AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
(flashback) Jon & Maedalyn « Like the open seas and shores, wedded by the planet force »
MessageSujet: (flashback) Jon & Maedalyn « Like the open seas and shores, wedded by the planet force »   Sam 4 Nov - 22:54

Maedalyn n’était plus une Cerwyn, mais désormais bel et bien une Glover. Mariée depuis quelques jours seulement, elle savait que son époux ne resterait pas bien longtemps à ses côtés. Elle ignorait encore si elle serait soulagée de son départ, ou bien si elle regretterait son absence. La jeune mariée allait bientôt, et à son tour, quitter Blancport et se retrouver à Motte-la-Forêt, fief de Lord Glover. Avec un beau-père qu’elle ne connaissait que trop peu et un domaine absolument inconnu. Tout ne serait que nouveauté et découverte. La nouveauté n’était pourtant pas un exercice avec lequel elle se sentait à l’aise, mais elle allait bien devoir subir l’expérience. Expérience qu’elle se devrait d’endurer avec dignité et distinction. Et pourtant, l’heure du départ sonnait. La cloche de la solitude tintait inlassablement et Maedalyn ne pouvait plus l’ignorer avec autant de ferveur qu’avant. Il était temps. Temps d’être une femme, mariée de surcroit et d’en accepter les effets. Elle souhaitait se prouver qu’elle pouvait le faire. Qu’elle pouvait réussir à tout gérer et réussir, seule.

L’agitation à Blancport se faisait entendre dans tout le château. Et bien que la jeune femme soit à l’étage, elle discernait l’atmosphère tendue qui y régnait. Décidée à enfin sortir de son antre, elle descendit dans la grande salle. Une salle envahit par les hommes qui, se préparant au départ, avaient pour la plupart le visage fermé et semblaient extrêmement concentrés. Il était temps d’organiser le départ des hommes pour la guerre.  Dans une heure tout au plus, elle se retrouverait seule en ces lieux, désormais si vivant, avec pour seules compagnies, celles de sa belle-sœur et de son beau-frère. Elle soupira sans même s’en rendre compte. La perspective de la solitude la guettait. Tel un loup ayant repéré sa brebis. Latente et pourtant repérable, elle connaissait déjà l’issue de l’histoire.

Maedalyn avait fait le tour des différentes salles, s’étant même retrouvée en cuisine pour constater l’avancée de la gestion des provisions qui accompagneraient leurs hommes. Fuyant l’ambiance un peu trop prenante, Maedalyn arriva à l’extérieur du château, enveloppée dans une cape lainée. Elle arriva près des écuries et reconnu la monture de Jon. Attrapant fermement les pans de sa robe pour la soulever, elle accéléra le pas, bravant le froid nordien. Arrivant près du cheval appartenant à Jon Sark, son regard parcourra les environs. La bête était attachée à une longe, mais pas de trace de son maître.

Passant ses doigts sur le chanfrein de l’étalon, évitant le licol, elle descendit près des nasaux. La peau de l’animal était toujours douce à cet endroit précis. Un sourire apparut sur le visage de la jeune femme. Elle entendit un mouvement derrière elle. Laissant ses mains près de la joue du cheval, elle se retourna.

« Jon. » soupira-t-elle.

Il approcha près de sa monture.

« J’espérais pouvoir vous trouver ici. Avec toutes les festivités de ces derniers jours, nous n’avons pas réussi échanger ne serait-ce que quelques mots. »

La jeune femme caressait toujours l’animal de manière à se détendre, fixant le museau de celui-ci.

« Merci d’être venu, Jon. » Elle le regarda enfin. « D’avoir fait le déplacement pour mon mariage, que j’estime, humblement, ne pas être une priorité pour vous. Votre présence m’honore, ainsi que l’amitié qui nous lie et qui perdure depuis toutes ces années. C’était important que vous soyez là… »

« …vraiment » insista-t-elle finalement.



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady et épouse du seigneur de la maison Glover.
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous levons le poing.
Messages : 864
Membre du mois : 82
Célébrité : Alexandra Dowling.
Maison : Glover. (née Cerwyn)
Nous levons le poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (flashback) Jon & Maedalyn « Like the open seas and shores, wedded by the planet force »   Ven 10 Nov - 12:41

Jon avait ce désir toujours encré en lui, celui de la solitude, de se laisser quelques instants pour lui et lui seul loin du tumulte qui régnait au château et à Blancport dans son ensemble. La bataille contre les Sauvegeons avait été gagné cette fois-ci, Jeyne avait épousé Lyman Lannister et elle s'en était allée. Il avait alors fallu penser à la suite, et la suite s'était précisée très rapidement. Depuis longtemps, l'ennemi se trouvait plus au Sud, le Conflans menaçait directement les frontières du Nord et à plusieurs reprises des hommes de ces terres si peu éloignés des leurs avaient envahis et saccagés tous ce qu'ils pouvaient sur leur passage. Harren Hoare, dit Harren le Noir, était depuis aussi longtemps l'ennemi de son père, celui que Torrhen Stark, le roi invaincu, combattait sans relâche depuis des années maintenant. Aujourd'hui, alors que les festivités du mariage de Bowen Glover et Maedelyn Cerwyn venaient tout juste de prendre fin, il était l'heure de partir dans l'espoir que cette fois le Nord allait triompher du Noir. Jon avait longuement participé aux préparatifs de ce nouveau départ pour la guerre, il s'impliquait de plus en plus dans les affaires du royaume, et puis cette fois, il allait avoir le grand honneur de mener lui-même dix milles hommes à travers le Conflans, c'était une grande responsabilité et une véritable reconnaissance de la part de son père à son égard. Cela ne pouvait empêcher néanmoins ses inquiétudes de resurgir et il avait été encore plus taciturne qu'habituellement. Ne profitant que de la célébration du mariage pour pouvoir se détendre un peu. Jon était quelqu'un de complexe, mais il était certain qu'il n'était pas reconnu pour son exubérance, en tout cas dans la sphère publique.

Alors après s'être recueillis, priant les Anciens Dieux de veiller une fois encore sur ses soldats, sur les siens et sur lui-même. Il n'était pas prêt encore à mourir, il voulait faire ses preuves et il donnerait son sang, sa vie pour le Nord, néanmoins si cela arrivait le plus tardivement possible, il n'allait en aucun se plaindre. On était alors venu lui dire que dans une heure, deux heures tout au plus, les hommes allaient prendre la route et alors il allait se préparer convenablement pour être le plus à l'aise possible lors du voyage, son épée toujours avec lui, le territoire ennemi ne leur ferait aucun cadeau en le voyant arriver avec autant d'hommes venus du Nord. Les hostilités entre chaque camp n'étaient pas seulement une histoire de rois qui s'opposaient, cela touchait jusqu'à la plus basse classe de la société, chaque royaume se haïssait du seigneur au plus simple des paysans. Il n'y aurait pas de secours là-bas avant un long moment. Il ne fallait pas faillir et surtout il fallait préserver les forces autant que les hommes. Plus nombreux seraient-ils à rejoindre les forces de Torrhen et mieux cela serait quand le moment sera venu d'affronter directement Harren. C'est avec l'esprit toujours aussi hermétique à ce qu'il se passait autour de lui, réfléchissant à diverses choses qu'il se rendit aux écuries, retrouver son cheval, prendre soin de lui, quelques friandises à la main, un dernier petit cadeau avant les différentes épreuves qui les attendraient.

Il ne fut pas totalement surpris en arrivant en ces lieux d'y retrouver Maedelyn. La jeune mariée semblait se porter bien, mais sans doute aurait-elle du aller trouver son époux pour pouvoir profiter des dernières minutes ensemble avant le départ. Jon était parfaitement conscient que les choses ne seraient simples pour personne, l'attente était aussi un lourd fardeau à porter et il était clair que personne ne savait quand ils reviendraient ou si même ils reviendraient. Il lui sourit doucement, se rapprochant un peu plus d'elle et du cheval à qui il donna une première friandise. « Je n'aurais manqué cela pour rien au monde. Il me paraissait normal d'être présent pour vous, au nom de notre amitié et celle que je suis également en train de créer avec votre époux. Il sera mon second pour les mois à venir, il est normal de lui montrer mon respect à son égard. Je regrette simplement de n'avoir pu empêcher le départ aussi prompt de Bowen quelques jours après votre mariage. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 1094
Membre du mois : 37
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (flashback) Jon & Maedalyn « Like the open seas and shores, wedded by the planet force »   Sam 11 Nov - 17:06

Jon s’était approché de son cheval. Le récompensant par une friandise, l’animal l’avala et ne broncha pas. Leur amitié semblait justifier sa présence à son mariage et Maedalyn se satisfaisait de sa réponse. Une réponse franche, juste, simple. Tout comme Jon. Dire qu’il n’aurait manqué cet évènement pour rien au monde la toucha plus que prévu. Il aborda un point sensible : celui du départ de son nouvel époux. Elle ignorait encore si elle allait regretter ou se réjouir de son départ. Seul l’avenir lui donnerait la réponse à cette question. Maedalyn se doutait que Bowen n’allait pas lui manquer plus que de raison étant donné le peu de moments qu’ils avaient eu l’occasion et le temps de partager Ils étaient mariés depuis quelques jours à peine et il fallait être déraisonné pour croire qu’ils allaient se manquer l’un l’autre. Car elle avait la franchise de s’avouer que ce ressenti serait probablement partagé par Bowen. Ils n’avaient pas eu le temps de développer ne serait-ce que des prémices de sentiments.

En revanche, la jeune femme respectait l’homme qu’elle venait d’épouser et lui trouvait de nombreuses qualités. Elle attendait seulement d’apercevoir des défauts qui se révéleraient au grand jour probablement plus tard. Un homme ne pouvait être aussi parfait, aussi lisse. Non, il devait y avoir un vice caché, quelque chose qui faisait que Bowen Glover n’était pas un homme si respectable que cela. Néanmoins, jusqu’à aujourd’hui, il ne lui avait donné aucune raison pour penser à mal de lui. Elle craignait qu’un jour, le masque tombe. Qu’un jour, elle voie le véritable visage de cet homme qu’elle avait épousé et qui se révélerait bien loin de l’appréciation première qu’elle avait eue pour lui.

Pour le moment, elle se trouvait avec Jon, avec qui elle avait décidé de passer un peu de temps. Elle retournerait ensuite auprès de Bowen pour passer avec lui les derniers moment à Blancport avant qu’ils ne se séparent pour peut-être de longs mois. Il s’excusa de lui voler son tout nouvel époux, aussi tôt.

Elle sourit, tout en regardant l’animal, immobile et sage.

« La guerre prédomine sur tout… l’amour, l’amitié, la famille, les mariages… Tout passe en second plan lorsque la guerre se déclare. » répondit-elle pour justifier leur départ. « J’ignore si un homme déclaré comme votre époux depuis seulement quelques jours puisse manquer… » c’était une réflexion générale, qui ne visait pas Bowen Glover en particulier.

« Je suppose que nous aurons l’occasion d’apprendre à mieux nous connaître par les missives… à défaut d’avoir eu le temps de le faire présentement. Je n’ai eu, que quelques jours pour apprendre à découvrir Bowen… et je n’ai pour le moment, rien à lui reprocher. Il est toujours courtois, prévenant... Et toutes les jeunes dames de son entourage semblent définitivement unanime pour affirmer que c’est un jeune homme admirable. Je devrais peut-être me laisser m’en convaincre…» Elle laissait entendre à Jon qu’il était envisageable que le charme de son époux opère sur elle. Maedalyn se rendait à l’évidence, déjà en quelques jours, il avait réussi à lui faire baisser sa garde si vaillamment arborée par la jeune femme.

Il est clair que se marier sans que le destin lui permette de connaître qui elle avait épousé la frustrait énormément. Non pas qu’elle soit attaché irrémédiablement à lui, mais en soit, Bowen était loin d’être un homme désagréable et laid. Il était heureusement pour elle, le contraire, courtois, doux et bel homme. Alors, l’envie de découvrir le personnage était tentante.

« Vous m’écrirez, je l’espère… pour me donner de vos nouvelles. »

« Votre cheval semble bien calme… » lança-t-elle en caressant l’encolure. « … est-il à l’image de son maître ? » demanda-t-elle en plongeant son regard inquisiteur vers Jon. Une pirouette linguistique pour demander indirectement comment se sentait Jon. Il allait partir à la guerre. Là, maintenant, incessamment sous peu. Dans quelles heures il serait parti. Son apparence, si tranquille, si maîtrisée, devait cacher une âme beaucoup plus tourmentée. Beaucoup plus agitée que ce qu’il laissait toujours paraître. Elle était son amie et non une étrangère. L’occasion pour lui de se confier, ou pas. Elle n’espérait rien. Juste lui laisser comprendre qu’elle pouvait l’écouter. Ou tout du moins, qu’elle s’inquiétait pour lui. Car c’était le cas. Jon ne laissait jamais rien paraitre. Alors on avait tendance à ne pas se soucier de s’il était heureux ou pas. De s’il était attristé ou non. La barrière, cette coquille de verre, semblait arriver à dissuader ses plus proches de s’inquiéter de lui. Mais pas Maedalyn.



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady et épouse du seigneur de la maison Glover.
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous levons le poing.
Messages : 864
Membre du mois : 82
Célébrité : Alexandra Dowling.
Maison : Glover. (née Cerwyn)
Nous levons le poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (flashback) Jon & Maedalyn « Like the open seas and shores, wedded by the planet force »   Sam 23 Déc - 10:50

Son départ ne l'angoissait pas tant que cela, il fallait dire qu'il attendait depuis si longtemps maintenant de faire ses preuves, de pouvoir montrer à son père, à ses différents instructeurs mais également aux soldats du Nord qu'il avait la capacité d'être un bon chef, que ce soit autant du côté politique, qu'un bon guerrier aussi qui savait mener ses troupes jusqu'à la victoire en faisant le moins de victime possible. Il fallait dire que sa dernière expérience sur un champ de bataille n'était pas réellement à sa gloire, il avait failli y passer et s'il n'y avait pas eu Bowen pour le venir en aide, il ne serait tout simplement plus là aujourd'hui. L'avenir ne se présentait pas comme quelque chose de plus accueillant pour autant. La guerre semblait s'être insinuée partout, que ce soit sur la terre ou dans le cœur des hommes. Jon savait pertinemment que les combats seraient rudes et que la guerre ne serait pas facile à gagner, mais il était nécessaire de la faire pour pouvoir espérer un jour vivre dans une paix plus assurée que celle d'aujourd'hui, où ses terres et son peuple ne seraient pas forcément menacés de chaque côté. Trop de nordiens avaient déjà payé le prix du sang, il fallait y mettre un terme d'une façon ou d'une autre. Chaque homme pensait savoir dans quoi il s'était engagé mais au final, personne ne savait réellement ce qui allait les attendre une fois qu'ils auraient passé les frontières du Nord et pénétrer dans le Conflans. En regardant Maedelyn, il se disait qu'il n'était pas juste pour une jeune mariée de devoir déjà dire aurevoir à son époux, quelques jours à peine après ses noces, sans avoir une quelconque promesse pour l'avenir. Que se passerait-il si Bowen ne revenait pas de cette campagne militaire et qu'aucun héritier ne se présente ? Il était sans doute encore plus dur pour Jon de savoir qu'il n'y avait aucune femme qui l'attendrait en partant de Blancport et même si des fiançailles avec Ysilia Royce avaient été prononcé, il ne la connaissait pas et le mariage semblait bien loin puisqu'il ne prenait pas la route du Val. Toutes ses interrogations disparaitraient sans aucun doute une fois qu'il aurait pris la route.

« J'aimerais pouvoir vous dire que je vous le ramènerais au plus vite, je ne sais si pour vous cela serait une bonne ou une mauvaise chose, c'est plus un cas de généralité. Il faut dire que depuis quinze ans nous ne connaissons que la guerre même si je n'en ai pas vécu une seule de mes propres yeux … J'ai grandis avec ce fardeau sur les épaules, avec cette implication que cela demandait à chacun d'entre nous … Il est important que cela cesse à présent au plus vite, pour que les générations futures n'aient pas à subir le même sort que nous, à voir nos pères, nos oncles, nos frères et nos cousins disparaitrent sous la lame des ennemis du Nord. Ce ne sera peut-être pas une promesse de bonheur, mais un soulagement certain pour chacun d'entre nous. » Il sourit légèrement, même si son air était quelque peu triste. « Je ne puis remplacer votre jugement, vous saurez vous faire une idée petit à petit de celui que vous avez épousé, mais je ne peux que confirmer les impressions que les jeunes dames du Nord ont bien pu vous donner, mais je n'ai que la vision d'un compagnon d'armes, pas d'une jeune femme pouvant avoir quelques inclinaisons pour celui-ci. » Il se mit à rire un peu tout en caressant l'encolure du cheval.

« Je ne manquerais pas de vous écrire, je ne vous promets rien sur la régularité des missives que je pourrais vous adresser, je ne voudrais pas que nos ennemis puissent connaître nos positions une fois en territoire ennemi mais soyez sûr que je vous donnerais des nouvelles. » Il regarda l'animal avant d'hausser les épaules et de regarder à son tour Maedelyn. « Son maître est bien moins calme à l'intérieur qu'il n'y paraît à l'extérieur mais je me garde le droit d'être confiant pour le moment, nous devons y arriver nous n'avons pas le choix … Si nous perdons cette fois-ci alors Harren aura sans doute les moyens de nous détruire définitivement. Il en va de l'honneur du Nord, des nôtres, de notre avenir, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour parvenir à nos fins et éliminer cette menace qui pèse de plus en plus sur nos vies. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 1094
Membre du mois : 37
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (flashback) Jon & Maedalyn « Like the open seas and shores, wedded by the planet force »   Sam 6 Jan - 13:16

Il y a avait toujours quelques temps morts lorsque Maedalyn discutait avec Jon. Il prenait son temps pour répondre. Réfléchi était le loup. Mais la jeune femme avait d’abord été déroutée par l’attitude froide et distante du Stark. Ce n’est qu’à force de longues années de pratique qu’elle s’était habituée au caractère du jeune homme, parfois déroutant. Forcée de constater qu’on s’habituait tout de même à sa force tranquille. Les voilà qui reparlait de guerre. La jeune femme avait l’impression que leur génération n’avait que ce mot là à la bouche. Ils étaient nés dans un monde en guerre. Et ils mourront également dans un monde ensanglanté. Rares étaient ceux qui avaient été épargnés. Même s’ils ne souhaitaient pas en parler, le sujet s’immisçait presque continuellement dans leur conversation. Son époux et Jon allaient partir. A la guerre, il en va de soi.

« Bonne ou mauvaise chose… Comment vous répondre avec sincérité… » conclu-t-elle par dépit.

La jeune femme passa sa main sur le cheval, caressant d’un rythme lent l’animal.

« Un jour vous serez à ma place, Jon. Pas… exactement à ma place, j’en conviens, mais vous vous retrouverez bien marié un jour. Marié à une personne dont vous ne connaissez rien, ou pas grand-chose. Vous vous rappellerez probablement de cette conversation. Vous ressentirez peut-être même combien je peux être mal à l’aise dans cette nouvelle place d’épouse. Vous vous sentirez peut-être mal à l’aise également dans votre rôle d’époux. Et vous vous direz que vous n’avez pas tellement eu le choix. Non. Encore moins vous que moi, d’ailleurs. »

Elle fit une pause, reconcentrant son regard sur sa monture toujours aussi calme aux côtés de son maître. « Et nous en reparlerons probablement, j'imagine… » Elle eut un sourire gêné.

« A ce propos… votre père ne vous a-t-il toujours pas trouvé une épouse ? »

Il était évident que cela arriverait dans un futur proche. Jon et tout ce qu’il représentait se devait de se lier avec un autre royaume. Maedalyn paraissait étonnée que des pourparlers n’aient pas été engagés.

« Je vous rejoins… seul le temps pourra me révéler au grand jour la réelle personnalité de l’homme que je viens d’épouser. Mais le temps, c’est ce qu’il nous manque, justement. »

Il lui promit de lui écrire. C’est tout ce dont elle voulait s’assurer.

« J’imagine bien aisément que je ne ferais pas partie votre priorité dans l’envoi de vos missives, néanmoins cela me tranquillisera d’avoir de vos nouvelles de temps en temps… »

Certes, elle n’était qu’une amie. Elle ne faisait pas partie des membres de sa famille. Elle n’était ni Jeyne, ni Walton, ni Torrhen. Elle ne recevrait pas de missive toutes les semaines mais ce n’est pas ce qu’elle attendait.

« …ne vous excusez pas sur la régularité de vos corbeaux… je sais que cela peut-être… compliqué. »

« Vous trichez à présent, Lord Stark ? » plaisanta-t-elle ironiquement lorsqu’il lui expliqua qu’il était moins calme qu’il n’y paraissait. Que l’image qu’il pouvait renvoyer n’était pas ce qu’il ressentait. Maedalyn savait que le jeune homme était ainsi : son attitude de glace n’était jamais le réel reflet du feu qui pouvait brûler en lui. Le loup cachait bien son jeu. Reprenant son sérieux et sa mine de circonstance, elle observa Jon.

« Je n’ai aucun doute sur votre volonté de voir le Nord victorieux, ni même de le conduire vers la victoire. Vous avez été élevé en ce sens. (...) J'imagine que nous ne savons pas combien de temps durera la guerre, ni même quand vous reviendrez...» Elle sourit presque ironiquement réalisant son impatience et devant le fait que le futur était indécelable. « Vous n'êtes même pas partis. C'est encore plus déconcertant de ne pas savoir... »

Elle fit basculer sa main sur l’une des rennes et serra le cuir entre le bout de ses doigts.



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady et épouse du seigneur de la maison Glover.
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous levons le poing.
Messages : 864
Membre du mois : 82
Célébrité : Alexandra Dowling.
Maison : Glover. (née Cerwyn)
Nous levons le poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (flashback) Jon & Maedalyn « Like the open seas and shores, wedded by the planet force »   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
(flashback) Jon & Maedalyn « Like the open seas and shores, wedded by the planet force »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Mek' pour l'open de peinture GW
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» ND Open IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Nord :: Blancport
-
Sauter vers: