AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Myria Hoare ♰ Mémoires d'une Princesse
MessageSujet: Myria Hoare ♰ Mémoires d'une Princesse   Dim 30 Juil - 14:52





❝ Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir. ❞








Je suis née en l'an -32 aux Jumeaux ❧ Je suis la fille de Bramon et Walda Frey, sœur de Lord Anderan et de Braeden et Brynna Frey,  ❧ Je suis l'épouse du Prince Joren Hoare et mère de Beron (11 ans), Aenarion (8 ans) et Euron (6ans) ❧ Je suis bonne cavalière et possède plusieurs chevaux ❧ J'ai de bonnes connaissances en politique, diplomatie, négociation et stratégie ❧ J'aime et suis fière de mon époux ❧ Je chasse et je maitrise plutôt bien l'arc et la dague
Son Altesse Myria Hoare
32 ans × Princesse × Royaume
du Sel et du Roc, des Rivières et des Collines
« Le plus digne du pouvoir est celui qui en connaît la responsabilité.»
♧ Chrono :
- 32
-20
-15
-10
-5
an 0
- mois 1
2
3
4
5
6


Index





made by lizzou  


Brûle tout pour t'élever

 
 
 


Dernière édition par Myria Hoare le Dim 30 Juil - 16:34, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse
Âge du Personnage: 32 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je ne veux pas être Reine
♛ Je veux être LA ℝeine ♛
Messages : 339
Membre du mois : 37
Célébrité : Eva Green
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse ♦ Cupide ♦ Diplomate ♦ Orgueilleuse ♦ Maligne ♦ Cruelle ♦ Pragmatique
Je ne veux pas être Reine♛ Je veux être LA ℝeine ♛
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Myria Hoare ♰ Mémoires d'une Princesse   Dim 30 Juil - 15:03

Chronologie


Brûle tout pour t'élever

 
 
 


Dernière édition par Myria Hoare le Jeu 10 Aoû - 20:06, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse
Âge du Personnage: 32 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je ne veux pas être Reine
♛ Je veux être LA ℝeine ♛
Messages : 339
Membre du mois : 37
Célébrité : Eva Green
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse ♦ Cupide ♦ Diplomate ♦ Orgueilleuse ♦ Maligne ♦ Cruelle ♦ Pragmatique
Je ne veux pas être Reine♛ Je veux être LA ℝeine ♛
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Myria Hoare ♰ Mémoires d'une Princesse   Jeu 10 Aoû - 20:04

Gardes et suite

- 10 chevaliers issus principalement des Jumeaux et commandés par Greydon Frey (frère de Bramon, oncle de Myria).
- 1 nourrice (Hilda)
- 1 septa (Ermeline)
- 1 mestre (Wyman)
- 1 page (Brandon, fils d'Anderan)
- 2 suivantes (Freya Erongué & Elinor Blantree)
- 4 serviteurs (Jeyne, Rhea, Gran & Dick)


Brûle tout pour t'élever

 
 
 


Dernière édition par Myria Hoare le Ven 11 Aoû - 10:29, édité 3 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse
Âge du Personnage: 32 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je ne veux pas être Reine
♛ Je veux être LA ℝeine ♛
Messages : 339
Membre du mois : 37
Célébrité : Eva Green
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse ♦ Cupide ♦ Diplomate ♦ Orgueilleuse ♦ Maligne ♦ Cruelle ♦ Pragmatique
Je ne veux pas être Reine♛ Je veux être LA ℝeine ♛
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Myria Hoare ♰ Mémoires d'une Princesse   Jeu 10 Aoû - 20:05




Tu enfanteras dans la solitude
An 0 - Mois 12 - Semaine 1

Alors que Joren sort à peine de la pièce, une contraction plie Myria en deux lui arrachant un grognement sourd. Il arrive, pense-t-elle alors en fondant en larmes.
Depuis sa première grossesse, Myria ne rêve que d’une chose, accoucher avec Joren, lui faire vivre ses moments magiques de la venue au monde d’un enfant. Et alors qu’il met le Royaume à feu et à sang et que la menace s’approche de toute part, elle n’aura même pas ce petit plaisir de s’abandonner dans ses bras pendant qu’elle guide son enfant vers le monde.

A genoux par terre, elle accueille les contractions comme elle sait le faire après trois accouchements, mais la saveur de la douleur n’est pas la même, il lui manque quelque chose, Joren en premier lieu, et la joie pure de rencontrer son enfant. Même si être enceinte fait d’elle une proie facile et une Princesse bien handicapée, mettre ce nouveau-né si fragile au monde dans cette situation terrifiante ne lui dis rien qui vaille. Pourtant il le faut, il arrive et elle sait qu’elle doit s’ouvrir, le laisser passer, tout abandonner, renoncer, accepter jusqu’à la mort pour qu’il vive. Mais le chagrin empli son cœur et la douleur se fait plus difficile à supporter.

__ Joreeeeeeeeeeeen ! »

Elle l’appelle en pleurant, les larmes coulent telles des rivières sur ses joues. Une nouvelle contraction arrive, elle grogne, s’accroche au rebord de la table, étire son dos. Elle sait ce qu’il faut faire, mais le cœur n’y est plus. Son Prince est parti alors qu’elle met au monde un nouveau fils dans une souffrance qu’elle n’a jamais connue jusqu’alors.

__ Joreeeeen ! »

En voyant la tête de son Prince en sortant, le garde a hésité à entrer, mais le cri qu’il vient d’entendre n’est pas comme d’habitude, on dirait un animal sauvage, comme si la princesse c’était transformée en monstre. Il entre.

__ Dites-lui de venir accueillir son quatrième fils, suppliez le de ma part s’il le faut, j’ai besoin de lui. »
__ J’appelle le Mestre… »
__ Je veux Joren ! Si je vois l’ombre d’un Mestre passer cette porte en lieu et place du Prince mon époux je me jette par la fenêtre ! »


Le garde s’en alla porter le message et Myria attendit avec l’espoir qu’il revienne et soit avec elle pour vivre cette aventure. Entre deux grognements dus aux contractions qui se rapprochaient doucement mais surement, elle se surprit à prier tous les Dieux, même le Dieux noyé et les Anciens Dieux. Mais aucun ne répondit à son appel et Joren ne vint pas, pas plus qu’un Mestre ou même le garde. Elle était seule…

Après avoir maudit Joren et tous les Hoare exceptés ses fils, après avoir pleuré beaucoup, après avoir souffert comme jamais, ne pouvant à la fois accoucher et en vouloir à son bien aimé, elle s’endormi, épuisée.

A son réveil, elle sentit une contraction plus forte que les autres. Mais passée la surprise de la douleur, elle se reprit. Elle était prête !
Puisque Joren était devenu fou, alors elle allait reprendre la situation en main de gré ou de force et gérer les priorités sans faire de sentiments. Elle l’aimait, passionnément, mais s’il était prêt à mettre son héritage, son épouse et ses enfants en danger au pire moment pour une question d’égo, car elle en restait persuadée, c’était juste un enfant gâté qui se rebellait contre son paternel. Alors, il était un boulet à son pied et un danger pour ses enfants. Or, elle l’aimait à la folie, mais elle aimait ses enfants bien plus encore, dans ses tripes, les fruits de ses entrailles…

__ Garde ! »

La brune demanda que le Mestre attende à la porte, elle lui dirait quand entrer, idem pour la nourrice. Elle se déshabilla complètement et commença à chanter et à danser. Sa voix n’avait rien d’une chanson fluette et mélodieuse, c’était plus comme une scansion venue du plus profond de son ventre, grave, vibrante et, lorsque la contraction arrivait, plus puissante qu’un cor de guerre, le mantra se transformait en grognement bestial.
Au bout de quelques heures, elle sentit qu’il était temps, se mit à quatre pattes, s’accrochant à la tête de lit sur l’édredon et les oreillers qu’elle avait empilé au préalable.

__ Viens mon bébé, j’ai hâte de te serrer enfin dans mes bras mon tout petit. Ton père est devenu fou, mais moi je suis là, n’aies pas peur. »

En sueur, toujours nue, elle poussa, toujours avec ses grognements sauvages pendant les contractions. Elle attrapa l’enfant tout poisseux, lui frotta le dos pendant qu’il toussait puis le colla contre son sein pour le réchauffer, le recouvrant d’un drap. Mais ça n’était pas comme d’habitude, les contractions continuaient à être fortes et elle était mal en position semi assise sur le dos. Elle après une dizaine de minutes, elle eut à nouveau envie de pousser, de toutes ses forces, pas comme pour la délivrance, non, comme si un deuxième enfant arrivait. Ceci expliquait pourquoi elle était si grosse, que son ventre lui pesait tant et que les mouvements du bébé lui semblait pire que jamais et plus douloureux que pour ses autres fils !

__ Des jumeaux ?! »

En hâte, elle emmaillota le nouveau-né et se remit à quatre pattes pour mettre au monde le second. Elle n’avait même pas encore regardé le sexe du premier, cela lui était bien égal et elle était persuadée que c’était un fils de toute façon. Le Mestre entra en entendant Myria dire, ou plutôt crier que c’étaient des jumeaux. Elle ne se jeta pas par la fenêtre ni ne le renvoya dehors en l’insultant, elle lui fit juste un signe pour qu’il attende.

Une fois le deuxième bébé sorti, elle put enfin se reposer un peu avec les jumeaux sur son sein, aidée par le Mestre et par la nourrice. C’étaient bien des mâles, en bonne santé et pleins de vigueur. Ils s’endormirent au chaud sur le sein de leur mère tandis qu’elle expulsait le placenta et que le Mestre coupait les cordons. Et bientôt, elle s’endormit à nouveau.

Joren viendrait-il voir ses enfants, au moins ?

__ Victarion et Victoria... »

Ainsi se nommeraient-ils. Elle ne se souvenait plus du prénom choisi par Joren et désormais, il n'avait plus droit de citer...


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Merci à rawr & (c) FreeSpirit


Brûle tout pour t'élever

 
 
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Princesse
Âge du Personnage: 32 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Je ne veux pas être Reine
♛ Je veux être LA ℝeine ♛
Messages : 339
Membre du mois : 37
Célébrité : Eva Green
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieuse ♦ Cupide ♦ Diplomate ♦ Orgueilleuse ♦ Maligne ♦ Cruelle ♦ Pragmatique
Je ne veux pas être Reine♛ Je veux être LA ℝeine ♛
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Myria Hoare ♰ Mémoires d'une Princesse   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Myria Hoare ♰ Mémoires d'une Princesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mémoires d'un tyran
» Le Japon, mémoires d'un Empire secret
» Royaume du Conflans et des Iles de Fer - Maison Hoare de Harrenhal
» Mémoires de Victoire de Noailles-Norfolk
» [Mémoires de Philippe d'Orléans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Chroniques de l'Ere des Luttes.
 :: La salle d'audience :: Journaux intimes
-
Sauter vers: