Liens utiles
Dernière intrigue
Journal des évènements
Cartes de Westeros
Localisation des persos
FAQ de BC
La parole aux membres
On vote !

Top 1Top 2Top 3



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Lorsqu'on se trouve face à un tigre, inutile de raisonner trop longtemps, il faut vite choisir entre le combat et la fuite... | Deria Martell
MessageSujet: Lorsqu'on se trouve face à un tigre, inutile de raisonner trop longtemps, il faut vite choisir entre le combat et la fuite... | Deria Martell   Sam 27 Jan - 17:44



Aggelos Praderion


Aggelos Praderion est un homme entre deux âges. Plutôt calme et posé, il ne parle pas pour ne rien dire et passe beaucoup de temps à observer les gens qui l'entourent. Certains pourraient même le croire effacé mais il a passé toute son existence ou presque au service du Tigre d'Essos et a su gagner la confiance du Diadoque depuis plusieurs années déjà. Les décisions qu'il prendra lors de sa rencontre avec les Martell et son verdict seront déterminant pour la suite des évènements.



Aggelos Praderion observait depuis le pont, la mine tranquille, les mouvement de son navire alors qu'il accostait dans le port de Lancéhélion. Il pouvait sentir peser sur lui et ses hommes les regards surpris, pour ne pas dire inquiets, des rares badauds qui osaient encore errer du côté du port devant ce navire aux couleurs et aux formes inhabituelles. Mais il n'en avait cure. Mieux encore, il espérait que son arriverait susciterait les murmures, que les gens parleraient et qu'il sauraient à quoi s'en tenir lorsqu'il faudrait agir. Après tout, le Tigre n'était pas là pour se contenter de visiter les lieux. Il venait revendiquer des terres et même une femme, si tout se passait comme prévu. Et son émissaire était là pour assoir les premières bases d'un arrangement qui leur serait des plus fructueux, à n'en pas douter.

Revendiquer la possession des Degrès de Pierre s'était avéré plus aisé que prévu. Les hommes commençaient à s'installer sur un terrain qu'ils comptaient tenir au vu de sa position stratégique et il y voyait là un point de départ des plus encourageants. Mais restait le plus important. S'allier pour se bon la famille Martell et éviter d'avoir à écraser les dorniens en plus du reste de Westeros. Ce serait un temps précieux de gagné. Inspirant longuement, Aggelos relâcha le bastingage pour descendre, menton relevé, sur les quais. Des soldats aux couleur Martell l'attendaient déjà et il daigna leur accorder un signe de la tête avant de les suivre, accompagné de quelques hommes. Il n'était pas inquiet, Dorne avait bien plus à perdre qu'eux dans cette histoire et une tentative d'assassinat n'aurait lieu que plus tard, si elle devait avoir lieu en tout cas.

Il ne leur fallu que peu de temps pour arriver au Palais, qu'Aggelos observa avec une curiosité non dissimulé. A la fois si semblable et si différent des lieux où il avait lui-même vécu, l'émissaire songea qu'il aurait pu être moins à son aise s'il s'était retrouvé dans les terres sauvages du Conflans ou, pire encore, chez ces rustres du Nord. Remarquant qu'on lui parlait avec un mélange de crainte et de déférence, il se composa un masque de neutralité savamment étudié avant que la silhouette qu'il devina non sans peine comme celle de la Princesse Martell. Une posture élégante, un visage pour le moins agréable à regarder et un ventre qui commençait à s'arrondir. Voilà qui était pour le moins intéressant.

S'inclinant devant la Princesse dans une révérence parfaitement étudiée, il souffla, d'une voix basse. "Princesse. Je gage que vous attendiez notre venue avec impatience. Nous pouvons perdre du temps en politesses ou nous pouvons aller droit au but." Après un bref regard aux hommes qui les entouraient, il ajouta, d'un ton plus léger. "Dans un endroit tranquille évidemment. Mais je ne vous cache pas que je ne dirais pas non à quelques rafraichissements." Le temps leur était compté, surtout pour les dorniens. Et son maitre voulait des résultats tangibles rapidement. Ce qu'il ne manquerait pas de lui donner, il en était assuré.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 1541
Membre du mois : 78
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lorsqu'on se trouve face à un tigre, inutile de raisonner trop longtemps, il faut vite choisir entre le combat et la fuite... | Deria Martell   Mar 30 Jan - 21:57

Cela faisait plusieurs jours déjà que les murmures et rumeurs enflaient partout, que le peuple s’inquiétait et se questionnait. Cela faisait plusieurs jours que les Degrés de Pierre avaient été envahis et que les envoyés du Tigre se les étaient annexés. Que ce soit pour avoir réellement un point d’ancrage ou pour simplement mettre en place un jeu de démonstration de puissance importait peu. Mes hommes avaient dénombré près de 80 navires… Des navires d’Essos, bien différents de ceux qu’ils ont l’habitude de croiser et d’affronter. Combien d’hommes ? Cela, je n’ai pas réussi à le savoir. Si tout se passe bien, cela suffira-t-il pour défaire la Flotte de Fer ? Pour libérer mes terres ? Que ce soit Wyl, les Météores ou le reste ? J’en doute malgré tout, mais après tout qui sait… Si déjà, cela était suffisant pour libérer les mers et isoler les soldats du Bief sur notre territoire, ce serait un grand pas en avant.

Je redresse les épaules et inspire profondément alors que Célène finit de me coiffer, relevant mes cheveux tressés en une myriade de fines nattes, afin de libérer ma nuque. Et même si mon ventre est trop visible maintenant pour chercher à le cacher, ce qui serait stupide de toute façon, cette robe aux couleurs de mon royaume, aux tons dorés et orangés, me va à ravir. Non pas que ce soit réellement important en soi… Quoique si. Je suis Princesse de Dorne. Et même si j’ai bel et bien besoin de l’aide du Diadoque, je ne suis nullement une mendiante, et il est toujours bon de le rappeler.

Je sais fort bien que j’ai plus à perdre que lui dans l’immédiat, que ce sont mes terres qui sont ravagées et mes soldats qui tombent les uns après les autres. Dorne a besoin d’alliés, et c’en est un de poids, si jamais nous tombons d’accord. Je ne lui ai jamais caché cela.
Mais je sais aussi que s’il a aisément conquis Essos, ce ne sera pas aussi aisé pour Westeros, loin de la, et ce malgré les guerres qui épuisent déjà tout le monde. Il a besoin d’appuis, et d’une véritable base, sans oublier le fait qu’épuisée ou non, dispersée ou non, mon armée est la meilleure en ce qui concerne la guérilla et les représailles, surtout en petits groupes, il n’a guère besoin de cela. Et il le sait tout autant que moi.
Sera-ce suffisant pour obtenir ce que je désire ? Il le faudra bien. Je n’ai pas rejeté un Empire pour m’agenouiller devant un autre, venu d’Essos, et cela, mes nobles m’ont déjà fait sentir qu’ils ne le comprendraient pas, pas après toutes ces pertes et toutes ces morts.

Alors j’observe cet envoyé, cet ambassadeur qui a toute la confiance du Tigre, et il me semble presque trop sage et posé. Mais la lueur qui brille dans ses yeux ne laisse guère de doutes concernant sa sagacité et son intelligence. Et si ce n’est aucunement étonnant au vu de sa position, je ne sais encore si c’est un bien ou un mal.
J’incline la tête en retour à son intention, avant d’acquiescer en l’entendant.

« Nous vous attendions aussi sûrement que vous deviez avoir hâte d’arriver. » J’esquisse un sourire. « Les politesses sont pourtant l’une des bases des relations entre gens civilisés et de l’entente de ceux-ci, mais nous pouvons nous passez de la plupart d’entre elles dans l’immédiat il est vrai. Néanmoins, il me serait plus facile de m’adresser à vous en pouvant vous nommer autrement que par Lord l’ambassadeur du Diadoque d’Essos… »

Je lui fais signe de me suivre alors que je le conduis à mon bureau, où nous attendent déjà des rafraîchissements, ainsi des fruits, des gâteaux au miel et au citron et d’autres collations, installés au centre de la table, à quelques pas de laquelle patiente sagement Perle. Quitte à être servie, autant que ça le soit par quelqu’un doublement utile, sans oublier Deran qui restera juste derrière la porte.
Je lui fais signe de s’installer alors que je prends place face à lui.

« Avez-vous déjà goûté le vin dornien ? Nous avons de l’hydromel, de l’hypocras et de la bière sans doute si vous préférez. » Je souris de nouveau. « Et nous pourrons aller droit au but et à la raison de votre venue… »



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 6059
Membre du mois : 5
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lorsqu'on se trouve face à un tigre, inutile de raisonner trop longtemps, il faut vite choisir entre le combat et la fuite... | Deria Martell   Lun 5 Fév - 20:28



Aggelos Praderion


Aggelos Praderion est un homme entre deux âges. Plutôt calme et posé, il ne parle pas pour ne rien dire et passe beaucoup de temps à observer les gens qui l'entourent. Certains pourraient même le croire effacé mais il a passé toute son existence ou presque au service du Tigre d'Essos et a su gagner la confiance du Diadoque depuis plusieurs années déjà. Les décisions qu'il prendra lors de sa rencontre avec les Martell et son verdict seront déterminant pour la suite des évènements.



Aggelos ne s'en cachait pas, il observait la dornienne avec curiosité. Après tout, il était là pour ça, entre autres choses. Et c'était aussi ce que lui avait demandé le Tigre, se faire une idée de la femme qu'il épouserait peut-être, si les choses se passaient comme il l'avait prévu. Difficile en tout cas de ne pas voir qu'elle arborait les couleurs de son royaume avec  fierté. C'était, d'après ce qu'il en savait, une des principales caractéristiques des dorniens. Ne sachant pas encore si ce trait de caractère allait être une entrave à la conquête du Tigre, l'ambassadeur décida de laisser cette information de côté, esquissant un sourire aux propos de la jeune femme. "Si l'on écoute certains habitants du continent, nous ne sommes pas vraiment civilisés. Et je n'ai pas souvenir que c'est le terme utilisé en premier pour votre peuple. Je me trompe ? Et même s'il serait amusant dans l'immédiat que vous me nommiez ainsi, je doute que cela ne finisse pas par nous fatiguer l'un comme l'autre à la longue. Appelez-moi Aggelos votre Altesse. Si les choses évoluent comme nous le souhaitons tous les deux, nous serons amenés à discuter régulièrement."

Ne jetant qu'un bref regard à la jeune femme qui les servait, il souffla, d'un ton tranquille. "Va pour le vin dornien. Il faut bien que je m'habitue aux produits locaux je suppose." Se fendant d'un sourire, il hocha la tête au reste de ses propos, croisant ses mains sur la table alors qu'il observait la Princesse. "J'espère que vous ne vous offusquerez pas si je vous dis que votre situation est pour le moins complexe votre Altesse. Vous êtes prise en étau par deux puissances dont les volontés expansionnistes couplées à la haine qui s'alimentent entre vos peuples ne sont plus à prouver. Pourtant, vous avez tourné le dos à l'Empire, qui aurait pu vous apporter du soutien, des hommes ou que sais-je encore. Avant que nous ne parlions vraiment de ce que nous pouvons faire ensemble, j'ai besoin de comprendre les raisons de ce choix." Se frottant doucement le menton et sa barbe grisonnante, il ajouta, d'une voix plus légère, après avoir goûté un des gâteaux au miel. "Voilà qui est pour le moins fort plaisant." Il avait également nombre de questions à poser à la jeune femme même si, à voir son ventre arrondi, une réponse lui sautait déjà aux yeux. Elle était fertile, voilà qui était un point positif pour une union à venir, même si l'enfant pourrait éventuellement poser problème. Il serait très certainement écarté du trône, même si, pour le moment, le Diadoque n'avait pas donné d'ordres à ce propos.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 1541
Membre du mois : 78
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lorsqu'on se trouve face à un tigre, inutile de raisonner trop longtemps, il faut vite choisir entre le combat et la fuite... | Deria Martell   Mer 7 Fév - 21:21

J’aurais presque envie de lui demander si m’observer ainsi lui suffit ou s’il désire avoir plus de temps pour cette tâche. Néanmoins, je vais m’en abstenir, non seulement car il n’apprécierait sans doute pas l’ironie, mais également parce que je fais de même. Et puis, évidemment, cela ne se fait nullement. Toutefois en l’entendant, je me dis qu’il pourrait s’en amuser. A-t-il pensé lui que je pourrais m’offusquer de sa raillerie ? J’en doute, sans doute parce qu’il englobe son peuple également. Mon sourire se fait un peu plus espiègle alors que j’acquiesce.

« Il est vrai. Nous sommes davantage considérés comme véhéments, arrogants et ombrageux si j’ai bonne mémoire. Je préfère néanmoins les termes de combatifs, fiers et insoumis. Et je pourrais vous nommer ainsi si tel est votre souhait, j’ai connu bien pire, mais soit, je me contenterais de Lord Aggelos… Ou Aggelos tout court ? Et vous serez donc régulièrement la voix de votre empereur en ces sauvages contrées que nous sommes. Je vais tâcher de ne point vous offenser en ce cas. »

Et je le mène à mon bureau, où la conversation reprend devant un comité bien plus restreint. J’esquisse un sourire, faisant signe à Perle de nous servir, avant de lui rendre son regard, le laissant goûter ce qui se trouve à portée.

« Je vais donc me montrer aussi franche que je le puis et je vais commencer par le début, ne m’en veuillez si c’est donc un peu long.

Dorne a toujours été indépendante et a toujours évité de s’immiscer dans quoi que ce soit concernant les autres royaumes de Westeros. Nous sommes toujours restés en marge. Or la guerre qui menaçait alors, couplée à l’assassinat d’une partie de la famille royale, a mis ma principauté dans une situation délicate. Et j’ai donc signé certains accords avec la reine Targaryen, qui a une époque pas si lointaine même si elle le paraît, parlait de paix et d’entente entre les royaumes, d’équité et de justice. »
Je secoue la tête en souriant légèrement. « Je suis entrée en guerre contre les Hoare pour la soutenir, j'ai épousé son frère, à qui j’ai offert un trône et une couronne… et un enfant à venir. J’ai marié mon frère à la reine de l’Orage, espérant par là protéger mes frontières au nord. Mais la Targaryen ne s’est nullement satisfait de ce qu’elle avait, que ce soit pour combattre le roi Hoare ou simplement par folie des grandeurs, elle a épousé le roi du Nord et ils ont fondé l’Empire. Ils ont posé un ultimatum. J’avais donc le choix entre conserver mes alliances actuelles, nos accords de protection et de soutien, nos alliances commerciales, en ployant le genou devant eux. Ou je refusais, en perdant les acquis antérieurs. » Je le fixe. « L’Orage a accepté, mais la reine Durrandon a tellement eu toujours en horreur la moitié de ses ancêtres, que je me demande encore si ce n’était pas simplement pour se défaire de Dorne… ou peut-être est-ce par couardise.

Je n’ai guère le goût de ce genre de procédés Lord Aggelos. On ne peut imposer à un souverain et à son peuple de courber l’échine sous des menaces tout en prétextant vouloir un équilibre et vouloir assurer l’avenir et la paix en Westeros.

La Targaryen n'ayant jamais satisfait à ses engagements envers nous, leurs flottes ne nous venant aucunement en aide malgré leur proximité, je n'ai pas eu a réfléchir.

J’ai été naïve. Et dupée. J'ai beau être jeune, je n'apprécie aucunement d'être considérée comme secondaire ou superflue. Dorne est certes dans une passe difficile, mais mes hommes se battent et meurent pour protéger leur terre et leurs croyances. Je ne peux décemment faire moins qu'eux, n'est-ce pas ?»



UNBOWED - UNBENT- UNBROKEN


Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse de Dorne
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Messages : 6059
Membre du mois : 5
Célébrité : Ashley Green
Maison : Martell
Caractère : Impétueuse - Naïve - Loyale – Indépendante - Farouche - Obstinée - Protectrice
Insoumise. Indépendante. Impétueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lorsqu'on se trouve face à un tigre, inutile de raisonner trop longtemps, il faut vite choisir entre le combat et la fuite... | Deria Martell   Jeu 15 Fév - 18:40



Aggelos Praderion


Aggelos Praderion est un homme entre deux âges. Plutôt calme et posé, il ne parle pas pour ne rien dire et passe beaucoup de temps à observer les gens qui l'entourent. Certains pourraient même le croire effacé mais il a passé toute son existence ou presque au service du Tigre d'Essos et a su gagner la confiance du Diadoque depuis plusieurs années déjà. Les décisions qu'il prendra lors de sa rencontre avec les Martell et son verdict seront déterminant pour la suite des évènements.



Il avait quelque chose chez cette femme de particulièrement intéressant. Aggelos n’arrivait pas encore à vraiment mettre le point dessus mais il commençait à dire au moins une chose, elle plairait certainement au Tigre. Parce qu’il avait besoin d’une femme forte, capable de se tenir à ses côtés lorsqu’il aurait conquis tous les territoires possibles. Fronçant néanmoins les sourcils à la façon dont elle le regardait, il laissa tout de même filer, avec un sourire amusé. « Vous trouvez que je vous dévisage trop peut-être ? Cela vous dérange ? Je suis là pour savoir à qui j’ai à faire. Et il serait hypocrite de vous dire que votre apparence physique, ou plutôt votre posture, le choix de vos vêtements, le message que vous souhaitez de me faire passer, que tout cela n’a pas d’importance. Au contraire. Je dois savoir quelle image vous voulez donner à mon Maitre. Ou alors, vous voulez peut-être me le dire directement… ? » Il esquissa un sourire amusé avant de hausser les épaules au reste des propos de la Princesse. « Les gens ont toujours nombre d’adjectifs dédaigneux à donner lorsqu’ils ne sont pas d’accord avec les choix que l’on peut faire. Et Aggelos tout court, ce sera parfait. Quant à m’offenser. Je préfère que vous soyez franche plutôt que de prendre des gants et me mentir. Alors si cela doit m’offenser, je devrais arriver à m’en remettre. »

Et voilà qu’elle commençait à expliquer comment elle en était arrivée là. Comment son peuple se retrouvait pris au piège entre des anciens alliés, des nouveaux ennemis et une issue qui semblait chaque jour un peu plus dramatique. Pour autant, l’ambassadeur avait surtout entendu qu’ils avaient mené chacun de leur combat avec force, fierté et sans faillir, quand bien même la victoire n’avait pas toujours été là. Les dorniens semblaient avoir un don pour trouver quelque chose à chaque situation désastreuse. Comme ce serait peut-être le cas après cette entrevue. Laissant filer un silence alors qu’il sirotait son verre de vin avant de toussoter pour prendre la parole. « Et bien, voilà un résumé pour le moins intéressant. Vous imaginerez bien que cela soulève nombre de questions. Je vais commencer par la plus simple, la plus évidente. Vous semblez particulièrement attachée à l’indépendance de votre pays. Alors pourquoi avoir noué des alliances aussi poussées ? Vous n’étiez pas en guerre contre Hoare, vous n’aviez aucune raison de vous allier aux Targaryen. L’Orage… je peux éventuellement plus le comprendre. Mais en réalité, au-delà de la paix, qu’espériez-vous vraiment ? » Il fixa la jeune femme, la mine curieuse, avant d’ajouter, sur le ton de la conversation. « Et maintenant. Si vous aviez le choix, si vous pouviez recommencer. Quelle serait votre décision ? Quant à être considérée comme secondaire ou superflue… ce n’est pas ce qui arrivera avec nous. Nous avons besoin d’hommes qui connaissent le terrain, qui sont prêts à s’allier à nos forces pour nous assurer une base solide. Et pour avancer sur le continent. » Attrapant un gâteau qu’il prit le temps de déguster, il ajouta, plus pensif. « Vous avez parlé de Peyredragon. Et de l’Orage. Qu’en est-il du reste de Westeros ? »


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 1541
Membre du mois : 78
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lorsqu'on se trouve face à un tigre, inutile de raisonner trop longtemps, il faut vite choisir entre le combat et la fuite... | Deria Martell   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsqu'on se trouve face à un tigre, inutile de raisonner trop longtemps, il faut vite choisir entre le combat et la fuite... | Deria Martell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment réagir face à l'ennemi [Pv Nuage de Vigne ]
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» Agriculture en zone urbaine face au deficit d'infrastructure
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Sudiens
 :: Dorne :: Lancehélion
-
Sauter vers: