AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
And then... we're still alive...| Nelya
MessageSujet: And then... we're still alive...| Nelya   Lun 5 Juin - 16:56

La nuit a été difficile et je suis heureux de ne pas avoir de miroir dans lequel regarder mon reflet alors que je m'asperge d'eau ce matin, essayant tant bien que mal de me réveiller. J'ai mal partout, sans même compter ma jambe que je n'arrive plus à plier pour le moment. Mais le principal et d'être en vie et relativement indemne non ? Ce qui est loin d'être le cas de la plupart des hommes qui nous ont accompagnés, surtout du coté Tully. Et Jeyne va bien, c'est ce qui compte le plus. Je me répugne pourtant, à l'idée de devoir donner des nouvelles à Castral Roc, même si  nous devons leur dire que nous sommes bien arrivés, si l'on peut dire ça comme ça. Et, pire encore, j'appréhende le moment où nous devrons reprendre la route du retour. Car il faudra bien repartir un jour ou l'autre. Avant que Jeyne ne soit plus en état de chevaucher.

Je soupire longuement, appuyant les deux mains de part et d'autre de la vasque dans laquelle l'on m'a versé de l'eau fraiche. Je suis un peu mieux réveillé au moins, même si les pensées commencent déjà à se bousculer dans mon esprit. Le pire étant de savoir quelle position l'Ouest prendra après cette mésaventure et les conséquences que nous aurons à supporter, au moins le temps de revenir à Castral Roc. Je ne sais toujours pas ce que la Reine espérait de ce voyage mais, au vu des récents évènements, autant dire que je ne suis guère optimiste. Et je ne sais pas à qui je pourrais m'en ouvrir. Jeyne va devoir discuter avec son père et j'espère qu'elle arrivera à aplanir la situation sans se défaire de son calme. Je sais que, pour elle, la situation est des plus délicates et je n'ai pas envie d'en rajouter un peu plus. Enfin, je la verrais plus tard aujourd'hui, j'aviserais bien en fonction de son humeur et si elle est vraiment remise de son voyage.

Je ne sais combien de temps je mets à m'habiller mais ce n'est que quand j'entends que l'on frappe à la porte que je commence à réaliser qu'il doit être bien tard. On m'a visiblement laissé dormir pour me remettre de nos mésaventures. J'arque un sourcil en voyant ce qui semble être deux serviteurs portant des plateaux chargés de victuailles, réussissant à me rappeler que nous avions évoqué avec Nelya de déjeuner ensemble. Je ne pensais pas qu'elle s'en souviendrait ou qu'elle aurait le temps et j'ai un bref sourire en voyant qu'elle y a pensé. Il ne faut que le temps aux deux jeunes gens de filer avec une révérence à mon attention que l'on frappe de nouveau à la porte. Et je m'incline brièvement devant la Corbois tandis qu'elle referme derrière elle. J'inspire doucement avant de boitillier jusqu'à elle et, sans réfléchir, je l'embrasse longuement, la serrant contre moi avant de la relâcher. "Je sais, il ne doit plus rien se passer ici, surtout avec ton futur époux non loin mais je n'ai pas trouvé de meilleure façon de te dire que je suis heureux que tu n'aies rien. Vraiment. Et comme je n'ai pas pu te le dire avant..."

J'effleure son menton du bout du pouce avant de l'embrasser brièvement de nouveau et de grimacer tandis que je m'installe sur l'un de sièges autour des plateaux. "Je ne sais pas ce que tu leur as dit mais nous sommes plus que gâtés pour une légère collation permettant de faire le point sur le voyage. C'est bien cela ?" J'ai un bref sourire fatigué alors que je lui désigne le siège près du mien. Je ne sais si je suis plus épuisé moralement ou physiquement et, surtout je n'arrive pas encore à déterminer à quel point je m'en veux d'avoir échoué à mon devoir. C'est probablement ça qui est pire que le reste. Alors, plutôt que de m'appesantir sur le sujet, je reprends, d'un ton que j'essaie de rendre léger. "Comment te sens-tu ? Pas trop fourbue ? Je ne te ferais pas l'affront de te demander si tu t'es bien remise, si ?"


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 991
Membre du mois : 19
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: And then... we're still alive...| Nelya   Mar 11 Juil - 11:02

Il n’y a pas à dire, mais dormir dans un vrai lit, ça change la vie. Je n’ai pas encore pu suffisamment me reposer, mais ça va venir. Les jours depuis notre arrivée sont passés rapidement, j’ai été bien trop occupée pour m’interroger réellement sur se passe en dehors de mon environnement proche. Et à vrai dire, tant que cela ne me concerne pas, je n’en ai que faire. Toutefois, les choses vont tellement vite, et dans tous les sens, qu’il va me falloir tout de même quelque peu surveiller tout ça. Pour le moment, je me suis entretenue avec Torrhen évidemment, et mon futur époux forcément. Je dois avouer que j’ai déjà connu mieux, pour l’un comme pour l’autre. Enfin je verrai bien prochainement vu que je suis forcément amené à les revoir rapidement n’est-ce pas ? Et je dois m’arranger pour croiser la nouvelle reine de ces lieux. De ce que j’en sais, elle n’a guère l’air ravi de tout ceci. Raison de plus pour me rapprocher sans tarder. D’autant qu’elle ouvre de nouvelles possibilités qui sont à tenter.

Enfin, chaque chose en son temps. Et actuellement, je me prépare avec soin, revêtant une robe dans des tons bleus et blancs, lumineuse et plus couvrante, plus chaude, que les dernières que j’ai eu l’habitude de porter dans l’Ouest. Fort heureusement, elle n’en ai pas moins élégante. Et elle me met en valeur. Que demander de plus ? Je finis de me préparer, avant de tourner la tête quand un serviteur vient m’avertir que le repas a été mis en place comme demandé. Bien. Je laisse ma suivante finir de me coiffer, avant de prendre le chemin de ses appartements. Une part de moi sait bien que ce n’est guère prudent, étant donné la propension que nous avons à déraper en présence de l’autre. Mais nous serons sages, ce n’est qu’un déjeuner, j’en ai même parlé à Conrad, mais il est bien trop occupé pour se joindre à nous… Et puis surtout, il déteste tous ces ronds de jambes et autres jeux diplomatiques. Néanmoins, j’aurais sans doute dû demander confirmation à Gareth. Je souris à cette pensée alors que je frappe à la porte. J’ai tout juste le temps de le saluer en m’inclinant et de refermer la porte que je sens ses lèvres contre les miennes. Et je lui rends son baiser sans y penser, mes mains effleurant son visage avant de se perdre dans ses cheveux. Hum. Je grimace un sourire en haussant un sourcil.

« C’est une façon agréable de l’apprendre. Et je suis moi aussi heureuse de te voir, même si je ne puis en dire autant sur ton état… »

Je le suis du regard alors qu’il claudique jusqu’à un siège. Ce n’est pas vraiment passé loin cette fois d’après le mestre. Je lui demanderais bien si c’est son Ferrand qui veille ainsi sur lui, ou s’il a juste un secret pour esquiver les blessures à la dernière minute. Je regarde les différents plateaux et hausse une épaule en m’installant près de lui.

« J’ai demandé à avoir un peu de tout, ne sachant pas trop ce que tu voudrais. Et j’ai pu mentionner que le Sénéchal du Nord pourrait peut-être y participer. » Je souris. « Mais ne t’en fais pas, devoir discuter et mener des négociations n’a jamais été son point fort. Et il a mieux à faire. Et oui, c’était pour faire le point sur tout ceci. »

Je le fixe, plissant les yeux en l’observant.

« Je vais bien. Je ne dirais pas que je ne suis pas fatiguée ou encore un peu nerveuse, mais rien que quelques nuits ne sauraient réparer. C’est peut-être difficile à croire, mais j’ai déjà affronté pire… Si l’on omet le dragon. Et toi mon jeune ami ? Ne m’en veux pas, mais tu as l’air épuisé. As-tu le droit de te lever et de marcher au moins ? »

S’il faut le forcer à retourner au lit, je n’hésiterai pas vraiment et il doit le savoir. Mais je resterai sage et rationnelle. Mais si nous en sommes capable.


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 437
Membre du mois : 9
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: And then... we're still alive...| Nelya   Mer 19 Juil - 10:49

Elle semble bien plus vive et alerte que moi. Visiblement sa nuit a été plus reposante que la mienne même si j’aurais juré qu’elle aurait profité de la compagnie de son futur époux. Enfin, cela ne me regarde pas même si, d’une certaine façon, il est amusant de voir que les rôles se sont inversés. Quand bien même ce n’est clairement pas ce qui est au centre de mes pensées. Je suis heureux qu’elle soit en vie et surtout, qu’elle n’ait aucune blessure à déplorer, ce qui est loin d’être le cas des autres personnes qui m’accompagnaient. Je réprime une grimace à cette pensée alors que je l’embrasse sans vraiment réfléchir, ce qui n’est probablement pas la chose la plus sensée à faire en cet instant précis. Pour autant, le fait qu’elle me rende mon étreinte ne m’aide guère à me montrer aussi raisonnable que je le devrais. "Mon état ? Cela aurait pu être bien pire, je ne devrais pas m’en plaindre je suppose." Et ce n’est qu’une piètre punition après ce qui est arrivé aux autres. Même si oui, la douleur est bien présente et j’ai du mal à ne pas grimacer au moindre de mes mouvements.

J’arque un sourcil alors que je prends un bout de pain sans vraiment y prêter attention, mon attention capté par les propos de Nelya. "Le Sénéchal ? Ne sont-ils pas supposés repartir aujourd’hui ? Enfin, j’avoue, j’ai du mal à suivre tout ce qui se passe mais je t’avouerais que je ne suis pas mécontent de ne pas le croiser. C’est probablement un peu lâche mais je ne suis pas convaincu d’être vraiment à mon aise face à lui. Je ne suis qu’un jeune sot qui a eu l’impudence de porter la main sur sa fiancée." Et pas que la main certes. Mais je gage que moins il en saura, plus mes chances de survie seront élevées. Je lève quand même les sourcils, comme pour accentuer mon soulagement avant de hocher la tête. "Je préfère le faire tant que nous avons encore les idées claires et que les rumeurs n’ont pas commencé à prendre le pas sur ce que nous avons pu réellement voir. Je vais surement devoir rendre des comptes précis et autant dire que ça ne m’enchante guère."

Je lève les yeux dans sa direction, soutenant son regard avant de hausser les épaules. "C’est une bonne chose que tu ailles bien. Moins que tu aies déjà connu pire même si, au fond, c’était aussi mon cas. Mis à part le dragon s’entend." J’ai un sourire au reste de ses propos, me contentant de piocher un morceau de fromage, l’air vaguement coupable. "Evidemment que non. Selon le Mestre, je devrais passer plusieurs jours alités. J’ai déjà eu de la chance de pouvoir quitter la tente de soins aussi rapidement, visiblement mon nouveau statut d’époux princier a été utile. Mais je ne supportais pas l’idée de rester sans bouger, tant je suis encore sur les nerfs. De toute façon, j’ai très mal dormi et je ne suis pas sûr que les choses aillent mieux d’ici à ce que nous puissions repartir." Je laisse filer un silence avant d’ajouter, un rien plus léger. "Je suis presque jaloux de te voir aussi en forme et élégante en fait." Je sais, il va nous falloir parler un peu plus sérieusement, mais nous ne sommes pas à la minute non ? Manger me fait déjà du bien et je commence à piocher dans les morceaux de viande qui nous ont été préparés, non sans un bref soupir de contentement.


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 991
Membre du mois : 19
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: And then... we're still alive...| Nelya   Dim 20 Aoû - 13:51

Il a l’air plutôt mal en point, ce qui n’est pas étonnant au vu de ce qui s’est passé il est vrai. Mais je suis soulagée de le voir se tenir debout, même si cela lui semble douloureux. Et si je m’étais promis d’être sage et raisonnable, comme il convient de l’être, surtout alors que nous sommes ici et que mon futur époux est non loin, il ne m’aide nullement. Mais ce n’est pas si important, ce n’est qu’un baiser, et une partie de moi est heureuse, et amusée, de voir qu’il s’inquiétait visiblement pour moi. Soit, qui plus est, je lui rends son baiser, ce qui n’est pas plus judicieux. Je le fixe un instant, me faisant songeuse.

« Cela peut toujours être pire, ne minimise pas tes blessures, car d’autres y ont perdu la vie. Tu n’y étais pour rien. Et tu es déjà bien amoché mon cher. »

Commençant à couper une pomme, j’ai une moue amusée et je lui jette un coup d’œil espiègle.

« Oui, ils doivent être en train de finir de tout mettre en place pour le trajet. Mais j’ai préféré lui proposer, surtout sachant qu’il ne pourrait accepter. C’est ce que ferait toute bonne épouse, non ?... Quoique non, je doute que beaucoup de femmes aient des rendez-vous dans la chambre d’un homme autre que leur époux… N’oublie pas de rappeler à quel point tu es blessé et ne peux pas te déplacer dans les jours qui viennent. » Je lui souris pour de bon. « C’est pourtant un homme adorable. Tout en finesse et légèreté, comme seul le Nord en connait. »

Je lui fais un clin d’œil, comprenant tout à fait qu’il ne souhaite pas se retrouver face à lui. Ce n’est déjà pas évident de se retrouver face à la moitié de son amant ou de sa maîtresse, c’est d’autant plus vrai lorsqu’il ressemble à Conrad…  Mais j’ai grandi entouré d’hommes froids et durs, ce qui me convient en général. Je hausse un sourcil à mon tour.

« Ce que nous avons pu voir ? Tu veux parler des soldats du Conflans essayant d’incendier la nouvelle famille royale ou du dragon les brûlant à leur tour ? Mais je compatis, sachant que j’ai dû faire de même avec le roi… l’empereur. Je n’aime pas davantage devoir rendre des comptes, même à lui. »

Ou surtout à lui… Je croque un morceau de pomme et hoche la tête.

« L’attaque a été soudaine, mais heureusement, ils n’étaient pas si nombreux que cela… Grandir sur l’ile aux ours prépare fort bien aux attaques aussi fortuites que violentes, et je dois bien être l’une des rares ladies du royaume à vraiment savoir user d’un arc et d’une dague. » Je le fixe et soupire doucement en secouant la tête.   « Tu devrais être plus raisonnable, tu risques d’empirer ta blessure et de prolonger ta guérison… Et je n’ai pas de crème à base d’eau de source à te fournir cette fois. As-tu essayé le lait de pavot au moins ? » J’incline un peu la tête sur le côté et je lui souris doucement. « Je suis toujours belle et élégante Gareth. Et je n’ai pas reçu de coup d’épée, cela aide. »

Je l’observe alors qu’il commence à manger, me demandant s’il a mangé depuis que nous sommes arrivés. Il serait bien capable de réellement se sentir coupable et même de s’en vouloir, non ? Ce serait totalement idiot, mais les hommes ne sont-ils pas convaincus être responsables de tous les soldats sous leurs ordres ? Comme s’ils pouvaient empêcher une guerre, une bataille, de prélever son tribut… Je retiens un nouveau soupir, me penchant vers lui pour lui voler un morceau de fromage.

« Alors jeune époux princier, que souhaites-tu éclaircir ? Savoir si nous avons vu la même chose lors de ce voyage ou savoir si la décision de ta reine de laisser passer des croisés risque de déplaire à mes suzerains ? »

Je hausse un sourcil malicieux sans le quitter du regard. Comme si quelqu’un pouvait douter de la réaction de ces derniers à cette pichenette impertinente de la reine du Roc…  


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 437
Membre du mois : 9
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: And then... we're still alive...| Nelya   Sam 2 Sep - 19:31

La complicité que j'ai pu développer avec Nelya n'est pas feinte et je sais qu'elle comprend probablement mieux que d'autres dans quel état d'esprit je suis en cet instant. Pour autant, je n'ai pas particulièrement envie de trop m'épancher à ce propos, n'ayant pas trop envie de réfléchir à toute la portée de ce qui a pu se passer lors de cette attaque. J'en oublie tout de même d'être aussi raisonnable que je le devrais mais j'ai tout de même une grimace à ses propos avant de hausser brièvement les épaules. "Il est vrai, cela peut toujours être pire. Pour autant, cela ne me réconforte guère de savoir que certains ont perdu la vie parce que je n'ai pas convenablement anticipé les dangers que risquait la princesse."

J'arque un sourcil à ses propos, non sans me servir à mon tour et, j'avoue, je ne suis pas des plus à l'aise. Et visiblement, c'est quelque chose qui l'amuse. Enfin, le contraire aurait été étonnant avec elle alors, forcément, je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire en réponse au sien. "Une épouse ? Aurais-je raté quelque chose durant mon repos ? Mais je ne manquerais pas de lui rappeler que je n'étais même pas capable de me lever pour te saluer comme il se doit donc." Et je lâche un rire contrit avant de reprendre, sur le même ton qu'elle. "Adorable oui. C'est le premier terme qui m'est venu la première fois que je l'ai rencontré. Et, ma foi, je ne suis guère habitué à la finesse et à la légèreté, il va falloir m'expliquer comment je dois réagir je suppose." Je secoue la tête, voyant que, si elle comprend mon point de vue, elle continue de se jouer de moi. Oh, gentiment bien sûr, mais pour autant elle gère bien plus facilement la situation que moi. Peut-être est-ce que là que je vois vraiment notre différence d'expérience, même si elle est loin de me déplaire, bien au contraire.

"Nouvelle famille royale ? Voilà quelque chose que j'ai visiblement raté. J'ai surtout vu des riverains attaquer d'autres riverains pour se faire eux-mêmes attaquer par des alliés ou des ennemis. J'ai l'impression d'être incapable de dissocier qui sont des alliés ou non et j'avoue que la situation est pour le moins perturbante. Surtout en ce qui concerne ce fichu dragon. Quant au fait de rendre des comptes… si je ne suis pas enthousiaste à l'idée de le faire auprès de ton Empereur, je gage que ce sera pire auprès de ma Reine." Je lui chipe un morceau de pomme que je regarde, la mine pensive. "Voilà une raison supplémentaire d'apprendre à son Altesse de se servir correctement d'une arme, même si c'est juste pour se défendre. Au moins pour qu'elle gagne un peu de temps. J'avais oublié que tu savais tirer à l'arc à dire vrai. Voilà un talent que j'aurais aimé te voir exercer. Même si je ne vais pas me plaindre de tes autres talents, loin de là." Je grimace quand elle reprend et je lui jette un regard équivoque, non sans pourtant finir par esquisser un sourire. "Je n'ai toujours pas de goût pour le lait de pavot. Je préfère ne pas dormir que d'en arriver là. Mais oui, tu es toujours aussi belle et élégante ma dame, tu en doutais ?"

Je me décide à manger pour de vrai, pas vraiment convaincu, mais ce n'est pas de cette façon que je vais me remettre de ma blessure. Je laisse filer un silence, essayant de me remémorer chaque détail de ce qui s'est passé. Voilà aussi pourquoi je n'ai pas envie d'être abruti par le lait de pavot, pour ne pas oublier ce que j'ai pu voir ou entendre, que ce soit lors de l'attaque ou depuis que nous sommes arrivés ici. Je fais mine de récupérer le morceau de fromage avant de secouer la tête, non sans un sourire en coin. "Probablement les deux. Tout comme les raisons réelles de notre venue ici. Autant dire qu'avec cette histoire de croisés, je ne vois pas vraiment comment nous pouvons nous targuer d'être diplomates. Tu as déjà eu des échos j'imagine." Et je lui tends un nouveau morceau de fromage du bout des doigts, non sans lui rendant une œillade tout aussi malicieuse que la sienne, quand bien même j'ai l'air passablement plus fatigué qu'elle, à n'en pas douter.  


"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage: 22 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
"Wherever there is a grain of loyalty there is a glimpse of freedom"
Messages : 991
Membre du mois : 19
Célébrité : Peter Mooney
Maison : Kenning
Caractère : Excessif - Jovial - Buté - Loyal - Bravache - Prévenant - Téméraire - Fidèle - Moqueur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: And then... we're still alive...| Nelya   Dim 8 Oct - 17:03

Je le fixe et ne peux m’empêcher de soupirer en levant les yeux au ciel. A force de discussions, j’ai bien dû constater que nous avons un certain nombre de points communs. Et à dire vrai, outre le fait qu’une réelle alchimie existe entre nous, je l’apprécie véritablement. Malgré tout, il est parfois tellement prompt à se sentir coupable… et sensible… tellement arrogant aussi. Même si cela, je le suis aussi…

« Comme si tout cela était de ta faute… Tu ne peux pas anticiper avec des données faussées ou incomplètes Gareth. Et les morts sont morts, laisse-les donc où ils sont. »

Je lui jette un coup d’œil, avant de souffler un rire en secouant la tête. C’est amusant de voir comme il peut ne pas être à l’aise sur certains sujets. Certes, peu de personne le seraient à sa place je le reconnais. Mais c’est idiot si vous voulez mon avis.

« Future épouse. Ce n’est pas force de l’avoir mentionné et rappelé, mais il faut croire que la guerre et toute cette tension ne sont pas vraiment propice dans l’immédiat à un mariage pour un homme comme Conrad… » Je le fixe, les yeux pétillants. « Tu vois, je suis douée pour définir les hommes. Et il me faudrait du temps pour t’expliquer tout cela à toi ouestien beaucoup trop rustre. »

Je lui offre un sourire amusé, continuant de croquer quelques morceaux de pommes. Je le dévisage, fronçant un instant les sourcils.

« Tu n’as guère vu de monde n’est-ce pas ? » Je soupire avant de hausser les épaules. « L’Empire a délivré le Conflans de ses oppresseurs, et a couronné l’un de leur adversaire, Lyham Tully, pour en faire le roi de ce Conflans libre… Ce que nombre d’autres riverains n’ont guère apprécié, et ce que les alliés du Noir ont voulu punir, en s’en prenant donc à sa famille… Eleanor et Alysanne Tully, qui voyageaient avec nous. Je doute que sans leur présence, nous eussions été attaqué tu sais. Et oui, je veux bien te croire concernant la reine Lannister, c’est une femme… remarquable. »

C’est le moins que l’on puisse dire. Rares étaient ceux à vraiment m’impressionner, mais la Lannister devait en faire partie… J’ai un sourire en coin alors que je hoche la tête.

« Ce n’est pourtant point dans les usages, d’autant moins pour une princesse. Tenir une arme et savoir se défendre n’est pas le rôle dévolu aux femmes, en dehors de quelques exceptions… Peut-être nous retrouverons nous à l’archerie, tu verrais que je suis aussi douée pour cela que pour le reste. » Je lève les yeux au ciel. « Oh, j’avais oublié à quel point tu pouvais être têtu à ce sujet. Mais tu ne tiendra pas longtemps sans dormir malgré tout. Et non, je n’en doutais pas, mais c’est toujours agréable à entendre. »

Je l’observe sans rien dire alors qu’il semble réfléchir, en en profitant pour manger également de mon côté. Je croque le morceau, lui adressant un sourire en voyant son geste.

« Les raisons réelles… Pour ma part, il s’agit de retrouver les miens, mais on ne parle nullement de moi… Pourquoi vous avoir envoyé ici en émissaires, tout en permettant aux croisés de traverser ses terres et de prendre le Conflans et l’armée de l’Empire à revers ?... Ils ont assassiné entre autre Lord Tully, le père, autant dire que le nouveau seigneur de ses terres ne va pas être en bonnes dispositions à votre égard. Je doute que la reine Lannister ait réellement pensé que d’envoyer la princesse Jeyne attendrirait le roi Stark. Espère-t-elle que ce dernier change d’avis sur ses prétentions en voyant sa fille, la future reine de l’Ouest ou qu’il lui confie quelques secrets ? » Je dépose deux tasses que je remplis de vin chaud, avant de m’emparer de l’une d’elle. « Paraître diplomate tout en mariant son fils au Nord et en finançant les Iles de Fer est plus que compliqué effectivement. On ne peut ménager la chèvre et le chou, encore moins dans une situation aussi explosive, et je t’avoue ne point comprendre les manœuvres de tes suzerains. Ils veulent préserver leur royaume, c’est compréhensible et honorable. Toutefois, les manœuvres semblent bien maladroites… »

Je le fixe un instant, avant de me pencher, un sourire en coin aux lèvres, et d’attraper en le croquant le morceau de fromage qu’il me tendait, frôlant évidemment ses doigts de mes lèvres au passage.

« Pourquoi être venus ? Toi, tu accompagnes la princesse, et je suis plus que ravie de t’avoir eu pour compagnon ne va pas penser le contraire, mais… Jordane Lannister espère-t-elle ramener le vieux loup à la raison en agissant ainsi ? Ou est-ce bien trop tordu pour qu’une petite noble telle que moi puisse le comprendre ? »


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 437
Membre du mois : 9
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: And then... we're still alive...| Nelya   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
And then... we're still alive...| Nelya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» DOA : Dead or Alive /!\
» Oriane Ω stay alive. (finiiiiiiii)
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]
» Dead Or Alive 5 Ultimate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Conflans :: Haye-Pierre
-
Sauter vers: