AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
My daughter, my responsibility // Argella Durrandon
MessageSujet: My daughter, my responsibility // Argella Durrandon   Mar 29 Aoû - 21:19




My daughter, my responsibility
Livia Torth & Argella Durrandon





Après des jours et des jours de voyage, Livia arriva enfin à destination. Le temps n’avait pas été clément et c’était peu de le dire. Légèrement chancelante et extrêmement fatiguée, l’Oragoise descendit du carrosse qui l’avait mené du port le plus proche à Fengué en acceptant la main que lui offrait l’un des gardes de Torth qu’elle avait emmené avec elle. Ses trois dames de compagnie étaient également du voyage et eu égard à l’extrême pâleur de leurs visages, aucune d’elles ne semblaient l’avoir véritablement apprécié.

N’ayant pas voulu prendre le risque de se faire congédier dès son arrivée, Livia avait pris soin d’envoyer un corbeau à la nouvelle reine de l’Orage afin de la prévenir de sa venue. Elle lui avait également demandé de ne pas en faire mention à Ayana, expliquant qu’elle souhaitait lui faire la surprise. En vérité, l’Oragoise avait surtout craint que sa fille n'oppose son veto à sa venue.

La suite restreinte de la maison Torth était donc attendue et Livia fût soulagée d’apprendre que la reine ne pouvait pas la recevoir dans l’immédiat. Ses cheveux étaient dans un état épouvantable tandis que sa tenue de voyage empestait probablement la sueur et les relents de marées.

Guidée par quelques serviteurs du château, Livia rejoignit les appartements qui lui avaient été attribués. Ses derniers étaient très loin d’être exceptionnels et elle ne put s’empêcher de ressentir de l’amertume tandis que ce manque de considération la renvoyait immanquablement au faible rang de sa maison sur le grand échiquier de Westeros.

Malgré l’irrésistible envie de se glisser sous les draps qui recouvraient son lit et de dormir pendant des jours, Livia s’efforça de se baigner et de se rendre présentable au cas où Argella daignerait la recevoir dans la soirée. Souhaitant faire bonne impression devant sa nouvelle souveraine, l’Oragoise revêtit une somptueuse robe grise aux reflets violacés dont le col était agrémenté par une étole noire. Ses longs cheveux étaient remontés en un chignon tandis que son maquillage cachait au mieux les cernes qui lui dévoraient les yeux.

Lorsqu’elle fût enfin prête, Livia fit demander sa fille, mais sans grande surprise cette dernière était introuvable. Si Ayana avait toujours eu pour mauvaise habitude de profiter de l’inattention de sa mère pour aller arpenter des lieux incongrus, nul doute qu’une fois laisser livrée à elle-même, loin de la maison et surtout loin de la surveillance maternelle, cette manie n’en serait qu’accentuée.

Ce ne fût finalement que lorsque la nuit fut totalement tombée sur le château et que le brouhaha de la cour eu finalement laissé place au silence qu’un des gardes de la Durrandon se présenta à sa porte pour lui annoncer que cette dernière était prête à la recevoir. Livia le suivit sans se faire prier et se laissa conduire jusqu’aux appartements royaux.

Lorsqu’elle pénétra dans ce qui devait tenir lieu de petit salon privée, celui-ci était désert. Le garde lui fit savoir que la reine ne tarderait pas et s’éclipsa sans un mot de plus. Effectivement, à peine cinq minutes plus tard, la porte s’ouvrit laissant apparaître la souveraine de l’Orage.

" Votre Altesse, " la salua immédiatement Livia en lui offrant une gracieuse révérence.


©TENNESSEE.




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady Torth
Âge du Personnage: 37
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Messages : 61
Membre du mois : 23
Célébrité : Lana Parrilla
Maison : Torth
Caractère : Impulsive♦ Ambitieuse♦ Capricieuse ♦ Protectrice ♦ Jalouse ♦ Séductrice ♦Violente ♦ Passionnée ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My daughter, my responsibility // Argella Durrandon   Mar 29 Aoû - 23:00

Fengué. An 0, Mois 12, Semaine 3.

Les réunions s'enchaînent, du matin au soir, Argella n’a que peu de temps pour elle. Depuis l’arrivée de Rhaenys, elles ne cessent de se retrouver pour mettre au point l’arrivée des renforts, l’organisation du mouvement et bien sûr, le commandement. L’Impératrice prévaut, bien entendu, mais cela n’a pas empêché la Reine des terres de l’orage de ne pas apprécier passer au second plan et l’avait fait savoir.

Contre toute attente, elles en avaient discuté, calmement, entre deux personnes civilisés et Rhaenys avait su calmer les inquiétudes d’Argella. Et comment ne pas l’être ? L’armée de Peyredragon est invaincu, Argella a essuyé 1 défaite sur les 3 auxquelles elle avait pris part, quant à son armée, elle a subi son lot de défaite également. Si l’Impératrice commence à croire qu’Argella est inefficace, elle n’aura plus aucune valeur aux yeux de l’Empire, si ce n’est pour ses soldats.

Il n’en est rien, preuve en est l’Impératrice a toujours pris en compte l’avis de la Reine et s’est même rangé de son avis quelque fois, la réciproque est vrai également. Elle avait même poussé sa confiance plus loin, lui confiant certaine chose, Argella lui avait rendu la pareille. Puis, l’Impératrice lui avait même permis d’être témoin d’une scène de voltige, de loin. Argella avait rencontré Meraxes, ainsi qu’Ebrion. Le respect envers Rhaenys ne cesse de s'accroître.

“Votre Majesté.” Lance sa servante d’une voix plaintive, attristée. “Je crains que vous ne rentriez plus dans cette robe…” Remarque-t-elle, a raison. Argella soupire, ça commence, dans quelques mois son ventre sera bien plus rond qu’il ne l’est aujourd’hui. A cause de l’être qui grandit en elle, bientôt, tout le monde pourra être témoin de sa grossesse. Plus tôt que prévu puisqu’elle ne rentre plus déjà plus dans ses tenues. “Si vous me permettez, je sais que vous n’en avez pas formulé la demande, mais j’ai pris la liberté de vous faire confectionner un nouveau trousseau…”

Que de prévoyance, comment s’en étonner puisque sa servante a déjà eu 3 enfants. Elle sait probablement mieux que la Reine ce dont elle a besoin. “Va donc, je ne peux faire attendre mon invitée plus longtemps.” Après l’avoir délesté de l’une des rares robes que porte sa souveraine, Rose disparaît. En attendant, la jeune femme s’observe dans le miroir, se retourne et avise l’état de son ventre. Ce n’est pas flagrant, mais c’est bel et bien là, puis a elle bien senti que sa robe l'oppressait et elle n’avait pas encore resserré les lacets.

Vaut mieux se détourner du miroir, ne pas y penser, parce que la situation ne cesse de se complexifier de jour en jour. Rose finit par revenir avec de l’étoffe entre les mains, sans rechigner, Argella se laisse vêtir de cette robe bleu roi. “Elle fait ressortir vos yeux.” Remarque sa servante une fois la robe ajusté à son corps en évolution. Ce n’est pas le genre de détail auquel Argella fait attention, pour elle c’est juste une robe, de celles qu’elle n’enfilent que pour contenter les autres. Ce soir, pour une lady orageoise qui n’a pas été vraiment invitée.

La Reine a donc pris du retard à cause de ce fâcheux incident de robe. Elle ce serait bien passé de devoir en porter une, mais parfois, il faut sauver les apparences, ne pas outrer ses nobles sujets par ses tenues masculines. Sans eux, le royaume pourrait se soulever, ce sont des choses qu’elle ne doit jamais oublier. “Votre invitée est à l’intérieur.” Lui annonce l’un de ses gardes, pour ne pas dire que la Lady l’attend. Elle l’interroge du regard, cela fait-il longtemps qu’elle attend ? Il secoue la tête.

Il ouvre la porte et la Reine pénètre dans le petit salon, aussitôt la lady s’incline face à elle, respecte les convenances sans faillir. D’un geste de la main, Argella l’invite à prendre place. “Lady Torth. Lady Fengué a déjà dû vous faire part de l’honneur de vous accueillir en sa demeure, un plaisir que je partage. Votre voyage ne fut pas trop mouvementée je l’espère. Comme convenue, votre fille ignore votre venue, l’avez-vous trouvée ?”




COME WHAT MAY
I AM WAR. THOU SHALT MAKE WAR, TO LOSE REASON.
COME WHAT MAY,
I AM HELL. HELL THOU SHALT LIVE
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine de l'Orage & Dame d'Accalmie. Epouse de Roward Martell, Princesse de Dorne.
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
I AM ONLY ANGER AND SUFFERING. A BODY DEVOURED BY HATED, MOTIVATED BY REVENGE.
Messages : 2908
Membre du mois : 92
Célébrité : Bridget Regan
Maison : Durrandon
Caractère : Impétueuse, Passionnée, Bagarreuse, Indépendante, Fière, Téméraire, Intransigeante, Aventurière
I AM ONLY ANGER AND SUFFERING.  A BODY DEVOURED BY HATED,  MOTIVATED BY REVENGE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: My daughter, my responsibility // Argella Durrandon   Mer 6 Sep - 18:38




My daughter, my responsibility
Livia Torth & Argella Durrandon





Alors que la nouvelle reine de l’Orage pénétrait dans la pièce, Livia se plia aux politesses d’usage sans pour autant la lâcher du regard. Contrairement à ce qui se disait sur sa façon quasi-quotidienne de se vêtir comme un homme, Argella était, ce soir, habillée d’une robe tout à fait adaptée à son rang. Si la coupe du vêtement n’avait, aux yeux de Livia, rien de très exceptionnel, au moins il ne s’agissait pas d’une vulgaire broigne en cuir.

Sans un mot, l’Oragoise prit place sur le fauteuil désignée par sa souveraine et attendit poliment que cette dernière prenne l’initiative de la conversation.

" Je n’ai malheureusement pas encore eu le plaisir de rencontrer Lady Fengué. Le voyage a été très éprouvant, ses serviteurs m’ont donc directement conduit dans mes appartements afin que je puisse retrouver visage humain en prévision de notre entretien, " expliqua-t-elle avec un léger sourire courtois.

" Quant à Ayana...Ma fille semble être introuvable, mais cela n’a rien d’étonnant. Nous savons toutes les deux à quel point elle raffole des escapades aussi hasardeuses soient-elles, " dit-elle avec une pointe d’agacement.

Si Ayana avait tout de la jeune fille parfaite, il n’en restait pas moins que sa fâcheuse manie à partir seule à l’aventure avait le don de rendre sa mère complètement folle. Cela était irresponsable et inconvenant, d’autant plus qu’elle avait déjà manqué d’y laisser la vie. Sans l’intervention de la princesse dans le bois du roi des années auparavant, la famille Torth compterait aujourd'hui un membre en moins.

" Je ne sais d’ailleurs comment vous remercier d’avoir accepté ma venue, " déclara Livia en baissant légèrement la tête en signe de respect. "Vous devez probablement me trouver bien ridicule d’avoir fait un si long voyage, mais en ces temps troublés, la mère que je suis avait du mal à trouver le sommeil sachant sa fille si loin, " confessa-t-elle humblement tout en se gardant bien de spécifier qu’à son inquiétude quant à la sécurité de sa fille s’ajoutait sa crainte de la voir promise à un homme qu’elle n’approuverait pas.

" Permettez-moi de vous dire que le mariage vous sciez à ravir votre Majestée, vous êtes radieuse, ". la complimenta-t-elle plus par politesse que part pure sincérité. " N’ayant pas eu l’occasion de vous le dire en personne, je tenais à vous présenter mes condoléances. La perte de notre souverain bien-aimé a été un déchirement pour notre maison. Je peux vous dire sans crainte que toute l’île de Torth se souviendra pour toujours de ce roi brave et sans pareille," ajouta-t-elle en feignant l’accablement.

Un déchirement pour Brant sans aucun doute, pour Livia en revanche...tout au plus un vague pincement à l’idée qu’une demie Dornienne prenne les rennes du royaume.

©TENNESSEE.




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady Torth
Âge du Personnage: 37
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Messages : 61
Membre du mois : 23
Célébrité : Lana Parrilla
Maison : Torth
Caractère : Impulsive♦ Ambitieuse♦ Capricieuse ♦ Protectrice ♦ Jalouse ♦ Séductrice ♦Violente ♦ Passionnée ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My daughter, my responsibility // Argella Durrandon   Sam 16 Sep - 19:00

Livia n’a croisé ni lady Fengué, ni sa fille. Rien d’étonnant à cela, les 2 femmes sont occupées. Mais Livia semble mécontente de l’épanouissement de sa fille. Ayana jouit d’une certaine liberté, qu’elle n’avait pas sur son île, toutefois, loin d’elle l’idée d’accuser la mère d’emprisonner sa fille. C’est une position qu’a subit Argella auprès de Rowenna, elle a tenté de brimer la Princesse, en vain. Ceux qui ne s’épanouissent pas, ne connaissent rien du monde extérieur.

“Ayana m’a dit hier qu’elle recherchait une plante susceptible de se trouver à 5 lieu d’ici. Bien entendu, elle dispose d’une garde conséquente, elle doit être de retour sous peu.” Si la jeune fille dispose d’une liberté avantageuse, il est évident qu’elle n’est pas seule, à la merci de tous. La Reine prend soin de son entourage proche, servantes comme suivantes et mets à leur disposition des hommes de confiance pour veiller sur elles. La liberté oui, mais la sécurité avant tout.

Livia se justifie de sa présence en ces lieux. Si Rowenna et elle n’étaient pas fâchées, peut-être seraient-elles réunis ? Voilà des mois qu’Argella n’est pas rentrée à Accalmie, n’a pas retrouvée sa mère. Par nécessité, parce que les troupes ont besoin d’une tête couronnée pour les soutenir, les motiver. Chose qu’elle est censée laisser à Roward, mais ce dernier a fait son choix. Il a préféré son passé à son avenir. “Je peux comprendre le besoin maternel qu’est le vôtre, cela fait des mois que votre fille a quitté votre demeure, il est légitime de s’inquiéter pour elle. D’autant plus en ces temps troublés, en ma compagnie. Je peux vous assurer qu’elle est en sécurité.”

Le mariage lui sied à ravir ? Elle en rirait presque, mais ce serait inconvenant. Argella se contente donc de hocher la tête. Son mariage n’a rien d’idyllique, ce n’est pas pour autant qu’elle a l’intention de l’annoncer tel un héraut. Si les choses ne se passent pas comme prévues, viendra le moment où il sera couronné. Les orageois n’auront d’autres choix que d’accepter leur nouveau Roi. Elle aussi, mais elle doute sérieusement de pouvoir un jour lui faire confiance.

Elle aborde ensuite ce que redoute le plus Argella, le décès de son père. Elle n’est pas la première, sans doute pas la dernière, mais la jeune femme n’est jamais assez préparé aux condoléances de son peuple. Cela éveille toujours en elle le manque, la tristesse, de la colère et son expression se durcit toujours en conséquence. Remercier de la sollicitude de la femme n’est pas adapté, c’est comme s’excuser de quelque chose dont on est en rien responsable. Argella ne remercie jamais une personne qui lui rappelle la perte tragique de son père, parti trop tôt.

“J’espère être à la hauteur de notre Roi.” La réponse fuse par habitude. Elle le pense, sincèrement, elle ne souhaite rien de plus qu’être une aussi bonne Souveraine que l’était son père. Prends parfois des décisions difficiles, mais certaine qu’il s’agit des meilleures pour l’avenir du peuple. Comme lui, avant elle.

HIDE





COME WHAT MAY
I AM WAR. THOU SHALT MAKE WAR, TO LOSE REASON.
COME WHAT MAY,
I AM HELL. HELL THOU SHALT LIVE
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Reine de l'Orage & Dame d'Accalmie. Epouse de Roward Martell, Princesse de Dorne.
Âge du Personnage: 24 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
I AM ONLY ANGER AND SUFFERING. A BODY DEVOURED BY HATED, MOTIVATED BY REVENGE.
Messages : 2908
Membre du mois : 92
Célébrité : Bridget Regan
Maison : Durrandon
Caractère : Impétueuse, Passionnée, Bagarreuse, Indépendante, Fière, Téméraire, Intransigeante, Aventurière
I AM ONLY ANGER AND SUFFERING.  A BODY DEVOURED BY HATED,  MOTIVATED BY REVENGE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/
MessageSujet: Re: My daughter, my responsibility // Argella Durrandon   Hier à 17:46




My daughter, my responsibility
Livia Torth & Argella Durrandon





Livia sentit son sang ne faire qu’un tour en entendant la jeune reine lui annoncer nonchalamment qu’Ayana se trouvait à cinq lieues d’ici pour chercher elle ne savait quelle stupide plante.

Argella continua de parler, mais Livia était restée bloquée sur cette information. Si elle avait donné son consentement au départ de sa fille aînée de l’île de Torth ce n’était certainement pas pour que cette dernière puisse vagabonder avec l’assentiment et les encouragements de sa souveraine.

" Veuillez me pardonner Votre Altesse, mais.... Comment dire je...Loin de moi l’idée de remettre en cause votre jugement mais est-ce réellement prudent ? " Se permit-elle de demander en s’efforçant de dissimuler sa colère sous un excès d’inquiétude malgré le fait que la reine venait tout juste de lui assurer que sa fille était en sécurité.

Intérieurement, Livia luttait de toutes ses forces pour ne pas laisser éclater sa colère. Argella était sa souveraine, la reine de l’Orage, elle ne pouvait pas se permettre de lui faire une scène. Cela aurait été irresponsable et lui aurait sans aucun doute valut un retour immédiat à Torth en plus de remontrances particulièrement salées. Cela étant dit, comment Argella pouvait-elle encourager la jeune Torth dans ses travers ? Comment pouvait-elle la laisser quitter le château ? Une mauvaise influence, voilà tout ce qu’était cette demi dornienne qui même habillée ainsi, ne saurait cacher complètement son tempérament indigne de son sexe.

Fidèle à elle-même, Livia tâcha cependant de garder son sang-froid et s’efforça même d’offrir quelques mots aimables à son interlocutrice.

" J’en suis certaine, " déclara-t-elle avec courtoisie lorsque la jeune reine lui répondit espérer se montrer à la hauteur de feu son père.

Malgré son sourire affable, Livia ne pouvait s’empêcher de penser que la place d’une femme n’était certainement pas à la tête d’une armée. Malgré son absence totalement d’expérience concernant les champs de bataille, l’orageoise savait que la peur qu’inspirait un ennemi était aussi importante que sa compétence en matière de combat et en quoi son interlocutrice pouvait-elle impressionner les autres royaumes ? Contrairement à l’envahisseuse, Argella n’avait pas de dragon...elle avait seulement un Dornien pour époux, la belle affaire...

HIDE




©TENNESSEE.




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady Torth
Âge du Personnage: 37
Allégeance: Ma loyauté n'est pas encore définie.
Messages : 61
Membre du mois : 23
Célébrité : Lana Parrilla
Maison : Torth
Caractère : Impulsive♦ Ambitieuse♦ Capricieuse ♦ Protectrice ♦ Jalouse ♦ Séductrice ♦Violente ♦ Passionnée ♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My daughter, my responsibility // Argella Durrandon   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
My daughter, my responsibility // Argella Durrandon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argella Durrandon
» Haiti and the Danger of the Responsibility to Protect
» « With great power, comes great responsibility » | Peter Parker ~ Spider-Man
» Jude Celestin would not make it through to a presidential run-off!!
» Le projet de Michele Pierre-Louis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Sudiens
 :: Peyredragon et la Baie de la Néra
-
Sauter vers: