AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Making the future... | Jon Stark
MessageSujet: Making the future... | Jon Stark   Sam 1 Avr - 12:34

Me pinçant l'arrête du nez pour tenter vaguement de chasser le mal de crâne qui commence déjà à se faire de plus en plus présente, j'inspire doucement, me demandant depuis quand je n'ai pas eu une nuit reposante, sans être interrompue par des cauchemars, des réveils brutaux où j'ouvre les yeux, à bout de souffle, mettant de longues minutes avant de me rappeler où je suis. Depuis le mariage, j'ai été installé dans une chambre un peu plus agréable qu'avait pu l'être ma geôle les jours précédents, quand bien même j'avais été particulièrement bien traité, avant même d'avoir décidé de suivre le loup et la dragonne. Pour autant, si j'y suis bien plus à mon aise et j'arrive à réfléchir un peu plus sereinement sur ce qui va arriver, sur cet avenir encore bien trop brumeux et incertain à mon goût.

Je plisse des yeux alors que je me retrouve dehors, le soleil ne faisant qu'aggraver mon mal de crâne. Pourtant, le mariage était il y a deux jours déjà et je ne peux pas accuser le vin de m'avoir mis dans cet état. Pas aussi longtemps en tout cas, même s'il est vrai que le lendemain de la noce a été des plus rudes. Je n'étais pas le seul dans cet état et il est amusant de voir que cette fête en a déridé plus d'un à mon égard. Ils commencent à ne plus me voir comme un ennemi et peut-être finiront-ils par me voir réellement comme celui que je suis supposé devenir. Un allié, prêt à tout pour les siens. Même si le voile de la trahison flotte au-dessus de moi, ce qui est plus que compréhensible. Après tout, si j'ai trahi Hoare, pourquoi ne ferais-je pas de même si une situation plus avantageuse se présente face à moi ? Difficile de tenir rigueur à mes détracteurs et je suppose qu'il ne tient qu'à moi de faire en sorte de les convaincre. Par mes paroles et mes actes. En espérant que cela sera suffisant pour que nous puissions nous en sortir en vie.

C'est plongé dans des pensées peu agréables que je fais quelques pas, ignorant soigneusement la plupart des regards qui se posent sur moi. Et mon attention finie par être captée par le jeune loup en train de s'entrainer à quelques pas seulement de moi. Je m'avance tranquillement dans sa direction, essayant de me focaliser sur autre chose que ce mal de crâne donc. La curiosité que j'éprouve en direction du jeune Stark est sincère. Du peu que j'ai pu voir le concernant, sa personnalité me plait. Ce qui est sommes toutes une bonne chose vu qu'il semblerait qu'il soit destiné à devenir mon gendre. Cette pensée me trouble quelque peu et c'est probablement cela plus que le reste qui me décide à me rapprocher davantage, attirant l'attention de ses hommes qui me désignent d'un mouvement du menton. Certains s'inclinent brièvement mais la plupart restent dans l'expectative, attendant visiblement de voir la réaction du loup avant de faire quoi que ce soit.

Et j'incline brièvement la tête en direction de Jon Stark, esquissant un sourire alors que je souffle, d'un ton amusé.

"Bonjour votre Altesse. Je ne sais pas vous, mais j'ai quelque peu du mal à m'accoutumer à tous ces regards sur moi. Je ne saurais dire s'ils pensent que je vais me jeter à votre gorge ou quelque chose dans le même acabit. J'espère que vous ne pensez pas de même."

Je croise les bras, inspirant doucement alors que je commence enfin à m'habituer à la luminosité.

"J'espère ne pas trop vous déranger dans votre entrainement."

S'il le désire, il peut me congédier. Mais je suppose qu'il serait plus intéressant, pour lui comme pour moi, de profiter d'un moment de relative tranquillité pour discuter de cet avenir qui va visiblement mêler nos deux familles, dans un futur proche.


Family - Duty - Honor
I am not bound to win, but I am bound to be true. I am not bound to succeed, but I am bound to live up to what light I have.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Honor, Family, Duty
Messages : 136
Membre du mois : 9
Célébrité : Ioan Gruffudd
Maison : Tully
Honor, Family, Duty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Making the future... | Jon Stark   Lun 10 Avr - 18:48

Les bras croisés dans son dos, il fixait avec une certaine intensité l'entraînement de ses hommes. Les lames s'entrechoquaient, le bruit du fer contre le fer s'affirmait de plus en plus sur le campement, un tintement si particulier, si caractéristique qui le faisait toujours un peu frissonné d'impatience. L'inactivité prolongée se faisait sentir et sans aucun doute que bien des hommes cherchaient à retrouver une certaine condition physique juste après les festivités du mariage. Tout le monde avait pleinement profité de l'occasion pour pouvoir boire à profusion, l'ivresse étant rapidement atteint. Jon n'avait pas manqué de participer avec entrain à l'événement et le lendemain matin avait été particulièrement difficile à avaler. Il avait toujours un goût apre dans la bouche, même deux jours après et il sentait encore une certaine faiblesse touchée son corps, un engourdissement qui lui était désagréable. Cependant, les changements qui avaient été annoncés au moment du mariage valaient le coup d'être marqué. Même s'il y avait toujours le doute que les choses ne fonctionnent pas comme on le désirait, que le vent pouvait venir à souffler dans le sens inverse et plus la guerre allait avancer et plus il allait falloir s'assurer du positionnement de ceux qu'on considérait nos amis, et de nos ennemis aussi. Jon espérait juste que la chance reste de leur côté. Rien n'était moins sûr de ce côté-là, il semblait que toutes les trahisons étaient encore possibles, le Val les avait laissé tomber alors que leur soutien semblait être acquis. Personne ne parlait des Terres de l'Ouest, il n'avait aucune nouvelle directe de la part de Jeyne, voilà des mois que ces corbeaux étaient restés lettres mortes. Il s'était plus offusqué de savoir que son père était visiblement son seul correspondant, que de s'inquiéter pleinement pour elle. La détresse ne semblait pas l'avoir encore atteint. Quant à ceux qui se présentaient comme étant de nouveaux alliés, si la sympathie semblait de mise pour le moment, il se demandait encore si on pouvait s'assurer réellement être sûr de quoique ce soit.

Il enleva son lourd manteau dégageant ainsi ses bras, il récupéra une des épées mise à la disposition de chacun et il la soupesa. Elle n'était pas parfaitement équilibrée à son goût mais il était nécessaire qu'il ne s'habitue pas seulement à son arme et qu'il puisse mettre toute sa puissance dans chaque coup qu'il donnerait quoiqu'il pouvait avoir au creux de la paume de sa main. Il se lança alors dans l'entrainement en compagnie de ses hommes. Cela venait presque à l'apaisé de parer, ou de donner des coups, il finissait presque par en oublier tout le reste quand c'était ainsi. Pour autant, il vient à percevoir le changement d'ambiance autour de lui. Son adversaire baisse son arme et le silence s'installe petit à petit. Par méfiance, ou par respect, il suffira de voir qui est celui qui vient ainsi les observer et il saura immédiatement. Jon baissa alors son arme et tourna son regard vers le nouveau venu qui s'avançait vers lui. Lyham Tully. Il voit certains de ses hommes s'incliner légèrement à son arrivé, mais bien plus ont le regard orageux, les bouches se fendent prêtes à faire une quelconque réflexion que le prince fait taire par un seul regard. La confiance sera difficile à obtenir et même impossible à entrevoir pour beaucoup des soldats qui se trouvaient-là.
Jon s'inclina brièvement à son tour, avant d'aller reposer son arme et de reprendre une posture un peu plus décente face au nouveau venu. « Bonjour Ser. » Il s'approcha un peu plus de lui alors qu'il faisait signe à ses hommes de se remettre à leur entraînement. « Je crois en l'avenir, je crois aux possibilités de changements et de réconciliations. Ils n'ont pas la même vision que nous, du projet que nous désirons accomplir pour Westeros. Bien longtemps nos peuples ont été ennemis, pardonnez leur méfiance, ils assurent la sécurité de leur futur roi. »

Jon afficha un franc sourire. « Ne vous en faites pas pour mon entraînement, les occasions sont multiples ici pour cela et toute autre occupation est bien plus difficile à trouver. Le mariage que nous avons vécu ne peut faire oublier que nous sommes sur le front. Faisons quelques pas ensemble voulez-vous ? »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Futur Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 911
Membre du mois : 62
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Making the future... | Jon Stark   Lun 17 Avr - 17:12

Si Torrhen Stark me laisse quelque peu dans l'expectative, si je ne sais pas encore vraiment sur quel pied danser avec lui, j'ai comme l'impression qu'il en sera de même avec son fils. Il y a quelque chose d'étrangement similaire dans leur attitude, dans leur présence, dans ce qu'ils dégagent et, surtout, dans le respect qu'ils semblent engendrer pour les gens qui les entourent. Quand bien même Jon Stark est encore bien jeune, les combats auxquels il a déjà participé ont confirmé le meneur qu'il était déjà prédestiné à devenir en tant qu'héritier des loups et de la couronne du Nord. Mais bien des choses se sont précipitées depuis les annonces faites deux jours plus tôt lors du mariage de son père. Si le premier contact un peu poussé que j'ai pu avoir avec lui m'a semblé plutôt prometteur, le contexte festif a probablement grandement influé sur nos échanges. Et il est temps, je le suppose de savoir ce qu'il en est, de savoir sur quelles bases avancer avec lui, maintenant que les dernières effluves de vin et de musique semblent enfin s'être évaporées. Quand bien même le mal de crâne qui pointe le bout de son nez n'est pas totalement étranger aux restes de cette soirée des plus arrosées.

Difficile de ne pas ignorer les regards qui pèsent sur moi et, surtout l'animosité qui habitent certains d'entre eux. Je ne saurais dire s'ils sont plus nombreux que les autres, que les circonspects ou les amicaux. Mais le fait est que leur regard est plus lourd à supporter, qu'il devient un poids supplémentaire parmi tant d'autres. Une part de moi me souffle que je ne suis plus à ça près et que, de toute façon, il faudra du temps pour arriver à faire basculer la tendance, que ce soit en ma faveur ou non. Pour autant, ce qui m'importe vraiment dans l'immédiat, c'est le jeune loup. Parce que de son attitude dépendra beaucoup de choses, parce qu'un part de moi s'inquiète tout de même du fait que ma fille sera probablement unie à lui dans un futur plus ou moins proche et que j'ai envie de ne pas avoir commis une erreur de plus en ayant accepté ce qui, au fond, est une proposition inespérée de la part du nordien. Je retiens un soupir de soulagement quand le jeune loup se rapproche de moi et à ses propos, me contentant de hocher la tête avant de souffler, pensif.

"Difficile de changer les choses, surtout aussi rapidement. Il en sera de même pour bien des miens. J'ai passé ma vie ou presque à combattre votre père. Et voilà que maintenant je clame à qui veut l'entendre que je lui ai juré fidélité. Je comprendrais qu'on ne me croie pas et qu'on m'attende au tournant. Mais ils ont raison de se méfier."

Je me défais alors de l'épée que je n'ai récupérée qu'hier, tendant le fourreau en direction de l'un des hommes du jeune loup sans rien ajouter de plus avant de sourire à mon tour.

"J'avoue, il n'y a pas grand-chose d'autre à faire, surtout avec la tension qui règne ici. Cela reste tout de même un exutoire plutôt efficace et il va falloir que je m'y remette à mon tour avant d'être tellement rouillé que je tomberais même de cheval sous le poids de mon armure et de mes armes."

Je hoche la tête alors que je commence à marcher à ses côtés, les mains sagement croisées derrière le dos, ignorant soigneusement les regards qui continuent de peser sur nous, quand bien même j'imagine que mon geste a dû en calmer quelques uns.

"Difficile d'oublier la guerre, même si les festivités ont fait plus de bien que je ne l'aurais cru. Même à moi, c'est dire. Mais il va nous falloir songer au reste maintenant. Je vous avoue qu'il y a tant de choses qui nous attendent que je me demande même comme nous allons faire pour tout mener de front, quand bien même votre père et son épouse semblent savoir exactement ce qu'ils font."

Je lui jette un regard en coin, me demandant s'il sait exactement ce que son père m'a promis le concernant. Et, une fois de plus, mes pensées s'égarent un instant en direction de Vivesaigues, me demandant dans quelles conditions je retrouverais ma famille. Et comment sera vécu le fait que j'ai promis Eleanor sans même en informer personne au fils de mon ennemi de toujours ou presque.  


Family - Duty - Honor
I am not bound to win, but I am bound to be true. I am not bound to succeed, but I am bound to live up to what light I have.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Honor, Family, Duty
Messages : 136
Membre du mois : 9
Célébrité : Ioan Gruffudd
Maison : Tully
Honor, Family, Duty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Making the future... | Jon Stark   Ven 26 Mai - 10:39

Jon balaya l'assistance qui s'était formée autour de lui lors de son entraînement. Il était clair que la présence d'un Tully ici n'était pas la bienvenue, bien qu'ils se trouvaient tous sur les terres du Conflans. Les hommes du Nord étaient fiers de plusieurs victoires sur les traitres, sur les pilleurs et tout autre nom à connotation négative et même vulgaire qu'ils pouvaient bien les affubler. Ils se positionnaient en tant qu'hommes forts dans cette situation, comme des conquérants qui ne comptaient pas s'arrêter en si bon chemin. Jon n'aurait pas avoué que la guerre serait triomphante pour eux, le champ des possibilités était bien grand et les espérances étaient permises. Cela faisait vivre les troupes, et le mariage avait été le point crucial d'un nouvel espoir. C'était la promesse d'un avenir fait de renouveau, une chance non négligeable pour le Nord qui avait souvent à souffrir de sa position complexe. Les terres n'étaient pas facilement cultivables, le froid et le peu de soleil ne manquaient pas de rendre les choses plus difficiles à supporter. De plus, le Sud, comme le Mur mettaient la pression sur ce royaume qui était à présent le sien. Cela permettait de resserrer les liens entre la population, entre la noblesse mais également avec la famille royale qui régnait. Jon ne pouvait pas réellement l'expliquer, mais le bien de son peuple était pour lui le plus important. Il se doutait que la suite des événements ne seraient pas des plus agréables pour lui. Les Nordiens exprimaient une méfiance non dissimulée à l'égard des Tully et de ceux qui les accompagnaient. Ce n'est pas deux jours après le mariage qu'on pouvait espérer une quelconque amélioration dans les relations entre le Nord et le nouveau Conflans libre. Jon connaissait les plans de son père à son égard, il savait que tôt ou tard, il viendra à épouser une des filles de la noblesse de ce nouveau Conflans et le choix n'était pas très difficile à connaître puisque Tully avait une fille en âge de se marier. Jon craignait la réaction de son peuple concernant cette union, certes il devait voir plus loin, préparer l'avenir mais le regard de ses hommes à l'attention de leur ancien ennemi était équivoque.

Un dernier regard entendu auprès de ses hommes, puis il fixa Lyham Tully avec une expression assurée. « Tout ce que nous pouvons espérer aujourd'hui, c'est qu'ils viennent à voir l'avenir comme nous sommes en train de le construire. Le passé ne peut être effacé, il fait pleinement parti de notre identité, les faits sont là et ils ne peuvent être effacés. Il s'agit à présent de composer avec cela et de se donner les moyens de construire l'avenir. Je ne prétends pas espérer la paix, je ne suis qu'un homme aussi haute puisse être ma naissance, le peuple peut être bien plus fort s'il trouve la raison de s'unir. Cependant, je crois en une certaine cohésion qui évoluera vers une coopération solide. » Il regarda avec étonnement Lyham retirer son épée de son fourreau, Jon sentit un instant l'agitation gagnée les rangs avant qu'un apaisement certain ne se fasse ressentir quand il tendit le pommeau à un des gardes du jeune Loup. Jon lui fit signe de prendre l'épée, c'était une marque de respect et aussi la volonté que les choses avancent dans les meilleurs conditions. Tully ne cessait de montrer qu'il recherchait l'apaisement, et Jon ne pouvait que trouver cela louable de sa part. Il était tout disposé à parler avec lui et la première impression qui avait été la sienne le soir du mariage semblait se confirmer. « Ne faîtes donc pas le modeste, je suis certain que ce n'est pas les festivités qui auront à mettre à mal votre talent de guerrier. Il est vrai que l'alcool a su embrumer les esprits mais cela devrait finir par se dissiper rapidement. L'adrénaline d'un champ de bataille réveille les sens. » Il avança silencieusement aux côtés de Lyham bien après que celui-ci avait fini de parler. « Je crois que leur projet est solide. Nous serons là à leur côté. Certes, ils sont au cœur de ses royaumes fédérés, mais dans le mot même de fédéré on trouve l'idée d'une coopération entre tous. Nous saurons mener tous les combats. Il faudra faire des concessions, prendre des décisions, nouer des alliances que nous ne pensions pas envisageable jusqu'à aujourd'hui. » Il appuya ses derniers propos par un regard à Lyham. L'un comme l'autre connaissait les enjeux.

Spoiler:
 


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Futur Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 911
Membre du mois : 62
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Making the future... | Jon Stark   Mar 30 Mai - 22:56

L'espace d'un instant, je me dis que nous sommes à un véritable tournant de l'histoire de Westeros. Si l'avenir nous donne raison, nous pourrons dire que c'est là, au beau milieu du Conflans, que l'Empire a vraiment commencé à prendre forme. Alors que depuis des décennies, nous courbons l'échine face aux Hoare, oubliant les Rois que nous avons été jadis. Pourtant, le Stark et la Targaryen m'ont donné un espoir, un peu fou certes, mais qui peut contaminer le reste de ma contrée. Mais pour ça, il me faut des appuis, au sein-même de cet Empire naissant. Alors, quand le jeune loup me fixe avec assurance, j'ai tout de même un instant de flottement, me demandant s'il va condamner les prémisses d'une alliance que nous commençons à peine à dessiner, ou s'il va aller dans mon sens. Ses propos me font sourire. Parce que je soulagé, évidemment, et parce qu'il fait preuve d'un bon sens pour le moins rassurant. "Vous semblez aussi bon orateur que combattant votre Altesse. J'espère que les gens saurons transcender les rancoeurs qui peuvent les séparer pour arriver à cette cohésion que vous évoquez. Pour autant, j'ai parfois peur de ne plus être là pour le voir lorsque cela arrivera. J'ai vu bien trop de sang couler pour espérer en voir vraiment la fin un jour prochain."

Agir pour le futur, pour nos enfants et les leurs. Même si le prix à payer est de ne pas les voir grandir, peu importe au fond. Si ce dont je me surprends à rêver arrive enfin, que je sois là ou pas ne changera pas fondamentalement les choses. Et les miens pourront se targuer d'avoir été les bâtisseurs d'une paix réelle, non pas fondée sur la crainte d'un souverain qui use de la force pour nous maintenir unis.  Je sens les gens autour de nous se figer quand je sors mon épée et j'agis très lentement, comme pour leur laisser le temps d'intervenir si nécessaire. Personne ne le fait, à mon grand soulagement et le garde qui récupère mon arme se fend d'un sourire à mon attention. Voilà qui est une bonne chose non ? Je prends une légère inspiration avant de reporter mon attention sur le jeune loup et j'ai un sourire amusé avant de hausser brièvement les épaules. "Il ne s'agit pas de modestie mais de réalisme. Je n'étais pas en état de m'entrainer jusqu'à ces derniers jours et, depuis, je me suis contenté de me remettre des festivités. Mais je vais y remédier, si je ne veux pas être mis à mal par mon propre fils lorsque je le reverrais enfin. Quant à l'adrénaline du champ de bataille." Je laisse filer un instant, songeur. "Il est vrai que cela réveille des instincts que l'on croyait parfois endormis depuis longtemps. Les réflexes au combat ont la vie dure, quoi que l'on puisse en croire. Et on ne les oublie jamais." Malheureusement. Je ne cherche pas à rompre le silence qui s'installe alors entre nous, laissant le jeune Stark faire de l'ordre dans son esprit, dans ses idées. Je sais que le moment est important. Délicat aussi. Et que trouver les bons mots est plus que nécessaire.

Je fixe le tout jeune Roi, pour ne pas dire que je le dévisage, intégrant ce qu'il vient de me dire. Il a fait le premier pas et non des moindres. Difficile d'amener ça sur le tapis et il l'a fait avec une certaine élégance, je peux lui reconnaitre. Mon regard accroche le sien alors que je hoche la tête et que je ne réponde, d'un ton tranquille. "Quand votre père et son épouse sont entrés dans ma cellule, je n'ai pas compris ce qu'ils faisaient là. Quand ils m'ont exposé leur projet, j'ai cru, l'espace d'un instant, à une vaste plaisanterie. Ou que j'avais perdu l'esprit. Me donner l'occasion de redorer le blason des Tully, de nous trouver une véritable place tout en me permettant de libérer mon pays du joug Hoare, c'était bien plus que je n'aurais jamais pu l'espérer. Et, pour prouver sa bonne foi, votre père m'a parlé d'une alliance entre nos deux familles. Quelque chose de tangible, de solide." J'inspire un instant, mon regard se perdant dans le vide avant que je ne reporte mon attention sur le jeune loup. "Je vous avoue que l'idée de me nouer à la famille Stark a quelque de surréaliste. J'ai combattu les nordiens d'aussi loin que je me souvienne. Mes hommes sont morts dans le seul but de tuer les vôtres. Et aujourd'hui, c'est sans la moindre hésitation que je viens vous proposer de vous unir à ma fille Majesté. Parce que je crois à ce que nous faisons et que je sais l'importance de nouer des liens solides dès à présent." Et bien, au moins, nous n'aurons pas tourné autour du pot bien longtemps. A cette pensée, j'ai un bref sourire, non sans imaginer la réaction de mon épouse et de notre fille lorsqu'elles seront informées à leur tour de tous ces changements.


Family - Duty - Honor
I am not bound to win, but I am bound to be true. I am not bound to succeed, but I am bound to live up to what light I have.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Honor, Family, Duty
Messages : 136
Membre du mois : 9
Célébrité : Ioan Gruffudd
Maison : Tully
Honor, Family, Duty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Making the future... | Jon Stark   Sam 8 Juil - 20:01

L’égoïsme n'était plus permis, encore moins l'étroitesse d'esprit dont il aurait pu faire preuve. Il était vrai que Jon s'était directement engagé auprès de son père quand celui-ci lui avait présenté l'ébauche de constitution qu'il désirait mettre en place avec sa future épouse. Sans doute que certains auraient pu dire que c'était là une décision prise à la hâte et il y avait un peu de cela. Jon était quelqu'un de fidèle et de loyal, surtout quand il était question de son père. Il n'était bien évidement pas toujours d'accord avec lui, mais il pouvait se prévaloir d'être un roi invaincu qui avait de l'expérience et pouvait donc avoir une vision un peu plus juste des choses. Il s'était donc allé dans son sens, tout en sachant que cette alliance n'était pas une chose à prendre à la légère. Il s'était posé plus calmement par la suite pour pouvoir y réfléchir tranquillement, peser le pour et le contre et surtout en se demandant si une telle union pouvait tenir. Il s'entendait parfaitement bien avec la Reine de l'Orage malgré le fait qu'elle avait mis fin à leurs fiançailles, il ne lui en avait pas gardé rancune, ils se respectaient et même dans un sens il était possible de parler d'amitié. Il prenait le temps de connaître la Reine de Peyredragon même si aujourd'hui elle était devenue l'Impératrice et l'épouse de son père. Il ne pouvait accorder sa pleine confiance à qui que ce soit aussi rapidement, mais ils avaient été ensemble au combat, ils en étaient sortis vainqueurs et ça c'était une chose qu'il ne pouvait nullement ignorer. Avant d'officialiser l'Empire, ils avaient eu un désir commun. Jon ne parlait pas d'accorder les Sept Couronnes à Rhaenys Targaryen. Il n'était pas concerné par tout cela, ce qui comptait c'était le Nord qui souffrait seul dans son coin, une situation qu'il n'était plus possible d'accepter entre la pression qui venait d'au-delà du Mur et celle qu'exercer les Hoare en envoyant la population du nord du Conflans pour venir piller et même pire encore. Il était compliqué de faire confiance à Lyham Tully quand on savait qu'il avait été à la tête de ces hommes. Le changement était important et les bases n'étaient pas saines. Pour autant, il voulait y croire, cela devait fonctionner quoique chacun pense, ils s'étaient tous les deux engagés dans un mouvement bien plus grand, qui les dépassaient.

« Le sang coulera encore, il faut en être conscient. Ce que j'espère plus que tout c'est qu'il ne coule plus entre nos deux peuples, sinon l'entreprise dans laquelle nous nous sommes engagés ne pourra aboutir. Si nous n'offrons rien à nos combattants, si nous ne les menons pas vers un ennemi commun, il est presque certain malheureusement que les vieilles rancunes ne viennent à resurgir entre nous. Cela remettrait beaucoup de choses, ce qui n'est réellement pas le but. » Il continua à marcher aux côtés de Lyham Tully, amusé par les paroles de celui-ci. « Quand nous combattons, il n'est pas question de se rencontrer simplement avec des épées de bois, tels de jeunes enfants qui pratiquent pour leur première fois. Nous ne pouvons que nous battre pour notre propre survie. Revoir le visage de nos proches, pouvoir les serrer dans nos bras, se créer des possibilités d'aller encore plus loin et d'atteindre notre objectif. Tous ne pourront le voir, mais j'espère pour vous, votre Altesse, comme pour moi-même, que le jour viendra où une paix sera garanti pour chacun à Westeros et que nous pourrons fêter cela ensemble. » Il inclina légèrement la tête à son attention. Finalement, la promenade s'arrête d'elle-même. Jon savait qu'il était temps de parler d'autre chose, d'un sujet qui même s'il était de raison politique avait une certaine dimension intime, pour Lyham comme pour lui. Jon qui s'était toujours défendu que cela ne concernait que lui, il savait qu'il en était tout autre. Tout cela faisait parti des conditions de son engagement dans le nouvel Empire que son père avait instauré. Il allait épouser la fille d'un ancien ennemi, et pour beaucoup encore d'un ennemi bien présent. Il était difficile pour lui de l'accepter pleinement, mais il était décidé et c'était sans doute ça le plus important. « Je crois que bien des gens ont été surpris par l'entreprise de mon père et de sa nouvelle épouse. Leur mariage a été le point crucial pour investir tout le monde dans ses nouvelles fonctions, vous obtenez le nord du Conflans et je suis certain que vous en ferez quelque chose de bien, on vous offre la chance d'offrir une vie meilleur à votre peuple, et c'est également ce que je veux pour le mien. » Il devint plus grave. « Je sais qu'il n'est sans doute pas simple pour vous de proposer d'unir votre fille à un ancien ennemi ou même juste de laisser votre fille vous quitter. Il est indéniable que souvent un lien fort se crée entre un père et sa fille, bien différent souvent de celui qu'on peut avoir avec son fils. Je peux vous assurez que c'est un honneur pour moi que vous me faîtes là. C'est avec respect, et dans le désir de renforcer notre nouvelle alliance que j'accepte votre proposition. J'espère pouvoir me montrer digne de votre fille. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Futur Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 911
Membre du mois : 62
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Making the future... | Jon Stark   Mar 25 Juil - 13:20

Difficile de cerner le jeune loup. Et pourtant, c'est sans vraiment hésiter que j'ai accepté la proposition de son père. Outre le fait que je me voyais difficilement lui faire l'affront de dire que j'allais réfléchir à ce dont il venait de s'engager pour me prouver son engagement envers cette cause qu'il tient à bout de bras, avoir la possibilité de marier ma fille à un Roi était quelque chose d'inespéré. Oh, je ne suis pas du genre ambitieux, malgré ce que bien des gens iront clamer lorsqu'ils sauront de quoi il en retourne, mais il faudrait être idiot pour ne pas songer à tout ce que cela pourrait apporter à Eléanor sur le long terme. Mais je peux comprendre les ressentiments du jeune Stark. Après tout, devoir serrer la main de l'ennemi, pire encore, devoir accueillir sa fille dans son lit, ne risque pas de lui plaire. En tout cas, il semble prendre les choses remarquablement bien et je le fixe un instant, la mine pensive avant de hocher brièvement la tête. "Il est vrai que le sang va encore couler. Et vos paroles sont pleines de sagesse, j'aimerais moi aussi que nos deux peuples trouvent ensemble un équilibre. Il y a certaines vieilles rancunes, c'est un fait, mais je gage que les nouvelles sauront prendre le pas sur les autres." Et j'ai un bref sourire aux propos du Stark dont je commence à prendre toute la mesure et dont le respect que j'ai pour lui commence à se faire bien plus palpable. "J'espère que vous dites vrai. Que nous serons en mesure de voir la paix ensemble et la fêter comme il se doit, que nous pourrons enfin voir le fruit de ce que nous sommes en train de mettre en place."

Voilà là de sages paroles, pleine de bonnes intentions. J'ai envie de croire qu'une fois sur le champ de bataille, mes hommes comme les siens seront capables de se rappeler qui est devenu l'ennemi. Ils m'ont juré allégeance et mes ambitions ne sont pas un secret. Mais, dans le feu de l'action, les choses seront peut-être moins évidentes. Surtout quand ils croiseront leurs anciens camarades. A cette pensée, j'ai une grimace avant de laisser filer un silence avant de lui proposer la main d'Eléanor. Et sa réponse me soulage bien plus que je l'aurais cru. Non que j'ai vraiment le choix quant à l'avenir que je peux réserver à ma fille mais, le savoir auprès d'un homme qui semble faire preuve de tant d'honneur et d'un sens du devoir aussi exacerbé ne peut pas me laisser de marbre. "C'est exactement ce que je veux. Les riverains n'ont jamais connu la paix, ils ont vécu sous le joug des Hoare d'aussi loin que je me souvienne. Je veux qu'ils puissent prospérer et croitre en paix, qu'ils se sentent faire partie d'un plus grand ensemble sans qu'ils soient écrasés par lui. Et c'est le sentiment que m'ont donné votre père et son épouse. Eléanor est ma fille ainée, le premier enfant que j'ai tenu dans mes bras. J'ai toujours voulu qu'elle soit heureuse, autant que possible au vu de notre position en tout cas. L'imaginer Reine est quelque chose de… délicat pour moi, je ne saurais vous le cacher. Quand bien même je dirais que l'honneur est pour la famille Tully votre Altesse. Vous êtes un homme courageux, brave, empli d'idéaux qui méritent qu'on se batte pour eux. Et Eléanor ne saurait être en de meilleures mains. Mais il est vrai que laisser partir ma fille sera plus complexe que je ne l'aurais pensé." J'ai un mince sourire à cette idée, non sans une certaine appréhension à l'idée de la voir partir au loin. Et encore, c'est prendre en compte tout le chemin qui nous attend avant d'en arriver là. Mais c'est déjà un premier pas que j'espère positif, pour Jon comme pour moi.


Family - Duty - Honor
I am not bound to win, but I am bound to be true. I am not bound to succeed, but I am bound to live up to what light I have.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Honor, Family, Duty
Messages : 136
Membre du mois : 9
Célébrité : Ioan Gruffudd
Maison : Tully
Honor, Family, Duty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Making the future... | Jon Stark   Lun 31 Juil - 12:00

Lyham Tully et Jon Stark allaient bientôt prendre la route ensemble, chacun avait eu une mission à assurer et les deux hommes seraient ensemble sans aucun doute pour des combats qui viendraient ou non à les surprendre. De ce fait, ils auraient alors l'occasion de voir si leurs paroles étaient sincères, de voir si leurs espoirs pouvaient se concrétiser, si les deux peuples qui s'étaient aussi longuement opposés pourraient avancer d'une même voix, dans un même mouvement pour battre celui qu'ils avaient désigné comme étant leur ennemi commun. La pression était grande et Jon ne pouvait manquer d'appréhender quelque peu la situation même si le rapport de force serait en faveur du nouveau Roi du Nord, il n'avait pas envie de partir dans l'idée d'avoir un dominant et un dominé, il devait composer avec le Roi du Conflans Libre, il devait s'en faire un allié et non pas un opposant. Il faudrait à l'un comme l'autre de faire des compromis, d'accepter le passé de chacun autant ce qui les concernaient personnellement que ce qui concernaient les méfaits qui avaient été réalisés entre les deux peuples.

La frontière était encore fragile mais Jon espérait réellement que la balance finirait par basculer plus clairement vers du positif. Oui Jon pouvait croire qu'un jour lui et Lyham pourraient se retrouver et ainsi fêter la victoire, mais la victoire semblait encore bien lointaine et la paix encore plus. Le Roi du Nord doutait que tout le monde s'effacerait une fois que Harren serait mis six pieds sous terre. Il y avait ses enfants, dont la rage était plus ou moins importante, et la folie avec sûrement. Il y avait les autres royaumes qui allaient décider ou non de s'engager aux côtés de l'Empire nouvellement crée ou tout simplement, de combattre cette prise de pouvoir. Il serait sans doute plus juste que le couple impérial ne prétende pas à posséder les Sept Royaumes de Westeros, tous les royaumes n'étaient pas obligés de rentrer dans l'Empire, en tout cas c'est ce que lui pensait.

Outre le fait qu'il se devait de parler de la guerre avec Lyham Tully, il y avait quelque chose de bien plus important à s'occuper aujourd'hui, quelque chose de bien plus personnel pour l'un comme pour l'autre. Jon ne pouvait manquer d'avoir quelques appréhensions envers ce mariage, qui était purement un mariage politique. S'il pouvait promettre au père de la future épouse qu'il serait un mari prenant soin de la femme qui partageait sa vie, et qu'il ferait tout pour qu'elle trouve sa place dans le Nord autant face à la rudesse du territoire, que par rapport à la population ou à la cour de Winterfell. Il ne pouvait néanmoins pas prétendre à une quelconque relation d'amour qui chamboulerait le cœur du jeune roi pour la fille de celui qui avait longtemps été son ennemi. Jon était réputé pour être quelqu'un d'assez solitaire dans la sphère privée. Bien qu'il aimait les femmes, il ne montrait jamais de sentiments apparents et encore moins quand il s'agissait de sentiments amoureux. Il ne pouvait pas prédire comment serait son mariage avec Lady Eleanor mais la question lui provoquait une certaine tension. Il voulait néanmoins rassurer le père de la jeune femme, il ne pouvait réellement se rendre compte de l'importance de ce changement même s'il avait pu observer le départ de sa sœur et qu'il avait su combien il avait été difficile pour le père comme pour la fille de se séparer. « Je ne sais ce que cela fait d'être père, je ne peux qu'imaginer le bonheur que vous avez pu ressentir en tenant pour la première fois votre enfant dans vos bras. C'est un sentiment que j'espère pouvoir connaître un jour. Il n'y a rien de plus beaux que d'avoir des enfants. Je ne vous forcerais à rien si ce n'est pas ce que vous désirez. Il est difficile de se séparer de sa fille quand on sait tout ce qui va peser sur elle après, être Reine ce n'est pas une chose à prendre à la légère, c'est un devoir, une mise au service complète pour le bien de son peuple. Je ferais tout pour la soutenir, soyez-en sur. »


Jon Stark - Le Jeune Loup
Roi du Nord

We regret our sins but ...
We saw our destiny and
Under my mask I remain low
Under my mask I smile
.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Futur Roi du Nord
Âge du Personnage: 18 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
∇ Prince Loup ∇
Messages : 911
Membre du mois : 62
Célébrité : Kit Harington
Maison : Stark
Caractère : ♦ Impulsif ♦ Courageux ♦ Impatient ♦ Mature ♦ Imprudent ♦ Sociable ♦ Secret ♦ Protecteur ♦ Drôle ♦ Loyale ♦
∇ Prince Loup ∇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Making the future... | Jon Stark   Hier à 23:01

Je ne saurais dire si les regards ont cessé de peser sur nous en voyant que nous discutons sans difficulté ou si je n'y prête plus vraiment attention. Toujours est-il que cette discussion a quelque chose de surprenant et d'inattendu. C'est rassurant, bien évidemment, je n'aurais pas voulu découvrir trop tard que j'ai donné ma fille à un homme qui nous méprise ou, pire encore, qui n'approuve pas les décisions de son père et qu'il souhaite notre mort. Ce ne serait pourtant pas impossible et rien ne pourrait me convaincre totalement, pour le moment en tout cas. Mais, pour l'heure, il arrive tout de même à me rassurer un minimum, tandis que je continue de l'observer, essayant sans y arriver de l'imaginer en tant que gendre. A dire vrai, cela voudrait dire d'imaginer Eléanor mariée et ça, c'est tout bonne impossible pour le moment.

Les ambitions de Torrhen et de Rhaenys sont nobles mais il y a encore bien des incertitudes, comme la façon dont les riverains finiront par se comporter. Et je sais que, en cet instant, je suis censé les représenter aussi bien que possible, donner l'exemple, ne serait-ce qu'en discutant avec Jon Stark. A qui j'ai donc proposé ma fille ainée, dont je n'arrive même pas à mesure l'amour que je peux éprouver à son égard. Et je me rends aussi compte de la chance que j'ai pu avoir en rencontrant Alysanne, de pouvoir décider qui j'épouserais et de passer tant d'années à ses cotés. J'aurais aimé la même chose pour ma fille mais, en de telles circonstances, difficile, pour ne pas dire impossible d'espérer qu'elle puisse avoir autre chose qu'un mariage politique. Je laisse filer un instant à ses propos et j'ai un sourire un peu triste avant de souffler, la mine pensive. "J'espère que vous le connaitrez vraiment. C'est quelque chose d'impossible à décrire, tout comme les responsabilités qui pèsent ensuite sur vos épaules. Mais je crois qu'en matière de responsabilités, vous n'êtes pas en reste." Et, au reste de ses propos, j'ai un bref soupir avant de reprendre à mon tour. "Pour être parfaitement honnête, j'aurais aimé garder ma fille loin de tout cela, en sécurité. Mais je sais pertinemment qu'outre le fait que c'est impossible, le fait de pouvoir vous épouser est une opportunité unique. Comme vous le dites si bien, être une Reine n'est pas à prendre à la légère, d'autant plus que sa position de riveraine risque d'être des plus délicates à tenir. Pour autant, je pense que je n'aurais pas pu espérer un choix plus judicieux pour elle. Elle sera l'épouse dont vous avez besoin, je la connais suffisamment pour ça." Et je me demande si j'ai le droit de dire que j'espère qu'ils pourront être heureux ensemble ou, tout du moins, s'entendre un tant soit peu pour que ma petite fille ne soit pas malheureuse. Je retiens un soupir à cette pensée qui n'a plus vraiment lieu d'être depuis que j'ai accepté de porter la couronne du Conflans libre.


Family - Duty - Honor
I am not bound to win, but I am bound to be true. I am not bound to succeed, but I am bound to live up to what light I have.
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier:
Âge du Personnage:
Allégeance:
Honor, Family, Duty
Messages : 136
Membre du mois : 9
Célébrité : Ioan Gruffudd
Maison : Tully
Honor, Family, Duty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Making the future... | Jon Stark   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Making the future... | Jon Stark
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» kimitori, la future mangaka
» Scratch Built - Future Wars
» Haiti must decide Haiti's future
» Ce matin, j'aurai du rester au lit[pv: Shizuo Stark]
» Mister Stark

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Conflans
-
Sauter vers: