AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Curiosity Killed the Wolf - Flashback
MessageSujet: Curiosity Killed the Wolf - Flashback   Jeu 9 Mar - 10:46



Le mariage de Jeyne approche à grands pas, et Winterfell a rarement été aussi animé, en tout cas depuis que je suis là. Un mariage princier est forcément un évènement, c’est sûr, mais là c’est vraiment exceptionnel. Le Nord accueille le mariage de sa princesse et d’un prince étranger, ce qui veut dire 2 familles royales, une partie de la noblesse de l’Ouest en plus de celle du Nord, et un renfort de domestique pour gérer tout ça. Ajoutez ensuite la délégation du val, légèrement moins nombreux, mais représenté par la Reine régente, réputée pour être la plus belle femme du monde, et vous avez probablement l’une des assemblées les plus nombreuses et hiératique que les vieilles pierres de Winterfell ait connu. De mon côté, je dois avouer que je ne sais pas trop quoi penser de toute cette population. D’un côté, je ne peux pas me comporter à ma guise, car je suis prince et que je dois donner l’exemple, mais de l’autre, toute cette agitation est très excitante. En plus, j’ai retrouvé Jonos Arryn. Ayant à peu près le même âge, lui et moi nous sommes rapprochés, et je dois avouer que c’est plutôt agréable d’avoir un camarade de jeu à Winterfell. Je fais toutefois attention de ne pas le mettre dans des situations où il risquerait de se blesser ou d’être dans l’embarras. Je reste l’ainé de ce duo, et j’accorde beaucoup d’importance à ça.

Aussi avec ce mariage, les invités arrivent les uns après les autres de tout le Nord. Les autres délégations étant arrivées avant et de manière groupée. Accueillir individuellement chaque invité relève de l’exploit, mais nous nous y employons. Il ne faudrait pas que les seigneurs du Nord pensent que nous privilégions les familles étrangères. Et aujourd’hui, n’échappe pas à la règle. Je me dirige vers la grande salle, bien habillé, comme il sied à un prince du Nord. Tunique longue de coton blanche, pourpoint en cuir noir, Culottes de laine grises, bottes longues et mantel gris frappé du Loup Stark, une tenue classique, mais efficace. Une fois dans la grande salle, je m’installe auprès de Jon, tout en évitant soigneusement de le regarder ou de lui parler… La dernière fois qu’on s’est parlé lui et moi, c’était après la bataille de la Mort-Aux-Loups, et ça ne s’est pas très bien passé… Alors maintenant, moins je le vois, mieux je me porte. Ça ne me fait pas vraiment plaisir, mais je sens bien que ce ne serait qu’une source de conflit supplémentaire, et je n’ai pas envie que l’on se batte pendant le mariage de Jeyne.

Notre invitée d’aujourd’hui est accompagnée de bannières de sinople au lézard-Lion de sable. La famille Reed, les seigneurs de Fort-grisseaux. Vu l’âge de la demoiselle, je suppose qu’elle est la fille de Lord Liron, Willona Reed. Son fils est décédé lors de la bataille de la Mort-au-Loup, et lui-même a été blessé. Je glisse un coup d’œil furtif à Jon. Il a l’air… étrange. Il n’a pas lâché la jeune fille des yeux depuis son arrivée. Comme s’il était… Captivé par elle. Après quelques échanges de courtoisie, Père invite Jon et Dame Willona à s’entretenir avec lui dans son bureau. Voilà qui est singulier. Je dois avouer que cela m’intrigue, mais je ne dis rien, et me contente de m’incliner et de quitter la salle.

Pendant une bonne partie de la journée, cet entretien m’intrigue, sans que je sache réellement en expliquer la cause. Après tout, je ne suis pas toujours présent lors des entretiens de Père. Mais je ne sais pas, je trouve que c’est beaucoup de secret pour une discussion avec une femme. Et puis le regard bizarre de Jon. Tentant de me sortir ça de la tête, je vais voir à la bibliothèque pour me documenter un peu sur la famille Reed. Après plusieurs heures de recherche, je me dirige vers la chambre de Willona Reed, et frappe à la porte.

« Dame Willona ? Je suis le Prince Walton Stark. Nous nous sommes croisés dans la grande salle quand mon Père vous a accueillis. Je venais m’assurer au nom de mon Père que vous étiez bien installée. »

C’était un demi-mensonge. Père ne m’avais pas demandé personnellement de veiller au confort de notre invitée. Mais j’ai pris l’habitude, avec Oncle Bran, de m’occuper de l’accueil de nos invités de marque en l’absence de Père. Du coup, j’ai pris un peu la liberté de cette entrevue. En temps normal, c’est Jeyne qui l’aurait fait, mais elle est assez occupée comme ça avec son mariage. Et puis, je dois avouer que si je peux éviter Jon, ça m’arrange... Je repends ensuite la parole.

« Si vous manquiez de quoi que ce soit, n’hésitez pas à le signaler. »




Blood no More
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Pour le Nord !
Messages : 389
Membre du mois : 2
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Curiosity Killed the Wolf - Flashback   Mer 22 Mar - 20:29


Curiosity Killed the Wolf


«Willona Reed & Walton Stark»
 

« Bonsoir ! »

Une main chaude caressa la joue de Willona et rangea une mèche de cheveux derrière son oreille. La jeune fille roula sur le côté, bâilla et ouvrit les yeux. Elle avait dormi d’un sommeil très profond et rêvé de choses simples et reposantes, du moins lui semblait-il, alors qu’elle papillonnait doucement, cherchant à s’éveiller à la demande de sa mère.

« Oh ! » souffla-t-elle.

Elle était là, assise à côté d’elle. Elle était vêtue d’un robe noir signe de son deuil encore trop récent et de son foulard vert, brodé aux armoiries de la maison Red, ce même petit bout de tissus que portait son père à la taille, ou qu’elle arborait elle aussi lors de visites diplomatiques. Celui-ci même qu’elle portait noué autour du cou la première fois qu’elle avait vu Jon Stark.

Un instant, le regard perdu sur les rideaux, elle se rappela son regard sombre et silencieuse elle se dit qu’Il était plus beau que dans n’importe quel rêve ou vision où elle l’avait entre vue. Le bord du lit s’inclinait légèrement sous le poids de sa mère. Willona allongea les jambes et se blottit tout contre elle, humant son parfum, imaginant un instant que le monde fut autre et qu’elle n’était pas contrainte à une visite pour évaluer sa folie ou simplement la véracité de ces visions.

« Tu n’as pas rêvé ? » demanda-t-elle.

Les yeux de la lady Red brillaient du même bleue azur et éclatant que sa fille et son défunt frère jumeau, ces traits cerclés d’un petit filet brodé qui laissait passer quelques perles précieuses, lui donnaient l’air d’une muse ou une déesse. Son regard scrutait ses traits comme si elle la découvrait pour la première fois. Dans un geste tendre dont la jeune femme n’avait pas coutume, elle se pencha et posa ses lèvres sur son front. Willona la serra contre elle, passant ses bras autour du cou de sa mère et lui rendit à son tour un baiser.

« Non, du moins, il ne me semble pas… » murmura-t-elle sur l’instant incertaine.

Les deux femmes avaient voyagé des heures durant, de leur fief au palais royal, et avaient à peine eu le temps d’une toilette pour paraitre devant la cour. C’est donc totalement épuisée que la jeune fille avait sombré dans le sommeil au cœur de la journée. Sa mère ne l’avait pas contrainte à la lecture ou l’apprentissage de quelques bonnes tenues, pour combler son éducation en la matière de protocole royal. Il faut avouer que jusqu’à peu la jeune lady n’avait pour avenir que des noces simples avec un noble choisi par ses parents, qui serait capable de ne rien savoir de son don ou assez ouvert pour vouloir une fille comme elle à son côté, sans crainte que sa capacité ne soit transmise aux enfants ou n’entache sa propre demeure. En somme, il n’était clairement pas d’actualité de voir un jour la jeune lady Reed dans une cour. Pour ses parents, il était presque certain qu’elle resterait dans les marées de fort-biseaux.  La venue du prince et les révélations du Lord Reed avaient déboussolé les deux jeunes femmes au point qu’elles s’étaient énormément rapprochées ces dernières semaines.

Leur deuil et ce bouleversement faisant œuvre de troubles pour l’une comme pour l’autre, Willona pouvait encore sentir la lame tranchante et invisible de son cœur perdant son jumeau. Il avait été son seul allié, son plus proche ami et cela offert dès son premier souffle. Sa perte pour la couronne et pour la maison avait grandement amoindri sa confiance dans le monde qui l’entourait. Pour la mère, face au deuil, et à la crainte pour sa fille, les choses n’étaient pas plus simples. Elle en voulait à son époux d’avoir jugé pertinent de mettre l’épée dans la main de leur fil, elle lui en voulait d’avoir ainsi exposé leur fille, mais elle l’aimait aussi et se retrouvait déchirée entre son rôle épouse, de lady et de mère aimante.  Le seul réel point positif en cet instant reposait sur le simple bonheur d’être ensemble dans cette visite, de ne pas avoir été cruellement séparées. Un bonheur, qui ne durerait surement pas. D’un côté, si le roi venait à croire en elle, il la jugerait trop dangereuse pour être laissée seule dans le nord sans plus de surveillance qu’une maison noble sans grande richesse. D’un autre, il pourrait la juger folle ou manipulatrice et demander qu’on la conduise dans un sanctuaire de prière, pour se faire oublier du monde telle une paria, entachant les longues années de loyauté des Reed.

Dans tous les cas, les jours de liberté de la jeune fille étaient à présent comptés et son avenir des plus incertains. Lady Reed en était fortement touchée et bien qu’elle ne soit pas de nature démonstratrice, en cet instant elle ressentie le besoin viscéral de montrer son affection à sa progéniture.

« Madame, vous avez de la visite dans le salon, le prince Stark. » murmura une servante.

Sans un mot pour sa fille, elle se détacha et s’éloigna du lit pour ne pas faire attendre le prince…

De son côté la jeune Willona se redressa, le cœur battant, comme à chacune des visites du prince. Elle n’arrivait pas à déterminer si cet émoi était dû au sentiment troublant qu’il évoquait en elle, à l’agacement qu’il lui procurait régulièrement par ses questions ou à son regard impossible déchiffrer. Ce qui était certain, c’est qu’elle vacillait régulièrement entre désir de le toucher et envie cruel de le remettre en place, sans pouvoir s’offrir un tel luxe. Il était prince, il était donc né pour être orgueilleux, indéchiffrable et outrageux. Elle était noble et donc elle aussi née pour certains points mais aussi pour une dévotion à sa couronne qui ne comprenait pas de gifles ou de vérités dans le nez.

Poussant un soupir, elle ajusta sa robe et s’avança à son tour, pour finalement faire face au fils cadet du roi. Son cœur fit un petit bon dans sa poitrine et son estomac se noua, vacillant entre soulagement et déception qu’elle tacha de cacher au mieux en effectuant une révérence un brin maladroite.

« Dame Willona ? Je suis le Prince Walton Stark. Nous nous sommes croisés dans la grande salle quand mon Père vous a accueillis. Je venais m’assurer au nom de mon Père que vous étiez bien installée. »

Elle se redressa et s’avança au centre de la pièce au côté de sa mère.

« Votre altesse, vous nous voyez touchées, par votre attention à notre encontre, nous sommes parfaitement installées. »

« Si vous manquiez de quoi que ce soit, n’hésitez pas à le signaler. »

Lançant un regard rapide à sa mère qui ne pipait mot, elle s’autorisa à reprendre la parole.

« Si vous pouviez m’indiquer le chemin à prendre pour me rendre en prière auprès du noble Barral, je vous en serais grandement reconnaissante. »

 Se rappelant soudain de son rêve, des griffes aiguisées comme des rasoirs et des yeux rouges éteints. Une horrible odeur de pourriture et de mort. Du noir partout, une obscurité si complète que la lumière, l’amour et tout ce qu’il y avait de bien dans le monde semblaient inertes, brisés, anéantis. Funeste rappel d’une prochaine bataille qui endeuillerait à nouveau le nord, dont elle devait prier les dieux d’en changer le profil ou du moins d’amoindrir le futur. Elle se souvenait encore du roi blessé au crâne et de l’odeur du sang. Finalement, sa sieste n’avait pas été aussi calme qu’elle l’avait au prime abord cru…



@Jerry
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Curiosity Killed the Wolf - Flashback   Lun 27 Mar - 17:19



Willona Reed et sa mère arrivent dans le salon. Les deux femmes ne pourraient se renier l’une et l’autre, ne serait-ce que par leur regard d’un bleu profond. Et en voyant Willona, je comprends un peu mieux le comportement de Jon. Elle est très belle. Pas belle comme peut l’être Sharra Arryn, réputé pour être la plus belle femme de Westeros, mais très belle néanmoins. Je me fais peut-être des idées, mais je ne pense pas prendre de gros risques en supposant que la jeune femme ne le rend pas indifférent. Bien que totalement inexpérimenté sur ces questions, je ne suis pas un idiot non plus, tout comme je sais que Père a eu des maitresses depuis la mort de mère.

Autre point, je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer que Willona n’a pas l’air très à l’aise. C’est vrai que la maison Reed n’est pas forcément très habituée à la cour. Bien que ce soit des alliés historiques du Roi du Nord, ils sont éloignés géographiquement et assez isolés à cause des marais. Je tente d’y remédier par un sourire avenant, alors qu’elle me demande de lui indiquer la direction du barral.

« Je me ferrais une joie de vous accompagner si vous le souhaitez. Winterfell peut sembler un peu labyrinthique lorsqu’on ne la connaît pas. Et sans vouloir me vanter, je doute que vous trouviez un guide qui connaisse mieux la forteresse que moi. »

Pour être tout à fait honnête, j’aurais mieux à faire que d’accompagner Dame Willona jusqu’au barral, comme m’entrainer ou aller lire. Mais j’ai aussi plusieurs bonnes raisons de le proposer : premièrement, il serait très malvenu de ne pas le proposer. Certains s’inquiètent déjà de voir la princesse du Nord épouser un Sudien, même si elle n’est que troisième sur la liste de succession après Jon et moi. Cela fait grincer des dents, alors inutile d’en rajouter. Deuxièmement, tant que je suis occupé, j’évite les remontrances de Père et Jon. Vu le contexte, il vaut mieux montrer une unité dans la famille Stark, donc je doute d’être réprimandé alors que je sers de guide à nos invités.

Mais la troisième, la plus importante de tout, concerne ce que j’ai trouvé dans les livres. C’est d’ailleurs la véritable raison de ma visite aux Reed. J’avais du mal à comprendre pourquoi Père et Jon avaient reçu Willona avec tant d’égard et de secret. Après tout, Willona n’est qu’une femme ! Certes, elle est l’héritière d’une des familles les plus fidèles à la famille Stark, et certes cette famille a payé un lourd tribut lors de la guerre contre les sauvageons, mais pas plus que d’autres familles. Alors je me suis renseigné sur ce qui pouvait rendre cette famille si particulière. Dans un livre sur les grandes familles du Nord, j’ai retrouvé quelque chose d’intéressant. Clairement, à l’exception des Manderly, presque toutes les grandes familles du Nord descendent de lignée directe des premiers hommes, Stark et Reed y compris. Pourtant le livre insistait particulièrement sur le sang des premiers hommes pour ces deux dernières familles. J’ignore ce que ça veut dire, ni si cela à quelque chose à voir avec l’entretien de tout à l’heure, mais je compte bien questionner Willona Reed à ce sujet, cordialement bien sûr. Aussi, ça m’arrange presque que nous allions voir l’Arbre Cœur. Le Bois Sacré est propice aux confessions, et c’est un endroit beaucoup plus discret si besoin. Toutefois, même si ma curiosité guide mon action, je ne dois pas oublier mes bonnes manières.

« Souhaitez-vous que nous nous y rendions maintenant ? Je peux repasser un peu plus tard si vous le souhaitez. »




Blood no More
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Pour le Nord !
Messages : 389
Membre du mois : 2
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Curiosity Killed the Wolf - Flashback   Sam 1 Avr - 23:04


Curiosity Killed the Wolf


«Willona Reed & Walton Stark»
 
Si en premier lieu j’aurai souhaité voir Jon, passer un peu de temps avec lui, me rassurer sur mon avenir et cette rencontre brève mais importante avec le roi. Je fus soulagée en voyant un petit jeune homme et pourtant à la prestance bien commune à son aîné ou son illustre père. Je m’assignai donc à la révérence et m’avançai d’un pas alors que ma mère lui souriait et s’effaçait quelque peu.

« Votre Altesse, je serai honorée que vous soyez mon guide, cet endroit est bien plus grand que notre maison et tellement illustre comme les vôtre, que j’aurai peur de ne jamais trouver mes appartements rien qu’en passant le couloir. »

Je lançai un regard rapide à Mél qui se dirigea rapidement vers l’un des coffres et en sortit un paquet qu’elle m’apporta. Laissant visible plusieurs parchemins où se trouvaient mes visions, destinées à revenir à Jon qui les avait faites demander, toutes étaient relatives aux Stark, au nord, triées pas les miens et mes soins pour lui éviter la lecture des autres lieux. Je récupérai le paquet contenant une simple couverture brodée aux armoiries des Stark et de leur château et le tendis au prince.

« Veuillez accepter ce présent, c’est fait à partir d’un tissage main et brodé par moi, je ne suis pas aussi experte que l’on pourrait l’espérer d’une dame, mais j’y ai mis mon cœur et ma dévotion à votre noble maison. » Sur ces mots je récupérai ma cape et la glissai sur mon bras.

« Je suis prête pour cette visite en votre compagnie. »

Je lançai un regard incrédule, ma mère qui me relevait la main vers mon menton pour me faire comprendre de me redresser, elle semblait soucieuse et à raison, si pour le moment je ne l’avais pas tutoyé ou si je n’avais pas oublié les notes de courtoisie, rien ne laissait présager que cela durerait, d’autant que j’avais peu coutume de ce genre de visite. Jon l’avait bien compris puisqu’il m’avait rapidement mise à l’aise en me demandant de ranger mes fronfons et d’oublier son rang quand nous n'étions que tous les deux. Avec les semaines il était devenu un ami, un confident, une des rares personnes à tout comprendre et savoir de moi.





@Jerry
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Curiosity Killed the Wolf - Flashback   Sam 8 Avr - 0:03



Après une révérence, Willona accepte mon invitation. Déjà, ça commence bien, si elle avait refusé, j’aurais dû attendre avant d’en savoir plus sur ce fameux entretien qu’elle a eu avec Père. Ho, j’aurais attendu, là n’est pas la question, mais à choisir je préfère largement ne pas attendre… Elle précise qu’elle aurait peur de se perdre, ce que je peux comprendre. Du peux que j’en sais, Fort-Griseaux est bien plus modeste que Winterfell. Voyant son malaise, je tente de la rassurer.

« Winterfell est une des plus grandes citadelles du continent, si ce n’est la plus grande. Depuis qu’elle a été construite, elle n’a eu de cesse d’être agrandie aux grès des besoins et des reconstructions. Aussi, il est facile de s’y perdre, même pour quelqu’un qui a l’habitude des grandes places fortes. »

Depuis que notre ancêtre Bran le bâtisseur a construit Winterfell, il y a près de huit mille ans, la citadelle a énormément évolué. Les guerres avec les anciens ennemis des Stark, les Boltons notamment, ont régulièrement porté atteinte à la forteresse. Mais même si elle a été brulée à plusieurs reprises, les Starks ont toujours tenu bon, et Winterfell a toujours été reconstruite. Quelque part, Winterfell est à l’image de la maison Stark, y compris jusqu’à notre génération : abimée, désorganisée, et pourtant toujours debout et solidaire.

Une des demoiselles de compagnie de Willona Reed se dirige vers une malle et en sort un paquet. Mais plus que le paquet, ce que je remarque, c’est les parchemins. Voilà un contenu bien étrange dans les bagages d’une dame, mais je cherche probablement des signes là où il n’y en a pas. Willona me tend le paquet, que je saisis avec une surprise non simulée qui, j’imagine, doit se lire sur mon visage. Après qu’elle ait expliqué le contenu de ce paquet, je m’incline légèrement et souris.

« Ho, je vous remercie. Je suis très touché par cette attention. »

Bien qu’elle ne soit pas totalement convaincue par ses talents en broderie, personnellement je n’ai rien à en redire. Après, c’est vrai que je n’y entends rien en ces travaux de femmes, et je serais bien en peine si on me demandait de tenir une aiguille. Mon domaine, c’est l’arc, la plume et l’épée, dans cet ordre, bien que j’espère pouvoir inverser la plume et l’épée un jour. Bien sûr, j’ai souvent vu Jeyne faire, surtout quand j’étais petit, mais ça ne m’a jamais vraiment intéressé et en tant que garçon, on n’a jamais demandé à ce que je m’y intéresse. Mais comme je l’ai dit, j’apprécie l’attention que Willona Reed, qui ne fait que renforcer la bonne impression qu’elle m’a laissée depuis le début de notre entretien.

« Si vous voulez bien me suivre. Lady Reed, vous êtes évidemment la bienvenue si vous souhaitez vous joindre à nous. »

En réalité, j’espérais que Lady Betehl refuserait l’invitation, car ça va être plus compliqué de discuter avec Willona si elle vient avec nous. Mais de toute manière, je suis quelqu’un de patient, ingénieux et curieux, un trio impitoyable. Même si je n’arrive pas à avoir les réponses que j’espère aujourd’hui, je les aurais plus tard. Je ne m’inquiète pas là-dessus.

Une fois que je suis sûr que Willona est prête à me suivre, je quitte la pièce et commence à me diriger vers le Bois Sacré. Heureusement pour Willona, le chemin entre ses appartements et le Bois n’est pas très compliqué. Elle n’aura aucun mal à retrouver son chemin si elle souhaite y retourner seule. Même si avec le nombre d’invités fidèles aux Dieux de la Forêt, il est difficile d’être seuls bien longtemps en ce moment. Je marche d’un pas tranquille, plutôt inhabituel pour moi qui ai l’habitude de courir. Mais je veux que Willona ai le temps de repérer les lieux, mais également d’admirer l’architecture unique de ma demeure. Après quelques minutes de silence, je reprends avec un sourire.

« Vous voyez, Winterfell n’est pas une simple citadelle. J’ai toujours cru la forteresse cachait des secrets dont nous n’avions même pas idée. Plus jeune, j’ai même tenté de les trouver sans succès malheureusement. »

En donnant cette anecdote, j’espère mettre Willona en confiance. Je sais bien que mon statut de prince n’invite pas à la confidence. En me dévoilant un peu, je tente de me rendre un peu plus accessible, surtout auprès de quelqu’un qui ne semble pas avoir les habitudes de la cour. Après je dois faire attention à ne pas me montrer trop familier. Je reste le prince Walton Stark, j’ai un rang à tenir. Mais pour une fois, je pense que mon âge est un atout pour essayer de trouver un juste milieu. Après quoi j’enchaine.

« Mais si vous me parliez un peu de Fort-Grisseaux ? Je ne pense pas y être déjà allé, ou alors j’étais trop jeune pour m’en souvenir. »




Blood no More
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Pour le Nord !
Messages : 389
Membre du mois : 2
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Curiosity Killed the Wolf - Flashback   Dim 23 Avr - 22:53


Curiosity Killed the Wolf


«Willona Reed & Walton Stark»
 
La visite d’un palais qu’il soit forteresse ou autre est toujours une sorte de découverte pour moi et bien que j’en connaissais certaine pièce comme celle de ma maison natale, je ne pouvais qu’apprécier de les voir de mes propres yeux et non ceux d’un dieu qui m’en imposait l’apparence. Oh n’allons pas croire que je ne suis pas croyante, je le suis cœur, corps et âme, je suis juste contenue face à mon vécu, face au tour de me jouer de la vie.

Ma mère déclina sans étonnement la visite, elle avait à faire avec mon père qui se trouvait là en garnison et l’avait royalement évité depuis plusieurs jours. Pour ma part je m’inclinais entre deux rives, l’envie de connaître ce jeune prince, autant que j’avais la chance de connaître son aîné après de longues journées avec lui, voir des semaines de présence dans mon ombre. Mais je ne pouvais en dire mots. La raison ? Rien de secret, en ce moment même père, roi et prince discutaient de mon cas sans aucun doute devant une pinte de bière nordienne.

Mais car je n’avais aucune information sur ce que le cadet des Stark savait ou non du temps que son aîné avait passé chez moi ou simplement sur mon état, qui doucement faisait enfler les rumeurs.

Quand il souleva les secrets qu’il aurait souhaité percer sur les demeures mon regard se glissa sur lui et sur les tentures décoratives.


« Je pense votre altesse que les demeures peuvent cacher bien des secrets, la vôtre plus que nulle autre, mais que si l'on tend l’oreille et glisse l’œil, on peut les entendre ou les voir se dévoiler à nous. Ma maison est simple et je n’ai pas souvenir de vous avoir vu accompagner votre aîné et votre sœur au temps où vos nobles parents venaient nous rendre visite… » Je marquai un temps de réflexion et lui fis un sourire.

« Les marées sont le fief des légendes, l’ombre de nos anciens dieux et ma demeure en est le centre, elle n’a pas la splendeur de votre maison, mais si un jour béni vous la visitez vous serez surpris de voir qu’elle a son charme, enfin si nous pouvons dépasser l’ardeur des odeurs des marécages. » Je reculai d’un pas ou du moins contenu un pas pour rester en marge de lui quand nous croisâmes quelques nobles en armes qui le saluaient et firent de même avec moi. Je bougeai sagement la tête pour un salut sommaire mais de convenance.


@Jerry
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Curiosity Killed the Wolf - Flashback   Dim 21 Mai - 17:36



Alors que Willona me parle des marais et de la demeure des Reed, un léger sourire commence à se dessiner sur mon visage. J’ai beau tenter de chasser tout ce qui me ramènerait au monde de l’enfance, je ne peux m’empêcher de rester très sensible à tout ce qui a trait aux légendes du Nord et de Westeros. Le simple fait que Willona soit dans le même état d’esprit me ravit. Mon sourire est néanmoins vite effacé alors que nous croisons quelques nobles dans les couloirs. Là mon visage redevient neutre et froid, une apparence toute princière qui sied à mon rang. En voyant Willona reculer et incliner la tête, visiblement mal à l’aise, je décide de m’arrêter et d’attendre que les nobles soient partis après les salutations de rigueur. Après m’être assuré qu’ils étaient assez loin pour ne pas nous entendre, je reprends.

« Vous savez, la splendeur n’est pas ce qui m’importe le plus. Je suis bien plus sensible aux légendes. Je ne doute pas que les marais doivent en regorger. Plus un domaine est difficile d’accès et plus il est secret. Et plus il est secret plus il alimente les rumeurs. Et c’est comme ça que les légendes commencent : par une rumeur, un bruit de couloir qui se répand, s’amplifie, se transforme à chaque fois qu’on prend le temps de l’évoquer, jusqu’à devenir légende. »

Je me demande si elle a compris mes intentions. En effet, je meurs d’envie dans savoir plus sur les légendes qui entoure les marais et la famille Reed. Je tente tant bien que mal de rester subtile, de ne pas trop montrer, mais bon, la curiosité reste un vilain défaut qu’il est difficile de contenir. Alors pour faire bonne figure et pour ne pas paraitre trop insistant, je change légèrement le sujet. Je quitte mon air un peu sérieux pour arborer un sourire. Pour le coup, ce n’est pas un sourire simulé, je trouve la présence de Willona agréable. Ça me change un peu de parler à d’autres personnes que Mestre Rorshar ou aux compagnons de la forge de Winterfell.

« Pour tout vous avouer, je compte bien forger ma propre légende. Je ne compte pas rester éternellement à Winterfell. J’espère pouvoir voyager à travers Westeros, peut-être même au-delà du Mur, et de ramener mes exploits avec moi pour la gloire du Nord ».

Voilà une phrase que je n’ai pas dite à grand monde. Non pas que ce soit particulièrement un secret ou quoi que ce soit, mais surtout je n’ai pas souvent l’occasion d’évoquer mes projets avec qui que ce soit. Père et Jon ne les comprendraient pas, Roland, n’en parlons pas. Il n’y a guère que Lyana et Denys qui pourraient comprendre. Et Jeyne, si je ne m’étais pas éloignée d’elle. En fait il n’y a que Jeyne qui peut vraiment me comprendre, mais j’ai fait l’erreur de lui tourner le dos. Aussi mes ambitions sont pour ainsi dire inconnues de tous ceux qui m’entourent. Et je pense que le moment serait très mal choisi pour en faire l’étalage auprès de mon Père et de mon Frère, surtout après la « Mort-Aux-Loups ». Heureusement, vu mon âge, on peut toujours faire passer ce genre de projet pour de la rêverie, même si en réalité, ça va bien au-delà et je ne manquerais pas de saisir la première occasion qui se présentera à moi. Mais en attendant, je me contente d’attendre, attendre, écrasé par Jon et Père, que mon heure de briller arrive enfin. Toujours le sourire aux lèvres, j’enchaine sur un ton enjoué.

« Et vous pouvez compter sur moi pour faire de Fort-Griseaux une étape de mon voyage ! »




Blood no More
avatar

Feuille de personnage
Titre de Noblesse ou Métier: Prince du Nord
Âge du Personnage: 12 ans
Allégeance: Ma loyauté va à mon Souverain.
Pour le Nord !
Messages : 389
Membre du mois : 2
Célébrité : Chandler Riggs
Maison : Stark
Caractère : Débrouillard - Solitaire - Indépendant - Discret - Inventif - Blessé
Pour le Nord !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierreduhamelpaysage.jimdo.com/
MessageSujet: Re: Curiosity Killed the Wolf - Flashback   

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Curiosity Killed the Wolf - Flashback
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Curiosity killed the cat [Indira & Arabella]
» Curiosity killed the bird
» Intrigue n°15: Curiosity killed the cat
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Crown :: 
Pays Nordiens
 :: Le Nord :: Winterfell
-
Sauter vers: