakehall. Mais l’homme n’attendit pas la réponse de la reine et reprit. « Et bien comme je suis homme serviable, je vais vous répondre Votre Grâce. Ainsi vous aurez tout le loisir d’accéder ou non à ma requête tout en ayant eu votre réponse. Regardez à côtés de la table royale, nous avons le jeune Ser Tybalt Ouestrelin. Une famille dont la grandeur fut un jour immense. Nul doute qu’elle le sera à nouveau. Nous avons aussi Ser Quenten Farman et sa nièce Lady Sybelle. Cela faisait bien longtemps que les Farman n’étaient point venus à la Cour. Je me demande pour quelle raison sont-ils venus jusqu’ici… Il y a aussi le jeune Willam Potter, sa famille n’est plus vraiment présente dans l’Ouest, quel dommage. Par-ci, vous avez Ser Walderan Tarbeck. » fit-il en désignant d’un geste de la tête la direction où s trouvait l’homme. Puis il revint à la table royale. « Enfin vous avez à la table d’honneur Ser Gareth Kenning, l’époux de ma nièce, la princesse Megara Lannister. »

Il y avait de la fierté dans la voix de l’héritier. On sentait aussi toute son affection pour la jeune princesse qu’était Megara.



La Veuve Ensoleillée



Cadeau:
 
Nalia Dayne

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady Dayne
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"La Veuve Ensoleillée"
Messages : 464
Membre du mois : 26
Célébrité : Pelin Karahan
Maison : Dayne
Caractère : Loyale ▪▪ Hypocrite ▪▪ Aimante ▪▪ Calculatrice ▪▪ Déterminée ▪▪ Trop têtue
Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] Dayne10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyMer 18 Avr - 11:02

[HJ Nalia tu m’as tué avec ton « sa famille n’est plus vraiment présente, dans l’Ouest xDD]


J’étais sincère. C’était évident pour tout le monde que Gareth avait fait un bon mariage, qui aurait la si mauvaise grâce de le lui retirer ? Comment aurait-il pu espérer s’élever plus haut dans la société ? Et d’après les potins de la cour, leur affection mutuelle était sincère. Un conte de fées dans un monde qui n’en offrait jamais. Je me fichais bien des racontars, je me contentais surtout de prêter oreille attentive à ce qu’il se disait pour ne pas débarquer de nulle part dans les conversations, sans avoir le besoin de juger, mais connaître, ou croire connaître, cela restait important. Je ne savais pas toutefois quel crédit apporter à ceux qui traitaient Kenning en arriviste ; de petite noblesse en comparaison des grands du royaume, déjà adoubé auprès de la famille Lannister par un lien fort avec le Prince, marié à la Princesse… On disait que l’amitié ouvrait bien des portes. J’avais du mal à croire Kenning en individu ambitieux et cupide, qui arriverait à manipuler son monde pour obtenir des faveurs. Ce serait lui retirer tout véritable crédit de ces actes de conquête, qui en restaient malgré toute l’affection que l’on pourrait mettre derrière leur relation.


Gareth était un jeune homme jovial et passionné, très « intéressant » avec beaucoup d’humour, assez peu de sérieux, un véritable charmeur. Il ne devait son élévation sociale qu’à lui-même, j’en étais persuadé, et j’imaginais sans mal cet homme réussir à capter l’attention d’une princesse. Bref, j’étais content pour lui. Content pour la princesse, car Kenning devait en être fou. Content pour tout le monde. Mais cela ne me retirait pas l’impression que je restais déplacé, seul ici, alors qu’il s’agissait des premières festivités que je ne passais pas en compagnie de ma famille, dans l’ombre parfois pesante mais plus souvent salvatrice de mon père et de mes frères.  Kenning était né pour briller, pas pour un rôle de premier plan, mais pour incarner quelque chose. Et pour le moment, il représentait le visage rayonnant de la jeune noblesse de l’Ouest. Attendant sa réponse, je bois mon verre un peu vite. Avant de reconnaître une crinière blonde, plus loin dans la foule. Un blond presque cendré. Le regard de la silhouette, un homme grand et fier, se tourne vers moi. Le sang déserte totalement ma tête et manque de faire exploser mon cœur qui s’en fige dans ma poitrine.


Malefoy ? Ici ? Je déglutis. Mes yeux rougissent aussitôt. Un raz-de-marée d’émotions me submerge et me fait chanceler. Me revient spontanément en tête une justification de mon aîné jadis, pour faire le malin devant la furie de mon père après une bêtise dans les écuries. Je ne me rends même pas compte que je la sors dans un souffle.



| Je tremble, mais c'est de froid |


Mais non. Ce n’est pas lui. La pénombre me joue des tours. Je soupire, le cœur serré, la gorge nouée.



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous Survivons !
Messages : 265
Membre du mois : 8
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyVen 20 Avr - 12:09

Je fixe les différents convives, faisant part de mes interrogations à voix basse à Lyman, dont la réponse me laisse un rien perplexe. « Voilà qui mérite qu’on se penche sur le sujet une fois ce bal terminé. Je serais curieux d’avoir des réponses à tes questionnements que je partage. » J’ai tout de même gardé le sourire, quand bien même je parle à mi-voix, pour que tous autour de nous se contentent de croire que nous échangeons les banalités habituelles dans ce genre de situation. Les échanges continuent, fusent dans tous les sens et j’ai un regard malicieux en direction de mon épouse alors qu’elle réagit à mes propos. « Je pourrais effectivement songer à faire évacuer la piste, mais tu risquerais de mal le prendre et je suis ne pas sûr qu’il soit très convenable que l’époux de la plus belle Princesse de Westeros se fasse frapper en public par la dite Princesse, tu ne crois pas ? » Je me fends d’un sourire avant de reprendre, un ton plus bas. « Tu auras ta danse, je te le promets. »

Et je m’éloigne pour me rapprocher de William. Que je n’ai pas vu depuis des mois. J’ai même parfois l’impression que c’était une autre vie. A sa réplique lorsque je m’assois à ses côtés, j’ai un rire et je secoue la tête. « Gareth, ce sera très bien. Je ne suis pas Prince, pas que je sache en tout cas. Et ce n’est pas prévu au programme. » Je me fais un peu plus sérieux et je hoche la tête, continuant, alors que j’ai un regard autour de nous. « Oui, le voyage a été tendu, c’est le moins qu’on puisse dire. Mais je peux me vanter d’avoir vu un dragon de près. De beaucoup trop près à mon goût si tu veux mon avis. »

Quand il lève sa coupe, je suis son regard et j’ai, sans même m’en rendre compte, un sourire plus doux alors qu’il désigne Megara en pleine discussion. « Merci. Et j’ai effectivement une chance inouïe. » Parfois, je me demande la tête que feraient certains s’ils connaissaient les vraies raisons de cette union, ce qui a poussé Lyman et sa mère à me demander ce qui, sur le moment était un service des plus importants. Mais maintenant, je me rends compte que j’aurais pu tomber bien plus mal. Si les choses ne se sont pas passées comme je le voulais, Meg reste, comme le dit William, une personne de grande qualité. Et même plus encore. Je reprends, un peu plus sérieux. « C’est une femme exceptionnelle qui me surprend un peu plus chaque jour. Tu as eu l’occasion d’échanger avec elle depuis que tu es là ? »

Je fronce les sourcils quand je le vois chanceler. Et ses propos me laissent passablement dubitatif, avant que je ne finisse par souffler, d’un ton hésitant. « William ? Que se passe-t-il ? Tu as reconnu quelqu’un ? » Mon regard fend la foule mais il y a tellement de monde qu’il est difficile, pour ne pas dire impossible, de savoir sur qui son regard a bien pu se poser. Et surtout, sur ce qui a pu le mettre dans cet état. Je sais sa situation plus que délicate mais, dans un contexte aussi festif, je me voyais mal aborder la chose. Pour autant, le regard que je pose sur lui est sincèrement inquiet et je guette sa réaction, ignorant ce qui peut se passer tout autour de nous.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Gareth Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Capitaine de la Maison du Roi
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 4299
Membre du mois : 53
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur
Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] Kennin11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] EmptyVen 20 Avr - 14:21

La jeune Farman face à lui semblait manier assez facilement les mots, d’autant plus qu’elle avait l’air dans son élément. Elle répondit donc au Roi. Les Farman étaient tous venu ici. Sybelle serait plus présente au Roc. Tant mieux. Loren acquiesça aux paroles de la jeune femme, il lui répondit avec un sourire franc et quelques mots.

« Ce serait avec joie que je vous croiserai au Roc alors. »

Surtout une belle jeune femme comme elle. Le Roi l’observa encore, tandis qu’elle répondait à son fils. Lyman et elle semblaient bien se connaître. Tant mieux, si elle devait devenir aussi influente que son père une telle amitié viendrait renforcer le règne futur de Lyman. Rapidement Loren chassa ces idées politiques de sa tête, saluant de la tête la jeune femme alors qu’elle s’éloignait. La nouvelle génération de nobles était fondée à partir du règne de Loren.

Rare encore étaient les seigneurs guerriers tels qu’ils étaient du temps du Roi Arwin, tant mieux. Les esprits étaient plus calmes et les mots plus beaux. Bien entendu, il est toujours bon de se méfier car la parole a été donnée à l'homme pour déguiser sa pensée. Mais au moins cela évitait qu’une fête ne se transforme en duel judiciaire car quelques idiots trop alcoolisés ont cru bon d’inviter à la fête agressivité et épée.

Lorsque Ser Ouestrelin vint demander aux princesses leur accord pour une danse les réponses furent rapides. Megara en bonne diplomate vint poliment refuser, sans en employer le mot. Lyman la suivit à son tour, avec le ton qu’il savait si bien manier. Loren resta silencieux de son côté, le jeune Ouestrelin venait demander cela alors même que Gareth n’était plus à la table. Audace, trop d’audace. De l’envie aussi, sans-doute, ainsi qu’une pointe insolence qui ne manquait pas d’iriter légèrement le Lion.

Avec un peu de chance les réponses des Lannisters suffiraient à lui faire perdre son envie de s’incruster dans la famille royale et au plus haut des instances Ouestriennes. D’un geste Loren vint se saisir de son verre, qu’il portait à sa bouche en lâchant du regard le Ouestrelin. Ceci fait il se mit à rechercher le nouveau capitaine de la maison du Roi, se demandant si celui-ci avait vu, ou entendu, quelque chose. La masse de nobles rendait difficile l’opération, si bien que le Roi finit par laisser tomber.

Son regard se porta ensuite sur la Reine du Bief, qui discutait maintenant avec Ser Crakehall. Loren plaçait en son ami une grande confiance, principalement pour ses talents martiaux, mais il restait malgré tout le frère de la Reine, nul doute que ses talents avec le verbe n’étaient pas moindre.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]   Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Bal du Tournoi [Tour V - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le tournoi de Lavanville [Terminé]
» [Cours Été 2015 Histoire] La Tour Dragospire [Terminé]
» (mission) Alerte à la Tour Chetiflor ! [Terminé]
» Le reflet d'une perle au soleil [Tour I - Terminé]
» Le Grand Banquet [Tour I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Les Terres de l'Ouest :: Port Lannis-
Sauter vers: