AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
I sent you away from home
MessageSujet: I sent you away from home   Sam 3 Juin - 16:07

Dès que j’ai su ce qu’il s’était passé à Haye-Pierre, j’avais gagné les avant-postes et les colonnes de reconnaissance. J’ai épuisé Brennus, qui a m’a permis de caracoler au milieu de la Garde Demalion, les nouvelles troupes de la garde impériale. Cette cavalerie lourde, de choc, fait un boucan pas possible en chevauchant ; les plaques d’armures s’entrechoquent et le bruit métallique, ainsi que celui des destriers lourds, est littéralement dantesque. Tous sont équipés de pied en cape, suivi des dizaines de leurs aides. Nous avons mis de longues heures à remonter la colonne, et sitôt rassuré sur l’état de ma fille, de mon épouse et de nos autres « invités », j’avais fait demander mon ambassadrice dans l’Ouest, Nelya, Dame de Corbois. Une ancienne maîtresse ; une femme d’une grande et terrible beauté, qui avait appris à s’imposer parmi la rude noblesse dornienne. J’ai fait dresser à la hâte un bureau dans la tour de l’ancien seigneur des lieux, dans son propre office. C’est partout l’effervescence et les troupes arrivent sans discontinuer depuis des heures. Une partie se met à l’abri des murs mais l’armée est si vaste que la place ne pourrait pas contenir tout le monde. Les colonnes défilent, et au dehors c’est une forêt de piquets de tentes qui s’installe dans le crépuscule. Une estafette arrive, un cavalier en demi-armure qui me salue en s’inclinant.


J’arrache une bouchée de viande sur une cuisse de poulet, tenue à pleine main pendant que l’autre épluche des missives reçues ce matin du Val, via Herpivoie.



| Faites dire à Lord Karstark qu’il place sa réserve de cavalerie sur les chemins dans ces trois directions, et qu’il éclaire la zone sur quelques lieues. Je ne veux pas de mauvaise surprise, ni ce soir ni demain matin au réveil. L’armée va mettre du temps à arriver au grand complet. Quant à Lord Forel, qu’il mène l’armée de Peyredragon entre ici et ces prés, au sud de la ville. Qu’il place si possible des lignes de pièges anti-cavalerie, si jamais le charroi arrive jusqu’à nous dans la soirée. |


Un garde Demalion, chevalier en armure lourde avec un cimier surmonté d’un dragon, entre dans la pièce, salue à son tour et annonce que l’Ambassadrice du Nord est arrivée et attend mon bon vouloir. Je fais evacuer la pièce ; les conseillers et estafettes ont tous leurs directives pour les plus urgentes, le reste suivra dans peu de temps. La dame entre dans la pièce et je me tourne vers elle, la dominant comme d’habitude de toute ma carrure, renforcée par une tenue martiale ; plastron d’acier frappé de l’emblème Braenaryon, une cape pourpre tenue d’un côté par une attache en forme d’aile de dragon, de l’autre côté d’une tête de loup. Hurlements est attachée à ma ceinture, mais je ne l’ai plus sortie depuis Paege, même pas pour m’entraîner. La dame entre et j’attends d’elle qu’elle s’incline devant moi.


| On m’a conté que vous l’aviez échappé belle, ambassadrice. Il me plaît de vous retrouver en un seul morceau. Et laissez-moi vous accueillir d’un compliment ; le soleil sudien semble vous avoir réussi ; vous rayonnez, malgré les circonstances. |



Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 13396
Membre du mois : 240
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: I sent you away from home   Mer 14 Juin - 10:07

Je finis ma coupe, la tenant plus fermement que je ne le voudrais. Par les Dieux ! Pourquoi fallait-il sans cesse que je sois entourée d'incapables et d'idiots ? Franchement, avaient-ils tous pensé que cela se passerait sans anicroche aucune ? La guerre fait rage partout, le Nord et Peyredragon sont en guerre contre le Noir, ils "délivrent" le Conflans en y plaçant un nouveau roi et ils avaient réellement imaginé que tout se passerait au mieux ? Que la nouvelle famille royale passerait incognito ? Nous avions déjà eu de la chance que l'Ouest puisse passer tranquillement, que ce soit d'un côté que de l'autre. Mais non, il avait fallu rajouter les Tully à l'équation. Certes, les deux femmes n'y étaient pour rien, j'en ai bien conscience, mais franchement, qu'avais-je fait pour être entourée de tant d'imbéciles ? Autant leur offrir sur un plateau d'argent...
Je soupire d'exaspération, avant de me laisser glisser entièrement sous l'eau. Ça avait tellement mal tourné. Ils n'étaient pourtant pas si nombreux dans cette garnison. Mais c'était à se demander ce que ces gardes étaient capables de faire. Ils n'étaient même pas capable de se battre et d'affronter quelques hommes ! Dire que les soldats Lannister avaient mieux combattus que ceux des Tully n'étaient pas vraiment un compliment. Même moi aurais mieux combattu qu'eux. Fort heureusement soit dit en passant. Je sais. Ils sont morts, il ne faut pas dire du mal des morts, paix à leurs âmes. Toujours est-il qu'ils avaient été lamentables. Je finis par me relever et sortir, laissant les suivantes s'occuper de moi. Que ça fait du bien. De prendre un vrai bain chaud, d'avoir de vrais vêtements propres, un vrai lit, de la vraie nourriture… Pour tout cela je suis heureuse d'être arrivée, vous n'avez pas idée.

J'enfile une robe rouge bordée de dentelle blanche, à manches larges et décolleté presque sagement raisonnable, et je les laisse me tresser les cheveux en fermant les yeux. Dire que nous sommes censés être reconnaissants envers la Targaryen. Je sais. Elle nous a sauvé. Enfin, son dragon l'a fait, ce qui revient au même. Et je n'aime guère cette idée. Tout comme je n'apprécie guère cette histoire d'Empire. Mais je doute que cela intéresse quiconque, et je ne vais certainement pas aller le crier sur les toits, je ne suis pas folle. Encore moins alors que Torrhen, le Roi, l'Empereur, m'a fait mander. Je me regarde dans le miroir, souriant à mon reflet, alors que je lisse la fine étole achetée à Port Lannis. Parfaite, je suis parfaite.

D'un pas vif, je traverse les quelques couloirs avant de m'annoncer aux gardes devant sa porte. Je laisse sortir les autres hommes de la pièce, leur offrant un sourire aimable, essayant de mettre un nom sur les différents visages que je vois. Je rentre et jette un coup d’œil autour de moi, avant de reporter mon attention sur l'homme qui me fait face. Et de son nouvel emblème donc. Je hausse un sourcil, tout en notant sa tenue complète. On ne change pas les bonnes habitudes n'est-ce pas ? Je me fends d'une profonde révérence, et esquisse un sourire en l'entendant.

« Je vous remercie mon Roi. Le soleil de l'Ouest est effectivement des plus agréables. Ce séjour a été des plus intéressants, et j'ai pu découvrir et savourer les beautés de l'Ouest en sus du reste. »

Je me redresse et l'observe, lui souriant d'un sourire tremblant. Il faut bien que ce souvenir me soit difficile et compliqué à aborder non ?

« Quant à ce voyage... Il a été quelque peu... mouvementé il est vrai. Je n'ai pas eu à me servir de ma dague face à ces sauvages, les Dieux soient loués. Dame votre épouse et son impressionnante monture sont arrivées à temps. Je leur en suis infiniment reconnaissante. »

Mon sourire se fait plus assuré. Je fronce un peu les sourcils et je penche la tête sur le côté, sans me départir d'un léger sourire.

« Dois-je vous appeler mon Empereur dorénavant ? Il s'est passé tant de choses durant ma si courte absence que j'ai un peu de mal à tout assimiler je vous l'avoue. J'espère que vous me pardonnerez... »


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 437
Membre du mois : 9
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I sent you away from home   Mer 14 Juin - 15:37

C’est la course aujourd’hui, depuis le départ d’Herpivoie d’ailleurs. Tout le monde court en tous sens, collecte et distribue des informations qui sont à nouveau échangées avec qui de droit. Les opérations militaires sont toujours complexes mais celle-ci dépasse toutes les précédentes de part la taille du théâtre d’opérations, des effectifs qui sont impliqués et plus encore, du fait du monstrueux ravitaillement qu’il faut pour tout ce petit monde. La femme qui entre est l’une de mes plus anciennes connaissances encore en vie. Nelya dame de Corbois, qui arbore comme à son habitude une tenue qui met largement ses atouts en valeur, mais pourvue néanmoins d’une indéniable classe. Je me rappelais un peu mieux pourquoi je l’avais choisie comme ambassadeur dans les Terres de l’Ouest. Ambassadeur qui ne m’avait pas accablé sous le poids des nouvelles qui m’étaient parvenues, loin de là...


La dame de Corbois me fait une profonde et gracieuse révérence, me mettant sous le nez le contenu de son décolleté, que j’apprécie toujours, elle le sait bien. Mais je ne me laisse jamais déconcentrer ; je ne mélange jamais le plaisir et les affaires, mes obligations sont toujours passées avant moi. Sauf peut-être avec Mathie, mais la leçon, très dure, avait finalement porté ses fruits et j’étais correctement disposé, aujourd’hui, pour aller jusqu’au bout de mes ambitions. Je ne me fais pas glacial, mais ma voix est moins chaude qu’en général, avec elle. Je lui fais sentir ma déception, mais sans qu’elle ne puisse la confondre avec du ressentiment.



| Je suis fort heureux d’apprendre que votre mission diplomatique a été agréable. Ce qui nous importe à tous désormais, c’est de savoir si elle a été couronnée de succès. |


Elle joue l’hésitante, mais je la connais bien. Je ne doute pas qu’elle soit reconnaissante de l’opération de sauvetage dont elle a bénéficié, mais je sais tout aussi bien qu’elle convoitait, un peu plus tôt, la place de Rhaenys. Et je la pense assez peu encline à faire table rase de ses ambitions.


| A tout le moins, ni vous ni ma fille n’avez été blessées. J’étais informé de la venue de diplomates de l’Ouest, mais aucunement de la famille Tully et moins encore que l’envoyé des Lannister serait ma propre fille. Une estafilade de plus sur notre si belle alliance... |


S’il serait arrivé quoi que ce soit à ma fille, je n’y serais pas allé par quatre chemins. L’Ouest aurait été la prochaine étape de notre phase de conquête et j’aurais purement et simplement réduit ce royaume en cendres. Vous avez déjà vu 30 000 nordiens se lâcher sur leur dernière conquête, un des endroits les plus riches et les plus prospères ? Je n’aurais au aucun scrupule à prendre d’assaut le Roc et massacrer ses occupants, démontant la gloire déchue des Lannister pierre par pierre.


| Vous pouvez toujours me donner du Sire ou du Majesté. En effet, vous avez manqué beaucoup d’événements depuis votre départ. Notre campagne à travers le Conflans, la Victoire de Paege, la libération d’une partie du Conflans, mon mariage, la Constitution d’un Empire auquel le Nord fait désormais partie. Le fait que votre nouveau Roi est mon fils Jon. Bien que, si cela vous agrée, j’ai toujours besoin de vos services. Ajoutons à cela que j’aimerais d’abord vous entendre me parler du Roc et de la situation dans l’Ouest. En sus de la réponse à la question la plus importante : pourquoi l’Ouest cautionne-t-il les attaques contre nous ? |



Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 13396
Membre du mois : 240
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: I sent you away from home   Mar 11 Juil - 19:02

Je me retiens de grimacer et conserve une attitude neutre et respectueuse, quand bien même je ressens la tension qui émane de lui. Soit, ce n’est pas réellement de la tension, mais toujours est-il qu’il ne semble guère satisfait ou enclin à plaisanter dans l’immédiat. Je me demande à quel point je vais devoir faire profil bas. J’ai déjà songé à ce que je pouvais dire ou non, et en dehors du Hightower, je n’avais malheureusement pas eu accès à grand-chose. Ce qui pouvait expliquer mon manque de communication, mais qui ne lui suffirait nullement, je le sais bien. Mais un corbeau qui se perd, cela arrive, n’est-ce pas ? Oui, sans aucun doute. Même s’il me connaissait, c’était on ne peut plus plausible et je pouvais demeurer sur mes positions, même face à lui. D’autant qu’il n’aurait reflété qu’une absence d’informations et n’aurait donc eu besoin de réponse. J’aviserai quand il me posera la question, ce qui ne manquera sans doute pas d’arriver, même de manière détournée, vu qu’il commence déjà à me faire sentir sa déception en me répondant. Ah, de la déception donc. Les hommes… Je me contente d’incliner la tête, rebondissant sur le sauvetage fait par sa reine. Impératrice. J’y arriverai un jour sans doute…

« C’est une chance oui, même si je dois avouer que la princesse a fait montre d’n courage sans faille. Et pour tout vous avouer, je ne suis point certaine que quiconque ait réellement été au courant de la venue de la nouvelle famille royale. Je pense que des mesures plus grandes auraient été prises si tel avait été le cas. Toutefois, concernant votre fille, je suppose que la reine Lannister songeait uniquement au bonheur que vous pourriez avoir à la retrouver, même brièvement. Tout s’est fort bien déroulé jusqu’à ce nous arrivions à Vivesaigues… »

De là à dire que c’était uniquement dû aux soulèvements suite à la nomination de Lyham Tully sur le tout nouveau trône, il n’y avait qu’un pas. Mais les faits étaient là, et je ne pouvais modifier la réalité de ce qu’il s’était passé. Je l’observe alors qu’il semble ruminer. Heureusement que Jeyne était indemne, cela était certain. Quant au reste… J’esquisse un sourire et acquiesce humblement.

« Je ne manquerai pas d’aller saluer le nouveau roi, quand bien même Benjen a déjà dû lui faire serment d’allégeance au nom de notre maison. Je tiens à vous féliciter pour ces victoires et avancées. »

J’inspire et grimace pour de bon, avant de reprendre la parole, essayant de choisir mes mots avec soin, fronçant légèrement les sourcils.

« Je me tiens évidemment à votre disposition Majesté. Concernant le royaume de l’Ouest… Je ne peux malheureusement vous en apprendre guère plus que dans ma missive. La reine Lannister tient son royaume d’une main de fer et peu d’informations ne circulent en dehors de son cercle très restreint et de son conseil, tout aussi secret qu’elle. Ce n’est pas faute d’avoir essayer de les approcher… Toutefois, je sais qu’elle s’est longuement entretenue avec Lord Manfred Hightower, sans pour autant réellement pouvoir vous en dire plus… si ce n’est peut-être que des croisés ont fait leur apparition peu de temps après sur leurs terres… Croisés qui se trouvent à présent non loin d’ici si je ne me trompe… » Je le fixe. « Et si je n’ai pu m’entretenir personnellement avec la reine, j’ai néanmoins également eu une entrevue avec le bieffois... qui a fait quelques propositions ma foi intéressantes, bien que venant d’un homme du sud, et que j’ai jugé préférables de vous dire de vive voix. »

Peut-être les trouvera-t-il réellement intéressantes, sait-on jamais. Peut-être en rirait-il, comme je l’avais fait, même s’il ne semblait pas d’humeur à badiner.


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 437
Membre du mois : 9
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I sent you away from home   Sam 15 Juil - 11:43

Je lâchais la question la plus importante que j’avais à lui poser sans détour, car c’était de très loin devenu le plus grand sujet de discorde avec les Lannister. Pourquoi, malgré notre entente, en tout cas celle qu’ils affichaient, en avaient-ils été réduits à nous envoyer des foules de zélotes et de fanatiques, bien décidés à nous mettre au bûcher ou à nous convertir de force ? Je savais que la nouvelle, dès lors qu’elle avait enflé, avait jeté un grand trouble chez les hommes. D’une part, les troupes étaient sensées nourrir une certaine confiance dans celles de l’Ouest, du fait qu’elles n’avaient pas pris les armes contre nous. D’autre part, parce que nous n’avions encore jamais déclaré à la guerre à un ennemi du fait de sa religion, car il nous semblait acté que nous étions les derniers vrais fidèles des Anciens Dieux, et nous avions fait le deuil depuis des siècles de voir cette foi se rallumer tel un incendie sur les terres du sud. Bref. Peu importe. J’attendais surtout maintenant que mon ambassadrice éclaire quelques points pour moi, je ne voulais pas prendre de risques outre mesure et il était temps que je reçoive quelques nouvelles fraîches venues du sud.


| Tout cela pue aussi bien la coïncidence que la négligence. Quelle idée d’envoyer une princesse en convoi dans un pays en guerre. Jamais le continent n’avait connu d’aussi terribles combats depuis la Longue Nuit. C’est plus de cent mille hommes qui se battent, qui pillent et tuent partout dans ce pays. Quant à la retrouver, bien sûr que cela me fait plaisir mais là n’est pas la question. Je commence à me poser de sérieuses questions sur les Lannister et leur « concours ». Je ne sais pas si je laisserais ma fille regagner sa nouvelle demeure si aisément que cela. Elle vient de réchapper à une tentative de capture ou d’assassinat, qu’elle soit volontaire ou non cela pose des questions. |


Je hoche vaguement la tête aux compliments de la dame. Je suis habitué aux flatteries et aux politesses depuis ma prime jeunesse. Je ne m’appesantis par sur le sujet, c’est à Jon de gérer et de recevoir cela, désormais et plus à moi. Mon ancienne maîtresse me confirme être toujours à ma disposition. Ce que je comprends de prime abord, c’était que dame de Corbois n’avait pas connu le succès le plus éclatant qui soit, dans sa mission, qu’elle n’avait pas appris tout ce que j’aurais espéré qu’elle puisse deviner ou apprendre. Je plissais les yeux lorsqu’elle évoqua ce Manfred Hightower, que je ne connaissais pas, mais qui commençait à m’inquiéter au sud. Il semblait être l’un des piliers de l’alliance avec les Hoare et semblait en bonne position pour revendiquer la couronne.


| Les intentions de l’Ouest sont toujours aussi floues. D’après les marchands interrogés ici, leur flotte est toujours sur le pied de guerre et la fronde sociale est toujours à l’ordre du jour. Mais ils ont tout de même été capables d’envoyer entre dix et quinze mille croisés contre nous. Je me porte au-devant d’eux et je ne tolérerai pas la moindre agression religieuse contre l’Empire. Si ces zélotes dévoyés me forcent la main, je n’hésiterai pas à baliser la route de Castral Roc de croix. lâchais-je, parfaitement sérieux, faisant référence à la tradition de crucifier les prisonniers sans honneur. | Allez-y, dites moi ce que ces sudiens nous veulent. |



Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 13396
Membre du mois : 240
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: I sent you away from home   Ven 4 Aoû - 15:18

Je garde le regard rivé sur lui alors que je sens qu’il n’apprécie pas des masses ce que je dis. Je ne suis que la messagère, et puis de toute manière, il n’entend que ce qu’il veut. Les Stark ont toujours été rigides, tellement intransigeants. Tout noir ou tout blanc. C’est d’un triste… Quoique non, j’exagère sans doute, il leur arrive de faire des compromis ou de parfois accepter de comprendre certaines choses. Parfois. Malgré tout, ce n’est guère le cas dans l’immédiat. Il n’est pourtant pas étonnant que l’Ouest continue de jouer double-jeu, c’est ce qu’ils font depuis le début non ? Ce n’est pas un royaume de guerriers, ce sont des diplomates, des argentiers, des manipulateurs, ils utilisent les armes mis à leur disposition... Quant à la négligence, je vais éviter de redire qu’elle n’aurait peut-être pas eu lieu sans la présence de tiers… Je grimace un sourire.

« La situation est effectivement plus effrayante et dangereuse que jamais, où que l’on se trouve malheureusement. Mais la princesse Jeyne n’est pas de celle que l’on peut aisément maintenir en arrière et protéger contre son gré, vous êtes bien placée pour le savoir Sire. Je suis presque sûre qu’elle a été la première à sauter sur l’occasion et à se réjouir de pouvoir venir. Quant au reste, c’est avec elle qu’il vous faut en discuter. »

J’incline la tête avec un mince sourire. Grand bien lui fasse de vouloir la retenir si elle ne le souhaitait pas. Je ne savais pas trop ce que ferait l’Ouest si cela arrivait et à dire vrai, cela ne m’importait nullement. Et j’avoue que je n’ai guère à lui répondre concernant la situation du royaume de l’Ouest. Peut-être aurais-je pu en apprendre davantage, même si comme je l’ai dit, peu de choses ont échappées à leur Conseil. Oh je pourrais mentionner la Sombrelyn aussi, qui accompagnait la princesse Hoare, peut-être sa famille serait-elle utile. Je hausse un sourcil quand il reprend sur l’Ouest et les croisés. La crucifixion, méthode d’intimidation on ne peut plus efficace. Ecœurante, mais efficace.

« Quelques petits soulèvements, qui visiblement ont été gérés et réprimés bien rapidement, par le prince lui-même apparemment. Les croisés... » J’ai une moue dédaigneuse. « J’ai visité leur septuaire à Castral Roc. Joli bâtiment. L’or y semble plus présent que leurs Dieux. Je les plaindrais presque…Il n’y a pire idiots dangereux que les bigots fanatiques… Leur Grand Septon semble se réveiller bien soudainement pour faire une croisade contre les impies que nous sommes. Le Bief doit s’en réjouir… »

A quel point en était-il responsable, je l’ignorais. La guerre donnait peut-être des idées de conquête à tout le monde après tout. J’inspire, avant de reprendre.

« Lord Hightower, qui va devenir sous peu prince du Conflans en sus de diriger le Bief aux côtés de sa sœur, semblait espérer qu’un semblant de paix soit possible. Je lui ai toutefois assuré que toute idée de conquête de votre part était à exclure, sujet sur lequel je me suis visiblement trompée, mais peu importe. Toujours est-il qu’il m’a confié être prêt à retirer ses troupes de l’Orage et de Dorne, si tant est qu’une paix puisse être signé avec le Conflans… Je lui ai fait une proposition moins saugrenue en retour, celle de cesser de soutenir Harren Hoare de son côté et de traiter directement avec vous. D’après lui, le roi Mern ne s’était allié au Noir que pour sauvegarder son royaume, ce qui est possible après tout. Alors si leur alliance ne repose que sur la peur de l’autre… » Je hausse une épaule. « Le concernant, ce qu’il se passe au nord ne l’intéresse que peu, que ce soit la Nera ou autre, et c’est peut-être bien là une des seules vérités qu’il m’ait confié. Quant à Dorne et l’Orage ma foi, les histoires communes de ces sudiens sont aussi vieilles et compliquées que les nôtres avec les sauvageons et les fer-nés…
Vous pourriez le contacter, ne serait-ce que pour sonder le terrain, sait-on jamais que vous trouviez un terrain d’entente… ou une faille… Même s’il m’a semblé plus retors que la majorité des hommes que je connais… »


Non, je sais fort bien que cela ne mènera à rien, mais il faut bien que je rapporte les paroles de ce bieffois… A quel point allait-il être mécontent ? D’un autre côté, je n’avais rien de plus à lui apporter, je le crains…



La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 437
Membre du mois : 9
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I sent you away from home   Dim 6 Aoû - 18:58

Avancer à l’aveugle contre une joueuse aussi aiguisée et avertie que Jordane Lannister n’était pas vraiment pour me rassurer. Je savais très bien, pour avoir rencontré et beaucoup échangé et partagé avec cette grande souveraine, qu’elle était d’une intelligence et d’une force redoutables. Je pense qu’au fond de moi, j’anticipais bien plus ses mouvements que ceux d’Harren. Car lui au moins, était entré franchement dans le jeu des trônes. On pouvait dire ce qu’on voulait sur le Noir mais il ne manquait ni de courage ni de panache. En revanche, Jordane Lannister n’obéissait pas aux principes, elle n’obéissait pas aux convenances. Elle avait signé une alliance avec le Noir sans jamais l’honorer, tout en signant un pacte avec le Nord. Elle jouait depuis le début sur les deux tableaux, mais à un moment donné il lui faudrait bien choisir. Nul doute qu’elle attendrait pour cela le dernier moment, mais sa manœuvre de laisser passer les croisés ne me disait rien qui vaille. Je l’interprétais comme un moyen de lâcher du lest vis-à-vis d’Harren le Noir, une aide indirecte histoire de temporiser sur la scène diplomatique. Mais il n’en restait pas moins qu’elle prenait par là même le risque de me déplaire, et de risquer l’ire de l’Empire. Ses manœuvres auprès du Bief ne me plaisaient guère plus. Je hochais la tête aux paroles de mon ambassadrice.


| J’en conviens, mais je m’interroge sur le geste malgré tout. J’en discuterais avec Son Altesse, soyez-en sûre. |


Je ne suis pas sûr d’apprécier le ton de l’aristocrate quand elle me fait le reproche sous-jacent à ses propos d’être un ambitieux. Je fronce toutefois les sourcils lorsqu’elle évoque la proposition d’Hightower et celle qu’elle a fait en retour. Je pesais un moment ce que mon ancienne maîtresse me racontait, réfléchissant aux tenants et aux aboutissants de tout ce qu’elle me révélait. J’avais d’autres questions sur d’autres sujets, mais je voulais encore arriver à bout de celui-ci.


| Je ne viens pas pour conquérir, je viens pour libérer et pour unir. La constitution que j’ai rédigée ne me donne pas plus de pouvoir qu’un Roi, et le territoire qui me sera personnellement dévolu ne sera pas plus grand que le vingtième de ce dont je disposais au Nord. Nous faisons cette guerre pour terminer toutes les guerres, Nelya. Pas pour une question de richesses ou de gloriole, j’espère bien que c’est la seconde et dernière fois que je pars en guerre au sud du Neck. Quant au reste, beaucoup de vent pour ne rien dire que ce Ser Hightower. Signer la paix avec le Conflans est impossible ; ce serait condamner Dorne et l’Orage à leur fin, au vue des troupes gigantesques qui s’amoncellent à leurs frontières. Ce sera la guerre, donc. |


Elle ne me faisait pas peur et j’y étais préparé, mais encore devais-je pour espérer l’emporter être en mesure de sécuriser mes flancs. Je pensais aux autres sujets.


| Les marchands revenus de l’Ouest m’ont parlé croisés et révoltes, que pouvez-vous me dire à ce sujet ? On dit le pays divisé. |




Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 13396
Membre du mois : 240
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: I sent you away from home   Lun 4 Sep - 20:15

Je sais bien qu’il ne m’avait pas envoyé là-bas uniquement pour faire acte de présence au mariage et pour profiter du doux soleil de l’Ouest. Mais si je sais me fondre au sein des cours et m’intégrer aux autres nobles sans trop de soucis, réussir à obtenir des informations et secrets d’un royaume aussi est une autre pair de manches, surtout avec une Jordane Lannister à sa tête. Et si je devais être franche, je n’avais sans doute pas été à la hauteur des attentes. Mais j’avais su jouir du beau temps et des commerçants à défaut d’autre chose… Même si c’est bien là quelque chose que je ne lui avouerais jamais, nous sommes d’accord. Non pas que cela me tienne vraiment à cœur, mais il n’est jamais bon de déplaire à un suzerain, n’est-ce pas ?
Quant à l’envoi de la princesse Jeyne, je ne saurais dire si c’était une décision prise pour tenter de plaire au Stark en lui permettant de voir sa fille, si c’était un caprice de sa part, ou si c’était une tentative de la perdre sur le chemin, par un malheureux concours de circonstance… Ou les trois potentiellement. Même si c’était prendre l’homme qui me faisait face pour un sot, non ? Je me contente d’un sourire, acquiesçant d’un signe de tête, quand il répond qu’il s’interroge également. Cela devrait-il me rassurer de ne pas être la seule à me questionner à ce sujet ? En vérité, je ne comprends pas trop la manœuvre, surtout en laissant les croisés passer dans le même temps. Et en dehors des fâcheuses conséquences qu’il aurait pu y avoir, ou qu’il y aura peut-être encore, je n’en ai cure.
Et si je me rends compte que je suis peut-être allée un peu loin, il est trop tard, mais il ne le relève pas, tant mieux, et se contente de réfléchir à ce que je mentionne. J’incline néanmoins la tête à ses paroles. Qu’il ne dispose pas, en tant qu’empereur, de plus de pouvoirs ou de territoires qu’un roi me semble idiot. A quoi bon alors ? La paix et l’harmonie ? Est-ce vraiment pour libérer les pauvres hères du joug des cruels fer-nés ? Que de sottises…

« Je comprends, et je m’excuse si je vous ai offensé Sire, ce n’était point mon attention. Et tout comme vous, je souhaite que cette guerre soit rapidement gagnée, que nous puissions soigner nos blessés et que nos terres puissent s’apaiser.
Je pense que Ser Hightower a essayé de voir ce qu’il pourrait ou non obtenir, ce que nous étions près à céder… ou même ce qu’une simple femme, toute lady qu’elle soit, pouvait lui opposer. Je ne sais trop, il devait bien savoir, bien que j’ai été là en tant qu’ambassadrice, que je ne pouvais prendre de décision ou promettre quoi que ce soit. Et ses demandes étaient trop exagérées pour réellement être prises au sérieux… »


Dorne et l’Orage… Mon fils et mes hommes, ses hommes, allaient combattre et peut-être mourir pour ces sudiens, pour les aider à combattre le Conflans… Au nom de quoi ? Ah oui, l’alliance, l’Empire, la constitution… Sottises. Il avait beau prétendre le contraire, je reste persuadée que tout cela lui plait. Il ne veut peut-être pas conquérir, mais aller combattre, guerroyer qui plus contre son vieil ennemi, je suis sûre que cela lui plait quoi qu’il en dise. Même s’il essaie de s’en convaincre réellement.

« Divisé c’est le moins que l’on puisse dire, même si les Lannister semble avoir temporisé la situation pour le moment. Il y a une sombre histoire de viol et de meurtre de paysans dans le sud du royaume, par un lord… Falwell il me semble, et ils ont semble-t-il décidé de faire justice eux-mêmes en le pendant. Ce qui forcément n’a guère plu aux nobles…  Il y a eu révolte et ils sont passés proche du soulèvement, même si le prince, votre gendre, a réussi à calmer l’affaire… jusqu’à présent. Quant aux croisés… » Je renifle et lève les yeux au ciel. « Je pense que c’est également pour temporiser tout cela, pour satisfaire certains nobles hargneux et leur permettre de déverser leur animosité et leur agressivité ailleurs que sur leurs terres… »

Que pouvais-je lui dire de plus ? Oh, certains de ces faits peuvent être utiles, encore faut-il pouvoir les utiliser…


Spoiler:
 


La norme est ennuyeuse. Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais.

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Lady de la Maison Corbois
Âge du Personnage: 34 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Messages : 437
Membre du mois : 9
Célébrité : Morena Baccarin
Maison : Corbois
Caractère : Exubérante –manipulatrice – égoïste – hédoniste – affranchie – superficielle – intelligente – arrogante – sûre d'elle – ambitieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I sent you away from home   Mer 13 Sep - 13:27

Il fut un temps où nous aurions pu avoir cette conversation dans une chambre à coucher à l’ambiance douce et chaude, un feu de cheminée embaumant la pièce d’odeur de sauge et d’un halo de chaleur qui combattrait le froid qui entourerait nos corps. Nous jouerions pendant des heures l’un avec l’autre et je partagerais avec elle tous mes états d’âme, en tout cas tous ceux dont je pouvais parler à quelqu’un qui n’était pas ma propre épouse. Mais ce temps-là était révolu. Les choses avaient changé, entre nous. Il y avait quelques mois, je lui avais proposé autant par désir que par solitude d’entretenir à nouveau une relation, mais elle avait refusé si elle ne devenait pas Reine du Nord. J’accèdais peu à ce genre de demande, qui n’était pas tout à fait du chantage, mais qui ne faisait que conforter le plus vieil adage du monde ; on pouvait « aimer » n’importe qui contre quelque chose d’autre que l’on désirait plus encore. Me rendant compte que cette relation-là, sous cette forme, ne serait que gangrénée par nos attentes respectives, je n’avais pas acquiescé. Et je doutais maintenant de la loyauté de Nelya Corbois, comme de celle de quantités de mes nobles. Devenir Empereur, changer de nom, ça allait bouleverser toutes les petites habitudes de ces gens qui pourraient y voir des opportunités. J’attendais donc de voir qui me suivrait, qui ne me suivrait pas. Je savais de toute manière que je devais d’abord prouver qu’on devait me suivre, non par loyauté mais par conviction.


| Je pense au contraire que c’était précisément votre intention ; de me faire comprendre que vous désapprouvez. Soit, j’imagine que mes prochains mouvements prouveront ou non mes intentions, vous n’êtes pas la première à penser cela, et vous ne serez pas la dernière. Quant à Hightower, il testait simplement votre loyauté et utilisera ce qu’il aura perçu de dissension entre vous et moi contre nous ; son seul but était sans aucun doute de voir si vous aviez pu être retournée, si vous me serviez de messagère, ou s’il pouvait influencer votre rapport. Laissez-moi donc la surprise du dénouement de ceci. |


Je n’avais visiblement pas retiré tout ce que j’avais pu espérer de cette ambassade, mais c’était sans doute mieux que rien. Au moins ai-je quelques informations fraîches sur nos ennemis déclarés et ceux qui, une fois de plus, avancent masqués sans se déclarer ouvertement. Je comprenais donc la situation à l’Ouest et remerciais celle qui y fut mon ambassadrice d’un signe de tête. Ainsi, l’Empire pouvait être utilisé pour fédérer un peuple désuni, contre nous. Je devais donc prendre garde aux prochains mois, aux prochaines discussions.


| Je vous remercie pour ce rapport et pour le voyage que vous avez bien voulu entreprendre au pied levé pour le Nord. Je vous libère de vos engagements, n’étant moi-même plus votre suzerain direct. Vous êtes libre de vous mettre au service du Roi Jon Stark, de rejoindre votre fiancé qui doit être en train d’organiser le gîte de la Garde, ou de retourner dans le Nord comme bon vous semble ; vous avez mérité quoiqu’il en soit la reconnaissance de votre nation. Aurevoir, Lady Corbois. | dis-je en m’inclinant rapidement, avant de rejoindre les piles de documents qui n’attendaient plus que moi.



Feu, Sang et Hiver
Maison Braenaryon




Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord, Sire de Winterfell.
Âge du Personnage: 36 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Fire, Blood and Winter.
Messages : 13396
Membre du mois : 240
Célébrité : Christian Bale
Maison : Braenaryon
Caractère : Pragmatique - Inflexible - Juste - Ripailleur - Courageux - Passionné.
Fire, Blood and Winter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fall-of-man.forums-actifs.com/
MessageSujet: Re: I sent you away from home   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
I sent you away from home
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» † Carry me home tonight.
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Conflans :: Haye-Pierre
-
Sauter vers: