Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyMar 3 Avr - 0:36



Le Tournoi du Retour du Roi



Enfin!
Tout le monde attendait de pied ferme de pouvoir assister à ce grand spectacle, après tous ces mois d"émeutes, de tensions, de ferveur religieuse... La population oublie sa rancoeur et se déplace en masse, s'amassant derrière les lices alors que la noblesse défile ou équipée de pied en cape pour jouter, ou s'assemble dans les gradins pour mieux voir le spectacle; ambiance garantie!
La moitié des participants tire dans un bocal le nom de son premier adversaire… Et ce tirage au sort donne les premières joutes suivantes :
- Gareth Kenning contre Quenten Farman [Anders Paege]
- Lyman Lannister contre William Potter
- Rickard Crakehall [Nalia Dayne] contre Tybalt Ouestrelin [Deria Martell]

Loren, j'ai considéré que tu ne joutais pas mais si je me suis trompé, n'hésite pas! Sont aussi présents les "civils" suivants:
- Loren Lannister
- Tricia Gardener
- Sybelle Farman
- Lyman Lannister
- Jeyne Lannister
- Megara Lannister


Dans votre premier post, vous pouvez indiquer que vous arrivez pendant la parade et que vous allez voir votre public, éventuellement demander à défendre les couleurs des dames présentes. Le public s’assemble justement au même moment, avant que le coup d’envoi ne soit finalement donné pour les premières joutes par Lord Grafton.

Cet ordre de passage durera une semaine, vous pouvez éventuellement poster plusieurs fois si cela vous tente. Les modalités pour vous départager vous seront données au prochain ordre de passage.



Dernière édition par Le Cyvosse le Sam 23 Fév - 13:42, édité 1 fois
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11164
Membre du mois : 2188
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyMer 4 Avr - 0:03

La cohue autour des lices était indescriptible. Les écuyers s’activaient, les chevaux piaffaient, les chevaliers s’haranguaient, quelques familiers venaient crier leurs encouragements, les pages courraient en tous sens, soulevant une poussière indescriptible au milieu des tentes de toutes tailles, suivant le prestige de la maison qu’elles abritaient. Celles des Lannister trônait au centre, bordée de tentures de brocard pourpre aux couleurs du Lion, imposante et surplombant de sa hauteur royale l’ensemble des installations alentours, comme pour souligner la puissance de la maison suzeraine. Certes, les Lions n’étaient pas les plus modestes … Mais ils étaient Rois. La force se mesurait aussi à de petits détails, et les démonstrations d’opulence en faisaient naturellement partie à la cour du Roc. Au milieu de tout ce charivari, Lyman observait avec un mince sourire le résultat de ses œuvres, songeant distraitement à sa propre participation. Il savait parfaitement que gagner ce tournoi n’avait aucune importance le concernant. Au mieux, il créerait l’exploit. Au pire, il resterait à ce que l’on attendait de lui, à savoir un homme qui savait jouter et ne brillait jamais. Baste que cela. Il aurait tout le bal et le banquet pour affûter ses meilleures armes. Il convenait simplement de se montrer, à cet instant, et non d’éprouver quelque démonstration de chevalerie.

Satisfait de ce qu’il voyait, il rentra à l’intérieur et laissa ses aides le harnacher de son armure dorée, frappée du sceau de la maison Lannister sur le plastron. Une fois carapaçonné, il resta coi, attendant que son heaume surmonté d’un Lion soit fixé à son armure. Sa visière retomba, et il sourit en la remettant en place. L’ensemble valait probablement plus que ce qu’une famille de paysans pourrait obtenir en deux cents vies de dur labeur, mais exprimait toute la richesse de la famille royale, ce qui lui convenait parfaitement. L’opulence demeurait la puissance, en ce bas monde. Du moins, dans l’Ouest. Il était temps que la populace ait le spectacle qu’elle était venue chercher. Du pain et de jeux, voilà ce que tous désiraient au fond. Lyman espérait que leurs instincts seraient suffisamment repus pour envisager l’avenir avec plus de sérénité.

Sanglé dans son armure, le Prince remercia ses aides et se dirigea vers son étalon, une superbe bête alezane qui piaffait d’impatience. Doucement, il en flatta l’encolure, avant de poser pied à l’étrier et de se positionner sur son dos. Prenant garde à ses éperons, le jeune homme laissa le jeune page lui étant affecté le conduire jusqu’à la parade, dont il prendrait logiquement la tête, protocole oblige. Sur place, il salua ses connaissances, et s’attarda évidemment auprès de Gareth une fois ce dernier arrivé. Que se passerait-il s’ils joutaient l’un contre l’autre ? Voilà qui n’était pas arrivé depuis … Par les Sept, depuis leur adolescence, à vrai dire, lors des entraînements ! Se penchant vers lui, il chuchota :

« Si je tombe, ne te moque pas trop fort … »

Puis Lyman releva sa visière avant d’entamer la parade, au pas, ses oreilles sifflant alors que le héraut annonçait ses titres et sa lignée, sous les yeux de toute sa famille assemblée dans les gradins prévus à cet effet, ou plus exactement, dans la loge d’honneur prévue à cet effet, au centre et surplombant les lices. S’approchant, il tendit sa lance à Jeyne, en une réplique presque parfaite de ce moment où visière baissée, il avait demandé les couleurs de la jeune femme à Goeville. Qu’il était loin ce temps de cabotinage, pendant leurs fiançailles. Désormais, il affichait aux yeux de tous sa préférence avec fierté. D’une voix forte, il demanda :

« Ma dame, me feriez-vous l’honneur de défendre vos couleurs … »

Il ajouta plus bas pour que seule elle l’entende :

« Cette fois-ci en toute connaissance de cause, n’est-ce pas ? »

Un clin d’œil amusé ponctua la demande, puis il se tourna vers son père et déclara :

« Sachez, Vos Majestés, que tous les hommes de l’Ouest et leurs invités de Westeros vont prouver leur courage et leur amour des Sept pour célébrer vos prouesses et votre règne prospère, ô Roi Loren Cœur de Lion et Reine Jordane la Sage. »

Un dernier coup d’œil pour sa sœur, à qui il souffla :

« Essaye de garder un peu de tes applaudissements pour ton frère, ma chère sœur … Même si je sais ne plus être le premier dans ton cœur. »

Il laissa la place à d’autres, reprenant son avancée. Alors que le tour d’honneur se finissait, et que les chevaliers parmi les premiers arrivés pouvaient un peu discuter, une fois le nom de leur adversaire connu, Lyman s’approcha de William Potter et lui dit :

« J’ai hâte de jouter contre vous, Lord Potter. Ne soyez point trop rude avec votre Prince qui n’a probablement pas vos qualités que ma sœur a tant conté à la table royale. »
Lyman Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Un Lannister paye toujours ses dettes.
Messages : 491
Membre du mois : 22
Célébrité : Toby Regbo
Maison : Lannister
Un Lannister paye toujours ses dettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyMer 4 Avr - 8:55

J’entends la foule autour de moi qui s’agite, au dehors de la tente. Les cris des gens, prêts à voir leurs chevaliers jouter et je gage que les paris vont également bon train. J’avoue, j’aurais préféré avoir quelques jours supplémentaires pour m’acclimater de nouveau à la vie du Roc et aux regards des gens qui pèsent sur mois. Cela fait des mois que nous sommes partis, des mois que le temps m’a semblé comme suspendu et l’idée de participer à un tournoi à mille lieues de ce je pouvais vivre dans ces terres éloignées. Et pourtant, me voilà en train d’endosser une armure, aidé par un écuyer, réprimant tant bien que mal une grimace de douleur quand il me faut plier la jambe. J’ai dit que j’allais mieux, suffisamment pour y participer. Reste à faire bonne figure maintenant. J’imagine que les gens auraient parlé si j’étais resté sagement assis auprès de mon épouse.

En vérité, ce n’est pas comme s’ils ne parlaient déjà pas à mon propos. Je grimace à cette pensée et j’attrape mon heaume, songeant vaguement qu’il serait tout sauf pratique en cas de vraie bataille et je ne peux pas m’empêcher de ricaner aux propos de Lyman. « Ne m’en demande pas trop ton Altesse, ça fait bien longtemps que je n’ai pas eu l’occasion de m’amuser à tes dépends. Ce serait cruel de m’en empêcher. Mais qui sait, je tomberais peut-être avant toi. » Et je le suis, m’intégrant à la parade avec les autres chevaliers, perdu dans mes pensées l’espace d’un instant, avant de réprimer un sourire lorsque Lyman demande les couleurs de Jeyne. Je me demande ce qu’il lui chuchote mais je reste bien droit sur mon cheval, essayant tant bien que mal de me concentrer sur la suite des évènements. Je ne suis pas réputé pour mes talents de jouteur, loin de là, et j’aurais largement préféré tenir un arc en main. Mais je suppose qu’il n’est pas vraiment attendu de moi que je gagne quoi ce soit. Je repense à mes échanges avec le Roi alors que Lyman lui parle et je tousse un rire quand il s’adresse à mon épouse. Vers qui je me dirige après avoir été présenté à mon tour.

« Ma dame. Ce serait un honneur de défendre vos couleurs. » J’incline légèrement la tête dans sa direction, non sans un sourire vers Jeyne et le reste des spectateurs. Avant de reprendre, en direction du Roi et de son épouse. « Les hommes de l’Ouest feront tout leur possible pour vous montrer leur valeur et montrer fièrement leurs origines. J’espère que le tournoi vous distraira et vous plaira. » Et j’ajoute, un ton plus bas, en direction de Meg. « Au contraire, gardez vos applaudissements pour moi, j’en aurais besoin…» J’ai tout de même un clin d’œil avant de rejoindre les autres, discutant un peu avec Lyman tout en suivant des yeux les autres participants. Et une fois le tirage effectué, je me rapproche du Farman avec un sourire. « Ce sera un honneur de jouter contre vous lord Farman. Même si je sens que je ne vais pas partir gagnant dans cette histoire. » Au pire, j’irais soigner mon amour-propre auprès de Megara. En voilà une bonne idée. Et en essayant de ne pas boiter quand je tomberais de cheval.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Gareth Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Capitaine de la Maison du Roi
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 4301
Membre du mois : 53
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur
Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] Kennin11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyMer 4 Avr - 20:05

Il n'est d'homme plus heureux que celui entouré des siens. Chez soi, en pleine santé, Loren ne pouvait vouloir plus. Mais pour s'assurer que cela puisse continuer, il fallait parfois se faire souffrance et aller de l'avant. Quitter sa zone de confort, pour trouver un endroit dans lequel préparer le demain tranquille dont on rêve. Un Tournoi est une magnifique occasion de passer le temps. Quel goût étrange pour un homme aussi pacifiste d'aimer tel événement.

Pourtant, il est aisé de comprendre que les morts ne sont qu'accidents dans un tel endroit. Alors il est préférable d'être au combat ici. Le Sang ne coule pas, les combattants combattent simplement pour l'honneur. Une notion bien abstraite dans le monde d'aujourd'hui. Mais néanmoins, dans ces événements il y avait sa place. On ne tuait pas, aucun sang ne coulait car le sang de nos ennemis est toujours le sang des hommes. La vrai gloire, c'est de l'épargner.

Il faut bien plus de courage pour laisser un homme en vie que pour l'achever. De beaux mots, que Loren se plairaient à prononcer plus que les penser. Hélas, cela n'arriverait pas. Il n'avait pas le courage de laisser un ennemi vivre, il ne pourrait lui faire confiance. Alors le souverain de l'Ouest gardait pour lui ces rêves fous. Il était plus sain de penser et d'agir que la Lannister. Ou Jordane la Sage, comme l'héritier l'appelait.

Le Seigneur du Roc arbora un petit sourire lorsque son fils vint s'adresser à eux, après avoir demandé les couleurs de sa fille. Un petit brin de nostalgie en cet instant, rappelant au Lion le tournoi de Goeville, avant que la guerre ne brise toute idée de tels événements. Peut-être un jour encore, mais pour le moment il était difficile de l'entrevoir, tant celui-ci était nappé de sang et de chaos que certains se plaisent à entretenir.

Même ici, au sein de ce royaume, certains voulaient que la guerre devienne le quotidien des Ouestriens ! Une bande de fou incapables. De jeunes chevaliers n'ayant jamais vu l'horreur d'un champ de bataille, ou de vieux ahuris souhaitant trouver la mort. ¨Pour le Lannister la plus éclatante victoire coûte toujours trop cher, quand il faut la payer du sang de ses sujets. Depuis 20 ans Loren sauvegarde, tant bien que mal, cette paix. Alors pourquoi diable vouloir l'échanger contre un cercueil de mort ?

Loren hocha la tête, lorsque Gareth, à son tour, vint les saluer. Le Lion ne doutait point de l'honneur des combattants aujourd'hui. Il acquiesça doucement, puis répondit formellement aux mots de chacun.

« Puisse les sept vous accorder la victoire, puisque vous avez déjà tout le courage nécessaire. »

Loren se renfonça dans son siège, observant d'un œil bienveillant les chevaliers se préparer. Puis d'un œil frivole les différentes jeunes dames de compagnie, jusqu'à esquiver le regard méfiant de la souveraine du Roc. Il aurait tout le temps plus tard. Pour l'instant il y avait des joutes. Lorsque les chevaliers eurent finit de se préparer, le Seigneur du Roc se leva, prenant la parole.

« Chevaliers, préparez-vous. Puisse cette joute être glorieuse. Je vous aurai bien rejoins, hélas, je me fais un peu vieux pour ces démonstrations d'énergie. Je respecte d'autant plus Ser Crakehall pour y participer. Et puis, il aurait été mal vu que je démonte mon fils. Je vous laisse vous atteler à la tâche. Et je vous souhaite bien du courage pour y arriver. »

Non pas que le Lyman soit le plus de tous les chevaliers, mais il n'est jamais aisé de démonter un adversaire lors d'une joute.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyMer 4 Avr - 20:24

Qui pourrait le croire, ou même le savoir, mais, ce matin, Megara avait tardé à se lever. Et ce pour plusieurs la raison. Et la principale d'entre elle ne tenait rien de moins qu'au fait qu'elle n'avait plus passé une aussi bonne nuit depuis longtemps. Car elle n'avait point dormi seule. Ce qui n'était plus arrivé depuis le départ de Gareth au sein de cette délégation de l'Ouest partie vers des contrées bien plus septentrionales, par delà les frontières du Royaume. Et Megara n'avait pas pu compter sur la présence de sa petite sœur, de sa chère Nymeria, pour palier à ce manque, à cette chaleur absente. Car sa cadette vivait loin, désormais, elle qui était à présent Reine du Val. A mesure que sa grossesse avançait et progressait, la Princesse ne pouvait que constater que son sommeil n'allait qu'en s'agitant. Ou plutôt peinait-elle à réellement trouver une position qui lui convienne, qui ne la fasse point souffrir ni ne lui donne l'envie d'uriner toutes les heures. Visiblement, le simple fait d'avoir quelqu'un pour l'apaiser et l'enserrer dans ses bras avait permis à la jeune femme de mieux passer la nuit, alors même qu'elle refusait de songer à ce qui pourrait bien advenir d'elle et de la qualité de ses nuits quand elle serait sur le point de donner la vie ! Gareth était revenu, et cela changeait beaucoup de choses. Et, visiblement, les changements ne tardaient pas à se manifester, et ce dès ce matin, à en voir la mine paresseuse et boudeuse de Megara, qui s'était enroulée dans les couvertures, enfouissant son visage dans son oreiller et s'accrochant à son traversin comme on s'accrocherait à la vie ! Elle était bien, là où elle était réfugiée, alors pourquoi toutes ces viles personnes tenaient-elles tant à la séparer de ce cocon, de ce petit havre de paix où elle était, en plus, bien au chaud ?

A présent, qui pourrait se douter de tout ceci ? Megara était installée dans la tribune d'honneur, là où les places, limitées, n'étaient réservées qu'aux membres de la famille royale. Elle avait même pris place auprès de son Père, qui lui aussi été de retour, ce dont la jeune femme était plus que bien aise. Oui, vraiment, la potentielle mauvaise humeur de ce matin avait tout simplement disparu, remplacée par des sentiments bien plus avenants et chaleureux, quoi que si on le lui demandait, son mari ne manquerait peut-être pas de vous vanter la grâce des bouderies de Megara. Ah, Gareth ... Quoi qu'il en était, à présent, Megara était bel et bien confortablement installée, attendant l'arrivée des premiers jouteurs. Son père avait même eu la délicatesse, la gentillesse et l'affection de faire ramener quelques coussins supplémentaires, pour qu'elle soit parfaitement à son aise. Il fallait dire que si la jeune femme avait échappé à ces nombreuses nausées qu'on lui avait prédit, elle n'avait en revanche pu couper à ces quelques douleurs de dos qui pouvaient se révéler pénibles et fatiguantes. C'était que son ventre continuait de pousser, et à un bon train, en plus, ce qui transférait son centre de gravité toujours plus vers l'avant, l'obligeant alors à contrebalancer, d'où les douleurs lombaires. Elle avait mal aux pieds, aussi, mais, ça, c'était une autre histoire, qui ne la gênait en rien dès qu'elle était assise, comme c'était présentement le cas, habillée, coiffée et maquillée avec toute la délicatesse dont était capable l'une de ses servantes attitrées. Jordane Lannister elle-même avait approuvé, rien que ça, ce qui était gage de qualité et de convenance, n'est-ce pas ? En tout cas, en voyant finalement son frère approché, tout arnaché et prêt à jouter qu'il était, la jeune femme ne put s'empêcher de sourire, non sans serrer l'une des mains de son père. Et Gareth emboîta le pas de Lyman, ce qui ne manqua pas de faire encore plus sourire la jeune femme. Décidément, ces deux là ... Alors Megara se lève, le temps pour elle d'offrir ses couleurs à son époux. Il n'y avait probablement pas eu le moindre doute dans l'esprit de la jeune femme, à ce sujet, dès lors, elle était venue préparer, si l'on pouvait dire ça comme ça. Ce n'était point la première fois qu'elle se prêtait à l'exercice, bien qu'auparavant, elle n'avait jamais offert ses couleurs qu'à son frère, son père, ou encore à un autre membre de sa proche parenté. Mais, désormais, Gareth lui aussi n'était-il pas de sa famille ? Si, bien sûr. En tant que son époux, et en tant que père de son futur enfant.
    ❧ Avec plaisir, cher époux. Ralliez vous à mon panache blanc, quoi que celui-ci soit plutôt pourpre et doré. J'ose espérer que cela vous contentera tout de même. ❧ Quoi qu'il en était, oui, décidément, son frère et son époux ne cesseraient de l'amuser de par leurs petites taquineries mutuelles, des plus amicales. Si sa voix avait porté, lors de ses premières paroles, la suite de ses propos fut en revanche énoncer sur un ton plus confidentiel et intime, moins formel, aussi, donc. Après tout, ils étaient tous en compagnie les uns des autres, au sein d'une même Lignée constituée. ❧ Voyons Messires, gardez donc toute votre énergie pour vos joutes. Mes applaudissements seront assez fournis et nombreux pour vous deux, je n'ose vouloir qu'il en soit autrement. Accepter l'idée d'une défaite, c'est être vaincu, Gareth. Or, tu t'en voudrais sûrement énormément de me décevoir, n'est-ce pas ? ... Que les Dieux soient avec toi, comme je le serais moi-même, quoi qu'il advienne. ❧ Jetant un coup d'oeil amusé à sa belle-sœur, Megara ne manqua pas de doucement secouer la tête. Non sans finir par reporter son attention sur les autres jouteurs venant se présentant par devant eux, alors qu'elle caressait tendrement son ventre, là où, dans son esprit, se formaient déjà des paroles voulant inciter cet enfant à venir à lui aussi encourager et son père, et son oncle.
Megara Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse du Roc
Âge du Personnage: 18 printemps
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 3247
Membre du mois : 16
Célébrité : Tamsin Egerton
Maison : Lannister
Caractère : Ambitieuse ♦ Naïve ♦ Attentive et vive d'esprit ♦ Nymphomane ♦ Curieuse ♦ Secrète ♦ Loyale ♦ Méfiante ♦ Généreuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyMer 4 Avr - 21:44



Tybalt Ouestrelin


Tybalt Ouestrelin est un jeune homme impétueux, très téméraire depuis toujours. Il veut briller car sa famille, sur le déclin, a été supplantée au fil des ans par les Reyne, les Crakehall et autres Farman. De ce fait, il est prêt à toutes les folies pour briller... D'autant qu'il y a la princesse Jeyne Lannister dans l'assemblée, une beauté sauvage du Nord, qu'il ne serait pas mécontent de se faire remarquer par elle.

Il n’est pas venu pour trouver une énième prétendante insipide. Malgré tout, il ne peut s’empêcher d’esquisser un sourire tout en se passant une main dans les cheveux alors qu’un groupe de demoiselles passe non loin de lui en l’observant. Il inclina la tête à leur intention, leur faisant un clin d’œil, récoltant quelques gloussements ravis, avant qu’elles ne se sauvent non sans jeter des coups d’œil en arrière en souriant. Si seulement cela était aussi facile avec celles qu’il désirait impressionner…
Il soupire avant de regarder autour de lui plus attentivement alors qu’il avance vers la lice. Son cheval se fait aussi nerveux que lui et il le flatte distraitement, tandis que son attention est accaparée durant un instant par le petit prince et son mignon. Kenning. Encore une famille secondaire minable et bien trop surestimée… bien trop récompensée aussi, il ne faut pas trop se demander pourquoi en les voyant ainsi tous deux. Enfin, peu lui importe, il fera ce qu’il faut pour regagner l’estime et la reconnaissance qui lui sont dû, n’est-ce pas ? Et quelle meilleure occasion que celle-là avec toute la famille royale rassemblée, toutes les grandes familles, tout le peuple… En voyant les participants, il sait qu’il en est certains qu’il peut aisément battre, il n’a pas son pareil à cheval et il est plutôt bon à la joute. Malgré tout, d’autres, plus expérimentés, pourraient lui causer quelques difficultés… Mais même s’il perd, ce qu’il a bien l’intention d’éviter par tous les moyens, il se fera remarquer et c’est bien là tout ce qui compte. Évidemment, le prestige du gagnant et les retombées que cela engendrerait ne sont en rien comparables avec le reste…

Il monte à cheval, gardant son heaume sous le bras, et dirige son cheval à la suite des autres cavaliers, écoutant avec attention malgré tout les discours de ceux appelés avant lui. Le lionceau est évidemment le premier. Quel dommage, il aurait bien demandé les couleurs de la belle du Nord, toute mariée et enceinte qu’elle soit. Mais il ne se démonte aucunement et redresse la tête alors qu’il est appelé à son tour. De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace ! Se plaçant face au couple royal, inclinant la tête, avant de fixer la reine.

« Ma Reine. J’ose sans doute beaucoup trop, mais ce serait un véritable honneur que de pouvoir défendre vos couleurs. » Il tourne la tête vers le roi. « Si sa majesté ne s’en offusque point. Mais cela serait avec une fierté sans égale que je combattrais pour vous.
Tous comme mes prédécesseurs, je ferais en sorte de vous rendre le tournoi passionnant et captivant, la famille Ouestrelin a toujours eu à cœur de soutenir et de protéger la famille royale et le royaume. J’espère me montrer digne de son renom. »


Il rejoint les autres participants, avant de hausser un sourcil en apprenant le nom de son premier adversaire. Qui oserait dire que les Dieux ne savaient se montrer ironiques ? Il s’approcha donc du frère de celle dont il défendait les couleurs et se para d’un sourire.

« Messire, ce sera un honneur que de jouter contre vous, quand bien même j’aurais apprécié avoir un adversaire plus aisé à battre pour au moins passer le premier tour. »



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
Deria Martell

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 6841
Membre du mois : 5
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyJeu 5 Avr - 0:08



Rickard Crakehall


Rickard Crakehall est un homme accompli. Membre du conseil royal au sens élargi, cela fait des années qu'il se bat pour sa maison autant que pour sa sœur, toujours sujette à tant de rumeurs... Aujourd'hui, Rickard veut profiter des joutes pour se rappeler à une certaine jeunesse, qui, dans le passé, lui avait ouvert toutes les portes. Un homme mûr, certes, mais plein de sagesse, et avide de prouver qu'il n'est pas à remiser au placard.


Rickard était arrivée à Port-Lannis avec le reste des troupes Lannister en provenance du Conflans. Il n’avait pu aller voir sa famille quelques jours avant le tournoi et le bal organisé par son cher neveu, le prince héritier Lyman Lannister. L’homme était plus que ravi. Enfin il aurait l’occasion de rappeler son visage à ceux qui avait un peu trop tendance à l’oublié. Il leur montrerait qu’ils avaient tous tort. Après tout il n’était pas n’importe qui. Il était l’héritier de Crakehall, le frère cadet de Sa Majesté la reine du Roc et un membre du conseil restreint de l’Ouest. Alors le jour venu, il s’était préparé avec son frère Arthur. Si l’aîné participait aux joutes, le second avait préféré démontrer tout son talent lors des concours d’archer. Il fallait dire que Rickard état bien plus doué à cheval avec une lance ou une épée qu’avec un arc à la main. Ainsi les deux frères de la reine du Roc se répartiraient la gloire. Quelques minutes avant d’entrer en lice pour rendre ses hommages au couple royale et voir la gente féminine observer tout cela avec force attention, il accompagna sa mère ainsi que son oncle, sa tante, son cousin et sa cousine dans les gradins, aux places qui leurs étaient destinées. Lady Crakehall souffla quelques mots à son fils aîné et Rickard hocha doucement de la tête. Puis l’homme redescendit et termina de se préparer, aidé de son écuyer.

Il pénétra enfin sur le terrain, à cheval, heaume sous le bras et posa son regard sur l’ensemble des invités présents pour l’événements ainsi que ceux qui seraient peut-être ses adversaires. Il laissa les jeunes passer devant lui et écouta avec bienveillance le discours de son beau-frère et roi. Il ne put s’empêcher d’échanger un regard complice avec sa sœur. Si l’homme voulait montrer qu’il était encore bien capable des mêmes prouesses que les autres, il était également fort réaliste. Il n’avait plus pour lui la fougue et l’agilité de sa prime jeunesse. Mais il avait gagné en réflexion et en sagesse des atouts tout aussi précieux. Du coin de l’œil, il remarqua son neveu en pleine discussion avec le nouveau capitaine de la garde, Ser Gareth Kenning, l’époux de sa nièce Megara. Mais ce qui attira le plus son regard fut l’attitude d’un jeune garçon aussi fougueux que lui lorsqu’il n’était encore qu’un jeune chevalier. Le jeune homme s’approcha du couple souverain et cette fois, Rickard manqua bien d’en perdre son heaume qui commença à glisser, moins maintenu par la pression qu’exerçait le bras du Crakehall sur lui. Il avait osé demander de défendre les couleurs de la reine. Voilà qu’il venait de lui couper l’herbe sous les sabots et le Crakehall fronça un court instant les sourcils, mécontent de se voir ainsi se faire passer devant. Evidemment Loren pouvait toujours refuser qu’un jeune blanc bec défende les couleurs de sa femme. Le frère de la reine du Roc planta son regard dans celui de sa sœur et puis passa son chemin, la tête haute. Il se dirigea d’un pas lent là où la maison Kenning trouvait. Il gratifia la jeune sœur de Ser Garreth Kenning d’un sourire chaleureux. Il aurait pu lui demander de défendre ses couleurs mais la jeune femme était encore un peu jeune. Qu’à cela ne tienne, il l’inviterait à danser pour sûr lors du bal. Il jeta alors son dévolu sur l’invitée de marque qu’était la reine régente du Bief, la très belle Tricia Gardener. « Votre Majesté, accepteriez-vous que je défende vos couleurs ? Cela serait pour moi et pour l’Ouest un véritable honneur. » fit l’héritier des Crakehall qui jouait ainsi la carte de la Diplomatie avec cette sublime ambassadrice.

Après avoir reçu sa réponse, le chevalier ouestrien retourna auprès des autres jouteurs. Ce fut à cet instant que son attention fut happée par l’intervention du jeune Tybalt Ouestrelin, celui-là même qui avait demandé à défendre les couleurs de la reine. « Honneur partagé, Ser Ouestrelin. Bien que moins puissante ces dernières années, votre maison a forte réputation. Quant à l’issu de notre joute, seuls les Sept en connaissent par avance la destinée. Nous verrons bien qui des deux reines l’emportera ce soir. » répondit tout sourire Rickard Crakehall qui rongeait pourtant son frein face à jeune homme sans doute trop enthousiaste à sa guise. Le Crakehall n’était point là pour gagner mais bien pour montrer que sa maison était présente et forte. Et puis il devait bien l’admettre, il avait toujours adoré les tournois alors être ici relevait plus du jeu qu’autre chose.


Dernière édition par Nalia Dayne le Jeu 5 Avr - 20:17, édité 1 fois
Nalia Dayne

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady Dayne
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"La Veuve Ensoleillée"
Messages : 470
Membre du mois : 32
Célébrité : Pelin Karahan
Maison : Dayne
Caractère : Loyale ▪▪ Hypocrite ▪▪ Aimante ▪▪ Calculatrice ▪▪ Déterminée ▪▪ Trop têtue
Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] Dayne10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyJeu 5 Avr - 4:42



Quenten Farman


Quenten Farman est déterminé à montrer que Belcastel n'est pas affaibli par les récents événements et la sédition que l'on dit germer au sein du fief. Bien sûr, il sait que sa nièce Sybelle cherche à trouver une position avantageuse pour le domaine au sein de l'échiquier ouestrien. Une forte impression aux festivités du Prince serait donc un bon moyen de montrer la détermination des Farman à peser dans l'Ouest, alors Quenten est déterminé et concentré; il est absolument convaincu qu'il faut bien paraître ! En sus, lui qui a longtemps été dans l'ombre de son frère, c'est aussi un excellent moyen de trouver un peu de gloire...



Le bruit, le bruit courait partout, il passait en face de lui, sur ses flancs et même dans son dos. L'effervescence de ce lieu était certes l'essence même des tournois mais il n'aimait pas ça. Son armure posée simplement sur un support habituel, Quenten observait la pièce de métal briller à la lueur des quelques rayons de lumière qui pouvaient passer à travers la tente tandis que l'on finissait d'installer ses spalières. Dans son esprit aucun doute ne s'était formé quant au but de de tout ceci. Il ne participait uniquement que pour le bien de sa maison, et un peu par orgueil tout de même. La plus grande preuve de tout ceci était qu'intérieurement, il ressentait cette pointe, cette minuscule et vicieuse petite pointe de tension dont il ne pouvait se débarrasser malgré les vagabondages de son esprit pour penser à autre chose, quelque chose de plus simple, quelque chose à la limite du stupide mais quelque chose qui le détendrait. C'était bien la première fois qu'il participerait à un réel tournoi, loin des petits entrainements amicaux qu'il avait bien pu effectuer et même s'il était un fameux jouteur de Belcastel ce n'était pas la même histoire, ici. Certains des meilleurs jouteurs du Royaume allaient se faire face pour le plaisant plaisir des yeux des damoiseaux et damoiselles du Royaume du Roc.

Ce ne fut que de justesse qu'il fut prêt pour la suite des festivités, la faute à un jeune écuyer peu débrouillard et dont les capacités pour sangler une armure semblaient laisser à désirer. Chassant vivement de la main ledit écuyer, il fit le vide intérieurement avant de se préparer à défiler devant les seigneurs de l'Ouest et bien sûr le Roi Loren, son roi. La parade fut habituelle pour ce genre d'évènement, du moins il le pensait, et une fois cela fait les participants de chaque maison furent appelé. Face à tous ces Lords, Garde et autres, le rang de Quenten faisait bien pâle figure. Il n'était au final dans tout ceci qu'un simple chevalier dont le nom faisait la différence avec les autres.

Lorsque son nom et son rang furent énoncés, Quenten fit naturellement un geste de respect envers le Roi, chose qui lui paraissait logique avant de devoir choisir la damoiselle dont il serait le fier représentant. Face à lui devait-il avouer qu'il avait un choix difficile à faire : la charmante fille de Lord Serrett, la sublime Crakehall dont il se renseignerait du nom au bal ou encore la jeune Kenning, sœur d'un autre des participants néanmoins choisir les deux dernières auraient été un manque de respect envers ceux-ci à son humble avis. Logiquement, le choix de Quenten se fit sur Sybelle, elle était son choix par défaut mais en même temps le plus logique. Se dirigeant vers elle et vers son frère, il ne put qu'offrir en passant devant la Crakehall qu'une pointe de déception de laisser passer cette chance et offrant un sourire sonnant creux à sa nièce, il lui adressa quelques mots à voix mi-portante. "Ma chère nièce." Il marqua une légère pause. "Je ne voudrais, que dis-je, je ne pourrais point choisir de défendre les couleurs d'une autre maison que celles de la nôtre." Laissant planer le silence le temps d'une réponse qui semblait évidente, le jeune Ser rejoignit les autres chevaliers pour le tirage une fois la réponse reçue.

Fût-il surpris que de tomber sur ledit Kenning, un mal pour un bien. Il ne connaissait nullement les capacités de son adversaire pas plus que celui-ci ne connaissait les siennes. Voyant arriver son premier adversaire, il esquissa un sourire en l'entendant lui adresser quelques mots. Posant son regard sur celui-ci, il fit un geste respectueux de la main envers le Kenning. "Je ne suis pas plus Lord que vous, mon cher ami, ni plus doué aux joutes probablement." Laissant partir un léger rire, le Farman lui adressa quelques mots de plus. "Tâchons au moins de ne pas nous ridiculiser et d'offrir un spectacle décent au Roi et aux Lords du Royaume." Jetant un coup d'œil au dit Roi, Quenten eut un léger sourire franc au coin des lèvres, un sourire de Farman.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyJeu 5 Avr - 18:41

Walderan Tarbeck


Walderan Tarbeck est un homme d’expérience. Il a guerroyé à maintes reprises auprès des Lannisters et est reconnu pour sa violence sur le champ de bataille. Homme acerbe, il ne possède pas une très bonne réputation auprès des autres nobles familles de l’Ouest qui espère un jour voir son fils diriger la famille, un homme beaucoup plus modéré que son père. Ayant toujours combattu, malgré son âge plus avancé que bien des concurrents à cette joute, il souhaite démontrer que l’expérience n’a pas de valeur.  


Lord Tarbeck était arrivée plus tôt dans la journée à Castral Roc, on racontait qu’il ne souhaitait pas s’éterniser trop longtemps sur le domaine des Lannister, bien que son allégeance avait été prouvée à maintes reprises envers son seigneur. Accompagner de sa femme, de ses trois filles et de son héritier, il avait immédiatement été inspecté les lices, laissant à sa femme, son fils et ses trois filles, le bon plaisir de socialiser avec les autres nobles familles. Son écuyer étant chargé de s’occuper de ses chevaux et de son équipement pour la joute à venir.

Marchant d’un pas lent, il observait l’endroit où se déroulerait la joute. Une fête grandiose selon ce que l’on racontait. Walderan ne put s’empêcher de cracher au sol. Tout ça faisait prétentieux et pour le guerrier qu’il était, de forts mauvais goûts. Pourquoi diable se présenter à un tel événement s’il le détestait ainsi? L’arrogance, le but de démontrer à ces jeunes nobliaux que l’expérience pouvait encore dominer, que la formation à l’ancienne, l’apprentissage à la dure avaient sa place dans cette société de plus en plus opulente qu’étaient devenues les terres de l’Ouest.

Crouler sous l’or et les richesses avait amoindri la noblesse selon Lord Tarbeck. La guerre qui touchait l’empire, les conflans, l’orage, leurs voisins gagnerait un jour ou l’autre leurs propres domaines et l’or ne pourrait pas combattre. La valeur se gagnait l’arme à la main, pas en politique. Une vieille mentalité, qui lui allait bien. Ce dirigeant vers les tentes des compétiteurs, il observait les bannières se dresser les unes après les autres. Connaître ses adversaires avait du bon.

Le prince, la famille Kenning, Ouestrelin, Crakenhall, un autre combattant d’expérience, Farman. De plus en plus de famille entrait en lice, Lord Tarbeck prenant son temps, ayant toutefois rejoint son écuyer. Les préparatifs se déroulant rondement, le Lord fut finalement en selle, prêt à participer à la joute, s’approchant à son tour des nobles et de son suzerain.  Il salua de la tête son héritier, échangea quelques mots avec sa femme, nul besoin de courtiser les nobles dames, nul besoin de tenter d’impressionner celle-ci, sa femme lui ayant déjà offert maints enfants. Toutefois, Lord Tarbeck avait à cœur son serment d’allégeance et connaissait la noblesse et il s’efforça de se montrer courtois et digne de son rang lorsqu’il approcha des hauts dignitaires. Saluant la reine du Bief.

-Puisse la famille Gardener prospérer longtemps et puisse ces joutes offrir un divertissement digne du rang de sa majesté.

Bien simple salutation, mais qui démontrait néanmoins le respect de la famille Tarbeck pour la royauté bieffoise. Un point qu’il n’avait démontré à aucune autre noble famille de l’Ouest jusqu’ici. Faisant avancer son cheval de quelques pas supplémentaires, Lord Tarbeck s’arrêta devant le roi. Ils avaient souvent combattu côte à côte et bien que leurs styles étaient différents, ils possédaient l’un pour l’autre un respect mutuel et c’est pour cela que Walderan appréciait sincèrement Loren Lannister. Le roi étant l’une des rares personnes pouvant comprendre l’acerbe personnage.

-Mon roi, j’espère vous faire honneur en me présentant dans cette joute, nous qui avons si souvent combattu côte à côte. Sachez toutefois que je n’épargnerai pas votre fils si jamais il devait croiser ma route lors de cette joute.

Lord Tarbeck eut un petit sourire amusé et complice avec le roi avant de rejoindre les autres compétiteurs, adressant par le fait même un petit sourire au prince en passant près de ce dernier.


Dernière édition par Artus Estremont le Dim 29 Avr - 15:00, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyVen 6 Avr - 15:37


Comment ne pas se replonger un an plus tôt alors que le Roc se paraît de couleurs festives et que les chevaliers, nobles et damoiselles affluaient de tout l'Ouest et même au delà pour participer aux festivités. Lyman avait vu les choses en grand pour fêter le retour de son père. Et le mien, un peu, même si ce n'était pas la raison officielle. Je n'avais pas besoin qu'on m'organise un tournoi et un bal. Mon époux avait très bien su me montrer son enthousiasme quand j'avais pénétré au sein du Roc après des mois d'absence. Même si le voyage m'avait épuisée et que j'avais enfin pu profiter du repos luxueux de mes appartements. J'avais été examinée par les Mestres alors que mon ventre me semblait tendu et dur et ils avaient conclu que j'étais en bonne santé, l'enfant aussi, mais que j'avais besoin de repos et qu'il n'était plus questions de voyage ou d'activité physique jusqu'à la délivrance. Comme je n'avais aucune raison de partir, cela tombait bien, même si le repos forcé allait être difficile. J'avais retrouvé la Cour de l'Ouest avec bonheur. Pas ceux qui la peuplaient, mais certaines personnes que j'y avais laissé. Mon époux, bien sûr, totalement estomaqué par mes rondeurs et fou de joie de pouvoir sentir notre enfant bouger sous sa paume, mais aussi ma chère Lynara, qui, elle aussi, allait connaître les joies de la maternité. J'étais aussi heureuse de retrouver Megara, qui portait sa grossesse à merveille, même si elle avait pris plus de poids que moi alors que nous étions sensiblement tombées enceintes en même temps.

Il avait fallu revoir ma garde robe pour l'occasion, un luxe coûteux, qui n'était pourtant rien aux yeux des riches Lannister. Pendant que l'on se battait ailleurs, ici, on festoyait. Comment ne pas songer à mon père, à mes frères, à Bowen, qui risquaient leurs vies alors qu'ici... Je soupirai en prenant place dans les tribunes. Mon dos me faisait quelque peu souffrir, mais je m'en montrai rien. J'avais mis quelques touches de fard sur mon visage afin de masquer les stigmates de la fatigue et de la grossesse. J'étais bien différente de la jeune fille de Goeville... Ma silhouette avait bien changé également. Et j'étais certaine que Lyman avait, lui aussi en tête, ce fameux jour de tournoi où il s'était présenté à moi avec son heaume, dissimulant son visage et me jouant un de ses tours dont il avait le secret. J'étais aux côtés de ma belle-mère, de mon beau-père, de ma belle-sœur, sous les couleurs or et rubis des lions, alors que les chevaliers se préparaient, avant d'entrer en lice et de faire le tour d'honneur en cherchant les faveurs des Dames à défendre.

Gareth demanda celles de Megara, naturellement, alors que mon époux s'avançait vers mois et que je me levais pour approcher de la balustrade, dénouant mon étole pour la glisser le long de sa hampe, souriant à ses murmures. Oui, nous pensions tous deux à ce fameux jour. « Voici cette étole en gage de mon amour, combattez fièrement chevalier. » J'avais parlé à voix haute, ajoutant avec malice à son intention : « Cette fois, le soleil de Dorne ne saurait vous aveugler et vous faire vider les étriers. Soyez prudent. » Si je plaisantais en parlant de sa joute contre le Martell, je me fis plus sérieuse pour la suite. Les tournois n'étaient pas anodins et beaucoup en ressortaient blessés. Et y laissaient parfois la vie. Les chevaliers demandèrent tour à tour les faveurs des Dames et je me rassis, pensive, avant de me tourner vers Megara et de souffler, amusée : « Il serait fort cocasse que nos époux se retrouvent à jouter l'un contre l'autre, ne trouvez-vous pas ? A moins que cela ne soit embarrassant pour eux et source de gêne. » Deux frères qui venaient à s'affronter... J'aurais été curieuse de voir cela.




   
Lannistark
The heart of a wolf and the soul of a lioness.
I'm scared and I'm brave, or somewhere between the two. I'm beautifully strong, and tragically confused. (by anaëlle)
Jeyne Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Née Princesse du Nord, devenue Princesse de l'Ouest
Âge du Personnage: 17 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Wolf Princess
Messages : 2507
Membre du mois : 33
Célébrité : Adelaïde Kane
Maison : Stark
Caractère : Sincère – Indépendante - Loyale - Aimante - Obstinée - Maternante - Patiente
Wolf Princess
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptySam 7 Avr - 13:25

Le Tournoi du Retour du Roi
Sybelle Farman & Event
Il ne devrait pas être là, songea Sybelle en voyant son père s’avancer vers elle, tout près des gradins. Pourtant, elle le laissa l’enlacer sans dire un mot. Elle aimait tendrement son père – mais celui-ci avait fait le déplacement depuis Belcastel, où de lourdes tensions régnaient entre les troupes Farman et le petit peuple – ce n’était pas le moment de quitter leurs terres.

Lucia et Anya sont restées à Belcastel. C’était comme s’il avait lu dans ses pensées – Sybelle expira lentement, un peu rassurée. Loan aimait se montrer, et il se targuait souvent d’avoir épousé une femme magnifique – c’était un miracle qu’il ne l’ait pas emmenée pour la montrer à tous, comme un trophée.
Bien, souffla-t-elle. Et je vois que vous êtes venu avec… Mon oncle.

Elle inspira longuement – l’air lui paraissait presque irrespirable à cet instant, et elle retint une mine de dégoût tandis qu’elle regardait Quenten, prêt à prendre les armes. Celui-ci était déjà parti pour se préparer au tournoi – il jouterait donc. Puisse-t-il mourir.

Elle échangea quelques banalités avec son père, lui rapporta les dernières nouvelles et ce qu’elle avait entrepris ici, à Castral Roc. Puis elle se détourna finalement de lui pour aller saluer quelques nobles en attendant que l’on annonce les premières joutes.

Quenten Farman – elle ne put réprimer un sourire satisfait. Il mourrait donc plus vite qu’elle ne l’espérait. Et pourtant, lorsqu’il tomberait de cheval, blessé, avant de se faire piétiner encore et encore, ce serait l’honneur des Farman qui serait piétiné – et elle, serait forcée d’afficher un masque d’horreur. Elle réprima un soupir, frustrée – à choisir entre le délice de la mort de son oncle et l’honneur de sa maison sauvé plutôt que bafoué, elle préférait finalement sauver l’honneur – et Quenten, par la même occasion.

Ma chère nièce. Elle leva les yeux, haussa brièvement les sourcils – un sourire bienveillant coula sur ses lèvres. Je ne voudrais, que dis-je, je ne pourrais point choisir de défendre les couleurs d'une autre maison que celles de la nôtre.
Un Farman ne porte pas les couleurs d’une autre maison, dit-elle à mi-voix, juste assez fort pour que lui seul l’entende. Soyez victorieux.

Acceptant à mi-mots sa requête, elle le regarda s’éloigner en direction de la lice, tandis qu’elle rejoignait son père dans les gradins – se plaçant au premier rang, tout près de la famille Royale – c’était là la place d’une Farman. Son regard pâle se posa sur son oncle, qui échangeait quelques mots avec son adversaire – et elle capta son sourire fier, posé au coin des lèvres – elle eut le même, se rappelant que malgré la haine viscérale qu’elle lui portait, il restait un Farman.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyDim 8 Avr - 13:23

je n’avais pas d’écuyer, personne pour m’aider à enfiler l’armure, qui n’était d’ailleurs pas la mienne. Je m’étais rendu la veille dans l’armurerie du Roc, espérant dénicher quelques vieilles pièces qui ne manqueraient à personne. Je n’avais pas eu à soudoyer le maître d’armes, qui était présent à ce moment-là, surveillant ma visite. L’homme avait jadis croisé mon père du temps de la grande guerre contre le Bief, et il se rappelait très bien de lui. Il s’était montré compatissant envers le dernier Potter que j’étais, et il avait bien voulu m’aider. Bien sûr, il ne pouvait pas me donner des pièces encore fonctionnelles, et je n’étais guère mieux protégé qu’un sergent de la roture ; un casque qui n’était pas intégral, conique et à protection nasal, probablement porté par un soldat de peu de la génération de mon grand-père ou encore avant cela, une cuirasse dont on voyait qu’elle avait été rafistolée de manière approximative par un forgeron qui n’avait qu’amollit le métal pour lui donner une forme à coups de marteau, des épaulières en bel acier, mais trop fin et double de cuir, de même que les jambières. Au moins ne serais-je pas trop lourd, pas trop équipé, et ne risquerais donc pas le moindre déséquilibre. M’équiper seul, malgré la vétusté de ma tenue, ne fut pas une sinécure, je dus me lever très tôt pour prévoir assez de temps afin de m’équiper de pied en cape. Contemplant dans mon baquet d’eau, dans lequel je me suis débarbouillé deux heures plus tôt je me rendais compte de ma dégaine. Et soupirais. On n’avait sans doute plus vu depuis longtemps chevalier si pauvrement équipé à la cour du Roc.


Elle avait fière allure, la maison Potter, d’autant que le gamin payé deux piécettes de cuivre avait un talent approximatif au pinceau, et mon blason n’était pas très net sur ma cuirasse, ni sur la vieille targe qui me servait de bouclier. Mais malgré la déception et la honte, je me surpris à ressentir un élan de fierté, voire carrément de morgue. Les Potter étaient réduits à peau de chagrin. Mais je défendrais leurs couleurs. Maintenant et à jamais.


Je me rendais sur un des canassons des sergents du Roc, là encore, réquisitionné un peu par force, un peu par roublardise. J’avais convaincu le sergent de me laisser sa monture, contre une petite part de mes gains. Si je perdais le cheval, alors je devrais m’expliquer en personne au capitaine de la cavalerie du Roc, un vieil homme aigri qui commandait les patrouilles Lannister depuis bien des années. Je jouais beaucoup de choses, sur les lices aujourd’hui, et montant un cheval qui n’avait rien d’un destrier de guerre, arborant un blason bariolé et imprécis et protégé d’une armure disparate et ancienne, je n’avais pas fière allure. Cela ferait peut être descendre ma quote dans les paris, et le peu d’argent qu’il me restait de la vente de mes effets en arrivant au Roc avaient été placés sur un podium. La mise était faible, mais si je gagnais, je gagnais gros. A mon échelle en tout cas. Pécadilles pour un autre seigneur.


Une fois arrivé sur les lices, je notais la présence de quantité de nobles, reconnaissant au loin les blasons Kenning, Lannister, Crakehall, Tarbeck, Farman. Tous à aller quémander les faveurs et les couleurs de dame leur épouse, ou de quelque beauté dans l’assistance. Je fus un instant tenté de les rejoindre, mais n’en fis rien. Au début, j’imaginais que c’était à cause de la honte, qui me cuisait les joues sous mon nasal, mais non. Si je gagnais aujourd’hui, si je m’illustrais, ou si j’échouais, je ne pouvais le faire que sous les couleurs des Potter. En silence, je rejoignais le groupe qui attendait visiblement le lancement par le Roy. J’entends le déroulé des joutes et la phase qualificative. Je ne peux que serrer les dents en entendant contre qui je vais devoir jouter. Le Prince, rien que ça. Concentration, Potter. Concentration. Je déglutis avant de répondre aux politesses de l’héritier du trône, fuyant son regard.



| Votre sœur est trop bonne avec moi, votre Altesse. C’est un honneur pour moi de jouter avec vous, aujourd’hui. |


Je devais gagner, je n’en avais pas le choix. Mais contre lui ? Sérieusement ? Les dieux me pissaient dessus de vraiment très haut. J’attendais le moment où je devais rejoindre les lices, la peur au ventre. Mais j’affrontais le regard des autres et la foule, j’étais à ma place, j’étais un Potter, et même si tout reposait sur moi aujourd’hui, je n’avais pas envie de me trouver ailleurs. A cœur vaillant, rien d'impossible



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous Survivons !
Messages : 267
Membre du mois : 18
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyDim 8 Avr - 15:04



Le Tournoi du Retour du Roi



Enfin!
Tout le monde attendait de pied ferme de pouvoir assister à ce grand spectacle, après tous ces mois d"émeutes, de tensions, de ferveur religieuse... La population oublie sa rancoeur et se déplace en masse, s'amassant derrière les lices alors que la noblesse défile ou équipée de pied en cape pour jouter, ou s'assemble dans les gradins pour mieux voir le spectacle; ambiance garantie!
La moitié des participants tire dans un bocal le nom de son premier adversaire… Et ce tirage au sort donne les premières joutes suivantes :
- Gareth Kenning contre Quenten Farman [Anders Paege]
- Lyman Lannister contre William Potter
- Rickard Crakehall [Nalia Dayne] contre Tybalt Ouestrelin [Deria Martell]
- Walderan Tarbeck contre [Artus Estremont] contre Hellan Lorainn-Hard

Loren, j'ai considéré que tu ne joutais pas mais si je me suis trompé, n'hésite pas! Sont aussi présents les "civils" suivants:
- Loren Lannister
- Tricia Gardener
- Sybelle Farman
- Lyman Lannister
- Jeyne Lannister
- Megara Lannister

Ce tour de jeu durera une semaine, vous pouvez éventuellement poster plusieurs fois si cela vous tente.

Comment les départager?
Nous vous demanderons pour les participants comme les spectateurs de rester relativement flous sur les prestations des concurrents. Nous allons en fait juger la réussite sur:
- la qualité du post
- la cohérence en fonction de la "valeur" des concurrents
- les soutiens -voir en dessous-
- un jet de dé histoire de pimenter le truc

Quel est le rôle des soutiens?

Eh bien, c'est très simple. Chaque concurrent, s'il est soutenu par un (ou plusieurs posts), gagnera des points qui peuvent l'aider à gagner sa manche! On vous demandera cependant de dire explicitement qui vous soutenez dans votre post

Quand déterminer les vainqueurs du premier tour?
Eh bien, la semaine prochaine, nous déterminerons au prochain tour les vainqueurs en fonction des éléments sus-mentionnés. Les vaincus pourront rejoindre l'assistance et un nouveau tour commencera, jusqu'à la finale!



Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11164
Membre du mois : 2188
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyMer 11 Avr - 8:51

J’inspire longuement, gardant tout de même sur mes traits ce sourire qui m’est habituel, notamment lorsque je suis en présence des autres nobles de l’Ouest. Même si je n’ai pas pratiqué l’exercice depuis fort longtemps, les réflexes reviennent bien plus rapidement que je ne l’aurais cru. J’ai un sourire à l’attention de mon épouse lorsqu’elle me donne ses couleurs et j’ai un moulinet de la main qui se veut respectueux, plus ou moins, avant d’incliner la tête en direction des autres invités. « J’espère que je serais digne de votre confiance ma dame. » Et j’ajoute, d’un ton plus bas, mon regard se faisant malicieux alors que je passe près de Lyman. « Ne me fais pas perdre l’argent que j’ai parié sur toi, ça ferait désordre. »

Je finis par me rapprocher de mon futur adversaire, un Farman avec qui je n’ai guère eu le temps d’échanger jusque-là. J’ai dû le croiser à plusieurs reprises, c’est même plus que probable, mais il ne m’est guère familier. Mon rire fait tout de même écho au sien, alors qu’autour de nous, les échanges vont bon train entre les différents participants. « Je gage que tenter de ne pas nous ridiculiser est un objectif pour le moins honorable. Au pire, nous boirons pour oublier nos défaites respectives lorsqu’un vrai chevalier aura remporté tous les honneurs. La première tournée sera pour moi. » Tout en parlant, je suis son regard et, si je ne m’attarde guère sur le Roi et son épouse, je fixe Meg quelques instants, songeant vaguement que je dois en effet essayer de lui faire honneur. Au moins, je sais toujours tenir sur un cheval, voilà qui est déjà une chose actée et sur laquelle je n’ai pas le moindre doute.

J’ai un clin d’œil amical en direction de mon adversaire alors qu’on nous appelle enfin, rabattant ma visière et, même si ma jambe me lance plus que je ne l’aurais cru, en déplaçant mon cheval sans difficulté. Pour le moment tout du moins. Je flatte son encolure un instant alors que je me positionne et j’attrape la lance qu’on me tend, la serrant avec une assurance que je ne pensais même pas avoir. Et j’entends le murmure de la foule nous entourer, prendre le pas sur tout le reste. Il se fait omniprésent, presque entêtant alors que, de temps à autre perce un cri plus fort que les autres. Je serais bien incapable de comprendre ce qu’il se dit, d’avoir la moindre idée des destinataires de ces encouragements mais, dans le fond, cela importe peu. Tout comme le vainqueur de ces joutes. En réalité, le vainqueur est dans les tribunes, à observer son royaume prospère, encore en paix et ses sujets.

Quant à nous, nous sommes là pour offrir un spectacle. Alors, quand bien même j’ai encore du mal à me faire de nouveau à la vie ouestrienne, c’est ce que je vais tenter de faire. Et je redresse la tête, me focalisant sur le peu de champ de vision que m’offre mon casque, le regard rivé sur mon adversaire. Avant de partir au galop, laissant la poussière se soulever sur mon passage, ignorant le poids de l’armure, de la lance, de mon bouclier, oubliant même le sol qui tremble, que ce soit à cause de nos chevaux ou de la foule qui tape du pied, impatiente de voir ce qui va se passer. Jusqu’à cet instant fatidique où l’on entend le fracas des armes qui résonnent les unes contre les autres, accompagnées encore et toujours des cris de joie des spectateurs.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Gareth Kenning

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Capitaine de la Maison du Roi
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 4301
Membre du mois : 53
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur
Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] Kennin11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyJeu 12 Avr - 15:59

Ce n’est pas mon tour de commencer les joutes, mais je ne suis pas de ceux qui attendent sur le côté, qui regardent. Je repars sous ma tente pour me couper de tout ce bruit et ce tumulte, pour me focaliser. Je ne tarde pas à retrouver mon calme et mon emplacement. Je ne fais pas comme certains croisés au hasard du dédale du campement et des lices, déjà avinés. Ici l’alcool coule à flots de partout, mais je dois rester sobre. Pas seulement pour sauvegarder ma concentration, mais aussi et surtout parce que je n’étais pas certain de réussir à conserver tout mon courage. C’était moche de se retrouver là, à douter de sa propre force comme ça, mais je n’étais pas assez sûr de moi pour pouvoir y aller les yeux fermés. Je savais qu’en terme de talent je ne pouvais sans doute pas concurrencer la moitié des participants présents, et pas non plus en terme d’équipement ou d’entraînement. J’avais passé infiniment plus de temps à me perfectionner à l’épée qu’à la lance, depuis mon arrivée au roc. Question de dotation mais aussi d’envie ; la joute n’était pas un besoin pour reprendre Godric’s Hall et le terrain était impropre à l’emploi de la cavalerie ; si j’y retournais les armes à la main, je risquerais donc de bien plus avoir besoin de l’épée, seul héritage familiale encore en ma possession, que d’un entraînement à la quintaine.


Je priais en attendant mon tour, épée plantée dans le sol de ma tente, front contre le pommeau finement ciselé de mon arme, murmurant des paroles pieuses à l’endroit du Guerrier, sollicitant sa force, lui vouant mon âme et mon avenir sans réserve, sans retenue aucune. Je jurais de me consacrer à lui, de ne jamais le renier. Lorsqu’un page vient me chercher pour me dire que j’étais attendu sur les lices, je ne perds pas de temps. Mon nasal n’est pas bien dur à remettre, mais je tire d’abord le capuchon de mailles sur ma tête, pour éviter les blessures par débris de lances. Je suis prêt. Pas serein,  mais aussi calme que possible étant donné les circonstances.


Je monte mon « destrier » et prends ma vieilel targe du bras gauche, serrant de la main droite mon gant de mailles sur ma lourde lance en bois de tournoi, un bois sec, cassable, qui doit se rompre ou plier mais en aucun cas transpercer, il n’est d’ailleurs pas garni de fer. J’ai chaud, sous les mailles et sous le casque, et je transpire sous l’épaisse tunique et le haubert de mailles. Le Prince arrive à l’opposé du champ, moi sur la droite de la lice, lui sur ma gauche. Sous le regard de tous ces nobles, ces dames, de tout le peuple. Ils scandent pour l’essentiel le nom du Prince, parangon de l’Ouest et de ses valeurs. Un pas clou ne serait misé sur le chevalier en guenilles. Je n’ai rien à perdre dans cette prestation ; tout ce que je porte n’est pas à moi, je n’ai plus que mon nom et cela, rien auprès des hommes ne saurait me le retirer. Au son des trompettes, je pique des deux en me rappelant mon aîné, lâchant l’exclamation de charge communément répandant dans la chevalerie, une exclamation proche du cri de guerre, et je lève ma lance au moment où le cheval bondit, en guise de salut, d’impétuosité qui me portait vers le choc. Le cheval court aussi vite qu’il peut, mais je le sens fragile sur ses guiboles. Je serre les fesses, vérouille ma lance sous mon bras droit. J’incline le bouclier du bras gauche, couche ma lance sur son rebord. Et serre les dents en même temps que les fesses, au moment du choc, ouvrant bien grand les yeux, visant le haut du bouclier et me forçant à la plus grande stabilité.


Maintenant, il faut briller, ou chuter pour de bon. Je me rappelais les paroles de mon oncle "De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace!", et piquais des deux pour accroître encore la v itesse du cheval et donc, la force de l'impact.



Nous Survivons
William Potter

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Ser Potter
Âge du Personnage: 23 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous Survivons !
Messages : 267
Membre du mois : 18
Célébrité : Jamie Bell
Maison : Potter
Nous Survivons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyJeu 12 Avr - 20:42


Le sourire du Roi annonçait la couleur. Loren aimait bien les tournois, tandis que son regard se posait sur son fils, il se souvenait de son époque. Cela ne fait pas si longtemps qu'il ne joute plus, mais lui aussi fut un jour à cette place, devant son père. Cela semble aujourd'hui loin, très loin. Au fond Loren préfère largement cette époque là. Les chevaliers se succèdent, prenant chacun les couleurs d'une dame. Les Lannisters sont fortement représentés dans ce tournoi.

Le regard du Lion est attiré par un jeune chevalier, Ouestrelin. Celui-ci s'arrête devant le couple royal, puis ose demander les couleurs de la Reine. Loren lève un sourcil, bien étrange chose que cela. Son regard se porte doucement sur Rickard Crakehall, le Lion aurait parié que le frère de la Reine soutiendra les couleurs de celle-ci, mais voilà que quelqu'un d'autre lui prend ce rôle.Perplexe le Roi ne réagit pas de suite.

Lorsque le jeune homme vient lui demander son autorisation le Roi reste quelques instants sans avoir de mots à retourner. Il tourne son visage vers sa femme, cherchant à la sonder. Comme à son accoutumée la Reine est impassible, Loren n'y trouve pas de réponse. Plus loin il aperçoit Rickard, cherchant une autre dame à défendre. Le Roi du Roc hausse les épaules. Puis d'un signe de main, il donne son accord, avant de le ponctuer d'une phrase.

« Soit. Il est tout à votre honneur de vouloir défendre les couleurs de la Maison Lannister Ser. Portez les bien haut. »

Le jeune chevalier repartit. Quelle audace. Loren resta quelques instants à observer le jeune homme rejoindre les autres chevaliers. Le sort voulait qu'il affronte Rickard durant ce premier combat. Dommage pour les couleurs de la Reine, mais le Lannister était prêt à parier qu'elles n'iraient guère plus loin dans ce tournoi.

« A ces jeunes. De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace ! »


Il garda ces mots pour lui, commentant à voix basse la décision du Ouestrelin. Lord Tarbeck se présenta ensuite au Roi. Loren resta stoïque, puis d'un geste de tête salua l'homme face à lui, puis le regarda s'éloigner. Voilà un combattant qui avait là ses chances. Le genre d'homme qui plaisait à feu le Roi Arwin. Orgueilleux, violent, sanguinaire... De nombreux traits faisant de lui un atout lorsque la guerre pointait son nez, mais bien moins en temps de paix.

Loren se pencha doucement vers sa fille, tandis que les lices se préparaient. Un petit sourire malin aux lèvres, il prit la parole et s'exprima.

« Une Grenade que Lyman et Gareth se retrouveront face à face au sommet. »

Le Roi haussa les épaules. Si son fils n'était pas le meilleur guerrier de tous, Loren avait foi, foi en son héritier et ses ressources. Le Roi se redressa, puis posa son regard sur la Reine à ses côtés.

« Lyman saura briller, comme jamais. »

Son regard se posa finalement sur son fils qui se préparait. Pour sa joute, il avait le soutien du Roi de l'Ouest. D'un signe de tête le Seigneur du Roc salua son héritier. Un brin de fierté brillait dans le regard du Lion, chose unique que celle-ci, le Lionceau avait fait ses griffes.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyJeu 12 Avr - 22:49

Les concurrents se succédaient, et en qualité de Princesse de l'Ouest et membre de le Famille royale, Megara se devait de leur accorder de l'attention. Et ce même si ses entrailles étaient quelque peu nouées rien qu'au fait de savoir que les joutes commenceraient bientôt et que, donc, Gareth devrait s'élancer à l'assaut. Elle le savait suffisamment bon cavalier pour ne pas s'écrouler au premier choc, mais elle avait assisté à suffisamment de tournois pour savoir que toutes les joutes ne se faisaient pas sans heurts. Il y avait donc un risque pour son époux de se blesser, même si elle priait les Sept autant qu'elle pouvait qu'il n'en soit rien. Et pareil allait concernant son frère. Et son oncle. Pour apaiser ses nerfs, la jeune femme se lança donc dans un petit jeu, qui consistait à reconnaître blason et jeune jouteur. Elle connaissait de nom chacune des familles nobles qui composaient le Royaume de l'Ouest, et était même en mesure de vous réciter leur devise, ce qu'elle faisait, dans sa tête. Mais malgré tout, l'inquiétude était là, et elle sentait la trépidation battre dans ses veines. Il fallait que tout se passe bien. Physiquement, elle était donc bel et bien présente, souriant de ci de là à tous ceux qui se présentaient devant la tribune royale, mais son esprit était ailleurs. Quoi que, pas suffisamment ailleurs pour qu'elle manque la mine quelque peu circonspecte de son oncle, alors qu'un Ouestrelin lui grilla la priorité quant à demander d'arborer les couleurs de Jordane. Elle ne manqua pas non plus les quelques regards qui furent adressés à la cousine de sa mère, Enorya Crakehall. Megara n'était point surprise de la voir ici, mais elle n'en demeurait pas moins interrogative, car Mère lui avait dit qu'elle l'avait faite expressément venir, de par elle-même, et ce sans lui préciser les motivations. Finalement, ce qui parvint réellement à sortir Megara de ses pensées furent les quelques paroles que lui adressa son père.
    ❧ Si vous me prenez ainsi par les sentiments Père, comment pourrais-je vous refuser ? ❧
Sans uniquement vivre pour ces moments là, la Princesse de l'Ouest ne pouvait que se sentir revivifiée à chaque fois que son Père et elle partageaient des instants comme ceux-ci, aussi brefs et fugaces fussent-ils. Quoi qu'il en soit, voilà un pari qui la rassurait. Preuve était que son père aussi escomptait bien que Gareth accède à la joute ultime, celle qui verrait finalement s'affronter les deux derniers jouteurs encore en lice à la fin du Tournoi. Alors, lorsque les trompettes claironnent le début des hostilités, Megara ne peut que s'enfoncer encore plus dans son siège, non sans que ses mains ne serrent anxieusement les accoudoirs. Il faut que Gareth triomphe, mais surtout, s'il doit quitter les joutes avant la fin, il ne faut absolument pas que cela se fasse sur une civière, ou avec l'aide d'un écuyer. Alors, de tout son coeur, Megara prit les Sept. Pour qu'Ils protègent son époux, pour qu'Ils bénissent sa lance et son destrier, pour qu'Ils le fassent triompher. Et ce afin que les mauvaises langues ne se mettent pas à persifler sur quelque incompétence du nouveau Capitaine de la Maison du Roi. Mais, au fond d'elle, Megara le sait, il y a une grande once d'orgueil et de fierté, pas même tapie dans l'ombre. Elle veut se sentir toute honorée, et toute fière, aussi. Elle veut que son enfant le sente, et qu'il en soit lui aussi bien aise, dusse-t-il, alors, se manifester avec un peu trop de véhémence. Alors, la jeune femme reste en suspens, quand les jouteurs entrent en collision. Son souffle se coupe, son cœur se stoppe ou presque. Et lorsque la joute de Gareth s'achève, il faut encore supporter celle de Lyman, qu'elle ne peut qu'encourager, également, en tant que sœur. Et parce qu'elle tient vraiment à ce que les deux jeunes hommes puissent se rencontrer lors de la lice finale.


Hear us Roar

The real happy endings come after a story with lots of ups and downs...

Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] Meg_toto
Megara Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse du Roc
Âge du Personnage: 18 printemps
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 3247
Membre du mois : 16
Célébrité : Tamsin Egerton
Maison : Lannister
Caractère : Ambitieuse ♦ Naïve ♦ Attentive et vive d'esprit ♦ Nymphomane ♦ Curieuse ♦ Secrète ♦ Loyale ♦ Méfiante ♦ Généreuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyJeu 12 Avr - 23:23

Icon100x100Icone100x100
Ouest,

An 1, Mois 3, Semaine 1.


Le Bal du Tournoi


L' ambiance autour de moi est aux réjouissances. Les gradins sont pleins à craqués de nobles venues assistés aux festivités. La tente des Lannister trônait au centre, bordée de tissus pourpres aux couleur de la maison royal. La démonstration d'opulence à outrance des Lions semble porter ses fruits afin de souligner la puissance de la maison.

J'observe de loin les jouteurs défilés les uns à la suite des autres dans leurs armures scintillantes. Un premier noble d'un âge avancé s'approche à son tour de nous autres nobles. Il se montre polie et courtois avec tous, saluant la famille royale ainsi que ma personne. Je suis touchée des égards qu'il exprime envers la maison Gardener, et j'aurai aimé que ses paroles puisent réellement se réalisé.

- "Je vous remercie Ser. Puise les sept vous porter chance."

Un second chevalier retient plus particulièrement mon attention. Il pénètre à cheval sur le terrain, son heaume sous le bras. Il semble scruter la foule quelques instants avant de reporter son attention sur ses futurs concurrents. Mon regard est ensuite dévié quelques minutes sur Ser Hellan Lorainn-Hard défendant les couleurs de la garde de Fer, compagnie si précieuse dans ses aventures en Essos. Je lui souris de loin, et lui fais signe.

Lorsque je reporte mon attention sur le jouteur de l'Ouest je remarque son air mécontent. Il est facile de deviner que celui-ci aurait voulu défendre les couleurs de sa reine. Au final, le jouteur dévolu son regard sur ma personne, et vient me faire sa proposition. Je suis pour le moins réjouis de pouvoir trouver un noble prêt à défendre mes couleurs, surtout un noble de l'Ouest.

- "Avec joie Ser. Cela serait également un honneur pour moi que vous défendiez mes couleurs. Que les sept vous soutiennent."

J'espère que les Dieux seront avec Ser Crakehall, et qu'il puise illustrer autant ses couleurs que celles des Gardener durant ces festivités. Cependant, je prie également pour que Ser Hellan Lorainn-Hard remporte sa victoire sans gagner de blessures trop importantes.




Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyVen 13 Avr - 7:43



Tybalt Ouestrelin


Tybalt Ouestrelin est un jeune homme impétueux, très téméraire depuis toujours. Il veut briller car sa famille, sur le déclin, a été supplantée au fil des ans par les Reyne, les Crakehall et autres Farman. De ce fait, il est prêt à toutes les folies pour briller... D'autant qu'il y a la princesse Jeyne Lannister dans l'assemblée, une beauté sauvage du Nord, qu'il ne serait pas mécontent de se faire remarquer par elle.


Il se rend bien compte que son coup d’audace a autant surpris qu’amusé l’assemblée et les concernés. Le roi l’a fixé un instant, avant de lui sourire et de lui recommander de ne point décevoir sa dame. Quant à la dame en question, elle lui a accordé de bonne grâce, sans même jeter un coup d’œil à son frère juste derrière lui, ne lui réclamant que peu ou prou une victoire pour avoir cet honneur… Pas de quoi l’inquiéter ou l’intimider, n’est-ce pas ? Il s’y attendait, quoi de plus normal ? Malgré tout… Cela reste plus facile à dire qu’à faire. D’autant que son premier adversaire n’est nul autre que ledit frère… Lui a-t-il coupé l’herbe sous le pied en réclamant les couleurs de la reine ? Ce n’est pas bien grave, il l’aurait fait même en le sachant, mais ce n’est point un petit nobliau, sans expérience et sans renommée. Rickard Crakehall est un combattant émérite et expérimenté. Pour autant, le jeune homme ne se démonte pas. Lui aussi est talentueux, lui aussi sait manier la lance, et il a l’âge et l’agilité de son côté. Alors il lui sourit, malgré la légère pique sans aucun doute volontaire de l’homme concernant sa famille.

« Je vous remercie messire. Permettez que j’espère voir la reine votre sœur l’emporter dans ce cas. Puisse le Guerrier guider votre lance ! »

Il incline la tête à son intention alors que déjà les premiers adversaires sont appelés. Il les observe, essayant déjà de distinguer leur point faible, de mémoriser leur position et de deviner les vainqueurs de chaque tour. Il calme son cheval, aussi pressé que lui de s’élancer à son tour sur la lice, aussi fougueux que lui. Il entend la foule commencer à applaudir et à hurler le nom de leur favori, celui du prince revenant évidemment plus souvent que les autres. Mais il n’y prête pas vraiment attention, cela reste en périphérie, trop concentré et absorbé qu’il est par les échanges ayant lieu sous ses yeux. Il sait qu’il peut gagner. Il lui suffit de rester en selle… et de faire choir l’autre. Du sublime au ridicule il n'y a qu'un pas. Pas qu'il n'a pas l'intention de franchir. Pas ici, pas maintenant... Si les Dieux le veulent.

Et enfin vient son tour. Il prend place et met son casque, se calant sur son cheval qui trépigne de nouveau, sentant que lui aussi pourra bientôt faire voler le sable autour de lui. Le regard fixé sur son adversaire, essayant déjà de visualiser les diverses possibilités, il adresse une dernière prière au Guerrier, pour qu’il lui donne la force et le courage… Ainsi qu’au Père, pour qu’il puisse ainsi honorer sa famille, pour qu'il puisse lui rendre son éclat et sa gloire.

La lance calée sous son bras, il donne le signal à son destrier qui s’élance en même temps que celui de Lord Crakehall. Il relève son bouclier et assure sa prise sur sa lance, visant le haut du bouclier de son adversaire pour le déséquilibrer et le faire choir. Peu importe la foule  et ses cris. Peu importe les autres participants. Peu importe l’air devenu soudainement brûlant. Seuls comptent son adversaire et sa lance. Seul compte de rester à cheval et de pouvoir regarder avec fierté les siens.



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 


Dernière édition par Deria Martell le Sam 21 Avr - 11:02, édité 1 fois
Deria Martell

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 6841
Membre du mois : 5
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyVen 13 Avr - 16:49

Walderan Tarbeck


Walderan Tarbeck est un homme d’expérience. Il a guerroyé à maintes reprises auprès des Lannisters et est reconnu pour sa violence sur le champ de bataille. Homme acerbe, il ne possède pas une très bonne réputation auprès des autres nobles familles de l’Ouest qui espère un jour voir son fils diriger la famille, un homme beaucoup plus modéré que son père. Ayant toujours combattu, malgré son âge plus avancé que bien des concurrents à cette joute, il souhaite démontrer que l’expérience n’a pas de valeur.  


Lord Tarbeck avait observé les premières joutes avec un calme exemplaire. Il n’avait qu’à faire de qui remportait chacune des manches. Pour cet homme froid et méthodique, il n’y avait que son opposant qui importait pour le moment. Le natif de l’Ouest s’opposerait à un étranger. Devrait-il perdre la face contre un homme n’étant même pas de la région? Walderan n’était pas un homme de doute. Force, détermination et courage, voilà ce qui définissait l’homme ayant vu maints champs de bataille pour le compte des armées de l’Ouest, prêt à en découdra avec ce mercenaire qui semblait s'attirer les regards de la reine du Bief.

La dernière joute venait à peine de se terminée que son nom fût appelé. S’installant sur son destrier, il s’avança lentement vers la lice, prenant place à l’opposé de son adversaire. Un bref regard vers la foule qui était déjà fort excité des premiers chocs que leur offrirent les chevaliers. Walderan Tarbeck eut une moue sévère, voilant à peine son dégoût pour toute cette opulence trop fortement démontrée. Nul doute que très peu de nobles dans cette assemblée seraient en sa faveur. Il connaissait sa réputation et il n’en avait cure. Son bras, son expérience, sa force et un peu de chance seraient ceux qui détermineraient s’il devait passer en seconde ronde, pas les spectateurs. Nul besoin d’adresser de prière aux dieux, nul besoin de soutient, il n’avait qu’à être lui-même et démontrer à tous que les anciennes valeurs devraient toujours subsister.

Son cheval grattait le sol, impatient, prêt à en découdre comme son maître. Les drapeaux se lèvent annonçant aux participants de finaliser leurs préparations. Le choc serait imminent. Lord Tarbeck referme la visière de son casque d’un hochement vif de la tête, son regard sévère ne quittant pas son adversaire un seul instant. Lance bien haute, il signale qu’il est fin prêt.

Le sable s’élève derrière son destrier tandis que ce dernier pousse avec puissance en direction de son opposant. Le bouclier se dresse, bien bloquer contre son cavalier, la lance, fermement tenue, descend en position. Le galop, du puissant cheval, le rapproche de plus en plus de son adversaire. Walderan ayant un dernier sourire sournois avant le choc terrible qui est sur le point de se produire ne doutant aucunement de ses chances, le doute étant l’apanage des faibles.

La lance qui se dirigeait vers le haut du bouclier adverse bifurque légèrement outrepassant l’épaule de l’adversaire, visant le casque. Sous sa visière, le sourire carnassier de Lord Tarbeck s’illumine brièvement, serrant ensuite les dents pour l’impact, faisant confiance à son expérience et à sa force pour faire en sorte qu’il ne soit pas désarçonné. Au diable l’étranger, au diable l’assemblé qui ne l’encouragera pas. La gloire sera à lui et il ne la partagera qu’avec les siens… et le Roi qui malgré la froideur de Lord Tarbeck à son égard possède le respect de ce dernier. Dans le pire des cas, il sera désarçonné et nul n’en aura cure.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptySam 14 Avr - 18:44

« Le Soleil de Dorne n’a jamais brillé au point d’éclipser une beauté qui m’avait ravi, ma Princesse. »

Malicieux, Lyman souriait, se remémorant l’armure étincelante de Roward Martell lors des joutes de Goeville, qui avait eu un léger succès auprès des dames … et récolté quelques moqueries de certains gentilhommes. A vrai dire, il aurait presque parié que Lord Grafton, qui ouvrait les joutes face à un jeune ouestrien venu des terres Marpheux, un cousin du Lord actuel, avait à l’époque persiflé face au faste de l’ensemble aux couleurs de Lancehélion. La sienne, présentement, quoique reprenant les couleurs dorées, était moins voyante, même si le lion Lannister frappé sur sa poitrine rutilait, car le symbole de la maison suzeraine se devait d’être vu. Quitte à vider les étriers, autant le faire avec panache, et affirmer qu’à défaut d’être doué, le Prince tenait les cordons d’une bourse bien remplie. Oh, certes, il ne tenait point à perdre trop vite, et nourrissait quelques espérances de passer les premiers tours, pour son orgueil, bien évidemment, mais aussi pour que ses augustes parents ressentent une fierté placée dans autre chose que ses talents d’organisateur, ce qui n’avait rien de viril en ce monde où la domination masculine s’appuyait davantage sur l’épée que l’esprit. L’on disait qu’il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit. Le Lionceau en doutait, du moins en partie. L’homme guidé par son seul esprit, confronté aux réalités du sabre, sombrait. Il suffisait de se souvenir du sort de Mern IX Gardener, homme subtil et stratège insipide, qui avait péri par trop de bravoure et voyait sa lignée balayée malgré des années à prendre soin de son peuple, avec une sagesse que le Prince lui reconnaissait. Malgré les dissensions, les rancoeurs, le Bief et l’Ouest étaient parvenus, grâce au précédent Roi du Bief et à son père, à maintenir des relations cordiales. La présence de la veuve magnifique mais esseulée à ces festivités en témoignait. Après les débuts de l’année précédente, si délicat à la frontière, voir Tricia Gardener offrir son étole à l’oncle de Lyman représentait une manière de prouver que les relations ouestro-bieffoises demeuraient apaisées. L’esprit avait permis cela. Mais tout portait à croire que le sabre scellerait un rapprochement plus conséquent. Non, les deux ne pouvaient être dissociés. Hélas pour lui.

Doucement, le Prince mena sa monture jusqu’au bord des joutes, et une fois le tirage au sort effectué et la salutation de son adversaire effectuée, il balaya du regard la lice, attendant le moment où Gareth et le frère de Lord Farman s’affronteraient, tout en réfléchissant à ce qu’il avait vu et entendu pendant les quelques minutes précédentes. Un instant, son regard perçant se riva sur l’Ouestrelin qui arborait les couleurs de sa mère. L’homme avait la grandeur de l’inconscience. Mais qu’il prenne garde. L’assentiment de sa mère ne valait point appréciation, il le savait grâce à son expérience de première main. Souvent femme varie, bien fol qui s’y fie. En l’occurrence, il était à peu près certain qu’à l’inverse de ce que le fier chevalier escomptait, il n’avait point gagné par cet acte un réel intérêt, mais davantage une surveillance de premier plan. Heureusement cependant que son père n’était point homme à s’appesantir sur un tel acte. Il n’était pas certain que d’autres auraient été si libéraux. Inconsciemment, ses yeux glissèrent jusqu’à son oncle, auquel il sourit doucement, avant de l’apostropher :

« Gloire mon oncle ! Encore que je ne sache qui encourager, de vous ou de l’homme qui porte les couleurs Lannister … Dans tous les cas, je gage que je pourrais considérer l’Ouest vainqueur ! »

Rickard Crakehall avait fière allure, et cela malgré les années. Nul doute que l’héritier de Seymon attirerait encore le regard de moult donzelles, avec son beau maintien et ses sages paroles. A se demander pourquoi il ne se mariait toujours pas … Et ce n’était pas faute de proposer des prétendantes, ce qui constituait une des activités favorites de sa redoutable génitrice, qui conservait un certain attachement au fief qui l’avait vu naître. En cela, la maison au Sanglier avait parfaitement réussi le mariage de son aînée. Au vu de son influence sur le Roc, Jordane avait fait rayonner le nom des Crakehall comme rarement auparavant. Cette famille avait donné une grande reine au royaume, de preux combattants, et des serviteurs fidèles. Alors quand bien même les couleurs Lannister étaient accrochées au bout de l’autre lance, Lyman espérait sincèrement que son oncle obtiendrait dans cette joute un instant pour briller, et pour n’être pas uniquement le frère de la Reine, l’oncle du Prince, le beau-frère du Roi et le fils de son père, mais pour que son propre prénom résonne dans l’arène. Il le méritait.

Enfin, il s’arrêta sur Lord Tarbeck qui paraissait piaffer d’impatience à l’idée d’en découdre et sur son adversaire, un reitre qui faisait partie de l’entourage de la Gardener. Ce fait l’avait interloqué, puisque les suites royales étaient ordinairement davantage composées de jeunes Ser impatients de faire leurs preuves auprès d’une dame de haut parage. Les mercenaires étaient davantage à leur place sur le champ de bataille. Présent sur deux fronts, nul doute que le Bief en avait fort besoin. A moins que ce ne soit le signe que l’arrière-pays se trouvait à présent complètement vidé de tous ses hommes, jusqu’aux vieux bretteurs aigris et aux damoiseaux dont la lèvre s’ornait encore d’un duvet de garçon ? L’un dans l’autre, l’information n’était pas dénuée d’intérêt, et Lyman se promit d’obtenir des renseignements sur cet homme qui, l’avaient murmuré quelques écuyers et pages, paraissait venir d’Essos. Au vu de la situation là-bas, raison de plus pour se montrer vigilant.

Tout autour de lui, la foule clamait les noms des belligérants à mesure que les joutes s’enchaînaient. Presque trop rapidement à son goût, il dût observer Gareth s’élancer contre Ser Quenten, qui portait les couleurs de sa nièce. Très brièvement, il se retourna pour constater que sa sœur encourageait son époux, et cela lui tira un soupir délicat de contentement. Voilà au moins une tâche qu’il avait accomplie dignement. Ses deux sœurs étaient heureuses auprès de leurs maris respectifs, du moins s’il en croyait les rares lettres de Nymeria et les quelques informations glanées auprès des quelques valois venus pour ce tournoi, notamment Lord Grafton. Et quand enfin la lice se tut, ayant rendu son verdict, ce furent son nom et celui du Potter qui furent appelés. L’écuyer à son service entama les dernières vérifications, lui tendit sa lance, qu’il avait sécurisé à l’aide d’un rochet. Après tout, il ne désirait point que des éclats se perdent dans l’œil de son opposant. Murmurant, il acheva une prière, sa préférée dans la liturgie des Sept :

« Le Guerrier, dressé devant l'ennemi
Nous préserve, jusqu’à ce qu’il fuît.
Le Ferrant, lui, jour et nuit ahane
A polir nos fières armes.
Que les Sept qui ne font qu’un
Veillent sur leur serviteur serein. »


Alors qu’il menait sa monture vers la gauche, et avant de rabattre sa visière, le jeune homme adressa un dernier regard vers les gradins. Son père l’observait, une lueur chaleureuse dans les yeux, fière peut-être même ? Il l’espérait. Il trouva aussi celui de sa sœur, qui se consacrait désormais à sa propre réussite, maintenant que la joute de Gareth était passée. Il chercha à emporter l’image de Jeyne et de son ventre rond, puis cala son heaume. Son nom clamé par la foule lui vrillait les tempes. Combien, parmi ceux qui l’encourageaient, riraient à gorge déployée s’il venait à tomber piteusement contre un petit seigneur sans terre, qui n’était point connu pour sa douance, lance en main ? Beaucoup trop. Il le savait : si pour de nombreux participants, ce tournoi avait pour but de cherche la gloire, lui n’avait pour objectif que de se montrer à la hauteur de son nom, et de son écrasant lignage. Arwin Lannister avait été un preux, un combattant redoutable. Loren Lannister devait le respect de la majorité de ses sujets à sa formidable tenue du siège de Castral Roc, et à cette sortie qui était encore contée par le petit peuple et mit en scène par les troubadours comme l’avènement d’un stratège qui avait préservé le Roc. Et lui, Lyman Lannister, qui était-il ? Sûrement pas un guerrier de cette trempe. De cela tout le monde demeurait certain, lui y compris. Il n’avait pas le moindre talent en la matière guerrière. L’ensemble de la maison royale pouvait largement en témoigner. Et pourtant, il ne manquait ni de courage, ni de panache. Jamais il n’avait reculé devant l’adversité, quitte à chuter lourdement et à s’écrier avec théâtralité que tout est perdu, fors l’honneur ! Face à toute la noblesse de Westeros, à Goeville, à sa promise et à la famille de celle-ci, largement plus versée dans les horreurs de la bataille, il n’avait point reculé, allant à la lice avec un certain sens du devoir, à défaut de s’espérer vainqueur. Jamais il n’avait refusé une joute de renom, malgré les risques et son manque d’appétence. Etait-ce folie, ou bien envie ridicule d’être admiré au même titre que son père ? Lui-même ne pouvait l’affirmer avec certitude.

Néanmoins, pour tous ses défauts, pour toutes ses carences, Lyman avait un atout majeur : contrairement à Lord Potter, et même à beaucoup de nobles présents, il avait connu une vraie bataille, senti l’odeur du sang et des tripes couler à ses côtés, ressenti l’ivresse de la hargne et l’adrénaline de la haine. Il savait ce qu’était une vraie charge, la difficulté de mener un cheval aux côtés d’une horde cavalière qui s’élance. Il avait subi le choc d’enfoncer une ligne ennemie, la difficulté de brandir sa lance dans la mêlée. Et il avait surmonté tout cela. Pis, il avait même mené une colonne avec une hardiesse que même les nordiens lui avaient concédé, eux qui n’avaient guère le compliment aisé, surtout envers un Lannister dont beaucoup pensaient de sa famille que c'est de la merde dans un bas de soie. Il en avait fait fi, et de cette boue, il avait fait de l’or. Les leçons lui demeuraient précieusement. Dans des conditions aussi favorables, sans la peur d’être mis à bas de son cheval et achevé par un sauvageon hideux ou une piqueuse malodorante, en ligne droite, sans devoir mettre à mort le jeune homme face à lui … Il ne pouvait se permettre d’être plus couard, ni moins doué. Les acclamations, enfin, lui réchauffaient le cœur plutôt que de l’enserrer. Le manque de confiance en lui refluait. Il n’était plus un Lionceau. Bientôt, il serait père, et pourrait dire à son enfant qu’il avait aperçu, dans le ventre de sa mère, son géniteur triompher et porter haut les couleurs de leur couple décrié. Il avait les siens à ne pas décevoir, le peuple à combler … et le futur lionceau à rendre fier d’être issu d’un vrai Lion. Soudain, le poids de son armure lui semblait moins lourd, ses sens plus alertes.

Il cala sa lance, et dans un fracas épouvantable, l’étalon pur-sang martelant le sol de ses sabots, enrobant le Prince dans une nuée sableuse qui refléta le soleil du matin et son armure rutilante. De sa vision réduite à quelques fentes, le Prince ne voyait que son objectif, se préparant au choc, et surtout à sa parade. Cette passe d’armes, il l’avait tentée trop de fois pour ne point la mener à bien cette fois. La quintaine avait toujours été autant son angoisse que son entraînement le plus assidu. Alors oui, Lyman n’avait ni la force d’un Walderan Tarbeck, ni l’expérience d’un Rickard Crakehall, ni même l’audace d’un Tybalt Ouestrelin. Mais il avait pour lui la ruse Lannister ainsi que le corps leste. Il avait gagné son seul tournoi de la sorte. Puisse les Sept lui être, une seconde fois favorables, et que la maison Lannister puisse rugir à l’unisson de son représentant lancé à vive allure, et qui voyait Lord Potter et sa monture se rapprocher inexorablement.

Aux dieux !
Lyman Lannister

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Un Lannister paye toujours ses dettes.
Messages : 491
Membre du mois : 22
Célébrité : Toby Regbo
Maison : Lannister
Un Lannister paye toujours ses dettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptySam 14 Avr - 23:03



Quenten Farman


Quenten Farman est déterminé à montrer que Belcastel n'est pas affaibli par les récents événements et la sédition que l'on dit germer au sein du fief. Bien sûr, il sait que sa nièce Sybelle cherche à trouver une position avantageuse pour le domaine au sein de l'échiquier ouestrien. Une forte impression aux festivités du Prince serait donc un bon moyen de montrer la détermination des Farman à peser dans l'Ouest, alors Quenten est déterminé et concentré; il est absolument convaincu qu'il faut bien paraître ! En sus, lui qui a longtemps été dans l'ombre de son frère, c'est aussi un excellent moyen de trouver un peu de gloire...



Et il lui sourit, dernière courtoisie d'une courte sympathie. Il n'était qu'un homme et malgré le fait qu'il ne s'imaginait ne risquer qu'au pire quelques hématomes de cette joute et sans aucun doute tout était une question d'honneur pour le jeune jouteur. Du moins, c'était bien sûr à défaut d'être le meilleur ainsi fallait-il qu'un minimum il brille en démontrant ses talents pour manier l'aiguille. Puis s'il trouvait son adversaire sympathique au demeurant avec son sourire angélique cela ne l'empêcherait pas de viser la victoire ne serait-ce que pour enrichir d'une récompense son armoire. Et à défaut d'enrichir celle-ci, il pouvait à minima faire belle figure pour sa maison qui en aurait bien besoin pour se relancer dans son ascension. Une victoire en somme pour sa gloire, une victoire en somme pour leur gloire, une victoire en somme juste pour se faire voir. C'était les mots précis que son frère lui avait prodigué avant de venir, les mots qui étaient restés gravés dans la mémoire du jeune Farman à la bannière caravelle.

Puis lorsque son nom retentit, en premier lieu le cerveau du Farman analysa et compris : en compagnie du Ser Kenning, ils allaient ouvrir la piste, ils seraient les premiers à se jeter tels les projectiles de deux balistes. Seuls les sept à ce moment-là pouvaient bien savoir si les deux en sortiraient debout, à genoux, ou au pire au fond d'un trou. Jetant un dernier regard à la foule, son pouls se mit à battre telle la houle un jour de grand vent à Belcastel, à tel point qu'il eut crû même sentir pendant un instant sentir son cœur se faire la belle. Quelle honte devant cette sublime cour aux bannières si diverses et variées risquait-il d'avoir s'il venait à être mis de suite à terre, lui qui voulait pourtant pour sa maison devait absolument défaire un adversaire.

Chassant de son cerveau ses pensées néfastes de haut niveau, il jeta un coup d'œil vers une noble du premier rang, focalisant cette attention sur elle, il se promit que s'il gagnait il irait faire la cour à cette belle damoiselle. Coup d'œil à son gantelet de fer, il déglutit doucement intérieurement : ne manquerait-il plus dans cette folie qu'il perce une artère au gendre du Roi Lannister. Mettant son casque, il fila se mettre à sa ligne, tentant toujours et malgré tout de rester un minimum digne. Depuis sa visière de fer, il jeta un dernier coup d'œil éclair à son adversaire, le premier acte de ce combat légendaire, probablement seulement au sein de son imaginaire, allait débuter une dernière prière "Que les sept me protègent" et les chevaux s'élancèrent.

Lance contre lance dans un long silence jusqu'au choc et à l'effervescence de la foule.
Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyLun 16 Avr - 1:00

Le Tournoi du Retour du Roi
Sybelle Farman & Event
Un homme à ses côtés se pencha vers lord Farman pour lui proposer un pari – ne manquant jamais à ses devoirs, Loan paria cinq sous sur son frère. Ah ! Ce grand joueur qu’il était. Sybelle inspira longuement et reposa son regard sur la lice. Les deux cavaliers étaient prêts – et ils se mirent face à face, chacun à un bout de la piste. Alors que tous deux se préparaient psychologiquement à une victoire ou une défaite, murmurant probablement quelques mots à l’intention des Sept, la foule commençait à s’agiter – l’excitation menait à une sorte de cohue tonitruante qui fit frémir Sybelle.
Et au milieu de ce brouhaha total, elle se mit à prier à voix basse.

Puisse le Père juger sa force. Puisse la Mère le protéger. Puissent le Guerrier et le Ferrant lui donner force et courage. Puisse…

Elle cessa brusquement – le piétinement des sabots des chevaux sur la lice retentirent bientôt, et fit bientôt place à un fracas total lorsqu’ils s’élancèrent furieusement. Sybelle hésita un instant – ce qu’elle souhaitait faire répondait-il aux convenances ? Son regard s’égara un instant sur les couleurs que portait Quenten – les trois bateaux qu’il portait s’agitaient fièrement sous le vent, semblant voguer sur des flots impétueux. Elle regarda un instant son père – puis son Roi – repensa aux convenances. Peu importe ! – la maison Farman était plus importante que tout à ses yeux. Abandonnant la perfection et la sérénité qu’elle était censée adopter en toute circonstance, elle se leva soudainement et lança d’une voix forte, dominant la foule :

La Houle nous emporte !

Elle baissa un instant le regard – son père avait levé les yeux vers elle. Puis, un sourire de Farman se glissa sur ses lèvres tandis qu’il se levait à son tour, rejoignant sa fille dans ses encouragements. Quenten était jeune et peu expérimenté – mais qu’il gagne ou qu’il perde, il saurait faire la fierté de sa famille, et ceux-ci devraient le soutenir pour cela.

Alors que les deux îliens étaient totalement absorbés par les cavaliers, le choc arriva – et avant même que le fracas des lances qui s’entrechoquent ne retentisse, Sybelle put entendre son père lui souffler :

Quoi qu’il arrive, ne ferme pas les yeux.

Elle inspira lentement et regarda les deux hommes pendant le choc – et quoi qu’il advienne, elle garderait les yeux ouverts, et se comporterait en héritière avant même de se comporter en femme de haute-naissance.

Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyLun 16 Avr - 15:12



Le Tournoi du Retour du Roi



Enfin!
Tout le monde attendait de pied ferme de pouvoir assister à ce grand spectacle, après tous ces mois d"émeutes, de tensions, de ferveur religieuse... La population oublie sa rancoeur et se déplace en masse, s'amassant derrière les lices alors que la noblesse défile ou équipée de pied en cape pour jouter, ou s'assemble dans les gradins pour mieux voir le spectacle; ambiance garantie!
La moitié des participants tire dans un bocal le nom de son premier adversaire… Et ce tirage au sort donne les premières joutes suivantes pour le premier tour :
- Gareth Kenning contre Quenten Farman [Anders Paege]
Gareth obtient 17 contre 10 et avec ses bonus, l'emporte largement en une passe.
- Lyman Lannister contre William Potter
Lyman a un souci avec son cheval et malgré 1 soutien, se fait sécher en une passe
- Rickard Crakehall [Nalia Dayne] contre Tybalt Ouestrelin [Deria Martell]
Rickard a un malus car n'a pas posté, c'est Tybalt qui l'emporte au bout de deux passes.
- Walderan Tarbeck contre [Artus Estremont] contre Hellan Lorainn-Hard
Hellan a un malus car n'a pas posté, et Walderan l'emporte en deux passes également

Second tour des joutes
- Gareth Kenning contre Tybalt Ouestrelin
- William Potter contre Walderan Tarbeck

Loren, j'ai considéré que tu ne joutais pas mais si je me suis trompé, n'hésite pas! Sont aussi présents les "civils" suivants et leurs soutiens pour le premier tour:
- Loren Lannister soutenait Lyman au premier tour
- Tricia Gardener soutenait Rickard au premier tour
- Sybelle Farman soutenait Quenten au premier tour
- Jeyne Lannister n'a pas posté au premier tour
- Megara Lannister soutenait Gareth au premier tour

Ce tour de jeu durera une semaine, vous pouvez éventuellement poster plusieurs fois si cela vous tente.

Comment les départager?
Nous vous demanderons pour les participants comme les spectateurs de rester relativement flous sur les prestations des concurrents. Nous allons en fait juger la réussite sur:
- la qualité du post
- la cohérence en fonction de la "valeur" des concurrents
- les soutiens -voir en dessous-
- un jet de dé histoire de pimenter le truc

Quel est le rôle des soutiens?

Eh bien, c'est très simple. Chaque concurrent, s'il est soutenu par un (ou plusieurs posts), gagnera des points qui peuvent l'aider à gagner sa manche! On vous demandera cependant de dire explicitement qui vous soutenez dans votre post

Quand déterminer les vainqueurs du premier tour?
Eh bien, la semaine prochaine, nous déterminerons au prochain tour les vainqueurs en fonction des éléments sus-mentionnés. Les vaincus pourront rejoindre l'assistance et un nouveau tour commencera, jusqu'à la finale!





Dernière édition par Le Cyvosse le Lun 16 Avr - 15:19, édité 1 fois
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11164
Membre du mois : 2188
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] EmptyLun 16 Avr - 15:12

Le membre 'Le Cyvosse' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 20' : 17, 10

--------------------------------

#2 'Dé 20' : 3, 18

--------------------------------

#3 'Dé 20' : 9, 13

--------------------------------

#4 'Dé 20' : 19, 8
Le Cyvosse
Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again.
Messages : 11164
Membre du mois : 2188
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org
MessageSujet: Re: Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]   Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Tournoi du Retour du Roi [Tour V - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Cours Été 2015 Histoire] La Tour Dragospire [Terminé]
» (mission) Alerte à la Tour Chetiflor ! [Terminé]
» Le reflet d'une perle au soleil [Tour I - Terminé]
» Le Grand Banquet [Tour I - Terminé]
» The Storyteller's Dreams [Tour II - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Les Terres de l'Ouest :: Port Lannis-
Sauter vers: