AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Destiny [Jon]
MessageSujet: Destiny [Jon]   Mer 31 Mai - 1:31


DESTINY
JON & ELEANOR
Eleanor n'avait pas apprécié du tout mais alors pas du tout la nouvelle. Le voyage depuis Vivesaigues avait été particulièrement éprouvant. Tout à la joie de retrouver son père, elle avait accusé le coup de la fatigue, des doutes l'étreignant sur la raison de la convocation de son père et surtout de l'attaque dont ils avaient fait l'objet. Si l'Impératrice Rhaenys n'avait pas volé à leur secours, ils auraient été perdus. La soudaineté de l'attaque l'avait apeuré mais elle avait affronté sa peur comme une lady se doit de le faire, avec un sang froid certain du haut de ses quinze printemps. Elle n'avait pas hurlé, ne s'était pas pelotonnée dans les bras de sa mère. Elle avait affronté une mort certaine avec stoïcisme. Le dragon l'avait également impressionné et elle avait depuis une profonde admiration pour l'impératrice. Une femme qui semblait généreuse, qui était belle, courageuse et combative. Un modèle. La jeune Tully avait été ravie d'arriver enfin à Haye-Pierre et surtout soulagée. Les retrouvailles avec son père avaient été marquées par une grande émotion. Cependant, la joie fut très vite remplacée par la perplexité puis par la colère. Tout d'abord, elle apprit que son père s'était rallié à Torrhen Stark et à sa reine dragon en échange de la future suzeraineté du Conflans. Ceci conduirait dès à présent à une lutte fratricide dans ce royaume. Et pour sceller cette entente, le roi Torrhen et Lyham avaient convenu d'une union entre leurs maisons. Lorsqu'elle comprit qu'il s'agissait d'elle, Eleanor en conçut une violente colère. Son père lui avait toujours promis qu'il la préviendrait lorsqu'il déciderait de la fiancer afin qu'elle puisse se faire à l'idée. En l'occurrence, il n'en avait eu évidemment pas le temps du tout. Mais elle n'en avait que faire. Il aurait dû lui envoyer un corbeau. Trouver un moyen de la prévenir. Son père n'avait pas tenu sa parole. La colère d'Eleanor lui avait fait penser fortement qu'elle avait été sotte de croire en son géniteur. N'avait-il pas trahi également Harren Hoare en s'alliant à Torrhen Stark ? La proximité des Ouestriens et des Nordiens l'avait poussé à ne pas laisser éclater sa colère et à garder une contenance digne d'une dame. Elle s'était donc montrée particulièrement froide avec son père.

Elle avait eu l'occasion de rencontre Torrhen Stark le lendemain de son arrivée à Haye-Pierre. Et elle avait aperçu Jon de loin. Naturellement, sa curiosité était piquée au vif. Ainsi, il semblerait que c'était auprès de cet homme qu'elle allait vieillir. Qui était-il ? Elle le connaissait de nom seulement. Avait-il bon coeur ? Serait-il un mari aimant et attentionné ? Peu importait après tout. Elle devrait faire avec. Pour le moment, sous le choc de la nouvelle, elle n'en concevait que peu de réjouissance. Mais peut-être aurait-il le don de la surprendre.

Ce matin-là, il était bien tôt lorsqu'Eleanor s'aventura à cheval hors du château. Elle avait conscience qu'il y avait peut-être du danger mais elle n'irait pas loin. Elle avait repéré en arrivant un ruisseau près d'une clairière qui lui avait plu. Elle était très bonne cavalière et les troupes Nordiennes étaient présentes dans la région qui était beaucoup plus sécurisée que celle où ils avaient essuyé l'attaque. Il ne lui fallut que vingt minutes pour rejoindre le lieu qu'elle avait repéré. Descendant lestement de sa jument baie, elle savoura l'odeur de pin planton qui se dégageait des lieux et se rapprocha de la rivière afin de se tremper les mains dans l'eau. Elle était fraiche et Eleanor en profita pour se désaltérer. Elle avait une robe sombre, qui convenait parfaitement aux chevauchées en dissimulant habilement les éventuelles traces de boue qui ne manquaient pas de gâter sa tenue. Sa chevelure auburn était nattée en une longue tresse dans son dos, lui arrivant au creux des reins. Elle poussa un soupir. Ainsi, dans plusieurs mois, elle serait mariée. C'était arrivé soudainement. Elle avait imaginé autre chose. Elle avait espéré autre chose. Etre prévenue, pouvoir rencontrer son promis et se fréquenter pendant plusieurs mois. Certains fiancés se fréquentaient pendant plusieurs années, attendant l'âge requis pour se marier. Ce ne serait pas son cas, c'était ainsi. Le visage de Jon Stark s'imposa à son esprit. Il était loin d'être désagréable à la vue, c'était un euphémisme. Mais Eleanor n'était pas une lady superficielle qui ne se contentait que d'un homme séduisant. Elle se posait de nombreuses questions sur son futur époux.

Elle était plongée dans ses pensées lorsqu'elle entendit un craquement derrière elle qui la fit sursauter. Elle fit volte-face et aperçut une forme humaine. Son coeur rata un battement. Et s'il s'agissait d'un rodeur ? Ou d'un garde qui cherchait à lui faire du tort ? Elle sortit vivement la dague qu'elle portait au côté. Quand soudain, elle reconnut le visage de l'homme qui se trouvait face à elle. Jon.

Altesse ! Veuillez me pardonner, vous m'avez surprise, je ne vous avais pas entendu arriver.

Elle rangea son arme. Le Prince du Nord semblait seul, ce qui était tout sauf protocolaire. Normalement les fiancés devaient se rencontrer en présence de chaperons. Sauf qu'en l'affaire, aucun des deux n'avait visiblement pensé croiser l'autre.
code by bat'phanie


SIX FOIS A TERRE, SEPT FOIS DEBOUT  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Fille de Lyham Tully, Suzerain du Conflans Libre
Âge du Personnage: 15 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Famille, devoir, honneur
Messages : 76
Membre du mois : 21
Célébrité : Sophie Turner
Maison : Tully
Famille, devoir, honneur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Destiny [Jon]   Mar 27 Juin - 13:25

Il était sans doute temps pour lui de rencontrer la jeune femme à laquelle il était promis. Jon acceptait difficilement l'idée. Cela n'avait rien à avoir avec Lyham Tully, il n'avait rien contre cet homme, à part le passé qui avait si longuement opposé le Conflans et le Nord, un passé qui ne pourrait jamais s'effacer totalement et qui laissait de lourdes marques dans un camp comme dans l'autre. Jon pouvait même dire qu'il pensait avoir trouvé en le nouveau roi du Conflans Libre, un allié de choix, une personne qui semblait remercier le nouvel Empire de lui donner un statut qui dans un sens, lui revenait finalement de droit, et surtout de combattre Harren le Noir qui avait oppressé ses sujets pendant tant d'années. Pour le moment, il pouvait dire qu'ils avançaient ensemble vers le même objectif. Il était tout naturel alors d'accentuer un peu plus encore les nouveaux liens qui les unissaient, et pour cela il n'y avait pas beaucoup de moyens à leur disposition. Il n'y avait finalement aucun traité particulier à ratifier, améliorant les échanges quels qu'ils puissent être entre les deux royaumes puisqu'ils avaient tous deux acceptés de rejoindre l'Empire et de ce fait, cela normalisait l'ensemble des échanges possibles entre tous les royaumes rattachés à ce pouvoir central. Il ne restait donc que le mariage. Walton, même s'il était un prince de la maison Stark et pour le moment l'héritier légitime du trône si le nouveau roi du Nord venait à disparaître, aurait pu être un gage suffisant de bonne foi si Jon avait déjà été marié. Ce qui n'était pas le cas, puisqu'à chaque fois qu'on l'annonçait fiancé, un changement diplomatique venait à rompre les engagements pris. Le Nord ne pouvait oublier ces multiples affronts et même si Jon ne se préoccupait que très peu de son union, d'un point de vue politique, il y avait là un engagement fort. De ce fait, il devait épouser quelqu'un du Conflans Libre, et la fille du nouveau roi, en âge de se marier et surtout d'enfanter était la meilleure solution.

Pour autant, Jon s'était toujours imaginé à épouser une fille issue de la noblesse du Nord. Sa jeunesse semblait parfois pouvoir lui porter préjudice, mais il avait son peuple, son royaume dans le sang, et il aurait aimé pouvoir perpétuer cette idée-là. Tout comme son père l'avait fait avant lui. De plus, il avait bien vu la réaction de ses hommes quand Tully se trouvait dans les parages, si certains étaient plus dangereux que d'autres dans leur réaction, Jon savait qu'ils garderaient tous une certaine méfiance à son égard. Cela provoquait chez Jon beaucoup de préoccupations le jour où l'annonce de son mariage avec Eléanor Tully seraient connus de tous. Il ne voulait nullement perdre en légitimité auprès des siens après tout, il offrait sa vie au Nord. Et de ce fait, il condamnait également ce début de relation qu'il entretenait avec la fille de Lord Reed. L'un et l'autre connaissaient les tenants et les aboutissants de l'histoire mais ce n'était pas pour autant que cela était facile à accepter une fois qu'il se retrouvait mis devant le fait accompli. A cet instant, il imaginait toujours son père, le regardant avec sévérité d'avoir même songé un court moment à mettre en œuvre une telle entreprise. Les beaux sentiments n'avaient que faire dans cette histoire, honorer son épouse et perpétuer la lignée des Stark voilà tout ce qu'il devait entreprendre concernant ses pratiques, les bâtards issus d'une relation du roi avec une noble dame ne seraient en aucun cas approuvé.

Jon était levé depuis un moment, il s'était décidé à aller soutenir les soldats menant la garde. C'est là qu'il la vit sans doute réellement pour la première fois. La jeune femme pensait passer inaperçue, ou tout du moins que personne ne ferait réellement attention à elle si tôt le matin, elle était montée à cheval et avait rapidement pris la poudre d'escampette. Jon connaissait les dangers qu'il y avait dans la région, et elle aurait du le savoir elle aussi, surtout après que son convoi pour venir ici avait été attaqué. Quittant ses hommes, il finit signe à quatre de ses soldats attachés à sa garde personnelle de le suivre. Jon devait avoir une conversation avec la jeune femme et pour cela il était bien décidé à la ramener saine et sauve au château. Il n'imaginait pas les conséquences que cela pourraient avoir s'il lui arrivait la moindre petite chose. Il finit par la retrouver, il fit signe à ses hommes de rester en retrait pour ne pas que la jeune femme ne ressente une quelconque agression de leur présence à tous ici. Elle bondit soudainement, une dague à la main, prête à lui asséner un coup. Il haussa un sourcil avant d'incliner légèrement la tête. « Il serait sans doute plus convenant de m'appeler Majesté du fait de mon titre, votre Altesse, mais vous en conviendrez comme moi, nous ne nous trouvons pas dans un lieu des plus convenables. » Il sourit légèrement à la fin de sa phrase avant de reprendre son sérieux. « Je ne désirais en aucun cas vous surprendre. Cependant, votre réaction est justifiée. Il est fort dangereux que vous vous trouviez ici seule, sans aucune protection. Votre père est à présent roi, et cela dérange beaucoup de monde. Maintenant que vous êtes princesse, il est des choses que vous ne pouvez vous permettre de faire sans être sous escorte. Vous avez déjà été la victime il y a peu d'une attaque Altesse, la région n'est pas encore assez sécurisée pour se permettre de telles promenades, aussi agréables puissent-elles être. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 1006
Membre du mois : 42
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Destiny [Jon]   Lun 3 Juil - 0:43


DESTINY
JON & ELEANOR
L'endroit était enchanteur et Eleanor goûtait la solitude qu'elle recherchait depuis qu'elle avait appris la grande nouvelle. Toute sa vie allait être chamboulée et elle devrait se faire à l'idée. Le mariage était une chose pour laquelle on l'avait préparé depuis toute petite, en tant qu'aînée de la famille Tully. Mais jamais on ne l'avait préparée à devenir princesse puis reine du Nord. Pour le moment, Eleanor ne savait que penser de cette union, à part le fait qu'elle ne ressentait guère une excitation à l'idée de s'unir à cet homme dont elle ignorait tout. De plus, les hommes du Nord étaient des ennemis depuis des années. Cela n'était pas aisé à oublier, quand bien même les alliances pouvaient toujours changer. Elle aurait préféré épouser un homme du Conflans et non pas un de ces froids guerriers du Nord. Malgré ses sentiments confus, la jeune fille sentait parfaitement la pression tomber sur ses épaules. Le Conflans et le nouvel Empire s'unissaient, ce qui permettrait de se rapprocher d'une issue enfin pacifique pour le Royaume, son père lui en avait suffisamment parlé. La jeune Tully voulait la paix. C'étaient ces multiples conflits qui avaient éloigné son père d'elle, ce qui lui avait fait tant de mal. Cela faisait des années qu'elle espérait la paix. Et à présent qu'elle pouvait aider à cela, elle se voyait mal refuser. De toute façon, on ne lui demandait pas spécialement son avis. Elle se devait à sa famille, elle devait tenir sa place et accepter le grand honneur qui lui était fait. On ne devenait pas Reine du Nord tous les jours.

Malgré cela, Eleanor avait le coeur serré. Elle était encore jeune, certes largement en âge de se marier et d'enfanter mais elle demeurait une jeune fille élevée dans une famille puissante mais vassale qui n'avait jamais même imaginé arriver ainsi au premier plan. La solitude lui faisait du bien, lui permettait de faire le point et de cesser de devoir faire semblant de sourire, de conserver ses manières de dame pendant quelques instants. Elle passa ses mains dans l'eau fraiche de la rivière puis plaça son visage dans ses mains pendant quelques secondes pour se rafraichir. Elle n'avait même pas eu le temps d'en parler avec son frère. Lui allait devenir l'héritier du Conflans libre. Roi après leur père. Qu'est-ce que cela lui faisait ? Il aurait certainement à épouser une dame de haute naissance lui aussi.

Le silence fut cependant rompu par une présence derrière elle qui s'avéra être Jon Stark, son promis. Surprise, elle avait dégainé sa dague pour finalement s'excuser en reconnaissant l'intrus et ranger son arme. Elle salua le jeune homme d'une gracieuse révérence. Rougissant légèrement, elle se corrigea :

Veuillez me pardonner, Votre Majesté, j'ai encore nombre de choses à apprendre et les changements de ces derniers temps ont été assez brutaux pour moi. Ce n'était nullement un manque de respect de ma part.

Elle se releva élégamment et détailla le visage de l'homme qu'elle n'avait fait qu'apercevoir pour le moment. Des boucles noires qui retombaient sur des yeux sombres et profonds. Un regard sévère et froid. Une haute stature et un homme fort, cela se devinait aisément. Le sourire cependant qui éclaira son visage pendant une fraction de seconde lui plut. Mais, tel le soleil dans le Nord, il passa rapidement derrière un nuage et le visage de Jon Stark reprit instantanément son sérieux. La remontrance qu'il lui asséna concernant sa sécurité eut le don de l'agacer mais elle se garda de rien montrer. Il avait raison bien sûr sur le fond. Elle était à présent Princesse, future Reine du Nord en devenir et il était fort risquée de demeurer sans escorte.

Votre Majesté a naturellement raison. Vous pouvez mettre mon imprudence sur le compte de mon inexpérience. Jusqu'à présent, je n'ai jamais quitté le Conflans et je n'ai été instruite de mon avenir dans le Nord que depuis hier. Mais je compte naturellement être à la hauteur de vos espérances. Je ne m'aventurerai plus dehors sans escorte, je vous le promets. Mais...

Eleanor se rapprocha doucement du Nordien et, lui adressant un léger sourire, elle demanda :

A présent que vous êtes ici, Majesté, je ne risque plus rien. Faites quelques pas en ma compagnie, si cela vous agrée, j'en serai ravie. Ce sera l'occasion de me parler de vos combats dont j'entend parler vos hommes avec ferveur.

Après tout, s'ils étaient condamnés à passer leur vie ensemble, autant faire plus ample connaissance.
code by bat'phanie


SIX FOIS A TERRE, SEPT FOIS DEBOUT  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Fille de Lyham Tully, Suzerain du Conflans Libre
Âge du Personnage: 15 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Famille, devoir, honneur
Messages : 76
Membre du mois : 21
Célébrité : Sophie Turner
Maison : Tully
Famille, devoir, honneur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Destiny [Jon]   Mer 19 Juil - 17:58

Jon restait fixe, il restait droit, ne faisant aucun geste envers la jeune femme. Ce n'était aucunement un signe d'hostilité mais il ne voulait en aucun cas faire quelque chose qui pourrait apparaître comme était désobligeant envers celle-ci. Jon savait qu'il avait acquis une stature plus imposante depuis quelques mois, il avait pris en muscle, il avait une barbe bien plus fourni qu'auparavant et malgré que le soleil ne soit pas l'élément le plus présent dans le royaume du Nord ou dans celui du Conflans, il avait fini par voir sa peau se tanner quelque peu sous les rayons qui avaient été sur son chemin. Sans doute, correspondait-il parfaitement à l'image qu'elle pouvait avoir des hommes du Nord, rustres, peu aimables, un peu bourru. Une image qu'il n'avait pour le moment pas décidé de remettre totalement en cause. Il ne voulait en aucun cas être désagréable pour la jeune femme, ni lui donner une mauvaise impression, mais il n'était pas pour autant le plus heureux des hommes à devoir épouser une nouvelle princesse du Conflans libre. Cependant, cette union était nécessaire et Jon ferait tout pour qu'elle soit fructueuse, autant dire pour pouvoir avoir une descendance qui assure la lignée des Stark dans le Nord et non seulement laisser cette tâche à Walton, il était pour le moment l'héritier du trône mais avec les événements politiques qui traversaient Westeros en ce moment et qui pouvaient venir à menacer l'équilibre du royaume du Nord, il ne pouvait se permettre de risquer de voir les fils de Torrhen Stark mourir au combat sans avoir des héritiers vivants. Il fallait toujours avoir un Stark à Winterfell et c'est ce qu'il comptait bien perpétuer.

« Ne vous inquiétez pas votre Altesse, il n'était nullement question de vous réprimandez sur cela. Ce n'était qu'une information de ma part, il y a tant de choses à apprendre. » Et Jon se rendait bien compte qu'il n'avait pas beaucoup de temps, il se doutait que les noces ne tarderaient pas et que de ce fait, elle irait bientôt rejoindre le Nord pour devenir la Dame de Winterfell, même si elle ne pouvait remplacer le roi, elle aurait cependant d'importantes décisions à prendre et elle n'avait pas été éduqué de telle manière à devenir reine un jour. Heureusement, elle ne serait pas seule là-bas, Walton pourrait la conseiller, il avait pleinement confiance en son frère pour lui venir en aide, il était certes jeune mais il avait les compétences nécessaires dans les actions qui seraient sans doute affectées à sa future épouse. Il détailla rapidement la jeune femme, elle n'était pas désagréable à regarder en tout cas, c'était déjà ça. Cependant, il n'était pas du genre à faire de compliments, ni même à exprimer souvent ses sentiments, il était difficile à décrypter et le savait, mais cela ne voulait pas dire pour autant qu'il était désagréable. Il trouvait juste dangereux que la jeune femme se balade seule, loin de la ville où se trouvait l'armée en place. Beaucoup de personnes dans le Conflans n'avaient pas accepté que Lyham Tully puisse s'opposer aussi ouvertement face à Harren Hoare, c'était une trahison pure et dure et la seule sentence possible était la mort pour celui qui avait initié le mouvement et pour tous ceux qui l'avaient suivis et autant dire que certaines personnes pouvaient avoir la rancune tenace.

« Vous savez, votre Altesse, il ne s'agit pas de répondre ou non à mes espérances. Les espérances ne peuvent répondre aux exigences du pouvoir. Nous espérons souvent beaucoup de choses, mais il faut accepter, parfois malheureusement, que la réalité ne correspond pas à ce que nous avions imaginé. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose, il y a des obligations auxquelles nous ne pouvons nous soustraire, et cela que nous soyons simple paysan ou que nous soyons à la tête d'un royaume. C'est un travail de chaque instant mais c'est pour le bien de notre peuple, et c'est pourquoi je me bats aujourd'hui aux côtés de votre père. Je me doute qu'il n'a pas été facile pour vous d'apprendre et d'accepter d'un seul tenant toutes les nouvelles que votre père a pu vous annoncer. Je comprends votre besoin de solitude. » Il inclina légèrement la tête avant de lui tendre son bras pour pouvoir faire quelques pas comme elle le proposait. « Voulez-vous véritablement que nous parlions de mes combats ? Ils ne sont pas si nombreux que cela et je crois malheureusement que l'issue même si elle nous est favorable pour le moment est toujours la cause de disparitions. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 1006
Membre du mois : 42
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Destiny [Jon]   Dim 13 Aoû - 20:30


DESTINY
JON & ELEANOR
L'homme qu'elle avait en face d'elle lui faisait typiquement penser à l'image qu'elle se faisait d'un Nordien. Glacial comme le pays dont ils venaient. Peu engageant, c'était le moins qu'elle puisse dire, comme tous les combattants qu'elle avait pour le moment croisé à Haye-Pierre. C'était une des rares fois qu'elle pouvait contempler le visage de son promis de près. Bien sûr, elle l'observait sans trop insister, une dame ne devait pas dévisager ainsi un homme lorsqu'elle était bien éduquée. Eleanor était une jeune fille innocente mais elle devait bien reconnaître que l'homme possédait une beauté sauvage, une beauté du Nord, austère et froide comme les statues figées dans le marbre. Après avoir rencontré son père, elle ne pouvait nier se trouver face au fils de ce dernier. Ils se ressemblaient physiquement, par certaines de leurs expressions du visage ainsi que par la prestance. Eleanor se demandait vaguement ce que Jon pensait de leur union. Après tout, lui aussi avait peut-être espéré épouser une fille de chez lui, une dame nordienne qui partageait ses croyances dans les dieux anciens plutôt que dans les Sept. Lui aussi ressentait peut-être cette pointe de déception à l'idée qu'il ne suivrait pas le choix de son coeur. Sauf que Jon, contrairement à elle, présupposait-elle, n'avait jamais eu de la part de son père la promesse formelle qu'il lui en parlerait à l'avance afin qu'elle lui donne son opinion et qu'elle puisse se faire à l'idée. Eleanor avait conscience qu'elle avait dû lui sembler froide de loin, quand il l'avait aperçu à Haye-Pierre. Elle tenait cependant à jouer le rôle qu'on attendait d'elle avec zèle. La discussion avec son père, toute houleuse qu'elle ait pu être, puis celle avec l'empereur, l'avait au moins conduit à cela. Elle désirait la paix plus que tout et son rôle à jouer était clair.

Votre Majesté est aimable de se montrer compréhensive avec une jeune fille peu instruite des usages de la Cour. Si je puis oser une question personnelle, comment avez-vous pris la nouvelle de votre accession au statut de Roi du Nord ?

La curiosité seulement guidait ses mots. Elle se disait que peut-être l'expérience de Jon l'aiderait à se faire à l'idée de sa future place. Elle ignorait quand le mariage devrait avoir lieu mais elle se doutait que tout cela allait se faire vite. En période de guerre, sceller des alliances était primordial. Tout pouvait basculer du jour au lendemain. Aussi fallait-il faire vite. Une fois ceci accepté, Eleanor ne pouvait s'empêcher de regretter d'être unie à un homme dont elle ne connaissait strictement rien. Aussi la curiosité était-elle très forte chez elle. Le fait qu'ils se retrouvent tous les deux était-ce une volonté des Sept de les laisser faire plus ample connaissance ? Comment pouvait-elle espérer gérer Winterfell en temps que sa Dame si elle ne connaissait rien de son futur époux ? L'ensemble de ses responsabilités nouvelles la saisit brutalement et elle sentit sa gorge se serrer. Serait-elle à la hauteur ? Elle tenta de masquer son trouble.

Elle avait pris le bras de Jon et marchait à présent d'un pas lent le long de la rivière à ses côtés. L'air était frais et rosissait ses joues. La voix grave du Nordien évoquait le devoir, le fait d'accepter les choses que nous imposaient notre rang. Elle hocha la tête, étant parfaitement d'accord avec lui sur le fond. Mais elle restait une jeune fille. Bien jeune. Comme toutes les pucelles, elle avait rêvé d'un amour sincère et profond, tout en sachant que dans leurs familles, c'était chose rare. Que l'amour venait souvent avec le temps. Malgré ce que lui disait Jon, qu'il ne s'agissait pas de répondre à ses espérances, elle rétorqua :

Pardonnez ma franchise, Majesté, mais... n'aviez-vous pas des espoirs concernant votre union ? Même si vous saviez devoir suivre le choix que votre famille et que le devoir vous dicterait, n'avez-vous aucune attente concernant votre épouse ?

Elle se mordit la lèvre avant de reprendre :

Qu'avez-vous ressenti lorsqu'on vous a apprit la nouvelle de notre union ? Elle reprit précipitamment. Veuillez me pardonner, Majesté, je veux aller trop vite. Nous avons si peu de temps pour nous connaître avant de voir unis devant les dieux...

Elle contempla un bref instant son visage, tentant de déchiffrer ses expressions insondables pour le moment pour elle. Enormément de choses lui venait à l'esprit. Comment était Winterfell ? Quand allait-elle devoir s'y rendre ? Le contact du bras de Jon lui rappela également la venue de sa nuit de noces prochaine et l'angoisse lui saisit la gorge. Certes, sa mère l'avait instruite des choses de l'amour mais elle était jeune et la peur lui nouait le ventre à l'idée de partager sa couche avec son époux. Tant et plus de choses qu'elle garda pour elle.

Oh oui, je vous en prie, racontez-moi ! Lorsque j'étais petite, je rêvais de me battre comme un homme, de manier l'épée. Père m'a autorisé à apprendre à monter à cheval ainsi qu'à m'entraîner quelques peu. Mais c'était il y a si lonngtemps....
code by bat'phanie


SIX FOIS A TERRE, SEPT FOIS DEBOUT  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Fille de Lyham Tully, Suzerain du Conflans Libre
Âge du Personnage: 15 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Famille, devoir, honneur
Messages : 76
Membre du mois : 21
Célébrité : Sophie Turner
Maison : Tully
Famille, devoir, honneur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Destiny [Jon]   Mer 30 Aoû - 9:39

Jon n'avait jamais été quelqu'un de facile à vivre si on ne le connaissait pas et encore moins quand cela venait à nouer un lien durable avec une jeune femme. Il devrait se dire normalement que les choses étaient faites, qu'il n'avait pas besoin de se plier en quatre pour pouvoir séduire la jeune femme. Après tout là n'était pas la question, ce n'était pas un mariage d'amour, ce n'était d'ailleurs même pas une relation basée sur l'amour qu'il devait créer avec elle. C'était sans doute malheureux pour la jeune demoiselle et aussi malheureux pour lui mais c'était ainsi. Elle était la fille d'un nouveau roi qui devait s'imposer autant sur son territoire qu'auprès des autres royaumes déjà installés à Westeros depuis plusieurs générations. La guerre avait fait une partie du chemin, une partie diplomatique arriverait ensuite avec différents traités qui seraient signés, voir même qui l'étaient déjà. Le dernier élément était les alliances, celles qu'on ne pouvait réaliser qu'en unissant deux personnes l'une à l'autre. La tâche serait alors pour eux par la suite de fournir un ou plusieurs héritiers pour pouvoir permettre à la Maison Stark de perdurer dans le temps et aussi de soulager Walton d'un poids qui était maintenant le sien, celui de prince héritier du royaume du Nord. Jon ne considérait pas que son frère n'avait pas les épaules pour supporter tout cela, il était volontaire, il en était capable. Cependant, Jon avait vécu tout cela, c'était une pression énorme et il ne voulait surtout pas imposer tout ça à son petit frère. Les combats n'étaient pas finis et il devenait d'une certaine manière urgent de plus en plus qu'un héritier soit mis au monde ou au moins qu'un héritier soit en conception. Ce n'était sans doute pas ce qui était le mieux pour une jeune demoiselle, et même pour lui, cela lui faisait un petit pincement au cœur.

Il fut néanmoins surpris par sa question et il était reconnaissant d'une certaine façon de chercher à savoir plus de choses sur lui. Jon avait l'esprit encore bien fermé, il pensait à la base juste venir la rechercher pour pouvoir la ramener en sécurité jusqu'au camp, mais visiblement, elle avait envie de parler avec lui et il ne pouvait pas lui reprocher ça au moins, cela pourrait peut-être permettre à l'un et l'autre de mieux accepter la situation. Il ne promettait pas l'amour, mais au moins pouvaient-ils bien s'entendre tous les deux. Il leva quelques instants les yeux au ciel avant de replonger son regard dans le sien tout en continuant à marcher. « Je l'ai su quelques jours à peine avant le mariage de mon père avec sa nouvelle femme, cela a été une vraie surprise. Tout cela faisait parti des projets de construction d'Empire, c'est quelque chose de vraiment très important. J'ai toujours été préparé à jouer ce rôle, je suis né le premier, j'étais donc désigné comme étant l'héritier naturel du trône à moins de mourir durant son enfance, ou de mourir à la guerre. Ce que je n'imaginais pas c'est que mon père serait toujours en vie à ce moment-là et qu'il faut que j'assume ensuite de reprendre la place du Roi Invaincu. C'est une lourde charge mais j'imagine que cela est la même chose pour vous … Il y a peu vous ne pensiez pas que votre père deviendrait roi et qu'on vous proposerait d'avoir à jouer le rôle de Reine du Nord. Surtout après votre attaque … J'espère que vous vous remettez de tout cela. Nous ferons tout pour que ça ne recommence pas. »

Jon eut un faible sourire, il quitta le bras de la jeune femme et il alla s'asseoir sur une roche assez haute, se retrouvant ainsi face à face avec elle. « Je ne m'attends pas à l'amour, je n'espère pas l'amour … C'est sans doute choquant mais j'ai été élevé dans l'idée d'être un guerrier, d'assurer mon rôle en tant que Roi, et d'avoir des héritiers le moment venu. C'est une vision sans doute rude, et loin de ce que vous vous avez pu espérer. Si l'amour vient, alors tant mieux, mais je ne m'attends à rien. Néanmoins, et sans vouloir vous offensez, j'ai toujours pensé que j'épouserais une jeune femme appartenant à la noblesse nordienne. Avec la guerre, il était important que je pousse nouer des liens avec une autre puissance étrangère. J'ai été fiancé, il y a de cela quelques mois et même avant cela, on avait mis en oeuvre diverses tractations, aucune avec une famille nordienne. » Il soupira doucement. « Veuillez me pardonner de cette franchise qui a été la mienne. Et vous de quoi aviez vous rêver ? » Puis il se mit tout simplement à rire en l'entendant parler, et haussa les épaules. « Peut-être que je devrais vous entrainez à vous battre alors, pour défendre le château, les nobles dames de la Cour de Winterfell, une reine qui défend son peuple cela fait toujours une grande impression. Quant à mes propres combats, j'ai réussi à descendre dans le Conflans sans avoir à mener l'assault, j'étais été chanceux jusqu'ici voilà tout. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 1006
Membre du mois : 42
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Destiny [Jon]   Ven 8 Sep - 20:28


DESTINY
JON & ELEANOR
Eleanor avait conscience de sa propre inexpérience. Elle était une pucelle qui rêvait d'amour tout en sachant que son union n'avait rien à voir avec cela. En tant que première née, l'amour lui serait un luxe interdit. On lui demandait seulement d'être féconde. Eleanor avait tout d'abord conçu une violente colère lors de la nouvelle. Puis, elle avait été déçue par son père. Enfin, elle avait ressenti une animosité envers son futur promis alors qu'il n'avait aucune responsabilité dans tout cela. Mais Eleanor était une jeune fille intelligente et fine. Elle avait compris que de cette union dépendait la paix dans les différents Royaumes. Elle qui avait souffert de la séparation avec son père justement à cause de cette guerre, elle avait les moyens de la faire cesser. Et elle était prête à prendre ses responsabilités. Mais son coeur de jouvencelle continuait d'espérer sans qu'elle n'en ait même conscience que l'amour serait sur son chemin, dans un mois comme dans un an. Après tout, nombre de couples unis pour des raisons politiques pouvaient ensuite développer des sentiments d'attachement. On était loin de la romance dont elle rêvait mais c'était mieux que rien... La jeune fille se demandait ce qui se cachait derrière ce visage renfrogné. Quels étaient ses rêves, ses doutes, ses craintes. Elle était curieuse de l'homme auprès duquel elle savait devoir passer sa vie.

Il sembla que cela surprenait Jon. Il devait également avoir des à priori sur elle, sans aucun doute. Peut-être la considérait-il comme une jeune écervelée du Sud, une petite fille sans aucune expérience. Eleanor était une beauté du Conflans, elle le savait même si elle n'en tirait aucune gloriole. Mais le physique ne faisait pas tout. La jeune fille savait que leur union était formelle et cependant, elle désirait le connaître. Elle avait toujours été quelqu'un de consciencieux. Elle souhaitait réaliser pleinement ce qu'on attendait d'elle et pour cela connaître au mieux le Roi du Nord. Ils n'avaient pas beaucoup de temps pour s'apprivoiser l'un l'autre. Le mariage l'angoissait, elle devait bien l'admettre. Plus encore, la nuit de noces lui semblait une épreuve insurmontable. Surtout avec un homme qu'elle n'aimait pas. Pas encore, espérait-elle.

Je conçois en effet que cela a dû être extrêmement difficile à supporter pour vous. Beaucoup de poids pèse sur vos épaules... D'autant que votre père a la réputation d'être un guerrier courageux et valeureux... Mais vous construirez votre propre légende, j'en suis sûre. Vous lui ressemblez tellement physiquement. Vous avez un frère cadet, c'est bien cela ?

Naturellement, Eleanor avait eu des leçons d'héraldique, elle avait apprit les devises des différentes maisons, leurs blasons et leurs membres. Elle connaissait la famille Stark qui faisait partie des grandes maisons. Elle hocha la tête lorsque Jon évoqua sa propre situation.

Je suis en effet dans le même état d'esprit que vous. J'ai été élevée également en tant qu'aînée, je savais que je devrais apporter une union profitable à ma famille mais jamais je n'aurai pu imaginer devenir une Reine... J'avoue que cela m'a fait peur mais je tiens à vous faire honneur et j'apprends vite. Je serai digne de l'honneur qui m'ait fait de devenir votre épouse, soyez en assuré.

Elle sourit en repensant à l'attaque dont elle avait été la cible.

Cela va peut-être vous étonner mais j'ai vécu cette attaque comme un moment hors du temps. Je suis restée froide. Je savais que je pouvais perdre la vie. Et pourtant, je n'ai pas ressenti de peur, aussi étrange que cela me paraisse. J'ignorai posséder pareille force, cela a été un moment de vérité et de révélation. Puis, j'ai vu l'Impératrice sur son dragon et j'ai été subjuguée par tant de beauté et de puissance. Elle est magnifique ! Une Reine guerrière, voilà ce que j'aurait aimé être.

Elle se reprit car le rose était monté à ses joues sous l'effet de l'excitation.

Pardonnez-moi, Majesté, je m'emporte...

Jon avait quitté finalement son bras pour s'assoir sur un rocher, se retrouvant face à elle. Elle en profita pour le détailler une fois encore. Son regard plongea dans celui du jeune homme. Oui, il était beau, c'était évident. Il semblait également doux, sous la glace de son armure. Il gagnait sans doute à être connu. Du moins le moment qu'elle passait en sa compagnie était plus agréable que ce à quoi elle s'attendait. Eleanor sourit faiblement.

C'est tout sauf choquant, Votre Grâce. L'amour c'est pour les enfants, j'en ai conscience. Et je ne suis qu'une enfant encore, bien que j'ai déjà fleuri. Ne vous excusez pas de votre franchise. Je comprends parfaitement ce que vous ressentez. De mon côté, j'ai été bercé dans l'idée que l'homme que j'épouserai serait l'amour de ma vie. C'est pour cette raison que mon père m'avait fait la promesse de m'informer de son choix avant de sceller une alliance, afin que je puisse le rencontrer, me faire à l'idée et que de tendres sentiments puissent naître. Je n'ai jamais pensé une seule seconde que j'épouserai un Nordien. J'espérais également épouser quelqu'un de chez moi. Les circonstances en ont décidé autrement. Je ne veux pas vous blesser en vous révélant tout cela, je réponds seulement à la franchise dont vous avez fait preuve à mon endroit.

Le rire qui s'échappa des lèvres de Jon lui réchauffa le coeur. Il semblait que la glace du Nord fondait comme neige au soleil. Eleanor sourit, les yeux pétillants.

C'est vrai ? Vous feriez cela ? Oh, c'est merveilleux ! Vous feriez de moi la plus heureuse des femmes !! Je sais déjà monter à cheval comme un homme, même si cela fait quelques temps que j'ai dû m'entraîner en cachette. Ce n'était pas convenable. Mais cela ne vous portera-t-il préjudice auprès de vos vassaux ?

Elle s'écarta et se saisit d'une branche épaisse, puis elle se plaça face à Jon, se fendant légèrement, autant que sa robe le lui permettait. En garde, elle brandit son arme. Un sourire aux lèvres, elle lança, espiègle :

Pourquoi ne pas commencer la première leçon de suite ? A moins que vous craigniez de m'affronter ?    
code by bat'phanie


SIX FOIS A TERRE, SEPT FOIS DEBOUT  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Fille de Lyham Tully, Suzerain du Conflans Libre
Âge du Personnage: 15 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Famille, devoir, honneur
Messages : 76
Membre du mois : 21
Célébrité : Sophie Turner
Maison : Tully
Famille, devoir, honneur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Destiny [Jon]   Lun 25 Sep - 19:32

Jon n'était sans doute pas de la meilleure compagnie en ce jour, et il se montrait respectueux avec la jeune femme, mais on ne pouvait pas véritablement dire qu'il se montrait chaleureux avec celle qui serait un jour prochain sa femme. Cela ne correspondait en effet pas à la façon de faire et d'être de Jon, il était un Stark dans toute sa fougue, sa fureur, et la distance précieuse qu'il mettait souvent entre lui et les autres. De plus, il y avait beaucoup plus de choses qui le préoccupait notamment les derniers événements qui avaient touchés sa sœur, de la poursuite de la guerre, de ce qu'il ferait une fois que l'hiver serait venu et que le Nord aurait un peu plus besoin de son souverain sur ses terres et il essayait tant qu'il pouvait d'effacer ses propres problèmes, des problèmes d'ordre personnel, de cœur qu'il lui était essentiel de régler. Cela ne se faisait sans doute pas de penser à une autre femme que celle qui se trouvait en face de vous, surtout qu'il était censé se marier avec elle mais il ne pouvait pas être transis soudainement d'amour pour quelqu'un qu'il venait tout juste de rencontrer. Il essayait en tout cas d'être le plus honnête possible, dans la limite de ce qu'il estimait pouvoir lui dire et d'être aussi le plus cordial possible. Il avait sans aucun doute des progrès à faire surtout quand il s'agissait de discuter avec une damoiselle. Il continuait pourtant à l'observer, s'il ne manquait pas de reconnaître qu'elle était d'une certaine beauté, ce qui n'était pas négligeable et ce qui serait sans doute plus simple le jour où les noces auraient été célébrés et qu'ils viendraient à partager la même couche, il s'intéressait aux moindres détails qu'elle pouvait laisser apparaître sur ses sentiments, sur sa façon de penser aussi.

« Il semble étonnant qu'on vienne à me dire de plus en plus souvent que je ressemble à mon père, par le caractère ou par des traits physiques … Je dois donc en conclure que vous avez eu le temps de faire sa connaissance. Mon père est quelqu'un d'impressionnant, j'espère qu'il n'a pas été trop … Ferme avec vous. C'est un défaut assez récurrent chez les hommes de la Maison Stark. J'ai un frère cadet en effet, il est resté à Winterfell. Il est important d'avoir toujours un Stark à Winterfell. Nous avons longtemps eu des liens compliqués l'un avec l'autre mais j'ose espérer que les choses s'arrangeront. Je lui fais pleinement confiance en ce qui concerne la gestion du Nord en mon absence. Et vous, un frère je crois aussi ? J'ai rencontré votre père, nous avons discuté l'un avec l'autre, mais je vous assure que vous faisiez parti intégrante de notre conversation. Il est difficile pour lui de vous voir partir. » Il trouvait réellement touchant la relation que la jeune femme pouvait avoir avec son père, c'était une chose un peu étrange pour lui, il avait toujours eu un père distant, et puis il se doutait que les choses ne pouvaient pas être identique entre un père et son fils, qu'un père avec sa fille. Jeyne arrivait à parler parfois plus facilement à Torrhen, alors que le contact était difficile voir impossible entre lui et Jon ou Walton. Par les nombreuses discussions houleuses qu'ils avaient pu avoir avec son petit frère, il avait compris qu'il n'était pas le seul à souffrir de cette situation. Il était dommage de se rendre compte seulement maintenant qu'ils avaient beaucoup plus à partager l'un avec l'autre qu'il ne pouvait l'imaginer.

« Je suis heureux de vous entendre dire qu'il vous tient à cœur d'assumer pleinement le rôle de futur reine du royaume du Nord. J'essayerais au maximum de vous aider à vous approprier cette tâche. Le rôle de Dame de Winterfell est une tâche plus qu'importante, et vous venez après deux femmes qui ont pleinement su tenir cette position face à des Nordiens plus ou moins flexibles, mais qui ont toujours prouvé leur valeur et leur respect. » Il eut un sourire respectueux quand elle se mit alors à parler de sa belle-mère. Il fallait dire que les choses s'étaient nettement arrangés entre Jon et Rhaenys, ce qui était sans aucun doute un plus pour tout le monde surtout dans le projet qu'ils comptaient mener tous ensemble, c'est-à-dire l'Empire. Cependant, il fallait bien avouer que la nouvelle impératrice le déroutait encore souvent, elle avait une grande force, et une grande douceur à la fois. Elle avait aussi un dragon qui pouvait tous les exterminer si elle venait à se décider. Jon ne comptait pas se plier à toutes les volontés de sa belle-mère ou de son père, dragon ou pas à leur côté mais cela avait quelque chose d'effrayant néanmoins. « Vous devriez plutôt en parler à elle, de l'admiration que vous semblez lui porter, elle sera sans aucun doute ravie de voir ce qu'elle peut bien susciter comme réaction. » Il la regarda faire et haussa légèrement les sourcils, il ne comptait pas lui montrer dès aujourd'hui ce que c'était de se battre réellement, il en avait assez de s'entraîner de si longues heures et elle aurait sans doute tout le loisir de le voir faire plus tard puisqu'elle allait sans aucun doute accompagner son père et lui dans la suite des combats dans lesquels ils étaient engagés. « Ne m'en voulez pas noble Dame, je dois dire qu'il est fort impressionnant de vous voir une branche à la main, tentant de me mettre en garde mais il est essentiel que nous rentrions au plus vite, la journée vient tout juste de commencer, mais plus d'une affaire attende mon retour. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 1006
Membre du mois : 42
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Destiny [Jon]   Jeu 12 Oct - 15:35


DESTINY
JON & ELEANOR
Il était certain que l’homme n’était pas des plus chaleureux. Il méritait bien la réputation des hommes du Nord. C’était ce qui avait effrayé Eleonor lorsqu’elle avait appris qu’elle devrait s’unir à un Nordien. Ces hommes n’étaient certainement pas connus pour leur côté avenant, loin de là ! Elle qui était une jeune fille joyeuse et enjouée s’était sentie prise aux pièges des glaces lorsqu’elle avait appris la nouvelle. Elle se sentait vidée, la joie envolée. Mais elle était plus forte qu’elle ne le pensait. Elle avait naturellement accepté la nouvelle, de toute façon, elle n’avait pas le choix, on ne lui demandait pas son avis, on l’informait de la décision la concernant. Jon avait l’air préoccupé et on le serait à moins. La mise en place de l’Empire par son père et sa belle-mère. Elle se demanda un bref instant ce que cela faisait d’avoir pour belle-mère une reine dragon impitoyable. Peut-être lorsqu’ils seraient plus proches oserait-elle lui poser la question. Pour l’heure, il était bien trop tôt pour cela. Elle pensa également à Jeyne. Elles avaient bien sympathisé pendant le trajet jusqu’à Haye-Pierre et elle avait également été en danger, tout comme elle. Nul doute que cela avait dû affecter son frère. Ils étaient proches visiblement. Elle était curieuse de connaître cet homme. Ses pensées revenaient régulièrement avec crainte à la nuit de noces. Le connaître rendrait les choses moins difficiles sûrement, du moins l’espérait-elle. Elle continuait de l’observer discrètement. Il était beau, assez musclé pour autant que ses fourrures permettaient d’en juger et de belle prestance. Elle se souvenait de ce que sa mère lui avait enseigné concernant les rapports entre hommes et femmes. Elle avait une idée assez précise de la façon dont cela se passait mais elle craignait la souffrance. Et puis, le fait de se dévêtir face à son époux. Et si elle ne lui plaisait pas ? Et s’il la regardait avec mépris ou dégoût ? Elle écarta ces sombres pensées de son esprit.

Oui, en effet, j’ai eu le plaisir de faire sa connaissance. C’est vrai que c’est un homme impressionnant et fort. Vous avez de la chance d’avoir un tel père même si j’imagine que cela ne doit pas toujours être simple… Oui, j’ai également un frère mais nous n’avons pas des rapports très aisés… Pour parler franchement, j’ai été élevée les premières années de ma vie assez… librement. Comme je vous le disais, mon père a toléré que je monte à cheval comme un homme et que je m’entraîne de temps à autre à l’épée. Mais à la naissance de mon frère… Tout a changé. Je lui en ai longtemps voulu. Fini les enivrantes galopades à cheval, il fallait à présent rester enfermée sur mes travaux d’aiguille… Pas facile, je l’admets. Oui, mon père sommes… étions très liés, c’est un fait.

Son ton de voix s’était largement refroidi lorsqu’elle avait évoqué son père. Leur entretien lui revenait en mémoire et ce n’était pas un épisode agréable, loin de là. Elle lui en voulait. C’était peut-être puéril mais il lui avait promis de l’informer à l’avance de ses projets pour elle. Elle lui vouait une  confiance aveugle et il l’avait trahi. Certes, il avait les meilleures raisons de la terre pour le faire mais elle ne parvenait pas pour l’heure à lui pardonner. Peut-être avec le temps. Elle avait espéré le revoir et lorsque c’était le cas, il l’expédiait dans un pays glacé loin de lui avec un homme qu’elle ne connaissait pas, séparée de sa mère et de son frère. Il y avait de quoi être blessée. Jon commença à évoquer sa future position de Reine du Nord et elle frémit lorsqu’elle se rendit compte que deux reines glorieuses l’avaient précédé. Elle ressentit encore davantage la pression qui pesait sur ses épaules et elle déglutit difficilement. Mais elle se devait d’être forte. Elle contrôla sa peur et d’une petite voix répondit :

J’espère ne pas vous décevoir en aucune façon, Mon Roi… Je souhaite être une épouse sur laquelle vous pourrez vous appuyez. J’ai réellement à cœur de remplir mes fonctions. Toutes mes fonctions…

Naturellement, elle savait que lui donner des héritiers ne serait peut-être pas le plus dur à faire. Elle devrait gouverner lorsqu’il partirait au loin. Elle n’y avait jamais été préparée. Mais peut-être son époux serait-il un soutien inattendu. Eleonor avait saisi un bâton et s’était fendue, arme en avant, sourire aux lèvres. Mais la froideur nordienne revint la geler. Elle baissa son arme, la lâchant finalement et rajusta sa robe. Elle était encore jeune mais elle ne pouvait se conduire comme une enfant en présence de son futur époux.

Veuillez me pardonner, Majesté. Je sais que vous avez tant à faire et je vous prends de ce temps si précieux. Je ne désire nullement être un poids pour vous. Je désirai seulement partager votre compagnie aussi brièvement que cela nous est possible avant d’être unis devant les dieux…  
code by bat'phanie


SIX FOIS A TERRE, SEPT FOIS DEBOUT  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Fille de Lyham Tully, Suzerain du Conflans Libre
Âge du Personnage: 15 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Famille, devoir, honneur
Messages : 76
Membre du mois : 21
Célébrité : Sophie Turner
Maison : Tully
Famille, devoir, honneur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Destiny [Jon]   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Destiny [Jon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marque of Destiny
» Your Destiny || Forum RPG
» AUSTRALIAN DESTINY & YELLOW TRICYLE :)
» Koh~Lanta Destiny Inscription !
» Destiny rpg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Conflans :: Haye-Pierre
-
Sauter vers: