Tumblr  Discord  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

The New Kingdom [Tour V - Terminé]
MessageSujet: The New Kingdom [Tour V - Terminé]   The New Kingdom [Tour V - Terminé] EmptySam 2 Déc - 13:54

Les événements s’enchainaient à toute vitesse. J’essayais de me concentrer sur ma tâche mais c’était compliqué, il était clair pour moi que les libations de la veille et l’espèce de… D’empoignade, qui avait ensuite eu lieu au lit avec ma nouvelle épouse, c’était particulier, rugueux, bouillant… Difficile à définir. Je n’avais encore jamais connu ça avec une femme. En tout cas pas une femme avec qui j’avais des relations intimes et qui avait encore toutes les parties de son corps en bon état. Pour son esprit bien sûr, je ne saurais trop m’avancer. Qui pouvait dire que l’esprit et l’âme d’Eren née Hoare puisse avoir été un jour en bon état ? Je ne m’y risquerais pas, de mon côté, et il était clair que c’était quelque chose qui me perturbait assez. J’avais parfois un si fort désir de la punir pour ses maux ou ses actes, mais la seule chose qui retenait mon bras ça restait l’intense prise de confiance que quoi que je fasse cela ne servirait à rien ; elle voulait me provoquer, constamment, comme pour m’encourager à me montrer le plus brutal et sans concession possible. J’évacuais physiquement toute cette frustration, mais ça ne changeait rien au fait qu’un jour ou l’autre je n’aurais pas d’autre choix que de celui de laisser mes démons s’exprimer enfin. Bref. C’était donc tout contusionné et courbaturé que j’essayais de travailler à la fin de nos ennemis. Nous devions vite en finir de Dorne et de l’Orage, autrement les choses iraient de mal en pis pour les Puissances Centrales.


Mon mariage m’avait toutefois fait ouvrir les yeux sur la solidité de l’alliance avec Harrenhal, et sur les brillantes perspectives que cela pouvait faire émerger pour nous. Nous devions avancer… Et il y avait eu ces mots que ma femme avait eus au lit, entre deux marathons brutaux sur son corps. A propos de ma sœur. Sur l’instant, j’en avais été furieux, et mes yeux avaient brillé d’une lueur malveillante et colérique alors que je besognais mon épouse. Puis, j’avais exploré le champ des possibles. Il était temps d’avancer, maintenant, d’autant que les dorniens seraient bientôt murs alors que dans l’Orage nous avions encore quelques urgences à traiter avant de nous sentir sereins. J’avais donc fait passer un message à la Reine, qu’elle me rejoigne dans la régie portuaire devenue entretemps mon bureau personnel. Je la saluais d’une révérence lorsqu’elle arrivait, avant d’embrasser le dos de sa main.



| Ma très chère sœur. Ravie que tu aies été libre pour que nous puissions parler un peu. De la guerre, de la politique… Nous avons beaucoup de sujets à aborder. Mais d’abord dis-moi donc, comment te portes-tu ? |




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 696
Membre du mois : 6
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The New Kingdom [Tour V - Terminé]   The New Kingdom [Tour V - Terminé] EmptySam 2 Déc - 15:50

Icon100x100Icone100x100
Solfoyer,

An 1, Mois 1.


The New Kingdom


Je me sentais quelque peu meurtrie depuis ma discussion avec Eren. Je devais avouer que j'avais sous-estimé le franc-parler de l'héritière Fer-né. La conversation avait été frustrante au plus haut point des deux côtés, mais j'avais finis par obtenir ce que je voulais entendre. Ma raison me fessait comprendre que j'avais certainement perdue le peu d'estime qu'Eren semblait me porter, et j'avais clairement sentie son regard me foudroyer mortellement. L'idée qu'Eren puisse penser de moi que je suis peu digne de respect, ou complètement sotte suffisait à me faire perdre mon calme. Jamais je ne m'étais sentie dans une position si délicate à défendre. Eren était resté complètement opaque et impossible à décrypter. Toute ma bonne volonté à crée un lien solide et amical avait été balayé en une seule conversation.

Le message de mon frère Manfred, me demandant dans son bureau temporaire, était pour moi une bouffée d'air frais. Je me doutais bien qu'Eren lui soufflerait un mot sans doute, peu glorieux de notre conversation, mais j'espérais avoir une meilleur conversation auprès de mon frère. Lorsque je le rejoignis, il me salua comme l'étiquette le veut, et je le saluais à mon tour respectueusement. D'après ses paroles je comprenais qu'il était enfin temps de parler d'affaires sérieuses.

- "Mon cher frère. Je me porte bien, je te remercie de ta sollicitude. Mais le plus important est comment te portes-tu ? Tu sembles quelque peu fatigué, as-tu pris assez de repos ces derniers jours ? Je ne voudrais pas que tu te tue à la tâche."


Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The New Kingdom [Tour V - Terminé]   The New Kingdom [Tour V - Terminé] EmptySam 2 Déc - 23:00

Je me sentais prêt à voir ma sœur. Ici, on n’était pas à Hautjardin. L’essentiel de la soldatesque présente était la mienne, ou celle de ma femme, ou celle de la flotte. Celle-ci nous était acquise à tous deux, mon épouse et moi. Elle parce qu’elle avait enrichi et aguerri facilement la Flotte de Fer sur le dos de Dorne, et moi parce que je l’avais menée à la victoire à la Baie d’Ambre contre les pirates, puis l’avait poussée à faire le blocus de Dorne, nos ennemis séculaires. Solfoyer n’était pas non plus le nœud d’intrigue de Hautjardin, et la position ici de la monarchie bieffoise dépendait surtout de nos victoires sur le terrain. Victoires que j’orchestrais depuis ici. Ma sœur arrive alors et semble heureuse de se trouver là. De mon côté, je n’éprouve que peu de plaisir à devoir traiter des affaires de famille, parce que cette même famille n’avait jamais été pour moi d’un grand secours. Père m’avait jadis sauvé, en recourant aux expériences médicinales des mestres, désespéré par le mal qui me rongeait. Mais lorsque j’en étais sorti, il m’avait rejeté comme le monstre que j’étais devenu. Mère n’avait jamais pris mon parti, ma défense, toujours dans le giron de Père. Seule ma sœur m’avait aidé, m’avait défendu contre vents et marées, quoi que je fasse, même si elle savait que des gens souffraient à cause de moi. Pour cela, je lui serais éternellement reconnaissant.


Je ne ressentais aucune fierté par rapport au risque que j’allais prendre aujourd’hui. J’étais de toute façon arrivé de mon côté à un point de non retour ; il me fallait vaincre ou mourir. Je pouvais aussi me trouver toutes les excuses du monde pour assouplir ma conscience, mais cela ne changeait rien à l’acte. Le papier était pour le moment sous les cartes et sous les parchemins que j’avais rédigé tôt le matin même. Le fait que Tricia se montre toujours si douce et si empathique avec moi n’arrangeait rien, et ne contribuait pas non plus à rendre les choses plus faciles.



| Oh, je vais très bien. Mon épouse m’épuise, je ne le nie pas, au moins autant que la prochaine phase de la destruction de nos ennemis. Tu dois savoir que nos troupes se sont repliées de la Tour de la Joie, mais nous continuons à assiéger les Météores et Wyl en territoire dornien, et bientôt Noirmont, lord Cuy ne rencontrant aucune opposition dans sa progression. J’ai de nouveau lancé notre flotte vers l’est, pour priver Dorne du commerce naval. Cela pourra peut-être nuire à nos relations avec l’Ouest, mais ce n’est pas le plus urgent. Serena, Havrenoir et la Griffonnière sont assiégées dans l’Orage, mais il se dit qu’une armée de secours vient pour nous combattre. Comme tu le vois, tous nos pions avancent, et j’espère mettre rapidement nos deux voisins orientaux échec et mat. Je t’ai surtout demandée pour parler d’un autre sujet. Ton cœur, et ta couronne. Ma femme m’a parlé du …. Pirate… Qui te ferait la cour. Tu te rends bien compte, n’est-ce pas, qu’une Reine du Bief ne pourra jamais épouser un vulgaire pillard ? J’ai épousé une princesse Hoare, et je suis maintenant détesté pour ça par tous les fiefs côtiers du royaume. Et c'était la fille d'Harren Hoare en personne... Tu te rends compte de quelles avanies tu souffriras toi-même, avec un vulgaire capitaine ? |


Je tirais le papier de sous les autres, mais le gardais en main, roulé et scellé, attendant de voir ce que ses yeux allaient me renvoyer. Colère, déception, défiance ?




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 696
Membre du mois : 6
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The New Kingdom [Tour V - Terminé]   The New Kingdom [Tour V - Terminé] EmptyDim 3 Déc - 12:46

Icon100x100Icone100x100
Solfoyer,

An 1, Mois 1.


The New Kingdom


Je remarquais aisément la tension grandissante dans le comportement de mon frère. Quelque chose le préoccupait. J'écoutais soigneusement son rapport sur la situation de guerre que mène Manfred. Je suis rassurée de savoir que nous gagnons du terrain, et que nous pouvons espérer commencer à entrevoir la fin de ces conflits Sudiens arriver.

- "Oui.. Le seigneur Wynch. Il semblerait qu'Eren n'ai pas totalement compris mes intentions envers ce seigneur. J'ai expliqué à Eren que j'avais décliné la demande en mariage du Seigneur Wynch, et je lui ai écris pour lui expliquer, qu'il possédait à l'heure actuel un statu insuffisant. J'avais conversé avec Eren à propos de mes recherches sur les membres masculins et célibataires des maisons royales, ainsi que de leurs bannerets. La conclusion est peu glorieuse, beaucoup sont mariés, ou bâtards, ou morts. Nous manquons de potentiels bons partis, Manfred. Le Val et les Hoare nos alliés, n'ont pas de prétendant à nous offrir. Je pense que nous devons crée nous même un prétendant. Et celui-ci ne peut ni être Dornien, ni Nordien, ni Orageois, et ne peut pas être un Bieffois. J'ai beau regarder ma situation dans tout les sens, je ne vois pas beaucoup d'espoir.

Le Seigneur Wynch a la particularité de ne pas lorgner sur la couronne du Bief, et de ne pas être dérangé par le fait que je n'ai donné aucun héritier à Mern. Car s'il reste quelques prétendants potables, ils ont un argument plus que solide pour me refuser.
Si les Dieux le veulent, la guerre donnera au Seigneur Wynch les opportunités nécessaire pour s'élever, et nous examinerons à nouveau sa demande. Cet objectif lui prendra sans doute quelques années.

Mais en clair, je n'épouserai jamais un modeste capitaine, j'espère t'avoir rassuré Eren et toi sur ce point, car il semblerait qu'elle me pense un peu sotte."


Je terminais ma dernière remarque sur la pensée d'Eren avec une petite note d'agacement. Je n'étais cependant pas en colère, ou emprunte d'un quelconque sentiment négatif. De mon point de vue, il était tout à fait compréhensible que Manfred ce soit inquiété de la sorte. J'étais simplement soulagée de pouvoir enfin parler de mes inquiétudes avec mon frère, et lui faire comprendre que je travaille également de mon côté pour le Bief. J'espérais m'être fait comprendre par l'esprit stratège de Manfred. Il avait beaucoup à faire avec la guerre, et il n'avait peut-être pas prit note du cruel manque de prétendants dans les royaumes.

Je me gardais pour le moment de détailler ma conversation avec Eren, gardant bien en mémoire la pique très blessante qu'elle m'avait lancer avant de clore la conversation. Je n'avais toujours pas abandonné l'idée d'avoir des enfants, et le cruel rappel que je n'en avait pas donné à Mern m'avait blessé et humilié au plus haut point.  

Je remarquais Manfred entrain de tirer un papier enroulé et scellé qu'il gardait dans sa main. Certainement un papier important dont il allait me faire part. Une certaine appréhension sur son contenu commençait à m'envahir.


Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The New Kingdom [Tour V - Terminé]   The New Kingdom [Tour V - Terminé] EmptyDim 3 Déc - 18:58

J’y allais franchement, sans prendre le temps d’argumenter, de connaître sa version. Je commandais plus que je discutais. Mais d’un certain côté, je ne pouvais pas me contraindre moi-même sur ce sujet car c’était bien ma sœur qui avait fait de moi un ministre de son époux… Epoux que je pensais qu’elle aimait. L’homme était à peine froid, cela faisait à peine quelques mois qu’il était passé l’arme à gauche que déjà, elle pensait à se remarier. J’étais choqué ; les périodes de deuil n’étaient pas anodines à Westeros et je pensais que la mort de son mari serait une véritable épreuve… Mais qu’elle succombe d’elle-même, sciemment et volontairement, à un rustre venu des ïles de Fer, ça ne lui ressemblait pas du tout. Les choses avaient elles été si mal avec son époux ? Je ne pensais pas que ça avait été à ce point là et du coup pour moi, c’était une vraie surprise. Je la regardais donc, dubitatif quand elle me dit qu’Eren n’avait pas compris. Et bien quoi, elle voulait se remarier oui ou non ? Eren comprenait bien les gens, même si elle les jugeait tout aussi vite. Je ne voyais toujours pas la différence que cela faisait, ce qu’elle m’expliquait. Mon propre jugement tombait tout aussi net ; j’avais jadis juré de ne jamais mentir à Tricia, même quand j’avais commis quelque nouvelle horreur.


| Et donc, elle a très bien compris, parce que tu envisages bel et bien de te remarier. En quoi as-tu un tel besoin de remariage, tout à coup ? Je te rappelle que ton époux a été enterré il n’y a que quelques semaines. Et que la durée de deuil est au moins de deux ans. Tu aurais dû l’éconduire, un point c’est tout. Comment crois-tu que le Grand Septon va prendre la chose, sachant qu’il reproche à tous nos voisins leur impiété ? Nous n’avons pas besoin d’un mariage supplémentaire avec les Iles de Fer, du fait que j’ai dû prendre la relève du traître Kevan auprès d’Eren, après sa défection. Eren est une Hoare, et elle est chef de la flotte de Fer. Aucune union avec ce royaume ne sera plus forte que celle-ci. |


Et en plus, depuis combien d’années tu n’as su donner d’héritiers à ton époux, chère sœur ? Je n’avais absolument aucun besoin de le lui rappeler, et même l’ordure que j’étais n’avais pas besoin de cet argument méchant mais néanmoins véridique, pour lui rappeler l’intérêt limité d’épouser une souveraine, et même simplement une femme, quand on savait qu’elle n’avait pas été capable d’accorder la moindre descendance à son mari. Mais je ne comprenais pas cet empressement, et quand je ne comprenais pas les raisons à quelqu’un de s’unir avec quelqu’un d’autre, c’est que ça puait les sentiments… Et je méprisais ce genre d’émotion, peu compatibles avec le pouvoir politique.


| Respectes déjà ta période de deuil, voyons si ce paltoquet survit à sa « conquête » de ton « cœur », et nous en reparlerons. Mais la Reine du Bief n’épousera jamais un étranger d’un rang aussi inférieur au sien, et encore moins quelqu’un qui vient d’une engeance qui a tant fait souffrir notre peuple. Eren est de la même espèce, mais elle est femme, et elle était nécessaire. Lui ne l’est pas. |


Qu’avait il à nous apporter, en dehors de ses puces de pirates et de son épée de mauvaise facture ? Un boutre ? Dix ? La guerre se jouait à mille lieux au-dessus de sa tête. Je produisais le papier, que je tendais à ma sœur.


| Ton aptitude à te mettre en danger, entre tes négociations d’il y a un an avec les dorniens, les festivités de Hautjardin ou comme je le vois aujourd’hui tes affaires de cœur, me poussent à prendre mes responsabilités. C’est un acte d’abdication. Nous savons tous les deux que n’étant pas née Gardener et ne portant aucun enfant de ce sang, tu n’as pas le moindre droit sur la couronne qui reviendrait en théorie à Kevan, qui a trahi son frère le Roi et tout notre peuple. Deux choix s’offrent à toi. Ou tu signes cette déclaration et désigne transférer le pouvoir à la seule maison qui encadre encore ce royaume en déliquescence, à savoir la nôtre, ou bien tu attends à Hautjardin que tes intendants Tyrell ou le vieux Tarly débarquent à la capitale avec leurs troupes pour prendre les rênes du pouvoir. |


Oui, c’était un coup d’état. Mais j’éprouvais d’autant moins de remords que ma sœur continuait sans cesse de donner des armes à nos opposants, comme lors des « négociations » avec Dorne, qui avait ravagé nos fiefs frontaliers en toute impunité pendant des mois. Quelqu’un d’énergique devait agir et protéger ce peuple. J’avais l’armée, j’avais l’argent, j’avais la flotte, j’étais proche parent de feu le Roi et j’avais épousé une princesse. C’était moi, ou la guerre civile. Le choix revenait à Tricia, mais quoiqu’elle choisisse, le règne des Gardener prenait fin aujourd’hui.




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 696
Membre du mois : 6
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The New Kingdom [Tour V - Terminé]   The New Kingdom [Tour V - Terminé] EmptyDim 3 Déc - 20:39

Icon100x100Icone100x100
Solfoyer,

An 1, Mois 1.


The New Kingdom


J'aivais l'impression de toucher le fond. Manfred avait trouvé les arguments pour me faire flancher. Je le sentais gratter doucement la carapace que j'avais forgée depuis la mort de Mern, pour protéger les apparences. Je ne voulais pas lui avouer ma solitude, ni la persistante impression que j'étais une déception pour tous. Je voulais juste effacer toute cette tristesse, repartir sur une nouvelle base.

Les mots de Manfred sonnent tellement durs à mon oreille.

"Manfred... J'aimais terriblement Mern... Mais les derniers mois de notre mariage furent simplement glaciaux. Mais malheureusement maintenant il est mort, il ne changera jamais les faits, et il ne reviendra jamais. Il m'a abandonné dans cette situation intenable. Il me manque chaque matin, lors de chaque repas, lorsque je marche dans les jardins, lorsque je vois un enfant, lorsque je vais me coucher le soir... Tu n'as pas idée du poids que je traîne depuis sa mort tragique. Je passe mes journées seule au palais, et son absence me hante.
J'ai l'impression de n'être que la femme qu'on surnomme ''la veuve'' ou ''la reine inutile''. J'aurai 30 ans l'an prochain, et je me sens vide. Je voulais commencer à me reconstruire, envisager l'avenir, car c'est tout ce que je peux faire durant les deux ans de deuil."


J'avais l'étrange impression d'être parfois à demi entendu. J'avais dû déjà répéter par deux fois que je n'épouserai pas le Seigneur Harald tant qu'il ne serait pas digne.
Lorsque Manfred évoquait le Grand Septon, je ressentais une certaine colère. Je me rendais maintenant compte de l'horrible situation que vivaient toutes les épouses des soldats tués à la guerre. Des épouses forcées de ne pas pouvoir se reconstruire durant deux longues années. Des femmes et des enfants livrés à eux mêmes... Pourquoi tout cela ? Pourquoi les Dieux s'étaient-ils retournés contre Mern ? Pourquoi nous ont-ils fait cela ? Pourquoi ont-ils tué le plus Grand Messager de paix de ce continent ?

Je regardais Manfred produire rapidement un papier, qu'il me tandis par la suite. Ses paroles me firent l'effet d'une bombe. Je n'étais tout simplement préparée à entendre ce qu'il me disait. J'avais l'impression de me faire jeter, tout simplement. Je sentais mes yeux s'embrumer petit à petit. Je perdais le contrôle de mes émotions, les larmes commençaient à couler sur mes joues. Mais je les essuyaient d'un revers de ma manche, essayant de reprendre mon sang-froid pour lui répondre.

-'' Manfred... Je t'avoue que je ne pensais pas te donner le pouvoir de cette manière... Je pensais avoir encore deux ou trois années devant moi... Le temps de me préparer, et de me trouver un époux digne de notre famille. Si je signe ce papier... Je n'aurais plus rien...''.

Je n'ai aucune envie de signer ce papier. Je ne suis pas prête. Que deviendrai-je une fois déchue de mon titre ? De plus, je n'ai absolument aucune envie de voir Eren prendre ma place et me snober. Une Hoare si salé sur le trône de notre capitale fleurie... Le Bief entier va pâlir d’effroi. J'avais tellement espéré voir Manfred épouser une douce dame de la cour. J'avais espéré moi-même partir de ce trône avec dignité, la tête haute sans regrets. Manfred venait de me retirer tout espoir de bonheur, et il voulait maintenant prendre le pouvoir. Je ne suis pas prête pour cela.


Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The New Kingdom [Tour V - Terminé]   The New Kingdom [Tour V - Terminé] EmptyDim 3 Déc - 23:24

Bien sûr, je me doutais bien que j’allais heurter ma sœur. Qu’elle allait se sentir trahie, lésée. Mais à quoi aurait elle pu s’attendre autrement ? Il n’y avait aucune autre alternative. Rien d’autre que la préservation de ce qu’il restait de pouvoir au sein du Bief, ou alors accepter que des intérêts étrangers priment sur les nôtres. En plus de ça, il était clair à mon sens que ma sœur m’avait elle-même mis dans cette situation. C’était elle qui m’avait proposé de remplacer Kevan Gardener pour prendre la suite de l’alliance avec le Sel et le Roc et c’était elle qui m’avait récompensé, à la suite de ma campagne contre les pirates, en me donnant le ministère de la guerre. Depuis je n’avais œuvré qu’à une seule chose ; assouvir mes ambitions et porter le Bief au pinacle. Elle-même  avait à peine commencé le deuil de son mari qu’elle craignait déjà de ne plus vivre aimée, de ne plus connaître de bonheur, de plaisir… Elle était toujours tellement si gentille, tellement si nature… Et parfaitement idéaliste et utopiste. Elle devait bien être la seule souveraine de Westeros à penser que l’on pouvait être heureux d’être Roi. Même moi qui désirait l’être, je ne me faisais pas d’illusions. Je n’en serais pas heureux, j’en serais satisfait. La nuance était importante. Et elle a toujours été trop tendre pour ce rang. On le voit encore maintenant, alors qu’elle m’expose ses sentiments pour son défunt mari qui me fendent le cœur, mais entérinent le fait qu’elle ne peut pas gouverner avec efficacité un pays autant en danger que le nôtre. Je n’avais pas le cœur de lui dire que ce n’était pas la seule faute de son imbécile de mari qu’il ait fini par passer l’arme à gauche. J’essaie de lui montrer qu’en sus de mes appétences et ambitions, c’était aussi pour elle que je faisais ça. Tricia était belle, Tricia était intelligente, mais elle n’était pas capable d’avoir recours à la fourberie et à la méchanceté parfois nécessaires lors de l’exercice du pouvoir.


| Tu ne peux pas rester au pouvoir pour des raisons purement égoïstes. Le Royaume est en danger, ma sœur. En danger de mort. Les dorniens ont dévasté les marches orientales pendant des mois. L’Empire provoque les pires boucheries plus au Nord. Il va falloir être solide pour préserver nos frontières, notre indépendance. Te vois-tu dans quelques semaines, mener une armée contre le Loup et le Dragon ? Compter les milliers de morts des combats et de la peste, à Dorne ? La Foi attend du Bief une main solide pour diriger le royaume et ses fidèles. |


Non, tricia était trop tendre. Déjà prête à succomber aux charmes d’un sauvage des mers du crépuscule alors que ce n’était ni bienséant, ni souhaitable. Repousser un mariage n’était pas tant le problème que l’envisager, et cela elle ne le comprenait pas. Le Grand Septon allait l’accueillir… Et j’avais moi-même passé quelques accords avec lui que son comportement metrait bien à mal, et cela je ne pouvais pas plus me le permettre, sachant que j’avais besoin de lui aussi bien pour asseoir ma légitimité que pour mobiliser le Val et l’Ouest à mes intérêts. Et à ceux de l’indépendance des royaumes encore existant. Tricia me faisait mal au cœur, c’était une épreuve terrible, qui me touchait, elle qui avait tant fait pour moi. Mais je devais me montrer fort. Pour elle, pour moi, notre nom et notre pays.


| Mais Tricia… Nous n’avons pas deux ou trois années devant nous. Et tu n’as plus besoin de te marier pour faire grandir notre nom. Mern est mort, et rien ne pourra changer ça. Tu seras toujours dame de notre maison, la maison Royale. Tu vivras ou tu le voudras, en sécurité, avec tout le confort dû à ton rang, les contacts aussi. Tu pourras toujours œuvrer pour nous, mais avec tes armes. |


Tricia avait toujours été élevée en vue de briller au firmament… Mais à mon sens, nous vivions aujourd’hui des impératifs bien plus élevés que simplement faire croître le faste d’une cour. Les enjeux étaient plus grands.


| L’urgence est à nos portes. Quatre-vingt mille hommes se battent pour le royaume à Dorne, dans l’Orage. Ils affrontent les dragons, les piques Durrandon, les flèches et poisons de Dorne. Ils vivent, se battent et souffrent. Puex-tu vraiment confisquer le pouvoir pour te « reconstruire » ? C’est la guerre, Tricia. Et nos ennemis ont juré de mettre notre tête au bout d’une pique. |




We Light the Way



Spoiler:
 
Manfred Hightower

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Héritier de Villevieille
Âge du Personnage: 33 ans
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Manfred Hightower
Nous Eclairons la Voie
Messages : 696
Membre du mois : 6
Célébrité : Blake Ritson
Maison : Hightower
Nous Eclairons la Voie
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The New Kingdom [Tour V - Terminé]   The New Kingdom [Tour V - Terminé] EmptySam 9 Déc - 21:25

Icon100x100Icone100x100
Solfoyer,

An 1, Mois 1.


The New Kingdom


Je devais m'avouer que Manfred avait raison. Toute son argumentation était parfaitement mise en place pour me convaincre d'abdiquer. Mais à mes yeux, cette prise de décision était bien trop soudaine. Je ne m'étais pas préparé assez rapidement face à cette idée. J'étais dans un étau depuis la mort de Mern, attendant que savoir qui prendrait ma place parmi les prétendants au trône. Cependant il était naturel que Manfred finisse par prendre le pouvoir.

J'avais besoin d'un peu de temps pour décider de la meilleure manière d'utiliser une dernière fois ma position de reine. Ne pas prendre de décision irréfléchie, ou hâtive. Ne pas décider sous le joug d'un discourt bien ficelé. Le temps du changement approchait, je me devais de profiter de cette occasion en temps plus opportun.

Je relevais la tête aussi dignement que possible, restaurant un aspect calme dans ma posture. J'abordais un visage le plus impassible possible malgré mon regard encore brillant dû à l'émotion.

-''J'entends tes arguments Manfred, et je pense que tu as raison, mais tout ceci est très soudain. Peux-tu me laisser quelques jours pour y penser plus calmement ? Si tu me le permets, je vais retourner à mes appartements.''

Je me relevais de mon siège et lissais les plis de ma robe. Après quoi je saluais Manfred avant de sortir de son bureau pour rejoindre mes appartements.



Anonymous
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The New Kingdom [Tour V - Terminé]   The New Kingdom [Tour V - Terminé] Empty

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
The New Kingdom [Tour V - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: Partie Sud de Westeros :: Le Bief :: Solfoyer-
Sauter vers: