AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Only those who dare, truly live (Oksana)
MessageSujet: Only those who dare, truly live (Oksana)   Ven 21 Avr - 12:17

Cette route nous mène vers un horizon inconnu. Je ne l’ai jamais arpentée et je ne m’y suis jamais réellement préparée. Parce que l’on ne s’y prépare pas. Le fait d’être loin des côtes et de la mer pourrait désorienter les Fer-nés. Et pourtant, ils me suivent. Les Conflanais sont plus craintifs mais ils devront faire des compromis car aucune solution parfaite ne se présente à eux. Nuageux, le ciel nous gratifie tout de même de quelques rayons de soleil de temps en temps.

Les troupes sont en marche et j’observe les uns et les autres même si je suis de nature très directive et solitaire. Je sais que je suis très loin d’obtenir une quelconque forme de soutien en dehors de ce contingent mais je ne m’en soucie guère maintenant. J’aurais pu quitter tout ceci et me consacrer à mes fils mais j’ai choisi de me battre et je le ferai peu importe les conditions, même si on cherche à salir mon nom et à me porter des torts discutables. Je n’ai pas à me justifier devant un Tully et je n’ai pas à me justifier devant toutes les personnes qui ne m’ont rien prouvé comme Mern IX Gardener, ou qui cherchent à me faire valoir continuellement leurs intérêts. Je suis là pour me battre peu importe l’issue.

J’intime à ma monture d’accélérer un peu pour rattraper la Greyjoy devant. Certes, je ne suis pas vraiment d’humeur à discuter en ce moment. C’est le rôle des relais comme Salfalaise ou Bracken. Mais, sur le chemin, je peux faire des efforts avec certains qui ont été à chaque fois au rendez-vous.

« On dirait que vous allez bien mieux, Greyjoy…ou est-ce que vous vous forcez pour tenir sur votre monture ? Dans un cas comme dans l’autre, je ne serais pas étonné. »


Elle avait la tête dure. De nombreuses personnes ici ont la tête dure d’ailleurs. Je crois que c’est un trait de caractère courant chez les Fer-nés et les Conflanais. Récupérant ma gourde pour m’abreuver de quelques gorgées d’eau, je la tends ensuite vers la Fer-née.

« Ce n’est pas du vin Greyjoy mais ça fait tout de même du bien. »


Je pourrais profiter de l’occasion pour parler davantage de la situation dans laquelle nous sommes. Mais, ce ne serait pas judicieux d’être aussi sérieux. Tout le monde sait que nous sommes là pour nous battre, pour prouver que certains en ce monde sont différents de la masse.


Joren "The Butcher" Hoare

Days in and days out, i will get extreme to show how badly i want it.
Breaking skulls, taking souls, delivering death and digging holes.
Unleashed, Unhinged and Undisputed.


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi autoproclamé du Trident et des Mers du Crépuscule.
Âge du Personnage: 34 ans.
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Brûle de t'élever.
Messages : 855
Membre du mois : 13
Célébrité : Charlie Hunnam
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieux – Sans Pitié – Fou Amoureux - Arrogant - Patient - Jaloux
Brûle de t'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Only those who dare, truly live (Oksana)   Lun 1 Mai - 20:19

Me remettre de mes maux n’était pas mince affaire, la plaie se refermait certes mais en profondeur les tensions se faisaient encore ressentir, mon bras conducteur n’était plus aussi prompt au mouvement, et bien que je me torturais consciencieusement à des entraînements, je n’étais pas revenu à la forme passée qui faisait de moi une redoutable guerrière. Mais pas question de me laisser compter donc contre l’avis des mestres c’est sur mon cheval que j’effectuais le prochain trajet.

La journée touchait sur sa fin quand les bruits des sabots se camoufla dans un sol plus boueux. Mon regard perdu sur le chemin, ma main gauche tachant de délasser quelque peu le corset de cuir qui semblait à présent m’entraver les côtes. Le tout caché par l’épaisse cape qui m’entourait tel un bouclier. Trois semaines de route intensive, trois semaines de carrosse enfermé telle une pauvre lady en peine, sans le moindre mot de mon jumeau qui tachait au mieux de m’éviter depuis notre altercation la veille de notre départ. Trois semaines sans avoir eu de nouvelles de Joren, qui m’avait mise au repos sous les conseils des mestres. Je ruminais ma rage, mon orgueil plus que jamais enclins à vouloir reprendre ma place de capitaine, là où brillait à présent mon absence. Mais il n’était pas temps de faire parler de moi, non j’aurai qui sait le temps de raisonner les mestres à notre arrivée dans trois ou quatre jours, en attendant je me contentais du plaisir de pouvoir revenir sur le dos de mon étalon, enfin si plaisir il y avait à souffrir, car pour certains je me montrais juste têtue telle une femme…

« On dirait que vous allez bien mieux, Greyjoy…ou est-ce que vous vous forcez pour tenir sur votre monture ? Dans un cas comme dans l’autre, je ne serais pas étonné. »

Perdue dans mes pensées, je n’avais pas vu les chevaux s’écarter, pas plus que je n’avais prêté attention à l’homme en approche, c’est sa voix et son timbre qui me fit relever les yeux et me mordre les lèvres sous le regard d’autres amusés.

« Vous me connaissez visiblement mieux que vos mestres. » Dis-je avec un simple salut pour l’informer en réponse.

Il sortit sa gourde et en prit quelques gorgées avant de me la tendre sous l’ignorance des hommes qui avaient à présent placé une distance entre eux et nous. Ignorance relative dont je savais qu’aucun ne loupa le geste qu’il fit en me tendant son breuvage.

« Ce n’est pas du vin Greyjoy mais ça fait tout de même du bien. »

Je tendis la main, lâchant mon lacet de corsage sous ma cape et portai la gourde à mes lèvres, visiblement plus assoiffée que je ne l’aurai de prime abord imaginé. J’en bus quelques limbes de plus et la lui rendis.

« Le vin aurait était le bienvenu pour réchauffer notre parcours, j’ai pour ma part un peu d’hydromel, si vous le souhaitez, mais il est traître. » Murmurais-je en tapotant la besace où il attendait. « Que me vaut ta visite ? » Dis-je une fois assurée que plus aucun ne pouvait porter l’oreille à notre discussion.





Souvent femme varie, bien fol est qui s'y fie
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Capitaine de la garde du prince et conseillère du Prince
Âge du Personnage: 35 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Ce qui est mort ne saurait mourir, mais se lève à nouveau, plus dur à la peine et plus vigoureux
Messages : 1171
Membre du mois : 1
Célébrité : Katheryn Winnick
Maison : Lady Greyjoy, Capitaine de la garde du Prince Joren Hoare, Intendante de la construction naval Greyjoy et Conseillère du prince
Caractère : ♦ Rancunière ♦ Loyal ♦ Indomptable ♦ Observatrice ♦ Intrépide ♦ Possessive ♦ Compétente ♦ Sarcastique ♦ Passionné ♦ Ingénue
Ce qui est mort ne saurait mourir, mais se lève à nouveau, plus dur à la peine et plus vigoureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Only those who dare, truly live (Oksana)   Mer 3 Mai - 8:24

Finalement, je crois que je suis rattrapé par mes vieux démons. La situation est complexe et je crois que les évènements futurs vont être terribles. Le soleil décline en cette fin de journée. Encore une mais combien d’autres ? Quoi qu’il en soit, rien ne sera plus comme avant. De nombreuses personnes vont mourir, c’est une évidence. Oksana avait suffisamment récupéré ces dernières semaines pour reprendre sa place sur son destrier. Notre discussion tranche nettement avec la gravité de la situation jusqu'à maintenant. Mais, c'est sur le point de changer. Je refuse poliment son hydromel. Boire autre chose que de l’eau pour le moment ne m’intéresse guère en ce moment. La gorge nouée sous cette colère sourde et maîtrisée, mon regard prend un aspect plus sombre.

« J’ai fait des choix. Des choix difficiles mais…des choix nécessaires. Ils veulent un Boucher...je vais le leur amener. »

Les préoccupations ont été nombreuses alors que la Greyjoy récupérait de ses blessures. Je ne regrette en rien mes choix même si il s’agit des plus grands défis auxquels nous avons à faire face. Me tournant un instant en arrière pour observer que nous pouvions discuter sans être écouté.

« Tout dépend aussi de Bracken et Salfalaise…J’ai demandé à mes hommes de me reconnaître comme leur suzerain. Quoi qu’ils décident, je suis persuadé…il s’agit de la meilleure solution.  Je ne peux rien faire en étant le fils de mon père. Il faut que je sois quelqu’un d’autre. »


Trahison, sédition sont des mots récurrents ces jours-ci. On se pense toujours dans son bon droit en recourant à ce genre de décision. Mais, il n’y a pas de vérité unique. Je n’y vois que la preuve que nous vivons une ère compliquée.

« Nous allons nous battre. Nous allons vers le nord et nous provoquerons la bataille la plus terrible que peut connaître Westeros. Les Conflanais auront l’occasion de défendre leurs terres…Après tout, n’est-ce pas ce qu’ils souhaitent ? »


Je n’ai pas pour autant fini d’étaler ce qui a changé en l’espace de quelques semaines. À vrai dire, il est trop tôt pour avoir une idée de ce que pense Oksana. Mais, la situation ne peut perdurer ainsi. Nous sommes les seuls à pouvoir faire reculer les Loups et les Dragons.  Et il n’y a rien de plus dangereux que des hommes prêts à tout pour l’emporter. Je n’irai pas me battre avec l’esprit occupé par des calculs stratégiques quant à la suite des évènements.

« Mais pour obtenir le respect, ce ne sera pas suffisant…J’ai bien plus de chances de faire bouger les choses avec une épée à la main  plutôt qu’avec de l’encre et une missive…Pour tout ce qu’ils nous ont coûté à cause de leurs manipulations politiques…j’ai demandé à combattre le Roi Lannister en combat singulier. »


Le visage fermé, je sais que je suis prêt à aller jusqu’au bout. Greyjoy peut me penser insensible et solitaire. Elle n’a pas tort. C’est peut être un trait commun à de nombreux souverains. Un trait nécessaire.  

« Je donnerai tout. Que dois-je faire de plus pour convaincre ? »


Joren "The Butcher" Hoare

Days in and days out, i will get extreme to show how badly i want it.
Breaking skulls, taking souls, delivering death and digging holes.
Unleashed, Unhinged and Undisputed.


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi autoproclamé du Trident et des Mers du Crépuscule.
Âge du Personnage: 34 ans.
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Brûle de t'élever.
Messages : 855
Membre du mois : 13
Célébrité : Charlie Hunnam
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieux – Sans Pitié – Fou Amoureux - Arrogant - Patient - Jaloux
Brûle de t'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Only those who dare, truly live (Oksana)   Jeu 4 Mai - 0:54

Si jusqu’alors la guerre n’avait divisé que les familles avec des origines lointaines, le choix du prince allait cette fois diviser les foyers, il n'y a qu’à voir dans le miens. Depuis que la rumeur se glissait dans nos rangs et se confirmait, je faisais face à quelques échanges encore plus houleux avec mon jumeau. Pour d’autres tout se réduisait à un grain d’argent et ils se fichaient de savoir qui serait le dirigeant qui les conduirait à trépasser quelques continentaux.

En somme les divergences se faisaient surtout sous le choix des grosses maisons, les paris sur qui prendrait la suite de la princesse et du roi, ou du prince. Pour ma part je n’avais rien prononcé, pas plus à mon frère, qui ne restait en ma compagnie jamais suffisamment pour qu’on puisse construire un véritable choix. Pas plus à Gédéon trop lointain qui se réjouissait de faire couler le sang des royaumes du sud.

Juchée sur mon cheval, je ne jugeais que l’instant, il serait bien temps de voir plus tard ce qu'il serait bon de faire.

Il m’apprit son choix de provoquer le lion et je glissai mon regard silencieux sur lui et sa question, prenant simplement le temps de réfléchir à mes mots.

« Vous remplumez, vous et nos hommes ne seraient alors peut-être pas une mauvaise option, si nous devons mener autant de combats, courir ne sera salutaire à personne de mon point de vue. Se fixer un moment sur un point, reprendre quelques forces après ce long périple et montrer à nos deux hommes que le nous peut détruire et construire l’avenir ? »  

Oui voilà la seule chose qui me venait, à bien y regarder beaucoup comme moi tiraient sur leurs forces pour poursuivre, orgueil ou besoins diverses, les raisons étaient variées, mais le résultat était le même à moins de lever de nouveaux gens, les plus anciens comme moi ou le prince, jouaient sur la file tendue depuis si longtemps que courir encore sans prendre le temps de se relever totalement serait courir vers des pertes cuisantes.

« Le lion est reposé, rompu et gras, le boucher bien épuisé, se remplumer donnerait aux hommes quelques temps pour réunir leurs forces et parlementez, montrez-vous conquérant, puissant mais pas Tiran ou à leurs regards tout ceci ne sera fait que pour changer par un peut-être. » Murmurais-je tout bas.

« Il n'y a qu’à vous de voir, vous êtes sec comme une branche et me voir, je suis une ombre, combien sont comme nous ? » Ajoutais-je.

Beaucoup avaient besoin de lisser leurs lames, ou simplement de manger à leur faim, la tension était bonne pour l’attaque, mais l’épuisement bien moins.






Souvent femme varie, bien fol est qui s'y fie
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Capitaine de la garde du prince et conseillère du Prince
Âge du Personnage: 35 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Ce qui est mort ne saurait mourir, mais se lève à nouveau, plus dur à la peine et plus vigoureux
Messages : 1171
Membre du mois : 1
Célébrité : Katheryn Winnick
Maison : Lady Greyjoy, Capitaine de la garde du Prince Joren Hoare, Intendante de la construction naval Greyjoy et Conseillère du prince
Caractère : ♦ Rancunière ♦ Loyal ♦ Indomptable ♦ Observatrice ♦ Intrépide ♦ Possessive ♦ Compétente ♦ Sarcastique ♦ Passionné ♦ Ingénue
Ce qui est mort ne saurait mourir, mais se lève à nouveau, plus dur à la peine et plus vigoureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Only those who dare, truly live (Oksana)   Sam 6 Mai - 22:37


Je retiens un grognement au fond de ma gorge. L’œil mauvais, je suis clairement renfrogné par la situation. Peut-être que la folie m’atteint et que cela m’empêche de percevoir réellement la fatigue. Ou est-ce la colère ? La peau de mes mains est sèche et irritée. Mon corps est svelte mais rustique. Peu importe comment il me voit, j’ai une faim qu’ils ne peuvent percevoir.

« Je ne suis pas là pour me reposer. »


J’ai répondu avec agacement. Décidément, ils se plaignent tous de quelque chose dans ce contingent. Ils ne se rendent pas compte que l’on ne peut raisonner en ces termes. L’issue est vitale pour nous. Il faut savoir y aller même quand c’est dur. Je l’ai appris à la dur avec mon père, ou plutôt à cause de lui. Mais, je sais que je vais consentir à un arrangement. C’est un réel combat contre soi-même.

« Je vois que même vous, vous ne me semblez guère favorable quant à mes capacités…J’ai envie de me défouler. Je brûle de haine. »

Certes, il faut y aller pour épuiser la Greyjoy physiquement. Je me montre excessif parce que je le suis envers moi-même et parce que cette rancœur a prospéré dans mon esprit. Ce n’est pas réellement dirigé contre Oksana, il s’agit davantage d’un mécanisme de protection.

« Arrêtez de vous morfondre. Je vais y réfléchir. Mais, soyez-sûre que je n’exigerai rien de moins qu’une montagne de cadavres partout où l’on passera. »


Ce n’est en rien une rancune personnelle. Peut-être que je m’en veux aussi de ne pas être parvenu à faire la différence. Alors que j’ai tout fait pour y parvenir. Je passe mes nuits à réfléchir sur ce que je peux tenter et ils osent me dire qu’ils sont fatigués ?! Cela fait des semaines, des mois, que l’on me porte responsable de tout et n’importe quoi alors que sans moi, ils se seraient peut-être fait encerclé par l’Empire ! Mais non, personne ne veut voir ça. Puis, la colère reprend et je serre le poing droit fermement tandis que la main gauche tient les rênes.

« On doit y arriver ! Il n’y a pas d’autre solution ! On ne va pas commencer à se chercher des excuses ! »


Et dans le même temps, je sais que l’on ne peut être de partout dans Westeros. Il ne faut pas que je pense en plus aux Bieffois qui profitent grandement de mes efforts dans l’Orage. Je grogne encore.

« Conquérant mais pas tyran…je veux un nouveau royaume. Mais, pas peuplé de pleutres. »



Joren "The Butcher" Hoare

Days in and days out, i will get extreme to show how badly i want it.
Breaking skulls, taking souls, delivering death and digging holes.
Unleashed, Unhinged and Undisputed.


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi autoproclamé du Trident et des Mers du Crépuscule.
Âge du Personnage: 34 ans.
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Brûle de t'élever.
Messages : 855
Membre du mois : 13
Célébrité : Charlie Hunnam
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieux – Sans Pitié – Fou Amoureux - Arrogant - Patient - Jaloux
Brûle de t'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Only those who dare, truly live (Oksana)   Jeu 18 Mai - 1:13

Observant notre avancement, la nature et tout point qui attrapait mon regard, j’écoutais attentivement la fièvre colérique et compréhensive de Joren. Caressant d’un geste machinal ma monture pour l’encourager à rester calme.

« Tout ceci est fort compréhensif, mais pour faire des montagnes de morts, il vous faut aussi des hommes capables, et bien que vous soyez animé d’une force que j’ai toujours admiré, il n’en reste pas moins que beaucoup ici sont perdus par tous les événements et vos nouvelles attentes, ainsi que celles qui leurs parviennent de toutes parts. N’y trouvez pas là des pleutres quand tous ont donné de leur sang et de leurs proches pour vous et votre famille, pour la cause du fer et du sel. Mais, je soulève le besoin de chacun d’avoir quelques heures de répit, certains marchent avec des hardes usées qu’ils n'ont pas le temps de reprendre, d’autres se divisent comme le royaume et une soirée, le ventre riche de viande, les calmerait, le temps pour vous aussi de renforcer votre choix. »

Il ne m’avait pas choisie pour conseillère pour ma façon de lui masser les hanches, bien que la seule fois ou cela avait eu lieu, je dois bien avouer que le plaisir y fut plus grand que rencontres sous tension qui en suivirent.

Jamais au grand jamais je n’avais demandé le lit ou le confort là où on m’offrait le sol, mais cette fois à courir comme des lièvres après les ennemis, sans jamais prendre le temps de rien, je me demandais où cela nous conduirait, surtout en voyant ceci le ventre gras et le visage bien reposé là où lui-même affichait que touffes de poils mal entretenus et usés, qui prendraient au sérieux un prince fait d'os et de cernes, là où en face ne brillait que majesté et belle allure.

« Le choix sera toujours votre, et si demain on devrait repartir pour notre campagne, beaucoup vous suivraient, mais les lords… »

Je tapai du pied ma monture qu’elle ravive un peu le pas et la distance.

« Offrez leurs des putes, du fer pour la forge, du vin et de la viande et ils grogneront bien moins à la tâche et par le dieu noyer, en toute amitié, mangez, la haine ne suffira jamais à faire toute votre œuvre. » Murmurais-je après un moment, assurée que plus personne ne puisse nous écouter. « Un bain... » Je lui fis un sourire.







Souvent femme varie, bien fol est qui s'y fie
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Capitaine de la garde du prince et conseillère du Prince
Âge du Personnage: 35 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Ce qui est mort ne saurait mourir, mais se lève à nouveau, plus dur à la peine et plus vigoureux
Messages : 1171
Membre du mois : 1
Célébrité : Katheryn Winnick
Maison : Lady Greyjoy, Capitaine de la garde du Prince Joren Hoare, Intendante de la construction naval Greyjoy et Conseillère du prince
Caractère : ♦ Rancunière ♦ Loyal ♦ Indomptable ♦ Observatrice ♦ Intrépide ♦ Possessive ♦ Compétente ♦ Sarcastique ♦ Passionné ♦ Ingénue
Ce qui est mort ne saurait mourir, mais se lève à nouveau, plus dur à la peine et plus vigoureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Only those who dare, truly live (Oksana)   Mar 30 Mai - 23:24

Je commence à me demander pourquoi tout le monde s’évertue à m’agacer en ce moment. La situation n’a rien de normal et il faut que chacun soit conscient de la gravité de ce moment. Sinon, c’est mener une troupe de moutons à l’abattoir. Ce n’est définitivement pas ma façon de faire. Le nombre a de l’importance mais le mental aussi et je suis convaincu que l’on peut s’en sortir sans chercher à chaque fois des échappatoires pour se distraire en attendant d’être en pleine forme lorsqu’il faut combattre. Parce que la situation ne sera jamais idéale. Les Bieffois m’ont pris de haut quand je leur ai fait valoir cet argument et ils ont perdu lamentablement quand je suis parti. Par leur arrogance, pas par ma faute.

« Ils ont tous plus de sommeil que moi...mais ils n’ont pas davantage de volonté que je peux en avoir…Alors que c’est aussi leur destinée. Tout Westeros est dressé contre eux. A eux de voir si ils veulent perdre honteusement ou montrer qu’ils veulent vraiment leurs terres. Nous sommes allés dans l’Orage pour eux aussi. Certes, je me suis battu pour mon père aussi mais c’est trop simple de mettre en avant uniquement l’intérêt de ma maison. »

Je n’aime guère que l’on confonde mes motivations et celles de mon père. Harren ne se battra jamais que pour lui. En revanche, ce n’est pas exactement la même chose de mon côté. Mais, peut-être devrais-je en faire autant. Quoi qu’il en soit, je me montre assez serein maintenant. L’étau se resserre autour de moi mais je n’ai pas peur de me jeter dans l’arène.

« Je ne peux pas passer le temps à me préoccuper de ce que pensent les lords. Et je n’ai pas à le faire ! Après tout ce que j’ai pu faire...Je ne lâcherai rien. Maintenant que ma décision est prise, le sort en est jeté. »  

Ceux-là sont les pires. Ce ne sont pas ceux qui forcément mettent le plus d’entrain dans la bataille. Pourtant, ils sont toujours là quand il s’agit de chercher à négocier et à récupérer plus que ce que je peux donner. Des vautours nés dans les rivières du Conflans…amusant. Mais, quand Oksana évoque les gestes que je pourrais faire vis-à-vis des hommes, j’affiche clairement mon désaccord. Si Harren est craint par absolument tout le monde, je ne dois pas être là pour couver des gars qui franchissent la limite de l’acceptable dans une armée.

« Je leur offrirai mon pied au cul et mon coude au milieu de la face, oui ! Dés que je donne quelques phalanges de marge de manœuvre à qui que ce soit, on cherche à me bouffer le bras ! Maintenant, c’est fini. Nous sommes ici pour reprendre des terres, bon sang ! Pas pour materner des gamins. Si ils passent leur vie à se plaindre plutôt qu’à se concentrer sur leur objectif, ils sont déjà morts. Et nous aussi. Mais, si ils m’écoutent et qu’ils pensent à leur ennemi, ils iront au bout d’eux-mêmes. Les distractions, ce sera pour après. La saison ne sera bientôt plus favorable en plus. »


Bracken avait commencé par me scier les nerfs et j’ai compris qu’il était temps de taper du poing sur la table. Je m’attends à ce qu’ils soient certainement un peu grognons mais je sens que c’est mon rôle de devoir être un peu plus rude désormais. Et là, la Fer-née évoque un bain ? Je ne dois pas avoir saisi tellement le sujet est à des lieues de notre discussion. Gardant mon sérieux, je reprends la parole.

« Oksana, il faut déjà préparer la prochaine mise en place des troupes…mais j’ai surtout besoin de savoir qui grogne le plus quand j’ai le dos tourné pour que ce soit efficace. As-tu déjà remarqué quelque chose ? peut-être chez les lords ? »


Joren "The Butcher" Hoare

Days in and days out, i will get extreme to show how badly i want it.
Breaking skulls, taking souls, delivering death and digging holes.
Unleashed, Unhinged and Undisputed.


avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Roi autoproclamé du Trident et des Mers du Crépuscule.
Âge du Personnage: 34 ans.
Allégeance: Ma loyauté va à moi-même.
Brûle de t'élever.
Messages : 855
Membre du mois : 13
Célébrité : Charlie Hunnam
Maison : Hoare
Caractère : Ambitieux – Sans Pitié – Fou Amoureux - Arrogant - Patient - Jaloux
Brûle de t'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Only those who dare, truly live (Oksana)   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Only those who dare, truly live (Oksana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Vive le Naheulband en live !!!!
» XBOX LIVE NHL12
» Ghost in the shell : un remake en live ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Conflans
-
Sauter vers: