AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn
MessageSujet: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Lun 5 Juin - 23:44


Voilà près de deux mois que mon père, seigneur de Castel-Cerwyn ainsi que mon frère, héritier du royaume, étaient partis combattre aux côtés du Roi du Nord. En leur absence, j’avais été envoyée à Winterfell, sur ordre de mon père et accord du Roi. Durant ces longs mois, mon sommeil s’était fait léger et par intermittence. L’angoisse de ne pas savoir s’ils allaient bien, la peur d’apprendre leur perte. Mon esprit vagabondait entre appréhension et crainte, interminablement. Lors de notre dernière conversation le Roi m’avait indiqué qu’ils étaient bel et bien vivants. Blessés, avait-il précisé, mais vivants. J’avais, en effet, vu revenir plusieurs de nos combattants. Une dernière vague était rentrée hier.

J’avais assisté au mariage de Lady Jeyne. Rien ne semblait plus sournois que les mariages à mes yeux. J’étais habituée aux mariages de convenance, dénués d’émotion et d’authenticité. Des mariages mis en œuvre, calculés et orchestrés pour sceller des alliances. Je n’appréciais pas ce genre d’évènements pour la simple et bonne raison qu’il était question que de célébrer l’union de deux terres, de deux clans de convenance et de tradition parfois radicalement différentes. Grand bien m’en fasse, j’échappais encore à ce fardeau. Néanmoins, je devais avouer que Jeyne avait été magnifique dans sa robe immaculée. Elle avait respiré le bonheur et il était bien loin le temps où nous étions encore des enfants à courir dans les forêts de Winterfell. Les enfantillages et les rires espiègles avaient laissés place à des choses bien plus conventionnelles. Unique représentante de la maison Cerwyn, j’avais oeuvré en faveur des miens avec un sourire de façade et une joie toute dissimulée. Cette soirée m’avait réservée bien des surprises. Une danse en compagnie de Lord Glover avait suffi pour faire basculer ma vie. Mon avenir. Et tout ce dont je connaissais.

Je n’en revenais toujours pas. J’allais devoir me marier. Quitter Castel-Cerwyn et les miens. J’avais bien du mal à m’imaginer changer de vie. J’allais être entourée de personnes qui m’étaient totalement inconnues, dans un lieu qui m’était étranger. Certes, je ne partais pas à Port-Réal, mais Motte-la-Forêt n’était point chez moi. Je craignais qu’il faille qu’il le devienne… D’une manière ou d’une autre j’allais devoir m’approprier de ce lieu et de ces gens. Je me retrouvais bien accablée de devoir me marier, il allait en plus falloir que j’organise ce que j’avais toujours contesté.  La situation en était presque risible. Repenser à tout cela m’angoissa. Je me sentais soudainement épuisée, vidée. J’avais été traversée par tant d’émotion en si peu de temps.

J’avais associé Winterfell à la solitude et à l’inquiétude. Le fief de la maison Stark n’était plus comme dans mes souvenirs d’enfances et me paraissait peuplé d’inconnus. Je rencontrais néanmoins quelques visages connus qui voulaient bien me faire la conversation. Je m’y sentais seule et je m’y ennuyais fermement, j’avais en réalité pour seule activité de penser. Penser à Castel-Cerwyn, à ma famille partis combattre et maintenant à mon futur mariage avec Lord Bowen Glover.

Mélancolique, je soupirais.

Marchant parmi les gens, presque invisible pour tous, je déambulais sans réel but. Observant les marchands, le ferronnier, les hommes revenus du combat, s’entrainer. Le bruit des épées, de l’acier contre l’acier, transmettait une atmosphère de déjà-vu. Cela sentait la sueur, le fer, la terre mouillée. Des odeurs coutumières. Je m’éloignai des hommes de guerre.

Une voix familière m’interpella. Une voix masculine, suave et dure à la fois.

« Maedalyn »

Je me retournais. Jon. A sa vue, mon visage dû se métamorphoser. Un sourire s’y glissa assurément. Depuis bien longtemps je n’avais pas souri. La vue familière d’un ami comme Jon Stark me rassurait presque instantanément.

« Jon » Répondais-je précipitamment. « Vous êtes de retour ? » demandais-je hésitante fronçant les sourcils, pensant presque à un mirage, une hallucination. Immobile, il vint à moi.



Spoiler:
 


Dernière édition par Maedalyn Glover le Ven 3 Nov - 23:28, édité 1 fois
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady et épouse du seigneur de la maison Glover.
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous levons le poing.
Messages : 754
Membre du mois : 25
Célébrité : Alexandra Dowling.
Maison : Glover.
Nous levons le poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://by-dyxie.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Mer 19 Juil - 17:55

A peine avait-il essayé d'ouvrir les yeux, qu'il avait ressenti les rayons du soleil comme une agression. Sa tête ne cessait de le marteler, son sang tambourinait à ses tempes et à n'en pas douter. Il ouvrit un œil, puis l'autre et attendit quelques instants pour que sa vision redevienne nette. Il passa une main dans ses cheveux, il avait dormi du sommeil du juste toute la nuit durant. Pour autant, le réveil n'était pas agréable. Les blessures qui recouvraient son corps n'étaient que superficielles, très rapidement le temps ferait son effet et il n'en resterait rien à part peut-être quelques fines cicatrices ici ou là. Un vent de panique commença doucement à lui enserrer la gorge. Il se redressa vivement, porta son visage à la fenêtre la plus proche respirant à grandes bouffées pour essayer de se calmer. Il ne pouvait rester ici, enfermer dans ces appartements, il avait besoin de s'aérer l'esprit. Il se prépara alors pour pouvoir partir à cheval dans les terres aux alentours de Winterfell mais qui l'éloignerait cependant assez de temps pour qu'il puisse décemment se montrer à l'ensemble de la Cour. Heureusement que la plupart des invités pour les festivités du mariage de Jeyne était déjà reparti. Descendant de son cheval, il ne savait combien de temps s'était passé depuis le moment où il était parti mais il avait maintenant les idées claires. Tout autour de Winterfell il avait rencontré des soldats blessés ou non qui avaient cherché à capter son attention, à lui parler et à le féliciter. Jon se demandait bien de quoi, il n'avait en rien été à la tête d'un commandement triomphant, il s'était bien évidement battu comme un beau diable, mettant à profit des années d'entraînement à l'art de la guerre dans le combat.

Il avait une exigence envers les hommes de métiers, même exigence qu'il s'était imposé, un vrai chef militaire devait vivre les mêmes expériences que ces soldats, sinon il lui était impossible de comprendre la réalité du terrain. Cependant une image ne le quittait pas, celle de ce sauvageon juste au-dessus de lui, alors qu'il n'avait plus aucune arme pour parer le prochain coup qu'il allait lui porter. Bowen était arrivé juste à temps, lui permettant de rester en vie et de finir le combat qui s'était engagé. Cela avait sans aucun doute brisé la glace qui symbolisait jusque là le lien qui existait entre les deux. Il se devait maintenant de préparer la suite des combats, la partie où il serait seul, en tout cas sans son père derrière lui quand il allait prendre la route du Conflans. Il était ainsi là, à Winterfell pour la suite des événements. Ainsi dans la Cour, il observait attentivement ses hommes s'entraînant au combat. Le choc des épées semblait formé une musique, c'était une membrane vibrante, qui résonnait jusqu'aux creux de son oreille et d'une certaine façon venait à lui nouer le ventre. Il ne pensait plus à ses jeux d'enfant, quand il s'entraînait à la guerre, non depuis il avait connu la guerre et cela marquait sans doute la plus grande différence. Il fallait qu'il s'éloigne, il se met alors à déambuler un peu hagard, passant devant les artisans et les commerçants sur place.

Jon ne s'attendait réellement pas à croiser sa route. La jeune femme ne semblait pas se rendre compte qu'il n'était pas forcément bien vu pour une noble dame de se balader ainsi librement en ville. Il n'était pas question de lui interdire toute promenade, il avait plus de souplesse d'esprit que cela mais au moins aurait-elle dû avoir une dame de compagnie, sachant qu'elle était à présent fiancée et pas à n'importe qui. Il s'approcha d'un pas lent et assuré pour ne pas l'effrayer avant de prononcer son prénom. « Maedalyn. » Il avait joué si longtemps avec elle pendant son enfance qu'il avait quelque peu du mal avec les formules de politesse plus conventionnelles. Il se mit doucement à sourire. « Je suis de retour en effet, il y a peu je l'avoue … Vous serez sans doute ravi de savoir que votre fiancé se trouve également à Winterfell. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 1044
Membre du mois : 17
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Dim 13 Aoû - 18:00

Retrouver un vieil ami était ce qu’il fallait à Maedalyn afin d’atténuer sa mélancolie passagère. Sa mine taciturne c’était égayée à la vision de Jon. A peine le temps de reprendre ses esprits, de réaliser que oui, vraiment, l’homme qui se tenait devant elle était bien Jon Stark, ce dernier la ramena à la dure réalité. Sa dure réalité. Abordant le sujet délicat de ses fiançailles. Sujet qu’ils avaient abordés de nombreuses fois, il y a longtemps. Où elle arborait encore son refus de soumission à l’idée d’un mariage quel qu’il soit. Elle se souvenait encore du rire de Jon, alors encore tout jeune adolescent. De l’éclat de son rire à sa réplique quelque peu féministe.

«Lord Glover est effectivement revenu. »

La jeune femme feint un sourire. Passant rapidement à autre chose, sans trop vouloir s’attarder, usant de banalités… Elle savait qu’il allait probablement revenir sur le sujet qui alimentait leur conversation il y a de ça quelques années. L’ironie du sort faisait que ces adolescentes promesses n’étaient plus. Par la force de la vie. Elle avait grandit. Mûrit, plutôt. Elle s’était peut-être un peu assagie également.

« C’est une bonne nouvelle que vous soyiez tous revenus sains et saufs. Nous vous voyons partir, mais hélas, nous ignorons lesquels d’entre vous reviendrons... » Les banalités étant dites, afin d’éviter que le sujet fiançailles ne traine trop en longueur, Maedalyn eut un regard involontaire dans le vide durant quelques secondes. Plongée dans ses pensées, ayant du mal à se détacher. Les fiançailles, la guerre, les morts. Un regard fixe, qui, en l’espace d’un instant fut évaporé.

Son regard se porta à nouveau sur son ami. « Mais vous êtes bien là et c'est un plaisir de vous revoir, Lord Stark » lança-t-elle sur un ton cérémonieux. Lord Stark, pensa-t-elle. Bien loin le temps où ils s’amusaient comme des enfants. Bien loin le temps où ils n’avaient pas encore conscience de ce qui les entouraient vraiment. De la noirceur de la vie et des âmes.

« Combien d’années que nous nous étions pas vus, Jon ? Longtemps, j’en conviens, mais pas assez pour que je ne vous reconnaisse plus.»

Certes, Jon avait bien changé depuis la dernière fois où Maedalyn et lui s’étaient vus. A cause des choses de la vie, de la guerre et d’une multitudes d’autres raisons qu’ils n’avaient pas maîtrisés. Ils n’étaient désormais plus des enfants. Lui, était devenu un homme. Avec la carrure et l’aura qui s’en réfère. L’héritage des starks sur ses épaules. Il avait bien changé, certes. Elle, probablement aussi. Mais peut-être pas autant que lui.

« Vous avez donc appris pour mes fiançailles....» concluais-je finalement, sachant que je n'échapperai pas à ce sujet.



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady et épouse du seigneur de la maison Glover.
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous levons le poing.
Messages : 754
Membre du mois : 25
Célébrité : Alexandra Dowling.
Maison : Glover.
Nous levons le poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://by-dyxie.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Mar 15 Aoû - 17:37

Jon était d'une nature solitaire et taciturne. Loin du regard de son entourage, de l'amour surtout de celui-ci, c'était un jeune homme plutôt renfermé, à l'esprit qu'on pouvait parfois voir comme ombrageux. Ils étaient loin en effet, les jeux et les rires d'enfants que les deux comparses avaient bien pu partager. C'était un des souvenirs heureux du prince héritier qu'il gardait en mémoire et qu'il gardait au plus profond de son cœur. Cependant, ils avaient tous les deux grandis, ils étaient passés chacun de leur côté à une autre étape de leur vie, loin de leurs rêves d'enfants et ne pouvant finalement être ceux qu'ils avaient tant criés vouloir être. Il ne savait plus combien d'années séparaient cette rencontre de la précédente, mais en observant Maedelyn, il savait que la jeune femme avait changé. Elle était devenue une véritable lady comme on avait toujours désiré qu'elle en devienne une. Une de ses filles de la noblesse beignée certes dans la plus pure des traditions nordiennes mais une fille de la noblesse avec tous les droits et les devoirs que cela impliquaient. Quant à Jon, Jon continuait inlassablement de devenir ce que son père voulait qu'il soit, le digne héritier de la maison Stark, le prince de Winterfell, celui qui serait un jour censé monter sur le trône du Nord. Enfin si la guerre ne venait pas lui prendre la vie d'ici-là.

« Oui c'est toujours un soulagement, autant pour ceux qui restent que ceux qui partent de se retrouver à la fin de la bataille. L'avenir se montre de plus en plus sombre et malheureusement nous aurons sans doute à devoir repartir rapidement. Il n'y aura sans doute plus grand monde qui m'attendra pour ma personne et non pour mon titre. Après tout, ma sœur sera bientôt mariée et elle s'en ira bien loin de moi je crois. Quant à vous, vous aurez déjà bien d'autres choses à penser et nous nous voyons si peu … Vous ne m'attendiez pas aujourd'hui et vous ne serez pas celle qui attendra mon retour dans le futur. » Il se mit à rire légèrement, loin des grands éclats de rire qu'elle connaissait de lui enfant. Il posa un baiser sur sa main. « C'est avec plaisir également que je vous retrouve. Vous savez combien j'aime taquiner mon entourage. » Il se mit juste en face de Maedelyn, mais pour autant, il porta son regard sur les hommes qui se trouvaient tout autour d'eux.


« Vous ne me reconnaissez plus ? Suis-je si différent de la personne que j'étais enfant ? Sans doute … Nous avons eu à subir chacun des bouleversements dans nos vies qui nous amène à être ici aujourd'hui. Je ne crois pas être le seul à avoir changé cependant. Je n'ai en aucun cas à juger, donner mon avis ou vous conseillez sur l'homme que vous devez épouser ou non. Après tout, cela ne regarde que vous mais en effet, j'ai appris cela. Comme vous devez le savoir, Bowen Glover a été mis à mon service pendant le dernier combat que nous avons eu à faire. De plus, ce n'est pas parce que nous sommes dans le Nord, que les gens ne murmurent pas les nouvelles et que celles-ci ne peuvent pas aller jusqu'au front. Je n'ai qu'une chose à ajouter toutes mes félicitations Lady Maedelyn. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 1044
Membre du mois : 17
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Mar 29 Aoû - 19:27

Le discours de Jon lui parut étrangement taciturne et attristé. Englobant cela dans de la taquinerie, qui, certes était très courante chez son ami. Mais il y avait ce petit quelque chose qui faisait qu’elle ne croyait pas à son discours. Personne ne l’attendait pour lui. Tout le monde attendait le retour de l’héritier mais personne ne semblait se hâter du retour de Jon. Elle fronça les sourcils lorsque le jeune homme eut terminé son discours. Il acheva son monologue par un rire. Certes, moins éclatant que ce qu’elle avait déjà entendu.

« Certes, je ne m’attendais pas à vous voir, je l’admets… Mais vous pouvez  être sûr que si je l’avais su, j’aurais guetté votre retour, comme l’on guette les personnes parties en guerre auxquelles nous tenons.»

Elle fit une pause en repensant à ce qu’il venait de dire : ce n’est pas elle qui guetterait son retour. Il était évident que ce rôle ne lui appartenait pas. Elle n’était ni de sa famille, ni une promise potentielle. Mais qui donc se souciait de Jon ? Quelque chose la chiffonnait.  Il était devenu un bel homme et il lui semblait étrange qu’aucune lady ne trouve grâce à ces yeux. Il lui semblait étrange qu’il eût ce discours si négatif sur ce qui semblait être de la solitude. Il lui saisit la main et y déposa un baiser. Il lui rappela également ô combien il aimait taquiner les personne de son entourage.

« Vous n'espérez pas rattraper le temps perdu, n’est-ce-pas ?» lança-t-elle à la volée, un air malicieux dans le regard. Etait-ce un défi dans la bouche de Maedalyn Cerwyn - elle n’en savait rien. Elle aussi affectionnait également l’espièglerie encore aujourd’hui. Bien que ce soit un défaut qu’on lui est souvent reproché lorsqu’elle était enfant. Maedalyn avait toujours fait preuve d’une malice à tout rompre. C'était une enfant très douce et à la fois très malicieuse. Son entourage aimait ses espiègleries, non seulement elles divertissaient, mais elles amusaient aussi beaucoup. Evidemment, il a fallu que cela cesse mais la jeune femme a conservé cette répartie qui fait qu’elle manie le langage à son avantage, que ce soit en communauté ou seule, face à un homme.

« On m’avait effectivement informée que Bowen Glover avait travaillé auprès de vous. Je n’aurais pas l’indélicatesse de demander à un vieil ami son avis sur l’homme qui sera bientôt mon époux. Je préfère découvrir cela moi-même. Que cela soit bon ou mauvais, je me ferai ma propre opinion sur sa personne. En tout état de cause, les jeux sont faits, n’est-ce pas... »


« Ainsi, je vous remercie pour vos félicitations...» Elle marqua une pause tout en laissant la fin de sa phrase en suspend. Un sourire vint également se nicher sur ses lèvres.

« Dites-moi Jon... Quand aurais-je l’honneur de vous féliciter à mon tour ? Ne me faites pas croire qu’aucune femme ne saurait obtenir vos faveurs... » Elle craignait la réponse. Elle pensait d’ailleurs la deviner. Il allait probablement lui expliquer qu’aucune femme ne le regarde pour ce qu’il est vraiment. Pour qui il est vraiment. Et ce n’était pas ce que Maedalyn voulait entendre. Elle serait blessée d’entendre qu’aucune lady n’aurait eu l’intelligence de le regarder pour qui il était vraiment et de l’apprécier pour ce qu’il avait à donner à une femme.



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady et épouse du seigneur de la maison Glover.
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous levons le poing.
Messages : 754
Membre du mois : 25
Célébrité : Alexandra Dowling.
Maison : Glover.
Nous levons le poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://by-dyxie.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Ven 1 Sep - 23:10

Jon n'avait pas envie d'être joyeux, cela le distinguait surement de la personne qu'elle avait pu connaître avant, mais en grandissant, même s'il avait évolué en même temps que le reste de la meute, d'une certaine façon Jon était devenu un loup solitaire. Il se remettait profondément en question depuis qu'il avait participé à la bataille de la Mort-aux-Loups. Il ne se concentrait pas réellement sur sa façon de combattre sur le front, il avait été particulièrement bien entraîné par son oncle Brandon ou encore par le Sénéchal du Nord, Lord Conrad Omble, qui ne lui avait jamais laissé de répit entre deux combats au corps à corps pratiquement. Non, Jon se demandait s'il avait les épaules nécessaires pour assurer ce rôle qui semblait se rapprocher petit à petit de lui. Son père avait été blessé lors de la bataille, et il savait pertinemment que la guerre était loin d'être fini. On parlait déjà de la prochaine, et si finalement un jour le Roi invaincu finissait par briser sa propre chaîne à force de tenter aussi souvent que lui le destin. Alors à ce moment-là, tous venaient à poser le regard sur Jon et attendaient des choses de lui qu'il n'était pas certain de pouvoir fournir. Tout son jeune âge, toute son inexpérience semblait lui sauter violemment aux yeux et ce n'était pas facile à digérer. Il ne voulait pas montrer son état à Maedelyn pour autant il devait se douter que cela transparaissait un peu sur son visage, surtout que les deux avaient été amis d'enfance. « Si votre visage n'est pas l'un des premiers que j'ai vu en revenant, je suis heureux de le croiser aujourd'hui soyez-en assurer. »

Jon lui sourit doucement. « Je ne prétends pas pouvoir rattraper le temps perdu, j'en ai perdu beaucoup et avec beaucoup de personnes malheureusement. Mais au moins ai-je l'espoir de ne pas en perdre plus. Cependant ... » Il reprit une attitude digne, se remit bien droit même si ses yeux pétillaient et que son sourire malicieux n'avait pas totalement disparu de son visage. « Enfin, je ne ferais rien qui pourrait paraître désobligeant, déplacé et vraiment mal approprié avec une dame de la noblesse qui est sur le point de se marier. » Il lui fit un clin d'oeil. « Qu'est-ce que cela vous fait de vous savoir à présent marier ? Bowen Glover est quelqu'un de sûr, j'ai pu le constater lors des derniers événements. J'espère que ce mariage sera heureux pour l'un comme pour l'autre, je le souhaite réellement. » Il ne serait pas dans le couple, il ne verrait que l'image que les deux jeunes gens renverraient une fois qu'ils allaient prononcer leurs vœux unissant leurs destins et leurs maisons. Il ne pouvait pas prétendre de vraiment connaître Bowen mais de ce qu'il avait vu, il était plutôt de bonne composition et il était surtout très respectueux. Maedelyn était une femme douce et intègre, qui serait s'imposer avec délicatesse. Oui, ils pouvaient être heureux tous les deux. Il soupira doucement, regardant au loin, il n'aimait pas parler véritablement de cela. « Il paraît que mon père engage différentes négociations pour me fiancer … Donc en fait je n'aurais pas le loisir de choisir une femme qui retiendra mon attention, mais ce serait une union qui rendra service au Nord. Je n'ai pas d'illusion sur mon avenir amoureux mais ne vous inquiétez pas pour moi. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 1044
Membre du mois : 17
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Mar 3 Oct - 22:08

Maedalyn ne s’était pas attendu à revoir Jon, ni ici, ni en ces temps. Pour autant, elle avait du mal à contenir sa joie de revoir se visage familier qui lui rappelait les temps jadis. Les temps où elle n’était qu’une jeune fille, simplement. Pas une fille à marier. Juste une enfant. Son visage, au fond, n’avait pas réellement changé. Sa machoires s’était élargie et désormais une barbe ornait ses joues. Son regard, quant à lui, était plus sombre qu’avant. Déterminé, même. Il y avait quelque chose dans celui-ci de fort et de franc.  La donne n’était pas la même aujourd’hui, ni pour lui, ni pour le Nord. Elle avait conscience qu’elle faisait face à un autre Jon, bien loin de celui qui hantait ses souvenirs. Pour autant, elle ne comptait changer d’attitude. Certes, il deviendrait probablement le prochain Roi du Nord. Et alors ? Maedalyn respectait toujours autant Jon qu’avant, sinon plus.

Le mariage avait été abordé assez rapidement. A son désarroi. Non pas que le sujet l’indisposait, mais… oui, en réalité, il l’indisposait. Plus que ce qu’elle l’avait imaginé. Mais elle l’acceptait mieux que ce que ce qu’elle l’aurait pensé. Qu’est-ce que cela lui faisait de se savoir presque mariée ? Curieuse question de Jon. Quoique pas si curieuse que cela. Souvent, ils avaient abordé ce sujet-là il y a un certain temps maintenant. Elle eut un sourire gênée, repensant à ce qu’elle avait scandé à tue-tête à Jon. « Jon, je ne me marierai jamais, vous entendez ? Même si père m’oblige, je ne l’accepterai pas. »

« Et bien, lorsqu’on grandit, on prend alors conscience que nos rêves de liberté sont se sont quelque peu éloignés. Et finalement, on fait comme toutes les autres, on accepte sans rechigner. »

Elle eut un sourire résigné, peu sincère. Elle tenait fermement ses mains devant sa taille.

« Les douces heures d’enfance ne sont plus, Jon. Ni pour vous, ni pour moi.»

Elle replongea son regard dans le sien. Mais ses pensées étaient ailleurs. Elle songea à ce qu’il venait de lui dire concernant son futur époux. Aux qualités qu’il venait de lui louées. Elle n’aurait pas l’impertinence de remettre en cause les affirmations de son ami. Mais un doute persistait. Et si le futur époux cachait bien son jeu. Et s’il n’était en réalité, pas le chevalier servant qu’il faisait en sorte de montrer.

« Je n’ai… entendu que de bonnes choses sur Lord Glover. En toute état de cause, je m’en remets aux dires de mon entourage, qui me louent ses qualités. J’en serai seule juge, assurément. » répondit-elle encore un peu ailleurs. Elle fronça les sourcils, écoutant par la suite Jon parler de son futur à lui, cette fois. L’écoutant, scrupuleusement, elle laissa un temps de silence avant de lui répondre. Comme si elle cherchait les bons mots.

« Je suis convaincue que votre père vous choisira une épouse digne de vous. Digne de ce que vous êtes à l’intérieur. Derrière tout grand homme se cache une femme, j’espère que vous trouverez la vôtre. Sincèrement. »

Elle espérait qu’il comprenant le double sens de sa phrase. De ce qu’elle voulait lui faire comprendre sans vraiment le dire. Elle lui souhaitait une femme qui s’intéresse à Jon, et pas au futur Roi. La tâche semblait ardue tant grand nombre de femmes pouvaient se montrer perfides et intéressées.



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady et épouse du seigneur de la maison Glover.
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous levons le poing.
Messages : 754
Membre du mois : 25
Célébrité : Alexandra Dowling.
Maison : Glover.
Nous levons le poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://by-dyxie.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Dim 15 Oct - 9:03

Pourquoi la vie faisait que chacun était-il obligé de grandir un jour ou l'autre ? Qu'on le veuille ou non … Il était vrai que d'être toujours vivant après un certain âge, vu les risques qui parcouraient les terres de Westeros était une chose souvent extraordinaire. Pour autant, Jon ne pouvait s'empêcher de se rappeler à chaque instant qui passait des tristes événements auxquels il avait été confronté peu de temps avant, devant combattre sur le front, voyant des hommes péries, faisant lui-même coulé le sang de ses ennemis. Il avait été obligé depuis sa plus tendre enfance de s'entraîner, de se battre pour arriver à un tel moment, pour ne pas voir sa main flanchée sous le poids de la lame quand il serait alors nécessaire de l'abattre sur ce qui viendrait en face de lui et qui aurait la volonté identique c'est-à-dire de massacrer l'autre. Cela pouvait presque paraître être un jeu, quand il ne faisait que s'entraîner avec les nobles de royaume du Nord, avec tous ceux qui lui mettaient la pression, pour pouvoir toujours être plus performant. Il se rendait véritablement compte à présent qu'il avait été mis à l'abri à Winterfell alors que la guerre faisait rage tout autour de lui depuis de nombreuses années déjà. En effet, après ce qu'il avait vu, ce qu'il avait fait, il ne pouvait plus être le jeune garçon insouciant que Maedelyn avait connu. La guerre ne pouvait que vous transformer.

« Nos rêves de liberté n'étaient sans doute pas pour tous des choses complètement improbables. Cependant, je comprends parfaitement ce que vous me dîtes là, c'est un sentiment que j'ai souvent rencontré ces derniers temps. Il est toujours étrange de voir le contraste qu'il peut y avoir entre ce qu'on avait à l'esprit, comment cela pouvait se mettre en place et finalement la façon dont les choses tournent. Espérons tout simplement que malgré le fait que chacun soit obligé d'abandonner ses rêves en particulier, nous ne soyons pas soumis à une vie emplie de remords et de regrets sur ce qui auraient quand même pu être tentés. » Jon avait été terriblement marqué et cela se ressentait sur son caractère. Sans doute aurait-il dû faire des efforts, se montrer plus joyeux à l'encontre de Maedelyn, mais il avait toujours eu une part de nostalgie et quelque chose au fond de lui qui pouvait le rendre terriblement taciturne. Jon ne pouvait parier sur sa connaissance des sentiments humains, surtout quand cela devait être entre un homme et une femme. Bien sûr qu'il avait déjà eu une femme dans son lit, mais elle ne restait pas plus qu'une nuit, il ne ressentait aucun sentiment particulier et les femmes qu'il côtoyait n'étaient pas censées devenir ses épouses alors il devait bien avouer qu'il ne se montrait pas particulièrement enclin à la conversation ou tout autre chose. Bowen était quelqu'un de bien, de respectueux, ça il en était certain et puis sans chercher à savoir ce qu'il se passait dans leur intimité, il ne manquerait pas de s'assurer que son amie était heureuse avec lui.

Il inclina légèrement la tête, un léger soupire aux lèvres ou un petit rire qui sonnait assez faux avant de plonger son regard dans celui de Maedelyn. « Vous savez parfaitement comment les choses se passent. Je crois que mon père a sincèrement aimé ma mère, mais ne soyons pas aveugle sur le destin qui m'attend. Nous sommes amis vous et moi depuis de longues années, vous savez que Jeyne va quitter le Nord, c'est l'héritier des Terres de l'Ouest qui a été choisis pour époux, par besoin d'alliance pas par choix si la personne était digne ou non. Je ferais mon devoir c'est tout, qui qu'il puisse bien choisir. On peut toujours espérer qu'elle vienne à chercher à connaître celui que je suis. » Il haussa les épaules. « Si nous allions faire quelques pas ensemble, ça ne pourrait que nous faire du bien. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 1044
Membre du mois : 17
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Dim 22 Oct - 22:55

Jon n’avait jamais été un adolescent expressif et démonstratif. Aujourd’hui, Maedalyn ressentait l’évolution du caractère de celui qui était devenu un homme. Elle avait l’impression qu’il y avait désormais une sorte de protection autour de lui, empêchant les sentiments d’en sortir, ou même d’y entrer. Comme s’il ne donnait plus, mais recevait-il ? Assez décontenancée par l’absence d’émotions de l’avoir revue, elle resta cependant silencieuse. Maedalyn, bien que de nature réservée, l’était un peu moins avec ses proches. Jon était différent. La jeune femme supposait qu’il était tout de même un peu heureux de la revoir. Bien qu’elle ne l’ai pas foncièrement démontré, le sourire qu’elle avait arboré sur son visage n’avait pas menti. Elle, était très heureuse de le revoir. Alors, certes, peut-être que Jon se disait la même chose la concernant. Peut-être qu’il pensait qu’elle n’avait pas paru plus contente que cela de le revoir, mais en réalité, il n’en n’était rien.

Jon répondit à sa remarque sur les rêves déchus. Puis parla de son avenir. D’une hypothétique mais pour le moins réelle future épouse. La jeune femme, pensive, ne répondit rien, préférant laisser les paroles de son ami mûrir.

« Volontiers » répondit-elle à Jon lorsqu’il lui proposa de faire un tour ensemble. « J’ai la désagréable impression que la vie nous éloigne de tous ceux qui nous sont chers. »

Ils débutèrent leur marche. Maedalyn était venu à Winterfell pour se réfugier, attendant que son père et son frère reviennent de la guerre. Elle se sentait terriblement seule en ces lieux qu’elle avait pourtant foulés bon nombre de fois. Souvent ils avaient marché ensemble, se baladant aux alentours de Castel-Cerwyn ou de Winterfell. Et la jeune femme connaissait déjà le chemin qu’il allait parcourir, si Jon s’en souvenait toujours. Jeune fille, Maedalyn avait toujours eu peur de s’éloigner de trop de l’enceinte du château, suivant à la lettre les recommandations de son père de ne jamais s’éloigner. Jon, portait toujours son épée sur lui, comme aujourd’hui, et lui avait toujours répété, pour la rassurer, qu’il était la pour la protéger. Cette réminiscence fit sourire la jeune femme.

«Vous vous souvenez.... » désigna-t-elle du menton le lieu de l'entraînement des soldats. «Père et vous, passiez des heures à vous entraîner ici. Et je passais des heures à vous regarder – en espérant qu’il ne vous blesse pas. » Un sourire nostalgique se dessina sur ses lèvres. Maedalyn aimait repenser au temps où elle était une jeune fille qui ignoraient encore  les problèmes qui seraient aujourd’hui les siens. Que l’ignorance était belle. Que la jeunesse était savoureuse. Elle revoyait son père, entraîner Jon au combat à l’épée, à la fraîcheur de l’hiver. Maedalyn, curieuse de les voir s’entraîner, bravant le froid pour les observer. Elle avait toujours eu le coeur qui se serrait lorsque Jon perdait l’avantage, sachant que son père avait l’avantage de l’âge, la force et l’expérience.

« Certes, vos parents se sont aimés. C’est à la fois merveilleusement inspirant et à la fois terriblement effrayant. On espère tous secrètement que notre union ressemble à la leur. Néanmoins, je crains qu’un bon nombre d’entre nous se fourvoient dans cette perspective.»

Ils passèrent à côté du camp d'entraînement.

« Cette femme qui vous attend, quelque part, qui qu’elle soit, ne pourra que voir les qualités qui vous sont propres. Ces caractéristiques qui font que votre amitié me tient particulièrement à coeur. Bien qu'aujourd'hui, vous n’êtes plus juste Jon, cet ami qui m’est cher, mais vous êtes également l'héritier du Nord et je vous fait la confidence que ce détail m’intimide quelque peu.» Elle avait peur de ne plus converser avec Jon, mais l’héritier. Le futur Roi. De ne plus intéresser celui qui, voyait son entourage grossir et les prétendantes sûrement affluer. Elle n’était pas une lady issue d’une grande maison, ni un parti intéressant puisqu’elle était désormais promise, alors Maedalyn craignait qu’il se soit désintéressée d’elle faute d’avoir de réelles raison de l’être. Mais comment gérer son évolution, sa prise de pouvoir sans se poser autant de questions ? « Malgré moi, j’ai l’impression que cela semble avoir mis une certaine distance entre nous. » Jon avait toujours été distant, néanmoins au contact de Maedalyn, il s’était souvent déridé, révélant une facette de sa personnalité que peu avait eu la chance de connaître. Et c’est pour cela qu’elle appréciait autant le jeune homme : l'exclusivité qu’elle ressentait à son contact la faisait ressentir comme privilégiée. Craignant, aujourd'hui, de ne plus être sa préférée, celle qui obtenait ses faveurs. Amicales, certes, mais faveurs qui comptaient pour elle.

Elle craignait de ne plus être aussi naturelle avec lui qu’elle l’aurait souhaité. elle se sentait un peu coincée. Mal à l’aise. Et puis, il ne s’était plus vu depuis un certain temps. Certes, elle se fichait bien qu’il puisse devenir Roi un jour, mais tous ces changements la troublait. Pouvait-elle être aussi naturelle qu’avant avec lui ? Pouvait-elle se le permettre ? Alors, lorsqu’ils s’étaient revus, non, elle ne lui avait pas sauté au cou comme elle le faisait avant. Il ne l’avait pas prise dans ses bras. Non, ils ne s’étaient pas salués comme avant, lorsqu’ils se fichaient bien des convenances. La frustration qu’elle avait ressenti l’avait renvoyée à son désormais statut de dame. Et aujourd'hui, elle s’était contenté d’un sourire authentique et d’un regard attendri.



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady et épouse du seigneur de la maison Glover.
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous levons le poing.
Messages : 754
Membre du mois : 25
Célébrité : Alexandra Dowling.
Maison : Glover.
Nous levons le poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://by-dyxie.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Lun 23 Oct - 13:46

Pourquoi les rêves devaient-ils disparaître ? Pourquoi les convenances devaient-elles endiguer la plus belle des amitiés ? Jon n'avait pas beaucoup d'amis, il était clair qu'il avait le plus souvent mis de la distance entre lui et les autres personnes, peu de gens pouvaient ainsi dire qu'ils avaient su percer la carapace de ce jeune loup solitaire pourtant destiner à avoir un jour un rôle au sommet du royaume. Malheureusement, beaucoup de personnes qui pouvaient prétendre à avoir une place particulière dans le cœur du jeune homme avaient péri, sa mère, l'oncle Brandon, et il risquait de perdre encore par la guerre ou par l'éloignement. Il avait failli mourir, cela remettait beaucoup de choses en considération, il fallait bien avouer. Jon se souvenait néanmoins de la tendresse qu'il avait pu exprimer à l'égard de Maedelyn, même si le petit garçon était bien plus jeune que la Dame de Castel-Cerwyn, il se revoyait encore de sa petite hauteur, une épée à la taille qui avait été bien longtemps plus grand et presque trop lourde pour lui, menaçant quiconque viendrait à s'en prendre à la demoiselle du bout de sa lame comme on lui apprenait chaque jour durant, avec divers maîtres d'armes à combattre convenablement et savoir rendre coup pour coup.

Cependant Jon était devenu un homme, un homme qui se devait de se montrer respectueux de ses pairs, des Lords des maisons qui soutenaient le Nord et la famille Stark, des familles qui les entouraient et de ce peuple qui était le sien. On lui imposait un style de vie qui ne pouvait concorder avec une quelconque familiarité. On pouvait pardonner au jeune enfant, sa façon de vivre, sa façon d'être, excusant par sa jeunesse un comportement qu'on ne pouvait accepter d'un jeune homme, héritier du trône. Il ne voulait surtout pas qu'on vienne murmurer à Winterfell, que le prince se mettait à courtiser les jeunes femmes de la noblesse du Nord, surtout des jeunes femmes qui étaient à l'aube de se marier et dont il pourrait compromettre l'avenir et l'honneur de la famille alors que là où la plupart viendrait à y voir quelque chose de malhonnête, il n'y avait que de l'amitié, une amitié sincère qui durait depuis l'enfance. C'est pourquoi, malgré le fait qu'il n'avait pas montré une grande joie à leurs retrouvailles, même si la réalité était en faite tout autre, il préférait s'éloigner avec elle, se retrouver dans un lieu bien moins fréquenté, où toute l'armée ne semblait pas être en train de les surveiller pour savoir ce qu'ils se disaient ou ce qu'ils comptaient faire.

« La vie est parfois injuste malheureusement mais je crois néanmoins qu'il ne faut pas arrêter pour autant de se battre pour ne pas voir ceux à qui nous tenons nous échapper complètement. Nous devons en profiter quand ils sont encore en vie. » Il lui sourit légèrement alors qu'il s'était mis à marcher, saluer d'un signe de la tête respectueux les hommes présents qui venaient s'incliner devant le prince héritier du Nord. Il hocha la tête doucement quand elle lui reparla des séances d'entraînement. Il ne pouvait que s'en souvenir, cela n'avait pas été des moments toujours très agréables pour le jeune prince. Il avait été mis à rude épreuve, il avait pris de nombreux coups avant d'apprendre à les rendre et le père de la jeune femme avait souvent eu l'avantage sur lui. Il se demandait réellement si aujourd'hui ce serait la même chose ou s'il aurait plutôt l'avantage. « Ce sont des leçons que je n'oublierais jamais. Vous étiez toujours là pour me réconforter … Vous étiez une des seules dont j'acceptais une telle attention … Souvent je prenais une telle marque d'affection comme de la pitié … Ce n'était pas toujours simple, je désirais tellement pouvoir faire honneur à mon père, honneur à ma famille. Et je crois que d'une certaine façon c'est ce que je continue à faire aujourd'hui encore. »

Une fois plus à l'abri des regards, il put souffler doucement, relâchant un peu la crispation dans ses épaules et dans sa mâchoire. Doucement il prit la main de Maedelyn dans la sienne et la serra fortement avant de se rapprocher un peu plus d'elle, venant poser un baiser sur son front avant de reculer. « Vous savez bien évidement combien votre amitié compte pour moi. Je suis le prince héritier depuis que je suis venu au monde et un jour je serais roi. Il y a juste le fait que maintenant on me prend sans doute bien plus au sérieux qu'avant et de ce fait j'ai des responsabilités qui incombent. De plus, la bataille de la Mort aux Loups fut particulièrement éprouvante pour moi, j'ai bien cru que je ne reviendrais pas et cela aurait sans doute été le cas si votre fiancé ne m'avait pas sauvé la vie. Cela m'a sans doute plus marqué que je ne le pensais. Ce n'est nullement une marque de distance entre vous et moi, juste l'esprit qui est quelque peu occupé ailleurs.»


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 1044
Membre du mois : 17
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Mer 25 Oct - 23:02

Le sujet de son futur mariage venait d'être balayé d'un revers de main pour laisser place à un sujet qui, maintenant, lui tenait à coeur : son amitié avec Jon. Après des retrouvailles qu'elle considérait comme distantes, la jeune femme n'avait pu résister à les mettre tout deux face à un état de faits. Peut être était-elle l'unique responsable de la distance qui s'était immiscé entre eux. Elle ne cherchait pas à trouver un coupable. Elle ne cherchait pas à montrer du doigt quoi que ce soit. En revanche, elle cherchait simplement à être rassurée. Être certaine que rien n'était venu altérer leur amitié. Une amitié qu'elle chérissait depuis maintenant plusieurs années. Elle avait toujours vu en Jon un réel allié. Bien que plus jeune qu'elle de quelques années, il s'était toujours montré réceptif à ses élans d'affection. Adolescents, Maedalyn avait toujours cherché  à le protéger. Mais en grandissant, les rôles s'étaient étrangement inversés.

Se remémorant le temps jadis, là où leur amitié avait commencé. Jon ne semblait pas avoir gardé un excellent souvenir des sessions d’entrainement avec Lord Cerwyn. Les temps d’apprentissage n’étaient jamais une ballade de santé et Maedalyn avait souvent été aux côtés de son ami, lors des baisses de motivations qu’il pouvait rencontrer.

«Vous étiez une des seules dont j'acceptais une telle attention » Elle sourit, satisfaite d’entendre qu’elle était l’unique lady à avoir cette faveur. Jon ne laissait pas n’importe qui entrer dans sa vie. S’il vous laissait entrer dans son intimité, vous vous sentiez alors complètement privilégié. Et c’est précisément ce trait de sa personnalité, déplaisant pour certain, qu’elle affectionnait.

« Il est bien difficile d’arriver à vous faire baisser la garde...  la barrière que vous vous imposez... J’imagine que je dois être flattée, après toutes ses années, de vous savoir toujours si proche. »


Certes, souvent, le jeune homme avait rejeté la jeune femme, prenant ses marques d'affection pour de la pitié. Maedalyn pensait qu’aujourd’hui enfin, il avait un avis différent sur la question. Leur différence d’âge avait également joué un rôle important sur leur relation. La jeune Maedalyn avait toujours eu envie de prendre le garçon sous son aile. Elle avait toujours considéré le jeune homme uniquement comme un ami. Il n’en n’avait jamais été autrement la concernant. Et elle était convaincue qu’il en était de même pour Jon. Désormais, Jon était un homme et était voué à être le futur Roi du Nord. Il n’était plus un enfant, alors, la nature de leur relation avait naturellement changé

« Il est vrai que vous avez souvent pris mes élans d’attentions envers vous pour de la pitié. Il n’en n’était rien. Je vous portais une réelle l’affection. J’ai toujours été protectrice envers vous, mais j’ai tendance à croire qu’avec le temps, les rôles se sont inversés. »


Puis, après avoir confié sa désagréable sensation de distance entre Jon et elle, Maedalyn remarqua qu’il s’étaient retrouvés à l’écart. Ils étaient passé devant le camp d'entraînement et Jon avait salué les hommes qui s'entraînaient durement. Maintenant à l’écart, elle voyait que la posture de Jon se fit plus détendue. D’une simple posture, elle devinait qu’elle venait un peu de retrouver de son ami. Au moment où il saisit sa main, elle baissa son regard sur celle-ci, puis il déposa un baiser sur le front de la jeune femme. Elle serra sa main entre ces doigts et rapidement, leurs mains se séparèrent. Comme un flash dans le passé. Comme une connexion d’une fraction de seconde… Quelques fois, il n’y avait pas besoin de mots. Ou de longs discours.

Elle eut tout de même un regard sur les alentours.

« Elle compte toujours pour moi aussi. Soyez-en assuré. »

Elle soupira en souriant.

« Le temps a passé, les responsabilités nous incombent, ainsi que le poids des convenances. Parfois, il m’arrive de penser que le temps où nous étions plus jeunes était plus simple. Si simple… que parfois je suis tentée de le regretter. »

Certes, certains pourraient, se poser des question en voyant la scène, pour autant il n’y avait rien de plus qu’une amitié d’enfance. Peut-être la seule qu’elle ait gardée à ce jour. La seule qu’elle considérait comme précieuse.



Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady et épouse du seigneur de la maison Glover.
Âge du Personnage:
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Nous levons le poing.
Messages : 754
Membre du mois : 25
Célébrité : Alexandra Dowling.
Maison : Glover.
Nous levons le poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://by-dyxie.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   Ven 3 Nov - 17:53

« Ce n'est pas contre vous, ce n'est contre personne d'ailleurs que je vienne à mettre autant de distances entre les autres et moi. Bien évidement la confiance est une chose que je donne difficilement mais parce que j'ai une histoire qui a amené les choses de cette façon. Quand vous savez que vous allez devenir roi un jour, on vous apprend à vous méfiez de tous et de tout le monde. Le problème devient alors, qu'au moment où on laisse quelqu'un entrer dans votre vie, il peut à tout moment disparaître, vous abandonnez, vous trahir ou mourir. Alors il faut faire sans lui, vivre avec l'absence de l'autre et la souffrance de l'attitude qu'il a pu avoir avec vous, ou des regrets que vous pouvez avoir car vous n'avez pas osé dire certaines choses qui étaient essentielles à votre relation. Je suis complexe et plutôt solitaire, mais les personnes qui sont dans mon entourage, sont des personnes que j'ai choisi et qui m'ont accepté tel que je suis avec eux. Ne m'en voulez pas de ma franchise. Ce n'est nullement un cadeau que je vous fais, le cadeau c'est vous qui me l'avait fait en m'offrant votre amitié à chaque fois que nous nous voyons. Je me suis montré un peu plus distant car j'ai de nombreuses choses en tête et surtout je ne voudrais pas qu'on vienne à remettre en cause votre honneur si on venait à nous voir proche l'un de l'autre alors que vous allez bientôt vous marier. » Il passa une main dans ses cheveux alors qu'il rougissait quelque peu. « Je ne vais pas dire que vous n'êtes pas une belle femme, cela serait un mensonge, cependant je n'ai jamais vu autre chose en vous que cette amie fidèle que j'espère que vous resterez malgré notre âge avançant. »

Jon était bien plus à l'aise une fois qu'ils s'étaient mis à l'écart des autres et notamment des soldats qui étaient présents un peu partout dans la cour de Winterfell. Il était toujours fatiguant pour lui d'être sous le regard des autres, il voulait faire la fierté de son père et pour autant de nombreuses fois il aurait préféré ne pas être l'héritier du trône, ne pas à avoir à rendre des comptes à chaque fois qu'il faisait quelque chose. Surtout quand il s'agissait d'une femme qui allait se marier. Il passa une main sur son visage avant de sourire un peu plus franchement avec elle. Oui, Jon était un jeune homme solitaire, mais il pouvait aussi tout à fait être agréable quand il se retrouvait en petit comité, où il pouvait être lui même sans aucun jugement ou exigence pour lui. « J'ai souvent des jugements un peu trop attif, je crois que je ne fais pas assez confiance en l'être humain et que je me demande souvent si c'est pour moi, pour mon nom ou mon titre qu'on m'approche. Cela fait très petit prince malheureux, voilà que je deviens pathétique en plus de cela. » Il souffla doucement, il se sentait un peu fatigué après tout cela. Il prit doucement la main de Maedelyn dans la sienne et il vint poser un baiser dessus. « Veuillez me pardonner ma Dame, je vais néanmoins vous laissez continuer votre promenade seule, ce n'est pas que votre présence ne met pas en joie, mais je suis fatigué et je préfère me retirer pour le moment. Soyez certaine que j'ai été heureux de vous revoir et encore toutes mes félicitations. » Il inclina doucement la tête avant de se retirer, tout en faisant signe à deux gardes passant par là de ramener la jeune femme en sécurité.


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 19 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Messages : 1044
Membre du mois : 17
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ THE REIGN OF THE YOUNG WOLF BEGINS ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Terminé - (flashback) Ces joies si violentes entre fer et sang - Jon & Maedalyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flashback] Une journée entre soeurs {Sayla}
» entre buveuses de sang, on partage. ☁ ft. elenwë
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Braquage entre gentlemen [Pv Haron][Terminé]
» Discussion entre hommes [PV][TERMINÉ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Nord :: Winterfell
-
Sauter vers: