AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
I brought you a gift // Loren Lannister
MessageSujet: I brought you a gift // Loren Lannister   Mer 1 Nov - 16:08




I brought you a gift
Briséïs & Loren Lannister



Emmitouflée dans une longue cape de voyage, son capuchon rabattu sur sa tête afin de dissimuler son visage, Briséïs serpentait entre les différents attroupements d'hommes qui avaient monté le camp pour la nuit. Le vin devait déjà couler à flots étant donné les rires gras ainsi que les jurons qui raisonnaient dans toutes les allées. Une odeur presque écœurante de graisse et de viande s’échappait des différents feu de camp, obligeant la jeune femme à se couvrir le nez pour ne pas rendre son dernier repas. Malgré sa tenue de voyage constituée d'un pantalon en cuir ainsi que de cuissardes plus adéquat qu'une robe pour monter à cheval, le regard de certains soldats se faisait insistant sur sa silhouette féminine. Cependant, la présence des trois mercenaires des Cent Délices à ses côtés semblait pour le moment tenir les importuns à l'écart.

Après plusieurs jours de chevauchée, la jeune maquerelle et sa suite avaient enfin réussi à rejoindre la troupe de Loren Lannister. Contrairement à ce qu'elle avait entendu dire au Cent délices, le nombre de soldats semblait avoir été réduit de moitié. A vu d’œil, seulement 150 à 200 hommes étaient présents, cependant ce n'était, de toute manière, pas les simples troufions qui l'intéressait, aucun d'entre eux n'aurait été en mesure de requérir ses services sans voir leur solde du mois partir en fumée en quelques heures.

Pour plus de discrétion, Briséïs avait fait dresser sa tente un peu à l'écart du campement. Si l'endroit n'était pas aussi cossu que l'était le bordel à Port-Lannis, l'arrangement n'en était pas moins charmant et adapté à sa destination. Une dizaine de filles ainsi qu'un jeune garçon afin de parer à toutes les demandes, y attendaient déjà les clients. Restait maintenant à faire connaître sa présence auprès du plus fidèle et sans aucun doute du plus riche d'entre eux...

" Halte ! " leur intima un des gardes alors que Briséïs et ses hommes arrivaient à la hauteur de la tente royale. " Le roi Loren ne souhaite pas être dérangé, j'ai ordre de ne laisser entrer personne, " déclara-t-il gravement en posant une main menaçante sur la garde de son épée.

Briséïs le fixa un instant puis acquiesça silencieusement, peu étonnée par ce type d'accueil. La jeune femme se tourna ensuite vers l'un de ses mercenaires et lui adressa un signe de tête. Immédiatement, l'homme sortit une bourse de sa poche et s'approcha du garde. Ce dernier, probablement appâté par le bruit des pièces qui s’entrechoquaient entre elles, sembla se décontracter légèrement. Sa main quitta la garde de son épée pour accueillir les quatre lions d'or que lui tendait le mercenaire.

" Qui dois-je annoncer ? " demanda-t-il après avoir rangé les pièces.

" Briséïs de Port-Lannis, " répondit-elle simplement.

L'homme échangea un bref coup d’œil avec son compagnon qui acquiesça d'un signe de tête, non sans dissimuler un petit sourire goguenard aux coins de ses lèvres. Visiblement, l'autre garde savait à qui il avait affaire, mais il se garda bien de faire une quelconque remarque.

" Restez-là, je vais voir si sa Majesté daigne vous recevoir, " déclara le garde avant de disparaître sous la tente.


©TENNESSEE.


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Tenancière des Cent Délices
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 53
Membre du mois : 61
Célébrité : Hannah New
Maison : /
Caractère : ▪▪ Ambitieuse ▪▪ Indépendante ▪▪ Audacieuse ▪▪ Convaincante ▪▪ Franche ▪▪▪️▪️Sensible ▪▪ Intransigeante ▪▪ Autoritaire ▪▪Vénale▪▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I brought you a gift // Loren Lannister   Jeu 2 Nov - 12:52

Le roi venait de faire sortir son écuyer, son armure se trouvait enfin sur son mannequin et son arme posée non loin de là. Le pourpoint de cuir était tout de même bien plus confortable qu'une armure pour tous les jours. Loren soupira en se posant sur sa chaise, derrière un bureau. Son regard balaya les quelques lettres devant lui. L'air désintéressé sur son visage montrait bien le manque flagrant d'envie de faire de la paperasse en cet instant présent.

Son regard glissa jusqu'à la lettre de sa fille, lui arrachant un petit sourire. Puis jusqu'à quelques autres lettres bien moins intéressantes. Loren soupira à nouveau. La route jusqu'à Vivesaigue allait encore être assez longue et il lui fallait bien trouver de quoi s'occuper une fois la route faite. Se balader dans le camp avec les chevaliers était assez évident, mais aussi assez court, au grand regret du seigneur du Roc qui se retrouvait à tapoter sur le bureau en cherchant la motivation.

Quelques bruits dehors attirèrent brièvement son attention, il leva un peu les yeux avant de se lever sa chaise, tant qu'à faire autant aller voir, peut-être certains ivrognes étaient-ils en train de faire l'après beuverie, ou bien quelque chose d'un peu plus important méritant son attention. Quoi que sur l'instant beaucoup de chose suffiraient à retenir son intention, tant l'idée de partir des tâches administratives ne l'enchantait guère.

« Votre Majesté. Briséis de Port-Lannis souhaite vous voir. »

Loren s'immobilisa en voyant le garde rentrer, puis poser genou à terre devant le souverain. Briséis ? Un mince sourire éclot sur le visage du Roi, avant qu'il ne le renferme pour signifier au soldat de faire entrer la dame. Il s'en retourna au cœur de sa tente, Loren ne s'attendait certainement pas à trouver la gérante des Cent Délices à sa suite. Si quelques questions lui vinrent en tête il la laissa rentrer en premier, un mince sourire aux lèvres, avant de la saluer.

« Madame. Bienvenue, je n'ai hélas pas grand confort à vous offrir ici, si ce n'est un peu de vin ou de viande. »

Le roi indiqua du doigt un plateau un peu plus loin, signifiant rapidement qu'elle pouvait en prendre si elle le désirait. Le Seigneur du Roc connaissait bien l'établissement de la jeune femme derrière lui, il préférait éviter que ce genre de choses ne s'ébruitent trop, pour autant il était presque de nature publique que le seigneur de Castral-Roc n'était pas le plus fidèle des maris de Westeros, au grand regret de la reine de l'ouest.

« Et bien, je ne m'attendais pas à vous voir ici Briséis. Nous sommes ici bien loin de l'affluence de Port-Lannis, qu'est-ce qui vous amène donc sur la route de Vivesaigue ? Voyage indépendant ? Ou bien un sursaut de soutien pour les troupes de la couronne ? »

Le petit sourire sur le visage du Roi se mut en air légèrement moqueur, il avait sa petite idée sur la raison de la présence des Cent Délices si près de l'armée de l'Ouest. Les hommes risquaient fort d'être reconnaissants à la gérante d'avoir emmené avec elle du personnel si cela était bien le cas. A moins qu'elle ne soit là simplement en voyage comme, de mémoire de Roi, elle le fait par moment. Le roi attrapa une coupe de vin et se servit, proposant d'un petit geste d'en servir une également à la gérante.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi de l'Ouest
Âge du Personnage: 37
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Un Lannister Paie toujours ses dettes !
Messages : 341
Membre du mois : 85
Célébrité : Nikolaj Coster-Waldau
Maison : Lannister
Un Lannister Paie toujours ses dettes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I brought you a gift // Loren Lannister   Jeu 2 Nov - 20:35




I brought you a gift
Briséïs & Loren Lannister



Lorsque le garde revint pour l'informer que le roi était prêt à la recevoir, Briséïs fit signe à ses mercenaires de rester dehors d'un simple signe de tête. La jeune femme s'engouffra alors dans la tente et rabaissa son capuchon, révélant un large sourire.

Si la relation qu'elle entretenait avec le souverain de l'Ouest se limitait à de fugaces échanges commerciaux, Birséïs l'avait toujours trouvé de bonne compagnie. Il savait se montrer abordable et savait toujours trouver le bon mot pour détendre l'atmosphère.

" Majesté, " salua-t-elle son hôte en lui offrant une gracieuse révérence. " Ne vous en faite pas pour moi Sir. J'ai emmené tout ce dont j'ai besoin et bien plus encore..., " répondit-elle en se redressant, son sourire se faisant plus complice.

Le lion couronné devait la connaître assez maintenant pour se douter qu'elle n'avait pas fait tout ce chemin rien que pour admirer les plaines qui s'étendaient à perte de vue. Cela aurait d'ailleurs été stupide de ne pas profiter d'un tel rassemblement d'hommes, envoyés loin de chez eux sans aucune femme pour réchauffer leur paillasse la nuit venue.

Alors que Le roi lui désignait une table sur laquelle trônaient de la viande ainsi qu'une cruche de vin, Briséïs retira ses gants et s'en approcha.

"Pour tout vous dire j'ai eu vent de votre petite escapade dans le Conflans et je me suis dis que vous pourriez avoir besoin d'un peu de compagnie..., " déclara-t-elle tout en laissant son regard glisser sur le gibier dont l'odeur ne lui donnait pas plus envie que celui qui se faisait dorer à l'extérieur de la tente. " Et sachez Majesté, que je me soucie particulièrement du moral des troupes, " ajouta-t-elle à sa dernière question, un brin provocatrice, en lui jetant un regard par-dessus son épaule tandis qu'elle se servait une coupe de vin.

Une fois chose faîte, la jeune maquerelle s’appuya nonchalamment contre la table et porta le liquide rougeâtre à ses lèvres.

" J'ai d'ailleurs avec moi plusieurs trésors qui pourraient vous convenir," dit-elle en agitant légèrement sa coupe afin d'en libérer les arômes. "Excellent, ce vin," commenta-t-elle distraitement avant de reporter son attention sur son interlocuteur. "Je disais donc que je n'étais pas venue seule. Je pourrais vous présenter Jhiqui, c'est une nouvelle acquisition fraîchement débarquée des Iles d'été, sa peau est aussi noire que le charbon et je peux vous assurer qu'elle s'enflamme tout aussi vite que ce dernier. Cependant, si l'exotisme ne vous sied guère ces jours-ci, j'ai également quelques mets bien de chez nous. Il me semble que vous connaissez déjà Tysha et Ros, peut être même Ilyana...," déclara-t-elle sans ambages.

Si quelques années en arrière la jeune femme aurait été bien incapable de parler d'êtres humains de la sorte, aujourd'hui, elle le faisait presque naturellement. Pour dire vrai, Briséïs avait rapidement réalisé que dans ce genre de commerce mieux valait adopter le langage du client, surtout lorsqu'on était une femme. Quand bien même les putes étaient également faîtes de chair et de sang, elles n'en restaient par moins de vulgaires marchandises dont on pouvait user à sa guise en échange de quelques pièces d'or.

©TENNESSEE.


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Tenancière des Cent Délices
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 53
Membre du mois : 61
Célébrité : Hannah New
Maison : /
Caractère : ▪▪ Ambitieuse ▪▪ Indépendante ▪▪ Audacieuse ▪▪ Convaincante ▪▪ Franche ▪▪▪️▪️Sensible ▪▪ Intransigeante ▪▪ Autoritaire ▪▪Vénale▪▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I brought you a gift // Loren Lannister   Ven 3 Nov - 19:46

Les discussions avec la gérante étaient toujours divertissantes, elle était aussi bonne oratrice que son établissement était renommé, ce qui n'est pas rien. Elle confirma rapidement ne pas être venue les mains vide, arrachant un petit sourire au Roi de l'Ouest. Des souvenirs lui revint et il acquiesça sans donner de réponse à une question, simplement saluant l'initiative. Loren savait profiter des merveilles de la nature et Briséis en possédait un bon nombre.

« Une bien bonne chose alors, si vous disposez de choses que je n'ai pas, alors nous pourrons sans doute nous entendre. »

Allait-il consommait ? L'envie ne lui manquait pas. Pour autant il était plus difficile de nier ses pratiques lorsqu'il était ainsi de sortie avec deux cents hommes. Pour le moment le seigneur du Roc mit de côté cette pensée, une discussion pouvait déjà animer la soirée, avec un peu de chance. La maquerelle était douée dans ses mots et savait flairer le bon filon. Elle le confirma au Roi sans plus attendre.

Elle était bien entendu venue pour l'armée, une occasion en or de se faire voir tout en faisant un profit certain. La plupart des hommes dans l'escorte n'auraient aucune scrupule à tromper leur épouse. Certains n'en avaient peut-être même pas, ou plus pour les anciens. Toujours est-il qu'il y avait de fortes chances que l'affaire de Briséis fonctionne ici. Loren fit quelques pas dans sa tente, tout en écoutant la femme derrière lui expliquer son soucis du moral des hommes.

« Bien entendu. Chacun se soucie autant que faire se peu du bien être et du moral d'une escorte royale, surtout si celle-ci a de l'or. »

La discussion se poursuivit. Briséis s'adressa plus directement au Roi, détendue au possible elle affirma avoir quelques atouts en poche, de quoi satisfaire le Roi. Loren s'immobilisa, coupe en main en écoutant la maquerelle lui expliquer ses trésors, tout en complimentant le vin royal. Le Roi fit un petit signe de tête pour confirmer la qualité du vin, tout en invitant la gérante à poursuivre son exposition.

Briséis expliqua à Loren avoir à disposition une nouvelle employée venue des îles d'été, tout en vantant les talents de celle-ci. Le Roi de l'Ouest l'écouta attentivement, puis ne retint pas un petit sourire à l'évocation de quelques noms qu'il connaissait déjà. Briséis finissait de parler et Loren allait se poser sur une chaise, tout en buvant une gorgée de vin avant de reprendre la parole, décontracté.

« Tysha m'a toujours épaté. Elle a un sacré talent, ravi de la savoir à nos côtés pour ce voyage. »


De nouveau le roi fit une pause, se mordillant la lèvre tout en cherchant quelques mots à donner à la suite de cela. Il connaissait également les deux filles mentionnées par la maquerelle, mais Tysha avait toujours eu son attention, tant il la reconnaissait méticuleuse dans son métier.

« Enfin, vous avez ramenez la crème de la crème n'est-ce pas ? »

Certains trouvent déshonorable ces pratiques. Bah, au diable ceux-là, les plaisirs de la vie n'ont jamais été évité par le roi de l'Ouest et il a toujours été un fervent pratiquant. Et puis au fond, cela fait marché le commerce pour l'Ouest. Un instant plus tard Loren reprit son sérieux, posant sa coupe de vin et plantant son regard dans celui de la maquerelle.

« Mais dites-moi Briséis. Comptez-vous nous accompagner jusqu'à Vivesaigue ? Avez-vous prévu une escorte pour votre affaire ? Nul ne sait ce qui nous attend le lendemain : nous sommes au milieu d'une guerre ici. »

Et l'attaque de l'escorte de la princesse Lannister avait prouvé que certains ne cherchaient pas que des ennemis à tuer.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi de l'Ouest
Âge du Personnage: 37
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Un Lannister Paie toujours ses dettes !
Messages : 341
Membre du mois : 85
Célébrité : Nikolaj Coster-Waldau
Maison : Lannister
Un Lannister Paie toujours ses dettes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I brought you a gift // Loren Lannister   Sam 4 Nov - 21:06




I brought you a gift
Briséïs & Loren Lannister



" A n'en point douter, " acquiesça-t-elle avec un sourire complice.

Loren Lannister avait toujours su se montrer généreux en affaire et aucune des filles n'était jamais venue se plaindre de lui, bien au contraire. Briséïs appréciait ce genre de client : fidèle et facile à satisfaire. Qui plus est, se retrouver dans les petits papiers d'un homme de son rang était un avantage plus que certain pour une fille de sa condition.

Cette fois Briséïs ne put s'empêcher de laisser échapper un léger rire aux derniers mots de son souverain, qui sous-entendait sa nature vénale. Décidément, il ne la connaissait que trop bien, ou bien n'était-ce que ce qu'il pensait de tous les vendeurs de chairs en général... Quoiqu'il en soit, la jeune maquerelle ne se fatigua pas à nier et se contenta de lui offrir un regard amusé.

L'ouestrienne ne fût pas étonnée d'entendre son interlocuteur vanter la qualité de Tysha. Effectivement, la jeune prostituée était un des plus beaux trésors des Cent Délices. Sa bouche pulpeuse, ses longs cheveux noirs, ses yeux aussi bleu que des eaux limpides la rendaient particulièrement populaire auprès de la clientèle. Fougueuse et indomptable, à l'image de ses origines dorniennes, Tysha avaient également des courbes à faire damner le grand Septon lui-même. En sus, elle était de celles qui avait assez d'esprit pour divertir les clients autrement qu'en écartant simplement les cuisses.

Spoiler:
 

"Elle n'aurait manqué ce voyage pour rien au monde. Je crois bien qu'elle se languie de vous, Majesté, " déclara-t-elle avant d'avaler une nouvelle gorgée de vin.

Si dire cela était sans doute un peu excessif, le roi de l'Ouest n'en était pas moins un client apprécié parmi les prostituées des Cent Délices. Bel homme et de compagnie agréable, chacune des filles de l'établissement se félicitaient d'avoir un jour où l'autre put être choisie par lui.

"Mon établissement a une réputation à tenir," confirma-t-elle avec un large sourire.

Soudain, l'expression du roi se fit plus sérieuse et Briséïs en tira une pointe d'inquiétude. Avait-elle dit ou fait quelque chose d'inconvenant ?

" C'est effectivement mon intention. A moins que cela ne vous incommode Majesté, sans quoi je rentrerais à Port-Lannis au petit matin, " répondit-elle en se redressant légèrement. "J'ai avec moi quelques mercenaires, de fines lames qui n'ont jamais failli à assurer ma protection et celle de mes employés," affirma-t-elle avec sérieux. "Je suis consciente du risque que je prends en venant ici, mais la guerre ayant fait fuir bon nombre de marchands, il y a des places à prendre et de l'or à gagner, " expliqua-t-elle franchement, son interlocuteur lui ayant de toute manière, déjà laissé entendre qu'il savait parfaitement ce qu'elle était venue chercher.

"On dit que Torrhen Stark lui-même se trouverait à Vivesaigues. Loin de moi l'idée de me mêler des affaires du royaume, mais peut être que quelques heures passées en compagnie de nos amies l'aideraient à se détendre un peu..., à se montrer plus conciliant,"déclara-t-elle en ponctuant sa phrase par un petit sourire mutin.

Briséïs n'était pas dupe, ce départ de l'escorte royale pour Vivesaigue n'avait rien d'une visite de courtoisie. Si le vieux loup se trouvait bel et bien au château, une rencontre entre l'empire et l'Ouest serait nécessairement à l'ordre du jour.


©TENNESSEE.


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Tenancière des Cent Délices
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 53
Membre du mois : 61
Célébrité : Hannah New
Maison : /
Caractère : ▪▪ Ambitieuse ▪▪ Indépendante ▪▪ Audacieuse ▪▪ Convaincante ▪▪ Franche ▪▪▪️▪️Sensible ▪▪ Intransigeante ▪▪ Autoritaire ▪▪Vénale▪▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I brought you a gift // Loren Lannister   Mer 8 Nov - 23:09

La maquerelle vendait ses produits comme possible, avec un talent non dissimulé pour ce sujet. Et le roi de l'Ouest n'était un client difficile à satisfaire en cette matière. Tandis que la gérante des cents délices affirmait que Tysha avait souhaité participer au voyage et avait une certaine envie de revoir le roi celui-ci esquissa un sourire. Il ne pouvait pas nier avoir une certaine envie de son côté aussi, tant la Tysha était douée.

Si la mémoire du roi ne lui faisait pas défaut elle était la première lui ayant fait connaître les cent délices et sans aucun doute celle l'ayant fidélisé. Enfin, si fidèle peut-être employé dans ce genre de cas. Nul doute que les autres clients devaient autant apprécier leur expérience que le Roi de l'Ouest, mais celui-ci avait toujours eu l'impression d'être un peu à part. Peut-être le fait qu'il soit Roi... Fort probable même. L'argent et le pouvoir étaient toujours des atouts de taille.

Le petit sourire en coin du Roi montrait malgré tout une certaine envie de l’intéressé de revoir la dénommée Tysha. D'autant que Loren le savait les cent délices n'avaient jamais déçu un client, lui compris. C'était plutôt un point positif d'avoir ce genre de soutien moral pour ses troupes, quand bien même ce n'était pas la guerre. Et puis, le roi avait son propre intérêt à voir les cents délices à leur suite.

Le Seigneur du Roc voulait remonter son image et l'opinion que certains avaient de lui, effacer l'image du Roi absent qui lui avait tant collé à la peau lorsqu'il désertait son rôle en laissant sa femme gérer le royaume. Cela passait par tous les aspects du Roi loin du pouvoir connu à l'Ouest et au-delà. Y compris sa passion pour le sexe opposé. Mais il est difficile de repriser une passion, même pour un roi.

« Ce serait un plaisir de la revoir, content d'apprendre que l'inverse semble partagé. »

Le petit sourire sur le visage du Roi montrait non seulement le fait qu'il appréciait la prostitué mais également le doute qu'il avait sur la véracité des propos de Briséis. Tysha était payée pour être avec le Roi, au final malgré le prestige de voir le lion avec soit, cela restait un client. Et qui dit client, dit sourire et joie devant et seul les sept savent ce qui arrive une fois le client parti. Mais soit, Loren arrivait à vivre avec cela.

Après tout Tysha n'était pas la seule qu'il voyait hors de son couple. Si il appréciait sa compagnie le roi était tout aussi à même de l'oublier. Lorsque la conversation dériva sur les dangers de la route Briséis se montra au courant des dangers, affirmant avoir emmené des hommes en arme mais ne suivre le cortège que si le roi acceptait. Elle continua en avouant venir pour essayer de convaincre l'Empereur de consommer.

« Entendu, vous pouvez nous suivre je n'y vois aucun problème, n'hésitez pas à faire appel aux hommes de l'ouest si le besoin s'en fait sentir. »

Loren fit une pause, puis reprit sur le suje de l'Empereur.

« Évitez d'appeler Torrhen Stark, préférez Braenaryon. J'ignore s'il prendrait la mouche, mais il semble avoir abandonné sa dynastie pour une autre, quand bien même cette idée d'Empire soit aussi étrange qu'inquiétante. J'espère que vous parviendrez à le détendre, je doute fort d'avoir le même effet. »

Loren rigola un court instant avant de boire une coupe de vin, ses pensées dérivant vers la rencontre à venir.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi de l'Ouest
Âge du Personnage: 37
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Un Lannister Paie toujours ses dettes !
Messages : 341
Membre du mois : 85
Célébrité : Nikolaj Coster-Waldau
Maison : Lannister
Un Lannister Paie toujours ses dettes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I brought you a gift // Loren Lannister   Lun 13 Nov - 12:40




I brought you a gift
Briséïs & Loren Lannister





Un large sourire éclaira le visage de la jeune tenancière tandis que le roi lui avouait avoir lui aussi envie de revoir Tysha. La douce musique des pièces d'or s’entrechoquant semblait déjà se faire entendre à ses oreilles et les sept seuls savaient à quel point l'ouestrienne aimait cette mélodie.

"Et bien cela peut parfaitement se faire. Je peux vous la faire envoyer ici même pour plus de discrétion, " lui proposa-t-elle sans prendre la peine de passer par quatre-chemins. "Certains de mes hommes m'attendent à l'extérieur, je peux leur ordonner d'aller la chercher sur-le-champ si cela vous sied," ajouta-t-elle en désignant d'un vague geste de la main l'entrée de la tente.

Si la passion du roi de l'Ouest pour les filles de joie n'était qu'un véritable secret de polichinelle, Briséïs n'en pensait pas mois que le lion préférerait sans doute ne pas afficher trop publiquement sa lubricité, d'autant plus que la nature de ce qu'abritait la tente installée à l'écart devait déjà avoir fait le tour du camp et attiré bon nombre de rôdeurs.

"Merci, Majesté, vous êtes trop bon," le remercia-t-elle après qu'il l’eût autorisé à suivre le cortège royal tout en lui indiquant que si le besoin s'en faisait sentir elle pourrait également demander l'assistance des troupes.

Intérieurement, Briséïs se gratifia d'avoir su fidéliser des hommes tels que Loren Lannister. Il était toujours bon d'avoir des connaissances dans les hautes sphères de Westeros d'autant plus lorsque l'on faisait partie du petit peuple. Contrairement à bons nombres de ses confrères, la jeune femme pouvait se targuer d'être placée sous la protection directe du roi de l'Ouest et de pouvoir, de ce fait, voyager plus sereinement. Bien entendu, la tenancière n'était pas dupe et elle savait pertinemment que ce genre de lien était fragile et pouvait se briser à tout instant.

Briséïs se laissa aller à rire ostensiblement et de bon cœur à la plaisanterie de son souverain concernant Torrhen Braenaryon. Nul doute que le roi de l'Ouest ne jouissait pas des mêmes attributs ni même des compétences en matière de distraction que les filles des Cent Délices. Quoi que certains hommes pouvaient avoir une étrange attirance pour d'autres hommes et préférer la rudesse d'un torse mâle aux courbes sensuelles d'un corps féminin.

"C'est bien noté, je me garderai bien de commettre cet écueil," répondit-elle tandis que le lion lui rappelait de se montrer prudente quant à sa manière de s'adresser à l'empereur auto-proclamé. "Si je puis me permettre, ne trouvez vous pas cela étrange qu'un homme puisse ainsi renoncer à son nom, à son héritage ?" s'enquit-elle en fronçant légèrement les sourcils. "Malgré ma maigre connaissance des règles qui régissent la noblesse, il me semblait que même dans le Nord, les femmes avaient pour usage de renoncer à leur nom au profit de celui de leur époux," ajouta-t-elle avant de boire une autre gorgée de vin.

Son questionnement était sincère, tout comme sa curiosité. Jusqu'alors Briséïs n'avait entendu parler du vieux loup que part quelques ragots sans jamais avoir eu l'avis d'une personne qui l'aurait rencontré en personne. Ayant l'intention de demander audience auprès du nordien, la tenancière était avide de toutes informations sur sa personne. Il était toujours utile de savoir à qui l'on avait affaire surtout lorsque l'on souhaitait lui vendre quelque chose.



©TENNESSEE.


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Tenancière des Cent Délices
Âge du Personnage: 26
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Messages : 53
Membre du mois : 61
Célébrité : Hannah New
Maison : /
Caractère : ▪▪ Ambitieuse ▪▪ Indépendante ▪▪ Audacieuse ▪▪ Convaincante ▪▪ Franche ▪▪▪️▪️Sensible ▪▪ Intransigeante ▪▪ Autoritaire ▪▪Vénale▪▪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I brought you a gift // Loren Lannister   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
I brought you a gift // Loren Lannister
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A gift to Haiti from the White House: right-wing dictators for you!
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏
» Heather Lannister
» Garett Lannister / The Masters of Lion's (Terminée)
» MAISON LANNISTER ▲ je rugis [1/4]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Conflans
-
Sauter vers: